Comment l'islam a libéré les esclaves

Forum Chrétien / Musulman / Judaisme Bible -Thora face au Coran. Lire la charte du forum religion.

Règles du forum
Le dialogue interreligieux est une forme organisée de dialogue entre des religions ou spiritualités différentes. Ultérieurement, la religion a considéré l'autre comme n'étant pas la vérité révélée. C'est ainsi que les premiers contacts entre l'islam et le christianisme furent souvent difficiles, et donnèrent lieu à des guerres impitoyables comme les croisades.
Répondre
slamani

* [ Aucun rang ] *

Messages : 3692
Enregistré le : 10 nov. 2008, 15:33
Localisation : Sur Mars

Comment l'islam a libéré les esclaves

Ecrit le 28 août 2009, 13:00

Message par slamani »

Comment l'islam a libéré les esclaves


1) Première étape de la libération : la libération Morale :


L’histoire — que nul n’a pu renier, pas même les plus fanatiques auteurs européens — témoigne que le traitement des esclaves aux premiers temps de l’Islam a atteint un niveau d’humanité tel qu’il n’a jamais été atteint par ailleurs, au point que les esclaves affranchis refusaient de quitter leurs anciens maîtres — alors qu’ils en étaient parfaitement capables après s’être libérés financièrement et avoir pris l’habitude de se prendre en charge eux-mêmes — parce qu’ils les considéraient comme leur famille, auxquels ils étaient liés par des liens non moins forts que les liens du sang .


L’islam : l’esclave n’est plus une chose mais un frère et une sœur :

Dans les civilisations avant l’islam notamment Pour les Romains, les esclaves étaient des objets, non des humains, des objets qui n’avaient strictement aucun droit, mais qui croulaient sous le poids de leurs corvées.

Puis l’islam est venu ,il est venu établir que la relation entre les maîtres et les esclaves n’était pas une relation d’arrogance et d’asservissement, ni une relation d’exploitation et d’humiliation, mais une relation familiale et fraternelle :

« Vos esclaves sont vos frères. Quiconque dispose de l’un de ses frères doit le nourrir de ce dont il se nourrit lui-même et le vêtir de ce dont il se vêt lui-même. Ne leur demandez pas ce qui dépasse leur capacité. Et si vous le faîtes, alors aidez-les » rapporté par Al-Bukhârî, At-Tirmidhî et Ahmad, selon Abû Dharr — qu’Allâh l’agrée

L’islam est venu établir qu’un maître n’a aucun mérite sur son esclave, parce que l’un est maître et l’autre esclave. Le seul critère de mérite est désormais la piété : « Un Arabe n’a strictement aucun mérite sur un non-Arabe, pas plus qu’un non-Arabe n’en a sur un Arabe, ni un Noir sur un Blanc, ni un Blanc sur un Noir, si ce n’est par la piété » le Musnad de l’Imâm Ahmad

(A suivre...)
Quel est le commandement le plus important de tous? Jésus répondit:
« Voici le commandement le plus important: Écoute, Israël, le Seigneur est notre Dieu, il est le seul Dieu; tu aimeras donc le Seigneur, ton Dieu, de tout ton cœur, de toute ton âme, de toute ta pensée et de toute ton énergie. » (Marc 12:28-30)

medico

Christianisme [Témoins_de_Jéhovah]
Avatar du membre

Messages : 63666
Enregistré le : 27 juin 2005, 13:23
Localisation : FRANCE

Re: Comment l'islam a libéré les esclaves

Ecrit le 28 août 2009, 13:11

Message par medico »

tu parles d'une liberté la femme esclave encoure la moitié de la sanction de la femme libre :D
sourate les femmes verset 25
(Isaïe 30:15) Votre force résidera en ceci : dans le fait de rester calmes et [aussi] dans la confiance . AM - JW - Les Témoins de Jéhovah

slamani

* [ Aucun rang ] *

Messages : 3692
Enregistré le : 10 nov. 2008, 15:33
Localisation : Sur Mars

Re: Comment l'islam a libéré les esclaves

Ecrit le 28 août 2009, 13:30

Message par slamani »


L’islam : l’esclave n’est plus une source d’argent mais une source de devoir :


Avant l’islam les esclaves travaillaient dans les champs, enchaînés de telle sorte qu’ils ne puissent s’échapper. Ils étaient nourris, non pas parce que — comme les animaux et les végétaux — ils avaient le droit de satisfaire leur besoin de nourriture, mais parce qu’ils devaient rester en vie pour continuer à travailler.

Les esclaves étaient une source de richesse , et Afin que le maître puisse mener une vie de luxe et de faste, profitant de thermes frais ou chauds, les esclaves devaient travailler jour et nuit .


Puis l’islam est venu disant :

« Vos esclaves sont vos frères. Quiconque dispose de l’un de ses frères doit le nourrir de ce dont il se nourrit lui-même et le vêtir de ce dont il se vêt lui-même. Ne leur demandez pas ce qui dépasse leur capacité. Et si vous le faîtes, alors aidez-les » rapporté par Al-Bukhârî, At-Tirmidhî et Ahmad, selon Abû Dharr — qu’Allâh l’agrée


L’islam : ne l’appelez pas mon esclave mais mon fils et ma fille :


Dans un souci supplémentaire de ménager les sentiments des esclaves, le noble Messager — paix et bénédictions sur lui — ajoute : « Que nul d’entre vous ne dise : Voici mon serviteur ou voici ma servante ! Mais qu’il dise : Mon garçon et ma fille ! » Fort de cette sentence, Abû Hurayrah interpela un homme qui était sur une monture tandis que son serviteur courait à pied derrière lui : « Fais-le monter derrière toi, car il est ton frère et son âme est comme la tienne ! »


le Prophète leur dit : « Dieu les a mis en votre possession. Et s’Il le voulait, c’est vous qu’il aurait mis en leur possession ». Ainsi, ce ne sont que des vicissitudes contingentes qui ont fait de ces êtres des esclaves. Il était donc parfaitement possible qu’ils soient eux-mêmes maîtres de ceux qui le sont aujourd’hui ! Par cette sentence, le Prophète réduit à néant l’arrogance des maîtres et les renvoie à la fibre humaine qui les relie tous et à l’amour qui doit gouverner leurs relations les uns les autres

( A suivre...)
Quel est le commandement le plus important de tous? Jésus répondit:
« Voici le commandement le plus important: Écoute, Israël, le Seigneur est notre Dieu, il est le seul Dieu; tu aimeras donc le Seigneur, ton Dieu, de tout ton cœur, de toute ton âme, de toute ta pensée et de toute ton énergie. » (Marc 12:28-30)

slamani

* [ Aucun rang ] *

Messages : 3692
Enregistré le : 10 nov. 2008, 15:33
Localisation : Sur Mars

Re: Comment l'islam a libéré les esclaves

Ecrit le 28 août 2009, 13:32

Message par slamani »

medico a écrit :tu parles d'une liberté la femme esclave encoure la moitié de la sanction de la femme libre :D
sourate les femmes verset 25
Allah a dit :

25. Et quiconque parmi vous n'a pas les moyens pour épouser des femmes libres (non esclaves) croyantes, eh bien (il peut épouser) une femme parmi celles de vos esclaves croyantes. Dieu connaît mieux votre foi, car vous êtes les uns des autres (de la même religion). Et épousez-les avec l'autorisation de leurs maîtres (Waliy) et donnez-leur un mahr convenable; (épousez-les) étant vertueuses et non pas livrées à la débauche ni ayant des amants clandestins. Si, une fois engagées dans le mariage, elles commettent l'adultère, elles reçoivent la moitié du châtiment qui revient aux femmes libres (non esclaves) mariées. Ceci est autorisé à celui d'entre vous qui craint la débauche; mais ce serait mieux pour vous d'être endurant. Et Dieu est Pardonneur et Miséricordieux.

Sourate 4 : Les femmes (An-Nisa')
Quel est le commandement le plus important de tous? Jésus répondit:
« Voici le commandement le plus important: Écoute, Israël, le Seigneur est notre Dieu, il est le seul Dieu; tu aimeras donc le Seigneur, ton Dieu, de tout ton cœur, de toute ton âme, de toute ta pensée et de toute ton énergie. » (Marc 12:28-30)

psycha

* [ Aucun rang ] *

Messages : 903
Enregistré le : 10 août 2009, 07:39

Re: Comment l'islam a libéré les esclaves

Ecrit le 28 août 2009, 13:45

Message par psycha »

slamani... avant... tu sors ça d'ou que les esclaves devaient travailler dans les champs... c sur que dans la mekk, ils avaient beaucoup de champs :roll:

et puis si ça se trouve... avant l'islam, les gens pouvaient peut etre se marier avec leurs esclaves quand ct des pauvres...
parceque un mariage ça coute cher... et ça retarde l'age du mariage qd y a des difficultés économiques dans des pays...

c encore d'ailleurs présent dans des mentalités...

slamani

* [ Aucun rang ] *

Messages : 3692
Enregistré le : 10 nov. 2008, 15:33
Localisation : Sur Mars

Re: Comment l'islam a libéré les esclaves

Ecrit le 28 août 2009, 13:50

Message par slamani »

psycha a écrit :slamani... avant... tu sors ça d'ou que les esclaves devaient travailler dans les champs... c sur que dans la mekk, ils avaient beaucoup de champs :roll:
.

j'ai cité la Meque ??? !! je parle en général...et en plus, l'islam n'était pas qu'a la Meque, Médine, tu connais :wink: ?
Quel est le commandement le plus important de tous? Jésus répondit:
« Voici le commandement le plus important: Écoute, Israël, le Seigneur est notre Dieu, il est le seul Dieu; tu aimeras donc le Seigneur, ton Dieu, de tout ton cœur, de toute ton âme, de toute ta pensée et de toute ton énergie. » (Marc 12:28-30)

psycha

* [ Aucun rang ] *

Messages : 903
Enregistré le : 10 août 2009, 07:39

Re: Comment l'islam a libéré les esclaves

Ecrit le 28 août 2009, 14:06

Message par psycha »

oui mais étans donné que l'islam né à la mekk et médine...et pas au yemen ou il y avait un peu plus de champs...

on peut dire que la volonté de faire quelquechose de pseudo historique, en disant autrefois les esclaves travaillaient aux champs... comme une vérité générale... c un peu abusé qd meme...

maintenant si on compare le boeuf comme l'esclave, comme ça c fait en analogie dans la grèce antique ok... sauf qu'à la mekk on laboure pas... ou peu...
puisque activité économique principale : le commerce, et la culture pastorale...

yop828

* [ Aucun rang ] *

Messages : 59
Enregistré le : 26 juin 2009, 12:58

Re: Comment l'islam a libéré les esclaves

Ecrit le 28 août 2009, 14:23

Message par yop828 »

Interessant... mais faux :D

Tu ne connais pas le Code d'Hammurabi ?
C'est loin d'être un code parfait vu d'aujourdhui mais il est très ancien (-1750 Avant JC) et deja il donne certains droits aux esclaves
par exemple :

- un esclave ne doit en aucun cas être séparé de sa femme et de ses jeunes enfants
- les honoraires des médecins varient selon que les soins donnés s'adressent à un homme libre ou à un esclave
- les enfants qu'a un maitre avec un esclave peuvent avoir droit a l'heritage a la mort du maitre si le maitre les reconnait
- Si un esclave a épousé une fille d'homme libre et a procréé des enfants, le propriétaire de l'esclave ne peut élever de revendication sur les enfants d'une fille d'homme libre, pour la servitude.

psycha

* [ Aucun rang ] *

Messages : 903
Enregistré le : 10 août 2009, 07:39

Re: Comment l'islam a libéré les esclaves

Ecrit le 28 août 2009, 14:35

Message par psycha »

oui je connais, mais ça ne nous renseigne pas specialement sur les arabes antéislamique...surtout sur la cité de la mekk.

Florent52

* [ Aucun rang ] *

Messages : 1432
Enregistré le : 30 août 2007, 16:06
Localisation : anywhere out of the world

Re: Comment l'islam a libéré les esclaves

Ecrit le 28 août 2009, 15:00

Message par Florent52 »

L'islam a tellement bien mis fin à l'esclavage que l'esclavage musulman a duré 13 siècles!!!!

Voici quelques extraits intéressants de wikipédia, ceux qui n'aiment pas cette référence trouveront les mêmes dans d'autres encyclopédies :

[...] le sujet s'assimile à la traite arabe. Celle-ci a suivi trois types d'itinéraires au Moyen Âge :

les routes terrestres à travers les déserts du Maghreb et du Machrek d'une part (itinéraire transsaharien) ;
les routes maritimes à l'est de l'Afrique (mer Rouge et océan Indien) d'autre part (itinéraire oriental).
la Méditerranée, où les pirates, en particulier ceux de la Régence d'Alger, capturaient des esclaves européens

Elle n'a pas eu les mêmes destinations que la traite transatlantique : elle a alimenté en esclaves noirs le monde musulman qui, à son apogée, s'étend sur trois continents, de l'océan Atlantique (Maroc, Espagne) à l'Inde et l'Est de la Chine. Elle a été plus étalée dans le temps : elle commence dès le Moyen Âge et s'arrête au début du XXe siècle : le dernier marché aux esclaves est fermé au Maroc en 1920 ; environ 1/3 des Éthiopiens étaient des esclaves en 1923.

[...]Luiz Felipe de Alencastro annonce 8 millions d'esclaves africains déportés entre le VIIIe et le XIXe siècle par la traite arabe et transsaharienne. Christian Delacampagne propose le chiffre de 11 millions en se basant sur l'étude de Ralph Austen. Olivier Pétré-Grenouilleau a avancé le chiffre de 17 millions de Noirs réduits à l'esclavage (pour la même période et la même aire) lui aussi sur la base des travaux de Ralph Austen - ce dernier évaluant la marge d'erreur de ses estimations à 25 %. Pour Jean Sévilla, 12 millions d'Africains ont été déportés par la traite arabe. D'autres sources évoquent un total de plus de 4,5 millions d'esclaves noirs déportés hors d'Afrique par la traite arabe rien qu'au XIXe siècle.

Pour certains, évoquer le passé négrier des musulmans revient à essayer de minimiser la traite transatlantique. Pourtant, « la traite vers l'océan Indien et la Méditerranée est bien antérieure à l'irruption des Européens sur le continent ». Paul Bairoch avance le chiffre de 25 millions de Noirs ayant subi la traite arabe contre 11 millions ayant subi celle des Occidentaux.



Enfin disons que les derniers pays du monde à avoir officiellement aboli l'esclavage sont tous musulmans.

Bien que l’affranchissement d’esclaves soit une œuvre charitable selon l’Islam, les pays musulmans hésitent encore plus que les Européens à abolir l’esclavage : les derniers pays du monde à ratifier l’abolition de l’esclavage sont l’Arabie saoudite en 1962 et la Mauritanie en 1981.

Mais dans beaucoup l'esclavage demeure encore aujourd'hui sous une forme masquée :

L'esclavage n'a cependant pas totalement disparu dans certaines régions du monde, comme la péninsule arabique ou le sous-continent indien. L'Organisation internationale du travail (OIT) estime à 25 millions le nombre de personnes vivant actuellement dans des conditions assimilables à de l'esclavage, d'où le terme d’ « esclavage moderne ». Selon l'ONU, chaque année, deux millions de personnes sont réduites en esclavage.

L'esclavage réapparaît actuellement au Soudan. Les musulmans du nord ont rétabli la charia lors de la décolonisation et l'appliquent de force aux Noirs chrétiens et animistes du sud qui se sont rebellés. Ceux-ci, repoussés dans la Province Équatoriale, la plus insalubre, ont résisté de leur mieux depuis l'indépendance. Aussi les forces gouvernementales ont-elles massacré les populations civiles de nombreux villages et continuent à y enlever de nombreux enfants pour les convertir à l'islam et les utiliser comme esclaves à Khartoum.

En Mauritanie, en dépit de son interdiction officielle en 1981, l'esclavage est une pratique qui persiste. Le 8 août 2007, le Parlement du pays a adopté une loi criminalisant l'esclavage, puni de dix ans d'emprisonnement.


Voilà, la merveilleuse histoire de l'abolition de l'esclavage dans le monde musulman! :D

yuna

[ Christianisme ]
Avatar du membre

Messages : 257
Enregistré le : 21 août 2009, 07:20

Re: Comment l'islam a libéré les esclaves

Ecrit le 28 août 2009, 15:31

Message par yuna »

Florent52 a écrit :L'islam a tellement bien mis fin à l'esclavage que l'esclavage musulman a duré 13 siècles!!!!

Voici quelques extraits intéressants de wikipédia, ceux qui n'aiment pas cette référence trouveront les mêmes dans d'autres encyclopédies :

[...] le sujet s'assimile à la traite arabe. Celle-ci a suivi trois types d'itinéraires au Moyen Âge :

les routes terrestres à travers les déserts du Maghreb et du Machrek d'une part (itinéraire transsaharien) ;
les routes maritimes à l'est de l'Afrique (mer Rouge et océan Indien) d'autre part (itinéraire oriental).
la Méditerranée, où les pirates, en particulier ceux de la Régence d'Alger, capturaient des esclaves européens

Elle n'a pas eu les mêmes destinations que la traite transatlantique : elle a alimenté en esclaves noirs le monde musulman qui, à son apogée, s'étend sur trois continents, de l'océan Atlantique (Maroc, Espagne) à l'Inde et l'Est de la Chine. Elle a été plus étalée dans le temps : elle commence dès le Moyen Âge et s'arrête au début du XXe siècle : le dernier marché aux esclaves est fermé au Maroc en 1920 ; environ 1/3 des Éthiopiens étaient des esclaves en 1923.

[...]Luiz Felipe de Alencastro annonce 8 millions d'esclaves africains déportés entre le VIIIe et le XIXe siècle par la traite arabe et transsaharienne. Christian Delacampagne propose le chiffre de 11 millions en se basant sur l'étude de Ralph Austen. Olivier Pétré-Grenouilleau a avancé le chiffre de 17 millions de Noirs réduits à l'esclavage (pour la même période et la même aire) lui aussi sur la base des travaux de Ralph Austen - ce dernier évaluant la marge d'erreur de ses estimations à 25 %. Pour Jean Sévilla, 12 millions d'Africains ont été déportés par la traite arabe. D'autres sources évoquent un total de plus de 4,5 millions d'esclaves noirs déportés hors d'Afrique par la traite arabe rien qu'au XIXe siècle.

Pour certains, évoquer le passé négrier des musulmans revient à essayer de minimiser la traite transatlantique. Pourtant, « la traite vers l'océan Indien et la Méditerranée est bien antérieure à l'irruption des Européens sur le continent ». Paul Bairoch avance le chiffre de 25 millions de Noirs ayant subi la traite arabe contre 11 millions ayant subi celle des Occidentaux.



Enfin disons que les derniers pays du monde à avoir officiellement aboli l'esclavage sont tous musulmans.

Bien que l’affranchissement d’esclaves soit une œuvre charitable selon l’Islam, les pays musulmans hésitent encore plus que les Européens à abolir l’esclavage : les derniers pays du monde à ratifier l’abolition de l’esclavage sont l’Arabie saoudite en 1962 et la Mauritanie en 1981.

Mais dans beaucoup l'esclavage demeure encore aujourd'hui sous une forme masquée :

L'esclavage n'a cependant pas totalement disparu dans certaines régions du monde, comme la péninsule arabique ou le sous-continent indien. L'Organisation internationale du travail (OIT) estime à 25 millions le nombre de personnes vivant actuellement dans des conditions assimilables à de l'esclavage, d'où le terme d’ « esclavage moderne ». Selon l'ONU, chaque année, deux millions de personnes sont réduites en esclavage.

L'esclavage réapparaît actuellement au Soudan. Les musulmans du nord ont rétabli la charia lors de la décolonisation et l'appliquent de force aux Noirs chrétiens et animistes du sud qui se sont rebellés. Ceux-ci, repoussés dans la Province Équatoriale, la plus insalubre, ont résisté de leur mieux depuis l'indépendance. Aussi les forces gouvernementales ont-elles massacré les populations civiles de nombreux villages et continuent à y enlever de nombreux enfants pour les convertir à l'islam et les utiliser comme esclaves à Khartoum.

En Mauritanie, en dépit de son interdiction officielle en 1981, l'esclavage est une pratique qui persiste. Le 8 août 2007, le Parlement du pays a adopté une loi criminalisant l'esclavage, puni de dix ans d'emprisonnement.


Voilà, la merveilleuse histoire de l'abolition de l'esclavage dans le monde musulman! :D

La réponse qui te sera donnée est que ces personnes n'appliquent pas la chariaa à 100%....
Quand tu l'appliques un peu, il y a encore des esclaves, mais quand tu l'appliques à 100% il n'y en a plus. J'en déduis donc que jamais la chariaa n'a été appliquée à travers les ages, sinon les esclaves auraient disparus ! Donc certains musulmans qui veulent fonder des états 100% islamiques, poursuivent une chimère.
Dieu est unique

Florent52

* [ Aucun rang ] *

Messages : 1432
Enregistré le : 30 août 2007, 16:06
Localisation : anywhere out of the world

Re: Comment l'islam a libéré les esclaves

Ecrit le 28 août 2009, 15:49

Message par Florent52 »

yuna a écrit : La réponse qui te sera donnée est que ces personnes n'appliquent pas la chariaa à 100%....
Quand tu l'appliques un peu, il y a encore des esclaves, mais quand tu l'appliques à 100% il n'y en a plus. J'en déduis donc que jamais la chariaa n'a été appliquée à travers les ages, sinon les esclaves auraient disparus ! Donc certains musulmans qui veulent fonder des états 100% islamiques, poursuivent une chimère.
Bien vu! CQFD (y)

slamani

* [ Aucun rang ] *

Messages : 3692
Enregistré le : 10 nov. 2008, 15:33
Localisation : Sur Mars

Re: Comment l'islam a libéré les esclaves

Ecrit le 28 août 2009, 17:15

Message par slamani »

L’islam :ne jamais maltraiter un esclave , ni le frapper :

Avant l’islam , les esclaves étaient frappés tués , torturés , sans que cela gene la communauté , quand l’islam est venu , Il est venu déclarer : « Quiconque tuera son esclave, nous le tuerons. Quiconque rasera son esclave, nous le raserons. Quiconque émasculera son esclave, nous l’émasculerons » Rapporté le Musnad de l’Imâm Ahmad, dans les Sunan des Imâms Abû Dâwûd, An-Nasâ’î, At-Tirmidhî, Ibn Mâjah et Ad-Dârimî.

Le prophète paix sur lui s'était une fois mis extrêmement en colère lorsqu'il vit un de ses Compagnons (radhia allâhou anhou) frapper son esclave. Le Compagnon (radhia allâhou anhou) , comprenant son erreur, le libéra immédiatement. Sur quoi le Prophète Mouhammad (sallallâhou alayhi wa sallam) lui annonça que s'il n'avait pas affranchit cet esclave, il aurait été durement châtié par Allah pour son geste.

le seul fait de gifler un esclave alors que rien ne justifie sa correction — sachant que la correction ne doit pas enfreindre la limite de ce que le maître se permet d’administrer à ses propres enfants — constitue un motif légal pour son affranchissement.

L'une des dernières recommandations que fit le Prophète Mouhammad (sallallâhou alayhi wa sallam) sur son lit de mort, avant de quitter ce monde, portait justement sur le bon traitement envers les esclaves.

Toutes Ces garanties sont complètes et atteignent un niveau auquel n’a su prétendre aucune législation sur l’esclavage, tout au long de l’histoire, aussi bien avant qu’après l’avènement de l’Islam
Quel est le commandement le plus important de tous? Jésus répondit:
« Voici le commandement le plus important: Écoute, Israël, le Seigneur est notre Dieu, il est le seul Dieu; tu aimeras donc le Seigneur, ton Dieu, de tout ton cœur, de toute ton âme, de toute ta pensée et de toute ton énergie. » (Marc 12:28-30)

Ren'

[Modérateur]
[Modérateur]
Avatar du membre

Messages : 7734
Enregistré le : 29 juin 2008, 08:42
Localisation : France

Contact :

Re: Comment l'islam a libéré les esclaves

Ecrit le 28 août 2009, 18:02

Message par Ren' »

Propagande, propagande...
Ar c'hi bihan breizhad...
...S'il me manque l'amour, je suis un métal qui résonne, une cymbale retentissante (1 Cor XIII, 1)
Mon regard de catholique sur l'islam : https://blogrenblog.wordpress.com/ (nouvelle adresse pour fuir la pub sur OB et EB)
Co-auteur du blog judéo-islamo-chrétien http://dialogueabraham.wordpress.com/

slamani

* [ Aucun rang ] *

Messages : 3692
Enregistré le : 10 nov. 2008, 15:33
Localisation : Sur Mars

Re: Comment l'islam a libéré les esclaves

Ecrit le 28 août 2009, 18:07

Message par slamani »

Ren' a écrit :Propagande, propagande...
:!: :!: :!: :!: :!:

2.Deuxième étape : la libération réelle :

L’étape précédente constituait en réalité une libération morale des esclaves, Mais l’Islam ne s’arrêta pas là, car sa base fondamentale et suprême est l’égalité complète entre les hommes, ce qui signifie la libération complète de tous les hommes. Par conséquent, il œuvra de manière effective à la libération des esclaves, Parmi les moyens utilisés: le `itq, Le `itq désigne l’affranchissement volontaire et gratuit, de la part des maîtres, des esclaves qu’ils possèdent.


L’abolition des sources de l’esclavage :

"L’Islam a clairement et catégoriquement interdit la pratique primitive de la capture d’un homme libre, pour le réduire à l’esclavage ou pour le vendre en tant qu’esclave. Sur ce point, des propos clairs et péremptoires du Prophète — paix et bénédiction sur lui — disent : "Je serai l’adversaire de trois catégories de personnes le Jour du Jugement. Et parmi ces trois catégories, il cita celui qui asservit un homme libre, puis le vend et récolte cet argent." (rapporté par Al-Bukhârî et Ibn Mâjah). Les termes de cette tradition prophétique sont généraux : ils n’ont pas été édictés ni restreints à une nation, à une ethnie, à un pays en particulier ou aux adeptes d’une religion précise.

Avant l'islam les sources de l'esclavages étaient multiples :

* avant l'islam on pouvait prendre un homme libre et l'asservir sans raison .
* Avant l'islam celui qui ne pouvait payer une dette se devait devenir esclave de celui qui lui doit sa dette .


Pousser à libérer les esclaves à chaque incident :


L’Islam essaya de résoudre le problème des esclaves qui étaient en Arabie en encourageant par différentes manières les propriétaires à libérer leurs esclaves. Les Musulmans furent avisés que pour l’expiation de certains de leurs péchés, ils devaient affranchir leurs esclaves.

Le Prophète — paix et bénédictions sur lui — incitait à affranchir des esclaves pour expier n’importe quelle faute qu’un homme pouvait commettre, et ce, dans l’optique de libérer le plus grand nombre possible, sachant que les péchés ne cessent jamais, et que l’être humain est par nature pécheur, comme le rappelle le Messager. Il convient ici de porter une attention toute particulière à l’une de ces expiations, en raison de sa signification dans le regard que porte l’Islam sur l’esclavage. L’Islam décrète que l’expiation de l’homicide involontaire requiert le paiement d’un prix du sang à la famille de la victime et la libération d’un esclave : « Quiconque tue par erreur un croyant, qu’il affranchisse alors un esclave croyant et remette à sa famille le prix du sang » Sourate 4, verset 92. La victime tuée par erreur est une âme humaine que sa famille et que la société dans son ensemble ont injustement perdue. Pour cette raison, l’Islam établit deux types de dédommagements : le dédommagement de la famille avec le prix du sang qui doit leur être payé, et le dédommagement de la société avec la libération d’un esclave croyant. La libération d’un esclave reviendrait en quelque sorte à donner la vie à une âme humaine, qui vient remplacer celle qui a été involontairement tuée. En poussant la comparaison, on est amené à la conclusion qu’au regard de l’Islam, l’esclavage est, d’une certaine façon, une mort. Ainsi, malgré toutes les garanties dont l’Islam entoure le statut des esclaves, il profite de la moindre occasion pour redonner vie à ces esclaves en les libérant de leur servitude.
Quel est le commandement le plus important de tous? Jésus répondit:
« Voici le commandement le plus important: Écoute, Israël, le Seigneur est notre Dieu, il est le seul Dieu; tu aimeras donc le Seigneur, ton Dieu, de tout ton cœur, de toute ton âme, de toute ta pensée et de toute ton énergie. » (Marc 12:28-30)

Répondre
  • Sujets similaires
    Réponses
    Vues
    Dernier message

Retourner vers « Dialogue islamo-chrétien »

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Athanase et 22 invités