Le véritable évangile du Salut par la Foi en Jésus SEULEMENT

Différents enseignements chrétiens
Règles du forum
Le christianisme est une religion monothéiste et abrahamique, issue d'apôtres célébrant la vie et les enseignements de Jésus. Les chrétiens croient que Jésus de Nazareth est le Messie que prophétisait l'Ancien Testament, et, hormis quelques minorités, Fils de Dieu, ou Dieu incarner, néanmoins Prophete.
Répondre
JPG

[ Christianisme ]
Avatar du membre

Messages : 1489
Enregistré le : 02 janv. 2008, 07:07
Localisation : St-Alex

Re: Le véritable évangile du Salut par la Foi en Jésus SEULEMENT

Ecrit le 12 janv. 2019, 19:53

Message par JPG »

[hors sujet]
Modifié en dernier par Eliaqim le 14 janv. 2019, 04:10, modifié 1 fois.
Raison : Le sujet est sur le salut par la Foi.
Le Seigneur n'est pas venu pour être servit mais pour servir.
Aimé, c'est servir.

RT2

* [ Aucun rang ] *

Messages : 7846
Enregistré le : 09 juil. 2015, 15:23

Re: Hébreux 10:38

Ecrit le 13 janv. 2019, 01:55

Message par RT2 »

Logos,

tu peux nous raconter ce que tu veux mais la vie éternelle, cette disposition peut se perdre. Par nature on est tous sous la condamnation, de fait cette disposition basée sur une législation divine parce que Dieu est un Dieu de Justice n'opère que si on fait ce qu'il faut (pour faire simple). C'est pourquoi tous on se retrouvera devant le tribunal divin. Or qui dit tribunal dit possibilité d'être trouvé condamner et non relaxer.

[EDIT]
Modifié en dernier par Gérard C. Endrifel le 13 janv. 2019, 07:40, modifié 1 fois.
Raison : Hors-sujet : membre

prisca

Croyance [Chrétien/Judaisme]
Avatar du membre

Messages : 16316
Enregistré le : 25 oct. 2016, 13:41

Re: Le véritable évangile du Salut par la Foi en Jésus SEULEMENT

Ecrit le 31 janv. 2020, 14:33

Message par prisca »

San Sanchez

Le problème est à la fondation.

Tu en as conscience ?


Image"Ainsi vous-mêmes regardez vous comme morts au péché et comme vivants pour Dieu en Jésus-Christ"

Image"Quiconque demeure en lui ne pèche point quiconque pèche ne l'a pas vu et ne l'a pas connu."

prisca

Croyance [Chrétien/Judaisme]
Avatar du membre

Messages : 16316
Enregistré le : 25 oct. 2016, 13:41

Re: Le véritable évangile du Salut par la Foi en Jésus SEULEMENT

Ecrit le 28 juin 2020, 07:03

Message par prisca »

Logos a écrit :
03 janv. 2019, 03:14
Paul n'est pas un exemple de foi qui reste inerte.

:hi:

Logos

Il faut comprendre autre chose.

D'où tu es tu dois certainement encore lire le forum, donc je fais comme si tu allais réintervenir pour répondre.

Actes 13:11
Maintenant voici, la main du Seigneur est sur toi, tu seras aveugle, et pour un temps tu ne verras pas le soleil. Aussitôt l'obscurité et les ténèbres tombèrent sur lui, et il cherchait, en tâtonnant, des personnes pour le guider.

Tu vois ce verset ci dessus, il veut dire que Paul a été aveuglé pour un temps, il ne verra pas le soleil, obscurité et ténèbres tombèrent sur lui lorsqu'il était le pharisien que l'on connait, et il cherchait parmi les pharisiens qui pouvaient marcher comme lui, à taton.

Donc lorsque Jésus parle à Paul c'est pour le sortir des ténèbres où Jésus auparavant l'avait placé pour servir à la cause de DIEU car en tant que Juif il est instrumentalisé par DIEU afin d'amener les paiens à la foi, et il est un exemple à ne pas suivre lorsqu'il est pharisien, et un exemple à suivre lorsque Dieu le fait sortir de l'obscurantisme de l'endoctrinement où il était.
Image"Ainsi vous-mêmes regardez vous comme morts au péché et comme vivants pour Dieu en Jésus-Christ"

Image"Quiconque demeure en lui ne pèche point quiconque pèche ne l'a pas vu et ne l'a pas connu."

prisca

Croyance [Chrétien/Judaisme]
Avatar du membre

Messages : 16316
Enregistré le : 25 oct. 2016, 13:41

Re: Le véritable évangile du Salut par la Foi en Jésus SEULE

Ecrit le 24 juil. 2020, 05:33

Message par prisca »

agecanonix a écrit :
19 nov. 2018, 03:50
Je vais donc expliquer le pourquoi de la rançon.

L'homme, à l'origine, a rejeté le droit de Dieu de décider le bien ou le mal. Il a ainsi décidé de se diriger seul.
Comme un tournevis qui n'est pas l'outil qu'il faut pour enfoncer un clou, l'homme n'a pas été créé avec la capacité de se diriger seul. C'est comme ça, c'est le choix de Dieu.

En rejetant le droit de Dieu de nous diriger l'homme a essayé de le faire seul avec les résultats que nous voyons au terme de cette expérience malheureuse.
A l'heure des bilans, l'homme est non seulement capable de détruire toute vie sur la terre, mais cela a déjà commencé.
L'ONU indique qu'il est trop tard pour éviter la catastrophe climatique, plus de 60% des espèces animales ont déjà disparues, et si un ou plusieurs autres irresponsables du type années 30 et 40 accédaient aux codes nucléaires, on imagine ce qu'ils en feraient en cas de conflit.

Ainsi, l'homme a perdu ce que son obéissance à Dieu lui permettait de bénéficier, la vie éternelle.
Il est devenu imparfait avec sa conséquence : la mort.

Au niveau humain c'était insoluble. Aucun espoir ne pouvait venir de l'humanité. Seul un humain parfait pouvait payer pour les autres la conséquence du péché, la mort.
Un seul suffirait mais il n'existait pas.
Dieu a décidé d'envoyer son fils en faisant de lui un humain parfait et soumis aux tentatives de Satan qui lui réservait un traitement horrible afin de le faire pécher, lui-aussi.

De façon admirable Jésus a tenu, il a rempli sa mission et a offert une vie parfaite pour racheter nos vies imparfaites.

Dieu est donc maintenant en capacité de nous pardonner nos péchés en invoquant le sacrifice de Jésus pour remplacer nos défaillances.
Jésus a payé notre dette à notre place.

Seulement, la question reste la même, celle de l'origine. Il nous faut reconnaître que seul Dieu est en droit de nous diriger..
Dieu n'a pas changer d'objectif, il est Dieu et il veut être reconnu comme tel.

Comment pouvons nous répondre à cette question de la souveraineté de Dieu ?
Cette souveraineté a été identifiée à travers une expression que Jésus a prononcée des centaines de fois, le royaume de Dieu.

Jésus en sera le roi et dominera les hommes au nom de son Père, Jéhovah. Hébreux 2:5.

Qu'attend-il de nous ? La foi et l’obéissance. La foi qui est une démonstration de confiance et d'adhésion, et l'obéissance qui est le pendant de celle que n'ont pas manifestée nos parents à l'origine.

Et oui, nous sommes devant le même choix. Obéir ou non à Dieu.. Comme Adam..
On nous dit ici que c'est perdu pour nous puisque personne ne peut obéir parfaitement.. Mais c'est oublier le sacrifice de Jésus qui intercède pour nous, devant Dieu, lorsque notre obéissance est imparfaite.

Quand nous péchons, Dieu le sait et la sanction reste la mort.. Mais Jésus agit en disant à Dieu que comme il est mort pour nous, et que son sacrifice est bien plus grand que toutes les imperfections humaines réunies, alors le pardon est possible.

C'est là que la notion de péché volontaire apparaît comme tout à fait logique.
Jésus est mort pour racheter les péchés commis à cause de notre hérédité. Paul en a parlé quand il disait qu'il ne réussissait pas à faire ce qu'il voulait (le bien): il constatait que la chair imparfaite s'opposait à notre volonté sincère de bien faire les choses.
C'est pour ces péchés là que Jésus est mort.

Par contre, le péché d'Adam a été commis par un homme parfait. Adam n'avait aucune excuse du genre : j'ai hérité l'imperfection et donc je ne suis pas totalement responsable. Non, Adam était un fils de Dieu, un humain parfait, capable, s'il le voulait, de refuser l'offre de Satan. Son péché a été volontaire et donc sa mort est définitive.

Pour nous humains imparfaits, l'immense majorité de nos péchés sont causés par la faiblesse que nous donne l'imperfection. Nous sommes comme un coureur du 100m haies qui voit ses pieds entravés par une chaîne qui lui permet à peine de marcher péniblement.. Dieu en est conscient et il est disposé à oublier ces péchés là par le sacrifice de Jésus.
Mais avoir des chaînes aux pieds n'entrave pas le cerveau et un homme même imparfait peut lui-aussi commettre le même péché qu'Adam, le péché commis volontairement contre Dieu en toute connaissance de cause.

Ainsi, nous apprenons que l'imperfection n'excuse pas tout.. et tout comme Adam, parfait, fils de Dieu à part entière, lui parlant chaque jour, a malgré tout fait volontairement le choix de s'opposer à Dieu, alors un "appelé" n'est pas à l'abri de ce péché volontaire. C'est la leçon de Hébreux 6:1-6.

Jésus a répété de nombreuses fois qu'il donnait des commandements à ses disciples et deux d'entre eux apparaissent comme les plus importants : aimer Dieu et aimer notre prochain.
Jésus sait que nous ne serons jamais en mesure, pour l'instant, d'obéir parfaitement à Dieu mais s'il avait jugé que cela nous dispensait de le faire, il n'aurait pas insisté pour que nous le fassions quand même, avec nos moyens.

Dans sa condamnation de faux chrétiens, la raison de leur rejet est identifié par Jésus : ces individus n'ont pas fait la volonté de son père.. Le texte ne dit pas qu'ils l'ont fait imparfaitement, mais qu'ils ne l'ont pas fait, même pas essayé de la faire..

Alors Logos me demande : alors pourquoi continues tu de désobéir ? Parce que je suis imparfait et que je crois (foi) que Jésus pourra parler pour moi s'il juge que je ne m"oppose pas volontairement à la volonté de son Père.
Je désobéis comme Paul disait qu'il désobéissait lui-aussi, en lutte avec sa nature pécheresse.
Mais ici la désobéissance n'est pas l'opposition. Je ne dis pas qu'il est inutile d'aimer pour être sauvé, comme toi, mais que mon amour n'est pas parfait, que j'ai encore des efforts à faire et que je les ferais même et toujours imparfaitement. C'est absolument différent.

De son côté Logos nous dit : je suis sauvé, je suis saint, il ne peut rien m'arriver. Quelle prétention ! On ne réclame pas et on ne se proclame pas sauvé, c'est indécent et irrespectueux pour Jésus. C'est une banalisation et une instrumentalisation de sa mort..


En fait c'est simple.

Alors que nous, hommes, sommes créés à l'image de DIEU, et avons des raisonnements concrets, cartésiens, et nous aimons que tout concoure pour que tout soit dit dans la stricte vérité en écartant ceux qui croient à des raisonnements chimériques, vous avez opté pour comprendre la venue de Jésus, la Crucifixion de Jésus, et tout ce que Jésus a entrepris, d'une manière dramaturgique, avec beaucoup donc de fioritures, alors qu'il faut comprendre que Jésus vient pour être porteur de Lumière, porteur de la Parole de DIEU donc nous devons écouter Jésus nous parler, et suivre son enseignement pour le mettre en application, la Crucifixion a permis aux paiens de libérer les gens otages de leur façon de voir le monde, à savoir ils imaginent des dieux qui aiment le sang et la chair, donc Jésus a voulu faire correspondre leur croyance à son apparition et ce qu'il est advenu, sa Crucifixion donc, pour que les paiens soient sauvés du marasme de leur obscurantisme en matière de croyance.

Avec Amour et tout en douceur, Jésus a contraint les paiens à abandonner l'idolatrie des dieux et demi dieux paiens.

C'est clair, concis, et cohérent.

Tandis que d'après votre point de vue, il a fallu à DIEU le sang de Jésus pour pardonner, donc c'est incohérent et de plus blasphématoire.
Image"Ainsi vous-mêmes regardez vous comme morts au péché et comme vivants pour Dieu en Jésus-Christ"

Image"Quiconque demeure en lui ne pèche point quiconque pèche ne l'a pas vu et ne l'a pas connu."

Tobi

* [ Aucun rang ] *

Messages : 15
Enregistré le : 04 juil. 2020, 08:59

Re: Le véritable évangile du Salut par la Foi en Jésus SEULEMENT

Ecrit le 25 juil. 2020, 10:15

Message par Tobi »

Bonjour à tous,

Un long débat :shock: mais j'aime bien le résumé d'Agecanonix cité par Prisca juste au dessus :mains:

prisca

Croyance [Chrétien/Judaisme]
Avatar du membre

Messages : 16316
Enregistré le : 25 oct. 2016, 13:41

Re: Le véritable évangile du Salut par la Foi en Jésus SEULE

Ecrit le 05 sept. 2020, 14:10

Message par prisca »

agecanonix a écrit :
19 nov. 2018, 03:50
Je vais donc expliquer le pourquoi de la rançon.

L'homme, à l'origine, a rejeté le droit de Dieu de décider le bien ou le mal.

Il a ainsi décidé de se diriger seul.
Comme un tournevis qui n'est pas l'outil qu'il faut pour enfoncer un clou, l'homme n'a pas été créé avec la capacité de se diriger seul.


Oui sauf qu'il est faux de dire que Dieu n'a pas créé l'homme capable de s'abstenir de pécher. L'homme le pourra mais pour cela il faut qu'il grandisse, qu'il se rende mature, à l'aube de l'humanité, l'homme est plus proche de l'animal que de l'homme spirituel. Au fil du temps, il pourra se faire une Loi pour lui même sans pour cela avoir besoin de lire les Commandements de DIEU que Moise donne car l'homme s'interdira tout seul de pécher, car il aura muri.

En rejetant le droit de Dieu de nous diriger l'homme a essayé de le faire seul avec les résultats que nous voyons au terme de cette expérience malheureuse.
A l'heure des bilans, l'homme est non seulement capable de détruire toute vie sur la terre, mais cela a déjà commencé.
L'ONU indique qu'il est trop tard pour éviter la catastrophe climatique, plus de 60% des espèces animales ont déjà disparues, et si un ou plusieurs autres irresponsables du type années 30 et 40 accédaient aux codes nucléaires, on imagine ce qu'ils en feraient en cas de conflit.

Ainsi, l'homme a perdu ce que son obéissance à Dieu lui permettait de bénéficier, la vie éternelle.
Il est devenu imparfait avec sa conséquence : la mort.

Au niveau humain c'était insoluble. Aucun espoir ne pouvait venir de l'humanité.
Faux.

La Nouvelle Alliance prévoit que lorsque l'homme est digne de DIEU, Dieu le rend esclave de sa Justice, Dieu l'affranchit du péché en écrivant ses Lois dans son coeur et son esprit.

S'il y a dans notre monde des débordements, c'est parce que personne n'a été reconnu digne aux yeux de DIEU et personne n'est affranchi du péché.
Seul un humain parfait pouvait payer pour les autres la conséquence du péché, la mort.
Un seul suffirait mais il n'existait pas.
Dieu a décidé d'envoyer son fils en faisant de lui un humain parfait et soumis aux tentatives de Satan qui lui réservait un traitement horrible afin de le faire pécher, lui-aussi.

De façon admirable Jésus a tenu, il a rempli sa mission et a offert une vie parfaite pour racheter nos vies imparfaites.
Pratique paienne de la Grèce antique, de l'Egypte antique, de la Rome antique, des Aztèques et des Mayas mais surement pas chrétienne.
a écrit :Dieu est donc maintenant en capacité de nous pardonner nos péchés en invoquant le sacrifice de Jésus pour remplacer nos défaillances.
Jésus a payé notre dette à notre place.
Blasphématoire.

Jésus s'est porté rançon pour payer par sa Vie non pas à DIEU car c'est de la cruauté pure et simple et tu oses dire sans avoir honte une telle offense ?

Ne t'étonne pas de la fin du monde car si tous vous pensez de cette façon, vous ne méritez pas la Vie et Dieu en termine avec ce monde.
Seulement, la question reste la même, celle de l'origine. Il nous faut reconnaître que seul Dieu est en droit de nous diriger..
Dieu n'a pas changer d'objectif, il est Dieu et il veut être reconnu comme tel.

Comment pouvons nous répondre à cette question de la souveraineté de Dieu ?
Cette souveraineté a été identifiée à travers une expression que Jésus a prononcée des centaines de fois, le royaume de Dieu.

Jésus en sera le roi et dominera les hommes au nom de son Père, Jéhovah. Hébreux 2:5.

Qu'attend-il de nous ? La foi et l’obéissance. La foi qui est une démonstration de confiance et d'adhésion, et l'obéissance qui est le pendant de celle que n'ont pas manifestée nos parents à l'origine.

Et oui, nous sommes devant le même choix. Obéir ou non à Dieu.. Comme Adam..
On nous dit ici que c'est perdu pour nous puisque personne ne peut obéir parfaitement.. Mais c'est oublier le sacrifice de Jésus qui intercède pour nous, devant Dieu, lorsque notre obéissance est imparfaite.

Quand nous péchons, Dieu le sait et la sanction reste la mort.. Mais Jésus agit en disant à Dieu que comme il est mort pour nous, et que son sacrifice est bien plus grand que toutes les imperfections humaines réunies, alors le pardon est possible.

C'est là que la notion de péché volontaire apparaît comme tout à fait logique.
Jésus est mort pour racheter les péchés commis à cause de notre hérédité. Paul en a parlé quand il disait qu'il ne réussissait pas à faire ce qu'il voulait (le bien): il constatait que la chair imparfaite s'opposait à notre volonté sincère de bien faire les choses.
C'est pour ces péchés là que Jésus est mort.

Par contre, le péché d'Adam a été commis par un homme parfait. Adam n'avait aucune excuse du genre : j'ai hérité l'imperfection et donc je ne suis pas totalement responsable. Non, Adam était un fils de Dieu, un humain parfait, capable, s'il le voulait, de refuser l'offre de Satan. Son péché a été volontaire et donc sa mort est définitive.

Pour nous humains imparfaits, l'immense majorité de nos péchés sont causés par la faiblesse que nous donne l'imperfection. Nous sommes comme un coureur du 100m haies qui voit ses pieds entravés par une chaîne qui lui permet à peine de marcher péniblement.. Dieu en est conscient et il est disposé à oublier ces péchés là par le sacrifice de Jésus.
Mais avoir des chaînes aux pieds n'entrave pas le cerveau et un homme même imparfait peut lui-aussi commettre le même péché qu'Adam, le péché commis volontairement contre Dieu en toute connaissance de cause.

Ainsi, nous apprenons que l'imperfection n'excuse pas tout.. et tout comme Adam, parfait, fils de Dieu à part entière, lui parlant chaque jour, a malgré tout fait volontairement le choix de s'opposer à Dieu, alors un "appelé" n'est pas à l'abri de ce péché volontaire. C'est la leçon de Hébreux 6:1-6.

Jésus a répété de nombreuses fois qu'il donnait des commandements à ses disciples et deux d'entre eux apparaissent comme les plus importants : aimer Dieu et aimer notre prochain.
Jésus sait que nous ne serons jamais en mesure, pour l'instant, d'obéir parfaitement à Dieu mais s'il avait jugé que cela nous dispensait de le faire, il n'aurait pas insisté pour que nous le fassions quand même, avec nos moyens.

Dans sa condamnation de faux chrétiens, la raison de leur rejet est identifié par Jésus : ces individus n'ont pas fait la volonté de son père.. Le texte ne dit pas qu'ils l'ont fait imparfaitement, mais qu'ils ne l'ont pas fait, même pas essayé de la faire..

Alors Logos me demande : alors pourquoi continues tu de désobéir ? Parce que je suis imparfait et que je crois (foi) que Jésus pourra parler pour moi s'il juge que je ne m"oppose pas volontairement à la volonté de son Père.
Je désobéis comme Paul disait qu'il désobéissait lui-aussi, en lutte avec sa nature pécheresse.
Mais ici la désobéissance n'est pas l'opposition. Je ne dis pas qu'il est inutile d'aimer pour être sauvé, comme toi, mais que mon amour n'est pas parfait, que j'ai encore des efforts à faire et que je les ferais même et toujours imparfaitement. C'est absolument différent.

De son côté Logos nous dit : je suis sauvé, je suis saint, il ne peut rien m'arriver. Quelle prétention ! On ne réclame pas et on ne se proclame pas sauvé, c'est indécent et irrespectueux pour Jésus. C'est une banalisation et une instrumentalisation de sa mort..

Tout ce qui précède est du pipi du chat.
Image"Ainsi vous-mêmes regardez vous comme morts au péché et comme vivants pour Dieu en Jésus-Christ"

Image"Quiconque demeure en lui ne pèche point quiconque pèche ne l'a pas vu et ne l'a pas connu."

Estrabolio

[ Incroyant ] [ Athée ]
Avatar du membre

Messages : 8841
Enregistré le : 02 mai 2014, 03:20

Re: Le véritable évangile du Salut par la Foi en Jésus SEULEMENT

Ecrit le 05 sept. 2020, 14:31

Message par Estrabolio »

Tiens après la haine et les insultes permanentes voici la vulgarité....ça manquait.

Espérons pour elle qu'elle ne sera jamais jugé avec la sévérité dont elle fait preuve envers son prochain.
[...]

prisca

Croyance [Chrétien/Judaisme]
Avatar du membre

Messages : 16316
Enregistré le : 25 oct. 2016, 13:41

Re: Le véritable évangile du Salut par la Foi en Jésus SEULEMENT

Ecrit le 05 sept. 2020, 14:34

Message par prisca »

Estrabolio a écrit :
05 sept. 2020, 14:31
Tiens après la haine et les insultes permanentes voici la vulgarité....ça manquait.

Espérons pour elle qu'elle ne sera jamais jugé avec la sévérité dont elle fait preuve envers son prochain.
Pipi de chat c'est vulgaire ?

Expression "Du pipi de chat". Signification : Expression française qui fait allusion à un liquide, une boisson insipide, de mauvaise qualité ou au sens figuré à une chose sans valeur ou sans importance. Origine : Expression française qui s'inspire de "laisser pisser la bête" et signifie "attends" chez les cavaliers.
Image"Ainsi vous-mêmes regardez vous comme morts au péché et comme vivants pour Dieu en Jésus-Christ"

Image"Quiconque demeure en lui ne pèche point quiconque pèche ne l'a pas vu et ne l'a pas connu."

Répondre
  • Sujets similaires
    Réponses
    Vues
    Dernier message

Retourner vers « Religion du Christianisme »

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Arké, Google et 13 invités