Quelques mots sur l’Incroyance - La tronche en biais

Forum Athée / croyant
Règles du forum
L’athéisme peut être considéré comme une attitude ou une doctrine qui ne conçoit pas l’existence ou affirme l’inexistence de quelque dieu, divinité ou entité surnaturelle que ce soit. C'est une position philosophique qui peut être formulée ainsi : il n'existe rien dans l'Univers qui ressemble de près ou de loin à ce que les croyants appellent un « dieu », ou « Dieu ».
Répondre
vic

[ Incroyant ] [ Athée ]

Messages : 10614
Enregistré le : 07 juil. 2013, 16:15

Re: Quelques mots sur l’Incroyance - La tronche en biais

Ecrit le 13 déc. 2017, 12:15

Message par vic

Inti a dit :Évidemment que le judaïsme, le christianisme, l'islam, le bouddhisme, l'hindouisme...en tant que culture religieuse et morale ne veulent pas mourir en requestionnant un rapport au divin ou divinités
Pas de dieux supérieurs aux hommes dans le bouddhisme .
Sur un plan spirituel ce sont les bouddhas qui ont atteint un niveau d'excellence . Bouddha a toujours été clair , les dieux ne sont pas des bouddhas , et n'ont pas atteint l'éveil . Les dieux demeurent encore dans l'illusion .
La croyance en dieu n'a pas d'intêret dans le bouddhisme si tu veux savoir .
Il n'y a que dans le bouddhisme vajrayana très peu pratiqué ( principalement l'école Tibétaine) que tu as des pratiques invoquant des déïtés ayant une fonction protectrice , mais aucunement pour atteindre la bouddhéïté .
Donc la croyance dans les dieux est très loin d'être importante ou centrale dans le bouddhisme .
Du reste les soutras en parlent très peu .
Que tu parles de l'importance de croire dans les dieux dans l'hindouisme , le christianisme ,l'islam oui , mais dans le bouddhisme ta déduction fait flop parce que les dieux (bien que bouddha reconnaisse leur existence) n'ont qu'une importance très secondaire .Du reste beaucoup d'écoles du bouddhisme ( la majorité) ne s'intéressent pas à ces dieux et ne les invoque pas du tout .
Ces dieux n'ont rien à voir avec le dieu créateur des religions abrahamiques , ils sont mortels et se sont incarnés durant de nombreuses vies mais n'ont pas encore atteint l'éveil .
Modifié en dernier par vic le 13 déc. 2017, 12:40, modifié 1 fois.
Si "Dieu est tout" alors il n'est rien en particulier, c'est-à-dire : "Dieu" n'est rien d'autre qu'un concept creux dans ce cas. Car le concept de "tout" ou de "totalité" ne gagne rien à être associé à un "mot" qui draine toutes sortes de superstitions. ( J'iminterroge)

Inti

* [ Aucun rang ] *
Avatar du membre

Messages : 8001
Enregistré le : 20 juil. 2013, 14:00

Re: Quelques mots sur l’Incroyance - La tronche en biais

Ecrit le 13 déc. 2017, 12:33

Message par Inti

vic a écrit : Pas de dieux supérieurs aux hommes dans le bouddhisme .
Sur un plan spirituel ce sont les bouddhas qui ont atteint un niveau d'excellence . Bouddha a toujours été clair , les dieux ne sont pas des bouddhas , et n'ont pas atteint l'éveil . Les dieux demeurent encore dans l'illusion .
La croyance en dieu n'a pas d'intêret dans le bouddhisme si tu veux savoir .
Il n'y a que dans le bouddhisme vajrayana très peu pratiqué que tu as des pratiques invoquant des déïtés ayant une fonction protectrice , mais aucunement pour atteindre la bouddhéïté
Ouais. Les dieux ne sont pas des bouddhas mais les bouddhas sont des dieux vivants. On est dans la même odeur de sainteté et "infaillibilité morale" que toutes autres autorités religieuses, papales, rabbiniques, etc...

Toujours un rapport et quête du divin avec une approche du spirituel tout aussi sublimée. Le rituel bouddhiste avec sa pleine conscience rejoint parfaitement le concept de conscience suprême du monothéisme. :hi:
:hi: : Jésus a dit. Le ciel et la Terre passeront mais ma parole ne passera pas. Alors à tous ceux et celles qui se réclament de sa parole ou la répudient cessez vos impostures. :hi:

vic

[ Incroyant ] [ Athée ]

Messages : 10614
Enregistré le : 07 juil. 2013, 16:15

Re: Quelques mots sur l’Incroyance - La tronche en biais

Ecrit le 13 déc. 2017, 12:45

Message par vic

INti a dit :Ouais. Les dieux ne sont pas des bouddhas mais les bouddhas sont des dieux vivants.
Les Bouddhas sont des être mortels qui se sont incarnés de nombreuses fois avant de devenir des bouddhas et ont atteint à un moment donné la bouddhéïté . Je ne vois pas beaucoup de rapport avec des dieux . Mais bon à ce moment là Johnny Hallyday est aussi adulé comme un dieu , mais tout le monde sait qu'il n'en est pas un .
IL n'y a pas beaucoup de points communs entre les dieux grecs , ou le dieu abrahamique et les bouddhas .
Toi tu peux devenir un bouddha par exemple , comme n'importe quel être , ça n'est pas un truc réservé à des élus quelconques .
C'est simplement un degrés d'accomplissement spirituel, de sagesse .
Si "Dieu est tout" alors il n'est rien en particulier, c'est-à-dire : "Dieu" n'est rien d'autre qu'un concept creux dans ce cas. Car le concept de "tout" ou de "totalité" ne gagne rien à être associé à un "mot" qui draine toutes sortes de superstitions. ( J'iminterroge)

Inti

* [ Aucun rang ] *
Avatar du membre

Messages : 8001
Enregistré le : 20 juil. 2013, 14:00

Re: Quelques mots sur l’Incroyance - La tronche en biais

Ecrit le 13 déc. 2017, 13:01

Message par Inti

vic a écrit :Toi tu peux devenir un bouddha par exemple , comme n'importe quel être , ça n'est pas un truc réservé à des élus quelconques .
C'est simplement un degrés d'accomplissement spirituel, de sagesse
Ben non puisque...
vic a écrit :Les Bouddhas sont des être mortels qui se sont incarnés de nombreuses fois avant de devenir des bouddhas et ont atteint à un moment donné la bouddhéïté . Je ne vois pas beaucoup de rapport avec des dieux
d'abord il faut croire à la réincarnation, une croyance, et ensuite avoir connu multiples incarnations de souffrances karmiques vers la déification. Le bouddhisme est né d'un être princier bichonné et couvé qui aurait pris conscience de la misère en dehors de son cocon. Il n'as pas eu d'autres choix que de sublimer les misères et injustices sociales pour rationaliser incapable d'en expliquer les raisons sans s'attaquer aux instances royales et l'odre établi. Aujourd'hui le bouddhisme sert souvent à faire accepter r l'inacceptable sous prétexte de nécessité karmique. :hi:
:hi: : Jésus a dit. Le ciel et la Terre passeront mais ma parole ne passera pas. Alors à tous ceux et celles qui se réclament de sa parole ou la répudient cessez vos impostures. :hi:

Oiseau du paradis

* [ Aucun rang ] *
Avatar du membre

Messages : 978
Enregistré le : 31 janv. 2017, 15:52

Re: Quelques mots sur l’Incroyance - La tronche en biais

Ecrit le 13 déc. 2017, 15:01

Message par Oiseau du paradis

Oiseau du paradis a écrit :Encore faut-il définir ce qu'est la toute-puissance de Dieu avant d'en débattre, Boemboy.
Saint Glinglin a écrit :C'est d'empêcher que la Création foire, ce qu'ont bien compris les Gnostiques.
T'ai-je déjà dit que je t'aimais en SGG, toi ? (face)

Je suis donc une gnostique puisque, dans mon schème de valeurs, la création est éternelle. Et nous disons la même chose du concept de Dieu qui n'a pas eu de commencement et n'aura pas de fin. Quand même fortiche, non ? (chante)

Farore97

* [ Aucun rang ] *

Messages : 493
Enregistré le : 15 avr. 2017, 12:37

Re: Quelques mots sur l’Incroyance - La tronche en biais

Ecrit le 13 déc. 2017, 19:06

Message par Farore97

Je trouve qu'asimov à fait une remarque très intéressante.

On devient athée toujours par soi même. Et toujours suite à l'opposition face à la religion.

Ce schéma est tellement d'ailleurs recurrent qu'il devient aussi lassant que le schéma de penser des croyants

Shonin

* [ Aucun rang ] *

Messages : 518
Enregistré le : 10 nov. 2017, 13:39

Re: Quelques mots sur l’Incroyance - La tronche en biais

Ecrit le 20 déc. 2017, 13:49

Message par Shonin

Inti a écrit : Le bouddhisme est né d'un être princier bichonné et couvé qui aurait pris conscience de la misère en dehors de son cocon. Il n'as pas eu d'autres choix que de sublimer les misères et injustices sociales pour rationaliser incapable d'en expliquer les raisons sans s'attaquer aux instances royales et l'odre établi. Aujourd'hui le bouddhisme sert souvent à faire accepter r l'inacceptable sous prétexte de nécessité karmique. :hi:
Bonsoir Inti. J'entends votre avis mais souhaite souligner que les 4 grandes souffrances sont aussi soulevées par nos système moderne, donc uniquement une réalité. La maladie, la mort, la vieillesse... ne sont pas "inventés" ni sublimés par le bouddhisme, votre propos n'a donc pas de sens pour moi...
Ensuite, pour la quatrième souffrance qui est nommée la naissance, celle-ci soulève les hopitaux psychiatrique, les tentatives de suicide, l'alcoolémie ou même le meurtre. La vie dans son ensemble.

Pour faire une parenthèse sur le sujet du topic et ainsi terminer mon point de vu, la vie à la lumière du bouddhisme est d'expliquer les phénomènes qui parcours les époques et la surface du globe, tel les intempéries ou un divorce pour citer deux exemples, et offrant une vision de béatitude et positive face à cela. Personne n'en est dupe, mais ne s'éloignant pas plus que la vision des athées sur les phénomènes visibles que l'on vit avec ou sans religion, l'optimisme est un choix.
La religion est faite pour l'homme et non l'homme pour la religion.

https://www.facebook.com/brutofficiel/v ... 308655040/
Ne pas oublier que la guerre du Congo qui a fait plus de 8 millions de morts en 20 ans dans le Kivu est intimement liée a la richesse minière de la région et au silence de la communauté internationale :hi:

Répondre

Retourner vers « Athéisme et Religions »

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Serviteur d'Allah et 6 invités

  • Sujets similaires
    Réponses
    Vues
    Dernier message