[étude] Evangiles (Matthieu, Marc, Luc, Jean)

Différents enseignements chrétiens
Règles du forum
Le christianisme est une religion monothéiste et abrahamique, issue d'apôtres célébrant la vie et les enseignements de Jésus. Les chrétiens croient que Jésus de Nazareth est le Messie que prophétisait l'Ancien Testament, et, hormis quelques minorités, Fils de Dieu, ou Dieu incarner, néanmoins Prophete.
Répondre
Elimélec

[ Christianisme ]
Avatar du membre

Messages : 2230
Enregistré le : 23 mars 2006, 03:58
Localisation : dans les lieux célestes en Christ

Contact :

[étude] Evangiles (Matthieu, Marc, Luc, Jean)

Ecrit le 08 juin 2007, 10:39

Message par Elimélec

Evangile selon Matthieu

Les paraboles du Semeur

1ere partie

Evangile selon Matthieu, chapitre 13 Image
1-Ce même jour, Jésus sortit de la maison, et s'assit au bord de la mer. 2-Une grande foule s'étant assemblée auprès de lui, il monta dans une barque, et il s'assit. Toute la foule se tenait sur le rivage. 3-Il leur parla en paraboles sur beaucoup de choses, et il dit : 4-Un semeur sortit pour semer. Comme il semait, une partie de la semence tomba le long du chemin : les oiseaux vinrent, et la mangèrent. 5-Une autre partie tomba dans les endroits pierreux, où elle n'avait pas beaucoup de terre : elle leva aussitôt, parce qu'elle ne trouva pas un sol profond ; 6-mais, quand le soleil parut, elle fut brûlée et sécha, faute de racines. 7-Une autre partie tomba parmi les épines : les épines montèrent, et l'étouffèrent. 8-Une autre partie tomba dans la bonne terre : elle donna du fruit, un grain cent, un autre soixante, un autre trente. 9-Que celui qui a des oreilles pour entendre entende. 10-Les disciples s'approchèrent, et lui dirent : Pourquoi leur parles-tu en paraboles ? 11-Jésus leur répondit : Parce qu'il vous a été donné de connaître les mystères du royaume des cieux, et que cela ne leur a pas été donné. 12-Car on donnera à celui qui a, et il sera dans l'abondance, mais à celui qui n'a pas on ôtera même ce qu'il a. 13-C'est pourquoi je leur parle en paraboles, parce qu'en voyant ils ne voient point, et qu'en entendant ils n'entendent ni ne comprennent. 14-Et pour eux s'accomplit cette prophétie d'Ésaïe : Vous entendrez de vos oreilles, et vous ne comprendrez point ; Vous regarderez de vos yeux, et vous ne verrez point. 15-Car le coeur de ce peuple est devenu insensible ; Ils ont endurci leurs oreilles, et ils ont fermé leurs yeux, De peur qu'ils ne voient de leurs yeux, qu'ils n'entendent de leurs oreilles, Qu'ils ne comprennent de leur coeur, Qu'ils ne se convertissent, et que je ne les guérisse. 16-Mais heureux sont vos yeux, parce qu'ils voient, et vos oreilles, parce qu'elles entendent ! 17-Je vous le dis en vérité, beaucoup de prophètes et de justes ont désiré voir ce que vous voyez, et ne l'ont pas vu, entendre ce que vous entendez, et ne l'ont pas entendu.

Le coeur du peuple s'est épaissi. Il avait volontairement fermé ses yeux et bouché ses oreilles (verset 15). Aussi est-ce en parabole, d'une manière cachée, que Jésus va lui parler dorénavant. Ses enseignements sont réservés à ses seuls disciples. Le Seigneur est toujours prêt à expliquer aux siens ce qu'ils sont désireux de comprendre. La Bible contient beaucoup de choses difficiles et obscures à nos propres yeux. Mais l'explication nous en sera donnée au moment opportun si nous en avons vraiment le désir. Proverbes 28:5 Mais ceux qui cherchent l'Éternel comprennent tout. Ne nous laissons donc pas décourager par les passages ou les expressions que nous ne comprenons pas immédiatement. Demandons au Seigneur de nous expliquer Sa Parole _ Le rejet du Messie par Israël a encore une autre conséquence : Ne trouvant pas de fruit à récolter au milieu de son peuple, le Seigneur va maintenant ensemencer le monde de la parole de l'Evangile. Celle-ci est appelée "la parole implantée" qui a la puissance de sauver les âmes. Jacques 1:21 Recevez avec douceur la parole qui a été planté en vous, et qui peut sauver vos âmes.

Les paraboles du Semeur

2ème partie

Evangile selon Matthieu, chapitre 13
18-Vous donc, écoutez ce que signifie la parabole du semeur. 19-Lorsqu'un homme écoute la parole du royaume et ne la comprend pas, le malin vient et enlève ce qui a été semé dans son coeur : cet homme est celui qui a reçu la semence le long du chemin. 20-Celui qui a reçu la semence dans les endroits pierreux, c'est celui qui entend la parole et la reçoit aussitôt avec joie ; 21-mais il n'a pas de racines en lui-même, il manque de persistance, et, dès que survient une tribulation ou une persécution à cause de la parole, il y trouve une occasion de chute. 22-Celui qui a reçu la semence parmi les épines, c'est celui qui entend la parole, mais en qui les soucis du siècle et la séduction des richesses étouffent cette parole, et la rendent infructueuse. 23-Celui qui a reçu la semence dans la bonne terre, c'est celui qui entend la parole et la comprend ; il porte du fruit, et un grain en donne cent, un autre soixante, un autre trente. 24-Il leur proposa une autre parabole, et il dit : Le royaume des cieux est semblable à un homme qui a semé une bonne semence dans son champ. 25-Mais, pendant que les gens dormaient, son ennemi vint, sema de l'ivraie parmi le blé, et s'en alla. 26-Lorsque l'herbe eut poussé et donné du fruit, l'ivraie parut aussi. 27-Les serviteurs du maître de la maison vinrent lui dire : Seigneur, n'as-tu pas semé une bonne semence dans ton champ ? D'où vient donc qu'il y a de l'ivraie ? 28-Il leur répondit : C'est un ennemi qui a fait cela. Et les serviteurs lui dirent : Veux-tu que nous allions l'arracher ? 29-Non, dit-il, de peur qu'en arrachant l'ivraie, vous ne déraciniez en même temps le blé. 30-Laissez croître ensemble l'un et l'autre jusqu'à la moisson, et, à l'époque de la moisson, je dirai aux moissonneurs : Arrachez d'abord l'ivraie, et liez-la en gerbes pour la brûler, mais amassez le blé dans mon grenier.

Parmi ceux qui entendent la Parole, le Seigneur, dans sa parfaite connaissance du coeur humain, distingue quatre classes de personnes. La première est comparée au sol battu du chemin devenu dur à force d'être piétiné par tout le monde. Notre coeur ressemblerait-il à ce chemin sur lequel le monde passe et repasse, de sorte que la Parole ne peut plus y pénétrer ? D'autres, comme ces "endroits rocailleux", sont des esprits superficiels. Leur conscience n'a pas été profondément labourée par la conviction du péché. Aussi l'émotion fugitive ressentie en entendant l'évangile n'est-elle que l'apparence de la foi. Si la véritable foi nécessairement des racines (invisibles), c'est à son fruit (visible) qu'elle se fait reconnaître. Sans oeuvres, la foi est morte, étouffée comme ces grains levés au milieu des épines. Mais la semence est aussi tombée dans la bonne terre où l'épi pourra mûrir en saison. La parabole de l'ivraie nous apprend que l'ennemi n'a pas seulement ravi la bonne semence chaque fois qu'il le pouvait (verset 19) mais qu'il en a aussi semé de la mauvaise pendant que les hommes dormaient.

Les paraboles du Semeur

3ème partie

Evangile selon Matthieu, chapitre 13
31-Il leur proposa une autre parabole, et il dit : Le royaume des cieux est semblable à un grain de sénevé qu'un homme a pris et semé dans son champ. 32-C'est la plus petite de toutes les semences ; mais, quand il a poussé, il est plus grand que les légumes et devient un arbre, de sorte que les oiseaux du ciel viennent habiter dans ses branches. 33-Il leur dit cette autre parabole : Le royaume des cieux est semblable à du levain qu'une femme a pris et mis dans trois mesures de farine, jusqu'à ce que la pâte soit toute levée. 34-Jésus dit à la foule toutes ces choses en paraboles, et il ne lui parlait point sans parabole, 35-afin que s'accomplît ce qui avait été annoncé par le prophète : J'ouvrirai ma bouche en paraboles, Je publierai des choses cachées depuis la création du monde. 36-Alors il renvoya la foule, et entra dans la maison. Ses disciples s'approchèrent de lui, et dirent : Explique-nous la parabole de l'ivraie du champ. 37-Il répondit : Celui qui sème la bonne semence, c'est le Fils de l'homme ; 38-le champ, c'est le monde ; la bonne semence, ce sont les fils du royaume ; l'ivraie, ce sont les fils du malin ; 39-l'ennemi qui l'a semée, c'est le diable ; la moisson, c'est la fin du monde ; les moissonneurs, ce sont les anges. 40-Or, comme on arrache l'ivraie et qu'on la jette au feu, il en sera de même à la fin du monde. 41-Le Fils de l'homme enverra ses anges, qui arracheront de son royaume tous les scandales et ceux qui commettent l'iniquité : 42-et ils les jetteront dans la fournaise ardente, où il y aura des pleurs et des grincements de dents. 43-Alors les justes resplendiront comme le soleil dans le royaume de leur Père. Que celui qui a des oreilles pour entendre entende.

Dans les six "paraboles du royaume" qui font suite à celles du semeur, le Seigneur expose quel va être le résultat de ses semailles dans ce monde. La parabole du grain de moutarde devenant un grand arbre, comme aussi celle du levain caché dans la pâte, décrivent la forme extérieure qu'a revêtu le royaume des cieux après le rejet du roi. C'est le temps de l'Eglise responsable. Après un petit commencement (quelques disciples), le christianisme a eu le grand développement que nous lui connaissons. Mais son succès ou son extension dans le monde ne sont nullement la preuve de la bénédiction ou de l'approbation de Dieu. Car en même temps il a été envahi par le mal (les oiseaux et le levain). Le mélange qui caractérise la chrétienté professante est illustrée d'une autre manière par la parabole de l'ivraie du champ que le Seigneur explique ici. Vous savez que le nom de chrétien est porté aujourd'hui par tous ceux qui sont baptisés, qu'ils soient ou non des enfants de Dieu véritables. Le Seigneur supporte cet état de choses jusqu'au jour de la moisson. Apocalypse 14:15-16 Et un autre ange sortit du temple, criant d'une voix forte à celui qui était assis sur la nuée : Lance ta faucille, et moissonne ; car l'heure de moissonner est venue, car la moisson de la terre est mûre. Et celui qui était assis sur la nuée jeta sa faucille sur la terre. Et la terre fut moissonnée. Il montrera alors par le sol final des uns et des autres ce qu'il pensait de chacun d'eux.

Les paraboles du Semeur

4ème partie

Evangile selon Matthieu, chapitre 13
44-Le royaume des cieux est encore semblable à un trésor caché dans un champ. L'homme qui l'a trouvé le cache ; et, dans sa joie, il va vendre tout ce qu'il a, et achète ce champ. 45-Le royaume des cieux est encore semblable à un marchand qui cherche de belles perles. 46-Il a trouvé une perle de grand prix ; et il est allé vendre tout ce qu'il avait, et l'a achetée. 47-Le royaume des cieux est encore semblable à un filet jeté dans la mer et ramassant des poissons de toute espèce. 48-Quand il est rempli, les pêcheurs le tirent ; et, après s'être assis sur le rivage, ils mettent dans des vases ce qui est bon, et ils jettent ce qui est mauvais. 49-Il en sera de même à la fin du monde. Les anges viendront séparer les méchants d'avec les justes, 50-et ils les jetteront dans la fournaise ardente, où il y aura des pleurs et des grincements de dents. 51-Avez-vous compris toutes ces choses ? -Oui, répondirent-ils. 52-Et il leur dit : C'est pourquoi, tout scribe instruit de ce qui regarde le royaume des cieux est semblable à un maître de maison qui tire de son trésor des choses nouvelles et des choses anciennes. 53-Lorsque Jésus eut achevé ces paraboles, il partit de là. 54-S'étant rendu dans sa patrie, il enseignait dans la synagogue, de sorte que ceux qui l'entendirent étaient étonnés et disaient : D'où lui viennent cette sagesse et ces miracles ? 55-N'est-ce pas le fils du charpentier ? n'est-ce pas Marie qui est sa mère ? Jacques, Joseph, Simon et Jude, ne sont-ils pas ses frères ? 56-et ses soeurs ne sont-elles pas toutes parmi nous ? D'où lui viennent donc toutes ces choses ? 57-Et il était pour eux une occasion de chute. Mais Jésus leur dit : Un prophète n'est méprisé que dans sa patrie et dans sa maison. 58-Et il ne fit pas beaucoup de miracles dans ce lieu, à cause de leur incrédulité.

Les courtes paraboles du trésor et de la perle soulignent deux vérités merveilleuses : le très grand prix attaché par Christ à son Assemblée et payé pour l'acquérir : Il a vendu tout ce qu'il avait. En second lieu, la joie qu'il trouve en elle. Au verset 47, le filet de l'Evangile est jeté dans la mer des peuples. Le Seigneur avait annoncé à ses disciples qu'il ferait d'eux des pêcheurs d'hommes. Voici donc les serviteurs à l'oeuvre. Mais les poissons ne sont pas tous bons..., ni tous les chrétiens de nom des croyants véritables. C'est la Parole qui permet de les distinguer : Le bon poisson se reconnaît à ses écailles et ses nageoires. Lévitique 11:9-10 Voici les animaux dont vous mangerez parmi tous ceux qui sont dans les eaux. Vous mangerez de tous ceux qui ont des nageoires et des écailles, et qui sont dans les eaux, soit dans les mers, soit dans les rivières. Mais vous aurez en abomination tous ceux qui n'ont pas des nageoires et des écailles, parmi tout ce qui se meut dans les eaux et tout ce qui est vivant dans les eaux, soit dans les mers, soit dans les rivières. Le vrai chrétien a son armure morale, a sa capacité de résister à la pénétration et à l'entraînement du courant de ce monde. - A côté du trésor que le Seigneur a trouvé dans les siens (verset 44), le verset 52 nous montre celui que le disciple possède dans Sa Parole. Hélas ce chapitre s'achève comme le précédent, sur l'incrédulité des foules. Elles ne voient en Jésus que "le fils du charpentier", de sorte que sa grâce ne peut s'exercer envers elles.
Modifié en dernier par Elimélec le 23 sept. 2007, 08:34, modifié 7 fois.

Elimélec

[ Christianisme ]
Avatar du membre

Messages : 2230
Enregistré le : 23 mars 2006, 03:58
Localisation : dans les lieux célestes en Christ

Contact :

Re: Etude de l'évangile de Matthieu

Ecrit le 08 juin 2007, 10:55

Message par Elimélec

La Transfiguration

Evangile selon Matthieu, chapitre 17 Image
1-Six jours après, Jésus prit avec lui Pierre, Jacques, et Jean, son frère, et il les conduisit à l'écart sur une haute montagne. 2-Il fut transfiguré devant eux ; son visage resplendit comme le soleil, et ses vêtements devinrent blancs comme la lumière. 3-Et voici, Moïse et Élie leur apparurent, s'entretenant avec lui. 4-Pierre, prenant la parole, dit à Jésus : Seigneur, il est bon que nous soyons ici ; si tu le veux, je dresserai ici trois tentes, une pour toi, une pour Moïse, et une pour Élie. 5-Comme il parlait encore, une nuée lumineuse les couvrit. Et voici, une voix fit entendre de la nuée ces paroles : Celui-ci est mon Fils bien-aimé, en qui j'ai mis toute mon affection : écoutez-le ! 6-Lorsqu'ils entendirent cette voix, les disciples tombèrent sur leur face, et furent saisis d'une grande frayeur. 7-Mais Jésus, s'approchant, les toucha, et dit : Levez-vous, n'ayez pas peur ! 8-Ils levèrent les yeux, et ne virent que Jésus seul. 9-Comme ils descendaient de la montagne, Jésus leur donna cet ordre : Ne parlez à personne de cette vision, jusqu'à ce que le Fils de l'homme soit ressuscité des morts. 10-Les disciples lui firent cette question : Pourquoi donc les scribes disent-ils qu'Élie doit venir premièrement ? 11-Il répondit : Il est vrai qu'Élie doit venir, et rétablir toutes choses. 12-Mais je vous dis qu'Élie est déjà venu, qu'ils ne l'ont pas reconnu, et qu'ils l'ont traité comme ils ont voulu. De même le Fils de l'homme souffrira de leur part. 13-Les disciples comprirent alors qu'il leur parlait de Jean Baptiste.

Le chapitre 16 se terminait sur la pensée des souffrances et de la mort de Jésus. Le chapitre 17 s'ouvre sur son apparition en gloire qui répond à la promesse faite aux disciples (chapitre 16:28). Après le mépris dont son Fils a été l'objet de la part de son peuple Israël et toutes les formes d'incrédulité qu'il a rencontrées au chapitre précédent, Dieu a tenu à donner à des témoins choisis d'entre les hommes un avant-goût de ce que sera Sa majesté royale. Quelle scène ! Mais les trois disciples sont incapables de la supporter. L'effroi les saisit. Et finalement Dieu est obligé de prendre la parole pour empêcher que Son Bien-aimé ne soit confondu avec les deux compagnons de sa gloire. Plus tard seulement, après la résurrection, les disciples comprendront la portée de cette vision magnifique et seront autorisés à la raconter. C'est ce que fera Pierre dans sa 2e épître. 2 Pierre 1:17-18 Car il a reçu de Dieu le Père honneur et gloire, quand la gloire magnifique lui fit entendre une voix qui disait : Celui-ci est mon Fils bien-aimé, en qui j'ai mis toute mon affection. Et nous avons entendu cette voix venant du ciel, lorsque nous étions avec lui sur la sainte montagne. Mais à présent, tandis que Moïse et Elie retournent dans leur repos, le Fils de Dieu revêt à nouveau l'humble "forme d'esclave" qu'il n'avait quittée que pour un moment, et descendant de la montagne, il reprend tout seul le chemin de la croix.
Modifié en dernier par Elimélec le 23 sept. 2007, 08:36, modifié 1 fois.

Elimélec

[ Christianisme ]
Avatar du membre

Messages : 2230
Enregistré le : 23 mars 2006, 03:58
Localisation : dans les lieux célestes en Christ

Contact :

Re: Etude de l'évangile de Matthieu

Ecrit le 08 juin 2007, 11:17

Message par Elimélec

Le pardon des offenses

Evangile selon Matthieu, chapitre 18 Image
15-Si ton frère a péché, va et reprends-le entre toi et lui seul. S'il t'écoute, tu as gagné ton frère. 16-Mais, s'il ne t'écoute pas, prends avec toi une ou deux personnes, afin que toute l'affaire se règle sur la déclaration de deux ou de trois témoins. 17-S'il refuse de les écouter, dis-le à l'Église ; et s'il refuse aussi d'écouter l'Église, qu'il soit pour toi comme un païen et un publicain. 18-Je vous le dis en vérité, tout ce que vous lierez sur la terre sera lié dans le ciel, et tout ce que vous délierez sur la terre sera délié dans le ciel. 19-Je vous dis encore que, si deux d'entre vous s'accordent sur la terre pour demander une chose quelconque, elle leur sera accordée par mon Père qui est dans les cieux. 20-Car là où deux ou trois sont assemblés en mon nom, je suis au milieu d'eux. 21-Alors Pierre s'approcha de lui, et dit : Seigneur, combien de fois pardonnerai-je à mon frère, lorsqu'il péchera contre moi ? Sera-ce jusqu'à sept fois ? 22-Jésus lui dit : Je ne te dis pas jusqu'à sept fois, mais jusqu'à septante fois sept fois. 23-C'est pourquoi, le royaume des cieux est semblable à un roi qui voulut faire rendre compte à ses serviteurs. 24-Quand il se mit à compter, on lui en amena un qui devait dix mille talents. 25-Comme il n'avait pas de quoi payer, son maître ordonna qu'il fût vendu, lui, sa femme, ses enfants, et tout ce qu'il avait, et que la dette fût acquittée. 26-Le serviteur, se jetant à terre, se prosterna devant lui, et dit : Seigneur, aie patience envers moi, et je te paierai tout. 27-Ému de compassion, le maître de ce serviteur le laissa aller, et lui remit la dette. 28-Après qu'il fut sorti, ce serviteur rencontra un de ses compagnons qui lui devait cent deniers. Il le saisit et l'étranglait, en disant : Paie ce que tu me dois. 29-Son compagnon, se jetant à terre, le suppliait, disant : Aie patience envers moi, et je te paierai. 30-Mais l'autre ne voulut pas, et il alla le jeter en prison, jusqu'à ce qu'il eût payé ce qu'il devait. 31-Ses compagnons, ayant vu ce qui était arrivé, furent profondément attristés, et ils allèrent raconter à leur maître tout ce qui s'était passé. 32-Alors le maître fit appeler ce serviteur, et lui dit : Méchant serviteur, je t'avais remis en entier ta dette, parce que tu m'en avais supplié ; 33-ne devais-tu pas aussi avoir pitié de ton compagnon, comme j'ai eu pitié de toi ? 34-Et son maître, irrité, le livra aux bourreaux, jusqu'à ce qu'il eût payé tout ce qu'il devait. 35-C'est ainsi que mon Père céleste vous traitera, si chacun de vous ne pardonne à son frère de tout son coeur.

Jésus explique comment doivent se régler les torts entre frères (versets 15 à 17). Et nous pouvons y rattacher son merveilleux enseignement concernant le pardon (verset 22). Ephésiens 4:32 Soyez bons les uns envers les autres, compatissants, vous pardonnant réciproquement. Mais c'est aussi pour lui l'occasion de reprendre le sujet de l'Assemblée en nous donnant un verset, ou plutôt une promesse, d'une importance capitale. "Là où deux ou trois sont assemblés en mon nom, je suis au milieu d'eux" (verset 20). De cette présence découle tout ce dont a besoin le plus faible rassemblement de croyants réunis au nom de Jésus. La bénédiction pourrait-elle manquer quand celui qui en est la source, est là au milieu de ceux qui s'attendent à lui ? Cette promesse est ici spécialement en rapport avec l'autorité conférée à l'assemblée. (lier et délier) et avec la prière des deux ou trois à laquelle tout est accordé. Hélas, certains oublient l'importance des réunions de prière. La parabole de l'esclave aux dix-mille talents (une somme fabuleuse) nous rappelle la dette incalculable que Dieu nous a remise en Christ. Que sont à côté d'elle les petites injustices que nous pourrons avoir à subir ? Le pardon divin dont nous avons été les objets nous rend responsables d'exercer à notre tour la miséricorde.
Modifié en dernier par Elimélec le 23 sept. 2007, 08:40, modifié 1 fois.

Elimélec

[ Christianisme ]
Avatar du membre

Messages : 2230
Enregistré le : 23 mars 2006, 03:58
Localisation : dans les lieux célestes en Christ

Contact :

Re: Etude de l'évangile de Matthieu

Ecrit le 08 juin 2007, 12:26

Message par Elimélec

La parabole des vignerons

Evangile selon Matthieu, chapitre 21 Image
33-Écoutez une autre parabole. Il y avait un homme, maître de maison, qui planta une vigne. Il l'entoura d'une haie, y creusa un pressoir, et bâtit une tour ; puis il l'afferma à des vignerons, et quitta le pays. 34-Lorsque le temps de la récolte fut arrivé, il envoya ses serviteurs vers les vignerons, pour recevoir le produit de sa vigne. 35-Les vignerons, s'étant saisis de ses serviteurs, battirent l'un, tuèrent l'autre, et lapidèrent le troisième. 36-Il envoya encore d'autres serviteurs, en plus grand nombre que les premiers ; et les vignerons les traitèrent de la même manière. 37-Enfin, il envoya vers eux son fils, en disant : Ils auront du respect pour mon fils. 38-Mais, quand les vignerons virent le fils, ils dirent entre eux : Voici l'héritier ; venez, tuons-le, et emparons-nous de son héritage. 39-Et ils se saisirent de lui, le jetèrent hors de la vigne, et le tuèrent. 40-Maintenant, lorsque le maître de la vigne viendra, que fera-t-il à ces vignerons ? 41-Ils lui répondirent : Il fera périr misérablement ces misérables, et il affermera la vigne à d'autres vignerons, qui lui en donneront le produit au temps de la récolte. 42-Jésus leur dit : N'avez-vous jamais lu dans les Écritures : La pierre qu'ont rejetée ceux qui bâtissaient Est devenue la principale de l'angle ; C'est du Seigneur que cela est venu, Et c'est un prodige à nos yeux ? 43-C'est pourquoi, je vous le dis, le royaume de Dieu vous sera enlevé, et sera donné à une nation qui en rendra les fruits. 44-Celui qui tombera sur cette pierre s'y brisera, et celui sur qui elle tombera sera écrasé. 45-Après avoir entendu ses paraboles, les principaux sacrificateurs et les pharisiens comprirent que c'était d'eux que Jésus parlait, 46-et ils cherchaient à se saisir de lui ; mais ils craignaient la foule, parce qu'elle le tenait pour un prophète.

Une autre parabole illustre le terrible état du peuple et de ses mauvais conducteurs. Dieu attendait du fruit de sa vigne Israël. Il n'avait rien négligé pour en obtenir. Esaïe 5:1-2 Mon bien-aimé avait une vigne, Sur un coteau fertile. Il en remua le sol, ôta les pierres, et y mit un plant délicieux ; Il bâtit une tour au milieu d'elle, Et il y creusa aussi une cuve. Puis il espéra qu'elle produirait de bons raisins, Mais elle en a produit de mauvais. Or les Juifs (et les hommes en général) ont montré non seulement leur incapacité d'en produire, mais un esprit de révolte et de haine contre le légitime Possesseur de toutes choses. Ils ont méconnu ses esclaves les prophètes. Ils s'apprêtent maintenant à chasser - et de quelle manière - l'Héritier lui-même, afin de rester seuls maîtres de l'héritage - c'est à dire du monde. Le Seigneur amène ses hommes à prononcer leur propre condamnation (versets 40 et 41). Puis il montre qu'il est lui-même la "maîtresse pierre de coin, élue précieuse" que Dieu avait posée en Israël. Ceux qui bâtissaient (les chefs des Juifs) n'en avaient pas voulu. Psaume 118:22-23 La pierre qu'ont rejetée ceux qui bâtissaient Est devenue la principale de l'angle. C'est de l'Éternel que cela est venu : C'est un prodige à nos yeux. Alors il est devenu à la fois la pierre d'angle d'une "maison spirituelle", l'Assemblée, et une "Pierre d'achopement, un rocher de chute" pour les désobéissants. 1 Pierre 2:4 Approchez-vous de lui, pierre vivante, rejetée par les hommes, mais choisie et précieuse devant Dieu.
Modifié en dernier par Elimélec le 23 sept. 2007, 08:42, modifié 1 fois.

Elimélec

[ Christianisme ]
Avatar du membre

Messages : 2230
Enregistré le : 23 mars 2006, 03:58
Localisation : dans les lieux célestes en Christ

Contact :

Re: Etude de l'évangile de Matthieu

Ecrit le 09 juin 2007, 06:04

Message par Elimélec

La parabole des noces

Evangile selon Matthieu, chapitre 22 Image
1-Jésus, prenant la parole, leur parla de nouveau en parabole, et il dit : 2-Le royaume des cieux est semblable à un roi qui fit des noces pour son fils. 3-Il envoya ses serviteurs appeler ceux qui étaient invités aux noces ; mais ils ne voulurent pas venir. 4-Il envoya encore d'autres serviteurs, en disant : Dites aux conviés : Voici, j'ai préparé mon festin ; mes boeufs et mes bêtes grasses sont tués, tout est prêt, venez aux noces. 5-Mais, sans s'inquiéter de l'invitation, ils s'en allèrent, celui-ci à son champ, celui-là à son trafic ; 6-et les autres se saisirent des serviteurs, les outragèrent et les tuèrent. 7-Le roi fut irrité ; il envoya ses troupes, fit périr ces meurtriers, et brûla leur ville. 8-Alors il dit à ses serviteurs : Les noces sont prêtes ; mais les conviés n'en étaient pas dignes. 9-Allez donc dans les carrefours, et appelez aux noces tous ceux que vous trouverez. 10-Ces serviteurs allèrent dans les chemins, rassemblèrent tous ceux qu'ils trouvèrent, méchants et bons, et la salle des noces fut pleine de convives. 11-Le roi entra pour voir ceux qui étaient à table, et il aperçut là un homme qui n'avait pas revêtu un habit de noces. 12-Il lui dit : Mon ami, comment es-tu entré ici sans avoir un habit de noces ? Cet homme eut la bouche fermée. 13-Alors le roi dit aux serviteurs : Liez-lui les pieds et les mains, et jetez-le dans les ténèbres du dehors, où il y aura des pleurs et des grincements de dents. 14-Car il y a beaucoup d'appelés, mais peu d'élus. 15-Alors les pharisiens allèrent se consulter sur les moyens de surprendre Jésus par ses propres paroles. 16-Ils envoyèrent auprès de lui leurs disciples avec les hérodiens, qui dirent : Maître, nous savons que tu es vrai, et que tu enseignes la voie de Dieu selon la vérité, sans t'inquiéter de personne, car tu ne regardes pas à l'apparence des hommes. 17-Dis-nous donc ce qu'il t'en semble : est-il permis, ou non, de payer le tribut à César ? 18-Jésus, connaissant leur méchanceté, répondit : Pourquoi me tentez-vous, hypocrites ? 19-Montrez-moi la monnaie avec laquelle on paie le tribut. Et ils lui présentèrent un denier. 20-Il leur demanda : De qui sont cette effigie et cette inscription ? 21-De César, lui répondirent-ils. Alors il leur dit : Rendez donc à César ce qui est à César, et à Dieu ce qui est à Dieu. 22-Étonnés de ce qu'ils entendaient, ils le quittèrent, et s'en allèrent.

La parabole des noces du fils du roi complète celle des méchants cultivateurs. Elle montre ce qu'il se passera après le rejet de l'Héritier. Les Juifs, premiers conviés, refusent la grâce annoncée par les apôtres (les esclaves, verset 3). Alors ces derniers se tourneront vers les nations. Actes 13:46 Paul et Barnabas leur dirent avec assurance : C'est à vous premièrement que la parole de Dieu devait être annoncée ; mais, puisque vous la repoussez, et que vous vous jugez vous-mêmes indignes de la vie éternelle, voici, nous nous tournons vers les païens. Dieu fait aux hommes l'honneur et la grâce de les inviter. Vous avez, vous aussi sa lettre d'invitation entre vos mains. Hélas le mépris et l'opposition sont les deux réponses qu'Il reçoit généralement. Car il ne suffit pas d'être convié (verset 3), il faut accepter, venir... et venir à la manière ordonnée par Dieu, c'est à dire avec cette robe de justice fournie par le Roi lui-même. Philippiens 3:9 d'être trouvé en lui, non avec ma justice, celle qui vient de la loi, mais avec celle qui s'obtient par la foi en Christ, la justice qui vient de Dieu par la foi. L'homme du verset 11 avait pensé que ses propres habits feraient aussi bien l'affaire. Il représente tous ceux qui s'imaginent être reçus au ciel avec leur propre justice. Mais quelle confusion les attend et quel terrible sort final ! Sourds à tous ces enseignements, les pharisiens et les hérodiens s'approchent avec une question calculée pour "enlacer" Jésus. Mais il discerne aussitôt le piège enrobé de flatteries. Et sa réponse inattendue retourne la flêche à ceux qui l'avaient envoyée.
Modifié en dernier par Elimélec le 23 sept. 2007, 08:43, modifié 1 fois.

Elimélec

[ Christianisme ]
Avatar du membre

Messages : 2230
Enregistré le : 23 mars 2006, 03:58
Localisation : dans les lieux célestes en Christ

Contact :

Re: Etude de l'évangile de Matthieu

Ecrit le 10 juin 2007, 12:53

Message par Elimélec

Scribes et Pharisiens censurés par Jésus

Evangile selon Matthieu, chapitre 23 Image
23-Malheur à vous, scribes et pharisiens hypocrites ! parce que vous payez la dîme de la menthe, de l'aneth et du cumin, et que vous laissez ce qui est plus important dans la loi, la justice, la miséricorde et la fidélité : c'est là ce qu'il fallait pratiquer, sans négliger les autres choses. 24-Conducteurs aveugles ! qui coulez le moucheron, et qui avalez le chameau. 25-Malheur à vous, scribes et pharisiens hypocrites ! parce que vous nettoyez le dehors de la coupe et du plat, et qu'au dedans ils sont pleins de rapine et d'intempérance. 26-Pharisien aveugle ! nettoie premièrement l'intérieur de la coupe et du plat, afin que l'extérieur aussi devienne net. 27-Malheur à vous, scribes et pharisiens hypocrites ! parce que vous ressemblez à des sépulcres blanchis, qui paraissent beaux au dehors, et qui, au dedans, sont pleins d'ossements de morts et de toute espèce d'impuretés. 28-Vous de même, au dehors, vous paraissez justes aux hommes, mais, au dedans, vous êtes pleins d'hypocrisie et d'iniquité. 29-Malheur à vous, scribes et pharisiens hypocrites ! parce que vous bâtissez les tombeaux des prophètes et ornez les sépulcres des justes, 30-et que vous dites : Si nous avions vécu du temps de nos pères, nous ne nous serions pas joints à eux pour répandre le sang des prophètes. 31-Vous témoignez ainsi contre vous-mêmes que vous êtes les fils de ceux qui ont tué les prophètes. 32-Comblez donc la mesure de vos pères. 33-Serpents, race de vipères ! comment échapperez-vous au châtiment de la géhenne ? 34-C'est pourquoi, voici, je vous envoie des prophètes, des sages et des scribes. Vous tuerez et crucifierez les uns, vous battrez de verges les autres dans vos synagogues, et vous les persécuterez de ville en ville, 35-afin que retombe sur vous tout le sang innocent répandu sur la terre, depuis le sang d'Abel le juste jusqu'au sang de Zacharie, fils de Barachie, que vous avez tué entre le temple et l'autel. 36-Je vous le dis en vérité, tout cela retombera sur cette génération. 37-Jérusalem, Jérusalem, qui tues les prophètes et qui lapides ceux qui te sont envoyés, combien de fois ai-je voulu rassembler tes enfants, comme une poule rassemble ses poussins sous ses ailes, et vous ne l'avez pas voulu ! 38-Voici, votre maison vous sera laissée déserte ; 39-car, je vous le dis, vous ne me verrez plus désormais, jusqu'à ce que vous disiez : Béni soit celui qui vient au nom du Seigneur !

Dans ces paroles véhémentes, le Seigneur condamne solennellement ce qu'on peut appeler "le clergé" en Israël. Ils étaient doublement coupables, ces hommes qui, non seulement n'entraient pas eux-mêmes dans le royaume des cieux, mais qui de plus abusaient de leur position d'autorité pour empêcher les autres d'entrer (verset 13). Scrupuleux à l'extrême pour de très petites choses, ils négligeaient le principal : le jugement (d'eux-même premièrement), la miséricorde et la fidélité (verset 23). Avec tout cela, leur masque d'hypocrite trompait la confiance des simples. Jésus, rempli d'indignation, découvre leur vrai visage : ce sont des "sépulcres blanchis" (morts intérieurement), des serpents, des meurtriers - Avant de quitter le temple et de laisser déserte cette maison où Dieu n'avait plus sa place, Jésus s'exprime en termes pathétiques sur le sort de Jérusalem. Oui, nous pouvons penser à ce qu'à été pour son coeur divinement sensible ce mépris de la grâce offerte : "Vous ne l'avez pas voulu !" Parole accablante. Parmi ceux qui devront l'entendre un jour, quel homme pourra rendre Dieu responsable de son malheur éternel ? Le salut en Christ lui aura été offert. Et il ne l'aura pas voulu.
Modifié en dernier par Elimélec le 23 sept. 2007, 08:45, modifié 1 fois.

Elimélec

[ Christianisme ]
Avatar du membre

Messages : 2230
Enregistré le : 23 mars 2006, 03:58
Localisation : dans les lieux célestes en Christ

Contact :

Re: Etude de l'évangile de Matthieu

Ecrit le 11 juin 2007, 04:44

Message par Elimélec

Parabole des dix vierges

Evangile selon Matthieu, chapitre 25 Image
1-Alors le royaume des cieux sera semblable à dix vierges qui, ayant pris leurs lampes, allèrent à la rencontre de l'époux. 2-Cinq d'entre elles étaient folles, et cinq sages. 3-Les folles, en prenant leurs lampes, ne prirent point d'huile avec elles ; 4-mais les sages prirent, avec leurs lampes, de l'huile dans des vases. 5-Comme l'époux tardait, toutes s'assoupirent et s'endormirent. 6-Au milieu de la nuit, on cria : Voici l'époux, allez à sa rencontre ! 7-Alors toutes ces vierges se réveillèrent, et préparèrent leurs lampes. 8-Les folles dirent aux sages : Donnez-nous de votre huile, car nos lampes s'éteignent. 9-Les sages répondirent : Non ; il n'y en aurait pas assez pour nous et pour vous ; allez plutôt chez ceux qui en vendent, et achetez-en pour vous. 10-Pendant qu'elles allaient en acheter, l'époux arriva ; celles qui étaient prêtes entrèrent avec lui dans la salle des noces, et la porte fut fermée. 11-Plus tard, les autres vierges vinrent, et dirent : Seigneur, Seigneur, ouvre-nous. 12-Mais il répondit : Je vous le dis en vérité, je ne vous connais pas. 13-Veillez donc, puisque vous ne savez ni le jour, ni l'heure.

Selon la coutume orientale, un époux arrivant de nuit pour le festin de ses noces était éclairé et escorté par dix vierges, amies de l'épouse (nous dirions aujourd'hui "les demoiselles d'honneur"). Psaume 45:14 Elle est présentée au roi, vêtue de ses habits brodés, Et suivie des jeunes filles, ses compagnes, qui sont amenées auprès de toi . Le Seigneur emploie cette touchante illustration pour nous montrer de quelle manière il devait être attendu, lui le céleste Epoux. Hélas, les chrétiens dans leur ensemble se sont lassés de cette attente (verset 5). Le sommeil spirituel s'est emparé d'eux et a duré bien des siècles. Il a fallu qu'à un moment récent de l'histoire de l'Eglise, appelé très justement Le Réveil, retentisse ce "cri de minuit" : "Voici l'Epoux !" Le Seigneur revient ! Comme conséquence une différence est apparue : les vierges prudentes ont de l'huile dans leur lampe, ainsi les croyants véritables sont prêts pour la venue du Maître et leur lumière, celle du Saint-Esprit, peut briller dans la nuit du monde. D'autres personnes, comme ces vierges folles, auront professé attendre le Seigneur sans posséder sa vie. C'est indûment qu'elles portaient le beau titre de chrétien. Terrible illusion et non moins terrible réveil. Que chacun s'interroge pendant qu'il est encore temps, y'a-t-il de l'huile dans ma lampe ? Suis-je prêt pour le retour du Seigneur ?
Modifié en dernier par Elimélec le 23 sept. 2007, 08:56, modifié 1 fois.

melchior

* [ Aucun rang ] *

Messages : 1467
Enregistré le : 30 juil. 2006, 11:50
Localisation : belgique

Ecrit le 14 juin 2007, 17:04

Message par melchior

D'autres personnes, comme ces vierges folles, auront professé attendre le Seigneur sans posséder sa vie. C'est indûment qu'elles portaient le beau titre de chrétien. Terrible illusion et non moins terrible réveil. Que chacun s'interroge pendant qu'il est encore temps, y'a-t-il de l'huile dans ma lampe ? Suis-je prêt pour le retour du Seigneur ?

je ne suis pas convaincu que l'on puisse donner cette interprétation exclusive des vierges folles....
L'huile nous sommes d'accord ,c'est l'ESprit Saint....Un e lampe ne peut briller que quand brûle l'huile....or, les vierges folles en ont aussi dans leur lampe ,mais pas assez....Elles ont donc la vie, mais sont tièdes et manquent de sanctification.....car plus l'ESprit Saint occupe le coeur profond(la lampe), plus le fruit de l'Esprit sera manifesté(la sanctification).
Mais je ne crois pas bon d e dire qu'elles n'avaient pas la vie,.....
Enfin ,c'est un point de vue.

Elimélec

[ Christianisme ]
Avatar du membre

Messages : 2230
Enregistré le : 23 mars 2006, 03:58
Localisation : dans les lieux célestes en Christ

Contact :

Re: Etude de l'évangile de Matthieu

Ecrit le 16 juin 2007, 15:54

Message par Elimélec

Histoire de la passion

Evangile selon Matthieu, chapitre 26Image
1-Lorsque Jésus eut achevé tous ces discours, il dit à ses disciples : 2-Vous savez que la Pâque a lieu dans deux jours, et que le Fils de l'homme sera livré pour être crucifié. 3-Alors les principaux sacrificateurs et les anciens du peuple se réunirent dans la cour du souverain sacrificateur, appelé Caïphe ; 4-et ils délibérèrent sur les moyens d'arrêter Jésus par ruse, et de le faire mourir. 5-Mais ils dirent : Que ce ne soit pas pendant la fête, afin qu'il n'y ait pas de tumulte parmi le peuple. 6-Comme Jésus était à Béthanie, dans la maison de Simon le lépreux, 7-une femme s'approcha de lui, tenant un vase d'albâtre, qui renfermait un parfum de grand prix ; et, pendant qu'il était à table, elle répandit le parfum sur sa tête. 8-Les disciples, voyant cela, s'indignèrent, et dirent : A quoi bon cette perte ? 9-On aurait pu vendre ce parfum très cher, et en donner le prix aux pauvres. 10-Jésus, s'en étant aperçu, leur dit : Pourquoi faites-vous de la peine à cette femme ? Elle a fait une bonne action à mon égard ; 11-car vous avez toujours des pauvres avec vous, mais vous ne m'avez pas toujours. 12-En répandant ce parfum sur mon corps, elle l'a fait pour ma sépulture. 13-Je vous le dis en vérité, partout où cette bonne nouvelle sera prêchée, dans le monde entier, on racontera aussi en mémoire de cette femme ce qu'elle a fait. 14-Alors l'un des douze, appelé Judas Iscariot, alla vers les principaux sacrificateurs, 15-et dit : Que voulez-vous me donner, et je vous le livrerai ? Et ils lui payèrent trente pièces d'argent. 16-Depuis ce moment, il cherchait une occasion favorable pour livrer Jésus.

Le Seigneur a terminé ses discours. Maintenant les derniers évènements vont s'accomplir. Pendant qu'à Jérusalem se trame le conseil des méchants (versets 3 à 5), une scène bien différente se déroule à Béthanie. Rejeté et haï par les grands de son peuple, Jésus trouve parmi d'humbles fidèles l'accueil, l'amour, et nous pouvons bien le dire, l'adoration qui lui reviennent. N'ayant plus place dans le temple, il est reçu dans la maison de Simon le lépreux. La royauté lui a été refusée. Alors Dieu veille à ce qu'il la reçoive d'une autre manière. Cette femme réalise le beau verset : Cantique des Cantiques 1:12 Tandis que le roi est dans son entourage, Mon nard exhale son parfum. Jésus est le seul à comprendre et à apprécier son acte. Mais qu'importe ! Qui pourrait donner du déplaisir lorsqu'il y trouve lui-même plaisir ? - De nouveau nous passons avec le verset 14 à une scène de ténèbres. Le traitre Judas qui venait lui aussi de respirer l'odeur du parfum, accomplit son forfait et reçoit son salaire, 30 pièces d'argent, le prix d'un esclave. Mais le prophète Zacharie, l'appelle, avec quelle amertume un prix magnifique, parce que c'est celui auquel le Fils de Dieu devait être estimé. Zacharie 11:13 L'Éternel me dit : Jette-le au potier, ce prix magnifique auquel ils m'ont estimé ! Et je pris les trente sicles d'argent, et je les jetai dans la maison de l'Éternel, pour le potier.
Modifié en dernier par Elimélec le 23 sept. 2007, 08:57, modifié 1 fois.

Elimélec

[ Christianisme ]
Avatar du membre

Messages : 2230
Enregistré le : 23 mars 2006, 03:58
Localisation : dans les lieux célestes en Christ

Contact :

Re: Etude de l'évangile de Matthieu

Ecrit le 16 juin 2007, 16:26

Message par Elimélec

La Sainte Cène

Evangile selon Matthieu, chapitre 26
17-Le premier jour des pains sans levain, les disciples s'adressèrent à Jésus, pour lui dire : Où veux-tu que nous te préparions le repas de la Pâque ? 18-Il répondit : Allez à la ville chez un tel, et vous lui direz : Le maître dit : Mon temps est proche ; je ferai chez toi la Pâque avec mes disciples. 19-Les disciples firent ce que Jésus leur avait ordonné, et ils préparèrent la Pâque. 20-Le soir étant venu, il se mit à table avec les douze. 21-Pendant qu'ils mangeaient, il dit : Je vous le dis en vérité, l'un de vous me livrera. 22-Ils furent profondément attristés, et chacun se mit à lui dire : Est-ce moi, Seigneur ? 23-Il répondit : Celui qui a mis avec moi la main dans le plat, c'est celui qui me livrera. 24-Le Fils de l'homme s'en va, selon ce qui est écrit de lui. Mais malheur à l'homme par qui le Fils de l'homme est livré ! Mieux vaudrait pour cet homme qu'il ne fût pas né. 25-Judas, qui le livrait, prit la parole et dit : Est-ce moi, Rabbi ? Jésus lui répondit : Tu l'as dit. 26-Pendant qu'ils mangeaient, Jésus prit du pain ; et, après avoir rendu grâces, il le rompit, et le donna aux disciples, en disant : Prenez, mangez, ceci est mon corps. 27-Il prit ensuite une coupe ; et, après avoir rendu grâces, il la leur donna, en disant : Buvez-en tous ; 28-car ceci est mon sang, le sang de l'alliance, qui est répandu pour plusieurs, pour la rémission des péchés. 29-Je vous le dis, je ne boirai plus désormais de ce fruit de la vigne, jusqu'au jour où j'en boirai du nouveau avec vous dans le royaume de mon Père. 30-Après avoir chanté les cantiques, ils se rendirent à la montagne des oliviers.

On peut penser à ce qu'ont été les sentiments du Seigneur en mangeant cette Pâque avec ses disciples.. Elle était la figure de ce dont lui allait être la réalité. Encore quelques moments et le saint Agneau de la Pâque allait être sacrifié. 1 Corinthiens 5:7 Christ, notre Pâque, a été immolé. Mais il lui restait d'abord à donner à ses disciples une marque toute particulière de son amour. Chaque année, depuis la grande nuit de l'exode, la pâque annonçait en figure une oeuvre à venir. Désormais la Cène rappellera chaque premier jour de la semaine au croyant que cette oeuvre est accomplie. - Après leur avoir distribué le pain, Jésus donne aussi la coupe aux siens en leur disant : "Buvez-en tous". Oui, il veut que chacun d'eux participe avec lui à ce repas d'amour (sauf Judas qui est sorti). En sont-ils dignes ? Pierre va le renier et tous les autres s'enfuiront. Malgré cela Jésus leur dit - et dit encore à ses rachetés - "Buvez-en tous". Puis il leur explique l'inestimable valeur de son sang qui va être versé "pour plusieurs en rémissions des péchés" Etes-vous parmi ces plusieurs ? Psaume 116:13 J'élèverai la coupe des délivrances, Et j'invoquerai le nom de l'Éternel.

Elimélec

[ Christianisme ]
Avatar du membre

Messages : 2230
Enregistré le : 23 mars 2006, 03:58
Localisation : dans les lieux célestes en Christ

Contact :

Re: Etude de l'évangile de Matthieu

Ecrit le 17 juin 2007, 03:25

Message par Elimélec

Le corps de Jésus mis au tombeau

Evangile selon Matthieu, chapitre 27 Image
50-Jésus poussa de nouveau un grand cri, et rendit l'esprit. 51-Et voici, le voile du temple se déchira en deux, depuis le haut jusqu'en bas, la terre trembla, les rochers se fendirent, 52-les sépulcres s'ouvrirent, et plusieurs corps des saints qui étaient morts ressuscitèrent. 53-Étant sortis des sépulcres, après la résurrection de Jésus, ils entrèrent dans la ville sainte, et apparurent à un grand nombre de personnes. 54-Le centenier et ceux qui étaient avec lui pour garder Jésus, ayant vu le tremblement de terre et ce qui venait d'arriver, furent saisis d'une grande frayeur, et dirent : Assurément, cet homme était Fils de Dieu. 55-Il y avait là plusieurs femmes qui regardaient de loin ; qui avaient accompagné Jésus depuis la Galilée, pour le servir. 56-Parmi elles étaient Marie de Magdala, Marie, mère de Jacques et de Joseph, et la mère des fils de Zébédée. 57-Le soir étant venu, arriva un homme riche d'Arimathée, nommé Joseph, lequel était aussi disciple de Jésus. 58-Il se rendit vers Pilate, et demanda le corps de Jésus. Et Pilate ordonna de le remettre. 59-Joseph prit le corps, l'enveloppa d'un linceul blanc, 60-et le déposa dans un sépulcre neuf, qu'il s'était fait tailler dans le roc. Puis il roula une grande pierre à l'entrée du sépulcre, et il s'en alla. 61-Marie de Magdala et l'autre Marie étaient là, assises vis-à-vis du sépulcre. 62-Le lendemain, qui était le jour après la préparation, les principaux sacrificateurs et les pharisiens allèrent ensemble auprès de Pilate, 63-et dirent : Seigneur, nous nous souvenons que cet imposteur a dit, quand il vivait encore : Après trois jours je ressusciterai. 64-Ordonne donc que le sépulcre soit gardé jusqu'au troisième jour, afin que ses disciples ne viennent pas dérober le corps, et dire au peuple : Il est ressuscité des morts. Cette dernière imposture serait pire que la première. 65-Pilate leur dit : Vous avez une garde ; allez, gardez-le comme vous l'entendrez. 66-Ils s'en allèrent, et s'assurèrent du sépulcre au moyen de la garde, après avoir scellé la pierre.

L'oeuvre de l'expiation est achevée, la victoire remportée. C'est avec un puissant cri de triomphe que Christ entre dans la mort. Et Dieu donne aussitôt d'autres preuves de cette victoire. Il déchire le voile du temple consacrant un "chemin nouveau et vivant" par où l'homme pourra pénétrer dorénavant dans sa présence avec une "pleine liberté" Hébreux 10:19-21 Ainsi donc, frères, puisque nous avons, au moyen du sang de Jésus, une libre entrée dans le sanctuaire par la route nouvelle et vivante qu'il a inaugurée pour nous au travers du voile, c'est-à-dire, de sa chair, et puisque nous avons un souverain sacrificateur établi sur la maison de Dieu. Il ouvre des sépulcres et la mort vaincue doit rendre quelques uns de ses prisonniers - Puis Dieu veille à l'honneur dû à son Fils, conformément à la prophétie Esaïe 53:9 On a mis son sépulcre parmi les méchants, Son tombeau avec le riche, Quoiqu'il n'eût point commis de violence Et qu'il n'y eût point de fraude dans sa bouche. Excepté ce Joseph, Matthieu ne nous montre aucun disciple présent à cette heure. Quelques femmes par contre ont le privilège d'être là. - Du commencement à la fin de cet évangile, la haine de l'homme s'est acharnée contre Jésus. A son berceau cette haine est apparue en Hérode. Elle le poursuit jusque dans le tombeau, qui est gardé et scellé par les soins des chefs religieux. Mais les soldats, le sceau, la pierre, sont autant de vaines précautions, elles ne serviront qu'à démontrer de façon plus éclatante, la réalité de la résurrection.
Modifié en dernier par Elimélec le 23 sept. 2007, 08:59, modifié 1 fois.

Elimélec

[ Christianisme ]
Avatar du membre

Messages : 2230
Enregistré le : 23 mars 2006, 03:58
Localisation : dans les lieux célestes en Christ

Contact :

Re: Etude de l'évangile de Matthieu

Ecrit le 19 juin 2007, 08:31

Message par Elimélec

La résurrection de Jésus

Evangile selon Matthieu, chapitre 28 Image
1-Après le sabbat, à l'aube du premier jour de la semaine, Marie de Magdala et l'autre Marie allèrent voir le sépulcre. 2-Et voici, il y eut un grand tremblement de terre ; car un ange du Seigneur descendit du ciel, vint rouler la pierre, et s'assit dessus. 3-Son aspect était comme l'éclair, et son vêtement blanc comme la neige. 4-Les gardes tremblèrent de peur, et devinrent comme morts. 5-Mais l'ange prit la parole, et dit aux femmes : Pour vous, ne craignez pas ; car je sais que vous cherchez Jésus qui a été crucifié. 6-Il n'est point ici ; il est ressuscité, comme il l'avait dit. Venez, voyez le lieu où il était couché, 7-et allez promptement dire à ses disciples qu'il est ressuscité des morts. Et voici, il vous précède en Galilée : c'est là que vous le verrez. Voici, je vous l'ai dit. 8-Elles s'éloignèrent promptement du sépulcre, avec crainte et avec une grande joie, et elles coururent porter la nouvelle aux disciples. 9-Et voici, Jésus vint à leur rencontre, et dit : Je vous salue. Elles s'approchèrent pour saisir ses pieds, et elles se prosternèrent devant lui. 10-Alors Jésus leur dit : Ne craignez pas ; allez dire à mes frères de se rendre en Galilée : c'est là qu'ils me verront. 11-Pendant qu'elles étaient en chemin, quelques hommes de la garde entrèrent dans la ville, et annoncèrent aux principaux sacrificateurs tout ce qui était arrivé. 12-Ceux-ci, après s'être assemblés avec les anciens et avoir tenu conseil, donnèrent aux soldats une forte somme d'argent, 13-en disant : Dites : Ses disciples sont venus de nuit le dérober, pendant que nous dormions. 14-Et si le gouverneur l'apprend, nous l'apaiserons, et nous vous tirerons de peine. 15-Les soldats prirent l'argent, et suivirent les instructions qui leur furent données. Et ce bruit s'est répandu parmi les Juifs, jusqu'à ce jour. 16-Les onze disciples allèrent en Galilée, sur la montagne que Jésus leur avait désignée. 17-Quand ils le virent, ils se prosternèrent devant lui. Mais quelques-uns eurent des doutes. 18-Jésus, s'étant approché, leur parla ainsi : Tout pouvoir m'a été donné dans le ciel et sur la terre. 19-Allez, faites de toutes les nations des disciples, les baptisant au nom du Père, du Fils et du Saint Esprit, 20-et enseignez-leur à observer tout ce que je vous ai prescrit. Et voici, je suis avec vous tous les jours, jusqu'à la fin du monde

C'est le triomphant matin de la résurrection. Par elle, Dieu rend un éclatant témoignage à la perfection de la victime, à l'entière satisfaction qu'Il trouve dans l'oeuvre accomplie. Les gardiens postés au sépulcre, loin de pouvoir s'opposer à ce merveilleux évènement, en sont les témoins involontaires...et terrifiés. Mais les sacrificateurs, totalement endurcis, achèteront la conscience de ces hommes comme précédemment celle de Judas. - Les femmes au tombeau reçoivent le message de l'ange. Le coeur rempli à la fois de crainte et de joie, elles s'empressent d'aller le communiquer. Alors elles rencontrent le Seigneur lui-même. - Puis Jésus apparaît à ses onzes disciples, au rendez-vous qu'il leur a fixé en Galilée. Il leur donne un "ordre de route" (versets 19 et 20), une mission d'autant plus importante qu'elle est la dernière volonté de celui qui la leur confie. N'oublions pas, nous non plus, notre responsabilité d'être des témoins de l'Evangile. Mais Jésus donne aussi une promesse à ses disciples. Elle n'a manqué et ne manquera aucun jour à aucun racheté. "Je suis avec vous tous les jours". Ainsi ce termine cet évangile, comme il avait commencé. Matthieu 1:23 Voici, la vierge sera enceinte, elle enfantera un fils, et on lui donnera le nom d'Emmanuel, ce qui signifie Dieu avec nous

F I N
Modifié en dernier par Elimélec le 23 sept. 2007, 09:01, modifié 2 fois.

Elimélec

[ Christianisme ]
Avatar du membre

Messages : 2230
Enregistré le : 23 mars 2006, 03:58
Localisation : dans les lieux célestes en Christ

Contact :

Re: Etude de l'évangile de Matthieu

Ecrit le 19 juin 2007, 09:03

Message par Elimélec

Evangile selon Marc

Prédication de Jean le Baptiste et baptême de Jésus

Evangile selon Marc, chapitre 1 Image
1-Commencement de l'Évangile de Jésus Christ, Fils de Dieu. 2-Selon ce qui est écrit dans Ésaïe, le prophète : Voici, j'envoie devant toi mon messager, Qui préparera ton chemin ; 3-C'est la voix de celui qui crie dans le désert : Préparez le chemin du Seigneur, Aplanissez ses sentiers. 4-Jean parut, baptisant dans le désert, et prêchant le baptême de repentance, pour la rémission des péchés. 5-Tout le pays de Judée et tous les habitants de Jérusalem se rendaient auprès de lui ; et, confessant leurs péchés, ils se faisaient baptiser par lui dans le fleuve du Jourdain. 6-Jean avait un vêtement de poils de chameau, et une ceinture de cuir autour des reins. Il se nourrissait de sauterelles et de miel sauvage. 7-Il prêchait, disant : Il vient après moi celui qui est plus puissant que moi, et je ne suis pas digne de délier, en me baissant, la courroie de ses souliers. 8-Moi, je vous ai baptisés d'eau ; lui, il vous baptisera du Saint Esprit. 9-En ce temps-là, Jésus vint de Nazareth en Galilée, et il fut baptisé par Jean dans le Jourdain. 10-Au moment où il sortait de l'eau, il vit les cieux s'ouvrir, et l'Esprit descendre sur lui comme une colombe. 11-Et une voix fit entendre des cieux ces paroles : Tu es mon Fils bien-aimé, en toi j'ai mis toute mon affection. 12-Aussitôt, l'Esprit poussa Jésus dans le désert, 13-où il passa quarante jours, tenté par Satan. Il était avec les bêtes sauvages, et les anges le servaient.

L'Evangile selon Marc est celui du parfait serviteur. Aussi n'y trouvons nous pas le récit de la naissance du Seigneur Jésus ni non plus sa généalogie. Car pour apprécier un serviteur, seules comptes ses qualités d'obéissance, de fidélité, de promptitude... - Précédé par le témoignage de Jean, Jésus commence donc immédiatement son ministère, et ce premier chapitre est caractérisé par l'emploi du mot "aussitôt", 11 fois. - Jésus se soumet au baptême, malgré son innocence. 2 Corinthiens 5:21 Celui qui n'a point connu le péché, il l'a fait devenir péché pour nous, afin que nous devenions en lui justice de Dieu. Mais pour qu'il ne soit pas confondu avec eux, Dieu fait du ciel une solennelle déclaration au sujet de son "saint serviteur Jésus". Acte 4:27-30 En effet, contre ton saint serviteur Jésus, que tu as oint, Hérode et Ponce Pilate se sont ligués dans cette ville avec les nations et avec les peuples d'Israël, pour faire tout ce que ta main et ton conseil avaient arrêté d'avance. Et maintenant, Seigneur, vois leurs menaces, et donne à tes serviteurs d'annoncer ta parole avec une pleine assurance, en étendant ta main, pour qu'il se fasse des guérisons, des miracles et des prodiges, par le nom de ton saint serviteur Jésus. Déclaration, qui, chose remarquable, devance son ministère. Ce n'est pas "en toi je trouverai" mais "j'ai trouvé mon plaisir". Dieu donne ainsi une preuve de la divine excellence de Christ et affirme qu'il n'est pas, comme certains ont osé le soutenir, un simple homme parvenu à la perfection. - Puis Jésus est conduit au désert pour y lier l'Ennemi qui nous tenait asservis. Partout où le péché nous avait amenés, l'amour et l'obéissance ont conduit Jésus pour notre délivrance.
Modifié en dernier par Elimélec le 23 sept. 2007, 09:05, modifié 2 fois.

Elimélec

[ Christianisme ]
Avatar du membre

Messages : 2230
Enregistré le : 23 mars 2006, 03:58
Localisation : dans les lieux célestes en Christ

Contact :

Re: Etude de l'évangile de Matthieu

Ecrit le 19 juin 2007, 09:50

Message par Elimélec

Evangile selon Marc

Commencement du ministère de Jésus

Evangile selon Marc, chapitre 1
14-Après que Jean eut été livré, Jésus alla dans la Galilée, prêchant l'Évangile de Dieu. 15-Il disait : Le temps est accompli, et le royaume de Dieu est proche. Repentez-vous, et croyez à la bonne nouvelle. 16-Comme il passait le long de la mer de Galilée, il vit Simon et André, frère de Simon, qui jetaient un filet dans la mer ; car ils étaient pêcheurs. 17-Jésus leur dit : Suivez-moi, et je vous ferai pêcheurs d'hommes. 18-Aussitôt, ils laissèrent leurs filets, et le suivirent. 19-Étant allé un peu plus loin, il vit Jacques, fils de Zébédée, et Jean, son frère, qui, eux aussi, étaient dans une barque et réparaient les filets. 20-Aussitôt, il les appela ; et, laissant leur père Zébédée dans la barque avec les ouvriers, ils le suivirent. 21-Ils se rendirent à Capernaüm. Et, le jour du sabbat, Jésus entra d'abord dans la synagogue, et il enseigna. 22-Ils étaient frappés de sa doctrine ; car il enseignait comme ayant autorité, et non pas comme les scribes. 23-Il se trouva dans leur synagogue un homme qui avait un esprit impur, et qui s'écria : 24-Qu'y a-t-il entre nous et toi, Jésus de Nazareth ? Tu es venu pour nous perdre. Je sais qui tu es : le Saint de Dieu. 25-Jésus le menaça, disant : Tais-toi, et sors de cet homme. 26-Et l'esprit impur sortit de cet homme, en l'agitant avec violence, et en poussant un grand cri. 27-Tous furent saisis de stupéfaction, de sorte qu'il se demandaient les uns aux autres : Qu'est-ce que ceci ? Une nouvelle doctrine ! Il commande avec autorité même aux esprits impurs, et ils lui obéissent ! 28-Et sa renommée se répandit aussitôt dans tous les lieux environnants de la Galilée.

Jésus ayant paru, le ministère de Jean le Baptiste se trouve par là même terminé. Mais loin de manifester la moindre amertume, Jean peut dire d'ailleurs que sa joie est accomplie, et s'effacer en ajoutant "Il faut que lui croisse et que moi je diminue" (Jean 3:29-30). - Le royaume de Dieu s'est approché, le Roi en personne se trouve au milieu de son peuple. Et il fait une proclamation qui se résume à deux commandements toujours actuels "Repentez-vous et croyez à l'Evangile". Le Seigneur lit dans le coeur de chacun la réponse donnée à cette pressante invitation. Puis à ceux qui l'ont écoutée et reçue, il adresse un autre appel individuel, un appel à venir à sa suite "Venez après moi" dit-il aux quatre disciples dont il connait les dispositions intérieures. "Et aussitôt ils le suivirent". Pour qu'ils puissent le faire, soulignons-le bien, cet appel était indispensable. Ce n'est pas l'homme qui, de lui-même, peut dire à Dieu "Je me donne à toi", c'est le Seigneur qui, en toute connaissance, décide :"Je te prends à mon service". A Capernaüm, Jésus guérit un homme possédé d'un esprit impur qui se trouve dans la synagogue même, preuve caractéristique du terrible état de ruine spirituel dans leque Israël était tombé.

Elimélec

[ Christianisme ]
Avatar du membre

Messages : 2230
Enregistré le : 23 mars 2006, 03:58
Localisation : dans les lieux célestes en Christ

Contact :

Re: Etude de l'évangile de Matthieu

Ecrit le 19 juin 2007, 10:13

Message par Elimélec

Evangile selon Marc

Guérison des malades

Evangile selon Marc, chapitre 1
29-En sortant de la synagogue, ils se rendirent avec Jacques et Jean à la maison de Simon et d'André. 30-La belle-mère de Simon était couchée, ayant la fièvre ; et aussitôt on parla d'elle à Jésus. 31-S'étant approché, il la fit lever en lui prenant la main, et à l'instant la fièvre la quitta. Puis elle les servit. 32-Le soir, après le coucher du soleil, on lui amena tous les malades et les démoniaques. 33-Et toute la ville était rassemblée devant sa porte. 34-Il guérit beaucoup de gens qui avaient diverses maladies ; il chassa aussi beaucoup de démons, et il ne permettait pas aux démons de parler, parce qu'ils le connaissaient. 35-Vers le matin, pendant qu'il faisait encore très sombre, il se leva, et sortit pour aller dans un lieu désert, où il pria. 36-Simon et ceux qui étaient avec lui se mirent à sa recherche ; 37-et, quand ils l'eurent trouvé, ils lui dirent : Tous te cherchent. 38-Il leur répondit : Allons ailleurs, dans les bourgades voisines, afin que j'y prêche aussi ; car c'est pour cela que je suis sorti. 39-Et il alla prêcher dans les synagogues, par toute la Galilée, et il chassa les démons. 40-Un lépreux vint à lui ; et, se jetant à genoux, il lui dit d'un ton suppliant : Si tu le veux, tu peux me rendre pur. 41-Jésus, ému de compassion, étendit la main, le toucha, et dit : Je le veux, sois pur. 42-Aussitôt la lèpre le quitta, et il fut purifié. 43-Jésus le renvoya sur-le-champ, avec de sévères recommandations, 44-et lui dit : Garde-toi de rien dire à personne ; mais va te montrer au sacrificateur, et offre pour ta purification ce que Moïse a prescrit, afin que cela leur serve de témoignage. 45-Mais cet homme, s'en étant allé, se mit à publier hautement la chose et à la divulguer, de sorte que Jésus ne pouvait plus entrer publiquement dans une ville. Il se tenait dehors, dans des lieux déserts, et l'on venait à lui de toutes parts.

Après la synagogue de Capernaüm, c'est la maison d'André et de Simon qui est la scène d'un miracle de grâce. Jésus est toujours prêt à se trouver dans nos maisons et à nous accorder ses délivrances. Faisons comme les disciples, parlons-lui de tout ce qui nous tourmente (verset 30). - Sitôt guérie, la belle-mère de Simon s'empresse de servir le Seigneur et les siens. N'avait-elle pas sous les yeux l'exemple du plus grand des services ? - Le soir tombe, mais pour un tel Serviteur la journée n'est pas terminée. On lui amène ceux qui se portent mal et inlassablement il les soulage et les guérit. Quel était le secret de cette merveilleuse activité ? Où Jésus puisait-il des forces constamment renouvelées ? Le verset 35 nous apprend que c'est dans la communion parfaite avec son Père. Voyez comment Jésus commençait sa journée. Esaïe 50:4 Il éveille, chaque matin, il éveille mon oreille, Pour que j'écoute comme écoutent des disciples. Mais lorsqu'on l'informe de sa popularité, il quitte ces foules qui sont seulement curieuses de voir des miracles, et s'en va prêcher l'évangile ailleurs. - Puis Jésus guérit un lépreux et lui dit exactement de quelle manière il doit rendre son témoignage, un témoignage selon la parole (verset 44). Lévitique 14:1-2 L'Éternel parla à Moïse, et dit : Voici quelle sera la loi sur le lépreux, pour le jour de sa purification. On l'amènera devant le sacrificateur.

Répondre

Retourner vers « Religion du Christianisme »

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 1 invité

  • Sujets similaires
    Réponses
    Vues
    Dernier message