mariage mixte part 2

Apprendre sur l'Islam religion de Mohammed
Règles du forum
La religion musulmane l'Islam, se veut une révélation en langue arabe de la religion originelle d'Adam, de Noé, et de tous les prophètes parmi lesquels elle place aussi Jésus. Ainsi, elle se présente comme un retour à la religion d'Abraham (appelé, en arabe, Ibrahim par les musulmans) du point de vue de la croyance, le Coran le définissant comme étant la voie d'Ibrahim (millata Ibrahim) c'est-à-dire une soumission exclusive à Allah.
Répondre
marie1

* [ Aucun rang ] *

Messages : 634
Enregistré le : 18 juin 2009, 11:58

mariage mixte part 2

Ecrit le 09 nov. 2009, 08:19

Message par marie1 »

salam alaykoum mes frères et soeurs. Cela fait longtemps que je n'ai pas participé aux discussions.

Pour ne pas polluer le poste ouvert par ren, je réouvre un poste car ce que j'ai lu sur le sien, me laisse perplexe..

En effet, le sujet sur le mariage mixte donne à réfléchir.

Ma discussion ne sera pas faite avec toi ren car la musulmane se marie avec un musulman...mais mon sujet est lié au mariage du musulman avec une non musulmane...

Et là, je vous invite tous à la réflexion, loin de toute polémique mais un échange fructueux inchaAllah.

Ma question est la suivante:

1--Vous dites que l'autorisation au musulman de se marier avec une juive et une chrétienne est une sounna...Comment est-ce possible?
Le messager d'Allah n'a jamais épousé une juive et une chrétienne..

Maria la copte était chrétienne, le messager d'Allah lui proposa l'islam, elle accepta ENSUITE il l'épousa.

Rayhana une juive, le messager d'Allah lui proposa l'islam, elle accepta ENSUITE il l'épousa.

Safiyya, une juive, le messager d'Allah lui proposa l'islam, elle accepta ENSUITE, il l'épousa.

Lisez un peu la syra du messager et vérifiez par vous même.

Elles ont embrassées l'islam avant que le messager ne les épouse.

(avant de répondre, la sounna représente les actes et paroles du prophète..)

2- vous dites que l'islam est transmis par le père, avez-vous un hadith, un verset appuyant votre propos?

Cet argument ne tient pas la route, le père est toujours au travail, c'est la mère qui allaite son bébé de sa croyance et qui reste le plus de temps avec lui..
Imaginons un cas: l'islam serait une religion transmise par le père, le judaisme est transmis par la mère...si un musulman prend pour épouse une juive qui croit en son livre, elle aura le devoir de transmettre sa religion, vous n'allez pas dire que non, l'islam se transmet par le père mais elle n'en a rien à faire, elle n'est pas sensée suivre ce que dit l'islam! et le musulman doit "respecter" sa croyance...

3- Vous dites que l'homme peut se marier avec une juive et chrétienne à condition qu'elles soient vertueuses....c'est quoi vertueuses?

une chrétienne trinitaire qui boit du vin car c'est pour elle le commandement de jésus, une juive qui ne croit pas au prophète? vous avez vu tout ce que renferme la bible et la torah, les insultes envers les prophètes et envers Dieu, Allah diraient-ils de ces femmes là "vertueuses??? "bonnes??

Jettez un coup d'oeil sur les traductions, une fois vous trouverez ces termes: bonnes, vertueuses, chastes...

Les juives et les chrétiennes seraient bonnes, chastes, vertueuses mais les hommes chrétiens et juifs sont des mécréants, des "rijss"

4- Trouvez l'interprétation du verset en entier et surtout le contexte de révélation de ceci "wa mane yakfour bil imane": Et quiconque abjure la foi... verset 5 sourate l ma ida, vous allez être étonnés:

Sabab nouzoul: des juives et des chrétiennes ont dit aux musulmans que si Dieu leur a permis de les épouser c'est qu'Il avait agrée leur religion (elles comptaient y revenir peut être), et Allah fit descendre "Et quiconque abjure la foi" cela veut dire: et quiconque apostasie...ouvrez les tafassirs dont je cite: taffsir mouqatil bn soulaymane (150h) et voir taffsir lqourtoubi

Les savants autorisant ce type de mariage à l'homme prennent la moitié du verset...Ils mettent un point puis interprètent, omettant ceci "wa mane yakfour bil imane" comme par hasard...

En vérité, c'est un sujet à traiter en toute objéctivité barakAllah fikoum. Cela nous concerne tous, c'est une loi juridique qui n'a pas de fondements solides

Le verset nous dit autre chose, le contexte de la révélation nous dit autre chose, la syra du messager d'Allah nous dit autre chose que l'autorisation..

imam alousi (1250h) a interprété ce verset comme suit: il s'agit des femmes juives et chrétiennes qui ont embrassé l'islam.

A vous lire.

erwan

* [ Aucun rang ] *

Messages : 2101
Enregistré le : 13 avr. 2009, 12:58
Localisation : france

Re: mariage mixte part 2

Ecrit le 09 nov. 2009, 15:56

Message par erwan »

salam alaykom

le fondement du mariage pour un musulman doit reposer sur la foi. La foi est le lien qui rapproche et que éloigne. L'adoration n'est elle pas d'aimer ce que Dieu aime et détester ce que Dieu n'aime pas?

La foi est le lien qui perdurera (en théorie) tout au long de la vie commune. La foi est ce qui nous apportera le réconfort lors de moments difficile et nous permettra d'être patient là où des couples ne peuvent plus vivre ensemble. Le coup de foudre peut virer et devenir routine , le physique est une chose éphémère , bref on ne sait pas ce que nous réserve l'avenir.
La foi est un des liens qu'il est difficile de rompre. Le mariage mixte selon la majorité des juristes est toléré dans un sens car on se retrouve dans les racines de cette foi , la croyance en Dieu , même si la législation n'est pas la même.
Cette différence de législation peut causer des soucis , pas dans tout les cas , mais il est possible qu'il y ait une confrontation des deux législations. Quelle sera la finalité de cette confrontation ?
Mais on dira que l'amour est bien au dessus de tout cela.

Pour ce qui est du contexte de l'époque là où le mariage mixte a été accepté , il faut savoir que le milieu était un milieu musulman , et qu'il y avait plus de chance que le couple soit influencé par l'islam que l'inverse. La loi en vigueur était la loi musulmane et non une autre.
Bref nous ne sommes plus à cette époque , et aujourd'hui ces mariages mixtes sont à éviter , dans les deux sens .
Car l'objectif du mariage n'est de jouir pleinement de la vie et de faire comme bon nous semble. L'objectif du mariage est d'avoir une cellule familiale équilibrée et conforme aux principes de l'islam. Car la cellule familiale est le base de toute société et elle est d'autant plu important qu'elle abrite en son sein la futur génération.

Aujourd'hui le chaos dans lequel on vit de nos , nous oblige à vraiment bien éduquer la génération futur et à la préparer au mieux à ce chaos ambiant.
Comment éduquer ses enfants si ce n'est par rapport à notre conception des choses. Si il y a une faille dans cette éducation alors , nous ne ferons que participer à ce chaos ambiant .

De plus que pouvons nous lire dans les derniers versets du coran à propos des gens du livre ?
Les chrétiens dont il est question sont ce les mêmes que les chrétiens d'aujourd'hui?

Sérieusement il y a une incompatibilité , tout simplement car le musulmans qui voit une chose répréhensible se doit de l'enlever , s'il ne le fait pas avec les mains qu'il le fasse avec la langue , s'il ne le fait pas avec la langue qu'il le fasse avec le coeur , et ensuite il n' y a plus de foi.

Le coeur là où repose la foi , si le coeur est touché peut il y avoir un équilibre , surtout lorsque cela touche nos enfants pour nous avons des devoirs ?

Recommander le bien et interdire le mal , n'est ce pas là un pilier de notre religion , c'est ce commandement qui fait de nous la communauté tant aimé par Dieu swt , comment se taire lorsque cela arrive dan notre foyer ?

Voici donc mon opinion sur ces mariages mixtes , et je ne serai pas catégorique dans mes propos en disant que c'est illicite , il est possible qu'il y ait des cas dans lequel la cellule familiale sera plus équilibrée que dans un couple musulman /musulmane. Mais dans ces cas je pense qu'il y aura eu des compromis d'effectuer , et que donc leur foi et leur conception se retrouvent . Mais reste à savoir qui est prêt à faire ces compromis ?
[3:186]
Certes vous serez éprouvés dans vos biens et vos personnes; et certes vous entendrez de la part de ceux à qui le Livre a été donné avant vous, et de la part des Associateurs, beaucoup de propos désagréables. Mais si vous êtes endurants et pieux... voilà bien la meilleure résolution à prendre.

marie1

* [ Aucun rang ] *

Messages : 634
Enregistré le : 18 juin 2009, 11:58

Re: mariage mixte part 2

Ecrit le 09 nov. 2009, 17:34

Message par marie1 »

salam alaykoum

Je te remercie erwan de participer à mon poste.
Je suis d'accord avec toi sur certains points. Tu as bien fait de commencer par la foi.

Qu'est ce que la foi?

La foi est telle que l'archange Gabriel l'a définit à notre messager (sallallah alayhi wa sallam), elle a ses piliers..Si un seul pilier manque, la personne n'est pas considérée comme faisant partie des croyants.

Les piliers de la foi:

Croire en un Dieu
Croire aux anges
Croire en tous les messages
Croire en tous les messagers
Croire au jour du jugement
Croire au destin bien qu'il soit ou mal

Ainsi, les savants disent que tout croyant est musulman
Et tout musulman n'est pas forcément croyant...en référence aux hypocrites de médine qui ont dit la chahada, faisait la prière, jeunaient...

Toute personne ne croyant pas en cela après la révélation du coran, leurs religions ne sera pas agrée par Dieu. "Et quiconque prend autre que l'islam comme religion, cela ne sera point agrée de Lui"

Maintenant en ce qui concerne ce mariage, il est faux de croire qu'il y a des foyers en bonne entente, et pas de préjudice...Les enfants déchirés entre deux croyances, celle de voir sa mère aller en enfer car elle n'est pas musulmane...pour ne pas avoir à le penser, ils finiront athés.
Un mari qui dort tranquillement la nuit en sachant que sa femme ira en enfer...s'il est pieux, il ne cessera d'essayer de la convertir en s'oubliant soi même ...au lieu de construire, on détruit, on n'avance pas..sans oublier que Allah a prévenu son propre messager, qu'il ne pouvait pas convertir les gens qu'il aime mais c'est Dieu qui convertit qui Il veut...alors que dire des hommes du commun?

Un mari qui confie sa maison et ses enfants à une non musulmane, il ne faut pas s'étonner du résultat..

Même nous en tant que musulmans, vous pouvez fermer les yeux en sachant par exemple que votre frère ne fasse pas la prière? ou qu'un proche ne jeûne pas? alors que dire s'ils sont non musulmans?

Dieu n'invite pas à la souffrance erwan, il n'invite jamais ses serviteurs à prendre des risques. Au contraire, Allah nous recommande toujours des choses bénéfiques.

Je vous poste cet article de la fatwa du comité européen concernant ce sujet...

Voici l'article: http://www.islamophile.org/spip/Epouser ... ge%20mixte

Ainsi, parmi les conditions sur laquelle repose la permission:

- Croire en Dieu et en Tous les messages: essayez de situer une juive ou une chrétienne qui remplissent cette condition....si elles les remplissent, elles sont musulmanes...

- qu'elles ne soient pas relapses (suivant une hérésie: bid3a...inutile de dire que le judaisme et le christianisme ne sont pas des religions, ce sont des hérésies, tous les prophètes étaient musulmans , jésus était musulman, moise... Abraham nous a appelé ainsi: les mouslimoun et il n' y a qu'une seule religion agrée par Dieu: l'islam et il y a des directives (chara i3) pour chaque peuple mais la dernière des directives (charia) concerne toute l'humanité.
La rubrique islamo-chrétien dévoile ce que cache la bible comme hérésies: insulter les prophètes , et ressasser le péché que Dieu ne pardonne pas: l'association

- qu'elles soient chastes, vertueuses...à part les nones erwan, je ne vois pas mais elles sont mariées à Jésus selon leurs dires...


""Les premiers musulmans voyaient ce mariage comme interdit...mais l'opinion correcte est celle des savants...!!""
Les Sahabas avaient tort?? Ali, Omar, 3abd llah bn omar?? (qu'Allah les agrée) avez vous déjà vu les sahaba refuser une "autorisation" de Dieu? une "loi dite juridique venant de Dieu???"

Les savants actuels disent qu'il est permis mais à ces conditions citées ci dessus..des conditions qu'aucune juive ni chrétienne ne pourront remplir...des conditions qui décrivent des femmes musulmanes plus qu'autre chose..

Et petite remarque...voyez un peu le verset sur lequel la majorité des savants l'autorisent...un verset qui est décrit comme "explicite"...sauf que, il est passé où ce passage très important pour comprendre ce verset? "Et quiconque abjure la foi..." Il s'agit pourtant d'un même verset...ce passage est lourd de sens..l'explication du verset se trouve dans ce passage tronqué.

En vérité, ce thème est à traiter sérieusement car jusqu'ici, dans les recherches de fatwas que j'ai pu trouver, j'ai assisté à des contradictions et des incohérences avec ce qui se passe dans ce bas monde..

erwan

* [ Aucun rang ] *

Messages : 2101
Enregistré le : 13 avr. 2009, 12:58
Localisation : france

Re: mariage mixte part 2

Ecrit le 09 nov. 2009, 18:44

Message par erwan »

salam alaykom
marie1 a écrit :Maintenant en ce qui concerne ce mariage, il est faux de croire qu'il y a des foyers en bonne entente, et pas de préjudice...Les enfants déchirés entre deux croyances, celle de voir sa mère aller en enfer car elle n'est pas musulmane...pour ne pas avoir à le penser, ils finiront athés.
En effet c'est une façon de dire à son enfant que tu as une chance sur deux d'être sur la bonne voie. Si ce n'est pas le père c'est la mère , c'est évidemment une souffrance que l'on cachera au fond de nous mêmes et qui risque de ressurgir tôt ou tard , consciemment ou inconsciemment , il est donc préférable de ne pas prendre ce risque.
marie1 a écrit :Dieu n'invite pas à la souffrance erwan, il n'invite jamais ses serviteurs à prendre des risques. Au contraire, Allah nous recommande toujours des choses bénéfiques.
oui , reste à savoir alors qui sont réellement visés par ces versets , car dire que Dieu swt a un fils est de la mécréance , du point de vue islamique. Les gens du livre de l'époque devaient sûrement être une secte ne suivant pas l'église orthodoxe d'ailleurs il y a certains ouvrage qui en traite en disant que les nasara n'étaient pas les chrétiens que l'on connaissait à bysance ...
marie1 a écrit :- qu'elles soient chastes, vertueuses...à part les nones erwan, je ne vois pas mais elles sont mariées à Jésus selon leurs dires...
:D oh je sais que mohamed saws a expressément dit aux musulmans de laisser les moines tranquilles car ils ne sont en aucun cas des ennemis.
La chasteté de nos jours est devenu une honte , on se moque de ces personnes (à l'école) mais sinon c'est une vertu qui se fait rare.
marie1 a écrit :Les savants actuels disent qu'il est permis mais à ces conditions citées ci dessus..des conditions qu'aucune juive ni chrétienne ne pourront remplir...des conditions qui décrivent des femmes musulmanes plus qu'autre chose..
Les savants se basent d'après les versets , et disent que les versets l'emportent sur tout autre choses. Une chose peut être tolérer sans pour autant être recommandés , tout comme le divorce sauf qu'il n' y a pas vraiment dans ce cas d'obligation.
marie1 a écrit :Et petite remarque...voyez un peu le verset sur lequel la majorité des savants l'autorisent...un verset qui est décrit comme "explicite"...sauf que, il est passé où ce passage très important pour comprendre ce verset? "Et quiconque abjure la foi..." Il s'agit pourtant d'un même verset...ce passage est lourd de sens..l'explication du verset se trouve dans ce passage tronqué.
en effet qui joue avec le feu se brûle finit par se brûler. Mais de nos jours il est clair que les mariages mixtes n'ont pas lieu d'être. Il doit y en avoir des soldats américains mariés à des musulmanes . :)
[3:186]
Certes vous serez éprouvés dans vos biens et vos personnes; et certes vous entendrez de la part de ceux à qui le Livre a été donné avant vous, et de la part des Associateurs, beaucoup de propos désagréables. Mais si vous êtes endurants et pieux... voilà bien la meilleure résolution à prendre.

marie1

* [ Aucun rang ] *

Messages : 634
Enregistré le : 18 juin 2009, 11:58

Re: mariage mixte part 2

Ecrit le 10 nov. 2009, 06:42

Message par marie1 »

Salam alaykoum

Oui, en effet erwan, mais ce sujet est impressionnant car d'une part, il y a des savants qui disent que c'est illicite, et d'autres qui disent que cela est permis mais avec des conditions qui doivent être réunis..des conditions qui décrivent clairement des musulmanes et non des juives et chrétiennes!

Chose qui prouve qu'il y a incompréhension. Il y a des interprétations diverses mais delà à attribuer cette loi à Dieu alors que le verset fut révélé dans un autre contexte comme cité ci dessus avec le "Et quiconque abjure la foi"...cela est très grave car les préjudices qui résultent de cela sont énormes..

Le terme "vertueuse" n'est qu'une interprétation parmi d'autres...

Les exégètes ont interprété le terme "mouhssanate" de 4 façon si ce n'est plus:

- l'islam
-le mariage
- la femme libre
- la femme chaste ou vertueuse

Les exégètes ont éliminé un à un les interprétations pour trouver ce qui correspond le mieux..

- ainsi, ils ont dit que ce n'est pas les femmes mariées..on ne peut épouser une femme mariée.

- Ils ont éliminé la femme libre car selon certains, un autre verset permet d'épouser une "esclave" croyante et aussi les femmes libres

- Ils ont éliminé les femmes musulmanes, car il y a une conjonction de coordination qui les sépare et que cette interprétation est à éliminer car les femmes croyantes sont musulmanes donc celles qui ont reçu la révélation avant nous ne le sont pas ..'..aujourd'hui, il vous est permis d'épouser les femmes vertueuses parmi les croyantes et les femmes vertueuses parmi celles qui ont reçu la révélation avant vous...

Et ils ont opté pour la chasteté même si les femmes avaient forniqué, le repentir suffisait

mais méditez bien sur cette interprétation… l'islam...ce n'est pas une bonne raison d'éliminer cette interprétation..

car dans ce verset:

Allah dit: (Mais ceux d'entre eux (les gens du livre) qui sont enracinés dans la connaissance, ainsi que les croyants, (tous deux) ont foi à ce qu'on a fait descendre sur toi (Mohammed) et à ce qu'on a fait descendre avant toi. Et quant à ceux qui accomplissent la salat, paient la zakat et croient en Allah et au jour dernier, ceux-là Nous leur donnerons une énorme récompense) verset 162 sourate an-nisa

Allah a séparé les deux: les gens du livre et les croyants...Allah fait la distinction entre les deux même si tout deux sont musulmans : « soumis » « mouslim »…comme pour inviter les autres juifs et chrétiens à prendre exemple sur eux…il étaient juifs et chrétiens et pourtant ils ont suivi le dernier messager..
Il y a plusieurs versets qui témoignent que Allah a gardé cet intitulé « gens du livre » même s’ils s’agissaient de musulmans…

Ce verset en est encore une preuve :
82- Tu trouveras certainement que les Juifs et les associateurs sont les ennemis les plus acharnés des croyants. Et tu trouveras certes que les plus disposés à aimer les croyants sont ceux qui disent: ‹Nous sommes chrétiens.› C'est qu'il y a parmi eux des prêtres et des moines, et qu'ils ne s'enflent pas d'ORGEUIL.

83. Et quand ils ENTENDENT ce qui a été descendu sur le Messager [Muhammad], tu vois leurs YEUX déborder de larmes, parce qu'ils ont reconnu la vérité. Ils disent: ‹Ô notre Seigneur! Nous croyons: inscris-nous donc parmi ceux qui TEMOIGNENT(de la véracité du Coran)

Le verset 83 précise clairement de quelle catégorie des gens du livre il s'agit...les chrétiens qui ont embrassé l'islam

En effet:

Dans les exégèses dont je cite le taffsir de l andalousi: Qoutada dit: Ce verset est descendu à des gens parmi les gens du livre qui étaient sur les vraies directives qui ont été révélées à Issa (alayhissalam; Jésus) et qui ont cru à ce qui a été révélé à Mohammed (sallallah alayhi wa sallam).

Allah a fait l'éloge de ces gens QUI ONT CRU au dernier messager, c'est le roi najachi et son peuple de la habacha (ethiopie actuelle) qui ont embrassé l'islam et lorsque Ja3far, l'envoyé du prophète à ce peuple a récité devant eux la sourate meriem, leurs yeux se sont remplis de larmes parce qu'ils ont entendu la vérité...remarquez dans le verset (l'ouie puis la vue...le témoignage..) puis ils ont dit: Ils disent: ‹Ô notre Seigneur! Nous croyons: inscris-nous donc parmi ceux qui témoignent


Abou bakr arrazi a dit: Parmi les ignorants, ceux qui croient que ce verset fait l'éloge des chrétiens en leur disant qu'ils sont meilleurs que les juifs et ce n'est pas vrai car ce verset décrit un peuple qui a cru en Allah et en son messager (sallallah alayhi wa sallam)

Et Allah est le plus savant, Si vous avez des informations n'hésitez pas à poster pour élucider ce mystère.

CHAHIDA

* [ Aucun rang ] *

Messages : 3588
Enregistré le : 16 sept. 2007, 08:05
Localisation : SUD EST

Re: mariage mixte part 2

Ecrit le 10 nov. 2009, 07:35

Message par CHAHIDA »

Bonjour Marie1

Tu as posé une très bonne question, que je me suis posée il y a environ 1an et demi, j’ai posé la question également dans un forum musulman pour avoir une réponse et puis enfin j’ai trouvé et compris.
Déjà le verset qui indique pourquoi il est préférable pour un homme d’épouser une musulmane et pourquoi une femme doit épouser un musulman , enfin il n’explique pas il conseil :

Voila ce que dit le Coran dans la sourate LA VACHE verset221

221. Et n'épousez pas les femmes associatrices tant qu'elles n'auront pas la foi, et certes, une esclave croyante vaut mieux qu'une associatrice, même si elle vous enchante. Et ne donnez pas d'épouses aux associateurs tant qu'ils n'auront pas la foi, et certes, un esclave croyant vaut mieux qu'un associateur même s'il vous enchante. Car ceux-là [les associateurs] invitent au Feu; tandis qu'Allah invite, de part Sa Grâce, au Paradis et au pardon. Et Il expose aux gens Ses enseignements afin qu'ils se souviennent!

Qui sont les assocaiteurs ? LES POLYTHEISTES.

la science du Fikh dit qu'à défaut de trouver une référence (Coran/sunna) qui traite clairement un cas quelconque, on classe ce cas systematiquement dans la catégorie du "Moubah" (Toléré), en demarrant du principe que tout est "Toléré" sauf ce qui est clairement interdit dans un verset ou un Hadith sahih

dans notre cas précis, le Mariage avec une musulmane ou même avec une non-musulmane en dehors du territoire islamique n'est point cité clairemnt dans des textes dont fait des références la science du Fikh,
donc, c'est "moubah/toléré" jusqu'à preuve du contraire.

(Petite aparté) : " Non ! Par ton Seigneur ! Ils ne seront pas croyants aussi longtemps qu’ils ne t’auront demandé de juger de leurs disputes et qu’ils n’auront éprouvé nulle angoisse pour ce que tu auras décidé, et qu’ils se soumettent complètement (à ta sentence) " [Sourate An Nissa, 4,Les Femmes v.65].
" O les croyants ! Obéissez à Allah, et obéissez au Messager et à ceux d’entre vous qui détiennent le commandement. Puis, si vous vous disputez en quoi que ce soit, renvoyez-le à Allah et au Messager, si vous croyez en Allah et au jour dernier. Ce sera bien mieux et de meilleure interprétation ( aboutissement). " [Sourate An Nissa, 4,Les Femmes v.59]" Et ils (les hypocrites) disent : «Nous croyons en Allah et au messager et nous obéissons». Puis après cela, une partie d'entre eux fait volte-face. Ce ne sont point ceux-là les croyants. Et quand on les appelle vers Allah et Son messager pour que celui-ci juge parmi eux, voilà que quelques-uns d'entre eux s'éloignent. Mais s'ils ont le droit en leur faveur, ils viennent à lui, soumis. Y a-t-il une maladie dans leurs coeurs ? ou doutent-ils ? ou craignent-ils qu'Allah les opprime, ainsi que Son messager ? Non ! mais ce sont eux les injustes. La seule parole des croyants, quand on les appelle vers Allah et Son messager, pour que celui-ci juge parmi eux, est : «Nous avons entendu et nous avons obéi». Et voilà ceux qui réussissent. "[Sourate An Nour, 24, Versets 47 à 51]

«Prenez ce que le Messager vous donne; et ce qu'il vous interdit, absentez-vous en.» (59:7).
Le prophète, paix et salut sur lui, dit: «Maintenez ma sunna et celle de mes compagnons.»


Louange à Allah. Le mariage entre une musulmane et un non musulman est interdit par la Charia exprimée dans le Coran, la Sunna et le consensus. . Si on le conclut, il reste nul et n’entraîne donc pas les effets légaux du mariage. En vertu des propos du Très Haut : « Ne donnez pas vos femmes en mariage aux associateurs tant qu'ils n'auront pas cru » Dieu dit au sujet des croyantes qui s'étaient éxhilées à Médine: « Si vous savez qu'elles sont croyantes, ne les renvoyez pas alors aux mécréants. Elles ne leur sont pas permises (comme épouses) (60.10)
Aucun texte n'est venu libérer les gens du Livre de cette sentence. Cette interdiction jouit du consensus de tous les musulmans. Il n'a jamais été permis à la musulmane d'épouser un juif ou un chrétien car l'homme est le maitre de la maison.
C'est lui qui veille aux intérêts de la femme et qui en est responsable. L'Islam a assuré pour l'épouse juive ou chrétienne, à l'ombre de son mari musulman, sa liberté de conscience et a protégé par sa législation et ses directives ses droits et sa responsabilité. Par contre, une autre religion, telle la religion chrétienne ou juive, n'assure aucune liberté de conscience à la femme de croyance différence et le lui préserve pas ses droits.

Alors qu'il est bien évidemment impossible pour une musulmane de parvenir à protéger sa religion et à suivre ses préceptes, alors que son mari (chrétien, juif ou hâter) tiens les rênes du foyer, celui-ci, reniant totalement la religion de l'Islam. Puisque ni le chrisiannisme ni le judaisme ne considère l'Islam comme une religion de Dieu.

Enfin j’en arrive au sujet, la condition pour se marier avec une femme du livre (chrétienne ou juive) est qu'elle soit pratiquante, chaste et vertueuse, ce qui, très naturellement, devrait la pousser si elle se marie avec un bon musulman à embrasser l'islam c'est pour cela qu'allah dit :

Pour ce qui est du mariage, il vous est permis de vous marier aussi bien avec les femmes vertueuses d'entre les croyantes, et les femmes vertueuses d'entre les gens qui ont reçu le livre avant vous, à condition de leur verser leur dot, de vivre avec elles, en union licite, loin de toute luxure et de tout concubinage. celui qui trahit sa foi perd le fruit de ses bonnes œuvres et sera du nombre des perdants dans la vie future.»

ainsi sont permises comme épouses aux musulmans les femmes parmi les gens du livre qui pratiquent leur religion et la vivent réellement au quotidien. ainsi ne sont logiquement pas incluses dans ce groupe celles qui se considèrent comme étant chrétiennes uniquement parce qu'elles ont été baptisées étant petites selon la tradition ou parce que leurs parents sont baptisés chrétiens, tout comme certains individus qui se considèrent musulmans alors qu'ils ne pratiquent pas la religion.

toutes ces personnes portent seulement l'étiquette de leurs religion mais elles n'ont ni la pratique, ni le comportement qui s'y rapportent et font à côté tout ce qui est contradictoire avec celle-ci (fornication, consommation de l'alcool et du porc, usure, jeu de hasard, etc.), et elles créent des amalgames dangereux pour leurs entourages (familles, amis, collègues etc.) qui les observent.


si cette femme est pratiquante et chaste, vous pouvez l'épouser et cela uniquement si vous lui donnez une dot licite : une bague, de l'argent, etc. car la dot est une des cinq conditions du mariage licite en islam.
aujourd'hui, la majorité des « chrétiennes » ne sont pas vertueuses. elles sortent avec les hommes et ont une foi très faible ou inexistante (les chrétiens même le savent et l'avouent volontiers), ce qui rend le mariage avec une d'entre elles un acte illicite.

Mais je rappel a mes frères, qu’il est préférable d’épouser une femme musulmane, plutôt qu’une femme non musulmane même si celle si vous enchante :
de plus si les hommes musulmans se marient avec des femmes du livre, comment font les femmes musulmanes qui ne peuvent, elles, se marier qu'avec un musulman? une telle démarche d'un musulman donnera un mauvais exemple à ses frères et soeurs musulmans. c'est pourquoi le khalife omar ibn al-khattab a interdit ce type de mariages. le jour où il a apprit que hudhayfa ibn al-yamân, cantonné à ctésiphon avait épousé une femme d'entre les gens du livre, il lui a écrit : "je te demande de ne pas déposer ma lettre que voici avant d'avoir divorcé d'elle. car ce que je crains c'est que les musulmans prennent exemple sur toi et se mettent à se marier avec les femmes non musulmanes […]. cela sera alors suffisant pour causer des difficultés (fitna) aux femmes musulmanes."

le fait de se marier est bien sûr une bonne chose, mais au-delà des sentiments qui peuvent vous lier à cette personne, il vous faut très sérieusement réfléchir au devenir de cette relation. les sentiments sont une chose bien changeante et ce qui reste après le mariage c'est l'entente sur les principes, les convictions et une vision commune d'envisager et de voir la vie et l'au-delà, qui créent une affection et une miséricorde profonde et durable dans le couple.

la discorde dans les principes surtout d'ordre religieux peut susciter avec le temps des problèmes graves et chroniques.

c'est pour toutes ces raisons, qu'il est recommandé pour un musulman qui veut s'épargner l'illicite (fornication, épouser une femme non chaste qu'elle soit chrétienne ou même musulmane, etc.) et tous les problèmes qui en résultent, d'épouser une musulmane vertueuse et chaste afin de jouir d'une vie plus heureuse et plus tranquille car ils s'associent dans la foi et la vision des choses, ce qui crée l'entente entre eux et cette femme élèvera ses enfants selon les préceptes de l'islam.

même dans le cas où les membres d'un couple musulman sont séparés par un décès ou un divorce, le musulman ne craindra pas pour l'éducation de ses enfants s'ils restent avec leur maman musulmane. c'est pour cela que le prophète sallâ allâhu 3alayhi wa sallâm nous recommande de nous marier avec « dhet addin », celle qui a une « bonne religion » parce que quelque soit la situation, nous sommes toujours gagnants. alors que si le musulman épouse une chrétienne ou juive, n'a aucune assurance qu'elle n'influencera pas ses enfants ou ne les élèvera pas sur ses préceptes et sa foi.

qu'allah nous préserve et notre descendance de tout chemin qui éloigne de la vérité, de sa satisfaction et du paradis éternel. amine

louanges à allâh sur le bien de l'islam


prière et salut sur le prophète envoyé comme une miséricorde à toute l'humanité.

(Voilà je ramène certains propos que mes frères m’avaient répondu, quand j’étais dans la même situation de questionnement que toi)

salam ma sœur, et qu’Allah te guide dans la bonne voie

marie1

* [ Aucun rang ] *

Messages : 634
Enregistré le : 18 juin 2009, 11:58

Re: mariage mixte part 2

Ecrit le 10 nov. 2009, 09:53

Message par marie1 »

salam alaykoum kahina

BarakAllah fiki pour ta recherche, mais cela n'explique pas mon questionnement.

Je cite ce que tu as posté: Les savants ont expliqué l'interdiction à la femme de se marier avec un chrétien ou juif par ce verset:

Dieu dit au sujet des croyantes qui s'étaient éxhilées à Médine: « Si vous savez qu'elles sont croyantes, ne les renvoyez pas alors aux mécréants. Elles ne leur sont pas permises (comme épouses) (60.10)
Aucun texte n'est venu libérer les gens du Livre de cette sentence. Cette interdiction jouit du consensus de tous les musulmans. Il n'a jamais été permis à la musulmane d'épouser un juif ou un chrétien car l'homme est le maitre de la maison...
_______________________________________________

1- Une parenthèse: quand on parle de religion, il n y a pas de maître, maîtresse, le couple est tout deux responsable de la transmission de la religion et de l'éducation des enfants..L'homme peut être maître dans sa maison mais il ne maîtrise pas le coeur de sa femme et de ses gosses..
L'autorité n'a rien à voir la dedans, un enfant qui voit sa mère faire le signe de la croix, il l'imitera tout simplement...
Je répète: cet argument n'a aucun fondement sinon, si vous avez un hadith ou un verset stipulant que l'islam est une religion patriarcal..

2- Relisez le verset ci-dessus...je cite le verset en entier..

"O vous qui avez cru! Quand les croyantes viennent à vous en émigrées, éprouvez-les; Allah connaît mieux leur foi; Si vous constatez qu'elles sont croyantes , ne les renvoyez pas aux mécréants. Elles ne sont pas licites pour eux et eux non plus ne sont pas licites pour elles. Et rendez-leur ce qu'ils ont dépensé comme mahr . Il ne vous sera fait aucun grief en vous mariant avec elles quand vous leur aurez donné leur mahr. Et ne gardez pas de liens conjugaux avec les mécréantes....." (60.10)

1- Tout d'abord, il ne s'agit pas de liens conjugaux: en arabe, c'est "la toumssikou bi3issami lkawafir": ne gardez pas les mécréantes comme épouses...l3issma...

2- Ce verset cité concerne aussi bien la femme que l'homme...Allah demande aux hommes d'éprouver la foi des femmes avant de les prendre pour épouses..relisez bien ce verset tronqué encore une fois...Eprouver...pourquoi les éprouver si elles sont croyantes?? pour s'assurer qu'elles remplissent bien comme il faut, les piliers de la foi cités en haut...(une fois rempli, elles sont musulmanes)

3- comme par hasard le mot "mécréant" concernant la femme: veut dire les juifs les chrétiens....mais lorsqu'on en arrive aux hommes, le mot "mécréant" désigne les idôlatres et non pas les juives et les chrétiennes...

Mais comment les juifs et les chrétiens hommes sont considérés "mécréants" et leurs femmes "vertueuses" "chastes" "bonnes"???

Comme quoi, on peut faire dire tout et n'importe quoi...je suis en vérité peinée car ce que je vois à travers mes lectures c'est avant tout un amusement avec les versets...des versets qu'on tronque pour faire dire au texte ce qu'il ne dit pas...
Jamais un texte ne doit être interprété en isolant un verset des autres...alors que dire lorsqu'on s'amuse à omettre des passages dans un seul et même verset?

Concernant ton aparté kahina, Tu m'a cité un passage du coran me rappelant qu'il faut suivre les commandements d'Allah et de son messager mais toute la problématique est dans ce point là: Cette autorisation vient-elle d'Allah ou des hommes?

Nul hadith ne vient confirmer cette licéité. Il y a au contraire l'ordre du messager d'Allah dépouser celle qui a LA BONNE RELIGION (l'islam), (zat addine: singulier article défini), Le contexte de la révélation de ce verset est toute autre qu'une permission (voir en haut), c'est même une menace aux femmes juives et chrétiennes qui croyaient que Dieu agréait leur religion...le messager d'Allah n'a jamais épousé de juive ou de chrétienne donc ce n'est pas une sounna...

A rappeler que je ne fais que vous exposer la parole de savants, d'exégètes, paroles qui témoignent de la complexité et la richesse de ce verset..ce n'est pas si simple..

Les arguments donnés à cette autorisation ne sont tout simplement pas solides...

Allah est certes le plus savant!

Une question:

Une mécréante peut-elle être le "vêtement" d'un croyant?

CHAHIDA

* [ Aucun rang ] *

Messages : 3588
Enregistré le : 16 sept. 2007, 08:05
Localisation : SUD EST

Re: mariage mixte part 2

Ecrit le 10 nov. 2009, 12:36

Message par CHAHIDA »

marie1 a écrit :salam alaykoum kahina

BarakAllah fiki pour ta recherche, mais cela n'explique pas mon questionnement.

Je cite ce que tu as posté: Les savants ont expliqué l'interdiction à la femme de se marier avec un chrétien ou juif par ce verset:

Dieu dit au sujet des croyantes qui s'étaient éxhilées à Médine: « Si vous savez qu'elles sont croyantes, ne les renvoyez pas alors aux mécréants. Elles ne leur sont pas permises (comme épouses) (60.10)
Aucun texte n'est venu libérer les gens du Livre de cette sentence. Cette interdiction jouit du consensus de tous les musulmans. Il n'a jamais été permis à la musulmane d'épouser un juif ou un chrétien car l'homme est le maitre de la maison...
_______________________________________________

1- Une parenthèse: quand on parle de religion, il n y a pas de maître, maîtresse, le couple est tout deux responsable de la transmission de la religion et de l'éducation des enfants..L'homme peut être maître dans sa maison mais il ne maîtrise pas le coeur de sa femme et de ses gosses..
L'autorité n'a rien à voir la dedans, un enfant qui voit sa mère faire le signe de la croix, il l'imitera tout simplement...
Je répète: cet argument n'a aucun fondement sinon, si vous avez un hadith ou un verset stipulant que l'islam est une religion patriarcal..

2- Relisez le verset ci-dessus...je cite le verset en entier..

"O vous qui avez cru! Quand les croyantes viennent à vous en émigrées, éprouvez-les; Allah connaît mieux leur foi; Si vous constatez qu'elles sont croyantes , ne les renvoyez pas aux mécréants. Elles ne sont pas licites pour eux et eux non plus ne sont pas licites pour elles. Et rendez-leur ce qu'ils ont dépensé comme mahr . Il ne vous sera fait aucun grief en vous mariant avec elles quand vous leur aurez donné leur mahr. Et ne gardez pas de liens conjugaux avec les mécréantes....." (60.10)

1- Tout d'abord, il ne s'agit pas de liens conjugaux: en arabe, c'est "la toumssikou bi3issami lkawafir": ne gardez pas les mécréantes comme épouses...l3issma...

2- Ce verset cité concerne aussi bien la femme que l'homme...Allah demande aux hommes d'éprouver la foi des femmes avant de les prendre pour épouses..relisez bien ce verset tronqué encore une fois...Eprouver...pourquoi les éprouver si elles sont croyantes?? pour s'assurer qu'elles remplissent bien comme il faut, les piliers de la foi cités en haut...(une fois rempli, elles sont musulmanes)

3- comme par hasard le mot "mécréant" concernant la femme: veut dire les juifs les chrétiens....mais lorsqu'on en arrive aux hommes, le mot "mécréant" désigne les idôlatres et non pas les juives et les chrétiennes...

Mais comment les juifs et les chrétiens hommes sont considérés "mécréants" et leurs femmes "vertueuses" "chastes" "bonnes"???

Comme quoi, on peut faire dire tout et n'importe quoi...je suis en vérité peinée car ce que je vois à travers mes lectures c'est avant tout un amusement avec les versets...des versets qu'on tronque pour faire dire au texte ce qu'il ne dit pas...
Jamais un texte ne doit être interprété en isolant un verset des autres...alors que dire lorsqu'on s'amuse à omettre des passages dans un seul et même verset?

Concernant ton aparté kahina, Tu m'a cité un passage du coran me rappelant qu'il faut suivre les commandements d'Allah et de son messager mais toute la problématique est dans ce point là: Cette autorisation vient-elle d'Allah ou des hommes?

Nul hadith ne vient confirmer cette licéité. Il y a au contraire l'ordre du messager d'Allah dépouser celle qui a LA BONNE RELIGION (l'islam), (zat addine: singulier article défini), Le contexte de la révélation de ce verset est toute autre qu'une permission (voir en haut), c'est même une menace aux femmes juives et chrétiennes qui croyaient que Dieu agréait leur religion...le messager d'Allah n'a jamais épousé de juive ou de chrétienne donc ce n'est pas une sounna...

A rappeler que je ne fais que vous exposer la parole de savants, d'exégètes, paroles qui témoignent de la complexité et la richesse de ce verset..ce n'est pas si simple..

Les arguments donnés à cette autorisation ne sont tout simplement pas solides...

Allah est certes le plus savant!

Une question:

Une mécréante peut-elle être le "vêtement" d'un croyant?

Aleykoum salam Marie,

fik baraka,
1- Une parenthèse: quand on parle de religion, il n y a pas de maître, maîtresse, le couple est tout deux responsable de la transmission de la religion et de l'éducation des enfants..L'homme peut être maître dans sa maison mais il ne maîtrise pas le coeur de sa femme et de ses gosses..
L'autorité n'a rien à voir la dedans, un enfant qui voit sa mère faire le signe de la croix, il l'imitera tout simplement...
Je répète: cet argument n'a aucun fondement sinon, si vous avez un hadith ou un verset stipulant que l'islam est une religion patriarcal..
Tu as raison, dans un couple la responsabilité de la transmission de la religion et de l'éducation des enfants est la même pour les deux parents, Mais par la volonté d'Allah l'homme a autorité sur la femme, et est dans le devoir, de veiller à cette transmission, l'homme est comme les fondations d'une maison, c'est le pilier qui soutien tout, la femme est là pour garantir cette équilibre.

Un exemple tout bête, quand une femme seule élève ses enfants, mais bien sur je parle pour une minorité, elle a plus de mal.
L'enfant peut mal tourné, si le père est là le risque est moindre.
Bien sur le cas ou les deux parents coexistent ensemble existe aussi, mais c'est dans le premier cas que l'éducation de l'enfant est plus difficile.
2- Ce verset cité concerne aussi bien la femme que l'homme...Allah demande aux hommes d'éprouver la foi des femmes avant de les prendre pour épouses..relisez bien ce verset tronqué encore une fois...Eprouver...pourquoi les éprouver si elles sont croyantes?? pour s'assurer qu'elles remplissent bien comme il faut, les piliers de la foi cités en haut...(une fois rempli, elles sont musulmanes)
O vous qui avez cru! Quand les croyantes viennent à vous en émigrées, éprouvez-les; Allah connaît mieux leur foi; Si vous constatez qu'elles sont croyantes , ne les renvoyez pas aux mécréants. Elles ne sont pas licites pour eux et eux non plus ne sont pas licites pour elles. Et rendez-leur ce qu'ils ont dépensé comme mahr . Il ne vous sera fait aucun grief en vous mariant avec elles quand vous leur aurez donné leur mahr. Et ne gardez pas de liens conjugaux avec les mécréantes....." (60.10)

Relis bien le verset Marie, regarde tu t'es trompé dans ton interprétation, ici il s'agit de la femme pas de l'homme, tu dis :
Ce verset cité concerne aussi bien la femme que l'homme
Faux cela ne réprésente que la femme des gens du livre, je vais essayé de te l'explique, que dit Allah reprenons le verset mot par mot, si tu le veux bien :

- O vous qui avez cru! Quand les croyantes viennent à vous en émigrées, éprouvez-les;[
Les croyantes sont les chrétiennes ou les juifs mais pas les polythéistes qui ne sont pas croyantes.

- éprouvez-les;
Allah connaît mieux leur foi; Si vous constatez qu'elles sont croyantes , ne les renvoyez pas aux mécréants.
Ces femmes qui viennent émigrés vers les musulmans, si vous constatez qu'elles sont croyantes (ici qui est croyant au regard d'Allah (swt) les chrétiennes et les juifs) ne les renvoyez pas aux mécréants (ICI QUI EST MECREANT L'HOMME CHRETIEN OU JUIF)

- Elles ne sont pas licites pour eux et eux non plus ne sont pas licites pour elles.
Les chrétiennes ou juifs qui viennent vers les musulmans ne sont plus licites pour leurs mari mécréants les chrétiens ou juifs.

Mais comment les juifs et les chrétiens hommes sont considérés "mécréants" et leurs femmes "vertueuses" "chastes" "bonnes"???

Comme quoi, on peut faire dire tout et n'importe quoi...je suis en vérité peinée car ce que je vois à travers mes lectures c'est avant tout un amusement avec les versets...des versets qu'on tronque pour faire dire au texte ce qu'il ne dit pas...
Jamais un texte ne doit être interprété en isolant un verset des autres...alors que dire lorsqu'on s'amuse à omettre des passages dans un seul et même verset?
Parce que c'est Allah (swt) qui le dit je te le confirme dans l'explication de ce verset.
LE VERSET N'EST PAS TRONQUE, il faut faire attention a la manière de le lire, et de l'interprété Marie c'est tout.


Maintenant revenons aux droits de l'homme d'épouser une femme parmi les gens du livre, ce droit est annoncé de nouveau dans un autre verset celui :

«Vous sont permises, aujourd'hui, les bonnes nourritures. Vous est permise la nourriture des gens du Livre, et votre propre nourriture leur est permise. (Vous sont permises) les femmes vertueuses d'entre les croyantes, et les femmes vertueuses d'entre les gens qui ont reçu le Livre avant vous, si vous leur donnez leur mahr, avec contrat de mariage, non en débauchés ni en preneurs d'amantes. Et quiconque abjure la foi, alors vaine devient son action, et il sera dans l'au-delà, du nombre des perdants.» (Sourate 5 Verset 5)
Concernant ton aparté kahina, Tu m'a cité un passage du coran me rappelant qu'il faut suivre les commandements d'Allah et de son messager mais toute la problématique est dans ce point là: Cette autorisation vient-elle d'Allah ou des hommes?
Elle vient d'Allah Marie, si tu as du mal dans l'interprétation d'un verset fait toi aidé, par un imam instruit, ou lis.
Achète l'éxège du coran en ce moment je suis en train de le lire (j'admet que le livre est cher en France 100 euroS) j'ai pu me le faire acheter par quelqu'un en Algérie 400 dinars ce livre est l'éxègèse du coran d'ISMAIL IBN KATHIR traduction HARKAT ABDOU.

l'explication, l'interprétation y est détaillé que tu ne peux te trompé dans la lecture et l'interprétation des versets.
Nul hadith ne vient confirmer cette licéité. Il y a au contraire l'ordre du messager d'Allah dépouser celle qui a LA BONNE RELIGION (l'islam), (zat addine: singulier article défini), Le contexte de la révélation de ce verset est toute autre qu'une permission (voir en haut), c'est même une menace aux femmes juives et chrétiennes qui croyaient que Dieu agréait leur religion...le messager d'Allah n'a jamais épousé de juive ou de chrétienne donc ce n'est pas une sounna...
Comme je te l'ai expliqué il est effectivement meilleur, d'épouser pour un homme musulman une femme musulmane, comme j'ai cité le verset, mais Marie l'interdiction de ne pas épouser une chrétienne et juifs n'est pas non plus dit.

WA SALAM (désolé je n'ai plus le temps je reviendrais)

marie1

* [ Aucun rang ] *

Messages : 634
Enregistré le : 18 juin 2009, 11:58

Re: mariage mixte part 2

Ecrit le 10 nov. 2009, 17:31

Message par marie1 »

Salam alaykoum kahina

J'ai comme l'impression que tu ne prends pas la peine de bien lire mes postes. As tu lu mes postes?


Tu as raison, dans un couple la responsabilité de la transmission de la religion et de l'éducation des enfants est la même pour les deux parents, Mais par la volonté d'Allah l'homme a autorité sur la femme, et est dans le devoir, de veiller à cette transmission, l'homme est comme les fondations d'une maison, c'est le pilier qui soutien tout, la femme est là pour garantir cette équilibre.

Un exemple tout bête, quand une femme seule élève ses enfants, mais bien sur je parle pour une minorité, elle a plus de mal.
L'enfant peut mal tourné, si le père est là le risque est moindre.
Bien sur le cas ou les deux parents coexistent ensemble existe aussi, mais c'est dans le premier cas que l'éducation de l'enfant est plus difficile.
________________________________________
Le père qui va au boulot, la femme qui éduque ses gosses à la maison...kahina, c'est qui qui reste le plus de temps avec les enfants??

L'islam serait une religion patriarcale..veuillez citer un hadith ou un verset pour appuyer ces dires..la transmission de la religion n'est pas une question de sexe...(le cas d'un musulman qui épouse une juive, explique moi la situation qui en résultera si on venait à dire que la transmission est liée au sexe)



Concernant, ce verset, je ne l'ai pas mal lu, c'est toi qui peut être ne m'a pas compris...cela concerne aussi bien les hommes que les femmes...à la fin du verset, Allah dit aux hommes de ne pas garder les femmes mécréantes...cela veut dire qu'ils les retournent aux mécréants et s'ils constatent que ces femmes sont croyantes qu'ils les gardent...relis bien le verset du début à la fin.

O vous qui avez cru! Quand les croyantes viennent à vous en émigrées, éprouvez-les; Allah connaît mieux leur foi; Si vous constatez qu'elles sont croyantes , ne les renvoyez pas aux mécréants. Elles ne sont pas licites pour eux et eux non plus ne sont pas licites pour elles. Et rendez-leur ce qu'ils ont dépensé comme mahr . Il ne vous sera fait aucun grief en vous mariant avec elles quand vous leur aurez donné leur mahr. Et ne gardez pas de liens conjugaux avec les mécréantes....." (60.10[/color])[/b]

Les croyantes sont les chrétiennes ou les juifs mais pas les polythéistes qui ne sont pas croyantes. --------------------------------------------------------------------------------------

Cest faux kahina, ceux qui ne remplissent pas les piliers de la foi ne sont pas considéré comme croyant aux yeux d'Allah: renseigne toi auprès des savants sur ce point...sinon les juifs et chrétiens iraient au paradis et ce n'est même pas la peine de se convertir à l'islam puisque leurs religions seraient agrée..

Les polythéistes croient en un dieu et aux divers statues pour se rapprocher de lui...ils ne sont pas athés, ils sont associateurs... exactement comme les chrétiens qui prient la statue de la vierge ou des icônes de jésus...Chaque être qui prend quelqu'un ou un objet pour intermédiaire entre Lui et Dieu, on l'appelle un associateur...

Parmi les gens du livre, il y a deux types: ceux qui ont cru au dernier messager, ceux qui ont mécru (associateurs, athés...)



[quote]Mais comment les juifs et les chrétiens hommes sont considérés "mécréants" et leurs femmes "vertueuses" "chastes" "bonnes"???


Parce que c'est Allah (swt) qui le dit je te le confirme dans l'explication de ce verset.

C'est Allah qui le dit??? ou ce sont les hommes??

C'est illogique kahina, les femmes juives et chrétiennes sont bonnes aux yeux de Dieu mais les hommes sont des mécréants!!

-----------------------------

LE VERSET N'EST PAS TRONQUE, il faut faire attention a la manière de le lire, et de l'interprété Marie c'est tout.---------------------------------------------------

Quand on met un point à la fin au lieu d'employer des points de suspension, ça s'appelle omettre un passage du verset: tronquer.

Tu as posté un verset qui ne concerne que la femme, je n'ai fait qu'ajouter le passage qui parle de l'homme, la suite.. vérifie toi même.

--------------------------------------------------------

Maintenant revenons aux droits de l'homme d'épouser une femme parmi les gens du livre, ce droit est annoncé de nouveau dans un autre verset celui :

«Vous sont permises, aujourd'hui, les bonnes nourritures. Vous est permise la nourriture des gens du Livre, et votre propre nourriture leur est permise. (Vous sont permises) les femmes vertueuses d'entre les croyantes, et les femmes vertueuses d'entre les gens qui ont reçu le Livre avant vous, si vous leur donnez leur mahr, avec contrat de mariage, non en débauchés ni en preneurs d'amantes. Et quiconque abjure la foi, alors vaine devient son action, et il sera dans l'au-delà, du nombre des perdants.» (Sourate 5 Verset 5)
------------------------------------------------------------

Tu me prouves en effet que tu n'as pas lu mes postes...

Elle vient d'Allah Marie, si tu as du mal dans l'interprétation d'un verset fait toi aidé, par un imam instruit, ou lis.
Achète l'éxège du coran en ce moment je suis en train de le lire (j'admet que le livre est cher en France 100 euroS) j'ai pu me le faire acheter par quelqu'un en Algérie 400 dinars ce livre est l'éxègèse du coran d'ISMAIL IBN KATHIR traduction HARKAT ABDOU.
l'explication, l'interprétation y est détaillé que tu ne peux te trompé dans la lecture et l'interprétation des versets.
---------------------------------------------------------------
barakAllah fiki, j'ai sous ma main ces taffasirs (téléchargés du net):

taffsir ibn kathir, lqourtoubi, saadi, l andalousi, al aloussi, atta3alibi, albaghawi, aljalalayne

Jusqu'ici kahina, je n'ai fait que m'appuyer sur ces taffassirs...


Comme je te l'ai expliqué il est effectivement meilleur, d'épouser pour un homme musulman une femme musulmane, comme j'ai cité le verset, mais Marie l'interdiction de ne pas épouser une chrétienne et juifs n'est pas non plus dit.---------------------------------------------------

Une chrétienne qui croit que Jésus est le fils de Dieu est une associatrice et oui, le verset de l'interdiction existe et tu l'as même cité.

BarakAllah fikoum pour vos recherches.



Allah aalam

erwan

* [ Aucun rang ] *

Messages : 2101
Enregistré le : 13 avr. 2009, 12:58
Localisation : france

Re: mariage mixte part 2

Ecrit le 10 nov. 2009, 20:31

Message par erwan »

salam alaykom

Mes soeurs , vous dîtes toutes les deux la même chose , vous avez toutes les deux le même point de vue.

Il n' y a qu'un seul point dans lequel il y a mésentente , ce point est de savoir qui sont les gens du livre ?
Marie1 affirme que les gens du livre ne sont pas les chrétiens et juifs , mais sont les chrétiens et juifs qui se sont convertis ou alors qui ont une religion différente que celle qui est qualifié de mécréance dans le coran car ils ont donné à Dieu un fils.
Dès lors il y a mécréance . Et donc on peut logiquement dire que les gens du livre ne devaient pas associer à Dieu un fils . Wa Allahu a'lam.
De plus le mot injil dans le coran est au singulier , d'après des historiens les nasara était une secte , une déviance du christianisme .... Quelle était leur doctrine ?
Les savants eux se sont divisés sur l'appartenance de ces gens du livre . Il faudrait voir les recherches des historiens pour vraiment savoir qui sont ces gens du livre.

Bref entendez vous sur ces gens du livre et vous aurez la réponse , même si concrètement tout cela reste de la théorie et il n'est pas vraiment utile de débattre sur cela , car selon le coran donné un fils à Dieu est de la mécréance donc ...
[3:186]
Certes vous serez éprouvés dans vos biens et vos personnes; et certes vous entendrez de la part de ceux à qui le Livre a été donné avant vous, et de la part des Associateurs, beaucoup de propos désagréables. Mais si vous êtes endurants et pieux... voilà bien la meilleure résolution à prendre.

shaena1

* [ Aucun rang ] *

Messages : 1291
Enregistré le : 10 sept. 2007, 18:23

Re: mariage mixte part 2

Ecrit le 11 nov. 2009, 11:56

Message par shaena1 »

KAHINA a écrit :
- O vous qui avez cru! Quand les croyantes viennent à vous en émigrées, éprouvez-les;[
Les croyantes sont les chrétiennes ou les juifs mais pas les polythéistes qui ne sont pas croyantes.

- éprouvez-les;
Allah connaît mieux leur foi; Si vous constatez qu'elles sont croyantes , ne les renvoyez pas aux mécréants.
Ces femmes qui viennent émigrés vers les musulmans, si vous constatez qu'elles sont croyantes (ici qui est croyant au regard d'Allah (swt) les chrétiennes et les juifs) ne les renvoyez pas aux mécréants (ICI QUI EST MECREANT L'HOMME CHRETIEN OU JUIF)

- Elles ne sont pas licites pour eux et eux non plus ne sont pas licites pour elles.
Les chrétiennes ou juifs qui viennent vers les musulmans ne sont plus licites pour leurs mari mécréants les chrétiens ou juifs.

Parce que c'est Allah (swt) qui le dit je te le confirme dans l'explication de ce verset.
LE VERSET N'EST PAS TRONQUE, il faut faire attention a la manière de le lire, et de l'interprété Marie c'est tout.
Elle vient d'Allah Marie, si tu as du mal dans l'interprétation d'un verset fait toi aidé, par un imam instruit, ou lis.
Achète l'éxège du coran en ce moment je suis en train de le lire (j'admet que le livre est cher en France 100 euroS) j'ai pu me le faire acheter par quelqu'un en Algérie 400 dinars ce livre est l'éxègèse du coran d'ISMAIL IBN KATHIR traduction HARKAT ABDOU.

l'explication, l'interprétation y est détaillé que tu ne peux te trompé dans la lecture et l'interprétation des versets.
salam aleykoum,

je suis désolé soeur kahina mais marie a raison, ton interprétation est illogique. Les juives et les chrétiennes peuvent être considérés croyantes mais pas les juifs et les chrétiens sont d'office mécréants????

Personne ne peut s'amuser avec les versets mais ton explication est incohérente. Fais nous un copié collé du livre que tu as acheté peut-être celui ci sera plus explicite. Quand on ne sait pas, il vaut mieux dire je ne sais pas.

Allah ne dit pas ce que tu interprètes car Il ne peut être incohérent. Ton interprétation te convient mais elle n'est pas logique. Encore si tu avais nuancé avec des certains sont croyants et certains sont mécréants.

shaena1

* [ Aucun rang ] *

Messages : 1291
Enregistré le : 10 sept. 2007, 18:23

Re: mariage mixte part 2

Ecrit le 11 nov. 2009, 12:13

Message par shaena1 »

marie1 a écrit :Salam alaykoum kahina


Les croyantes sont les chrétiennes ou les juifs mais pas les polythéistes qui ne sont pas croyantes. --------------------------------------------------------------------------------------

Cest faux kahina, ceux qui ne remplissent pas les piliers de la foi ne sont pas considéré comme croyant aux yeux d'Allah: renseigne toi auprès des savants sur ce point...sinon les juifs et chrétiens iraient au paradis et ce n'est même pas la peine de se convertir à l'islam puisque leurs religions seraient agrée..

Les polythéistes croient en un dieu et aux divers statues pour se rapprocher de lui...ils ne sont pas athés, ils sont associateurs... exactement comme les chrétiens qui prient la statue de la vierge ou des icônes de jésus...Chaque être qui prend quelqu'un ou un objet pour intermédiaire entre Lui et Dieu, on l'appelle un associateur...

Parmi les gens du livre, il y a deux types: ceux qui ont cru au dernier messager, ceux qui ont mécru (associateurs, athés...)

Allah aalam
Salam aleykoum,

Donc les juifs et les chrétiens vont en Enfer car seuls les musulmans vont au paradis. ou sont les versets coraniques correspondant à cet interprétation ?

les menteurs, les hypocrites, les fornicateurs, les associateurs, les polythéistes, les idôlatres vont en Enfer, c'est écrits noir sur blanc, mais j'ai du mal lire, les juifs et les chrétiens aussi ?

Et pourquoi donc Allah autorise-t-il les musulmans de se marier avec les vertueuses parmi les gens qui ont reçu le Livre avant nous? Allah demande-t-Il leur conversion pour valider ce mariage ?

marie1

* [ Aucun rang ] *

Messages : 634
Enregistré le : 18 juin 2009, 11:58

Re: mariage mixte part 2

Ecrit le 11 nov. 2009, 17:51

Message par marie1 »

Salam aleykoum,

BarakAllah fikoum,

Donc les juifs et les chrétiens vont en Enfer car seuls les musulmans vont au paradis. ou sont les versets coraniques correspondant à cet interprétation ?

En effet, shaena, le messager d'Allah a dit: "Par Celui qui détient mon âme dans sa main, aucun juif et chrétien de cette communauté n'entend parler de moi jusqu'au jour du jugement et ne me suit pas -ou dit qu'il ne croit pas dans ce j'ai apporté- sans qu'il ne soit parmi les habitants du feu de l'enfer"mouslim

Allah a dit: "Et quiconque désire une religion autre que l'islam, ne sera point agrée, et il sera dans l'au-delà parmi les perdants" sourate al imrane 85 et voir sourate lbayyna V6

Pour ce qui est des gens du livre, ils sont plusieurs catégories dans le coran...

Ce que j'ai pu relever dans le coran grâce aux efforts d' un professeur en théologie (sur une émission):


Ceux qui ont cru en Mohammed (sallallah alayhi wa sallam): des gens du livre musulmans

Allah dit: ( Il y a certes parmi les gens du Livre ceux qui croient en Allah et en ce qu'on a fait descendre vers vous (les musulmans) et en ce qu'on a fait descendre vers eux. Ils sont humbles devant Allah, et ne vendent point les versets d'Allah à vil prix. Voilà ceux dont la récompense est auprès de leur Seigneur..) verset 199 sourate al imrane

Allah dit: (Mais ceux d'entre eux (les gens du livre) qui sont enracinés dans la connaissance, ainsi que les croyants, (tous deux) ont foi à ce qu'on a fait descendre sur toi (Mohammed) et à ce qu'on a fait descendre avant toi. Et quant à ceux qui accomplissent la salat, paient la zakat et croient en Allah et au jour dernier, ceux-là Nous leur donnerons une énorme récompense) verset 162 sourate an-nisa

Remarque: Allah garde l’intitulé : « gens du livre » même s’ils sont musulmans…comme pour dire à ceux qui ont mécru , regardez, il y a parmi vous des gens qui ont obéi à jésus en suivant le dernier messager..à rappeler que la catégorie des gens du livre n’a fait que suivre le cheminement…le mot « converti » n’est pas approprié car en vérité ce sont les arabes les convertis du polythéisme alors que les gens du livre nous ont précédé dans l’adoration d’un Dieu unique..

-Il y a parmi les gens du livre ceux qui sont devenu athés. Ils sont issus de familles judéo-chrétiennes mais ils sont athés.[/b]

- Il y a parmi les gens du livre, des associateurs:

ceux qui ont cessé d'adorer Dieu et se tournent vers les prophètes, les statues: les chrétiens lorsqu'ils prient, ils disent: jésus notre Seigneur, des statues de la vierge pour exaucer les voeux, des icônes..
C'est comme les idôlatres à la mecque, ils adoraient des statues, pour qu'ils les mettent en lien avec Dieu. Ils n'étaient pas athées mais associateurs

Allah a dit au sujet de ces chrétiens:

1 les chrétiens qui disent que Jésus c'est Dieu et qu'il est descendu sous forme humaine pour porter les péchés de sa communauté:

Allah dit: ( Ce sont certes des mécréants ceux qui disent:"en vérité, Allah c'est le messie, fils de Marie." Alors que le Messie a dit: "O enfants d'Israel, adorez Allah, mon Seigneur et votre Seigneur" Quiconque associe à Allah (d'autres divinités) Allah lui interdit le Paradis et son refuge sera le Feu..)verset 73 sourate al maida

2- les chrétiens trinitaires:

Allah dit: ( Ce sont certes des mécréants, ceux qui disent: en vérité Allah est le troisième de trois". Alors qu'il n ya de Dieu qu'un Dieu unique! Et s'ils ne cessent de le dire, certes un châtiment douloureux touchera les mécréants d'entre eux) verset 73 sourate l maida

-Il y a parmi les gens du livre des gens qui croient en Dieu mais qui s'enflent d'orgeuil devant Allah[/b], ils aiment lui désobeir, Il partage avec Satan ce type de comportement: il croit en l'unicité de Dieu mais il est mécréant car il fait tout le contraire de ce que Dieu a dit et s'enfle d'orgeuil lorsqu'on leur dit de prier, ou de jeuner...

Lorsque vous lisez le coran, retenez qu'Allah nous a cité des catégories et ne met pas les bons et les mauvais dans le même sac.

Pour les gens du livre erwan, ils sont classés en deux, ceux qui ont cru au dernier prophète...vous verrez Allah les décrire ..un peuple qui se prosterne en pleurant..et ceux qui ont mécru...

v107 al issra: "Dis: croyez-y ou n y croyez pas. Ceux à qui la connaissance a été donnée avant cela, lorsqu'on le leur récite , tombent prosternés, le menton contre terre"

Voir taffsir bn katir, cela désigne des juifs et des chrétiens qui ont embrassé l'islam comme le juif: abd Allah bn salam...ils étaient au nombre de 10 juifs convertis comparés à beaucoup de chrétiens qui ont cru au dernier messager

Des musulmans n'ont pas voulu prier pour le roi najachi, le messager d'Allah leur avait dit de prier pour lui et ce verset fut révélé: "Allah dit: ( Il y a certes parmi les gens du Livre ceux qui croient en Allah et en ce qu'on a fait descendre vers vous (les musulmans) et en ce qu'on a fait descendre vers eux. Ils sont humbles devant Allah, et ne vendent point les versets d'Allah à vil prix. Voilà ceux dont la récompense est auprès de leur Seigneur..) verset 199 sourate al imrane

Le roi najachi est mort en musulman et non en chrétien..

Vous voyez le grand amalgame que l'on connait de nos jours...on n'a tout simplement pas saisi que cet intitulé comportait plusieurs catégories...vérifiez dans vos coran, prenez les taffasirs, et voyez par vous même les catégories.

Le verset 5 sourate l maida concerne une catégorie parmi les gens du livre...Allah a employé un mot très fort en arabe qui est faussement traduit par "vertueuses"...je vous ai mis les interprétations de ce mot par les exégètes à travers les siècles...et le contexte de révélation que j'ai cité dans mon premier poste...un passage qu'on omet pour autoriser...lorsqu'on enlève ce passage, on fait dire au texte ce qu'il n'a pas dit...méditez sur.

Au début du verset 5 sourate lma ida, Allah dit: "vous sont permises "attaybat"...les bonnes femmes et les bonnes nourritures...Allah est bon et il n'accepte que le bon..et le bon ne va pas en enfer...

Si vous dites qu'il s'agit de juives et de chrétiennes, vous aurez contredit tout le coran...cela veut dire que les juives et chrétiennes sont bonnes..elles iront au paradis sans croire au dernier messager...cela veut dire qu'Allah a agrée leur religion et nous savons que c'est faux comme en témoigne les versets cités en haut...

Le dernier messager ne fut envoyé que pour instaurer la vérité et être suivi, les versets parlant de l'injustice des juifs et des chrétiens envers les messagers sont nombreux...les juifs furent maudit par David et Jésus...(la table servie 87)


Et pourquoi donc Allah autorise-t-il les musulmans de se marier avec les vertueuses parmi les gens qui ont reçu le Livre avant nous? Allah demande-t-Il leur conversion pour valider ce mariage ?[/quote]

Une chrétienne qui se marie avec un non chrétien transgresse la loi de son livre...une juive également car nous musulmans sommes des mécréants à leurs yeux..on mécroit en la trinité....

dans taffsir l aloussi: Il s'agit de femmes juives et chrétiennes qui ont embrassé l'islam...il dit que les musulmans craignaient de prendre des converties (je ne sais pourquoi, peut être avaient-ils peur des guerres tribales ou autre Allah aalam, ou préféraient-ils des musulmanes qui ont vécu dans leurs même tribus Allah aalam)..

mais en tout cas, ce n'est pas une sounna du messager d'Allah car il n'a épousé que des musulmanes...il n'ira pas épouser des femmes qui ne croient pas en lui..

Il y avait une rumeur que safiyya aimait le shabbat au temps du calife Omar, il se précipita pour s'assurer de ces rumeurs..elle contesta et lui répondit que depuis qu'elle a embrassé l'islam, il n y a de jour plus beau pour elle que le vendredi..elle sut que c'était sa servante qui propageait ses rumeurs, elle la chassa...

Si c'était toléré...pourquoi Omar se précipita chez elle? pourquoi safiyya chassa sa servante?? pourquoi Safiyya s'est convertit avant d'épouser le messager si elle était considérée bonnes chastes en garadnt sa religion???

Allah ne dira jamais à ses serviteurs de prendre pour alliées des femmes qui ne croient pas ne son unicité et en son plus aimé messager après tout ce qu'il a enduré pour combattre les fausses croyances...et quoi de plus fort comme alliance qu'un mariage...

Comme quoi, c'est un sujet riche de sens..

Et après Allah aalam

Ren'

[Modérateur]
[Modérateur]
Avatar du membre

Messages : 7734
Enregistré le : 29 juin 2008, 08:42
Localisation : France

Contact :

Re: mariage mixte part 2

Ecrit le 12 nov. 2009, 02:13

Message par Ren' »

Comme demandé, je me suis tenu à l'écart de ton sujet. Mais :
marie1 a écrit :Une chrétienne qui se marie avec un non chrétien transgresse la loi de son livre...une juive également car nous musulmans sommes des mécréants à leurs yeux..on mécroit en la trinité....
...Ceci est doublement faux. Une chrétienne peut épouser un non-chrétien (Car le mari non croyant est sanctifié par sa femme, et la femme non croyante est sanctifiée par son mari > 1 Cor VII, 14). Quant à une juive, telle que ta phrase est formulée, tu donnes l'impression qu'elle croit en la Trinité, ce qui est faux.
Ar c'hi bihan breizhad...
...S'il me manque l'amour, je suis un métal qui résonne, une cymbale retentissante (1 Cor XIII, 1)
Mon regard de catholique sur l'islam : https://blogrenblog.wordpress.com/ (nouvelle adresse pour fuir la pub sur OB et EB)
Co-auteur du blog judéo-islamo-chrétien http://dialogueabraham.wordpress.com/

CHAHIDA

* [ Aucun rang ] *

Messages : 3588
Enregistré le : 16 sept. 2007, 08:05
Localisation : SUD EST

Re: mariage mixte part 2

Ecrit le 12 nov. 2009, 04:56

Message par CHAHIDA »

Salam Aleykoum, mon frère Erwan, mes sœurs Marie, Shaena

En fait se n’est pas mon interprétation que je vous donne mais celle que j’ai pu lire et entendre.

Notre problème mes sœurs, allons-y petit à petit.

Le sujet avant de débattre est qui « QUI SONT LES GENS DU LIVRE »
Ainsi nous pourront répondre déjà à la question. Du droit du Mariage mixte des hommes ou des femmes.

Voici ma recherche :
Selon l'école hanafite, les Gens du Livre sont ceux qui remplissent ces trois conditions :
a) se réclamer d'une religion qui a été révélée par Dieu ;
b) se référer à des écritures qui étaient à l'origine celles laissées de façon authentique par un Messager de Dieu ;
c) ne pas être devenu un pur polythéiste (d'après Fiqh As-Sunna, tome 2 p. 382).

1 - Posons nous la questions mes sœurs est ce que ces gens du livre se réclame d’une religion qui a été révélée,
Pour les chrétiens est ce le cas : OUI
Pour les juifs est ce le cas : OUI
2- Ces gens du livre se réfèrent ils aux écritures qui étaient à l’origine celles laissées de façon authentique par un Messager de DIEU.
-Pour les juifs et les chrétiens OUI mais malheureusement nous savont qu’ils ont tronqué leurs écritures.
Donc dans le doute de ce deuxième cas devenons accepter qu’ils sont croyants, pour ma part OUI, car le coran nous demande de croire en ce qui a été descendu avant nous L’injil, l’évangile (le vrai bien sur, par la grâce d’Allah, nous savons par le biais du coran qu’est ce qui est vérité dans la bible, et la thorah)

C- nul besoin d’explication un polythéiste n’est pas croyant.

Maintenant pensez vous qu’un homme chrétien ou juif est plus a même de se convertir qu’une femme chrétienne ou juifs, mes sœurs je vous rappel que ce verset est descendu il y a plus de 1400 ans qu’elle etait la condition de la femme à cette période ? tout comme les juifs ou tout comme les chrétiens, la femme n’avait pas une autorité comme aujourd(hui, à la limite elle n’avait même pas le droit de parole a l’époque, il n’y a qu’à lire la thorah ou la bible.
BREF UN HOMME avait plus de droit que la femme.

Maintenant j’ai trouvé un texte qui explique également mon point de vue, je suis désolé il est extremement long :

Qui sont les Gens du Livre ?

Le Coran parle de la possibilité de se marier avec les "femmes vertueuses parmi les gens qui ont reçu l'Ecriture avant vous". Qui sont les Gens du Livre ? Uniquement les juifs et les chrétiens ? Ou bien aussi les adeptes de certaines autres religions ? Et puis fait-il partie des Gens du Livre celui qui croit en Dieu l'Unique mais qui n'a pas encore choisi sa religion ?

A l'unanimité des savants musulmans, les Juifs ainsi que les Chrétiens unitariens relèvent de ces "Gens du Livre" ("Ahl Al-Kitab") dont le Coran parle et qui sont concernés par les deux règles à savoir le mariage avec leur femme et la consommation de leur nourriture. Par contre, il y a des avis divergents quant à savoir si relèvent des "Gens du Livre" les Chrétiens trinitaires, les Zoroastriens, les Sabéens, etc.

Les Chrétiens sont-ils des Gens du Livre malgré la croyance qu'ils ont développée à propos de Jésus ?

Tous les chrétiens font-ils partie, au regard des musulmans, des "Gens du Livre" en sorte que ces musulmans puissent vivre à leur égard les règles concernant la licité de consommer la chair de l'animal qu'ils ont abattu et de se marier avec une femme d'entre eux ? Ou bien seuls les chrétiens étant demeurés sur l'authenticité des enseignements de Jésus le sont-ils ? La question se pose aussi bien à propos des chrétiens croyant en la nature divine de Jésus que des chrétiens trinitaires. ..


Selon un avis très isolé (Tafarroud), seuls sont considérés comme faisant partie des "Gens du Livre" les chrétiens considérant Jésus comme un Messager de Dieu et non comme possédant en lui à la fois une nature divine et une nature humaine ; quant aux autres, ceux qui croient en l'Incarnation et / ou en en la Trinité, ils ne sont pas des Gens du Livre ; ou bien peut-être le sont-ils, mais en tout cas les règles de la licité, pour un musulman, de consommer l'animal qu'ils ont abattu et de se marier avec une femme de leur religion ne leur sont pas applicables. Ainsi, quand on questionnait Abdallah ibn Omar au sujet du mariage avec une juive ou une chrétienne, il disait [à propos du mariage avec une chrétienne]: "Dieu a interdit que les musulmans se marient avec des associatrices. Or je ne connais pas d'associationnisme plus grand qu'une personne dise que son Seigneur est Jésus, alors que ce n'est qu'un serviteur parmi les serviteurs de Dieu" (rapporté par Boukhari, n° 4981 ; voir Fath Al-Bari, tome 9 p. 515).

Ce que j'ai mit en gras et bleu m'a interpellé, mais comme nous savons les versets du coran, ne descendent pas par un ordre précis, mais souvent dans un contexte! et bien sur d'autres versets sont descendu pour autorisé ce mariage avec certaines conditions.


De nombreux savants chafiites ont quant à eux émis comme avis que les règles relatives à l'abattage d'un animal et au mariage ne sont applicables que :
– aux personnes qui descendent des Fils d'Israël et dont au moins on n'a pas connaissance du fait que leurs ancêtres se sont convertis au christianisme après que celui-ci eut connu les apports extérieurs qu'il a connus ;
– aux personnes qui certes ne descendent pas des Fils d'Israël mais dont les ancêtres se sont convertis au judaïsme ou au christianisme, et dont on sait pertinemment que ces ancêtres s'y sont convertis avant que Dieu ait déclaré cette religion abrogée et avant que le christianisme ait connu les apports extérieurs qu'il a connus (voir Al-Fiqh Al-Islami wa Adillatouh, Az-Zouhayli, tome 4 pp. 2761-2762 et tome 9 pp. 6655-6656).


Cependant, d'après les autres savants, même si le chrétien croit que Jésus possède une nature divine, même s'il est trinitaire, il fait partie des "Gens du Livre". Et c'est cet avis qui semble juste, car il est un verset du Coran qui adresse cette invitation : ô gens du Livre (Chrétiens), n'exagérez pas dans votre religion, et ne dites d'Allah que la vérité. Le Messie Jésus, fils de Marie, n'est qu'un Messager d'Allah, Sa parole qu'Il envoya à Marie, et un souffle (de vie) venant de Lui.Croyez donc en Allah et en Ses messagers. Et ne dites pas “Trois”. Cessez ! Ce sera meilleur pour vous. Allah n'est qu'un Dieu unique. Il est trop glorieux pour avoir un enfant. C'est à Lui qu'appartient tout ce qui est dans les cieux et sur la terre et Allah suffit comme protecteur ." (Coran 4/171). Voyez : Dieu nomme explicitement "Gens du Livre" des chrétiens qui sont trinitaires.
Moufti Chafiî' écrit : " Les (...) chrétiens à propos de qui le verset stipule la licéité de consommer l'animal qu'ils ont abattu et de se marier avec les femmes parmi eux sont ceux-là mêmes dont le Coran dit (...) qu'ils ont rendu un culte à Jésus..." (Djawahir Al-Fiqh, tome 2 p. 393).
L'imam Ibn Hadjar écrit quant à lui que l'un de ses maîtres a déduit : " que les règles concernant le mariage et la consommation de l'animal abattu s'appliquent à toute personne qui professe la religion des Gens du Livre (...), puisque le Prophète a appelé Héraclius et son peuple des "Gens du Livre" alors qu'ils se sont convertis au christianisme après le changement ; ceci contrairement à ceux qui pensent que ces règles ne s'appliqueraient qu'à ceux des Gens du livre qui sont des Fils d'Israël ou dont on sait que leurs ancêtres se sont convertis au christianisme avant le changement. " (Fat'h Al-Bari, 1/54).
Quant à l'avis de Ibn Omar, il s'agit d'un avis complètement isolé parmi l'avis des autres savants (lire à ce sujet Fat'h Al-Bari 9/515, Qaîda Djalila fi At-Tawassoul wal Wassila p. 134 puis p. 138, et Madjmou' Al-Fatawa 14/91 et 32/178).

Les Gens du Livre et les Musulmans :

Sur le plan social, en terre musulmane, Gens du livre et polythéistes ont l'entière liberté de ne pas se convertir à l'Islam et donc de continuer à être ce qu'ils sont et à pratiquer leur religion : ils sont citoyens à part entière de ce pays musulman. Sur le plan purement théologique, maintenant, les Gens du Livre sont bien sûr des croyants en Dieu, en un ou certains messagers de Dieu et en le Jour dernier ; toujours sur un plan purement théologique, la foi telle que la conçoit le Coran ("Imane") demande cependant qu'il y ait aussi croyance en le message de Mohammed. C'est bien pourquoi le Coran, qui désigne l'absence de cette foi voulue sous le terme de "Koufr" (mot qui signifie étymologiquement "voiler" et désigne le fait de ne pas avoir la foi que Dieu agrée), emploie ce terme à propos de ne pas croire à la fois en Dieu et en le message envoyé par Son dernier Messager (Coran 48/13), et à propos du fait de ne pas croire en chaque Messager de Dieu (4/150-151). Le Coran emploie donc ce terme à propos des Gens du Livre qui ont choisi de ne pas croire en le message de Mohammed comme des Polythéistes : Coran 2/105. Attention, le Coran demande aux musulmans d'agir en bien avec tous les non musulmans ("Kafer"), qu'ils soient Gens du Livre ou Polythéistes, ou autres : Coran 60/8.
Le Coran enseigne ainsi la liberté religieuse et le respect sur le plan social, et, parallèlement, sur le plan théologique, le rappel de sa responsabilité et des conséquences – dans l'autre vie – du choix qu'on aura fait dans cette vie-ci.
Il faut pourtant que le message de Mohammed soit réellement parvenu à des Gens du Livre pour que, dans l'autre vie, ils soient aussi considérés comme n'y ayant pas adhéré ("Koufr Inda Allah"). Que se passera-t-il au cas dans l'autre vie où ce message n'était pas parvenu et qu'ils étaient restés sur la religion fondée sur un message antérieur d'un messager de Dieu ?

Les Gens du Livre ne forment donc qu'une partie de l'ensemble de ceux qui ne sont pas musulmans ("Kafiroune" ). Cependant, à cause du fait qu'ils sont monothéistes, qu'ils se réfèrent à un ou plusieurs authentiques messagers de Dieu ayant précédé Mohammed, enfin qu'ils possèdent des Ecritures (c'est le sens de "Kitab", "livre") qui sont issues de ces messagers et qui renferment toujours certains enseignements authentiques (notamment les règles relatives au mariage et à l'abattage), le Coran enseigne qu'ils ont un certain nombre de conceptions communes avec les musulmans et qu'il est donc permis au musulman de consommer l'animal qu'ils ont abattu, de même qu'il est en soi permis au musulman de se marier avec une femme faisant partie de leur communauté..
Les anciens Iraniens croyaient en un créateur de l'univers, Ahura-Mazdâ, mais croyaient également en d'autres divinités dont l'ensemble forment les forces du Bien, au monde de qui s'oppose l'empire des Ténèbres et du Mal, dont Ahriman est considéré le chef. Les Iraniens honoraient Ahura-Mazdâ par le feu qu'ils faisaient rayonner au sommet des tours cultuelles ; ils offraient à la plupart de leurs divinités des sacrifices sanglants ; ils buvaient le haoma et tombaient dans une ivresse extatique. Au VIème siècle avant l'ère chrétienne, un réformateur religieux apparut : Zoroastre (Zarathushtra) enseigna aux Iraniens que Ahura-Mazdâ est le seul Dieu, qu'Il a tout créé, bien et mal, qu'Il a ainsi créé deux êtres invisibles, l'un du bien, l'autre du mal et que ce sont eux qui tentent, avec la permission de Dieu, d'influencer l'homme. Ce dernier doit donc choisir et est responsable de ses choix. Adorer Dieu, enseigna Zoroastre, c'est garder le cœur pur, délaisser les idoles et les sacrifices sanglants, abandonner l'ivresse du haoma, honorer Dieu par le moyen de la prière (le feu n'en étant plus qu'un accompagnement). A celui qui respecte ces enseignements, Ahura-Mazdâ donnera le bonheur éternel le jour où il se manifestera dans un embrasement de l'univers. Pendant quelques décennies, de nombreux Iraniens demeurèrent fidèles à l'enseignement de Zoroastre. Mais peu à peu, au fil du temps, ils se mirent à ne plus suivre que partiellement son message et à y ajouter d'autres pratiques : polythéisme, culte du feu, sacrifices sanglants, recours à la magie réapparurent. Et c'est ainsi que ce qu'on appelle la "religion zoroastrienne" fut en fait une religion ayant mélangé des éléments extérieurs et des éléments du message originel de Zoroastre. (Ces éléments sont extraits du Mémo Larousse, p. 297. Voir également Qassas Al Qur'ane, As-Syohârwî, tome 3 pp. 167-171.) Il est possible que Zoroastre ait été un prophète, envoyé par Dieu au monde iranien de l'Antiquité, mais il est cependant difficile d'en être sûr au point de le déclarer formellement. Nous préférons donc nous contenter de dire ici que l'enseignement de Zoroastre était apparemment conforme à celui des messagers de Dieu. C'est globalement la position du savant musulman indien As-Syohârwî (Qassas Al Qur'ane, tome 3 pp. 167-171).

Alors, les Zoroastriens sont-ils des Gens du Livre ?
Ibn Hazm et l'école Dhahirite, de même que Abou• Thawr, sont d'avis que les Zoroastriens sont effectivement des Gens du Livre. Ces savants ont recours au raisonnement suivant : d'un côté seuls les Gens du Livre peuvent être des Mouâhid / Ahl Adh-Dhimma, car le Coran ne fait mention que d'eux à ce sujet et d'ailleurs le Prophète, (paix et bénédictions d’Allah sur lui), n'a jamais conclu de contrat de Dhimma avec des idolâtres. D'un autre côté le Prophète, (paix et bénédictions d’Allah sur lui), a accepté les Zoroastriens comme Mouâhid / Ahl Adh-Dhimma. Donc les Zoroastriens sont des Gens du Livre (Fiqh As-Sunna, tome 4 p. 167, tome 2 p. 382, voir Al-Mouhalla, tome 5). De plus, un Hadith existe qui dit à propos des Zoroastriens : " Qu'il en soit avec eux comme avec les Gens du Livre. "(Rapporté par Malek, n° 617), ce qui montre qu'ils sont des Gens du Livre.
Par contre, selon l'avis d'autres savants (notamment ceux des écoles hanafite, malékite, hanbalite), même s'ils se réfèrent au message et au livre apportés par un réformateur ayant peut-être été un prophète de Dieu, les Zoroastriens ne sont pas des Gens du Livre, car ils ont, au fil du temps, opéré tellement de changements par rapport à ce message qu'il est impossible de dire d'eux qu'ils sont demeurés monothéistes : ils croient ainsi en deux divinités, l'une du bien, Yazdân, l'autre du mal, Ahriman ; et ils rendent un culte au feu. Or les gens d'une religion donnée ne peuvent être comptés parmi les Gens du Livre qu'à moins d'être déjà monothéistes (plus d'autres conditions, que nous allons voir plus bas). A propos du fait que le Prophète (paix et bénédictions d’Allah sur lui), n'a jamais établi de contrat de Dhimma avec des idolâtres, Ibn Al-Qayam dit que cela ne signifie pas qu'il soit impossible de le faire : si le Prophète n'a pas établi un contrat de Dhimma avec des idolâtres, c'est parce que l'institution de ce contrat de Dhimma a été révélée l'année de Tabouk, en l'an 9 de l'hégire, à un moment où les Arabes idolâtres s'étaient déjà convertis à l'Islam [pour certains] (Az-Zad, tome 5 p. 91, tome 3 p. 154), pour d'autres avaient déjà conclu d'autres types de traités avec le Prophète. Ibn Qayam écrit : " On sait que ces Arabes se référaient à la religion de Abraham, lequel avait laissé des écritures ("Souhof") et une voie ("Charia"). Les changements que ces adorateurs d'idoles [les Arabes] avaient effectués dans la religion et la voie de Abraham ne sont pas plus importants que ceux que les Zoroastriens ont effectués dans la religion de leur prophète et dans leurs écritures si [l'existence d'un prophète et d'écritures parmi eux] est établie"(Az-Zad, tome 5 p. 92). En effet, écrit Ibn Al-Qayam, " les idolâtres [Arabes] reconnaissaient l'unicité divine en ce qui concerne la gestion des événements ("Tawhid Ar-Rouboubiya") et le concept que Dieu est le seul créateur ; ils disaient que s'ils adoraient des entités distinctes de Lui, c'était pour qu'elles les rapprochent de Lui." "Ils ne sont pas allés jusqu'à dire qu'il y aurait deux créateurs du monde, l'un du bien l'autre du mal, comme le disaient les Zoroastriens" (Az-Zad, tome 5 p. 91). Or, les Arabes de la période préislamique n'ont pas été considérés comme des Gens du Livre mais comme des polythéistes (Mouchrikine). Comment donc les Zoroastriens, qui ont opéré dans la religion originelle des changements plus importants que ceux que les Arabes y ont opérés, seraient-ils des Gens du Livre et non des polythéistes ? Ibn Al-Qayam écrit également : " Quelle différence y a-t-il entre ceux qui rendent un culte à des idoles et ceux qui rendent un culte au feu ? " (Ibid., tome 5 p. 91 ; voir aussi tome 3 p. 153).
Quant au Hadith " Qu'il en soit avec eux comme avec les Gens du Livre", s'il est authentique (voir Nasb Ar-Raya), il semble indiquer que les Zoroastriens ne sont pas des Gens du Livre, puisqu'il est demandé d'agir avec eux… comme on agit avec les Gens du Livre ; lesquels Gens du Livre sont donc autres qu'eux (cf. Madjmou' Al-Fatawa, tome 32 p. 189).
Enfin, Ibn Abbas, parlant de l'offensive des Byzantins contre les Perses au VIIème siècle, événements dont le Coran fait mention (30/2-6), rapporte que les polythéistes Mecquois souhaitaient la victoire des Perses, "qui étaient polythéistes comme eux", alors que les musulmans souhaitaient celle des Byzantins, "qui étaient des Gens du Livre" (rapporté par At-Tirmidhi, n° 3193, voir Madjmou' Al-Fatawa, tome 32 p. 188).

Qui sont les gens du Livre ? Les Sabéens sont-ils des Gens du Livre ?

Le Coran parle des Sabéens ("As-Sâbi'oûn") dans quelques versets : 2/62 ; 5/69 ; 22/17. Qui sont ces gens ? Les avis sont partagés sur le sujet. Il semble qu'à l'époque de la révélation du Coran, ils habitaient la région de l'Irak. L'imam Ibn Kathir parle d'eux comme des gens qui croyaient en Dieu l'unique, et d'après certains savants c'est ce qui ferait que les idolâtres Mecquois traitaient Mohammed et ses Compagnons de "Sâb'ioûn" (Tafsir Ibn Kathir, commentaire du verset 2/62).

Les Sabéens sont-ils des gens du Livre ou pas ? Les avis sont partagés sur le sujet :
Selon Abou Hanifa, les Sabéens sont effectivement des Gens du Livre (Al-Hidaya, tome 2 p. 290).
Selon Abou Youssouf et Mohammed ibn Al-Hassan, les Sabéens ne sont pas des Gens du Livre (Al-Hidaya, tome 2 p. 290, note de bas de page).
Selon certains savants chafiites et hanbalites, il faut faire des recherches pour chercher à savoir quelles sont réellement les croyances des Sabéens : si, à l'instar des juifs et des chrétiens , ils croient en Dieu, croient en des Messagers de Dieu et se réfèrent à des Ecritures laissés par un Messager, alors ce sont des Gens du Livre ; au cas contraire non (Fiqh As-Sunna, tome 2 p. 381).

Une définition des Gens du Livre :

Selon l'école hanafite, les Gens du Livre sont ceux qui remplissent ces trois conditions :
a) se réclamer d'une religion qui a été révélée par Dieu ;
b) se référer à des écritures qui étaient à l'origine celles laissées de façon authentique par un Messager de Dieu ;
c) ne pas être devenu un pur polythéiste (d'après Fiqh As-Sunna, tome 2 p. 382).

Je n'ai pas connaissance des définitions données par d'autres écoles, mais le troisième avis que nous avons vu ci-dessus à propos des Sabéens rejoint implicitement certains éléments de cette définition.
C'est parce qu'ils ne remplissent pas la troisième condition que les Zoroastriens ne sont pas des Gens du Livre. Quant aux Sabéens, si divergence il y a entre Abou Hanifa et ses deux élèves à leur sujet, ce n'est pas à cause d'une divergence à propos de cette définition mais bien à propos de la connaissance de ce qu'étaient réellement (Fahm Al -Waqiâ') les Sabéens : selon les recherches de Abou Hanifa, les Sabéens étaient monothéistes, d'après celles de Abou Youssouf et de Mohammed ibn Al -Hassan, ils étaient astrolâtres (voir Al-Hidaya, tome 2 p. 290, note de bas de page).
Ici se pose une question : comment se fait-il que ceux des savants qui pensent que les Zoroastriens avaient bien reçu des écritures mais ne sont plus considérés comme Gens du Livre parce qu'ils se sont ensuite mis à croire en deux divinités et à les adorer, considèrent-ils quand même les chrétiens trinitaires comme des Gens du Livre alors que ceux-ci se sont mis à croire en la nature divine de Jésus et en la Trinité ? Pourquoi n'ont-ils pas considéré ici la même chose que ce qu'ils ont fait là ? J'avais posé une question voisine à un de mes professeurs, Cheikh Dhou-l-Faqâr, et ce qu'il m'avait répondu m'a permis de comprendre la réponse à la question qui nous préoccupe ici : il m'a dit en substance que les chrétiens qui sont trinitaires disent qu'il n'y a qu'un Dieu Unique mais qu'un mystère fait qu'il est Un en trois personnes : les trois personnes sont distinctes, mais elles ne forment qu'un seul Dieu ; de même, ces chrétiens croient en l'Incarnation, dont ils disent qu'il s'agit d'un mystère faisant qu'il n'y a qu'un Dieu Unique mais qui s'est fait chair en la personne de Jésus, en qui cohabitaient à la fois une nature humaine et une nature divine.
Bien évidemment, les musulmans ne peuvent ni adopter ni partager ni approuver une telle conception de l'unicité divine ; mais cette conception chrétienne reste différente de celle des Zoroastriens (qui ont adopté un dualisme clair), et c'est ce qui fait que ces savants considèrent comme faisant partie des Gens du livre les Chrétiens trinitaires mais non pas les Zoroastriens.

Synthèse:

Nous avons vu une définition des Gens du Livre : ce sont ceux qui remplissent ces trois conditions :
1) se réclamer d'une religion qui a été révélée par Dieu ;
2) se référer à des écritures qui étaient à l'origine celles laissées de façon authentique par un messager de Dieu ;
3) ne pas être devenu un pur polythéiste.


Je n'ai pas connaissance des définitions données par d'autres écoles.
Ce qui est cependant certain c'est que l'agnostique – celui qui dit que Dieu existe peut-être mais qu'on ne peut rien savoir de Lui – et le déiste – celui qui croit en Dieu mais ne se réfère au message d'aucun Messager de Dieu – ne font pas partie des Gens du Livre.

Sources : http://www.islamweb.net

Répondre
  • Sujets similaires
    Réponses
    Vues
    Dernier message

Retourner vers « Religion de l'Islam »

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 2 invités