Retenez les enseignements appris!

Répondre

Pau savait-il de quoi il nous parlait?

L'Évangile est vérité de Dieu!
3
75%
L'Évangile n'est pas vérité de Dieu lui-même!
1
25%
 
Nombre total de votes : 4

Nickie

Christianisme [Pentecôtiste]

Messages : 3682
Enregistré le : 22 nov. 2003, 03:38
Localisation : Canada

Retenez les enseignements appris!

Ecrit le 23 févr. 2004, 02:01

Message par Nickie »

La question de soit l'utiliter de lire une bible, ou encore de sa véracité est une grande source de confusion dans l'ère moderne.

De grandes questions exhistentielles se posent au quotidien de façon
à en faire 'flipper nos péruques'.

L'humain tellement méfiant de nos jours, et avec juste cause, se questionne sur qui il est, d'où vient-il, comment devrait-il mener à bien son existence, et enfin de compte, où aboutira-t-il à les fin de ces jours. Plusieurs se disent même, il doit y avoir quelque chose de mieux que juste ce que nous voyions de nos propres yeux, après la mort.

De là, nous apparaîssent les 'gourous'. Toutes farces abstenues, je me réfèrerait de façon sérieuse cette fois-ci, aux grands prophètes du modernisme, aux milliers de prédicateurs de la bonne nouvelle faisant irruption à la télé, aux sages détenant toutes les réponses existentionnelles, aux devins qui professeraient voir dans l'avenir de tous et de chacun, aux détenteurs des clefs de toute l'autorité sur autrui, des séduiseurs d'âmes qui savent lire dans les plus petits racoins noirs de notre coeur; et ce mieux que Jésus lui-même, aux tentateurs d'hommes et de femmes qui présentent l'eutopie divine, aux séducteurs des chrétiens qui savent si bien présenter la vie éternelle du genre futuriste, aux fins parleurs à la langue facile qui connaissent mieux que les apotres du temps de l'Église primitive comment interpréter les Évangiles, aux parleurs en langues qui ne s'expriment que lorsqu'il n'y a personne àlentour pour interpréter ce qu'ils disent, aux fins interprètes des Évangiles qui nous rendent confus, aux experts en matière d'interprétation du Saint-Esprit qui en connaissent mieux que les autres, et en fin, aux fins connaisseurs qui abolisseraient d'un seul trait tout le Christianisme en son entier; nous proposant en surplus leurs connaissant supérieures aux notres.

Et pourtant Jésus lui-même nous avait-il pas lancé cet mise-en-garde bienveillante:

Et il dit: *Prenez garde que vous ne soyez point séduits: car plusieurs viendront en mon nom, disant: C'est moi qui suit le Christ. Et même le temps approche; n'allez donc point après eux. Luc21:8 *Matth.24:4. Éph.5:6. IIThéss.2:3.

Il nous suggèra aussi de posséder nos âmes par notre patience. Luc1:19.
En voulant dire d'attendre assuédement sa venue et de demeurez ferme et de ne point craindre.

Et Paul lui-même nous a beaucoup parler, avec élaboration au coeur, de demeurez ferme. Il s'est même donné la peine de nous dire comment on peut faire celà:

*C'est pourquoi, mes frères, demeurez fermes, et retenez les enseignements que vous avez appris, soit par notre parole, soit par notre épitre. 2Thés.2:15. *chap.3:6.

Il est à souligner ici, que dans ce dernier verset, que Paul utiliserait les terme: "notre épitre". Ça serait une signification à l'extrême, car il ne fait pas référence à toute la bible dans son entier, et sans celà en faire l'abolition ou encore un dénigrement. De plus, puisque cette épitre a été adresser de par "Paul, et Sylvain, et timothée, notons plutôt, qu'il utilise 'notre' dans le sens du régent écclésiastique, du dirigent de l'Église Seigneuriale; Chrétienne! Comme c'était coutumier à l'époque... Un autre fait des plus intéressant pour ceux qui ont l'amour du détail écclésiatique, notons en passant que Silvain, et Timothée partagent cette adresse épiscopalienne en tant que les deux conseillers du prophète, de l'apôtre Paul. Ils seraient aussi des apôtres à juste titre que leur frère, Paul.

Paul répondrait de façon très spécifique, avec les points sur les 'i', les barres sur les 't'. à toutes notre questionnement intérieur et extérieur sur rapportant sur doutes personnels dans les Saintes Écritures, dans l'avènement du Christ, dans les livres qui nous sont proposés par de nouvelles inspirations angéliques ou encore divines, ou bien encore dans la fin du monde lui-même, dans l'exhistance réelle ou pas d'un être satanique, au sujet du temple de Dieu, de qui serait en effet donc Dieu, en ce que ça prendrait pour être sauver, à la prédestination, à la foi, au libre-arbitre, à l'iniquité, c'est quoi la vérité, qui sont les élus, qu'est ce que l'Esprit, c'est quoi la gloire, qui est Jésus-Christ selon Paul, en la grâce de Dieu.

Oui, toutes ces réponses se trouveraient bien dans 2Thes.2, sans mentionner ses sous-références textuelles. Mais moi, en particulier, j'aimerais donc profiter de l'occasion de rappeler à la mémoire ce verset de 2Thes.2, le verset 2: de ne vous laisser point subitement ébranler de votre sentiment, ni troubler par esprit, ni par parole, ni par épitre, comme si c'était une épitre que nous eussions écrite, et comme si le jour de Christ était proche.

Et voici, que juste en dessous de celui-ci, ci-haut mentionné, que Paul nous intruit de façon particulière et précise. Il n'aurait pas mieux fait de nous l'étamper dans le front, n'etes vous pas d'accord! Car voici, ce qu'il dit justement au sujet des prédications des derniers jours:

*Que personne donc ne vous séduise en quelque manière que ce soit: car ce jour-là ne viendra point que +l'homme de péché, le fils de perdition, ne soit révélé; IIThes.3. *Jér.29:8. Math.24:4. Eph.3:6. Col2:18. 1Jean4:1. +vers.8.

Donc, nous pouvons lire dans ce verset, que nous n'avons pas à nous épeurez, nous pouvons agir aisément, c'est-à-dire, posément! Ne pas s'affoler, en d'autre mot... Oui, Dieu prend bien le temps de nous en révèler de façon ouverte, et publique de ces divins signes. Ils ne seront pas garder comme secret au yeux de personnes de ses créatures.

Et en plus de celà, l'apôtre Paul, nous indiquerait comment bien le reconnaitre ce malin: *lequel s'oppose et s'élève contre tout ce qui est nommé Dieu, ou qu'on adore, jusques à être assis comme Dieu au temple de Dieu, voulant se faire passer pour un Dieu. *Dan.11:56.

N'oubliez surtout pas les dix commendements stiupuleraient donc: un seul Dieu tu adoreras. Il n'y en aura pu d'autre! Il sera pas non-plus, changer, ni modifier d'aucune façon. Il demeurera Éternel et immuable.
Il ne changera pas ses manières, ni ses façons pour nous plaire, puisque ce serait Lui l'être parfait, et non pas nous... Et quand celà doit-il trouver son début? Quand le malin doit-il commencer à paraitre?

Considérons encore Paul: Car déjà *le mystère d'iniquité se met en train; seulement celui qui obtient maintenant, obtiendra jusques à ce qu'il sont aboli. IIThes.7 *Apoc.17:5,7.

Ceux qui pratiquent le bien, c'est-à-dire, prendre soin de notre prochain verra la destruction du malin. Voir IIThes.8 Et alors *le méchant sera révélé; +mais le Seigneur le détruira par le souffle de sa bouche, et l'anéantira par l'éclat de son avènement. *vers.3. +Job4:9. Esaie11:4.

Car cette même bête malin, perdicieuse, ne peut tolèrer la gloire de Dieu!
De plus, le règne de la bête sera des plus difficiles, car Satan est surnois, rusé, etc.: Et quant à l'avénement du méchant, il est selon *l'efficace de Satan, en toute sorte de puissance, en prodiges et en miracles de mensonge, IIThes.9. *Deut.13:1. Matth.21:24. Apoc.13:13.

Paul épelle de façon claire et nette ce que ça prendrait, d'après son enseignement Évangélique, pour être "sauver": *et en toute séduction d'iniquité dans ceux qui périssent; parce qu'ils nont pas reçu l'amour de la vérité pour être sauves. IIThes.2:11 *IICor.2:15. 4:3.

Ici, dans de chapitre, Paul fait référence à deux chose spécifiques, soit la vérité ou bien, le mensonge. "afin que tous ceux-là soient jugés qui n'ont point cru à la vérité, *mais qui ont pris plaisir à l'iniquité. IIThes.2:12 *apoc.18:9. 11, etc. Un autre façon de dire celà, l'iniquité, serait de dire 'l'injustice'!

Dieu ne rejeterais pas, car il a prévu la grâce de la rédemption en versant à l'autel sacrificatoire, son agneau immolé, en son Fils Unique, Jésus. Et c'est donc pour celà, que tous péchés sont pardonné, à l'exception de celui commis contre le Saint-Esprit de Dieu. C'est-à-dire, parler contre l'Esprit, ou encore plus spécifiquement, participer à l'attentat contre la mort de l'âme. Dieu, de sa part nous a préparé bien avant notre naissance terrestre, une place en lieux saints: Mais, mes frères, bien-aimés du Seigneur, *nous devons toujours rendre grâce à Dieu pour vous, de ce que Dieu vous a élus dès le commencement pour le salut, par la sactification de l'Esprit, et par la foi de la vérité: IIThes.2:13. *IThess.1:2.

Ceci est l'appel général que Dieu nous fait à tous et à chacun d'entre nous, individuellement et sans exception de cause: "à quoi, il vous a appelés par notre Évangile, afin que vous possédiez la gloire qui nous a été acquise par notre Seigneur Jésus-Christ." 2Thes.2:14.

Répondant à notre argument, celui-là même, à savoir qui au juste est Dieu, l'Éternel, Yaveh, Jésus, le Messie, le Christ, le Rédempteur, etc., etc., etc., Paul nous enseigne ainsi: 16. "Or, lui-même Jésus-Christ, notre Seigneur, et notre Dieu et Père, qui nous a aimés, et qui nous a donné une consolation éternelle, *et une bonne espérance par sa grâce, *Tite2:13. 17. *veuille consoler vos coeurs, et vous affermir en toute bonne parole, et en toute bonne oeuvre! *chap.3:3. 1Thess.3:13.

Une autre lecture de plus intéressante est celle de Jean1, le chapitre en entier.

Répondre
  • Sujets similaires
    Réponses
    Vues
    Dernier message

Retourner vers « Débats Chrétiens »

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 13 invités