Esclavage

Sujet d'actualité Au Québec l'accommodement raisonnable, un sujet d'actualité.
Répondre
Shlomo Ben Cohen

* [ Aucun rang ] *
Avatar du membre

Messages : 725
Enregistré le : 11 août 2009, 11:47

Esclavage

Ecrit le 04 mai 2010, 22:39

Message par Shlomo Ben Cohen »

J'aimerais avoir des réponses aux questions suivantes si cela est possible.

1) Combien coutait un esclave noir en bonne santé et robuste (donc capable de travailler dans les champs) au sud des États-Unis à la première moitié du XIXe siècle?
2) Combien gagnait un fermier moyen du sud des États-Unis à la même époque?
3) Combien valait une paire de chaussure au même endroit à la même époque?
L'argument des "historiens" officiels: « Il ne faut pas demander comment, techniquement, un tel meurtre de masse a été possible ; il a été possible techniquement puisqu’il a eu lieu » (Le Monde, 21 février 1979, p. 23)

http://www.le-projet-juif.info/
Lisa Gerrard - Host of Seraphim
Beethoven - Sonate au clair de lune

patlek

[ Incroyant ] [ Athée ]

Messages : 8078
Enregistré le : 01 août 2005, 09:56

Re: Esclavage

Ecrit le 05 mai 2010, 02:01

Message par patlek »

Le ventes d' esclaves se faisait aux encheres.

Sur les prix , j' ai trouvé un exemple:

The auctioneer brought up Joshua's Molly and family. He announced that Molly insisted that she was lame in her left foot, and perversely would walk lame, although, for his part, he did not believe a word of it. He had caused her to be examined by an eminent physician in Savannah, which medical light had declared that Joshua's Molly was not lame, but was only shamming. However, the gentlemen must judge for themselves and bid accordingly. So Molly was put through her paces, and compelled to trot up and down along the stage, to go up and down the steps, and to exercise her feet in various ways, but always with the same result, the left foot would be lame. She was finally sold for $695. [equivalent to approximately $15,300 in today's dollars]

Whether she really was lame or not, no one knows but herself, but it must be remembered that to a slave a lameness, or anything that decreases his market value, is a thing to be rejoiced over. A man in the prime of life, worth $1,600 [equivalent to approximately $35,200 in today's dollars] or thereabouts, can have little hope of ever being able, by any little savings of his own, to purchase his liberty. But, let him have a rupture, or lose a limb, or sustain any other injury that renders him of much less service to his owner, and reduces his value to $300 or $400, and he may hope to accumulate that sum, and eventually to purchase his liberty. Freedom without health is infinitely sweeter than health without freedom.

And so the Great Sale went on for two long days, during which time there were sold 429 men, women and children. There were 436 announced to be sold, but a few were detained on the plantations by sickness...

The total amount of the sale foots up $303,850." [equivalent to approximately $6,700,000 in today's dollars]

http://www.eyewitnesstohistory.com/slaveauction.htm

Roque

Christianisme [Catholique]

Messages : 913
Enregistré le : 19 oct. 2009, 15:13

Re: Esclavage

Ecrit le 05 mai 2010, 02:14

Message par Roque »

Sans grand rapport avec la sujet, mais donnant quand même un ordre de grandeur. La vie d'un homme libre (pas un esclavage) en Afrique Centale vaut 100 vaches - quelque soit la responsabilité : meurtre ou accident. C'est le système de "prix du sang" (dia) entre les tribus du nord du Tchad encore aujourd'hui. La tribu paie, donne un homme, de préférence le meurtrier ou on lui prend un homme (identique à la vendetta). Le prix d'un vache (je ne sais plus exactement) : supérieur à 100.000 F CFA, je crois, donc 10.000.000 F CFA, soit 15.000 euros. La pratique c'est bloqué vers 6.000 euros (4.000.000 F CFA), mais dans le droit coutumier c'est en principe 15.000 euros.

Ren'

[Modérateur]
[Modérateur]
Avatar du membre

Messages : 7734
Enregistré le : 29 juin 2008, 08:42
Localisation : France

Contact :

Re: Esclavage

Ecrit le 05 mai 2010, 09:42

Message par Ren' »

Roque, comme toujours, merci pour les renseignements précis que tu donnes.
Ar c'hi bihan breizhad...
...S'il me manque l'amour, je suis un métal qui résonne, une cymbale retentissante (1 Cor XIII, 1)
Mon regard de catholique sur l'islam : https://blogrenblog.wordpress.com/ (nouvelle adresse pour fuir la pub sur OB et EB)
Co-auteur du blog judéo-islamo-chrétien http://dialogueabraham.wordpress.com/

Shlomo Ben Cohen

* [ Aucun rang ] *
Avatar du membre

Messages : 725
Enregistré le : 11 août 2009, 11:47

Re: Esclavage

Ecrit le 05 mai 2010, 09:57

Message par Shlomo Ben Cohen »

Donc si je me fie au prix (15 300 $ modernes), l'esclavage était un truc de riche (contrairement à l'esclavage antique).
Je me demande si ce prix qui est assez énorme n'est pas le résultat de l'interdiction de l'esclavage dans les colonies britanniques puis françaises en Afrique (la ressource n'étant plus disponible à la source, elle ne dépendrait que de la reproduction entre esclaves).
Y a t-il eu une forte augmentation du prix entre le XVIIIe et le XIXe?
L'argument des "historiens" officiels: « Il ne faut pas demander comment, techniquement, un tel meurtre de masse a été possible ; il a été possible techniquement puisqu’il a eu lieu » (Le Monde, 21 février 1979, p. 23)

http://www.le-projet-juif.info/
Lisa Gerrard - Host of Seraphim
Beethoven - Sonate au clair de lune

patlek

[ Incroyant ] [ Athée ]

Messages : 8078
Enregistré le : 01 août 2005, 09:56

Re: Esclavage

Ecrit le 05 mai 2010, 10:37

Message par patlek »

Les esclaves dans le sud des états unis, çà a toujours été une affaire de riches.

C' était pour les grands propriétaires terriens; parce que c' était une "main d' oeuvre" agricole en grande majorité.

simplequidam

* [ Aucun rang ] *
Avatar du membre

Messages : 756
Enregistré le : 26 janv. 2010, 04:38

Re: Esclavage

Ecrit le 06 mai 2010, 07:51

Message par simplequidam »

et pourquoi ne pas parler du nouvel esclavage moderne ?

Pion

* [ Aucun rang ] *
Avatar du membre

Messages : 3741
Enregistré le : 06 avr. 2005, 22:27
Localisation : Néant Utilisateur Banni

Contact :

Re: Esclavage

Ecrit le 06 mai 2010, 10:11

Message par Pion »

J'ai l'impression que nous sommes nombreux a etre escalve, nous travaillons pour payer des taxes, nous payons des taxes pour nous faire tapper dessus par ceux qui sont payé avec nos taxes, et ceux qui ne paye pas de taxe viennet nous collecter, soit que ce sont les voyoux dans la rue, ou soit que ce sont les plus gros voyoux audessus de nous, ceux qui disent a nos gouvernements quoi faire.

Je vais vous raconter une histoire,

C'était un petit commercant, il était allé chez un distributeur, qand sa femme l'appel sur son telléphone cellulaire.
-Chéri, reviens vite, nous venons d'avoir un Hold-up!
Le type s'empresse de faire demi tour pour ce rendre a sa boutique, pendant le trajet il oublit de mettre son clignotant a un virage, et un policier lui refile une contravention, il sympatise avec lui du a ce qui vient d'ariver a sa femme, mais lui dit qu'il est obligé de lui donner la contravention malgré tout. L'homme fini par arriver a son commerce en meme temps que deux autres policiers, la femme explique a ces derniers et a son mari , tout ce qui c'est passé en détail, un des policier lui demande de préciser l'heur du vol, elle dit que le voleur est entré a 13:45 et il a quité juste apres 14:00. Son mari confirme, c'est exacte regardez sur mon cellulaire, l'heure de son appel, il indique 14:06. Le policier répond,
-C'est bizarre la derniere infraction que j'ai remis remonte a exactement 13:50 et j'étais directment en facade de votre commerce, c'était une vielle dame qui ne portait pas sa ceinture de sécurité. dit-il en regardant son calpin.


ps:la femme n'a pas été violentée, mais a subit un choque nerveux.

Roque

Christianisme [Catholique]

Messages : 913
Enregistré le : 19 oct. 2009, 15:13

Re: Esclavage

Ecrit le 07 mai 2010, 08:23

Message par Roque »

Avoir un esclave, c'était - je pense - comme d'avoir une 4 x 4 de nos jours, on pouvait aussi avoir une plus petite cylindré avec une homme ou une femme en moins bonne santé. Mais je crois qu'il y avait une situation des "serviteurs" qui confinait à l'esclavage : voir ce qui se passe au Moyen Orient avec les "bonnes philippines", voir ce qui se passe avec les serviteurs et les apprentis en Afrique noire, parfois payés 5.000 F cfa par mois (moins de 10 euros) pour 10 à 12 heures de travail par jour. Pour ce prix là, on peut en plus se payer la petite bonne en la chassant dès qu'elle tombe enceinte. Blanc que tu es (?) tu te voiles la face, mais c'est vraiment très, très répandu au dessous d'un certain parallèle et au dessous de le ceinture :) .
Il ne faut pas oublier que le jeu de la "fauche" a traditionnellement toujours fait partie des relations entre employé (serf ?) et maître. Même le système chez les sédentaires, même système chez les nomades en Afrique sub saharienne. Par exemple avec les gardiens de troupeaux peulhs le système est fondé sur la "fauche" = "pas vu pas pris". Les peuhls nomades "houdas" bergers de moutons dans la Lac Tchad gardent les moutons à longueur d'année. Les troupeau de moutons ont la particularité de très peu dormir : une heure ou deux à la fois et ils divaguent librement souvent à l'écart complètement des zones habitées. Les bergers ne sont absolument pas nourris et ont l'obligation de vendre un nombre déterminé de litres de lait par brebis en se rapprochant des villages. L'argent ne leur appartient pas et doit être reversé obligatoirement au propriétaire qui envoie tous les deux ou trois jours "relever les compteurs" (Source : ma connaissance de plusieurs houdas devenus chauffeurs dans l'administration). Donc comment vivent ces bergers. Réponse
: litéralement en communion avec leurs bêtes, ils dorments, se déplacent dans une sujétion totale avec leur bête et leur seule nourriture est la lait de leurs bêtes qu'ils doivent têter de façon équitable et régulière chaque jour pour que le propriétaire "ne s'aperçoivent de rien". J'arrête même système de "fauche" (dites : c'est quoi "abatiré" à une africaine ... elle va se marrer, c'est sûr !) dans le système de mariage traditionnelle : se faire un peir pécule pour le moment du divorce : chaque jour, pendant des années !!!!

Mais simplequidam a raison. Pendant l'esclavage on allait rapter des hommes et des femmes pour les obliger à travailler en les exploitant jusqu'à l'os. Maintenent avec le libéralisme triomphant et le mondlisation libérale, les hommes se font violence eux-mêmes, risquent leur vie pour venir volontairement se livrer à un marché du travail qui les exploite jusuq'à l'os. Il n'y a pas à dire : l'exploitation de l'homme par l'homme, la dégradation et la mort spirituelle, sinon physique ont fait de grandes avancées c'est dernier temps. Ce n'est pas parce qu'on peroit un demi SMIC, qu'il ne s'agit pas d'exploitation de rapace, c'est à dire d'esclavage, mais sous un package un peu différent. Souriez vous passez à la TV :)

Younes91

* [ Aucun rang ] *

Messages : 1961
Enregistré le : 30 nov. 2009, 06:20

Re: Esclavage

Ecrit le 08 mai 2010, 18:45

Message par Younes91 »

pouvons nous dire que les personne travaillant dans le menage dehors, ou dans des etablissement sont considerer comme esclave? et la societe fait passer sa en donnant un autre mot pour tromper?

Pion

* [ Aucun rang ] *
Avatar du membre

Messages : 3741
Enregistré le : 06 avr. 2005, 22:27
Localisation : Néant Utilisateur Banni

Contact :

Re: Esclavage

Ecrit le 08 mai 2010, 18:47

Message par Pion »

Younes91 a écrit :pouvons nous dire que les personne travaillant dans le menage dehors, ou dans des etablissement sont considerer comme esclave? et la societe fait passer sa en donnant un autre mot pour tromper?
Ca me semble possible. Mais attention, pas juste dans le ménage, mais dans tout travail, a la minute ou nous devons remettre une partie de notre paie a des gens qui en profite de facon malhonetes, les politiciens corrompus et leurs ti-amis!

Shlomo Ben Cohen

* [ Aucun rang ] *
Avatar du membre

Messages : 725
Enregistré le : 11 août 2009, 11:47

Re: Esclavage

Ecrit le 08 mai 2010, 19:14

Message par Shlomo Ben Cohen »

Effectivement, le seul travail qui ne serait pas de l'esclavage, c'est celui où on est son propre patron et où l'on posséde (en réel et non à crédit) 100% des moyens de production.
Les salariés sont tous des esclaves.
L'argument des "historiens" officiels: « Il ne faut pas demander comment, techniquement, un tel meurtre de masse a été possible ; il a été possible techniquement puisqu’il a eu lieu » (Le Monde, 21 février 1979, p. 23)

http://www.le-projet-juif.info/
Lisa Gerrard - Host of Seraphim
Beethoven - Sonate au clair de lune

Pion

* [ Aucun rang ] *
Avatar du membre

Messages : 3741
Enregistré le : 06 avr. 2005, 22:27
Localisation : Néant Utilisateur Banni

Contact :

Re: Esclavage

Ecrit le 08 mai 2010, 21:38

Message par Pion »

Shlomo Ben Cohen a écrit :Effectivement, le seul travail qui ne serait pas de l'esclavage, c'est celui où on est son propre patron et où l'on posséde (en réel et non à crédit) 100% des moyens de production.
Les salariés sont tous des esclaves.
J'ajouterais les petits commercants et une grande partie des travailleurs autonomes.

Shlomo Ben Cohen

* [ Aucun rang ] *
Avatar du membre

Messages : 725
Enregistré le : 11 août 2009, 11:47

Re: Esclavage

Ecrit le 08 mai 2010, 21:50

Message par Shlomo Ben Cohen »

Pion a écrit : J'ajouterais les petits commercants et une grande partie des travailleurs autonomes.
Oui, eux aussi.
L'argument des "historiens" officiels: « Il ne faut pas demander comment, techniquement, un tel meurtre de masse a été possible ; il a été possible techniquement puisqu’il a eu lieu » (Le Monde, 21 février 1979, p. 23)

http://www.le-projet-juif.info/
Lisa Gerrard - Host of Seraphim
Beethoven - Sonate au clair de lune

Répondre
  • Sujets similaires
    Réponses
    Vues
    Dernier message

Retourner vers « GÉNÉRAL Libre »

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Bing, Google et 17 invités