La théorie de l'évolution

Une caractéristique de la théologie Mormon est la croyance en une apostasie totale ou perte de la doctrine originelle et de l'autorité divine.
Répondre
Mormon

[Modérateur]
[Modérateur]
Avatar du membre

Messages : 14607
Enregistré le : 23 oct. 2012, 07:56

La théorie de l'évolution

Ecrit le 21 août 2016, 09:27

Message par Mormon »

(essai)

La théorie de l'évolution est incompatible avec le christianisme, lequel renvoit...

1) Au postulat d'une création parfaite et immortelle impliquant que son caractère mortel n'est pas fortuit.

2) A une vie antérieure justifiant le choix personnel de l'homme d'être ici-bas sous cette forme anthropologique aboutie dans un but probatoire avec en corollaire un Jugement.

3) Au libre arbitre moral qui implique la notion du bien et du mal, et la liberté de choisir, avec l'absence d'une révélation génétique instinctuelle.

4) A la connaissance de l'Evangile pour obtenir une révélation compensatrice et une espérance vitale post-mortem.


Cette théorie stipulerait que la mort aurait régné depuis toujours, programmée pour l'éternité avec son cortège de souffrances et d'absence de finalité.

Que toutes choses auraient été créées fortuitement pour le chaos, et seraient donc d'aucune valeur. Que l'hominidé serait peu à peu passé de l'état instinctif (au bénéfice d'une révélation endogène) à l'état d'être pensant homo-sapiens doté du libre arbitre moral avec, pour corollaire, la notion de bien et de mal, de bonheur, de "jugement" et d'un "meilleur" après la mort. D'un l'état animal homo-sapiens génétiquement programmé, à un état homo-sapiens sans protection et sans guidance prophétique (révélation exogène)... Pour cette raison, un passage progressif à l'état humain ne peut se concevoir. Ou bien on est animal, ou bien on est humain. Ou bien on se trouve sous la protection de l'instinct, ou bien on est sous celle d'une guidance divine prophétique. Ou bien on a le libre arbitre moral, ou bien on ne l'a pas. Ou bien on est responsable, ou bien on ne l'est pas et n'avons pas besoin de Jugement en vue d'un au-delà.

On ne peut pas être les deux à la fois... tout comme pour la quadrupédie et la bipédie. Ou encore, pour passer progressivement du cri, ou du grognement, au langage et à une pensée existentielle. Ou passer d'une pilosité animale à la nudité du corps humain pour une gestion responsable de la sexualité... L'homme, en tant que tel, n'a jamais été sans un "moi" extériorisé par le langage et l'écriture ; lesquels correspondent à l'équipement spécifique culturel de son caractère humain ou de sa capacité à penser et à se projeter spirituellement dans le temps et l'éternité. Sans quoi, l'homme ne serait pas l'homme, et resterait éternellement animal sans potentiel infini.

Le refus d’une vision transcendante de l’univers concernant la vie qu'il abrite avec l'acceptation de la fatalité d’un fonctionnement chaotique de ce dernier, invitent à se ranger derrière le constat de son inutilité. En fait, c’est souscrire à une vision morbide et sinistre de l’existence de toutes choses en totale contradiction avec le génie, la dynamique et la splendeur du cosmos.

Cela signifierait que l'univers dans sa stupéfiante complexité avec ses nombreuses applications en parfait équilibre depuis l'infiniment petit jusqu'à l'infiniment grand, se serait formé par lui-même en ayant omis, au passage, de prévoir un mécanisme de régénérescence illimitée pour prévenir déclin et mort, alors que, paradoxalement, son optimisme, son ingéniosité, sa vitalité, sa créativité ne font que pointer vers la perfection absolue.

Cela signifierait aussi que Dieu, parfait et immortel, ne saurait être à l'origine de l’univers. Qu'il n'y aurait pas eu d’Adam et d’Eve et rien de créé parfaitement au départ. Que le mal aurait été introduit naturellement pour mener l'humanité au déclin, à la mort et à sa perte. Que l'homme aurait été contraint de subir sa condition pour rien, et qu'il aurait attendu mystérieusement des centaines de milliers d'années pour progresser d'une façon fulgurante dans tous les domaines ces quelques derniers siècles... grâce, finalement, au christianisme !

Mais l'homme de génétique divine, même dans le plus obscur mode de vie primitif, * est interpelé dans sa conscience, et cherche autour de lui les signes qui pourraient le renvoyer à un sens de sa présence ici bas.

C'est certainement ce besoin qui l'amena à rechercher une réponse prophétique pour être guidé, et satisfaire aussi son besoin inné d'être aimé personnellement et parfaitement par un être suprême en communion avec son intime intemporel en relation avec son propre estime de lui-même. La Bible nous indique comment, en gros, il fut doté de cet ajout essentiel à sa survie... Cela implique le postulat que son "moi" éternel s'exerça en plusieurs paliers de progression pour que son libre arbitre fut perpétuellement consulté et respecté : dans 1/ la création physique actuelle, et 2/ la création spirituelle de toutes choses qui précéda (Jésus premier né des esprits), puis 3/ l'état préalable dont on ne sait rien dans lequel nous fîmes l'apprentissage de l'exercice du bien et du mal à parti d'un départ inhérent à l'absence de néant.

A l'origine de la création adamique, c'étaient des lois célestes qui chapotaient tout l'ensemble dans la perfection de l'immortalité (avec l'absence de mal, tout se régénérait en permanence sur terre comme au ciel). Mais, dès que la mortalité fut introduite par la nocivité de la substance du fruit "défendu", l'influence de la loi céleste cessa de dominer et le sang commença à couler dans les veines de l'homme en lieu et place du fluide spirituel qui le maintenait dans l'immortalité, avec un autre génome. Le processus du vieillissement apparut, et toute la création en fut affectée du fait de son intendance au service de l'homme. L'homme se sépara ainsi de facto d'avec Dieu, et se confronta depuis à une influence spirituelle opposée lui permettant d'accéder à la connaissance du bien et du mal.

(Toute forme de vie a été introduite sur terre, avant la chute, d'une manière normal par des êtres vivants immortels provenant d'un autre astre que la terre - le récit biblique de la Genèse étant figuratif).

Mais, le passage d'Adam et Eve de l'immortalité à la mortalité par la substance déficiente du fruit défendu, fut l'objet d'un processus quasi instantané qui donna l'occasion de faire passer de la naissance à la mort une multitude d'autres créatures animales et végétales faisant partie de notre lot éternel. Ces formes de vie n'ayant pas été retenues pour notre terre dans sa configuration céleste, pas plus que dans sa configuration actuelle *. Et aussi d'autres espèces qui furent, quant à elles, retenues pour créer de l'opposition dans sa configuration mortelle actuelle... Ce processus conférant une empreinte préhistorique surdimensionnée de l'âge de notre création véritable, mais essentiel à la cohérence temporel, biologique et chimique des éléments selon le facteur de sénescence en place.

Ne pas confondre création spontanée d'espèces voisines avec l'illusion d'évolution d'une espèce à l'autre. En fait, les choses devinrent le résultat de deux principes :

1/ celui de la déchéance des éléments physiques, et 2/ celui de la volonté de Dieu consistant à ce que chacun meurt au moment où il aura atteint son meilleur niveau d'excellence éternel et irréversible avant sa mort. Ce processus dual se poursuivant encore maintenant jusqu'au terme de la période mortelle de la terre. Il consiste en la gestion divine de la vie et de la mort de toutes les créatures tirées de Dieu appartenant à notre sphère éternelle avec une réinitialisation génétique permanente de toute vie mortelle selon la durée et l'état de probation fixé par Dieu pour l'homme.

C'est comme pour la vision d'Ezéchiel sur la résurrection. Le prophète vit au ralenti des os se rassembler, de la chair prendre forme, de la peau recouvrir, et les corps se tenir debout. Pour autant ces étapes ne se produisent pas à ce rythme. Aussi, comme pour les guérisons miraculeuses ces étapes se passent dans un quasi instantané. Un arrêt sur image sur les plans de la géologie et de la paléontologie, nous pousse à croire, sans l'ombre du moindre doute, que ce processus a pris réellement des millions d'années selon notre calcul actuel du temps. Notre perception actuelle des choses n'est que la contemplation d'observateurs mortels de choses mortelles - nos yeux de mortels ne possèdent pas les moyens de se mettre dans une perspective éternelle et témoigner de la vérité telle qu'elle était, qu'elle est, et telle qu'elle sera.

Pour l'illustrer, prenons la parole de Jésus qui a dit : "En vérité je vous le dis, si quelqu’un dit à cette montagne : "Soulève-toi et jette-toi dans la mer", et s’il n'hésite pas dans son cœur, mais croit que ce qu’il dit va arriver, cela lui sera accordé.

A la suite de cela, nos géologues et paléontologues iront vérifier dans la mer à l'endroit en question et constateront, à partir des fossiles retrouvés, que ladite montagne est à cette place depuis 800 millions d'années, pour conclure qu'il n'y a jamais eu de miracle. Mais la montagne aura été déplacée par des lois célestes pour être replacée sur un astre intimement organisé pour un déclin célestement contrôlé afin que l'homme soit mis à l'épreuve et que le moment de sa mort corresponde à son meilleur niveau spirituel, éternel et irréversible.

Nous vivons à un carrefour de l'éternité où tout doit se décider. Mais l'existence d'un Sauveur permettra au plan divin de salut d'être mené à son terme en justice. La véritable connaissance de la formation céleste et originelle de la terre nous sera révélée lorsque le Seigneur viendra dans son règne. En attendant, c'est un astre déchu que nous contemplons avec nos yeux de mortels avec son passé impacté qui nous permet difficilement de conclure à l'origine divine et spontanée de la race humaine. Mais, lorsque nous aurons accès à l'immortalité par la résurrection nous pourrons contempler la vaste éternité avec des yeux d'immortels. Alors, ce que nous contemplerons depuis notre terre céleste sera bien différent :

" Je vais créer de nouveaux cieux Et une nouvelle terre ; On ne se rappellera plus les choses passées, elles ne reviendront plus à l’esprit " (Es.65:17).

" Car Le ciel se retira comme un livre qu’on roule, et toutes les montagnes et les îles furent remuées de leur place. " (Apoc.6 :14).

" Puis je vis un nouveau ciel et une nouvelle terre, car le premier ciel et la première terre avaient disparu..." (Apoc.21:1).

" Puis je vis un grand trône blanc, et celui qui était assis dessus. La terre et le ciel s'enfuirent devant sa face, et il ne fut plus trouvé de place pour eux." (Apoc.20 :11).

Nous ne sommes pas le résultat de l'évolution. La paléontologie ne peut prendre en compte que ce qui relève pas de lois connues. La science ne peut prendre en compte le lapin qui sort du chapeau du magicien. Elle observe le naturel, et non le surnaturel. La matière baryonique, et non la matière noire. Adam et Eve furent nos premiers ancêtres. La création fut parfaite et immortelle dès le début. La mort modifia les matériaux et tous les éléments de cet astre (la terre) jusqu'à l'histoire véritable de sa création. Lorsque la terre sera purifiée par le retour du Christ, ces traces d'imperfections provenant du passage à la mortalité disparaîtront partiellement... et disparaîtront totalement lorsque la terre deviendra enfin un corps céleste pour l'héritage des justes.

* L'hominidé fait partie du règne animal. Ce qui le distinguait finalement de la descendance d'Adam, c'est qu'il n'était pas littéralement enfant d'esprit de Dieu, qu'il ne provenait pas d'un foyer céleste. Comme n'importe quel animal, il n'était pas tenté par Satan et n'avait pas le pouvoir de faire des choix éthiques par une absence de notion bien/mal. De ce fait l'hominidé possédait un instinct animal qui régentait des capacités intellectuelles significatives ; pour une culture d'apprentissages divers, selon ses besoins d'adaptation à son milieu naturel qu'il transmettait à sa progéniture par mimétisme. Il ne possédait pas de questionnement existentiel ou d'une dialectique pouvant l'amener à construire une civilisation de la pensée et de l'écrit.

* Beaucoup d"âmes" choisirent de ne pas continuer leur progression éternelle en abandonnant leur libre arbitre par l'accession à des entités vivantes diverses et inférieures. Cela a été leur seul choix de non-vie s'étalant jusqu'à la création spirituelle de toutes choses par Dieu. D'où la grande valeur des âmes humaines (voir Luc 12:24).


La création :

Le Livre de Mormon online :
UN AUTRE TEMOIGNAGE DE JESUS-CHRIST
http://www.lds.org/scriptures/bofm?lang=fra
EGLISE de JESUS-CHRIST des SAINTS des DERNIERS JOURS

Pion

* [ Aucun rang ] *
Avatar du membre

Messages : 3741
Enregistré le : 06 avr. 2005, 22:27
Localisation : Néant Utilisateur Banni

Contact :

Re: La théorie de l'évolution

Ecrit le 21 août 2016, 09:57

Message par Pion »

Mormon a écrit :... Que l'hominidé serait peu à peu passé de l'état instinctif (au bénéfice d'une révélation génétique ou endogène) à l'état d'être pensant homo-sapien doté du libre arbitre moral avec, pour corollaire, la notion de bien et de mal, de bonheur, de vie après la mort et de jugement. .......
Que penses-tu de ça:
Notre avantage cognitif serait une "supériorité" si son utilisation nous conduisait vraiment à une prise de décisions régulièrement vraie, précise, argumentée, prouvable, démonstrative, dont les résultats seraient reproductibles ... Est-ce le cas pour chaque être humain ? pour toi ? pour moi ? .... Permet moi d'en douter ... 8=)

En plus encore une fois tu fais de l'anthropocentrisme ... Je vais le dire autrement .... Qu'est ce qui te permet de dire que parmi tous les avantages évolutifs de tous les animaux ce soit celui de l'intelligence qui soit forcément celui qui détermine une éventuelle supériorité.

Je rappelle que ce qui fait qu'une espèce est "efficace" est sa capacité à s'adapter à son milieu. La nature n'est a rien à foutre de la beauté des peintures de Louise Vigée Lebrun, du magnificat de Bach, ou des subtilités intellecteulles du paradoxe d'Achille et de la tortue ... Tout ça ne sont que des préoccupations humaines et ne peuvent servir de critères dé jugement universels.

Pour faire une analogie à 2 balles ... La science se fout des croyances religieuses parce qu'elles ne rentrent pas dans dans son champ d'application ... En gros et pour un peu les mêmes raison la nature se fout de notre production artistique ou philosophique


par: Lulu Cypher

ladann

[Religion] Aucune [Organisation] Aucune
Avatar du membre

Messages : 941
Enregistré le : 12 déc. 2014, 02:08
Localisation : quebec

Re: La théorie de l'évolution

Ecrit le 21 août 2016, 10:03

Message par ladann »

Pour la similitudes entre les écrits de la genèse et le réel elle sont en toutes point identique car il sajit de notre système solaire en de l évolution de la terre a son clairement
Jusqu'à l apparition de l homme en son évolution mal adroite
Voila en gros ce qu'est la torah

Espilon

[ Christianisme ] Mormon
Avatar du membre

Messages : 3374
Enregistré le : 04 août 2013, 18:16

Re: La théorie de l'évolution

Ecrit le 21 août 2016, 10:05

Message par Espilon »

D'autre part la distinction entre humains et autres animaux est purement idéologique et ne repose sur rien de concret.
Faux... ça repose sur des choses bien concrètes. Appartenir au même règne ne nous place pas au même niveau. Par exemple, il y a un gouffre incommensurable entre un acarien, et un mammifère. Un mammifère possèdera un médium d'interaction bien plus vaste qu'un insecte et même un lézard avec son environnement, ainsi que ce qu'il est capable d'accomplir sur le plan de la cognition. Ces différence proviennent d'une complexité accrue du cerveau. Les mammifères possèdent tous un cerveau reptilien, mais les reptiles ne possèdent pas les autres parties du cerveau que possèdent les mammifères... toujours rien de concret ? Quel animal autre que l'humain a développé un langage complexe ?
On pourrait exactement de la même manière décider qu'il y a d'un côté la méduse (mettons Turritopsis nutricula) et de l'autre le reste des animaux, humains compris... Ca n'a aucun sens.
Si, ça a un grand sens. C'est pour cette raison qu'il existe des noms compliqué tel que Radiata et Vertebrata :D , afin de clairement établir que les animaux sont bel et bien séparé en ordres concrètement distinct.
Enfin, même philosophiquement, si : c'est parfaitement concevable.
Affirmation sans démonstration : poubelle. J'attends des arguments philosophique qui appuient cette affirmation.
Celui-là observa en silence la marque indélébile de ces deux vies ancestrales qui tracèrent de leur souffle l'histoire et la vie d'Alliance, une histoire qui contemple chaque pierre posé pour la paix et la prospérité.

ESTHER1

* [ Aucun rang ] *
Avatar du membre

Messages : 1604
Enregistré le : 01 janv. 2016, 14:08
Réponses : 1

Re: La théorie de l'évolution

Ecrit le 22 août 2016, 07:32

Message par ESTHER1 »

Merci Mormon pour ce sujet toujours intéressant. Je n' ai reçu qu'une instruction primaire mais je suis croyante et je ne me considère pas comme pas comme un simple primate qui descend de son arbre.
Certes, sur ce forum nous avons à faire à une docte assemblée mais je ne crois pas que la théorie de l' évolution soit incompatible avec la croyance. J' aimerais bien que l' on m' explique pourquoi l' homme qui est apparu à la fin de l' ère quaternaire du fait qu'auparavant la Terre était inhabitable, il savait déjà produire sur les parois des grottes ses premiers chefs d' oeuvre, comme le prouvent les dessins rupestres de la grotte Chauvet en Ardèche. Si l' homme s' est déjà manifesté il y a 36000 ou 40000 ans il est évident qu'il ne pouvait reproduire que ce que son œil voyait, ceci est incontestable et n' a nul besoin d' être démontré.
Les uns et les autres feraient mieux de reconnaître que nous sommes loin de tout savoir car CROIRE c' est justement ne pas avoir de preuves. Quand on a des preuves, on ne croit pas, ON SAIT. Je parle ici de preuves vérifiables, tangibles. Un croyant pourra toujours vous rétorquer que des preuves lui, il en a mais elles sont de l'ordre intime donc non transmissibles
Je préfère croire que l' homme a toujours existé, ici ou ailleurs, bientôt nous le saurons. J' aurais bien aimé qu' un " Elie" c' est à dire un " messager " vienne nous instruire sur l'état de translation tel que l'on vécu ELIE et ELISEE.
Cordialement.

Pion

* [ Aucun rang ] *
Avatar du membre

Messages : 3741
Enregistré le : 06 avr. 2005, 22:27
Localisation : Néant Utilisateur Banni

Contact :

Re: La théorie de l'évolution

Ecrit le 23 août 2016, 06:58

Message par Pion »

Mormon a écrit :La théorie de l'évolution (suite)

le refus d’une vision transcendante de l’univers pour la vie qu'il abrite, ou l'acceptation de la fatalité d’un fonctionnement chaotique de ce dernier, invitent à se ranger derrière son inutilité. En fait, c’est souscrire à une vision morbide et sinistre de l’existence de toutes choses ; de l'existence en elle-même en totale contradiction avec la dynamique et le génie de la construction du cosmos.

Cela signifierait que l'univers dans sa stupéfiante complexité aux nombreuses applications en parfait équilibre depuis l'infiniment petit jusqu'à l'infiniment grand, se serait formé par lui-même en ayant omis, au passage, de prévoir un mécanisme de régénérescence illimitée pour prévenir déclin et mort, alors que l'optimisme est manifestement le reflet qu'il offre en témoignage de sa vitalité.

Cela signifierait que Dieu parfait et immortel ne saurait être à l'origine de l’univers... Donc, si pas d’Adam et d’Eve, pas d'immortalité et de perfection. Donc pas de "chute" et de mort en conséquence - donc pas de bien et de mal. Donc pas de jugement. Donc pas de justice et de Juge. Donc pas de Dieu. Donc aucune création possible justifiée dans son existence . Donc néant !
Ce que tu soulignes la est subjectif parceque relatif, plusieurs personnes en fin de vie et comblés par celle-ci, ne partageraient pas ton avis...

Ce que tu dis en gros, c'est le souhait d'un être immature ne sachant point comment faire face a ce qui est, ainsi tu trouves refuge dans ce qui fait ton affaire a toi, nonobstant du fait que cela puisse n'être qu'un rêve.

Pion

* [ Aucun rang ] *
Avatar du membre

Messages : 3741
Enregistré le : 06 avr. 2005, 22:27
Localisation : Néant Utilisateur Banni

Contact :

Re: La théorie de l'évolution

Ecrit le 23 août 2016, 16:42

Message par Pion »

Mormon a écrit :La théorie de l'évolution (suite)

Mais l'homme en général, par la conscience de son existence, des choix moraux à accomplir, et du questionnement de sa finalité, semble programmé génétiquement et intellectuellement pour chercher autour de lui des signes que son environnement naturel et culturel pourraient lui envoyer sur sa condition éternelle, et dont il ne saurait se passer pour donner un sens à la vie.

C'est à partir de cette caractéristique qu'il reçut une réponse à son besoin d'être aimé personnellement parfaitement par un être suprême.
En gros je suis d'accord avec toi la dessus, mais comme tu le dis ce n'est pas un fait, c'est seulement que cela fait un certain sens, tout cela semble raisonnable, mais ce n'est pas la vérité absolue, ça fait du sens c’est beau mais ça peut très bien être un leurre, crée par nous-même (les hommes en général).
La Bible lui apporta cette réponse.
Mais pourquoi ne pas simplement dire aux gens de faire le bien? Pourquoi leur vendre un bonbon? Est-ce que les gens sont a ce point désespérés? Mais ce désespoir ce n'est qu'une minable petite souffrance de plus dans la vie d'un homme, quand on sait combien certains souffrent sur cette terre pourquoi s'arrêter a vouloir effacer cette minable petite souffrance de plus? Non mais sérieux dieu (si il existe) pourrait très bien simplement donner la vie éternelle après la mort malgré tout, sans faire de flafla en silence sans qu'on sache ce qui nous attend (la surprise!).Par contre quelqu'un de vicieux et pervers pourrait l'offrir cette vie éternelle et ensuite demander qu'on lui obéisse avec chantage, hors ce faisant on ne saura jamais si ceux qui lui obéissent sont des bonnes personnes ou le font uniquement pour l’appât du gain.

Penses y si les gens font le bien que pour la récompense de la vie après la mort, c'est comme le bon chien-chien qui fait la belle pour son no-n'os :shock:

Espilon

[ Christianisme ] Mormon
Avatar du membre

Messages : 3374
Enregistré le : 04 août 2013, 18:16

Re: La théorie de l'évolution

Ecrit le 23 août 2016, 18:00

Message par Espilon »

Mais pourquoi ne pas simplement dire aux gens de faire le bien? Pourquoi leur vendre un bonbon?
À cause du nihilisme, ...
... je suis scientifique, je vais éviter de me mêler à ce sujet, mais le nihilisme est au moins une bonne raison de croire en Dieu, même si on veut pas y croire :D .
Celui-là observa en silence la marque indélébile de ces deux vies ancestrales qui tracèrent de leur souffle l'histoire et la vie d'Alliance, une histoire qui contemple chaque pierre posé pour la paix et la prospérité.

BenFis

* [ Aucun rang ] *
Avatar du membre

Messages : 6752
Enregistré le : 02 nov. 2013, 06:35

Contact :

Re: La théorie de l'évolution

Ecrit le 24 août 2016, 13:47

Message par BenFis »

Mormon a écrit :...
A l'origine de la création adamique, c'étaient des lois célestes qui chapotaient tout l'ensemble dans la perfection de l'immortalité avec l'absence de mal.
...
Pour ce qui est de l'immortalité, les fossiles des hommes pré-adamiques prouvent portant qu'ils sont bien morts... :) à moins que tu ne parles de l'immortalité spirituelle !?

Pion

* [ Aucun rang ] *
Avatar du membre

Messages : 3741
Enregistré le : 06 avr. 2005, 22:27
Localisation : Néant Utilisateur Banni

Contact :

Re: La théorie de l'évolution

Ecrit le 24 août 2016, 14:38

Message par Pion »

Mormon a écrit : Ces fossiles ne représentent que des signatures de la création céleste altérées par le mal. Comme des images observées au travers d'une lentille déformante.
Ça c'est ce que toi tu veux bien croire, parce que ça t'arrange et que ça donne une explication a ce dans quoi tu crois, même si c'est une explication tordue ça fait ton affaire. N'est-ce pas tout ce qui compte pour toi?

BenFis

* [ Aucun rang ] *
Avatar du membre

Messages : 6752
Enregistré le : 02 nov. 2013, 06:35

Contact :

Re: La théorie de l'évolution

Ecrit le 24 août 2016, 16:12

Message par BenFis »

Mormon a écrit :Ces fossiles ne représentent que des signatures de la création céleste altérées par le mal. Comme des images observées au travers d'une lentille déformante.
Donc d'après toi, le mal serait à l'origine d'une altération des fossiles?
Est-ce que ce ne serait pas Satan qui aurait enterré des squelettes de Neandertal pour faire croire qu'ils auraient précédé Adam & Eve (pour paraphraser une idée émise il y a plus d'un siècle) ?

ESTHER1

* [ Aucun rang ] *
Avatar du membre

Messages : 1604
Enregistré le : 01 janv. 2016, 14:08
Réponses : 1

Re: La théorie de l'évolution

Ecrit le 25 août 2016, 02:54

Message par ESTHER1 »

[Non Mormon n' a pas une vision tordue des choses mais il est plutôt bien inspiré lorsqu'il nous explique que l'homme est éternel. Les Ecritures et le Seigneur lui même nous l'a confirmé par une récente révélation. Pour les érudits : lire la section 93 de Doctrine et Alliances, versets 28 à. 36.
De plus, il me semble avoir compris que la charte de ce forum prône la tolérance vis à vis de tous et de chacun et à ce propos je rappelle l' article N°11 de nos articles de Foi :
"Nous réclamons le privilège d' adorer le Dieu Tout-Puissant selon les inspirations de notre conscience, et nous concédons à tous les hommes ce même privilège d' adorer comme ils veulent, où ils veulent, ou ce qu'ils veulent. "
Bonne journée à tous.

Mormon

[Modérateur]
[Modérateur]
Avatar du membre

Messages : 14607
Enregistré le : 23 oct. 2012, 07:56

Re: La théorie de l'évolution

Ecrit le 26 août 2016, 03:24

Message par Mormon »

La théorie de l'évolution (fin)

Nous ne sommes pas le résultat de l'évolution. Adam et Eve étaient nos premiers ancêtres. La création fut parfaite et immortelle dès le début. La mort modifia les matériaux et tous les éléments de cet astre (la terre) jusqu'à l'histoire véritable de sa création. Les traces paléolithiques disparaîtront très bientôt à l'occasion de la seconde venue de Jésus-Christ pour être remplacées par d'autres traces conformément au processus originel de création céleste.
Le Livre de Mormon online :
UN AUTRE TEMOIGNAGE DE JESUS-CHRIST
http://www.lds.org/scriptures/bofm?lang=fra
EGLISE de JESUS-CHRIST des SAINTS des DERNIERS JOURS

ESTHER1

* [ Aucun rang ] *
Avatar du membre

Messages : 1604
Enregistré le : 01 janv. 2016, 14:08
Réponses : 1

Re: La théorie de l'évolution

Ecrit le 29 août 2016, 04:48

Message par ESTHER1 »

Http ://www.Lafeuilledolivier.com/science/Dinosaure_Jim.html.
Mormon - Théorie de l' Evolution.
"DINOSAURE JIM " c' est le Dr James A. Jensen , paléontologiste des vertébrés, mondialement réputé, professeur à l' Université de Brigham Young dans les années 80 a PROVO (Utah); établissement scolaire privé de l' Eglise des Saints des Derniers Jours . Il a été aussi évêque dans cette Eglise (voir la feuille d' olivier).
Mormon écrit que les traces paléontologistes disparaitront très bientôt. Je ne crois pas qu' il ait voulu dire cela. Les scientifiques ont besoin de ces traces pour la vérité c' est à dire la Science ; les scientifiques mêmes de l' Eglise des Derniers Jours en ont besoin. Les dessins remarquables des grottes de Lascaux et Chauvet en Ardèche auront un jour une explication car ce n' est pas contraire à l' Evangile, " Un peu de science éloigne de Dieu, beaucoup de science y ramène " ( Louis Pasteur).
Cela ne sert à rien de cacher les faits sous le tapis ou la carpette, il faut le courage d' affronter les faits en face et d' avoir la patience d'en attendre les explications, et même une explication scientifique. Ce n' est pas en évitant le problème qu'on peut le résoudre. Un forum qui veut nous réduire au silence et ne tolère pas la contradiction n' est pas un vrai forum mais il est les prémices d' une Dictature.
Veuillez excuser ma franchise. Merci.

Mormon

[Modérateur]
[Modérateur]
Avatar du membre

Messages : 14607
Enregistré le : 23 oct. 2012, 07:56

Re: La théorie de l'évolution

Ecrit le 29 août 2016, 05:59

Message par Mormon »

ESTHER1 a écrit :Http ://www.Lafeuilledolivier.com/science/Dinosaure_Jim.html.
Mormon - Théorie de l' Evolution.
"DINOSAURE JIM " c' est le Dr James A. Jensen , paléontologiste des vertébrés, mondialement réputé, professeur à l' Université de Brigham Young dans les années 80 a PROVO (Utah); établissement scolaire privé de l' Eglise des Saints des Derniers Jours . Il a été aussi évêque dans cette Eglise (voir la feuille d' olivier).
Veuillez excuser ma franchise. Merci.
Tu es tout à fait excusée. La paléontologie est une science pour comprendre les choses telles qu'elles apparaissent et mieux comprendre les choses telle qu'elles sont depuis la chute et à cause de la chute.

Mais lorsque la terre sera purifiée par le retour du Christ, tout cela va disparaître peu à peu... et disparaître totalement lorsque la terre deviendra un corps célestes après sa fin et sa résurrection.
Le Livre de Mormon online :
UN AUTRE TEMOIGNAGE DE JESUS-CHRIST
http://www.lds.org/scriptures/bofm?lang=fra
EGLISE de JESUS-CHRIST des SAINTS des DERNIERS JOURS

Répondre
  • Sujets similaires
    Réponses
    Vues
    Dernier message

Retourner vers « Mormon »

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 4 invités