Le Règne du Christ, et les mille ans. Rév.20

Terme employé pour désigner le règne de mille ans de Jésus-Christ sur Terre.
Règles du forum
Terme employé pour désigner le règne de mille ans de Jésus-Christ sur Terre. Il existe plusieurs théories concernant l'interprétation de cette notion. On regroupe ces théories sous le terme de millénarisme.
Répondre
Téo

[ Christianisme ]

Messages : 1004
Enregistré le : 27 févr. 2006, 04:41
Localisation : Midi Pyrénées - France

Le Règne du Christ, et les mille ans. Rév.20

Ecrit le 16 sept. 2007, 09:27

Message par Téo

Le Règne du Christ, et les mille ans de Révélation 20.

Salut à tous !

Et pour reprendre une citation pleine de sagesse et de bon sens : « Si je suis dans l’erreur, je rectifierai ». Cette autre alternative dans la compréhension du règne du Christ et des ‘’mille ans’’ n’annule pas forcément tout ce qui a été dit ou écrit sur ce sujet, mais représente plutôt une forme de synthèse de plusieurs théologies proposées jusqu’à ce jour qui sont le fer le lance et l’objet de divisions de nombreuses églises et communautés chrétiennes et qui sont vraies ou fausses en partie… Remarquons toutefois que les théologies contradictoires que sont le millénarisme et l’amillénarisme sont absentes du contenu didactique des évangiles et des épîtres apostoliques. Le choix de l’une ou l’autre alternative par le croyant appelé n’a donc pas un caractère fondamental pour assurer sa future élection mais peut plutôt l’aider à mieux le tenir en éveil dans sa course et son appel vers le haut en n’ignorant rien des machinations de l’adversaire calomniateur de Dieu et des nombreuses autres facettes de la Parole prophétique. 1 Pierre 5 :8

Avant propos :

Pourquoi le thème de cette thèse introduit-il deux notions : Le règne du Christ, et les « mille ans » ?
C’est que le livre de la Révélation, au chapitre 20, introduit cette annonce d’un règne millénaire (dont le symbolisme s’impose par l’introduction du livre) consécutif à la résurrection pour la vie éternelle et incorruptible des saints qui doit se produire à l’avènement de notre Seigneur et pas avant. 1 Thess. 4 :15-18.
Cette précision est donnée en ces termes : Rév.20 :
4 Et je vis des trônes, et ils étaient assis dessus*, et le jugement leur fut donné ; et les âmes de ceux qui avaient été décapités pour le témoignage de Jésus, et pour la parole de Dieu ; et ceux qui n’avaient pas rendu hommage à la bête ni à son image, et qui n’avaient pas reçu la marque sur leur front et sur leur main ; et ils vécurent et régnèrent avec le Christ mille ans :
5 le reste des morts ne vécut pas jusqu’à ce que les mille ans fussent accomplis. C’est ici la première résurrection.
6 Bienheureux et saint celui qui a part à la première résurrection : sur eux la seconde mort n’a point de pouvoir ; mais ils seront sacrificateurs de Dieu et du Christ, et ils régneront avec lui* mille ans.

Le Règne de Jésus Christ qui a commencé depuis presque deux mille ans comporte donc plusieurs programmes qu’il est bon de différencier pour grandir dans l’intelligence du dessein du Père centré sur son Messie et son Epouse – l’Eglise.


En préambule, et pour la clarté de l’exposé qui suit, établissons son plan général tendant à démontrer que le règne du Christ voulu par YHWH, qui est continu depuis la venue de notre Seigneur comme Messie et sa résurrection d’entre les morts, se divise en plusieurs phases successives :

1. La préparation de l’œuvre messianique depuis le péché d’Adam et Eve dont témoignent toutes les Ecritures hébraïques (l’ancien testament ou ancienne alliance) depuis la Genèse jusqu’à Malachie. (Nous ne rentrerons pas dans les détails de l’ombre de ces choses avant la réalité qui appartient à Christ – c'est-à-dire la raison du choix d’Israël comme nation de témoins de YHWH et sur tous les aspects de sa Prêtrise.).

2. Son onction de Roi et Grand Prêtre lors de son baptême administré par Jean dans les eaux du Jourdain. Matthieu 3 :13-17 ; Marc 1 :9-12 ; Luc 3 :21-22 ; Luc 4 :16-21. Jean 18 :33-37
3. Sa prise de fonction en puissance et en autorité comme prêtrise royale à sa résurrection. Ce mandat qui lui donne tout pouvoir au ciel et sur la terre pendant l’année de grâce de YHWH lui permet d’attirer à lui toutes sortes d’hommes et de femmes que le Père appelle pour en faire les membres de son église – son corps, qui règnera au ciel, au temps fixé par Dieu, avec lui, pendant une période finale de « mille ans » et qui sera un règne de jugement. L’appel céleste de ces futurs élus au Royaume se fait depuis la Pentecôte où ils sont aussi pleinement soumis aux épreuves de leur foi, de leur intégrité et de leur amour, au sein d’une génération qui s’enfonce toujours plus dans la pratique du péché et dans l’opposition à Dieu. (nous verrons que les chrétiens subissent le même cheminement que leur Seigneur pendant leur vie dans la chair.) Matthieu 28 :18-20 ; Jean 12 :32 ; Jean 6 :44 ; Révélation 1 :5-6
4. Le jugement des chrétiens et de l’ antéchrist, dont parle 2 Thess. 2 :3-12 , à son retour. Le Maître demande des comptes à ses serviteurs. Il récompense ses fidèles, en vie ou décédés, par la première résurrection pour leur faire partager sa gloire, et ‘’rétribue’’ les autres. Matthieu 25 :1-30 ; 13 :40-43 ; 1 Cor.15 :51-52
5. Le jugement des ‘’nations’’ en vie lors de son avènement. Matthieu 25 :31-46
6. Le règne « millénaire » de justice destiné à bénir les ‘’nations’’ repentantes ramenées du Hadès ou épargnées lors de la révélation de Jésus Christ auquel participe son corps constitué et dont le but final est d’amener chaque humain à la condition de fils accompli de Dieu et d’entrer dans la Cité Sainte. Révélation 1 :5-6 ; Rév. 20
7. La soumission finale du Fils qui restitue la Royauté au Père. 1 Cor.15 : 24 et 28


Nous passons rapidement sur les phases 1 et 2 connues et reconnues par de nombreux exégètes depuis longtemps et admises par la communauté fraternelle des croyants (pas encore si nombreuse actuellement). En effet, nul besoin de s’étendre sur l’authenticité messianique de Jésus, annoncée par tous les prophètes jusqu’à Jean le baptiste, et clairement définie par l’ensemble des Ecritures hébraïques qui témoignent de l’Alliance au mont Sinaï selon Exode 19 :5-8, et de la loi mosaïque que le Fils devaient accomplir, ni sur son œuvre de témoignage et de rédemption sur la croix, ni sur sa médiation d’agent de la nouvelle Alliance pour une prêtrise royale céleste ouverte à Israël et à toutes les nations selon Luc 22 :29-30 ; Actes 2 :39 ;Actes 10 :34-35 ;44-47 ; 1 Pierre 1 :3-17 ;1 Pierre 2 :9-10. Sur tout cela, notre foi est solidement établie.

Aussi, attachons nous au thème central de la royauté du Christ :

3. Sa Royauté depuis sa résurrection.

Quelques éléments de réflexion :

Notre Seigneur Jésus règne-t-il sur toutes choses ?
Quand on est un spectateur impartial de la situation mondiale actuelle et qu’on se livre à des recherches historiques sur les deux mille années passées, cette question ne manque pas de venir à notre esprit et on ne peut pas l’éluder d’une pichenette à court d’arguments…
Car enfin ! Jésus est bien Roi depuis son onction lors de son baptême et revêtu de puissance et de pouvoir dans le ciel et sur la terre depuis sa résurrection. Jean 18 :37 ; Matthieu 28 :18
Cependant, les conditions déplorables d’insécurité et de violence, de corruptions et d’absence de paix, la pauvreté et la famine, les conditions climatiques et le désordre sismique, ainsi que le milieu propice à la maladie dans lesquelles nous vivons, ne prêchent pas apparemment en faveur de sa domination, si tant est que nous en comprenions vraiment la teneur. Car la prise de pouvoir de Jésus a bien inauguré une ère de difficultés et de problèmes innombrables et croissants, devenus majeurs pour la création terrestre et dont notre génération récolte les fruits pourris.
D’aucuns peuvent dire, en levant les yeux vers le ciel, avec impertinence, mus par des convictions athées, manque de foi, déception ou lassitude, et même parfois sous l’emprise du désespoir : « Est-ce cela le Royaume promis à nos pères, l’âge d’or annoncé par les prophètes ?
Un examen attentif de tout ce que les Ecritures disent au sujet du Règne du Christ est donc plus que jamais d’actualité pour répondre à nos questions et satisfaire nos aspirations spirituelles légitimes.

*****************************************


Une première lumière nous est donnée par l’épître aux Corinthiens chapitre 15 :

20 (Mais maintenant Christ a été ressuscité d’entre les morts, prémices de ceux qui sont endormis.
21 Car puisque la mort est par l’homme, c’est par l’homme aussi qu’est la résurrection des morts ;
22 car, comme dans l’Adam tous meurent, de même aussi dans le Christ tous seront rendus vivants ;
23 mais chacun dans son propre rang : les prémices, Christ ; puis ceux qui sont du Christ, à sa venue ;
24 ensuite la fin, quand il aura remis le royaume à Dieu le Père*, quand il aura aboli toute principauté, et toute autorité, et [toute] puissance.
25 Car il faut qu’il règne jusqu’à ce qu’il ait mis tous les ennemis sous ses pieds :
26 le dernier ennemi qui sera aboli, c’est la mort.
27 Car «il a assujetti toutes choses sous ses pieds» [Psaume 8:6]. Or, quand il dit que toutes choses sont assujetties, il est évident que c’est à l’exclusion de celui qui lui a assujetti toutes choses.
28 Mais quand toutes choses lui auront été assujetties, alors le Fils aussi lui-même sera assujetti à celui qui lui a assujetti toutes choses, afin que Dieu soit tout en tous).


Ce qui n’empêche pas Paul d’ajouter en Hébreux 2 :
5 Car ce n’est point aux anges qu’il a assujetti le monde habité à venir* dont nous parlons ;
6 mais quelqu’un a rendu ce témoignage quelque part, disant : «Qu’est-ce que l’homme que tu te souviennes de lui, ou le fils de l’homme que tu le visites ?
7 Tu l’as fait un peu moindre que les anges ; tu l’as couronné de gloire et d’honneur, [et l’as établi sur les œuvres de tes mains] ;
8 tu as assujetti toutes choses sous ses pieds» [Psaume 8:4-6] ; car en lui assujettissant toutes choses, il n’a rien laissé qui ne lui soit assujetti ; mais maintenant nous ne voyons pas encore que toutes choses lui soient assujetties ;
9 mais nous voyons Jésus, qui a été fait un peu moindre que les anges à cause de la passion de la mort*, couronné de gloire et d’honneur, en sorte que, par la grâce de Dieu, il goûtât la mort pour tout**.
10 Car il convenait pour lui, à cause de qui sont toutes choses et par qui sont toutes choses, que, amenant plusieurs fils à la gloire, il consommât* le chef de leur salut par des souffrances**.
11 Car, et celui qui sanctifie et ceux qui sont sanctifiés sont tous d’un ; c’est pourquoi il n’a pas honte de les appeler frères,


Toutes ces références bibliques demandent à être passées à la loupe. Et dans un premier temps :


25 Car il faut qu’il règne jusqu’à ce qu’il ait mis tous les ennemis sous ses pieds :
26 le dernier ennemi qui sera aboli, c’est la mort.

Dans cet enseignement livré aux Corinthiens, Paul donne l’interprétation de :
PSAUME 110
De David.
1 L’Éternel a dit* à mon Seigneur : Assieds-toi à ma droite, jusqu’à ce que je mette tes ennemis pour le marchepied de tes pieds.

*2 L’Éternel enverra de Sion la verge* de ta force : Domine au milieu de tes ennemis !
3 Ton peuple sera [un peuple] de franche volonté, au jour de ta puissance, en sainte magnificence. Du sein de l’aurore te [viendra] la rosée de ta jeunesse*.
4 L’Éternel a juré, et il ne se repentira point : Tu es sacrificateur pour toujours, selon l’ordre de Melchisédec.
— v. 2 : voir Exode 4:2, 17. — v. 3 : dans le sens de : tes jeunes gens.
*
5 Le Seigneur, à ta droite, brisera les rois au jour de sa colère.
6 Il jugera parmi les nations, il remplira [tout] de corps morts, il brisera le chef d’un* grand pays.
7 Il boira du torrent dans le chemin, c’est pourquoi il lèvera haut la tête.
— v. 6 : litt.: sur un.

Et de Isaïe 25 :
7 Et il détruira* en cette montagne la face du voile qui couvre tous les peuples, et la couverture qui est étendue sur toutes les nations.
8 Il engloutira la mort en victoire ; et le Seigneur, l’Éternel, essuiera les larmes de dessus tout visage, et il ôtera l’opprobre de son peuple de dessus toute la terre ; car l’Éternel a parlé.


Le Règne du Fils de Dieu s’étend sur une longue période de temps qui va lui permettre d’éliminer définitivement tous les ennemis qui s’opposent à l’autorité de son mandat et au déversement de toutes les bénédictions de YHWH promises sous serment à Abraham selon Genèse 22 :
18 Et toutes les nations de la terre se béniront* en ta semence, parce que tu as écouté ma voix.

Ses ennemis millénaires sont : Satan et tous ceux qui s’alignent sur son opposition au Père, tant les célestes que les terrestres, et qui composent sa propre semence qui lutte par tous les moyens contre le dessein divin déclaré qui est de bénir le genre humain par la Semence légitime issue de la « Femme » dont Jésus est la tête et le corps la véritable Eglise, également la condition pécheresse de l’humanité qui ne fait pas partie de l’Eglise et qui n’est pas encore ‘’sauvée’’, et enfin le dernier ennemi : la mort adamique qui sévit depuis l’Eden. Genèse 3 :15 et 19.
C’est sur ces ennemis-là que Jésus Christ domine, d’autant plus que Satan et ses démons ont été précipités sur la terre depuis son intronisation après sa résurrection et son ascension. Révélation 12 : 5,7-12. Ce puissant personnage et sa clique, rendus mauvais par la victoire du Christ sur le monde et leur expulsion du ciel de la résidence divine, s’ingénient à corrompre et à tordre l’esprit du genre humain à qui la grâce divine est proposée, et luttent de façon à empêcher la venue dans la sainteté de l’Epouse de l’Agneau par la perversion du message de l’Evangile. 2 Cor. 4 :3-4. C’est une véritable guerre ouverte par Satan contre tous ceux qui veulent accepter de rentrer dans la nouvelle alliance pour un royaume. Révélation 12 :17 ; Ephésiens 6 :10-18. 1 Pierre 5 :8.
Ce début du règne du Christ est donc un temps d’épreuves pour les ‘’nations’’ desquelles doit sortir par la foi, l’endurance et la fidélité un peuple préparé et prédestiné à la prêtrise céleste aux cotés de Jésus dans le Royaume, tout cela dans les douleurs de l’enfantement. Et Jésus est attentif à son troupeau de brebis appelées par le Père depuis presque 2000 ans. Jean 10 :14-18
Jésus, la partie principale de la « Semence », a hérité des promesses sous serment de YHWH grâce à sa fidélité à la loi mosaïque, à sa mise en pratique de toutes les Ecritures, et à son zèle à les accomplir dans toutes ses épreuves. Nous remarquons à la lecture des évangiles ses soucis d’accomplir minutieusement toute la loi, et les prophéties écrites à son sujet… Il est le seul membre de la nation d’Israël de la descendance d’Abraham qui ait respecté les alliances de Dieu. C’est la raison pour laquelle il a été glorifié et élevé au plus haut poste de domination à la droite de Dieu sur son trône, après sa résurrection pour une vie indestructible et incorruptible – devenant l’agent principal de la vie éternelle et du salut qu’il accorde à ceux qui sont aussi agréés par le Père, et l’Amen de toute la Parole de Dieu. Philippiens 2 :5-11 ; Hébreux 12 :2 ; Rév.2 :26-27 ; Rév.3 :5 ; Rév.3 :14 ; Rév.3 :21.
( Un examen attentif de toutes ces choses nous amènent à conclure que la partie des Ecritures communément appelée : ‘’Ancien Testament’’ et plus précisément Ancienne Alliance était destinée en premier à la formation et à l’édification du Fils de Dieu dans son œuvre messianique. Et donc, en corréllation, les Ecrits suivants : les évangiles et les épîtres rendent témoignage à la Nouvelle Alliance, et sont destinés en premier à la future Epouse - aux appelés à régner avec Christ qui doivent tout autant les chérir que le reste des Ecritures, mais en leur accordant une attention toute particulière. 1 Pierre 1 :16-21 ; 2 Tim.3 :14-17 )
La priorité du Fils qui a reçu les pleins pouvoirs est la formation de son Royaume par l’édification de ses membres secondaires – son Epouse l’Eglise. Matthieu 16 :18 ; Galates 3 :26-29.
Tel a été le thème majeur de sa prédication pendant son court séjour terrestre, et tel est toujours le message urgent annoncé par ses disciples fidèles. Matthieu 4 :17 ; Matthieu 10 :7 ; Luc 10 :9 et 11 ; Matthieu 24 :14 ; Marc 13 :10…1 Cor.9 :16 ; 2 Tim.1 :9-11 ; 1 Thess.2 :3-4.
C’est de cette manière que Jésus fait entendre sa voix pour amener ses brebis appelées par le Père et ouvre la porte de son enclos pour former son Royaume. Jean 10 : 11-18 ; Romains 10 :11-21.
De la même manière que leur Epoux qui a été éprouvé jusqu’au sang dans la chair et qui leur prépare une place au ciel avec patience selon la Volonté du Père, les appelés à la royale prêtrise céleste, effective après leur résurrection qui aura lieu à l’avènement du Seigneur, doivent endurer fidèlement des épreuves pour se qualifier et être finalement scellés dans leur élection. Rév.2 :10-11 ; Hébreux 12 :2-11. Hébreux 2 :9-11 ; Jean 15 :18-21 ; Jean 16 :1-4 ; Rév.14 :1-5 ; Rév.7 :1-3.
Et comme Jésus, à leur baptême, les appelés, les vrais chrétiens, reçoivent une onction qui leur donne un gage de filiation divine, une nouvelle naissance par l’Esprit, et la perspective d’un héritage glorieux avec le Fils et dans l’amour du Père. Comme Jésus, la future Epouse encore dans la chair, et malgré ses faiblesses, rend témoignage de la gloire du Royaume à venir en proclamant la majesté de YHWH, ses qualités indicibles à la face du monde, en dépit de l’opposition, des moqueries et des persécutions fomentés par le diable, comme il sied à des rois et des prêtres oints fidèles bien décidé à faire la Volonté de Dieu jusqu’à la fin de leur vie, s’offrant en sacrifices de louanges : 1 Pierre 2 :9. Romains 8 :15-18. Hébreux 13 :14-15… et attendant leur résurrection où il rendront grâces à Dieu face à face devant son trône en ces termes :
« Grandes et merveilleuses sont tes œuvres, *Seigneur, Dieu, Tout-puissant ! Justes et véritables sont tes voies, ô Roi des nations !
4 Qui ne te craindrait, *Seigneur, et qui ne glorifierait ton nom ? car seul tu es saint* ; car toutes les nations viendront et se prosterneront devant toi ; parce que tes faits justes** ont été manifestés. »
Rév.15:3-4
Pendant leur existence terrestre, les appelés passent aussi par un patient travail de purification opéré par l’Esprit et la Parole de Dieu destiné à les qualifier pour leurs responsabilités futures. Ephésiens 5 :25-27
C’est une œuvre à laquelle ils ne peuvent se soustraire, car elle est nécessaire. Pourquoi passeraient-ils outre ce que leur Maître a enduré ? : Hébreux 2 :10 ; Hébreux 12 :4-11 ; Hébreux 5 :7-10.
Et que dire des appelés ? Quelles sont leurs prérogatives ? Ont-ils un quelconque mérite pour justifier leur appel ?
La sagesse du Père se révèle par son œuvre. Qui appelle-t-Il au royaume céleste à venir ? Les plus puissants ou les plus adulés de ce monde ? Paul répond en 1 Cor.1 :26-31 et 6 :9-11. Et Jésus fait cette remarque aux prêtres en chef et aux anciens du peuple : Matthieu 21 :31, comme extension de la Parole contenue en Daniel 4 :17.

Nous vivons actuellement en période d’élection des appelés, des ‘’candidats’’ au Royaume. Le règne du Christ a commencé par le choix de ses ‘’ministres’’ sélectionnés soigneusement par le Père depuis la Pentecôte. Tant qu’ils ne seront pas tous scellés, tous ceux qui ont été prédestinés à la fonction de prêtre et de roi par la prescience du Père, le Royaume ne pourra pas entrer en fonction pour déverser les bénédictions promises par YHWH sous serment à Abraham . Rév.7 :3 ; Genèse 22 :18.
Beaucoup ont usurpé le Royaume en tordant le sens des Ecritures et ont présenté au monde un postiche du règne millénaire du Christ et de l’Eglise destinée à régner pour la gloire de Dieu et le bonheur des ‘’nations’’, et dont l’hypocrisie caractérisée a conduit les peuples dans l’aveuglement spirituel, la pratique et la tolérance mortelle du péché sous toutes ses formes, l’abandon de l’amour, l’amour de l’argent, le matérialisme et l’athéisme… La décence et l’humilité nous empêchent de les désigner et de régler nos comptes avec eux, laissant ce soin à notre Seigneur qui fera prévaloir la Justice à son avènement. Paul exprime toute sa douleur devant l’apostasie manifeste déjà latente en ses jours : 1 Cor.4 :8-13.
*****************************************
Conclusion sur le Règne millénaire :
Est-il vraiment utile d’en dire plus aujourd’hui sans tomber dans des fanfaronnades irrespectueuses envers la Parole de Dieu et envers le Père Lui-même, en prétendant connaître tous les aspects du Règne du Christ en phase millénaire ?
Les différentes doctrines amillénaristes ou millénaristes ont donné naissance à de nombreuses sectes destructrices pour la foi de millions de gens qui les ont crues, et ont dispersé les appelés dans les ténèbres.
En disant en 1 Cor.4 :8 :
8 Déjà vous êtes rassasiés ; déjà vous êtes riches ; vous avez régné sans nous ; et je voudrais bien que vous régnassiez, afin que nous aussi nous régnassions avec vous !

Paul montre qu’un règne spécifique de l’Eglise est à venir, le règne ‘’millénaire’’ dont le chapitre 20 de la Révélation fait allusion.
Est-ce le temps d’en parler en détail ?
N’est-ce pas plutôt le temps d’accepter l’invitation du Père à nous qualifier pour le Royaume et pour participer dans la joie au grand repas du soir avec notre Seigneur Jésus qui règne pour notre salut et celui des nations après son avénement. Rév.19 :9 ; Luc 14 :16-24 ?

Vous comprendrez que la présomption n’est pas notre mise, et que notre espérance dans l’Esprit des bénédictions promises est conditionnée à notre fidélité à Dieu dans les moindres détails. Matthieu 5 :18-20.
Oui, soyons plutôt zélés dans les bonnes œuvres en harmonie avec la voie de notre Maître qu’il a tracée devant nous !
Nul doute que l’Esprit de notre Père continuera à nous enseigner et à nous guider dans toute la vérité pour notre salut et pour sa gloire. Jean 16 :12-15.
Si nous en sommes dignes, nous pourrons assister ensemble à la réalisation de toutes les questions soulevées aux phases 4,5,6 et 7 du préambule et à participer à la phase du Règne glorieux du Christ pendant son ‘’millénaire’’ de Justice avec tous nos frères et sœurs qui nous ont précédés.
Et avec toutes nos excuses si vous restez encore sur votre faim, veuillez écoutez et mettre en pratique l’exhortation de notre Seigneur et de notre Père qui nous aiment :
11 « Que celui qui est injuste commette encore l’injustice ; et que celui qui est souillé se souille encore ; et que celui qui est juste pratique encore la justice ; et que celui qui est saint soit sanctifié encore.
12 Voici, je viens bientôt*, et ma récompense est avec moi, pour rendre à chacun selon que sera** son œuvre. »
Rév.22

21 Que la grâce du seigneur Jésus Christ soit avec tous les saints !


Amen !

teo

Aser

* [ Aucun rang ] *

Messages : 1430
Enregistré le : 15 sept. 2007, 06:08

Ecrit le 16 sept. 2007, 11:50

Message par Aser

Téo a écrit :6. Le règne « millénaire » de justice destiné à bénir les ‘’nations’’ repentantes ramenées du Hadès ou épargnées lors de la révélation de Jésus Christ auquel participe son corps constitué...

C'est un très bon résumé que tu apportes là, Téo. Mais je m'interroge sur ces points que tu viens tout juste d'apporter. Premièrement, selon l'esprit de la prophétie, les autres morts ne peuvent revenir du "Hadès" (ou du "séjour des morts") qu'après que se sera terminé le règne de mille ans du Christ avec ses élus sur cette terre!.. et non pas pendant ce règne Millénaire! (Apoc. 20:5) Par conséquent, les seuls qui pourraient possiblement participer à ce règne de 1000 ans sur cette terre, à l'exception du Christ et de ses élus, devraient nécessairement être des gens qui ont passé par la grande tribulation mais lesquels n'étaient probablement pas assez "vieux" pour décider par eux-mêmes s'ils devaient ou non prendre sur eux la marque de la bête qui sera imposée à l'ensemble de l'humanité, à une époque bien précise de l'histoire humaine.

Conclusion : Il s'agirait donc de très jeunes enfants qui ne pourraient en aucun cas être tenus responsables des mauvais choix qu'auraient fait leurs parents, en supposant, par exemple, que ces derniers auraient pris sur eux la fameuse "marque de la bête" en question, "marque" qui indiquerait nécessairement une évidente allégeance de leur part avec l'Antéchrist et ses lois corrompues, lorsque la prophétie s'accomplira. En conséquence, il faudrait donc nécessairement en déduire que l'humanité n'était pas encore parvenue à sa toute dernière génération d'êtres humains qui était somme toute destinée à se manifester sur cette terre avant que ne viennent le Jugement Dernier et la Fin définitive de ce monde, ou encore de ce système de choses, dépendamment du point de vue de chacun.

... et dont le but final est d’amener chaque humain à la condition de fils accompli de Dieu et d’entrer dans la Cité Sainte. Révélation 1 :5-6 ; Rév. 20

Ici, tu sembles croire que tout le genre humain parviendra ultimement au salut de Dieu et à son Royaume. Mais une telle perspective est-elle seulement envisageable, voire même réaliste, lorsque nous constatons qu'il y a des êtres humains sur cette terre qui ne reconnaîtront jamais avoir été des "pécheurs"?

Ses ennemis millénaires sont : Satan et tous ceux qui s’alignent sur son opposition au Père, tant les célestes que les terrestres, et qui composent sa propre semence qui lutte par tous les moyens contre le dessein divin déclaré qui est de bénir le genre humain par la Semence légitime issue de la « Femme » dont Jésus est la tête et le corps la véritable Eglise, également la condition pécheresse de l’humanité qui ne fait pas partie de l’Eglise et qui n’est pas encore ‘’sauvée’’, et enfin le dernier ennemi : la mort adamique qui sévit depuis l’Eden. Genèse 3 :15 et 19.
C’est sur ces ennemis-là que Jésus Christ domine, d’autant plus que Satan et ses démons ont été précipités sur la terre depuis son intronisation après sa résurrection et son ascension. Révélation 12 : 5,7-12. Ce puissant personnage et sa clique, rendus mauvais par la victoire du Christ sur le monde et leur expulsion du ciel de la résidence divine, s’ingénient à corrompre et à tordre l’esprit du genre humain à qui la grâce divine est proposée, et luttent de façon à empêcher la venue dans la sainteté de l’Epouse de l’Agneau par la perversion du message de l’Evangile.

Le fait que Satan et ses anges auraient tous été précipités du ciel sur la terre depuis la résurrection et l'intronisation du Christ au ciel, auprès de son Père, pourrait très bien expliquer pourquoi tout va si mal ici-bas présentement depuis 2000 ans! Néanmoins, je m'interroge sérieusement sur le temps que devait normalement durer la persécution du dragon contre la postérité de la femme, et laquelle n'était censée durer qu'"un temps, des temps et la moitié d'un temps", à savoir trois ans et demi si on se fie au fait que le dragon devait donner son autorité et une grande puissance à la bête, et ce, dès qu'il se serait lui-même vu avoir été précipité du ciel avec ses anges sur la terre! (Apoc. 12:14-17 et 13:1-2)

De plus, il est parfaitement reconnu que le combat que devait livrer la bête aux saints de la nouvelle alliance en Jésus-Christ ne devait pas durer plus que 42 mois!.. c'est-à-dire 3½ ans!.. pas un jour de plus, pas un jour de moins! (Apoc. 13:5-7) Ce faisant, s'il est vrai que le dragon a été précipité du ciel sur la terre dès l'intronisation du Christ dans le ciel, éh bien il nous faudrait nécessairement admettre que cette prophétie s'est accomplie à cette époque-là et qu'il n'y a donc plus lieu de l'appliquer pour notre temps!.. tu ne crois pas?

Par ailleurs, il s'avère qu'une telle compréhension des choses est parfaitement corroborée, voire même renforcée, par le seul fait que le Christ lui-même aurait affirmé, de son vivant : "Maintenant a lieu le jugement de ce monde; maintenant le prince de ce monde sera jeté dehors."! (Jean 12:31) De toute évidence, le Christ parle ici de Satan qui devait être définitivement banni, expulsé du ciel avec ses anges... événement qui devait vraisemblablement se produire à cette époque-là afin que puisse justement s'accomplir la prophétie de l'Apocalypse selon laquelle c'étaient là des événements qui devaient essentiellement se produire "bientôt"!.. c'est-à-dire à cette époque! (Apoc. 1:1)

Qu'en penses-tu, Téo?

Téo

[ Christianisme ]

Messages : 1004
Enregistré le : 27 févr. 2006, 04:41
Localisation : Midi Pyrénées - France

Ecrit le 16 sept. 2007, 12:13

Message par Téo

Merci Aser!

Tu poses de nombreuses questions légitimes auxquelles il faut répondre avec précision point par point et dans la lumière des Ecritures.

Dans un premier temps, parlons du salut et du moyen du salut:

Le salut du genre humain (du moins pour ceux qui acceptent cette grâce) est annoncé dès les premières pages de la Bible: Genèse 3:15:
15 et je mettrai inimitié entre toi et la femme, et entre ta semence et sa semence. Elle* te brisera la tête, et toi tu lui briseras le talon.


Et en Genèse 22:
16 et dit : J’ai juré par moi-même, dit l’Éternel : Parce que tu as fait cette chose-là, et que tu n’as pas refusé ton fils, ton unique,

17 certainement je te bénirai, et je multiplierai abondamment ta semence comme les étoiles des cieux et comme le sable qui est sur le bord de la mer ; et ta semence possédera la porte de ses ennemis.

18 Et toutes les nations de la terre se béniront* en ta semence, parce que tu as écouté ma voix.


Dans un premier temps, si tu le souhaites, Aser, identifions cette Semence qui bénira toutes les ''nations'' de la terre.

A te lire... :)

teo

Aser

* [ Aucun rang ] *

Messages : 1430
Enregistré le : 15 sept. 2007, 06:08

Ecrit le 16 sept. 2007, 12:33

Message par Aser

Téo a écrit :Dans un premier temps, si tu le souhaites, Aser, identifions cette Semence qui bénira toutes les ''nations'' de la terre.

Tu parles ici de la descendance d'Abraham, de laquelle devait éventuellement naître le Messie d'Israël et de l'humanité. Toutefois, par opposition à la semence du malin (ou du serpent ou encore de dragon), et laquelle est clairement identifiable à de l'"ivraie" dans la parabole du champ apportée par Jésus dans l'évangile, éh bien il est clair pour moi que la "bonne semence" devrait être identifiable à tous ceux et celles qui appartiennent à Dieu et qui, de ce fait, sont destinés à hériter de la vie éternelle dans le Royaume de Dieu. (voir Mat. 13:38à43)

Ce faisant, il est clair pour moi que "tous" ne pourront pas hériter de cette promesse de vie éternelle dans le Royaume de Dieu.

D'après ce que j'ai compris, de deux personnes qui seront dans un champ, l'une sera prise par le Moissonneur et l'autre laissée sur la terre. Ici s'opère donc la séparation entre le bonne semence et l'ivraie en question à la fin du monde. (Mat. 24:40-41) Du moins, c'est ce que je comprends.

Téo

[ Christianisme ]

Messages : 1004
Enregistré le : 27 févr. 2006, 04:41
Localisation : Midi Pyrénées - France

Ecrit le 16 sept. 2007, 12:44

Message par Téo

Aser a écrit :
Téo a écrit :Dans un premier temps, si tu le souhaites, Aser, identifions cette Semence qui bénira toutes les ''nations'' de la terre.

Tu parles ici de la descendance d'Abraham, de laquelle devait éventuellement naître le Messie d'Israël et de l'humanité. Toutefois, par opposition à la semence du malin (ou du serpent ou encore de dragon), et laquelle est clairement identifiable à de l'"ivraie" dans la parabole du champ apportée par Jésus dans l'évangile, éh bien il est clair pour moi que la "bonne semence" devrait être identifiable à tous ceux et celles qui appartiennent à Dieu et qui, de ce fait, sont destinés à hériter de la vie éternelle dans le Royaume de Dieu. (voir Mat. 13:38à43)

Ce faisant, il est clair pour moi que "tous" ne pourront pas hériter de cette promesse de vie éternelle dans le Royaume de Dieu.


Il est bon d'être précis dans les termes et de lire ce que les Ecritures disent sur cette semence.
Tout d'abord Galates 3:16:
16 Or c’est à Abraham que les promesses ont été faites, et à sa semence. Il ne dit pas : «et aux semences», comme [parlant] de plusieurs ; mais comme [parlant] d’un seul : — «et à ta semence» [Genèse 22:18], qui est Christ.


Jésus est la tête de la semence à laquelle le Père lui adjoint un corps: une Epouse - la véritable Eglise. Et Paul l'identifie en Galates 3:29:
29 Or si vous êtes de Christ, vous êtes donc [la] semence d’Abraham, héritiers selon [la] promesse.


Il faut donc différencier la Semence en Alliance avec Dieu par le moyen de Christ et qui suit ses traces et porte aussi sa croix dans les tribulations jusqu'à sa mort, du reste des nations dont le salut dépend.

Comprends-tu Aser ?

Si tu veux approfondir ce sujet, voici un lien:

http://www.forum-religion.org/topic11147.html

teo
Modifié en dernier par Téo le 16 sept. 2007, 12:51, modifié 1 fois.

Gilles

* [ Aucun rang ] *

Messages : 4192
Enregistré le : 03 janv. 2004, 01:13

Ecrit le 16 sept. 2007, 12:49

Message par Gilles

A Aser
Avec la longueur du message que tu fais oh !lalalala !!
Je vais tentez de répondre a ce que je crois qui aies le plus approprier ,pardonnes moi de ne point reprendre le tout de ton exposé qui aies a mais yeux quand même de grande important
Je pense que la bonne semence est de deux catégories de gens
1)Ceux qui ont rencontrez le Seigneur dans leur vie et ils entémoignent dans le concert de leurs vies .
2)Ceux donc le Seigneur lors du jugement général leu dis :’’toutes les fois que vous l’avez faits aux plus petits c’est a Moi que vous l,avez faits ‘’
Amitiés a toi

Aser

* [ Aucun rang ] *

Messages : 1430
Enregistré le : 15 sept. 2007, 06:08

Ecrit le 16 sept. 2007, 13:45

Message par Aser

Gilles a écrit :A Aser
Avec la longueur du message que tu fais oh !lalalala !!

Désolé si c'était un peu long. :oops: Mais il y avait beaucoup de matière à réflexion dans les messages précédents.

Gilles

* [ Aucun rang ] *

Messages : 4192
Enregistré le : 03 janv. 2004, 01:13

Ecrit le 17 sept. 2007, 11:30

Message par Gilles

Aser a écrit :
Gilles a écrit :A Aser
Avec la longueur du message que tu fais oh !lalalala !!

Désolé si c'était un peu long. :oops: Mais il y avait beaucoup de matière à réflexion dans les messages précédents.

Ne sois poit désolé ont vas t'acceullir pour partager avec toi_retiens ce qui aies bon _
Amitiés a toi
Gilles

Pasteur Patrick

[ Christianisme ] Protestant

Messages : 5058
Enregistré le : 08 déc. 2003, 14:11
Localisation : Belgique (Union Européenne)

Ecrit le 17 sept. 2007, 13:47

Message par Pasteur Patrick

Dans le respect du forum oecuménique, je rappelle que les protestants et les catholiques comme les orthodoxes sont amillénaristes. Ceci signifie que le règne des mille ans est à prendre de manière spirituelle et non "physique".

Depuis deux mille ans, seuls les sectaires ont appuyé leurs doctrines du règne millénariste pour conforter leurs fidèles dans une hypothétique collaboration sur terre avec Dieu triomphant. Ils oublient que Dieu est esprit et que le Royaume de Dieu est au Ciel (c'est une image).
Le livre de l'Apocalypse, pour la plus large majorité des croyants en ce bas monde qui réfléchit, est un livre codé qui devait permettre de rendre l'espoir à des chrétiens persécutés par les Romains.
Ce n'est donc pas vraiment un sujet oecuménique à proprement parler.

Par contre la conception de l'Eglise institutionnelle en tant que prémisses du Royaume en est un. En effet, je crois que dans la conception catholique romaine, l'Eglise est un avant-gout du Royaume ici-bas et l'Evêque de Rome son garant visible, alors que la conception réformée l'Eglise ne l'est pas car la mission de l'Eglise consiste à annoncer le Royaume de Dieu et à préparer la Venue du Seigneur en incarnant les valeurs évangéliques ici et maintenant. Ceci montre bien la valeur accordée à l'Eglise selon deux conceptions chrétiennes mais différentes.
C'est l'objet de discussions oecuméniques car selon la conception, cela induira des pratiques différentes quant aux ministères (épiscopaux, pastoraux, diaconaux) et quant aux sacrements.


Bonsoir.

Aser

* [ Aucun rang ] *

Messages : 1430
Enregistré le : 15 sept. 2007, 06:08

Ecrit le 18 sept. 2007, 06:49

Message par Aser

Pasteur Patrick a écrit :Dans le respect du forum oecuménique, je rappelle que les protestants et les catholiques comme les orthodoxes sont amillénaristes. Ceci signifie que le règne des mille ans est à prendre de manière spirituelle et non "physique".

D'après ce que je peux constater, tous les Chrétiens ne partagent pas nécessairement l'avis qu'il n'y aura pas de règne millénaire littéral du Christ sur cette terre. Certains y croient toujours. Ce faisant, il ne faudrait tout de même pas généraliser en disant que tous sont "amillénaristes".

septour

[Religion] Aucune [Organisation] Aucune

Messages : 7596
Enregistré le : 23 oct. 2003, 18:08
Localisation : québec

Ecrit le 18 sept. 2007, 09:15

Message par septour

pq un regne de 1000 ans ? au bout de 999 ans 11 mois et 30jours, le christ se retire et chacun peut a nouveau tirer le diable par la queue?
le millenarisme c'est completement i...t.
touvez qq chose de plus intelligent.

Téo

[ Christianisme ]

Messages : 1004
Enregistré le : 27 févr. 2006, 04:41
Localisation : Midi Pyrénées - France

Ecrit le 18 sept. 2007, 10:54

Message par Téo

septour a écrit :pq un regne de 1000 ans ? au bout de 999 ans 11 mois et 30jours, le christ se retire et chacun peut a nouveau tirer le diable par la queue?
le millenarisme c'est completement i...t.
touvez qq chose de plus intelligent.


Septour bonjour.

Avec toutes ma considération, jette un coup d'oeil sur le communiqué suivant:
http://www.forum-religion.org/topic17007.html

Merci à toi !

teo

maurice le laïc

* [ Aucun rang ] *

Messages : 4538
Enregistré le : 04 déc. 2005, 07:06

Ecrit le 18 sept. 2007, 13:37

Message par maurice le laïc

Pasteur Patrick a écrit :Dans le respect du forum oecuménique, je rappelle que les protestants et les catholiques comme les orthodoxes sont amillénaristes. Ceci signifie que le règne des mille ans est à prendre de manière spirituelle et non "physique".

Depuis deux mille ans, seuls les sectaires ont appuyé leurs doctrines du règne millénariste pour conforter leurs fidèles dans une hypothétique collaboration sur terre avec Dieu triomphant. Ils oublient que Dieu est esprit et que le Royaume de Dieu est au Ciel (c'est une image).
Le livre de l'Apocalypse, pour la plus large majorité des croyants en ce bas monde qui réfléchit, est un livre codé qui devait permettre de rendre l'espoir à des chrétiens persécutés par les Romains.
Ce n'est donc pas vraiment un sujet oecuménique à proprement parler.

Par contre la conception de l'Eglise institutionnelle en tant que prémisses du Royaume en est un. En effet, je crois que dans la conception catholique romaine, l'Eglise est un avant-gout du Royaume ici-bas et l'Evêque de Rome son garant visible, alors que la conception réformée l'Eglise ne l'est pas car la mission de l'Eglise consiste à annoncer le Royaume de Dieu et à préparer la Venue du Seigneur en incarnant les valeurs évangéliques ici et maintenant. Ceci montre bien la valeur accordée à l'Eglise selon deux conceptions chrétiennes mais différentes.
C'est l'objet de discussions oecuméniques car selon la conception, cela induira des pratiques différentes quant aux ministères (épiscopaux, pastoraux, diaconaux) et quant aux sacrements.


Bonsoir.
On ne peut pas dire non-plus que l'église du Christ dirigée par l'évêque de Rome soit un sujet oecuménique à proprement parler ! Quand au livre e l'Apocalypse, son contenu dépasse de très loin la simple volonté de rendre l'espoir à des chrétiens persécutés par les Romains.

Téo

[ Christianisme ]

Messages : 1004
Enregistré le : 27 févr. 2006, 04:41
Localisation : Midi Pyrénées - France

Ecrit le 18 sept. 2007, 15:21

Message par Téo

maurice le laïc a écrit :
Bonsoir.
On ne peut pas dire non-plus que l'église du Christ dirigée par l'évêque de Rome soit un sujet oecuménique à proprement parler ! Quand au livre e l'Apocalypse, son contenu dépasse de très loin la simple volonté de rendre l'espoir à des chrétiens persécutés par les Romains.[/quote]

Salut MLL,

D'accord avec toi sur ce point. L'Apocalypse est une source d'encouragement pour tous les vrais chrétiens à travers les siècles, d'autant plus pour ceux qui auront à faire à la bête qui va monter de l'abîme dans les derniers jours.

teo

Gilles

* [ Aucun rang ] *

Messages : 4192
Enregistré le : 03 janv. 2004, 01:13

Ecrit le 18 sept. 2007, 21:00

Message par Gilles

Salut Théo
D'accord avec toi sur ce point. L'Apocalypse est une source d'encouragement pour tous les vrais chrétiens à travers les siècles, d'autant plus pour ceux qui auront à faire à la bête qui va monter de l'abîme dans les derniers jours.

La bête ne serais t'il point un symboliste de l'homme ancien qui oublies la bonne nouvelle du salut du Rédempteur Divin ‘
’ Lui, de condition divine, ne retint pas jalousement le rang qui l'égalait à Dieu. Mais il s'anéantit lui-même, prenant condition d'esclave, et devenant semblable aux hommes. S'étant comporté comme un homme,’’
et qui préfères vivre des fruits de la chair au lieu des fruits qui nous conduisent au Ciel.
Amitiés a toi .

Sur Le Millénium!!!
J'avais dejà placès un fil sur cela :ci cela peut aider quelques-uns a y voir plus clair ou cela en aies rendu en regle general :
http://www.forum-religion.org/topic7136.html

Répondre

Retourner vers « Millenium »

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 5 invités

  • Sujets similaires
    Réponses
    Vues
    Dernier message