Daisaku Ikéda le "maitre" de la Soka Gakkai

La tradition du Mahayana, met l’accent sur la pratique altruiste du bodhisattva comme moyen pour parvenir à l’éveil, à la fois pour soi-même et pour les autres.
Règles du forum
Le courant bouddhisme mahāyāna, terme sanskrit signifiant « Grand Véhicule » apparaît vers le 1er siècle de notre ère dans le Nord de l’Inde. Actuellement le bouddhisme mahayana a une forte présence en Chine, au Tibet, au Japon au ve siècle, en Corée en 372, au Viêtnam, à Singapour et Taïwan. La tradition du Mahayana, met l’accent sur la pratique altruiste du bodhisattva comme moyen pour parvenir à l’éveil, à la fois pour soi-même et pour les autres.
Répondre
Yvon

* [ Aucun rang ] *
Avatar du membre

Messages : 2099
Enregistré le : 01 sept. 2015, 17:07

Re: Daisaku Ikéda le "maitre" de la Soka Gakkai

Ecrit le 10 mai 2018, 07:57

Message par Yvon

Ikeda va trés bien , il a transmit un texte en début d'année et a recu un prix à Paris en Avril

L'Harmattan décerne le Prix spécial du dialogue pour la paix à Daisaku Ikeda
Publié le vendredi 27 avril 2018 18:37

Samedi 21 avril, la maison d'édition L'Harmattan a décerné le Prix spécial du dialogue pour la paix à Daisaku Ikeda, en reconnaissance de son action inlassable en faveur de la paix.

Lors de la cérémonie, qui s'est tenue au Centre bouddhique Soka de France, à Paris, MM. Denis et Xavier Pryen, respectivement fondateur et directeur général des éditions L’Harmattan, ont remis le prix à M. Minoru Harada, président de la Soka Gakkai, qui l'a reçu au nom de M. Daisaku Ikeda.

Rappelant les valeurs de la SGI, telles qu'exprimées dans sa charte, M. Denis Pryen s'est dit heureux de soutenir cette organisation, dont les objectifs coïncident parfaitement avec ceux des éditions L'Harmattan :

Droits des peuples à disposer d’eux-mêmes
Droits humains
Au carrefour des cultures
Au service de la recherche pour la transformation sociale
Puis M. Denis Pryen a évoqué les liens créés avec Daisaku Ikeda, à travers la publication au fil des ans de seize de ses ouvrages, dont treize consacrés à des dialogues en faveur de la paix, des droits humains et de la préservation de l'environnement.

« Il nous semblait important de mettre en valeur son importante contribution au progrès de l’humanité. » expliqua-t'il, avant de conclure : « Les éditions L’Harmattan remettent, à des occasions particulières, des prix à certains auteurs ou acteurs engagés pour le bien commun. Nous sommes donc très honorés de lui décerner aujourd’hui ce Prix spécial du dialogue pour la paix, en reconnaissance de ses actions inlassables en faveur de la paix. »

La maison d'édition L’Harmattan a publié environ 35000 titres depuis sa création en 1975, notamment dans le domaine des sciences sociales. Elle édite aujourd’hui environ 2700 ouvrages chaque année.

Le directeur général de L’Harmattan, M. Xavier Pryen, a ensuite présenté la nouvelle publication d'un dialogue de M. Daisaku Ikeda avec l’ancien président de l’Indonésie, M. Abdurrahman Wahid, intitulé La Sagesse de la tolérance.

Enfin, M. Minoru Harada, président de la Soka Gakkai, a clôturé la cérémonie avec la lecture du message de remerciement de M. Daisaku Ikeda. Dans ce message, ce dernier exprime à MM. Denis et Xavier Pryen sa profonde reconnaissance, et fait l'éloge des éditions L'Harmattan pour leur contribution au développement de la connaissance, de la culture et de l’humanisme. Puis il évoque les similitudes qui existent entre l'esprit du bouddhisme Mahayana et les idéaux humaniste de la Révolution française :

« Je fais partie de ceux qui pensent que cet esprit du bouddhisme Mahayana rejoint celui de la Révolution française du XVIIIème siècle. Dans les deux cas, il s’agit de placer le respect de la dignité de la vie et des droits humains au-dessus de tout et de lutter pour que prévalent les nobles principes de “liberté, égalité, fraternitéˮ, fondements mêmes de la République française. »

Puis il conclut en citant Victor Hugo, qui déclara : « Les ouvrages qui nourrissent l’esprit humain forgent l’amitié » et s'engage à continuer de mener de nombreux « dialogues pour la paix » et à diffuser des messages d’espoir et de courage, à travers de nouvelles publications.

Image
:priere: "Le sage n’est pas celui qui pratique le bouddhisme en dehors des règles de la société mais plutôt celui qui, grâce à une compréhension profonde du monde, connaît la meilleure manière de s’y comporter."

zeste de savoir

* [ Aucun rang ] *

Messages : 517
Enregistré le : 19 déc. 2017, 04:13

Re: Daisaku Ikéda le "maitre" de la Soka Gakkai

Ecrit le 11 mai 2018, 03:35

Message par zeste de savoir

16 titres édités qui sont tous pré achetés par les membres et leurs familles, ça prouve surtout que l'harmattan gagne du fric et sait renvoyer l'ascenseur !
C'est uniquement de la communication, comme le soit disant message personnel de DI ! :lol:

! :Bye:

Yvon

* [ Aucun rang ] *
Avatar du membre

Messages : 2099
Enregistré le : 01 sept. 2015, 17:07

Re: Daisaku Ikéda le "maitre" de la Soka Gakkai

Ecrit le 11 mai 2018, 03:49

Message par Yvon

Vous êtes une mauvaise langue comme toujours , j'étais sûr que vous alliez écrire cela et ca me fais bien rire , les 16 publications du président Ikeda c'est une goutte d'eau dans les éditions Harmattan comme on peut le voir ci dessous .

La maison d'édition L’Harmattan a publié environ 35000 titres depuis sa création en 1975, notamment dans le domaine des sciences sociales. Elle édite aujourd’hui environ 2700 ouvrages chaque année.
:priere: "Le sage n’est pas celui qui pratique le bouddhisme en dehors des règles de la société mais plutôt celui qui, grâce à une compréhension profonde du monde, connaît la meilleure manière de s’y comporter."

Ichinen29

* [ Aucun rang ] *
Avatar du membre

Messages : 185
Enregistré le : 25 oct. 2017, 14:57

Re: Daisaku Ikéda le "maitre" de la Soka Gakkai

Ecrit le 11 mai 2018, 04:46

Message par Ichinen29

La mauvaise foi élevé au rang d'un art,....sic!

vic

[ Incroyant ] [ Athée ]

Messages : 10620
Enregistré le : 07 juil. 2013, 16:15

Re: Daisaku Ikéda le "maitre" de la Soka Gakkai

Ecrit le 11 mai 2018, 13:07

Message par vic

On sait parfaitement en tapant soka gakkaï sur le net que tous les journaux connus français lui donnent mauvaises presse , tous . Trouvez moi ne serait ce qu'un journal connu français qui dit qu'IKeda est un homme de paix sauveur de l'humanité et qui ne parle pas de dérive sectaire concernant la sokka gakkaï et Ikeda .
L'entreprise de la soka gakkaï c'est d'essayer devant ça de faire des campagnes d'influence massive pour tenter d'influencer l'opinion publique sur leur mouvement .
La soka gakkaï est une nouvelle religion ultra richissime , comme l'est la scientologie . Avec de l'argent vous achetez tout ce que vous voulez , d'autant que les gens qui remettent ces médailles en plastique ne connaissent la plupart du temps pas du tout qui est Ikeda et ce qui se cache vraiment derrière la sokka gakkaï , puisque ce mouvement fait croire qu'il est bouddhiste et que le bouddhisme est un passeport rassurant dans l'opinion publique .
Donc des receptions de médailles bidons d'organismes inconnus et de maisons d'éditions inconnues je ne vois pas ce que ça prouve .
Les journalistes de journaux connus français sont des journalistes d'investigation sérieux qui savent de quoi ils parlent quand ils parlent d'ikeda et de la soka gakkaï . A contrario , ces gens qui remettent des médailles ne savent pas ce qui se cache derrière ce mouvement soka gakkaï et ikeda, ils ne savent pas qu'ils sont instrumentalisés . Vous savez , quand on voit que Bachar Al Assad a été élevé au rang de la légion d'honneur au grade le plus élevé , on voit ce qu'ont la valeur de ces médailles comme garantie pour discerner quoi que ce soit en matière d'honnêteté . C'est surtout du copinage .
Si "Dieu est tout" alors il n'est rien en particulier, c'est-à-dire : "Dieu" n'est rien d'autre qu'un concept creux dans ce cas. Car le concept de "tout" ou de "totalité" ne gagne rien à être associé à un "mot" qui draine toutes sortes de superstitions. ( J'iminterroge)

Yvon

* [ Aucun rang ] *
Avatar du membre

Messages : 2099
Enregistré le : 01 sept. 2015, 17:07

Re: Daisaku Ikéda le "maitre" de la Soka Gakkai

Ecrit le 11 mai 2018, 14:09

Message par Yvon

Vic une autre langue de pute
:priere: "Le sage n’est pas celui qui pratique le bouddhisme en dehors des règles de la société mais plutôt celui qui, grâce à une compréhension profonde du monde, connaît la meilleure manière de s’y comporter."

zeste de savoir

* [ Aucun rang ] *

Messages : 517
Enregistré le : 19 déc. 2017, 04:13

Re: Daisaku Ikéda le "maitre" de la Soka Gakkai

Ecrit le 11 mai 2018, 15:07

Message par zeste de savoir

Yvon a écrit :Vous êtes une mauvaise langue comme toujours , j'étais sûr que vous alliez écrire cela et ca me fais bien rire , les 16 publications du président Ikeda c'est une goutte d'eau dans les éditions Harmattan comme on peut le voir ci dessous .

La maison d'édition L’Harmattan a publié environ 35000 titres depuis sa création en 1975, notamment dans le domaine des sciences sociales. Elle édite aujourd’hui environ 2700 ouvrages chaque année.
Yvon a écrit :Vic une autre langue de pute
Mais petit bonhomme, au lieu d'insulter les gens comme un bourrin, essaie un peu de réfléchir !
Les éditions l'harmattan publient les trois quarts ce qu'on leur présente (c'est une image), donc ton argument tu peux te le conserver là ou il devrait rester en permanence !
Daisaku Ideka avec tous les militants conquis d'avance comme toi, qui vont acheter ce livre par habitude ou par incitation, sont des revenus ultra facile pour eux !
Qu'ils fassent un prix spécial de la paix pour ton guru, tu parles d'une reconnaissance, c'est celle du ventre ! Si ca se trouve on leur a d'ailleurs suggéré !!!
Si tu n'as pas l'intelligence pour comprendre cela, reste dans ta campagne à passer ton temps à compter les vaches ! Ca sera plus profitable pour toi comme pour nous, que tes réflexions de primate sur ce forum ! :hi:

http://www.forum-mda.com/t6080-L-Harmattan.htm

Yvon

* [ Aucun rang ] *
Avatar du membre

Messages : 2099
Enregistré le : 01 sept. 2015, 17:07

Re: Daisaku Ikéda le "maitre" de la Soka Gakkai

Ecrit le 11 mai 2018, 15:20

Message par Yvon

C'est bien ce que je disais 2 langues de putes , Il manque plus qu'Algol
:priere: "Le sage n’est pas celui qui pratique le bouddhisme en dehors des règles de la société mais plutôt celui qui, grâce à une compréhension profonde du monde, connaît la meilleure manière de s’y comporter."

zeste de savoir

* [ Aucun rang ] *

Messages : 517
Enregistré le : 19 déc. 2017, 04:13

Re: Daisaku Ikéda le "maitre" de la Soka Gakkai

Ecrit le 11 mai 2018, 15:47

Message par zeste de savoir

Yvon a écrit :C'est bien ce que je disais 2 langues de putes , Il manque plus qu'Algol
Algol est cent fois plus intelligent, fin et intéressant que vous !

"c'est fou dès que quelqu'un s'exprime un tant soit peu, c'est l'émeute. Algol" :Bye:

Yvon

* [ Aucun rang ] *
Avatar du membre

Messages : 2099
Enregistré le : 01 sept. 2015, 17:07

Re: Daisaku Ikéda le "maitre" de la Soka Gakkai

Ecrit le 11 mai 2018, 16:09

Message par Yvon

Ouai t'as raison gaston :lol:
:priere: "Le sage n’est pas celui qui pratique le bouddhisme en dehors des règles de la société mais plutôt celui qui, grâce à une compréhension profonde du monde, connaît la meilleure manière de s’y comporter."

Ichinen29

* [ Aucun rang ] *
Avatar du membre

Messages : 185
Enregistré le : 25 oct. 2017, 14:57

Re: Daisaku Ikéda le "maitre" de la Soka Gakkai

Ecrit le 14 mai 2018, 06:41

Message par Ichinen29

"L"Harmattan" maison d'édition "inconnue"?...sic!

Shonin

* [ Aucun rang ] *

Messages : 518
Enregistré le : 10 nov. 2017, 13:39

Re: Daisaku Ikéda le "maitre" de la Soka Gakkai

Ecrit le 12 nov. 2018, 10:10

Message par Shonin

Et bien ...

Choquant nos échanges cosmiques ici . C'est dire le malheur qui y règne en chacun de vous .


Daisaku Ikeda

Sensei ...

Pour moi , vous êtes comme un père . Un bijou précieux dont je ne peux me passer, dont je me pare, dont je brille grâce à votre engagement.

Vous avez traversé le monde pour nous parler ,

Vous êtes venu à nous ,

Vous avez tout supporté pour cela . Juste pour cela... Quel courage .


Bientôt, vous ne serez plus parmi nous. Chaque année, des million de personnes vous rendent hommage en votre jour anniversaire . Aucun de nous ne saurai dépasser le Maître que vous êtes, en acte contre l'esprit de la guerre. Vous avez su faire plier nos ennemis. Vous avez su faire s'incliner nos amis. Avec vous, pas de division, toute les écoles et chapelle se comprennent dans le bon sens.
Protégés à présent , grâce au chemin que vous avez ouvert , toute cette vie d'engagement durant ,
nous n'avons plus besoin de nous battre.
En Islam, le Jihad est le combat interne contre les forces opposant le bonheur et la joie de vivre. En bouddhisme, dont la Soka Gakkai honore chaque préceptes depuis son commencement, vous nous avez apprit comment lutter pour parvenir au bonheur.
Chaque jour je rayonne à la vie , joyeuse comme un zeste pure de bonheur, de sincérité, envers moi-même comme envers l'humanité.
Tout se potentiel de vie accessible à présent, pour toute l'humanité sans discrimination, grâce à votre engagement envers votre prédécesseur et maître dans la Foi : Josei Toda,
telle une fleur de lotus que l'on regarde apaisé et émerveillé ,
Je promet de ne plus m'écarter de mes responsabilités humaine.

Sensei... Aucun mot n'existe pour exprimer tout ce que je vous dois, et vous admire .

Merci.
La religion est faite pour l'homme et non l'homme pour la religion.

https://www.facebook.com/brutofficiel/v ... 308655040/
Ne pas oublier que la guerre du Congo qui a fait plus de 8 millions de morts en 20 ans dans le Kivu est intimement liée a la richesse minière de la région et au silence de la communauté internationale :hi:

vic

[ Incroyant ] [ Athée ]

Messages : 10620
Enregistré le : 07 juil. 2013, 16:15

Re: Daisaku Ikéda le "maitre" de la Soka Gakkai

Ecrit le 12 nov. 2018, 12:44

Message par vic

Yvon a dit : C'est bien ce que je disais 2 langues de putes , Il manque plus qu'Algol
Vous nous avez dit que vous pratiquiez dans la soka gakkaÏ depuis 30 ans n'est ce pas ?
Vous pratiquez le fait d'honorer le soutra du lotus depuis 30 ans n'est ce pas ?
Est ce vraiment la peine d'essayer d'étudier la pratique du soutra du lotus quand on voit le résultat que ça donne sur vous ?
Et vous pensez que votre pratique va nous paraitre vraiment efficace ?
Finalement on vous remercie parce que grace au fait de vous lire ça va nous faire gagner 30 ans . On n'aura pas perdu de temps dans une pratique néfaste et inefficace pour améliorer l'être humain .
Comment pouvez vous nous expliquer que votre pratique ne fonctionne pas pour vous améliorer en terme de sagesse ?
Vous ne pratiquez pas correctement depuis 30 ans ? Votre pratique ne fonctionne pas ? Expliquez nous qu'est ce qui ne va pas .
Etes vous capable de faire le point sur ce qui ne va pas ?
Si votre pratique n'a pas fonctionné sur vous en 30 ans , pensez vous que pratiquer 10 ans de plus y changera quelque chose ?
Ne comprenez vous pas que vos réactions agressives et les insultes que vous proférez envers les membres du forum sont comme du pain béni pour vos opposants et qu'elles accablent par la même à travers vous la soka gakkaÏ et les illusions sur lesquelles elle prospère ?
En principe si au bout de 30 ans vous ne progressez pas , c'est qu'il y a sans doute une raison .
Si "Dieu est tout" alors il n'est rien en particulier, c'est-à-dire : "Dieu" n'est rien d'autre qu'un concept creux dans ce cas. Car le concept de "tout" ou de "totalité" ne gagne rien à être associé à un "mot" qui draine toutes sortes de superstitions. ( J'iminterroge)

Yvon

* [ Aucun rang ] *
Avatar du membre

Messages : 2099
Enregistré le : 01 sept. 2015, 17:07

Re: Daisaku Ikéda le "maitre" de la Soka Gakkai

Ecrit le 09 déc. 2018, 10:06

Message par Yvon

Ikeda va trés bien , il a transmit un texte en début d'année et a recu un prix à Paris en Avril

L'Harmattan décerne le Prix spécial du dialogue pour la paix à Daisaku Ikeda
Publié le vendredi 27 avril 2018 18:37

Samedi 21 avril, la maison d'édition L'Harmattan a décerné le Prix spécial du dialogue pour la paix à Daisaku Ikeda, en reconnaissance de son action inlassable en faveur de la paix.

Lors de la cérémonie, qui s'est tenue au Centre bouddhique Soka de France, à Paris, MM. Denis et Xavier Pryen, respectivement fondateur et directeur général des éditions L’Harmattan, ont remis le prix à M. Minoru Harada, président de la Soka Gakkai, qui l'a reçu au nom de M. Daisaku Ikeda.

Rappelant les valeurs de la SGI, telles qu'exprimées dans sa charte, M. Denis Pryen s'est dit heureux de soutenir cette organisation, dont les objectifs coïncident parfaitement avec ceux des éditions L'Harmattan :

Droits des peuples à disposer d’eux-mêmes
Droits humains
Au carrefour des cultures
Au service de la recherche pour la transformation sociale
Puis M. Denis Pryen a évoqué les liens créés avec Daisaku Ikeda, à travers la publication au fil des ans de seize de ses ouvrages, dont treize consacrés à des dialogues en faveur de la paix, des droits humains et de la préservation de l'environnement.

« Il nous semblait important de mettre en valeur son importante contribution au progrès de l’humanité. » expliqua-t'il, avant de conclure : « Les éditions L’Harmattan remettent, à des occasions particulières, des prix à certains auteurs ou acteurs engagés pour le bien commun. Nous sommes donc très honorés de lui décerner aujourd’hui ce Prix spécial du dialogue pour la paix, en reconnaissance de ses actions inlassables en faveur de la paix. »

La maison d'édition L’Harmattan a publié environ 35000 titres depuis sa création en 1975, notamment dans le domaine des sciences sociales. Elle édite aujourd’hui environ 2700 ouvrages chaque année.

Le directeur général de L’Harmattan, M. Xavier Pryen, a ensuite présenté la nouvelle publication d'un dialogue de M. Daisaku Ikeda avec l’ancien président de l’Indonésie, M. Abdurrahman Wahid, intitulé La Sagesse de la tolérance.

Enfin, M. Minoru Harada, président de la Soka Gakkai, a clôturé la cérémonie avec la lecture du message de remerciement de M. Daisaku Ikeda. Dans ce message, ce dernier exprime à MM. Denis et Xavier Pryen sa profonde reconnaissance, et fait l'éloge des éditions L'Harmattan pour leur contribution au développement de la connaissance, de la culture et de l’humanisme. Puis il évoque les similitudes qui existent entre l'esprit du bouddhisme Mahayana et les idéaux humaniste de la Révolution française :

« Je fais partie de ceux qui pensent que cet esprit du bouddhisme Mahayana rejoint celui de la Révolution française du XVIIIème siècle. Dans les deux cas, il s’agit de placer le respect de la dignité de la vie et des droits humains au-dessus de tout et de lutter pour que prévalent les nobles principes de “liberté, égalité, fraternitéˮ, fondements mêmes de la République française. »

Puis il conclut en citant Victor Hugo, qui déclara : « Les ouvrages qui nourrissent l’esprit humain forgent l’amitié » et s'engage à continuer de mener de nombreux « dialogues pour la paix » et à diffuser des messages d’espoir et de courage, à travers de nouvelles publications.

Image
[/quote]
:priere: "Le sage n’est pas celui qui pratique le bouddhisme en dehors des règles de la société mais plutôt celui qui, grâce à une compréhension profonde du monde, connaît la meilleure manière de s’y comporter."

Répondre

Retourner vers « Mahayana »

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 1 invité

  • Sujets similaires
    Réponses
    Vues
    Dernier message