Luc 23:43 je te dis, aujourd’hui.. ou je te dis aujourd'hui,

Répondre
Josie

* [ Aucun rang ] *

Messages : 126
Enregistré le : 30 oct. 2007, 08:31

Luc 23:43 je te dis, aujourd’hui.. ou je te dis aujourd'hui,

Ecrit le 15 févr. 2008, 22:47

Message par Josie »

Je cherche à comprendre où devrait se trouver logiquement la virgule dans ce verset. Les versions KJF et LG semblent d'accord sur l'emplacement de la virgule.

Et Jésus lui dit: En vérité, je te dis, aujourd’hui tu seras avec moi dans le paradis. (KJF)
Jésus lui répondit: Je te le dis en vérité, aujourd’hui tu seras avec moi dans le paradis. (LG)

La question que beaucoup se posent est est-ce que Jésus a dit "je te dis aujourd'hui, tu seras avec moi dans le paradis" ou "je te dis, aujourd'hui tu seras avec moi dans le paradis"

L'emplacement de la virgule change le sens de sa déclaration, vous êtes d'accord ?
Si vous ne voyez pas où est le problème, alors je vous pose la question : quand Jésus est-Il allé au Paradis ?

Gilles

* [ Aucun rang ] *

Messages : 4192
Enregistré le : 03 janv. 2004, 01:13

Ecrit le 16 févr. 2008, 01:36

Message par Gilles »

la virgule tu cherches ,en bien moi je cherche plutot a faire la volonté de Dieu ! (chante)

Josie

* [ Aucun rang ] *

Messages : 126
Enregistré le : 30 oct. 2007, 08:31

Ecrit le 16 févr. 2008, 01:39

Message par Josie »

Gilles a écrit :la virgule tu cherches ,en bien moi je cherche plutot a faire la volonté de Dieu ! (chante)
Je crois que la virgule est importante à cause du sens qu'elle donne à la déclaration de Jésus.
Modifié en dernier par Josie le 16 févr. 2008, 18:48, modifié 1 fois.

Bernard

* [ Aucun rang ] *
Avatar du membre

Messages : 3058
Enregistré le : 24 janv. 2008, 03:15
Localisation : http://aimer-muhammad.skyrock.com/

Contact :

Re: Luc 23:43 je te dis, aujourd’hui.. ou je te dis aujourd'

Ecrit le 16 févr. 2008, 01:39

Message par Bernard »

Josie a écrit :Je cherche à comprendre où devrait se trouver logiquement la virgule dans ce verset. Les versions KJF et LG semblent d'accord sur l'emplacement de la virgule.

Et Jésus lui dit: En vérité, je te dis, aujourd’hui tu seras avec moi dans le paradis. (KJF)
Jésus lui répondit: Je te le dis en vérité, aujourd’hui tu seras avec moi dans le paradis. (LG)

La question que beaucoup se posent est est-ce que Jésus a dit "je te dis aujourd'hui, tu seras avec moi dans le paradis" ou "je te dis, aujourd'hui tu seras avec moi dans le paradis"

L'emplacement de la virgule change le sens de sa déclaration, vous êtes d'accord ?
Si vous ne voyez pas où est le problème, alors je vous pose la question : quand Jésus est-Il allé au Paradis ?

Luc 23.43 :

Et Jésus lui dit : En vérité, je te le dis, aujourd'hui tu seras avec moi dans le paradis.

Jésus accorde à ce pécheur sauvé bien plus qu'il n'avait demandé. Non pas un simple souvenir dans un avenir plus ou moins lointain ; mais aujourd'hui, lui dit il, avant que la nuit règne sur la terre, je t'introduirai dans le séjour des bienheureux, où tu seras avec moi.

Jésus promettait cette suprême consolation à ses propres disciples attristés au moment de la séparation. (Jean 14.3 ; comparez Jean 17:24.)

Le mot Paradis, on le trouve dans ce sens littéral Ecclésiaste 2.5 ; Cantique 4.13. Les Septante désignent par ce mot le jardin d'Eden. (Genèse 2.8) Il est ainsi devenu synonyme du ciel, étant appliqué au séjour de l'homme sauvé.

Dans 2Corinthiens 12.4, Paul raconte qu'il "fut ravi dans le paradis, où il entendit des paroles ineffables, qu'il n'est pas permis à l'homme d'exprimer." Immédiatement avant, il avait rendu la même idée en disant qu'il "fut ravi jusqu'au troisième ciel." Comparer 2Corinthiens 12.4.

Dans Apocalypse 2.7, le Seigneur promet "à celui qui vaincra de lui donner à manger de l'arbre de vie qui est dans le paradis de mon Dieu," nommant ainsi l'Eden retrouvé, le séjour de la félicité éternelle, qui est celui de Dieu même. Il nous parait inadmissible de donner au mot paradis un sens différent dans ce même passage de Luc.

Josie

* [ Aucun rang ] *

Messages : 126
Enregistré le : 30 oct. 2007, 08:31

Ecrit le 16 févr. 2008, 01:43

Message par Josie »

:( ça ne répond pas à ma question...

Bernard

* [ Aucun rang ] *
Avatar du membre

Messages : 3058
Enregistré le : 24 janv. 2008, 03:15
Localisation : http://aimer-muhammad.skyrock.com/

Contact :

Ecrit le 16 févr. 2008, 01:55

Message par Bernard »

Je souhaite pas faire de message trop long, tu a répondu avant que je termine ceci, lol.

Jean 1.1 à 1.18

1. Au commencement était la Parole, et la Parole était avec Dieu, et la Parole était Dieu. 2. Elle était au commencement avec Dieu. 3. Toutes choses ont été faites par elle ; et rien de ce qui a été fait n'a été fait sans elle. 4. En elle était la vie et la vie était la lumière des hommes. 5. Et la lumière luit dans les ténèbres, et les ténèbres ne l'ont point reçue.
1 à 18 La Parole.

Tandis que les autres évangélistes commencent leur narration avec la venue de Jésus-Christ en ce monde, ou son entrée dans son ministère, Jean remonte, d'un vol d'aigle, au delà du temps, pour "saisir" JESUS le Sauveur dans son éternelle préexistence, puis il nous montre en Jésus de Nazareth la Parole faite chair. (verset 14) C'est le sujet du "prologue" de son évangile. (versets 1-18)

- Les premiers mots de l'évangile de Jean : Au commencement était la Parole rappellent les premiers mots de la Genèse et il ne s'agit point d'un simple rapprochement dans les termes, mais d'une analogie profonde. Si la Genèse raconte la création de l'univers, l'évangile retrace la création nouvelle d'un monde moral. Dans son prologue, Jean remonte à l'origine de toutes choses pour nous montrer l'Auteur de cette double création. En effet, si les mots : au commencement ne reportent pas la pensée au delà de la première création, Jean ne dit pourtant pas que la Parole elle-même fut alors créée, mais qu'elle était au moment où toutes choses furent créées, qu'elle est antérieure à toute la création, Par conséquent au temps lui même ; (Proverbes 8.23 ; Jean 17.5 ; Ephésiens 1.4) or c'est là désigner l'éternité.

Si la pensée de l'éternité n'était pas impliquée dans les termes mêmes dont se sert l'évangéliste, elle se présenterait comme une conséquence de la nature divine attribuée à la Parole. Et, du reste, cette idée de la préexistence éternelle du Fils de Dieu n'est point une spéculation métaphysique de l'apôtre, mais une vérité religieuse clairement enseignée dans tout le Nouveau Testament (Colossiens 1.17 ; 1Jean 1.1 ; Apocalypse 3.14 ; comparez Michée 5.1), et qui ressort de mainte déclaration de Jésus lui-même, dans l'Evangile. (Jean 6.62 ; 8.58 ; 17.5,24)

La Parole : il faut laisser à ce mot son sens premier, ordinaire. Rattachant sa pensée au commencement de la Genèse, Jean affirme (verset 3) que toute la création a été opérée par la Parole, expression de la volonté et de la puissance de Dieu.

Josie

* [ Aucun rang ] *

Messages : 126
Enregistré le : 30 oct. 2007, 08:31

Ecrit le 16 févr. 2008, 02:14

Message par Josie »

:shock: ça n'a rien à voir avec ma question

Bernard

* [ Aucun rang ] *
Avatar du membre

Messages : 3058
Enregistré le : 24 janv. 2008, 03:15
Localisation : http://aimer-muhammad.skyrock.com/

Contact :

Ecrit le 16 févr. 2008, 03:29

Message par Bernard »

Code : Tout sélectionner

quand Jésus est-Il allé au Paradis ?
Il me semble que le prologue de Jean et bien d'autres références Biblique répondent à votre question (ci-dessus) à mon sens bien sur.

florence_yvonne

[Religion] Deiste [Organisation] Aucune
Avatar du membre

Messages : 2173
Enregistré le : 11 janv. 2008, 13:34
Localisation : FRANCE

Ecrit le 16 févr. 2008, 05:34

Message par florence_yvonne »

Dans le texte original, il n'y a pas de virgule, alors, chacun interprète à sa façon

Les catholiques te dirons, "je te le dis : aujourd'hui tu seras avec moi au paradis"

Les Tj diront : "je te le dis aujourd'hui : tu seras avec moi au paradis"

Pourquoi cette différence d'interprétation ? c'est très simple, les TJ pensent que pendant les trois jours qui séparent la crucifixions de jésus de sa résurrection, il n'est pas monté au paradis mais à séjourné au schéol, le catholique pensent que jésus a passé ces trois jours au paradis en compagnie du voleur

Alisdair

[ Incroyant ] [ Athée ]
Avatar du membre

Messages : 2029
Enregistré le : 18 nov. 2006, 11:32
Localisation : Hauts-de-Seine

Ecrit le 16 févr. 2008, 06:05

Message par Alisdair »

Oui sauf que le symbole des Apôtres parlent d'une descente aux Enfers. A noter que le pluriel donne l'idée du schéol et pas de l'enfer (apocalyptique).

Théologiquement, cette mort, ou absence indique un lien avec l'Ancien Testament. Le rachat selon la nouvelle alliance.
Y croît-on ?
Croît -on que c'eux qui ont suivis les lois parfois très dures de l'At ont besoin de cette grâce ? Pour être à la même enseigne que nous, né après JC ?

Avant de savoir où est la virgule, il faut trouver l'opinion.
Ancien modérateur de la section enseignement christianisme.

sceptique

[Religion] Deiste [Organisation] Aucune

Messages : 3026
Enregistré le : 15 janv. 2008, 07:41

Ecrit le 16 févr. 2008, 07:39

Message par sceptique »

Ou peut-être bien que leurs âmes sont descendues toutes les deux au schéol, mais que leurs esprits ont eu la possibilité de quitter ce monde pour se diriger vers le "paradis de Dieu" en question (localisé au "troisième ciel"). Qui sait? Mais, d'un autre côté, on peut s'interroger sur la pertinence de cette affirmation de Jésus de Nazareth selon laquelle, après être lui-même ressuscité des morts, il n'était pas encore monté vers son Père (qui est lui-même au paradis, il va sans dire). (Jean 20,17)

En somme, s'il est vrai que Jésus de Nazareth n'était pas encore monté vers son Père (qui est lui-même dans le paradis), alors qu'il venait tout juste de ressusciter des morts, éh bien je vois difficilement comment ce même Jésus aurait pu aller au paradis, avec le malfaiteur en question, le jour même où il a rendu l'âme sur sa croix!.. à moins qu'il ne l'ai fait qu'en "esprit" au jour de sa mort, alors que son âme, elle, serait descendue au schéol. Mais bon, c'est pas mal compliqué cette histoire, je dirais. Il y a de la place pour toutes sortes d'interprétations.

maurice le laïc

* [ Aucun rang ] *

Messages : 4538
Enregistré le : 04 déc. 2005, 07:06

Ecrit le 16 févr. 2008, 10:11

Message par maurice le laïc »

Gilles a écrit :la virgule tu cherches ,en bien moi je cherche plutot a faire la volonté de Dieu ! (chante)
A bon ? Ce n'est pas flagrant !

maurice le laïc

* [ Aucun rang ] *

Messages : 4538
Enregistré le : 04 déc. 2005, 07:06

Re: Luc 23:43 je te dis, aujourd’hui.. ou je te dis aujourd'

Ecrit le 16 févr. 2008, 10:19

Message par maurice le laïc »

Divin-JESUS a écrit :Luc 23.43 :

Et Jésus lui dit : En vérité, je te le dis, aujourd'hui tu seras avec moi dans le paradis.

Jésus accorde à ce pécheur sauvé bien plus qu'il n'avait demandé. Non pas un simple souvenir dans un avenir plus ou moins lointain ; mais aujourd'hui, lui dit il, avant que la nuit règne sur la terre, je t'introduirai dans le séjour des bienheureux, où tu seras avec moi.
Sauf que ce même jour, Jésus n'est pas allé au paradis !

Gilles

* [ Aucun rang ] *

Messages : 4192
Enregistré le : 03 janv. 2004, 01:13

Ecrit le 16 févr. 2008, 12:42

Message par Gilles »

le catholique pensent que jésus a passé ces trois jours au paradis en compagnie du voleur
Si ,tu veux s'avoir ce que l'Église dis consulte le Symbole de foi des Apotres .

Gilles

* [ Aucun rang ] *

Messages : 4192
Enregistré le : 03 janv. 2004, 01:13

Ecrit le 16 févr. 2008, 12:45

Message par Gilles »

Si vous ne voyez pas où est le problème, alors je vous pose la question : quand Jésus est-Il allé au Paradis ?
Ou toi est-ce que tu situes l'endroit du Paradis ?

Répondre
  • Sujets similaires
    Réponses
    Vues
    Dernier message

Retourner vers « Débats Chrétiens »

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : MonstreLePuissant, pat3535 et 23 invités