la bible est née en arabie

Forum sur les passionnants voyages de notre patrimoine religieux. Découvrez l'histoire des civilisations.
Répondre
zelote
* [ Aucun rang ] *
Messages : 237
Enregistré le : 01 août 2005, 10:16

la bible est née en arabie

Message par zelote » 31 août 2005, 10:32

Historian Kamal Salibi claims, his book "The Bible Came From Arabia", that Asir near Yemen was the original Israel and the original Judah. And the Jordan was not a river, but the escarpment between the highlands of Asir and the coastal plain below.

Image

Research and analysis of the Old Testament place names, corroborated by contemporary Pharaonic and Mesopotamian sources, Kamal Salibi locates the ancient land of Israel, not in Palestine, but in the Najran province of what is now Saudi Arabia. On this basis, he draws a distinction between the ancient Hebrews "sons of Israel" and the "Jews" and "Judaism". Thus, while the ancient Hebrews became extinct through their assimilation into other peoples, the religion founded by the Hebrew prophets continued to flourish and spread among other peoples who had no connection with the original Hebrews of the Old Testament. The Implication, of course, is that the Jews of today are not descendants from the Old Testament tribes and, consequently, that they have no clain to the "Promised Land", whether it is located in Palestine or elsware.

The Bible tells us in Genesis 21:21 that Ishmail, the son of prophet Abraham and the father of the Arabs, settled in "Paran". This is where he would live and die and this is where he raised all his children. It is a well established fact among the Arabs that their father Ishmail was the founder of the city of Mecca, as well as the one who, with the help of prophet Abraham, built the holy house of God, the Ka'aba, in that city.

menyc
* [ Aucun rang ] *
Messages : 131
Enregistré le : 30 août 2005, 00:53
Localisation : là où les volcans dorment!!!...
Contact :

Message par menyc » 02 sept. 2005, 09:57

bonjour à tous, ma mere m'a recrutée pour la traduc. promis, je la ferais ce soir! :)

weena
* [ Aucun rang ] *
Messages : 36
Enregistré le : 02 sept. 2005, 04:41
Localisation : haute loire

Message par weena » 02 sept. 2005, 10:04

oups me suis connectée sous son pseudo :lol:

menyc
* [ Aucun rang ] *
Messages : 131
Enregistré le : 30 août 2005, 00:53
Localisation : là où les volcans dorment!!!...
Contact :

Message par menyc » 03 sept. 2005, 00:55

weena dort et j'ai trouvé la source web du texte en français, donc voici la traduction complète en français :)
------------------
Les réclamations de Kamal Salibi d'historien, son livre "la bible sont venues d'Arabie", qu'Asir près du Yémen était l'Israel original et le Judah original. Et la Jordanie n'était pas un fleuve, mais l'escarpment entre les montagnes d'Asir et la plaine côtière ci-dessous.

http://images-eu.amazon.com/images/... 08.LZZZZZZZ.jpg


La recherche et l'analyse des vieux noms de lieu de testament, corroborée par des sources contemporaines de Pharaonic et de Mesopotamian, Kamal Salibi localise la terre antique de l'Israel, pas en Palestine, mais dans la province de Najran de ce qui est maintenant l'Arabie Saoudite. Sur cette base, il dessine une distinction entre les Hébreux antiques "fils de l'Israel" et des "juifs" et du l'"judaism". Ainsi, alors que les Hébreux antiques devenaient éteints par leur assimilation dans d'autres peuples, la religion a fondé par les prophètes hébreus continués pour s'épanouir et écarter entre d'autres peuples qui n'ont eu aucun raccordement avec les Hébreux originaux du vieux testament. L'implication, naturellement, est que les juifs d'aujourd'hui ne sont pas des descendants des vieilles tribus de testament et, par conséquent, qu'ils n'ont aucun clain "à la terre promise", si elle est située en Palestine ou elsware.

La bible nous indique dans la genèse 21:21 qu'Ishmail, le fils du prophète Abraham et le père des Arabes, arrangé dans "Paran". C'est où il vivrait et mourir et c'est où il a élevé tous ses enfants. C'est un fait bien établi parmi les Arabes de que leur père Ishmail était le fondateur de la ville Mecca, aussi bien que celui qui, avec l'aide du prophète Abraham, a construit la maison sainte de Dieu, le Ka'aba, dans cette ville.
Kalibi propose que beaucoup de vieux événements de testament, notamment l'exode, aient eu lieu en Arabie occidentale:


156 l'hébreu vocal original,
largement parlé en Arabie occidentale et là-bas,
n'a pas été employé depuis le 5/6th siècle AVANT JÉSUS CHRIST.

Personne sait le son
prononciation, vocalisation, orthographe, grammaire, syntaxe, idiome

au moins 34 mots traduits comme noms de lieu dans le vieux testament
peuvent être les adjectifs de noms de verbes
[ et vice versa dans beaucoup de cas ]

nos vieilles versions de testament de vocalised/annonce assemblé de Masoteric 6-10 qui retentit des voyelles en devinant les bruits originaux d'un bout de langue parlé un millenium déja

seulement texte consonantal correct de 4/5 avant Jésus Christ

Araméen = targums = Syraic

35/36 texte consonantal de koran sans changement depuis la compilation et la rédaction de l'annonce 656-644 autour de la même heure que masoteric une tellement autre source originale possible d'évidence pour la théorie Arabe

un dieu d'elyon du EL 149 dieux Arabes occidentaux de tailles de montagne de nombreux égalisés avec le yahweh = le hwh 'élévation/ne soit élevé 'pas 'chute '[ peut-être tous les deux - tombé du hyh de high?]& pas 'soyez '
voir la planète éclatée tombée de la haute

203 montagnes d'Asir peuvent avoir la neige

124 Israel = la taille de Dieu

la bible de 202 hébreux indique la pleine histoire des israelites à 5c.

152 214 Abraham signifie un dieu des bois.

bethel 128 = montagnes de Butaylah Zahran

26 exodes occidentaux d'Asir Arabie d'israelites. 15 Saul Asir

29 noms de lieu occidentaux de l'Arabie de la langue consonantly identique à hébreu et aramaic bibliques

23 de noms de lieu 1000s dans la bible hébreue, seulement une poignée liguistically identifiée avec quels en Palestine. 31 seulement phonology/morphologie ont changé plus de 3 milleniums = une correspondance toponymic unique

33 aucuns volcans pour détruire le sodom 81 ou pour créer le feu de Yahweh

aucun granit pour le temple

granit et sources volcaniques en Arabie occidentale

le volcan du koran 209 68 17 détruit le jardin israélien de l'Arabie au hattab jabal

81 AMOS 7:4 est profondément un endroit Arabe occidental Tihamah

34 aucuns oies/poulets en Arabie occidentale - aucune mentionnée dans la bible, mais présent en Palestine

la magnétohydrodynamique 74 [ megiddo ] n'a été jamais trouvée en Palestine. 2 sont connus en Arabie

tellement peut-être nous devrions rechercher Armageddon en Arabie!

la bible 115 n'indique pas ce Zion, ou la ville de David faisait partie de Jérusalem.

seulement l'endroit 121 non identifiable en Al Sharim, montagnes de Nimas, Asir semble être bâti des olives
http://forums.ratedesi.com/showthread.php?t=102089

zelote
* [ Aucun rang ] *
Messages : 237
Enregistré le : 01 août 2005, 10:16

Message par zelote » 03 oct. 2005, 09:10

d'abord l'auteur du livre "la bible est née en arabie"

sa langue maternelle est l'arabe comme il est chrétien protestant il est
hebraisant donc il maitrise les 2 langues.

comment lui est venue l'idée?

un jour à riad la capitale de l'arabie dite saoudite il etait entrain de feuilleter une revue specialisée sur les régions de l'arabie, une région attirat son attention à savoir ASSIR au sud ouest de l'arabie qu'est ce qui constate?
la toponomie de cette region est la meme que celle de la bible
c'est à dire les noms de montagnes,villages,vallées,forets tribus etc...

à commencer par le nom de la région ASSIR qui est la metathese de SEIR en eretz canaan

metathese: on a les memes lettres mais dans un ordre different

c'est comme ça que ça these a commencé

il reste modeste il le dit lui meme que ses resultats demeurent toponomiques jusqu'a ce que les fouilles archéologiques les prouvent

un autre exemple de metathese découvert par moi meme:

les mots

arabe en arabe se dit ARBI

hebraux se dit en arabe ABRI

dans la langue arabe la majorité des mot ont une racine trilitaire(3 lettres)

c'est le cas de ces 2 mots

on a arbi >> ARB

on a abri >> ABR

le A içi c'est pas le latin mais le semite qui se prononce "AIN" comme pour dire oeil en arabe et en hebreu.

conclusion:
les juifs sont des arabes car

les arabes parlent arabe
mais les juifs ne parlent pas juif mais ABRI
ce qu'on appel de nos jours hebreu c'est du canaanien

ABRI vient du verbe ABARA= traverser le meme mot en arabe et en canaanien dit hebreu

ARABAh veut dire voiture

donc ça exprime le mouvement et qui dit mouvement dit NOMADES


Pasteur Patrick
[ Christianisme ] Protestant
Messages : 5058
Enregistré le : 08 déc. 2003, 14:11
Localisation : Belgique (Union Européenne)

Message par Pasteur Patrick » 28 oct. 2005, 11:46

A propos des langues sémitiques. Ce sont des idiomes parlés au cours des siècles, surtout en Asie occidentale depuis la vallée du Tigre et de l'Euphrate jusqu'à la Mer rougeet la Méditerranée et depuis lesderniers contreforts de l"Asie Mineure jusqu'à l'Océan Indien.

Trois groupes:

a) le groupe oriental représetné par l'accadien ou assyrobabylonien du 3ème millénaire av. JC.

b)le groupe occidental du Nord: plus complexe car ilfaut distinguerles divers dialectes araméens de l'Ouest: le nabatéen et le palmyrénien; l'araméen biblique, l'aréméen des Targums et du Talmud palestinien, le samaritain etc. Il y a aussi le dialecte araméen de l'Est: celui du talmud de Babylone et de lalittérature des Mandéens. IL est surtout représenté par le syriaque.
Au groupe oriental du Nord appartiennent encore les différents dialevctes cananéens: le cananéen ancien des lettres de tell el Amarna (XIVème siècle) ou amorite; la langue des textes de Ras Shamra (XIV-XIIIème siècles) et lephénicien e Byblos, de Sidon, de l'Egypte,de Chypre et de l'Egée (du XIIIème au IIème siècles);lepunique quiétait parlé dans lescolonies phéniciennes de l'Afrique du Nord; enfin le moabite dont la stèle de Mesa (IXè s.) nous donne un échantiollon et l'hébreu !

c) le groupe occidental du Sud comprend les dialectes arabes: le minéo-sabéen ou himyarite, des inscriptions sud-sémitiques et l'arabe du Nord: libyanite, thamoudéen et safaïtique (inscriptions depuis le IVème siècle après J-C.), arabe classique du Coran. Le geez ou éthiopien est un rameau détaché de l'arabe méridional et est la langue théologique et liturgique des chrétiens d'Abyssinie.


Toutes ces langues ont des caractères communs:
a) prédominances des sons gutturaux et emphatiques;
b) expression de l'idée racine par trois consonnes (trilittéralisme);
c) fixité des consonnes.


A propos de la langue hébraïque: en dehors des livres bibliques, on possède "le calendrier agricole de Géser" qui remonte au Xème siècle avant J-C.;les soixante-quinze ostraca de Samarie,contemporain du roi Achab (IXème siècle avant J-C.); l'inscription de Siloé qui fut gravée sous le roi Ezéchias, au VIIIè siècle avant J-C.; un grand nombre de sceaux dont la plupart sont antérieurs à la captivité; les dix-huit lettres de Lâkish écrites entres 597 et 587; des estampilles apposées sur des anses de jarres et remontant soit à l'époque de la monarchie, soit à la période postexilienne; enfin des monnaies macchabéennes et asmonéennes (des IIè et Ier siècles avant J-C.)



Bonsoir

BenJoseph
* [ Aucun rang ] *
Messages : 562
Enregistré le : 30 mai 2006, 16:18

Message par BenJoseph » 20 janv. 2009, 08:21

C'est incroyable!

Qu'ils soient musulmans ou athées, ils prennent tous pour argent comptant des articles, des livres, pourvu que ça remette en question la Bible.

On voit bien là, l'oeuvre du diable comme au jardin d'Eden disant à Eve: Dieu a-t-il vraiment dit ... ?

Ce qu'il a fait hier, il l'a continué durant des millénaire. Et aujourd'hui, disons depuis le "siècle des Lumières" il est reparti de plus belle, remettant en cause par l'intermédiaire des hommes, la Création, le Déluge, les Patriarches, l'Exode du peuple Juif, Israël, la personne et l'oeuvre de Jésus, les Evangiles, le Nouveau Testament etc...

Et les gens ne s'apperçoivent pas qu'ils sont manipulés, celui qui est appelé par Paul "le dieu de ce siècle "qui a voilé et aveuglé l'intelligence des hommes, religieux ou pas, afin qu'ils ne vissent pas briller la splendeur de la Bonne Nouvelle et de la gloire de Jésus-Christ, qui est l'image de Dieu!". 2 Cor.4:3-4

Tout est prétexte pour ne pas ententdre ni écouter ce que la Bible a à dire pour l'humanité déchue.

Certains réagiront à ce que je déclare, mais ça ne changera rien.

PARCE QUE DIEU EST VERITE ET SA PAROLE, LA BIBLE, EST VERITE

Plus vous le frapperez l'enclume, plus le marteau rebondira. :lol:

BenJoseph

Répondre
  • Sujets similaires
    Réponses
    Vues
    Dernier message

Retourner vers « Livres & Archéologie »

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 1 invité