Des miracles miracles , qu'est ce donc ?

Répondre
agecanonix

* [ Aucun rang ] *

Messages : 10807
Enregistré le : 25 déc. 2009, 17:55

Re: question concernant Jésus.

Ecrit le 16 févr. 2013, 13:55

Message par agecanonix »

medico a écrit :et se sont qui les signataires du concordat ?
Image
Je te signal que lors de cette signature en 1933 Hitler était au pouvoir.
Et ici, dans les courriers échangés, il n'y aurait pas du "cher Chancelier" ou "très cher Adolphe" ??? non ???
Pour connaître mon espérance de témoin de Jéhovah, cliquer sur le lien ci-dessous.

http://www.forum-religion.org/post1085315.html#p1085315

agecanonix

* [ Aucun rang ] *

Messages : 10807
Enregistré le : 25 déc. 2009, 17:55

Re: question concernant Jésus.

Ecrit le 16 févr. 2013, 14:15

Message par agecanonix »

article wikipedia
L'arrivée du Parti nazi au pouvoir en janvier 1933 change la donne. Le catholique conservateur Franz von Papen est nommé vice-chancelier. Le programme de restauration de la grandeur allemande séduit une partie des catholiques. De son côté, Pie XI est traumatisé par les événements de la Russie soviétique. Il relance les négociations au mois de mars, cette fois au niveau de l'Allemagne tout entière. Il s'appuie sur Mgr Pacelli, devenu secrétaire d'État, Mgr Gröber, archevêque de Fribourg, et Mgr Kaas, président du Zentrum. Hitler lui-même est peu convaincu par l'idée d'un tel accord, mais von Papen le convainc : il lui fait miroiter le ralliement de l'électorat catholique.
Les négociations se déroulent très rapidement. Le 20 juillet, la convention est signée. Von Papen y voit une grande victoire contre le bolchévisme ; Pie XI un accord « inattendu et inespéré » (M. Agostino), évitant un nouveau Kulturkampf. Si le Zentrum disparaît, l'Église catholique romaine est reconnue pour la première fois dans l'ensemble du Reich ; les associations, les œuvres de jeunesse, l'école confessionnelle se voient accorder des garanties ; les biens confisqués sont restitués.
Les catholiques allemands accueillent le concordat d'un œil plutôt favorable ; ainsi du cardinal Bertram, qui avait pourtant présidé la conférence de Fulda (1932) interdisant aux catholiques d'adhérer à la NSDAP. De fait, le gouvernement nazi paraît un interlocuteur plus digne de confiance que la République de Weimar, accusée de tous les maux. Du côté des nazis, on se satisfait de la disparition du Zentrum. De plus, l’article 14 du concordat stipulait : “ Les nominations d’archevêques, d’évêques et toute autre nomination ne deviendront définitives que lorsque le représentant du Reich aura donné son accord pour ce qui est de savoir si ces nominations ne présentent pas d’inconvénients au point de vue politique générale.
« La conclusion du concordat me paraît apporter la garantie suffisante que les citoyens du Reich de confession catholique se mettront dorénavant sans réserve au service du nouvel État national-socialiste. »déclarera Adolf Hitler2.


Je remets ci-dessous les phrases fortes.
séduit une partie des catholiques Tiens , ils n'avaient pas lu Mein kampf ???
Le catholique conservateur Franz von Papen Lui non plus ne l'avait pas lu ???
Pie XI est traumatisé par les événements de la Russie soviétique La voilà, la raison !!!
Mgr Kaas, président du Zentrum. Tiens, un Monsignore, président d'un parti qui votera les pleins pouvaoirs à Hitler le 24 mars !!! Lui aussi, il n'avait pas lu Mein Kampf ???
Pie XI ( y voit ) un accord « inattendu et inespéré . Un miracle de Dieu tant qu'on y est !!! Et les juifs au fait ???
Les catholiques allemands accueillent le concordat d'un œil plutôt favorable Ben voyons, si le Pape bénit !!!
De fait, le gouvernement nazi paraît un interlocuteur plus digne de confiance que la République de Weimar Digne de confiance, c'est à pleurer !!! et les juifs dans tout ça, et Mein kempf, et la solution finale ?? oubliés mon cher Pie XII ??
La conclusion du concordat me paraît apporter la garantie suffisante que les citoyens du Reich de confession catholique se mettront dorénavant sans réserve au service du nouvel État national-socialiste. Adolf Hitler.. Tu m'étonnes, et grâce à qui.. A tonton Pacelli !!!

Alors SVP, un peu de d'honnêteté..
Pour connaître mon espérance de témoin de Jéhovah, cliquer sur le lien ci-dessous.

http://www.forum-religion.org/post1085315.html#p1085315

agecanonix

* [ Aucun rang ] *

Messages : 10807
Enregistré le : 25 déc. 2009, 17:55

Re: question concernant Jésus.

Ecrit le 16 févr. 2013, 14:18

Message par agecanonix »

Pie XII a écrit : Je vous invite à plus d'humilité et à ne plus jamais vous exprimer sur le sujet. Du moins, tant que vous ne serez pas capable de balayer devant votre porte les insanités qui s'y trouvent.
Tu n'as pas fini d'en entendre parler mon ami.. tu aurais du réflechir avant de parler..
Pour connaître mon espérance de témoin de Jéhovah, cliquer sur le lien ci-dessous.

http://www.forum-religion.org/post1085315.html#p1085315

dan 26

[ Incroyant ] [ Athée ]

Messages : 3549
Enregistré le : 24 févr. 2008, 18:14

Re: question concernant Jésus.

Ecrit le 16 févr. 2013, 14:53

Message par dan 26 »

Peux on savoir la relation avec le sujet, "question concernant JC", et le pape !!!?
Y a t'il un modérateur sur ce sujet, ça part dans tous les sens .
amicalement

Pie XII

* [ Aucun rang ] *

Messages : 246
Enregistré le : 20 sept. 2012, 13:10

Re: question concernant Jésus.

Ecrit le 16 févr. 2013, 15:16

Message par Pie XII »

agecanonix a écrit :je vois que notre ami Pie XII, le bien nommé, est un adepte du révisionnisme..

Les monsignores bien bedonnants du Vatican, bien aidés par Pacelli, ont misé sur le cheval Hitler dans leur croisade anti-communiste et tant pis pour les effets collatéraux sur les juifs..Pour ce que l'Eglise en pensait à l'époque !!
Calomnie, mensonge... La pratique est bien huilée, du côté de la Watchtower !
L'Église catholique a sauvé des centaines de milliers de juifs. Combien votre organisation en a-t-elle sauvé ?
C'est profondément écoeurant de voir une Eglise dont les historiens et l'immense majorité des juifs reconnaissent le silence honteux et complice se rabattre sur un TJ qui essayait de sauver ses frères et soeurs déjà en partance pour des camps qui ne feront jamais ouvrir la bouche à un pape au mieux lâche, au pire complice..
Vous voulez me faire croire que des Témoins de Jéhovah étaient déportés avant que la lettre de la Watchtower ne soit envoyée, alors que vous croyiez, jusqu'à ce que je vous enseigne la réalité, que les premiers camps n'avaient ouvert que bien plus tard ? Vous êtes ridicule.

Le pape a publié une encyclique en 1937 et a été le seul dirigeant au monde à condamner explicitement le nazisme. Le monde entier l'a célébré, notamment Einstein.
Dormez bien, Pontife, un Tj a fait pire que vous !!! Vous qui avez fait prier dans vos églises pour le saint Reich, qui avaient tenté de sauver vos intérêts matériels en Allemagne, au détriment de vos ouailles qui, eux, mourront sur les fronts, bénis par vos curés, enfin, par ceux qui vous obéiront, car heureusement, beaucoup seront révoltés par votre passivité.
Mensonge : le pape n'a jamais fait prier pour les nazis. À Fulda, la conférence des évêques allemands a même interdit aux catholiques allemands d'adhérer au parti nazi.
Heureusement que vous les avez, ces pauvres curés, camarades de détention des TJ que vous ciblez maintenant par mesure d'évitement, comme les vrais complices d'Hitler.. Hier c'était les juifs, aujourd'hui ce sont les TJ.
Personne ne se soucie des Témoins de Jéhovah et de leur organisation, hormis ceux qui l'ont quittée.
Ne me reprochez pas de déclarer la vérité : la Watchtower a enfoncé explicitement les juifs pour sauver les siens. Dieu merci, personne ne peut reprocher cela à l'Église catholique.
Faut-il ne rien avoir pour se défendre pour allumer de tels contres-feu lamentables .
je me demandais pourquoi ce pseudo Pie XII, j'ai compris maintenant !!!
Vous avez raison de parler de défense : vous et votre coreligionnaire avez calomnié l'Église catholique. J'ai donc été en position de l'agressé, celui qui doit se défendre (je reprends vos propos). Et que je le fasse, visiblement, vous insupporte. Vous auriez préféré un bon petit catholique complexé, ignorant la vérité. Pas de chance. Et je suis fort heureux que vous me permettiez de rétablir ainsi la vérité à propos de l'Église et d'tébalir celle qui concerne la Watchtower.

Pie XII

* [ Aucun rang ] *

Messages : 246
Enregistré le : 20 sept. 2012, 13:10

Re: question concernant Jésus.

Ecrit le 16 févr. 2013, 15:22

Message par Pie XII »

agecanonix a écrit : Et ici, dans les courriers échangés, il n'y aurait pas du "cher Chancelier" ou "très cher Adolphe" ??? non ???
Si on a retrouvé les documents compromettants pour une organisation minuscule comme la Watchtower, il devrait être facile de retrouver ceux que l'Église a envoyé aux nazis. Et je vous le dis : vous ne trouverez rien.

Par ailleurs, je répète que les discussions au sujet de ce concordat avaient débuté sous la république de Weimar. Donc, le concordat signé avec les nazis n'était pas une reconnaissance ou un aval de l'idéologie nazie.

En revanche, la Déclaration de faits écrite par la Watchtower et envoyée à Hitler est explicite : le juif est montré du doigt, faisant office d'ennemi commun aux nazis et aux Témoins de Jéhovah. Notons un autre groupe ciblé par la Watchtower dans cette déclaration : les catholiques.

La déclaration de faits est proprement immonde : c'est de la dénonciation.

Pie XII

* [ Aucun rang ] *

Messages : 246
Enregistré le : 20 sept. 2012, 13:10

Re: question concernant Jésus.

Ecrit le 16 févr. 2013, 15:35

Message par Pie XII »

agecanonix a écrit :article wikipedia
L'arrivée du Parti nazi au pouvoir en janvier 1933 change la donne. Le catholique conservateur Franz von Papen est nommé vice-chancelier.

Lors du procès de Nuremberg, von Papen est disculpé. Certes, il a été membre du NSDAP. Certes, il a permis à Hitler d'accéder au pouvoir. Mais il a été marginalisé dès 1934 au sein de ce groupe, ainsi que le relate l'article qui lui est dédié sur Wikipedia : http://fr.wikipedia.org/wiki/Franz_von_Papen

Le programme de restauration de la grandeur allemande séduit une partie des catholiques.

On est effectivement loin de la haine du juif qui fait tant fantasmer la Watchtower...

De son côté, Pie XI est traumatisé par les événements de la Russie soviétique. Il relance les négociations au mois de mars, cette fois au niveau de l'Allemagne tout entière. Il s'appuie sur Mgr Pacelli, devenu secrétaire d'État, Mgr Gröber, archevêque de Fribourg, et Mgr Kaas, président du Zentrum. Hitler lui-même est peu convaincu par l'idée d'un tel accord, mais von Papen le convainc : il lui fait miroiter le ralliement de l'électorat catholique.

Qu'il n'aura finalement pas eu, et c'est ce qui a poussé Hitler à ne pas respecter les termes du concordat. CQFD. Vous êtes formidable. On dirait que nous fonctionnons de concert et que vous seriez mon partenaire : vous avanceriez des stupidités que j'aurais facile à démonter...

Les négociations se déroulent très rapidement. Le 20 juillet, la convention est signée. Von Papen y voit une grande victoire contre le bolchévisme ; Pie XI un accord « inattendu et inespéré »

Dans la mesure où ce concordat n'avait pas abouti sous la république de Weimar. Rien de plus. D'ailleurs, en scrutant les documents catholiques, on ne retrouve qu'un type d'écrits : la condamnation stricte et sans ambiguïté du nazisme !

(M. Agostino), évitant un nouveau Kulturkampf. Si le Zentrum disparaît, l'Église catholique romaine est reconnue pour la première fois dans l'ensemble du Reich ; les associations, les œuvres de jeunesse, l'école confessionnelle se voient accorder des garanties ; les biens confisqués sont restitués.

Pour trois mois, tout au plus. Jusqu'à ce que Hitler se rende compte qu'il ne pourra pas compter sur l'appui de l'Église catholique.

Les catholiques allemands accueillent le concordat d'un œil plutôt favorable ; ainsi du cardinal Bertram, qui avait pourtant présidé la conférence de Fulda (1932) interdisant aux catholiques d'adhérer à la NSDAP. De fait, le gouvernement nazi paraît un interlocuteur plus digne de confiance que la République de Weimar, accusée de tous les maux. Du côté des nazis, on se satisfait de la disparition du Zentrum. De plus, l’article 14 du concordat stipulait : “ Les nominations d’archevêques, d’évêques et toute autre nomination ne deviendront définitives que lorsque le représentant du Reich aura donné son accord pour ce qui est de savoir si ces nominations ne présentent pas d’inconvénients au point de vue politique générale.

Cette condition n'a jamais porté, au motif que Hitler n'a jamais respecté les termes du concordat.

« La conclusion du concordat me paraît apporter la garantie suffisante que les citoyens du Reich de confession catholique se mettront dorénavant sans réserve au service du nouvel État national-socialiste. »déclarera Adolf Hitler2.
Il a vite déchanté, n'est-ce pas ! Sinon, comment interpréter son non-respect des termes du concordat ? Si les catholiques l'avaient soutenu, il n'aurait pas eu intérêt à se les mettre à dos en déportant des prêtres, en confisquant des biens... C'est évident !
Je remets ci-dessous les phrases fortes.
séduit une partie des catholiques Tiens , ils n'avaient pas lu Mein kampf ???
Le catholique conservateur Franz von Papen Lui non plus ne l'avait pas lu ???
Pie XI est traumatisé par les événements de la Russie soviétique La voilà, la raison !!!
Mgr Kaas, président du Zentrum. Tiens, un Monsignore, président d'un parti qui votera les pleins pouvaoirs à Hitler le 24 mars !!! Lui aussi, il n'avait pas lu Mein Kampf ???
Pie XI ( y voit ) un accord « inattendu et inespéré . Un miracle de Dieu tant qu'on y est !!! Et les juifs au fait ???
Les catholiques allemands accueillent le concordat d'un œil plutôt favorable Ben voyons, si le Pape bénit !!!
De fait, le gouvernement nazi paraît un interlocuteur plus digne de confiance que la République de Weimar Digne de confiance, c'est à pleurer !!! et les juifs dans tout ça, et Mein kempf, et la solution finale ?? oubliés mon cher Pie XII ??
La conclusion du concordat me paraît apporter la garantie suffisante que les citoyens du Reich de confession catholique se mettront dorénavant sans réserve au service du nouvel État national-socialiste. Adolf Hitler.. Tu m'étonnes, et grâce à qui.. A tonton Pacelli !!!

Alors SVP, un peu de d'honnêteté..

La voilà, l'honnêteté : en Belgique, dans les années 1930, un homme politique fait parler de lui. Il s'agit de Léon Degrelle, fondateur du parti Rex. Ce dernier mettra sur pied la "Légion Wallonie" qui combattit aux côtés de la Waffen-SS sur le Front de l'Est contre les Soviétiques. Il était ouvertement pro-nazi.

En 1936, il s'apprête à rafler la majorité au Parlement, lors des élections législatives. Un homme se met en travers de son chemin : Van Rooy. Il exhorte les catholiques à ne pas voter pour Degrelle, le montrant comme une menace de par ses accointances avec Hitler. Van Rooy, c'est l'archevêque de Bruxelles-Malines. C'est donc grâce à l'Église catholique de Belgique si le rexisme n'a pas gagné.

En Allemagne, Hitler n'a JAMAIS pu compter sur l'électorat catholique pour accéder au pouvoir. Il n'a JAMAIS pu compter sur son soutien. C'est la raison pour laquelle il a renié le concordat en ne l'appliquant pas.

Voilà, la vérité.

Pie XII

* [ Aucun rang ] *

Messages : 246
Enregistré le : 20 sept. 2012, 13:10

Re: question concernant Jésus.

Ecrit le 16 févr. 2013, 15:52

Message par Pie XII »

Mais venons-en maintenant à l'idéologie pro-nazie adoptée par la Watchtower. En analysant les doctrines de cette organisation aux alentours de la prise de pouvoir de Hitler, on constate des choses étranges...

Ainsi, jusqu'en 1932, la Watchtower était persuadée que les juifs selon la chair constituaient le peuple élu de Dieu. C'est inscrit dans l'un de leurs ouvrages, publié en 1929 par les soins de Rutherford. Je peux citer des passages de ce livre au besoin.

Étrangement, alors que plus rien ne semble s'opposer à la prise du pouvoir par Hitler en Allemagne, et que ce dernier est notoirement antisémite, la Watchtower adopte un tout autre langage : désormais, les juifs selon la chair ne sont plus le peuple élu de Dieu ! Non, voici ce que la Watchtower publiait dans le livre "Les Témoins de Jéhovah - Prédicateurs du Royaume de Dieu" :
Les Etudiants de la Bible connaissaient bien les nombreuses prophéties de restauration qui avaient été faites à l'Israël antique par les prophètes de Dieu (textes cités). Jusqu'en 1932, ils ont pensé que ces prophéties s'appliquaient tout particulièrement aux Juifs selon la chair. De ce fait, ils croyaient que Dieu témoignerait de nouveau de la faveur à Israël, en faisant revenir peu à peu les Juifs en Palestine, en leur ouvrant les yeux à la vérité selon laquelle Jésus est le Rédempteur et le Roi messianique, et en se servant d'eux comme intermédiaires pour dispenser des bénédictions à toutes les nations. Fort de cette compréhension des choses, frère Russell a exposé devant de grands auditoires juifs, à New York ainsi qu'en Europe, le thème "Le sionisme dans la prophétie" ; quant à frère Rutherford, en 1925, il a écrit le livre Comfort for the Jews(Consolation pour les Juifs). Mais peu à peu, il est devenu manifeste que ce qui arrivait aux Juifs en Palestine n'était pas l'accomplissement des grandes prophéties de restauration données par Jéhovah. La désolation était arrivée sur la Jérusalem du 1er siècle parce que les Juifs avaient rejeté le Fils de Dieu, le Messie, celui qui avait été envoyé au nom de Jéhovah (textes cités). Il apparaissait de plus en plus nettement qu'en tant que peuple les Juifs n'avaient pas changé d'attitude. Ils ne se repentaient pas des mauvaises actions qu'avaient commises leurs ancêtres. Le retour de certains en Palestine n'était pas motivé par l'amour de Dieu ou le désir de magnifier son nom en accomplissant sa Parole. C'est ce qu'a expliqué clairement le deuxième tome de Justification, publié en anglais en 1932 par la Watch Tower Bible and Tract Society.
Étrange ? Pas vraiment, quand on sait que l'Allemagne était le bastion watchtowerien en Europe... Il y allait donc de la préservation des intérêts du consortium de se montrer idéologiquement complice de Hitler...

agecanonix

* [ Aucun rang ] *

Messages : 10807
Enregistré le : 25 déc. 2009, 17:55

Re: question concernant Jésus.

Ecrit le 16 févr. 2013, 16:23

Message par agecanonix »

La question n'est pas qu'Hitler ait réussi ou non à se faire aimer des cathos, mais que l'Eglise ait osé tenté de monnayer l’allégeance des catholiques Allemands..Elle a pactisé avec le diable..

Car dans ce Concordat, c'est bien de cela qu'il s'agit.. Et à ce moment là, plus personne dans les rangs des Monsignores se fait référence à Mein kempf .. Curieux, cette amnésie qui ne reviendra que plus tard quand on aura compris que finalement, ce sont les alliés qui allaient la gagner, cette guerre..

Von Papen disculpé, mais grâce à qui ?? Cherche bien !!! si, si, du côté de Rome.. Mais il n'empèche qu'il y a bien comparu devant ce tribunal.. Si un TJ y avait comparu, qu'est ce qu'on aurait pas entendu !!!!

Le programme de restauration de la grandeur allemande séduit une partie des catholiques.
Mais comment peut-il séduire des cathos qui connaissaient tous le livre Mein Kempf ??? Dis moi !!!
Pie XII a écrit :en scrutant les documents catholiques, on ne retrouve qu'un type d'écrits : la condamnation stricte et sans ambiguïté du nazisme !
Dites plutôt, en lisant les documents qui restent !!! Car le Concordat est bien là et la tentative honteuse de composer avec l'auteur de Mein kempf reste une tâche honteuse de l'histoire qu'on ne peut effacer.
Pie XII a écrit :Pour trois mois, tout au plus. Jusqu'à ce que Hitler se rende compte qu'il ne pourra pas compter sur l'appui de l'Église catholique
C'est cela, vous n'êtes pas le seul à connaître l'histoire.. Le pire, c'est même d'avoir essayer ce concordat.. Car, la solution finale était, dites vous , bien connue à l'époque..Von Papen qui ne pouvaient l'ignorer, travaillaient quand même pour Hitler et sera décoré pour service rendu par Pie XII.
source Wikipédia: Von Papen est capturé avec son fils Franz par le 550e bataillon aéroporté, amené en camp de prisonnier pour être l'un des accusés du procès de Nuremberg. Il fut relaxé bien que la cour admît qu'il avait commis un nombre d'immoralités politiques qui n'étaient pas condamnables. Il fut néanmoins condamné à huit années de travaux forcés par un tribunal de dénazification de l'Allemagne de l'ouest ; il finit par être relaxé en 1949 en appel.
Ce catholique politique est l’ami personnel de plusieurs papes. Il rencontre Ambrogio Ratti, le futur Pie XI pendant la République de Weimar. Par le relais du nonce Pacelli - futur pape Pie XII - il est un relais diplomatique en Prusse de la politique concordataire du Vatican. Pie XI le décore ou l'honore : il reçoit le titre honorifique de « chambellan du Pape », est fait chevalier de l'ordre de Malte et Grand croix de l'ordre de Pie IX. C'est lui qui négocie avec Pacelli, devenu Secrétaire d'État, le concordat avec l'Allemagne qu'il signe à Rome en 1933.

Il ne savait pas lire, ce grand catholique, pourtant Mein kempf, c'était en Allemand..

Nous, TJ, devons à la complicité du Vatican, certains de nos morts.. car le monde aurait été différent si tous les cathos avaient eu la même attitude que les TJ, ne pas servir dans les armées d'Hitler.
Par contre, merci aux millions de cathos qui, désobéissant à leur hiérarchie, ont écouté leur conscience..
Vous n'avez pas remarqué la purge dans la hiérarchie Française catholique juste après la guerre.. ??? Curieux dans votre hypothèse.
Pour connaître mon espérance de témoin de Jéhovah, cliquer sur le lien ci-dessous.

http://www.forum-religion.org/post1085315.html#p1085315

samuell

* [ Aucun rang ] *
Avatar du membre

Messages : 1912
Enregistré le : 07 oct. 2012, 06:05

Re: question concernant Jésus.

Ecrit le 16 févr. 2013, 18:28

Message par samuell »

Tiens , pourquoi la watchtove veut supprimer des courriers tj peu flatteurs sur cette époque d'un mémorium sur la guerre aux USA ?

samuell

* [ Aucun rang ] *
Avatar du membre

Messages : 1912
Enregistré le : 07 oct. 2012, 06:05

Re: question concernant Jésus.

Ecrit le 16 févr. 2013, 18:31

Message par samuell »

10 000 TJ allemands eurent la vie sauve en ne suivant pas les ordres de la watchtove !

dan 26

[ Incroyant ] [ Athée ]

Messages : 3549
Enregistré le : 24 févr. 2008, 18:14

Re: question concernant Jésus.

Ecrit le 16 févr. 2013, 18:42

Message par dan 26 »

P.............vous mélangez tous les sujets!!!
Halte au feu
amicalement

Pie XII

* [ Aucun rang ] *

Messages : 246
Enregistré le : 20 sept. 2012, 13:10

Re: question concernant Jésus.

Ecrit le 17 févr. 2013, 04:52

Message par Pie XII »

dan 26 a écrit : Je ne vois pas la relation avec cela est le thème du sujet !!!!!!!!
Pour information, qui a permis aux criminel de guerre de partir en douce en Argentine par exemple, si ce n'est l'église de l'époque!!!
amicalement
C'est une autre affaire. Ici, nous discutons de l'attitude de l'Église catholique AVANT et PENDANT la Seconde Guerre mondiale.

D'une part, nous avons une organisation (la Watchtower) qui a tenté un rapprochement avec le régime nazi en caressant la bête dans le sens du poil. Par exemple, en surfant sur la vague de l'antisémitisme, attribuant les problèmes au "big business" qu'incarne le Juif. C'est inscrit dans la Déclaration de faits envoyée à Hitler par la Watchtower.

D'autre part, nous avons l'Église catholique qui a fait ce qu'elle a pu :
1. s'insurger publiquement et officiellement de l'idéologie nazie (en dénonçant, par le biais de deux encycliques, le racisme, l'antisémitisme et le paganisme) ;
2. délivrer de faux certificats de baptême ;
3. cacher des juifs et des juives dans les couvents et les monastères ;
4. transférer sous l'habit clérical ou monastique des juifs d'Allemagne vers des pays sécurisants...

Voici ce qu'écrivait Albert Einstein dans les colonnes du Times (édition du 23 décembre 1940) : "Lorsque la révolution nazie survient en Allemagne, c’est sur les universités que je comptais pour défendre la liberté, dont j’étais moi-même un amoureux, car je savais qu’elles avaient toujours mis en avant leur attachement à la cause de la vérité ; mais non, les universités furent immédiatement réduites au silence. Alors je me tournai vers les grands éditeurs de journaux, dont les éditoriaux enflammés des jours passés avaient proclamé leur amour de la liberté ; mais eux aussi, en quelques courtes semaines et comme les universités, furent réduits au silence.

Dans la campagne entreprise par Hitler pour faire disparaître la vérité, seule l’Eglise catholique se tenait carrément en travers du chemin. Je ne m’étais jamais spécialement intéressé à l’Eglise auparavant, mais maintenant je ressens pour elle une grande affection et admiration, parce qu’elle seule a eu le courage et la persévérance de se poser en défenseur de la vérité intellectuelle et de la liberté morale. Je suis donc bien forcé d’avouer que, maintenant, c’est sans réserve que je fais l’éloge de ce qu’autrefois je dédaignais."

Lorsque Isaac Herzog a alerté Pie XII de la déportation des juifs lituaniens par les nazis. Qu'a fait Pie XII ? Il a appelé von Ribbentrop le 11 mars 1940 pour protester. Le Times, déjà, rapportait cette condamnation du régime nazi dans son édition du 13 mars 1940 avec en guise de titre d'article : "The Pope is emphatic about just peace" et, comme sous-titre : "Jews rights defended". Les observateurs ont estimé qu'on avait assisté à un "Hitler's Canossa" et que Pie XII aurait parlé en propos incendiaires à von Ribbentrop.

Les articles sont tous disponibles sur le site du Times : http://www.time.com/time/magazine/0,926 ... 23,00.html
Il vous suffit simplement de vous inscrire et de payer pour vérifier mes propos ! Si j'ai menti, je rembourse les dépenses au quadruple !

Quand on sait tout cela, il n'est pas étonnant que des personnalités juives telles que Isaac Herzog, Golda Meir, Giuseppe Nathan, Léo Kubowitski...

Et que penser, aussi, de l'édition du Times du 11 octobre 1945 qui annonça que le Congrès juif mondial avait offert 20.000 $ à l'Église catholique "en reconnaissance des efforts de la Sainte Eglise catholique romaine dans le sauvetage des Juifs persécutés par le nazisme et le fascisme" ?

Que penser, encore, de la conversion, d'Israël Zolli, rabbin de Rome, et de toute sa famille le 13 février 1945 au catholicisme, alors que la victoire des Alliés est inéluctable ?

Vérifiez sur le site du Times !

Aucune autre organisation n'a pris ses responsabilités morales devant les atrocités nazies. Aucune autre que l'Église catholique : c'est Einstein qui l'a affirmé !

dan 26

[ Incroyant ] [ Athée ]

Messages : 3549
Enregistré le : 24 févr. 2008, 18:14

Re: question concernant Jésus.

Ecrit le 17 févr. 2013, 10:12

Message par dan 26 »

Pie XII a écrit :Aucune autre organisation n'a pris ses responsabilités morales devant les atrocités nazies. Aucune autre que l'Église catholique : c'est Einstein qui l'a affirmé !
Et tu penses que Einstein est une référence dans ce domaine . Dites moi que je rêve; sous prétexte que c'est un genie de la science tu lui attribues la même qualité dans le domaine de l'histoire !!!
Je rappelle que le sujet est : question concernant Jésus.
amicalement

Pie XII

* [ Aucun rang ] *

Messages : 246
Enregistré le : 20 sept. 2012, 13:10

Re: question concernant Jésus.

Ecrit le 17 févr. 2013, 10:33

Message par Pie XII »

dan 26 a écrit : Et tu penses que Einstein est une référence dans ce domaine . Dites moi que je rêve; sous prétexte que c'est un genie de la science tu lui attribues la même qualité dans le domaine de l'histoire !!!

Imaginons que vous ayez 80 ans cette année. Cela vous donnerait 1933 comme année de naissance. À la fin de la Seconde Guerre mondiale, vous auriez eu 12 ans.
Albert Einstein était allemand et juif, et surtout, il avait 66 ans à la fin de la Seconde Guerre mondiale. Il est donc un contemporain. Vous aimez pourtant bien le concept de contemporanéité, je me trompe ? Par ailleurs, si je n'avais cité qu'Albert Einstein comme personne ayant célébré le rôle de l'Église catholique le temps qu'a duré le pouvoir nazi... Mais non ! Alors, je vous rappelle d'autres noms :

- Isaac Herzog (Grand rabbin de Jérusalem) ;
- Golda Meir (Premier Ministre d'Israël) ;
- Israel Zolli (Grand rabbin de Rome) ;
- Giuseppe Nathan (commissaire de l’Union des communautés israéliennes) ;
- Leo Kubowitski (secrétaire du Congrès mondial hébraïque)...

Enfin, je remarque qu'hormis mettre en doute mes propos de façon tout à fait gratuite, vous ne contre-argumentez pas. J'y vois un signe évident que vous dénoncez l'Église catholique uniquement pour la forme, parce que cela fait bien... Pourtant, vous n'êtes pas "une référence non plus dans ce domaine" ! Pire : vous ne pouvez même pas porter un jugement objectif et contemporain sur le sujet !

Je rappelle que le sujet est : question concernant Jésus.
amicalement
Alors, n'alimentez pas la polémique, cela évitera que je me sente le devoir de corriger ici aussi vos erreurs grotesques.

Répondre
  • Sujets similaires
    Réponses
    Vues
    Dernier message

Retourner vers « Débats Chrétiens »

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 29 invités