La majorité silencieuse au petit Québec!

Sujet d'actualité Au Québec l'accommodement raisonnable, un sujet d'actualité.
Répondre
Inti

* [ Aucun rang ] *

Messages : 9410
Enregistré le : 20 juil. 2013, 14:00

La majorité silencieuse au petit Québec!

Ecrit le 02 oct. 2018, 17:36

Message par Inti »

La majorité silencieuse a parlé.   C'est sans doute ce qui explique la disonnance entre les sondages et les résultats électoraux.   Même si la notion de majorité silencieuse est considérée être de facture populiste parce qu'elle tend à ignorer le poids et existence  des minorités au profit d'une vision inexistante d'une société homogène elle vient justement rendre compte de la marge pouvant exister entre le militantisme ou activisme tapageur d'une minorité quelconque  et " l'opinion publique" ou " sens commun".  Le fameux " vivre ensemble". "Les auditoires ne se composent pas de gens qui écoutent,
mais de gens qui attendent leur tour pour parler." (Alphonse Karl)

Le vote caquiste c'est possiblement un tapis de clous glissé sous les roues du gouvernement Couillard et ses deux mains sur le volant avec  son  agenda stratégique visant à favoriser un multiculturalisme triomphant comme modèle de société aligné de plus en plus sur celui du fédéralisme libéral.

Le multiculturalisme est la politique sociale de la mondialisation dans son optique fantasmé de village global.   Pourtant le village global semble plus être en déconfiture qu'en voie de consolidation et réalisation.   Multiplier les villes sanctuaires est un plus un  symptôme du malaise qu'une vraie solution au déracinement non voulu.  

Un gouvernement caquiste pourrait n'être que le nationalisme économique, politique et culturel d'un  parti libéral sous Robert Bourassa que ce serait déjà mieux que le déni identitaire et patrimonial sous le  gouvernement Couillard et mieux qu'un dogmatisme péquiste ou qsiste quant à la souveraineté coûte que coûte en porte à faux avec le pragmatisme et hésitation de l'électorat. Un " autonomisme provincial, national est mieux qu'une province satellite d'un Canada post national.

Un rattrapage national des acquis idéologiques et sociaux issues de la révolution tranquille,  molestés tant par la gauche régressive que le clientélisme libéral,  avec peut être l'idée d'un second souffle dans le contexte de la mondialisation et intérêts nationaux est maintenant à l'ordre du jour.  Comment nier la réalité des " intérêts nationaux" dans le contexte des remises en question des traités de libre marché?  Le mondialisation n'a jamais vraiment mis fin à l'État nation sauf pour la dérèglementation des politiques domestiques et l'uniformisation du néo libéralisme.  

Car si les nationalismes ont acquis une mauvaise réputation au lendemain de la seconde guerre mondiale et la décolonisation, il doit être dissocié de l'utra-nationalisme  d'autant plus que cet ultra-nationalisme est aujourd'hui la réponse extrême à un multiculturalisme tout aussi extrême dans ses prétentions de "renouveau cosmopolite forcé", avec pour trame de fond des  préoccupations plus affairistes que sociétales.  

À se demander si le multiculturalisme fut plus un démantèlement des identités culturelles et nationales qu'une véritable transition réussie vers des sociétés dites " post nationales".

Politique d'immigration, flux, exode migratoire, accueil des réfugiés se confondent en une même mission.  L'identitaire des migrants rivalise avec celui de la société d'accueil avec la question larvée des prépondérances des idées et primautés des valeurs.  Où est le repli et déni identitaire? Chez le migrant ou l'hôte?

Existe t'il une seul État multiculturel?  Une culture est souvent associée à un territoire,  à une nation.  Il y a multiculturalisme ou interculturalime au sein des sociétés mais une société dispose la plupart du temps d'une culture historico-nationale.  Et même au sein de cette "appartenance identitaire" il y a dissensions et divergences.

Le jour où la réalité de l'Etat nation avec ses intérêts particuliers aura vraiment disparu de l'échiquier mondial,  pas seulement victime d'une mauvaise réputation entretenue par la mondialisation et son pendant politique le multiculturalisme,  on pourra abroger les Nations Unies qui au fond n'auront plus d'éxistence, ni réalité physique ni réalité juridique, ni raison d'être.

On aura trouvé la panacée Universelle et la forme de gouvernement mondial tant espéré.   Un arc en ciel des cultures.   On croirait la foi bahaie?

Pour l'instant l'établishement mondialiste n'est pas un gouvernement mondial au sein du village global.  Seulement un pouvoir économique, financier tentaculaire qui voit tout en termes de  producteurs et consommateurs multiculturels et terre promise. 

On compte donc sur les politiques et les " humanitaires" pour gérer les mauvais effets collatéraux de la globalisation de ce matérialisme Universel avec ou sans partage.  

Inti :hi:

Clémantine

* [ Aucun rang ] *
Avatar du membre

Messages : 46
Enregistré le : 01 juil. 2017, 15:45

Re: La majorité silencieuse au petit Québec!

Ecrit le 06 oct. 2018, 15:46

Message par Clémantine »

Tu parles comme si monsieur Trudeau avait été chercher les étrangers par la main. Comme s'il existait deux options : chacun chez soi ou tous mélangés.
Mais ce n'est pas la réalité. Rien n'est choisi et réfléchi. Ni la mondialisation de l'économie, ni le mélange des populations.
Quand il y a plus de sel dans un tissus que dans l'autre, l'eau migre pour rééquilibrer la salinité des deux côtés. On a des frontières pour maintenir un peu chacun chez soi, mais tant que l'homme aura la force d'avancer, il ira là où l'herbe est plus verte. C'est comme ça que l'humain a conquis la planète. Je veux juste dire que c'est naturel que l'homme fuit la guerre, la pauvreté, la menace climatique, ect... Ou en tout cas c'est naturel qu'une partie des hommes le fassent, il y en a d'autres qui se battent chez eux, d’autres qui se résignent chez eux, d'autres qui meurent chez eux, d'autres qui s’accommodent très bien de leur difficultés chez, ect... Il existe des ordinateurs, des bateaux, on voit ce qu'il y a ailleurs et on choisit parfois de partir. Et donc ceux qui partent sont là mélangés aux autres, et ont des enfants qui n'ont pas plus choisi que toi d'être mélangés.

Mais tu ne dois pas te tromper en pensant que le Québec est la victime. Globalement, il bénéficie plus de ces flux économiques. Les flux migratoires sont une petite contrepartie à un monde inégal qui nous est largement avantageux. On travaille peu d'heures dans une vie et on a beaucoup de confort. Après il est possible que l'on aurait été plus heureux sans ce monde globalisé, mais moi la première, je reconnais qu'on aurait chercher à améliorer notre confort et repris le même chemin.

De toute façon, c'est ainsi. Et il est primordial de ne pas oublier que nous ne sommes pas les plus victimes de ce système et de rester solidaires de ceux qui en paient le prix le plus élevé. Nous ne sommes qu'une petite particule de l'humanité, si on s'élève tout seul, on vaut rien.

Par contre tu as raison sur la majorité (pas silencieuse) de citoyens lambda qui souhaitent la fin du multiculturalisme. Mais ils n'ont rien inventé, depuis toujours l'étranger a été perçu comme une menace, si on ne contrebalance pas par de l'éducation la nature humaine ne tend pas vers l’accueil de l’autre. Ce n'est pas "méchant" c'est un reflex humain de résistance au changement.
Modifié en dernier par Clémantine le 06 oct. 2018, 16:19, modifié 1 fois.

Inti

* [ Aucun rang ] *

Messages : 9410
Enregistré le : 20 juil. 2013, 14:00

Re: La majorité silencieuse au petit Québec!

Ecrit le 06 oct. 2018, 16:17

Message par Inti »

Encore tes violons sur la condition humaine et son misérabilisme spirituel.

Je t'ai fait une analyse de la mondialisation, du multiculturalisme comme pendant socio économique et le multiconfessionnel comme tentative de vivre ensemble. Ouiais le village global est une illusion. Et ouiais y a des démocraties occidentales imparfaites et des régimes politiques autocratiques et théocratiques. Même les USA penchent vers l'autocratisme. Mais ça semble plaire à une bonne partie de son électorat. Preuve que le peuple peut être aussi absolutiste que son esthablishment dans ses aspirations mondiales.

Pour le reste je parle de la situation du Québec et de son choix pour une laïcité au lendemain de son petite révolution tranquille. Une laïcité qui n'avait rien a voir avec un multiconfessionnel ou intégrisme religieux ou politico religieux instillé par le multiculturalisme-mondialiste.

Si.la majorité silencieuse souhaite reprendre le débat et revisiter le multiconfessionnel dit laïcité ouverte versus la laïcité officielle, une neutralité religieuse sans apparence d'integrisme religieux même catholique c'est son choix de société.

Tu mélanges mon analyse de la laïcité avec des politiques anti immigration. Sûrement un brainwash des médias français qui traitent la question d'une manière gauche régressive très caviar.

Quand j'aurais le temps je mettrai les points sur les i question laïcité modèle de société et intégrisme politico religieux comme autre modèle. Toi tu vis dans quel modèle de société au quotidien? :hum: :hi:

Clémantine

* [ Aucun rang ] *
Avatar du membre

Messages : 46
Enregistré le : 01 juil. 2017, 15:45

Re: La majorité silencieuse au petit Québec!

Ecrit le 06 oct. 2018, 16:47

Message par Clémantine »

Inti a écrit :Encore tes violons sur la condition humaine et son misérabilisme spirituel.
misérabilisme spirituel?
Je ne comprends pas.
Je t'ai fait une analyse de la mondialisation, du multiculturalisme comme pendant socio économique et le multiconfessionnel comme tentative de vivre ensemble. Ouiais le village global est une illusion. Et ouiais y a des démocraties occidentales imparfaites et des régimes politiques autocratiques et théocratiques. Même les USA penchent vers l'autocratisme. Mais ça semble plaire à une bonne partie de son électorat.
Le village global on y arrive de toute façon, on s’homogénéise immanquablement. Après je crois que la laïcité est plus confortable donc on tendra naturellement de ce côté.
Preuve que le peuple peut être aussi absolutiste que son esthablishment dans ses aspirations mondiales.
Mais j'en suis persuadée.
Pour le reste je parle de la situation du Québec et de son choix pour une laïcité au lendemain de son petite révolution tranquille. Une laïcité qui n'avait rien a voir avec un multiconfessionnel ou intégrisme religieux ou politico religieux instillé par le multiculturalisme-mondialiste.

Je ne connais pas bien la situation au Québec il est possible que M Trudeau ait été maladroit dans ses tentative d'intégration, après je ne pense pas qu'il soit stratégique de mettre en avant les minorités surtout musulmane pour se faire des électeurs. C'est pas vraiment la tendance du moment.
Si.la majorité silencieuse souhaite reprendre le débat et revisiter le multiconfessionnel dit laïcité ouverte versus la laïcité officielle, une neutralité religieuse sans apparence d’intégrisme religieux même catholique c'est son choix de société.

Je ne pense pas que quelques policières avec un foulard soit la plus grande menace qui plane sur le Canada. Je crois que c'est un peu se moquer de la population justement de sortir de si futiles préoccupations.
Tu mélanges mon analyse de la laïcité avec des politiques anti immigration. Sûrement un brainwash des médias français qui traitent la question d'une manière gauche régressive très caviar.

C'est très lié au contraire car la laïcité interesse la population quand il s'agit des musulmans, qui sont également une grande proportion d'immigrés. Tu peux toujours sortir un sikh pour les foulards ou interdire les sapin dans les mairies mais tu reconnaitras que tout ça ne dérange pas grand monde. Parce qu'il est tout à fait vrai que ça dérange personne. Et l'Islam dérange quand il déraille. C'est vrai que c'est un problème qui dépend de plusieurs facteurs, et qu'il faut combattre avec différents leviers.
Quand j'aurais le temps je mettrai les points sur les i question laïcité modèle de société et intégrisme politico religieux comme autre modèle.
D'accord, tu le fera avec des mots simples ça évitera les malentendus.

Inti

* [ Aucun rang ] *

Messages : 9410
Enregistré le : 20 juil. 2013, 14:00

Re: La majorité silencieuse au petit Québec!

Ecrit le 06 oct. 2018, 17:09

Message par Inti »

Des mots simples? Mes mots sont simples. C'est le contentieux intégrisme religieux et laïcité qui est complexe. Réponds. Dans quel modèle de société vis tu au quotidien? Un modèle laïc basé sur le principe de citoyenneté avant tout ou dans un modèle d'integrisme religieux basée sur la notion de fidèle où lois sociales et lois religieuses ne font qu'une? Afficher un signe religieux en sphère étatique c'est tout simplement ne pas vouloir reconnaître le principe de laïcité collectif pour donner une primauté à son propre souci d'intégrisme religieux au sens de ses valeurs particulières. C'est donc plus qu' une question de vêtements...c'est une question de primauté entre fidéisme et citoyenneté.

En attendant voici mon point de vue sur la confusion des idées. Traitons de la question sans sophismes pour que les enjeux soient clairs et limpides dans l'esprit de " la majorité silencieuse". Après on pourra toujours choisir entre multiconfessionnel ou laïcité démocratiquement. :hi:

Laïcité ouverte ou laïcité fermée est un faux fuyant.

Le débat est relancé et l'émotivité se pointe le nez.   Le débat divise? Pas vraiment.  La question de la laïcité a tout simplement été règlée à la faveur du multiculturalisme et son pendant le multiconfessionnel s'alignant sur le multiculturalisme du gouvernement fédéral.  Pas de doute que le multiculturalisme et la défense des minorités culturelles visent à aplanir la question identitaire d'une culture " canadienne française" et son penchant nationalisme.

La notion de neutralité religieuse est instrumentalisée pour que l'État devienne le lieu de toutes les confessions et non pas l'absence de toute confession ou intégrisme religieux en son sein.

La laïcité n'est pas un multiconfessionnalisme étatique.  La laïcité est un non intégrisme politico religieux.   De là le sens de la révolution tranquille et la séparation du politique et religieux dans la gouvernance étatique.

Le modèle multiculturel a grugé le principe de laïcité tel que souhaité au lendemain de la révolution tranquille.  Dans son sillon, l'esprit d'État, même l'enseignement s'est laïcisé pour tous: même les religieux de confession catholique....Absence de signes religieux.

La neutralisation de la laïcité, version  québécoise,  s'est opérée subrepticement. Il n'y a pas eu absence de prise de position de la part du parti en place mais bel et bien prise de position en faveur du multiconfessionnel. Si l'immigration a resurgi comme fausse  problématique c'est à cause des instrumentalisations et agendas politiques et stratégiques des multiculturalistes.


Possible que la société Québécoise souhaite et préfère un multiculturalisme,-multiconfesionnel comme modèle et vivre ensemble.  Mais que les enjeux soient clairs entre une laïcité qui prône un non intégrisme politico religieux pour tous et un multiconfessionnel étatique qui incorpore intégrisme et fondamentalisme religieux en son sein.


Car l'Etat dans sa gouvernance est régit par la notion de citoyenneté et non de fidèle.    Permettre l'expression apparente  d' une idéologie  religieuse et  interdire une autre idéologie partisane politique ou syndicale relève du préjugé favorable à l'un et défavorable à l'autre.  Et beaucoup tourne autour du voile, preuve que la question reposée concerne presque exclusivement la promotion, émancipation et reconnaissance sociale de l'islam comme culture primordiale.  La primauté du voile doit l'emporter sur le principe de laïcité.  La loi religieuse doit primer sur toutes lois gouvernementales pouvant y contrevenir.  On invoquera la dictature de la majorité sur la minorité qu'il s'agit au contraire d'une minorité qui souhaite invalider l'angle d'un non intégrisme politico religieux adopté par la société d'accueil.  La laïcité est considérée nuisible et  incompatible avec une religion qui joint vie religieuse et vie civile.   Une liberté de religion musulmane est un droit fondamental mais le modèle sociétal de l'islam en société d'accueil n'est pas un droit fondamental. 
Un intégrisme politico religieux est par défaut anti laïc car lois religieuses et sociales se veulent concomitantes.

Il est faux de prétendre que  le multiculturalisme puisse remplacer la culture nationale car l'État nation demeure une réalité physique et juridique. On en a de plus en plus la démonstration avec un retour des préoccupations nationales au sein de la mondialisation, une préoccupation exploitée par les ultranationalistes.   Une culture nationale, patrimoniale est la particularité d'à peu près toutes les nations, qu'elles soient d'obédience catholique, protestante, hindouiste, bouddhiste, juive, musulmane... La rivalité identitaire n'est en rien imputable à l'immigration comme réalité internationale; elle relève des tentatives de contestation de la laïcité comme consensus collectif et national.

Multiconfessionnalisme et ultra nationalismes sont les deux extrêmes du spectre des nationalités.



Les choix sont simples.  Soit  La société endosse le modèle multiconfessionnel comme renoncement à la laïcité et accommodement des communautarismes, soit la société reconsolide la laïcité dans l'esprit d'une révolution tranquille 2.0.  Un retour à un État confessionnel d'obédience catholique pour les plus nostalgiques est nul et non avenue.


Un modèle multiconfessionnel résoudra la question à la faveur du port du voile ou kippa ou autre particularisme religieux même catholique  alors que le modèle laïc exigera l'absence de signe religieux en sphère étatique bien délimitée.    Dans ce dernier cas de consensus en faveur du modèle laïc,  où sera l'intransigeance?   Dans la demande de se conformer aux exigences citoyennes ou dans la réfutation du modèle laïc pour réaffirmer son intégrisme religieux et communautarisme en maintenant le port des signes distinctifs coûte que coûte?    À partir de quel moment un refus d'optempérer à un consensus sur le vivre ensemble devient il pas un absolutisme idéologique? 

La liberté de religion est un droit du citoyen. L'intégrisme religieux aussi.     Mais l'État transige avec les citoyens et non des fidèles.   La notion de fidèle est particulière à une église ou institution religieuse.  Elle est a sa place dans la sphère sociale mais très peu dans la sphère publique au sens étatique.


Multiconfessionnel étatique ou laïcité 2.0?  Trève de galvaudage des notions, concepts et manipulation des agendas respectifs.  :hi:
Modifié en dernier par Inti le 07 oct. 2018, 04:17, modifié 1 fois.

Clémantine

* [ Aucun rang ] *
Avatar du membre

Messages : 46
Enregistré le : 01 juil. 2017, 15:45

Re: La majorité silencieuse au petit Québec!

Ecrit le 06 oct. 2018, 17:27

Message par Clémantine »

Inti a écrit :Des mots simples? Mes mots sont simples. C'est le contentieux intégrisme religieux et laïcité qui est complexe. Réponds. Dans quel modèle de société vis tu au quotidien?
Je ne fais pas société toute seule, je vis en Belgique donc je te laisse conclure ce que tu veux de ma société.
Un modèle laïc basé sur le principe de citoyenneté avant tout ou dans un modèle d'integrisme religieux basée sur la notion de fidèle où lois sociales et lois religieuses ne font qu'une? Afficher un signe religieux en sphère étatique c'est tout simplement ne pas vouloir reconnaître le principe de laïcité collectif pour donner une primauté à son propre souci d'intégrisme religieux au sens de ses valeurs particulières. C'est donc plus qu' une question de vêtements...c'est une question de primauté entre fidéisme et citoyenneté.
Afficher un signe religieux en sphère étatique... Disons que si on porte un uniforme, le principe est de gommer toute distinction donc ça fait sens de se défaire de ce qui nous définit pour endosser l'uniforme. Par contre l'école qui abolit l'uniforme fait le choiX de donner plus de place à l'individu et insiste pour inclure tous les enfants et futurs citoyens, c'est plus discutable de demander de se dévêtir de ce qui fait soi. Et ou est la limite. Interdire l'accès aux lieux publics? Peut on porter un foulard dans une gare? Un bonnet?
C'est difficile de demander à une personne s'il met sa religion ou son pays en premier. Puisque c'est ta question de fond. Et toi que met tu avant ton pays?

Le reste demande plus d'attention pour être lu et compris, je n'ai pas envie de la faire ce soir.

Inti

* [ Aucun rang ] *

Messages : 9410
Enregistré le : 20 juil. 2013, 14:00

Re: La majorité silencieuse au petit Québec!

Ecrit le 06 oct. 2018, 17:52

Message par Inti »

Clémantine a écrit :. Et ou est la limite. Interdire l'accès aux lieux publics? Peut on porter un foulard dans une gare? Un bonnet?
C'est difficile de demander à une personne s'il met sa religion ou son pays en premier. Puisque c'est ta question de fond. Et toi que met tu avant ton pays?
Va me relire. J'ai bien établi un distinction entre un intégrisme religieux affiché en sphère sociale et en sphère étatique. Une femme peut bien porter un burkini sur plage publique si c'est son désir comme l'autre son jstring. Une est fidèle et l'autre peut être athée.

En sphère étatique, bien délimitée, c'est le principe de neutralité idéologique et citoyenneté qui prévalent. Si on permet le port distinctif de signe religieux en sphère étatique ( juges, enseignants, policiers) on devra aussi permettre aux athées, raeliens, scientologues d'en faire autant. Une autre interprétation de " neutralité religieuse" où on accepte toutes les enseignes idéologiques en milieu scolaire. Tu vois ou pas les limites du "pluralisme idéologique" en sphère étatique? :hi:
Modifié en dernier par Inti le 07 oct. 2018, 04:20, modifié 2 fois.

JPG

[ Christianisme ]
Avatar du membre

Messages : 1525
Enregistré le : 02 janv. 2008, 07:07
Localisation : St-Alex

Re: La majorité silencieuse au petit Québec!

Ecrit le 06 oct. 2018, 18:12

Message par JPG »

Si Couillard ne s'était pas laissé hypnotisé par Al Gore en France; sont parti serait encore au pouvoir. Personne au Québec croient que c'est notre faute si le tempérament de la planète est chamboulé. Couillard et ses compagnons on misé sur le mauvais char./
Le Seigneur n'est pas venu pour être servit mais pour servir.
Aimé, c'est servir.

Clémantine

* [ Aucun rang ] *
Avatar du membre

Messages : 46
Enregistré le : 01 juil. 2017, 15:45

Re: La majorité silencieuse au petit Québec!

Ecrit le 06 oct. 2018, 18:30

Message par Clémantine »

Il n'est pas exclu que je soit d'accord avec cela.
J'ai une amie arabe qui est enseignante, ses élèves lui demandaient avec insistance de quel pays elle était originaire et elle répondait je suis ici en tant que française. Je trouve que ça avait du sens, elle signifiait aux enfants en face d'elle que dans certaines circonstances il ne fait pas utiliser ses origine pour faire alliance. Et aussi que faire alliance avec les uns c'est faire opposition aux autres. D’où la nécessité de rester en terrain neutre.
Mais tu sais, il y a beaucoup de façon de faire alliance et la classe "dominante" a aussi ses signes distinctifs à peine plus subtiles.
J'ai aussi une amie qui a un diplôme de diététicienne et qui fait des ménages dans les école car elle n'a pas trouvé d'emploi, c'est probablement lié à son foulard. Il y a beaucoup de cas de femmes qui ne trouvent pas de place dans le monde du travail à cause de leur voile. Et pas dans des poste ou c'est interdit. Car la société a des a priori. C'est donc très complexe car plusieurs choses sont imbriquées.
Je pense à ces histoire de prénom musulman, regarde dans tous les classements, il y a plus d’Adam et de Rayan que de Rachid ou de Mohamed, sais tu pourquoi? Tout autour de moi je vois des jeunes mamans qui se creusent la cervelles pour trouver des noms musulmans qui ne stigmatiseront pas leur enfants. La question est finalement comment s'intégrer et rester soi. C'est dur et même très dur. Et les gens qui veulent bien faire sont beaucoup plus nombreux que ceux qui cherchent le conflit. Mais un arbre qui tombe fait plus de bruit qu'une forêt qui pousse. Et pour d'autres qui choisissent un prénom plus marqué c'est très souvent par fidélité familiale. Le nom d'une grand-mère, ou ce genre de choses.
Il faut des lois claires et justes et dans la limite de ces lois il faut considérer tous les citoyens comme égaux

Inti

* [ Aucun rang ] *

Messages : 9410
Enregistré le : 20 juil. 2013, 14:00

Re: La majorité silencieuse au petit Québec!

Ecrit le 06 oct. 2018, 18:42

Message par Inti »

Clémantine a écrit :Il faut des lois claires et justes et dans la limite de ces lois il faut considérer tous les citoyens comme égaux
Et bien ceux qui ont le plus nuit à l'intégration des immigrants de confession musulmane sont les intégristes avec leur revendication de reconnaissance islamique en milieu de travail face â des entreprises qui ont des objectifs de performance économique sans désir de contreverse idéologique ou philosophico-religieuse!

Et toujours et encore ce foutu voile. A croire que la contestation de la laïcité est venue essentiellement de cet attachement â l'image de la femme. C'est du lourd pour une société libérale hétérodoxe. Tu vois la contradiction entre des sociétés orthodoxes musulmanes et des sociétés occidentales hétérodoxes.

La liberté de religion musulmane est un droit fondamental. Le modèle islamique , pas vraiment un droit fondamental en société d'accueil. Toi tu es â cheval sur le modèle islamique et le libéralisme philosophique de l'occident. Le beurre et l'argent du beurre. :mains:
JPG a écrit :Si Couillard ne s'était pas laissé hypnotisé par Al Gore en France; sont parti serait encore au pouvoir. Personne au Québec croient que c'est notre faute si le tempérament de la planète est chamboulé. Couillard et ses compagnons on misé sur le mauvais char./
Couillard avait un préjugé favorable envers le fait religieux comme " vivre ensemble". La réalité l'a rattrapé. :hi:

Clémantine

* [ Aucun rang ] *
Avatar du membre

Messages : 46
Enregistré le : 01 juil. 2017, 15:45

Re: La majorité silencieuse au petit Québec!

Ecrit le 06 oct. 2018, 19:10

Message par Clémantine »

Tu dis des bêtises Inti et tu ne comprends ni ce que je dis ni ce que je suis.
Ce qui a nuit à l'intégration des musulmans c'est de rencontrer des gens qui ne renoncent pas à leur religion face aux contraintes de la vie. Et aussi des femmes avec leur voile qui préfèrent balayer les collèges et renoncer à leur carrières. Les musulmans qui vivent en Europe sacrifient beaucoup de ce qui compte pour eux, mais pas tout. Mais je renonce à te le faire comprendre car c'est impossible pour toi.

Inti

* [ Aucun rang ] *

Messages : 9410
Enregistré le : 20 juil. 2013, 14:00

Re: La majorité silencieuse au petit Québec!

Ecrit le 06 oct. 2018, 19:16

Message par Inti »

Clémantine a écrit :Tu dis des bêtises Inti et tu ne comprends ni ce que je dis ni ce que je suis.
Ce qui a nuit à l'intégration des musulmans c'est de rencontrer des gens qui ne renoncent pas à leur religion face aux contraintes de la vie. Et aussi des femmes avec leur voile qui préfèrent balayer les collèges et renoncer à leur carrières. Les musulmans qui vivent en Europe sacrifient beaucoup de ce qui compte pour eux, mais pas tout. Mais je renonce à te le faire comprendre car c'est impossible pour toi.
Ah! Et bien l'intégrisme religieux commence â pénétrer ta grille d'analyse. Tu portes le voile? Non. Tu défends une image de la femme vertueuse. Va donc au bout de tes convictions. :hi:

Clémantine

* [ Aucun rang ] *
Avatar du membre

Messages : 46
Enregistré le : 01 juil. 2017, 15:45

Re: La majorité silencieuse au petit Québec!

Ecrit le 06 oct. 2018, 19:28

Message par Clémantine »

Quand je te lis, j'y pense. J'aimerai bien porter une burqa dans ton bureau.
Parfois aussi jouer les femens chez certains musulmans.
Mais laisser cours à sa rage ce n'est que donner de l'eau au moulin des salauds et saper le travail de la forêt qui pousse.

Inti

* [ Aucun rang ] *

Messages : 9410
Enregistré le : 20 juil. 2013, 14:00

Re: La majorité silencieuse au petit Québec!

Ecrit le 06 oct. 2018, 19:39

Message par Inti »

Clémantine a écrit :Quand je te lis, j'y pense. J'aimerai bien porter une burqa dans ton bureau.
Parfois aussi jouer les femens chez certains musulmans.
Mais laisser cours à sa rage ce n'est que donner de l'eau au moulin des salauds et saper le travail de la forêt qui pousse.
Donc tu es une eau vive et moi le salaud qui fait barrage. :hum:

Tu portes le modèle sociétal islamique mais vit au sein du libéralisme philosophique de l'occident. :mains: :hi:

Clémantine

* [ Aucun rang ] *
Avatar du membre

Messages : 46
Enregistré le : 01 juil. 2017, 15:45

Re: La majorité silencieuse au petit Québec!

Ecrit le 06 oct. 2018, 19:41

Message par Clémantine »

Je le porte pas, je le vis (relativement). J'ai pas demander de changer les lois, déjà bien appliquer celles qui sont en cours, ce serait suffisant.

Répondre
  • Sujets similaires
    Réponses
    Vues
    Dernier message

Retourner vers « GÉNÉRAL Libre »

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : avatar, Bing, Disciple Laïc et 36 invités