Les Catholiques est l'Église de Pergame d'Apocalypse de Jean

L'Église catholique est à la fois une communion de communautés et d'Églises ainsi qu'une institution et un clergé organisés de façon hiérarchique.
Répondre
Dimitryet

* [ Aucun rang ] *
Avatar du membre

Messages : 26
Enregistré le : 08 nov. 2015, 17:33
Localisation : Moscou

Les Catholiques est l'Église de Pergame d'Apocalypse de Jean

Ecrit le 20 mai 2020, 15:02

Message par Dimitryet »

+
Image
14. NB L'Eglise de Pergame. Les Catholiques. Cette église par rapport à 6 autres se caractérise qu'ici l'Apocalypse parle d'un homme particulier et concret. "Mon témoin fidèle Antipas tué ici" martyre (historiquement c'est un ami et élève de St Jean Apôtre). Il s'agit des Catholiques Romains avec la foi basée ou appuyée sur le témoignage du pape (la notion latine "ex-cafedra" qu'il est infaillible dans la profession des dogmes sous certaines conditions). Comme St Pierre - la pierre à se renforcer pour renforcer la foi de tous (de l'église universelle) selon l'Évangile. Mais après beaucoup finalement depend de la dignité d'une personne en position du pape. Les dignes sont comme Antipas, en particulier le pape martyre de 3ème secret de la Vierge de Fatima. Sinon les indignes c'est Balaam (aussi mentionné dans le texte d'Apocalypse à Pergame) et Caïphe genre "cardinal Richelieu" avec ses nicolaïtes (inquisiteurs etc) de garde. Selon la Bible même Balaam indigne reçoit la grâce de dire quelque chose de vrai à cause de sa position élevée envers le peuple. Mais il intrigue après comme l'ange déchu. De même Caïphe a prophétisé involonteraiment que Jésus sera Rédempteur du peuple (Jean 11.49-52 note que c'est à cause de son onction du premier prêtre). Mais comme l'ange déchu Caïphe tout de suite essaie de détourner cette connaissance à son profit du méchant vigneron. Caïphe qui par le serment du premier prêtre oblige après Jésus le Verbe de répondre dans le sanhédrin quand Jésus gardait silence (Le Verbe avec le Saint Esprit répond par rapport à l'onction du premier prêtre de son peuple). En connaissant d'avance la réponse de Jésus comme un méchant vigneron. La ressemblance de Caïphe avec Balaam. À noter que même Luther (de l'église suivante de Thyatire) disait "je ne suis qu'une ânesse de Balaam".
+
-De même que l'intrigue de Balaam est initiée et largement soutenue par Balaq, alors l'intrigue de Caïphe est soutenue par Hérode, Pilate et les soldats romains avec leur jeu pervers de frapper Jésus dans le dos "prophétises-nous qui t'a frappé". Le jeu nicolaïte. Selon St Nicolas de Serbie les nicolaïtes disaient "nous allons faire le mal exprès pour que la Grâce surabandonne". Ce que ressemble bien à l'inquisition, la partie de clergé pédophile et sodomite avec ses avocats, en partie des croisés et des jésuites casuistes, quelque part les neocharismatiques. Les actions des nicolaïtes sont haïes et détestées par Jésus selon l'Apocalypse (encore plus malignes que la situation ni chaude ni froide des païens de Laodicée). Comme Esaü le premier-né indigne peu attentif envers ce qu'est sacré est détesté selon l'Écriture. Selon St Silouane du mont Athos à la base de toute erreur spirituelle est l'idée que le but justifierait des moyens mal-propres. Ce que ressemble aux certaines devises jésuites de se permettre d'agir de la sorte.
+
-L'Apocalypse dit que Pergame se trouve devant le trône de satan. Et que satan (ennemi en hébreux) a sa demeure dans la ville de Pergame. C'est l'Occident de son côté impérial (d'abord Rome et après ses successeurs), esclavagiste et colonialiste selon ce monde. Métaphoriquement c'est aussi la principauté du péché à l'ouest par rapport à l'Éden (Éden avec son samedi d'origine sans aucun mal). Le couchant de Lumière, l'homme vieilli dans la connaissance du mal. Selon le 3ème secret de la Vierge ("Plus Jeune que le péché") de Fatima le pape est mené à travers une ville comme ça incendiée par le feu des méchantes passions. Comme St Antipas de Pergame selon le texte d'Apocalypse. Je pense que cela doit être un des 2 témoins de 11ème chapitre d'Apocalypse. Le 2ème doit ressemblait à St Francisque D'Assise (avec le pape comme Moïse et Aaron). Qui est aussi St Michel montré par la Vierge lors des apparitions de Garabandal en Espagne (qui renforce les anges des églises, de l'église). St Michel "le blanc tsar" de l'Orient et Russie qui viendra selon St Seraphim de Sarov et autres saints russes. Les premiers entre les égaux en Occident et Orient. Mais comme Le "Roi des Juifs" fort probable ils sont loin des palais, mais habillés en sac dans les yeux des gens des derniers temps.
+
-La question de filioquio, qui est au centre de la séparation avec les orthodoxes, est aussi de Balaam. Avec la prétention de dominer l'Esprit Saint dit "passif" (faussement par Thomas d'Aquin) par le vicaire de Jésus sur la terre. Cela se comprend comme une erreur le mieux par la théologie syrienne et de St Macaire le Grand sur la Maternité de L'Esprit Saint (le Fils n'est pas la cause et origine de la Mère). Car à l'origine dans le Symbole de Foi il s'agit de la cause de l'Esprit en le Père. Par contre pour le reste de Pergame comme les enfants de Fatima il n'y a pas d'erreur si on pense qu'il s'agit d'Esprit Saint qui vient sur les hommes du Père et du Fils dans le Symbole de Foi (comment l'Esprit vient, même par Lui-même, Elle-même; et pas de son origine en Père Seul). Comme Jean Baptiste contemplait l'Esprit qui procède du Père et se repose sur le Fils pré-éternellement.
+
-Balaam et Balaq c'est aussi quelques canonisations à revoir ici chez les catholiques romains, quand il s'agit des figures inquisitrices ou et casuistes. Parce qu’ici l'erreur en partie s'est infiltrée dans la doctrine même - contreraiment aux orthodoxes où le grand nombre des faux frères pharisiens sont contenus hors de le dogme (c'est-à-dire la situation des orthodoxes dans l'église de Smyrne).
+
-Néanmoins ici la Vierge apparait comme à Fatima. En parlant du pape innocent et martyre comme St Pierre du 3ème secret. Cela forme la pierre blanche (la blancheur de Lourdes immaculée) qui est le symbole d'acquittement dans le jugement antique. C'est toujours autour de la culture romaine et de la théologie catholique aussi qui utilise l'aspect juridique. Aussi l'adoration de l'eucharistie transfigurée chez les Catholiques. Le don de la Médaille Miraculeuse à la rue du Bac comme la pierre blanche aux dignes par la Fille de David. Cela revient à la promesse de Jésus aux vainqueurs à Pergame "Je donnerai la manne cachée et la pierre blanche avec mon Nom nouveau". Le vrai renouveau en Vierge et son vertu d'orthodoxie comme à Medjugorje. La manne cachée renvoie au livre de Macabée et la fête de renouveau. Tandis que le renouveau dans la tradition chrétienne est liée aussi au 7ème Grand Concile contre l'iconoclasme et le retour vers l'Orthodoxie de la Foi (sans des faux charismes des sectes pentecôtistes). La manne et la digne communion c'est toujours aussi le charisme et la mission de reconnaître les esprits par le goût chez des papes. St Francisque d'Assise et St Thérèse de Lisieux ont été reconnus. Ste Jeanne d'Arc pourtant tuée par des nicolaïtes. Et même la culture générale des peuples d'origine catholiques comme les français et italiens se construit autour de la notion et sensation du goût (les paroles ex-cafedra de la bouche aussi). Ici même à Pergame Jésus promet de combattre avec l'épée de sa bouche les nicolaïtes, Balaam et Balaq. Par anathème en force comme lors de 6ème Grand Concile contre un pape indigne. La vierge de la Salette avec épée menaçante surtout Paris (aussi Marseille et Rome) "rempli de toute sorte des crimes" comme dans l'Apocalypse ce Pergame "où satan a sa demeure".
+
-Le nom nouveau ici c'est la théologie juste sur la Vierge Immaculée, Nouvelle Eve rendue comme ça par le Nouveau Adam Jésus, Un avec Elle, Marie - Son Aide et Corédemptrice alors en vérité. "Il Fait Tout Bien". "Rien n'est impossible" par la main de Marie guidant à travers le chas d'aiguille. Alors si les orthodoxes cherchent à purifier la lampe des yeux à travers l'icône, les catholiques cherchent selon St Jacques apôtre une bride de guidance sur la bouche, une source de bon goût (une autre partie du même Corps de Christ Jésus).
+
-En outre les enfants des apparitions de Medjugorje ont demandé La Vierge avec l’attente d’approbation « Qu’est-ce que tu voudras que nous transmettions à Jean-Paul II » et Elle a répondu « dites que le pape doit être un père non pas en faveur d’un groupe, mais pour toute l’humanité et à tous les hommes ». C’est toujours la problématique de l’église de Pergame à ne pas être un Balaam corrompu par le prince de ce monde casuiste, mais d’être le témoin fidèle Antipas disciple de Jean évangéliste (et de Jésus alors) et apôtre de l’Amour et Amitié.
+
+
Image
mon dessin

Répondre
  • Sujets similaires
    Réponses
    Vues
    Dernier message

Retourner vers « Catholique »

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 11 invités