Nassim Haramein: Analyse du discours

Sujet d'actualité Au Québec l'accommodement raisonnable, un sujet d'actualité.
Répondre
Recherches22

* [ Aucun rang ] *
Avatar du membre

Messages : 407
Enregistré le : 03 juin 2016, 18:19

Nassim Haramein: Analyse du discours

Ecrit le 06 juil. 2020, 18:38

Message par Recherches22 »

Nassim Haramein : la théorie de l'univers fractal-holographique
https://www.youtube.com/watch?v=vUp-cth5754&t=893s

Nassim Haramein: Génie ou illusion?

Pour ma part, du peu que j'ai visionné de lui, je ne le considère pas comme un génie mais comme un chercheur, une personne curieuse intellectuellement avec une démarche de mise en relation de tous les champs d'études. Il est vrai qu'il se présente comme "avoir découvert" - "avoir trouvé" et se compare à Einstein.

Ensuite, même si je n'y connais pas grand chose en science, il ne me semble pas - en tout cas dans cette vidéo - démontrer une connaissance scientifique particulière, il utilise les termes "atome", "proton", "gravité" et basta. Il tient un discours très approximatif et se répète beaucoup.

En apparence, un manque de rigueur. Il explique l’idée générale sans en expliquer le pourquoi du comment, ni la logique et les connaissances à avoir pour parvenir à cet entendement.

En bleu ce que je valide, retiens, trouve intéressant.

Script:

“En général, ma théorie donne une nouvelle vue sur la structure de l’espace. Einstein a décrit l’espace-temps pour élucider les forces de la gravité et ma théorie décrit l’espace-temps un peu différemment d’Einstein mais obtient les mêmes réponses, ce sont les même solutions pour la gravité. Il décrit l’espace temps comme au niveau très fin, un peu granulé, pas continu et donc ça décrit l’espace temps un peu de façon quantique, et j’ai appliqué cette formule de la gravité au niveau quantique, au niveau du noyau d’un atome et j’ai trouvé les bonnes réponses pour le proton et pour les forces qui tiennent les protons ensembles (…) mais à la base de ce que j’ai trouvé, ce qui est plus fantastique au niveau philosophique c’est qu’il semble que l’univers est holographique ou au niveau le plus fondamental c’est à dire qu’au niveau du noyau d’un atome, il semble que toute l’information de tous les noyaux d’atomes, de tous les autres protons dans l’univers sont présents dans un proton alors que l’accès à l’information est présente dans chaque point de la matière ; on a une expérience de la réalité qui est limité alors que cette réalité, l’atome lui même n’est pas limité à son environnement immédiat mais est connecté à tout l’univers, à tous les autres noyaux."

"Alors, ça nous donne une vision de notre réalité complètement différente, la réalité n’est pas aussi solide qu’elle n’apparait. Ça à dire que l’on pense à quelque chose qui est limité, qui n’a qu’une influence dans son environnement immédiat mais en fait elle a une influence presque infinie ; chaque chose que l’on change, chaque chose qu’on fait à une influence sur l’univers entier ; c’est comme ça que l’univers s’organise, c’est comme ça que les systèmes complexes s’organisent, qui est un problème dans la physique et même dans la biologie. Comment des milliards d’atomes se sont organisés pour faire une cellule? Et comment des millards de cellules s’organisent pour faire un humain? C’est pas évident du tout, dans les théories aléatoires de notre univers en ce moment, mais si l’univers n’est pas aléatoire parce qu’il est connecté, parce que toute l’information est présente dans tous les points dans l’univers, ça nous donne une vue complètement différente de la structure de l’univers, de notre place dans l’univers et de notre relation avec l’univers. Potentiellement, on a accès à toute l’information présente dans l’univers et en fait notre conscience pourrait être le résultat de l’information qui bouge d’un point à l’autre dans l’univers, c’est à dire que l’on absorbe de l’information et l’univers nous redonne une expérience à partir de l’information qu’on lui a donnée et là on l’interprète encore et on la redonne à l’univers et que donc on est en constante communication avec cette structure de l’univers, cet internet de l’univers auquel on est branché. "

Ça a beaucoup d’implication au niveau philosophique mais aussi beaucoup d’implication évidement au niveau scientifique mais technologique aussi, c’est à dire que cette nouvelle compréhension de la gravité peut amener des technologies qui sont extraordinaires, par exemple le contrôle de la gravité, qui je pense est la prochaine étape pour l’évolution de l’humanité; il y a des années nous avons appris à contrôler les champs électromagnétiques et nous avons construit un société basée sur ces découvertes, toutes nos capacités technologiques sont basées sur nos capacités d’utiliser l’électricité pour tout ce que l’on fait et on a developper tous nos modes de communication basés la dessus mais imaginez que tout d’un coup on ait une meilleure compréhension de la gravité, contrôler la gravité comme on a appris à contrôler les champs électromagnétiques. Ça va changer notre société fondamentalement et ça va avoir un impact très profond même au niveau philosophique.

Là c’est long - il part dans le monde de snoopy - vivre dans l’espace - aller sur Jupiter pour le week-end - exemple vaisseaux spatiaux - contrôle de la gravité -changement de la société - impact sur l’environnement = tout cela change avec une seule découverte; les gens pensent que ça va prendre énormément de temps avec arriver à cela, mais non il y a beaucoup de recherches déjà réalisées, tout va aller très vite dans les années qui suivent. = c'est sa vision et il y croit.

Aussi, ces découvertes changent au niveau très profond compréhension de nous même, notre compréhension de l’univers et notre compréhension de notre relation entre nous et l’univers mais aussi entre chacun de nous. C’est à dire que si l’on comprend que chaque atome qui fait notre corps, chaque cellule est connectée à tous les autres dans le monde, à toute la nature, tous les environnements, ça change fondamentalement comment on pense aux autres, comment on traite les autres, comment on se traite nous-même, les relations entre les nations, relation l’un à l’autre.

Beaucoup d’anciennes civilisation ont prédit que dans cette période de temps que l’on vit, qu’il y allait avoir une transformation profonde, qui est souvent décrite comme une transformation vers ascension de l’humanité, je pense que cela a toujours été interprété philosophiquement mais je pense que c’est concret, on va littéralement apprendre à voler et à contrôler les champs gravitationnels pour apprendre à vivre dans l’univers au lieu de rester vivre sur la surface d’une planète. Ca peut paraître un peu comme une façon de se libérer mais également comme un façon de fuir. Mais les surfaces de planètes ne sont pas stables, l’idée qu’une société ou qu’une évolution devrait rester sur la surface d’une planète pour toute son évolution amène directement et ça c’est certain, c’est un fait, ce n’est pas une possibilité, c’est que à un moment ou un autre il y a une comète qui passe trop près, il y a un astéroïde assez gros qui frappe la planète, ce sont des probabilités qui vont arriver, la planète est comme le nid d’un oiseau, lorsqu’il y a trois d’oiseaux, et que les oiseaux sont trop gros, il faut apprendre à voler et il faut pour une société qui évolue (…) et ces anciennes civilisations parlent de ce moment, et aussi donc la planète va retourner à son état naturel.

"Quand je regarde, les théories que j’ai écrit et surtout les résultats parce que c’est important de comprendre que les théories que j’ai écrites prédisent des trucs très concret comme le rayon du proton, la masse du proton, la gravité, etc"

Aucune idée de ce qu'il a écrit, dans son discours oral il se répète beaucoup et est approximatif dans sa façon de parler, par très rigoureux.

Mais quand j’extrapole ces théories, ce qu’elles nous disent c’est que ce grand maitre qui crée la nature, ce dieu qui est décrit par beaucoup de maîtres qui sont venus nous parler pendant les années de notre évolution et les religions.C’est la combinaison de toutes les choses mises ensemble. Au lieu de penser qu’il un a un homme ou une femme qui controle l’univers, c’est que chaque point dans l’univers est une expression de ce créateur. La création c’est la connexion de chaque point avec tous les autres points dans l’univers, l’omniscience, l’omnipotence, ces toutes ces capacités qui décrivent ce “dieu” c’est le fait que chaque point connecté à tous les autres points que l’information est présente dans chaque point, donc chaque atome en fait est en relation avec le reste de l’univers, il reçoit de l’information du reste de l’univers et donc le “dieu” est en fait toutes les choses mises ensemble, connecté ensemble. Et donc, la force de la création devient beaucoup plus claire. Et cela dit aussi que toute l’information qui est présente, est toujours présente. L’idée par exemple que lorsque l’on meurt tout disparait n’est pas nécessairement valide, c’est à dire que l’information que l’on était est toujours là (présent - existent) , par exemple tous les atomes qui vous ont fait (qui vous constituent), qui vont ont constitué durant toute votre vie et les atomes quand vous êtes mort sont toujours présents, ils ne sont pas partis. Tous ce que l’on observe c'est un changement d’état à un changement d’état où les atomes sont d’une façon à un changement d’état ou les atomes sont autrement mais l’information est toujours là. Alors cela nous dit que l’information est présente dans cette structure de l’espace et donc la conscience dans lequel on est fait n’est pas nécessairement quelque chose qui peut disparaitre et que la conscience n’est pas forcement quelques chose de créer dans votre cerveau mais en fait le cerveau et le reste du corps et tout les systèmes biologique du corps sont plus comme une antenne qui est connectée à un champs d’information et la conscience en fait c’est de l’information qui passe à travers ce champs dans notre système, on est beaucoup plus comme une antenne connecté à un poste radio universel qu’une entité qui crée la conscience à l’intérieur d’elle. Notre conscience n’est pas non matérielle, elle est reliée à un champs d’information qui est matériel mais qui est très très fin, c’est un champs électromagnétique qui est a la base de la réalité, qui est à la base de la gravité. Notre conscience elle même est une expression de ce champs. Puisque l’information ne peut pas disparaitre, on ne peut pas dire que notre conscience peut disparaitre, elle est probablement toujours présente dans ce champs électromagnétique d’information à la base de la réalité. J’ai évidement exploré tout ça, (chercheur indépendant) pour moi même. Puisqu’on est connecté à ce champs d’information à la base de notre réalité, c’est possible donc en tournant ces sens de l’extérieur vers l’intérieur d’accéder à cette information et d’obtenir donc des informations qui sont non locales, par exemple de pouvoir décrire quelque chose qui est très loin sans y avoir à y aller, pouvoir influencer quelque chose qui n’est pas directement dans notre environnement, tout ça c’est possible et en fait ça été démontré même en laboratoire et on voit également en physique quantique en laboratoire que les particules sont connectées, sont intriquées, de telle façon que l’influence sur une particule ici, peut avoir une influence sur une particules l’autre côté de l’univers instantanément. On commence à découvrir que ce n’est pas de la magie, ce n’est pas quelque chose de super ésotérique, c’est juste la façon de fonctionner de l’univers à sa base et c’est absolument naturel qu’on est ces capacités mais en général on ne les explore pas, on ne sait pas qu’elles sont là, on ne sait pas comment y accéder, donc en général on n’utilise pas ces capacités mais on peut les développer et on peut avoir accès à des niveau d’informations extraordinaires et même à des niveaux de conscience que ne font peut-être pas directement reliés à la terre ou même à notre système solaire. (20’00 environ).

-Technique de méditation pour accéder à ces informations.
-Après il part dans l’idée d’alimentation comme un moyen d’absorber de l’information.


———————————
« Le hasard, c’est Dieu qui se promène incognito». Albert Einstein

J'm'interroge

[ Incroyant ] [ Athée ]
Avatar du membre

Messages : 8980
Enregistré le : 03 sept. 2013, 06:33

Re: Nassim Haramein: Analyse du discours

Ecrit le 07 juil. 2020, 12:04

Message par J'm'interroge »

Recherches22 a écrit :
06 juil. 2020, 18:38
Nassim Haramein : la théorie de l'univers fractal-holographique
https://www.youtube.com/watch?v=vUp-cth5754&t=893s

Nassim Haramein: Génie ou illusion?

Pour ma part, du peu que j'ai visionné de lui, je ne le considère pas comme un génie mais comme un chercheur, une personne curieuse intellectuellement avec une démarche de mise en relation de tous les champs d'études.
Ok avec ça.

Recherches22 a écrit :
06 juil. 2020, 18:38
Il est vrai qu'il se présente comme "avoir découvert" - "avoir trouvé" et se compare à Einstein.
C'est là que ça commence à devenir n'importe quoi...

Recherches22 a écrit :
06 juil. 2020, 18:38
Ensuite, même si je n'y connais pas grand chose en science, il ne me semble pas - en tout cas dans cette vidéo - démontrer une connaissance scientifique particulière, il utilise les termes "atome", "proton", "gravité" et basta. Il tient un discours très approximatif et se répète beaucoup.
Je fais le même constat.

Recherches22 a écrit :
06 juil. 2020, 18:38
En apparence, un manque de rigueur. Il explique l’idée générale sans en expliquer le pourquoi du comment, ni la logique et les connaissances à avoir pour parvenir à cet entendement.
Oui, il expose simplement des croyances qui sont les siennes en utilisant des termes appartenant au jargon de la physique théorique.

Recherches22 a écrit :
06 juil. 2020, 18:38
En bleu ce que je valide, retiens, trouve intéressant.
Je vais donc commenter ce que tu retiens en bleu comme intéressant :

Recherches22 a écrit :
06 juil. 2020, 18:38
Script:

......] mais à la base de ce que j’ai trouvé, ce qui est plus fantastique au niveau philosophique c’est qu’il semble que l’univers est holographique ou au niveau le plus fondamental c’est à dire qu’au niveau du noyau d’un atome, il semble que toute l’information de tous les noyaux d’atomes, de tous les autres protons dans l’univers sont présents dans un proton alors que l’accès à l’information est présente dans chaque point de la matière ; on a une expérience de la réalité qui est limité alors que cette réalité, l’atome lui même n’est pas limité à son environnement immédiat mais est connecté à tout l’univers, à tous les autres noyaux."

Il n'a pas compris le concept d'univers holographique...

En soi, ce qui correspond à l'objet théorique : "un noyau d'atome" n'existe qu'en interdépendance avec tout le reste de la trame fondamentale des possibles en soi. --------> Il y a non séparabilité.

Le concept d'univers holographique c'est ça : c'est dire que "le Tout est dans la partie", mais cela n'a de cohérence que dans le sens suivant : la partie est inconcevable en dehors de sa relation à tout le reste, relation dans laquelle elle trouve son être. Et inversement, le Tout ne peut se concevoir sans la partie.

Recherches22 a écrit :
06 juil. 2020, 18:38
"Alors, ça nous donne une vision de notre réalité complètement différente, la réalité n’est pas aussi solide qu’elle n’apparait. Ça à dire que l’on pense à quelque chose qui est limité, qui n’a qu’une influence dans son environnement immédiat mais en fait elle a une influence presque infinie ; chaque chose que l’on change, chaque chose qu’on fait à une influence sur l’univers entier ; c’est comme ça que l’univers s’organise, c’est comme ça que les systèmes complexes s’organisent [......
Oui bien ça c'est juste. Mais ce n'est pas du tout une idée originale d'Haramein.

Recherches22 a écrit :
06 juil. 2020, 18:38
.....] toute l’information est présente dans tous les points dans l’univers, ça nous donne une vue complètement différente de la structure de l’univers, de notre place dans l’univers et de notre relation avec l’univers.
Bien non. Toute l'information n'est pas présente en tout points de l'univers, c'est très mal formuler le fait que l'information n'est pas locale.

-----> Il n'a je pense rien compris au concept physique de non-localité.

Recherches22 a écrit :
06 juil. 2020, 18:38
Potentiellement, on a accès à toute l’information présente dans l’univers et en fait notre conscience pourrait être le résultat de l’information qui bouge d’un point à l’autre dans l’univers.....
Dois-je commenter cela ?

Qu'est-ce que ce charabia peut bien vouloir dire ?

Non. Toute l'information n'est pas disponible et la conscience n'est certainement pas de l'information qui "bouge d'un point à l'autre dans l'univers" !

Recherches22 a écrit :
06 juil. 2020, 18:38
.....] c'est sa vision et il y croit.
Oui ce sont des croyances, plutôt vagues et mal formulées, les siennes, qu'il expose.

Recherches22 a écrit :
06 juil. 2020, 18:38
Aucune idée de ce qu'il a écrit, dans son discours oral il se répète beaucoup et est approximatif dans sa façon de parler, par très rigoureux.
J'ai le même avis.

Recherches22 a écrit :
06 juil. 2020, 18:38
Mais quand j’extrapole ces théories, ce qu’elles nous disent c’est que ce grand maitre qui crée la nature, ce dieu qui est décrit par beaucoup de maîtres qui sont venus nous parler pendant les années de notre évolution et les religions.C’est la combinaison de toutes les choses mises ensemble. Au lieu de penser qu’il un a un homme ou une femme qui controle l’univers, c’est que chaque point dans l’univers est une expression de ce créateur. La création c’est la connexion de chaque point avec tous les autres points dans l’univers, l’omniscience, l’omnipotence, ces toutes ces capacités qui décrivent ce “dieu” c’est le fait que chaque point connecté à tous les autres points que l’information est présente dans chaque point, donc chaque atome en fait est en relation avec le reste de l’univers, il reçoit de l’information du reste de l’univers et donc le “dieu” est en fait toutes les choses mises ensemble, connecté ensemble.
Des concepts de "Dieu", il y en a des milliers... (Définitions)

Des notions de "Dieu", il y en des milliards. (Représentations)

Omniscience, omnipotence sont des concepts anthropomorphiques.

L'information n'est pas présente en chaque points.

Il y a une différence conceptuelle entre cohérence structurelle en soi et information. En soi tout n'est pas information. Une information n'existe pas en dehors d'un système dans lequel elle peut être traitée.
(Voir un peu plus loin.)

Recherches22 a écrit :
06 juil. 2020, 18:38
.....] Et cela dit aussi que toute l’information qui est présente, est toujours présente.[.....
L'information non, mais des configurations en soi oui.

Recherches22 a écrit :
06 juil. 2020, 18:38
.....] la conscience dans lequel on est fait n’est pas nécessairement quelque chose qui peut disparaitre et que la conscience [.....
Il y a toujours des apparaîtres. Il n'y a jamais aucun apparaître.

Recherches22 a écrit :
06 juil. 2020, 18:38
l’information ne peut pas disparaitre,
En soi non, en effet, parce qu'une information est toujours une structure de possibles en soi.

Mais l'inverse n'est pas vrai : une structure de possibles en soi n'est pas toujours une information.

Recherches22 a écrit :
06 juil. 2020, 18:38
.....] Puisqu’on est connecté à ce champs d’information à la base de notre réalité, c’est possible donc en tournant ces sens de l’extérieur vers l’intérieur d’accéder à cette information et d’obtenir donc des informations qui sont non locales, par exemple de pouvoir décrire quelque chose qui est très loin sans y avoir à y aller, pouvoir influencer quelque chose qui n’est pas directement dans notre environnement, tout ça c’est possible
Ce n'est pas comme ça que ça fonctionne.

Il confond la trame des possibles en soi de la réalité fondamentale avec l'ensemble des informations accessibles.

Recherches22 a écrit :
06 juil. 2020, 18:38
ce n’est pas de la magie, ce n’est pas quelque chose de super ésotérique, c’est juste la façon de fonctionner de l’univers à sa base et c’est absolument naturel qu’on est ces capacités mais en général on ne les explore pas, on ne sait pas qu’elles sont là, on ne sait pas comment y accéder, donc en général on n’utilise pas ces capacités mais on peut les développer et on peut avoir accès à des niveau d’informations extraordinaires et même à des niveaux de conscience que ne font peut-être pas directement reliés à la terre ou même à notre système solaire.
Oui. Ça c'est ok.
Toutes les avenirs possibles existent, c'est à chacun qu'il revient de choisir par ce qu'il légitime et veut expérimenter, le chemin qu'il prend et les situations qui vont avec. À la fin tout converge, mais en attendant, les uns ne passeront pas par les mêmes situations individuelles et collectives que les autres.

Répondre
  • Sujets similaires
    Réponses
    Vues
    Dernier message

Retourner vers « GÉNÉRAL Libre »

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : J'm'interroge et 25 invités