[Mormon] Les croyances des Saints des Derniers Jours

Une caractéristique de la théologie Mormon est la croyance en une apostasie totale ou perte de la doctrine originelle et de l'autorité divine.
Répondre
Mormon

[Modérateur]
[Modérateur]
Avatar du membre

Messages : 15118
Enregistré le : 23 oct. 2012, 07:56

Re: [Mormon] Les croyances Mormon

Ecrit le 23 juin 2015, 17:12

Message par Mormon »

Corps physique mortel, corps spirituel, quelle différence ?


Le fait que le Seigneur ait été physiquement ressuscité, le fait que chair et le sang ne peuvent hériter ensemble du royaume de Dieu selon Paul, et le fait que nous auront un corps spirituel selon le même Paul, amène logiquement à la déduction que le sang sera remplacé par l'esprit à la résurrection, ou le corps de chair et d'os rendu "spirituel" et éternel parce que vivifié par l'esprit.

Enfin, cette vérité perdue et non explicitement biblique, a été rétablie par l'Eglise de Jésus-Christ des Saints des Derniers Jours.

A chacun de l'accepter ou de la rejeter.

Quels objectifs à l'expiation réalisée par Jésus-Christ?

1/ Nous racheter de nos péchés (culpabilité = mort spirituelle), à condition de nous repentir.

2/ Nous racheter de la mort physique pour laquelle seul Adam y est pour quelque chose.
Le Livre de Mormon online :
UN AUTRE TEMOIGNAGE DE JESUS-CHRIST
http://www.lds.org/scriptures/bofm?lang=fra
EGLISE de JESUS-CHRIST des SAINTS des DERNIERS JOURS

Mormon

[Modérateur]
[Modérateur]
Avatar du membre

Messages : 15118
Enregistré le : 23 oct. 2012, 07:56

Re: [Mormon] Les croyances Mormon

Ecrit le 27 janv. 2016, 15:27

Message par Mormon »

Première doctrine :

Nous sommes tous littéralement enfants d'esprit de Dieu, créés spirituellement à son image. Nous avons tous été, ensuite, créés physiquement à son image, selon sa ressemblance. Nous provenons tous d'un foyer céleste afin d'être tous frères et sœurs. Nous avons tous besoin de l'amour d'un Etre parfait pour nous aider dans cette vie et donner un sens à celle-ci.

Seconde doctrine

Avant de naître, bien que nous ayons tout oublié, en tant qu'esprits nous acceptâmes de faire l'expérience du bien et du mal en marchant par la foi ici-bas. Cela, pour recevoir davantage à la résurrection selon nos œuvres bonnes ou mauvaises, ou selon notre degré de justice optimum et éternel atteint au moment de notre mort ; et nous reposer ensuite à jamais sans l'opposition du mal dans le cadre de nos possibilités de bonheur et d'accroissement éternel.

Troisième doctrine

Nous avons besoin d'un Sauveur. Lorsque nous commettons une mauvaise action, nous devons être punis afin que la justice passe. Rien de plus élémentaire ! Cette punition consiste à être séparé spirituellement de Dieu par notre culpabilité, et nous retrouver alors sans espérance. C'est une situation de laquelle nous ne pouvons pas sortir par nous-mêmes à cause de notre imperfection et de notre nature mortelle.

C'est là qu'intervient Jésus de l'extérieur en payant l'amende à notre place. C'est grâce à sa sainteté et à son pouvoir sur la mort qu'il put parfaitement porter les péchés de chacun d'entre nous dans les moindres détails, en portant aussi nos fardeaux et infirmités.

C'est ce qui a permis à des messagers d'être envoyer sur terre dès le début pour nous annoncer ce moyen. C'est cette annonce, par des prophètes et leur prédications, qui nous incite à nous repentir et reprendre courage depuis que la mort et le mal nous séparent de Dieu.

La repentance ainsi obtenue par le grand changement de cœur dû au sacrifice du Sauveur fera que nous prendrons son nom sur nous en lui obéissant. La repentance nous accordera alors le pardon et nous pourrons ainsi nous mettre à la portée de la miséricorde de Dieu sans dépouiller la justice de ses droits ; en faisant que le prix payé pour nous par le Christ, grâce à notre repentance, fera comme si c'était nous-même qui l'avions payé.

Pour chaque péché la justice exige un éloignement de la présence de Dieu soi sur terre, soi dans de l'autre côté. Mais la perfection, elle, exige le pardon. Ainsi, Jésus permet ces deux principes opposés de se réaliser en même temps si nous nous repentons.

Et, ne pas confondre le châtiment exigé par la justice (la dette pour les péchés de tous les hommes que Jésus prit sur lui) et les épreuves indispensables pour amener à une repentance volontaire et a un véritable changement de cœur. Les épreuves ou châtiments pour amener les gens à la repentance font partie du processus de miséricorde permit grâce à l'expiation préalable accomplie par le Christ.

De quoi devons-nous être sauvé ?

1/ De la mort physique de manière définitive et inconditionnelle par la résurrection de Jésus en reprenant son corps après sa mort.

2/ De la mort spirituelle (de notre séparation d'avec Dieu) due à notre condition mortelle et au mal que nous commettons, par le pardon de nos péchés suite à notre repentance définitive.

Quatrième doctrine

Dieu désire que nous retournions à lui avec nos êtres chers, maris et femmes, et que nous héritions de sa plénitude en tant que cohéritiers avec Jésus-Christ si nous lui avons obéi.
Le Livre de Mormon online :
UN AUTRE TEMOIGNAGE DE JESUS-CHRIST
http://www.lds.org/scriptures/bofm?lang=fra
EGLISE de JESUS-CHRIST des SAINTS des DERNIERS JOURS

Mormon

[Modérateur]
[Modérateur]
Avatar du membre

Messages : 15118
Enregistré le : 23 oct. 2012, 07:56

Re: [Mormon] Les croyances Mormon

Ecrit le 11 juin 2017, 01:11

Message par Mormon »

Concernant la Bible et ses passages violents


La loi de Moïse, dont se réfère la charia, était en fait un évangile préparatoire dont la symbolique était centré sur le futur sacrifice expiatoire de Jésus-Christ. Le peuple d'Israël représentait l'Eglise ou l'humanité dans son ensemble. C'est par lui que Dieu s'est fixé de réaliser ses desseins en faveur de tous les autres peuples, tribus, langues de toutes époques.

Le peuple élu à l'appel prophétique était sous un régime théocratique à mi-chemin entre le système patriarcale originel de dimension régionale (lequel était à la similitude du modèle des cieux), et une organisation religieuse, à vocation planétaire séparée du politique, que les apôtres administrèrent plus tard - depuis lequel modèle les différentes religions chrétiennes se sont référées.

Ils faut savoir que chacun de nous
, avant de naître, en présence de Dieu, accepta l'idée de venir sur terre et d'être éprouvé dans la condition mortelle. Chacun de nous reçut la promesse d'être poussé jusque dans ses derniers retranchements pour hériter du meilleur possible à la résurrection. C'est pourquoi, chacun de nous peut être concerné par la maladie, les désastres naturels, le handicap, la guerre, le châtiment et la mort. Mais cependant, chacun de nous sera repris par la mort, quelque soit les circonstances, au meilleur niveau spirituel pouvant être atteint dans cette vie et à toute éternité.

Pour certains grands crimes, la mort du pécheur est nécessaire pour "mieux" passer dans le monde à venir et éviter une corruption addictive ou agonie spirituelle inutile. Mais aussi pour ne pas contaminer et condamner l'entourage en faisant obstacle aux bénédictions de Dieu et à sa protection sur l'ensemble de la communauté.

Egalement, certains crimes peuvent être si graves qu'ils mettent hors de portée le pécheur de l'expiation de Jésus-Christ. Ainsi, la justice peut s'exercer sans que la miséricorde puisse intervenir.

De nos jours, comme à toutes les époques, Dieu gère ces choses en décrétant la vie ou la mort, la santé ou la maladie ; mais cela se passe par son pouvoir en toute discrétion. Le peuple d'Israël fut parfois un instrument pour accomplir la volonté divine de cette façon pour d'autres peuples.

Il en a été ainsi pour les peuples qui furent battus jusqu'à être parfois anéantis par Israël au temps de la conquête de Canaan. Ces peuples avaient bénéficié de toutes les lumières et connaissances des oracles de Dieu de la période patriarcale. Par leur apostasie et leur idolâtrie, ils s'étaient totalement détournés de Dieu et constituaient une menace spirituelle mortelle pour leur propre descendance et celle d'autres peuples.

Lorsque Dieu juge qu'il n'y a plus rien à attendre individuellement et collectivement d'un groupe de gens, et que l'heure de mourir a été fixée pour le bien de ces personnes et de leur entourage, alors l'épée, la maladie, les forces de la nature peuvent être commandées afin que ses desseins se réalisent plus efficacement pour les vivants et leur descendance.

Notre Père céleste n'a pas un travail facile à accomplir, alors épargnons lui notre condamnation puérile, et évitons de déclarer bêtement "S'il y avait un Dieu, il n'y aurait pas tout ce mal". Le mal doit pouvoir s'accomplir par respect de notre libre arbitre, et cela afin de pouvoir juger et condamner ceux qui en font un usage spirituel, religieux et politique global.

Concernant l'"oeil pour oeil et le "dent pour dent", cela voulait simplement dire que la justice devait passé pour tous les délits. Il était tenu compte des circonstances. Ce n'était pas à prendre à la lettre. La Loi de Moïse faisait toujours un parallèle, par ses rites et ordonnances, entre la vie physique sur terre et la vie spirituelle sur la nouvelle terre des cieux à la résurrection. Elle était pointé vers le Christ, sa rédemption et sa résurrection.

L'Ancien Testament est d'essence christique, car il témoigne du Christ, ne serait-ce par la loi des sacrifices qui préfigure sa mission future, et par les nombreuses références prophétiques sur son ministère terrestre.

Le peuple d'Israël, en tant que groupe symbolisant le peuple de Dieu qui couvrira toute la terre un jour, préfigurant le salut définitif des chrétiens ressuscités, était gérer par une gouvernance théocratique avec des lois en conformité avec ce statu particulier. Ce système fut imposé ponctuellement à Israël comme seule possibilité pour demeurer en présence de Dieu après sa rébellion quand Moïse reçut la révélation sur le Sinaï. Il était aussi destiné à préparer le peuple à la première venue du Seigneur qui était sensée le racheter. La loi de Moïse n'était donc prévue que pour un temps précis... tout comme, bien souvent, nos épreuves personnelles lorsque nous en avons besoin pour progresser vers la perfection.

Le peuple d'Israël a été l'instrument pour débarrasser la région des nations alentours totalement corrompues ayant été naguère évangélisées, en menant des guerres avec le pouvoir miraculeux de Dieu selon l'état plus ou moins avancé de perversité de ces nations idolâtres. Ils le faisaient selon les instructions divines. Selon la préscience de Dieu. Selon sa justice pour que chacun connaisse la mort à son meilleur niveau éternel de justice personnelle. Selon les alliances anciennes. Selon le rôle sur terre attribué dans la préexistence à chacun. Selon ses desseins pour amener le plus grand nombre de ses enfants au salut dans la suite des temps.

"A la quatrième génération, ils reviendront ici ; car l'iniquité des Amoréens n'est pas encore à son comble." (Genèse 15:16).

Lorsque le peuple d'Israël n'obéissait pas en attaquant en dehors de toute consigne divine, il perdait lamentablement les batailles... Donc, rien à voir avec la lutte armée aveugle nommée "guerre sainte" actuellement menée dans certaines régions du globe par d'autres groupes religieux.

Les Israélites avaient été emmenés hors de portée du pouvoir du plus grand empire du monde de l'époque. Ils avaient été personnellement témoins des fléaux qui s'étaient abattus sur les Egyptiens mais avaient laissé Israël indemne. Ils avaient de leurs propres mains aspergé du sang sur les portes de leurs maisons et puis ils avaient entendu les cris des Egyptiens lorsque les premiers-nés tombèrent. Ils avaient marché entre les deux murailles d'eau qui se divisèrent sur le commandement de Moïse, et ils avaient regardé tandis que ces murailles s'écrasaient sur les armées du pharaon. Ils mangeaient du pain qui apparaissait miraculeusement chaque matin, buvaient l'eau jaillissant d'un rocher, sentirent le Sinaï trembler et le virent flamboyer. Quel peuple dans toute l'histoire a eu un plus grand témoignage de ce que Dieu était avec lui et pouvait utiliser sa puissance insurpassable en sa faveur? Il avait tant et on lui promettait tant encore. Puis vint le choix. En un seul choix insensé, aveugle, dépourvu de foi, cette génération d'Israël perdit tout.
Le Livre de Mormon online :
UN AUTRE TEMOIGNAGE DE JESUS-CHRIST
http://www.lds.org/scriptures/bofm?lang=fra
EGLISE de JESUS-CHRIST des SAINTS des DERNIERS JOURS

Mormon

[Modérateur]
[Modérateur]
Avatar du membre

Messages : 15118
Enregistré le : 23 oct. 2012, 07:56

Re: [Mormon] Les croyances des Saints des Derniers Jours

Ecrit le 19 juin 2017, 01:19

Message par Mormon »

L'avenir de la Terre sainte


Du fait de son emplacement stratégique à la croisée des chemins des grands continents : l'Europe, l'Asie et l'Afrique, la Terre sainte a toujours eu une importance capitale. Aujourd'hui beaucoup de gens, y compris les dirigeants de la plupart des pays, aimeraient en savoir davantage concernant l'avenir de cette région stratégique et importante.

En tant que saints des derniers jours, nous en savons probablement davantage sur son avenir que n'importe quel autre peuple. La seule manière précise par laquelle l'avenir peut être éclairé c'est par l'esprit de prophétie, et ce don du Saint-Esprit doit toujours se manifester dans la vraie Église. Ainsi, nous, les saints des derniers jours, avons accès à tout ce que le monde connaît concernant l'avenir de la Terre sainte, et en outre nous avons pour nous guider les déclarations inspirées de prophètes anciens et modernes.

L'avenir de la Terre sainte est intimement lié à celui de la maison d'Israël, plus exactement à celui des descendants de Juda. Ainsi l'examen de quelques prophéties concernant Juda dans les derniers jours aidera à éclairer l'avenir de cette région. Cet article traitera des quatorze prophéties de ce genre. Les principes suivants ont été utilisés pour faire le choix des prophéties :

Le Seigneur a dit : « toute affaire se réglera sur la déclaration de deux ou de trois témoins » (2 Corinthiens 13:1). Ainsi, on ne parlera que des sujets pour lesquels on dispose d'au moins deux sources de prophétie.

En outre, les prophéties doivent clairement avoir trait aux derniers jours. Ainsi, les points discutés comprendront : (1) des déclarations des prophètes de l'Ancien Testament qui vivaient après la captivité babylonienne et qui ont prophétisé concernant le rassemblement futur d'Israël, (2) les prophéties citées par le Sauveur pendant son ministère sur la terre où il rattachait ces Écritures à des événements futurs et, (3) des prophéties et d'autres connaissances révélées aux prophètes de notre dispensation.

1. Élie le prophète doit revenir sur la terre

Malachie, qui vivait après la captivité babylonienne, dit : « Voici, je vous enverrai Élie, le prophète, avant que le jour de l'Éternel arrive, ce jour grand et redoutable. Il ramènera le cœur des pères à leurs enfants, et le cœur des enfants à leurs pères, de peur que je ne vienne frapper le pays d'interdit » (Malachie 4:56 ; la Version du roi Jacques dit : « de peur que je ne frappe la terre de malédiction »).

Le Sauveur ressuscité cita cette Écriture aux Néphites. Le 21 septembre 1823, l'ange Moroni cita cette Écriture au prophète Joseph Smith. Ensuite le Seigneur parla de cette même Écriture à Joseph Smith en août 1830, ce qui est rapporté dans Doctrine et Alliances 27:9. Nous avons ici littéralement, dans la bouche de plusieurs témoins, le fait qu'Élie le prophète va revenir avant le jour grand et redoutable du Seigneur.

L'accomplissement de cette prophétie eut lieu le 3 avril 1836, lorsque la vision suivante se produisit. Elle est rapportée par le prophète Joseph Smith :

« Une autre vision, grande et glorieuse, se déploya devant nos yeux : Élie le prophète qui fut enlevé au ciel sans goûter la mort, se tint devant nous et dit :

Voici, le temps est pleinement arrivé, ce temps dont il a été parlé par Malachie, lorsqu'il témoigna qu'il (Élie) serait envoyé avant que le jour de l'Éternel arrive, ce jour grand et redoutable. Pour tourner le cœur des pères vers les enfants, et le cœur des enfants vers les pères, de peur que la terre tout entière ne soit frappée de malédiction. C'est pourquoi les clefs de cette dispensation sont remises entre vos mains, et vous saurez par là que le jour de l'Éternel, ce jour grand et redoutable est proche, et même à la porte »
(D&A 110:13-16).

Ce qui est intéressant, c'est que bien que d'autres peuples aient aussi cru en la venue d'Élie avant le jour grand et redoutable du Seigneur, autant que je sache, les Saints des Derniers Jours sont le seul peuple sur la terre qui prétende que cette prophétie s'est accomplie. Les Juifs orthodoxes attendent encore la venue d'Élie ; lors de leur fête sacrée, ils ont une chaise vide à la table pour Élie le prophète. C'est peut-être une des grandes ironies de l'histoire quand les Juifs découvriront qu'en 1836, au moment même où ils s'asseyaient en Terre sainte à leur fête de la Pâque, avec la chaise vide pour Élie le prophète, Élie le prophète vint... non auprès des Juifs, mais auprès du prophète de cette dispensation, Joseph Smith, dans le temple de Kirtland.

2. Les descendants de la tribu de Juda (les Juifs) doivent se rassembler des quatre coins de la terre

Lorsque, le 21 septembre 1823, Moroni apparut au prophète Joseph Smith, il cita le passage suivant dans Ésaïe 11 :

« Il élèvera une bannière pour les nations, il rassemblera les exilés d'Israël, et il recueillera les dispersés de Juda, des quatre extrémités de la terre » (Ésaïe 11:12).

Notez ce que Zacharie dit concernant le rassemblement :

« Beaucoup de nations s'attacheront à l'Éternel en ce jour-là, et deviendront mon peuple ; j'habiterai au milieu de toi, et tu sauras que l'Éternel des armées m'a envoyé vers toi. L'Éternel possèdera Juda comme sa part dans la Terre sainte, et il choisira encore Jérusalem »
(Zacharie 2:11-12).

Dans un des grands discours qu'il prononça peu avant sa mort, le prophète Joseph Smith fit le commentaire suivant en parlant du second avènement du Christ ; il dit que ces événements devaient avoir lieu avant le second avènement du Christ :

« Juda doit retourner, Jérusalem doit être rebâtie, ainsi que le temple et l'eau jaillira de dessous le temple, et les eaux de la mer Morte seront purifiées. Il faudra un certain temps pour rebâtir les murs de la cité et le temple, etc. ... et tout cela doit se passer avant que le Fils de l'homme fasse son apparition » (Enseignements du prophète Joseph Smith, p. 399).

En 1841, l'Église de Jésus-Christ des Saints des Derniers Jours envoya l'apôtre Orson Hyde en Terre sainte pour dédier le pays au retour du peuple juif. Voici un extrait de sa prière de consécration :

« (Je) te dédie et te consacre cette terre, pour le rassemblement des restes dispersés de Juda, selon les prédictions des saints prophètes ... Pousse-les à se rassembler en cette terre selon ta parole. Qu'ils viennent comme des nuées et comme des colombes à leurs fenêtres. Que les grands navires des nations les amènent des îles lointaines et que les rois deviennent leurs pères nourriciers et que les reines essuient avec une affection maternelle les larmes de chagrin de leurs yeux » (Documentary History of the Church, vol. 4, pp. 456-457).

Quand Orson Hyde fit cette prière de consécration, il y avait moins de cinq mille Juifs dans toute la Palestine. Il y en a aujourd'hui plusieurs millions et ils sont littéralement venus des quatre coins de la terre - de plus de cent nations distinctes - et ceci en accomplissement des prophéties.

3. Les descendants de Juda utiliseront l'or et l'argent des nations de la terre pour retrouver leur pays

Zacharie dit encore : « Juda combattra aussi dans Jérusalem et l'on amassera des richesses de toutes les nations d'alentour, l'or, l'argent et les vêtements en très grand nombre » (Zacharie 14:14).

Wilford Woodruff, un prophète moderne, confirme : « Le temps n'est pas loin où les riches d'entre les Juifs seront appelés à utiliser leurs abondantes richesses pour rassembler les dispersés de Juda et acheter les lieux de résidence antiques de leurs pères dans Jérusalem et tout autour, et reconstruire la ville sainte et le temple » (Millennial Star, vol. 41, p. 244).

En 1967, Lévi Eshkol, qui était alors premier ministre d'Israël, fut interviewé par les reporters de U. S. News and World Report, et dit qu'Israël avait reçu plus d'un milliard de dollars des Juifs américains. Il est connu aussi que plus d'un milliard et demi de dollars ont été donnés par l'Allemagne de l'Ouest, en réparations de guerre. La prophétie que l'or et l'argent seront utilisés pour racheter cette terre s'est littéralement accomplie et est sans doute encore en voie d'accomplissement.

4. Le pays de Jérusalem sera rendu productif

Pour citer Ézéchiel concernant le pays de Jérusalem dans les derniers jours :

« La terre dévastée sera cultivée, tandis qu'elle était déserte aux yeux de tous les passants ; et l'on dira : Cette terre dévastée est devenue comme un jardin d'Éden ; et ses villes ruinées, désertes et abattues, sont fortifiées et habitées. Et les nations qui resteront autour de vous sauront que moi, l'Éternel, j'ai rebâti ce qui était abattu, et planté ce qui était dévasté. Moi, l'Éternel, j'ai parlé, et j'agirai » (Ézéchiel 36:34-36).

Dans l'Écriture moderne :

« Mais voici, dit le Seigneur des armées, je montrerai aux enfants des hommes, qu'encore très peu de temps et le Liban sera changé en champ fertile; et le champ fertile sera réputé une forêt » (2 Néphi 27:28).

Orson Hyde, apôtre Juif de l'Eglise, dans sa prière de consécration, à Jérusalem, dit :

« Accorde donc, ô Seigneur, au nom de ton Fils bien-aimé, Jésus-Christ, que l'aridité, la stérilité de ce pays soit ôtée, et que des sources d'eau vive jaillissent pour arroser son sol assoiffé. Que la vigne et l'olive produisent selon leur force, et que le figuier bourgeonne et fleurisse. Que la terre devienne abondamment féconde lorsque ses héritiers légitimes la possèderont ; que l'abondance y coule de nouveau pour nourrir à leur retour les prodigues qui' reviennent avec un esprit de grâce et de supplication ; que les nuées répandent sur lui la vertu et la richesse, et que les champs soient luxuriants. Que les troupeaux de gros et de menu bétail croissent et multiplient abondamment sur les montagnes et les collines »
(Documentary History of the Church, vol 4, p. 457).

Ceux qui ont récemment voyagé en Israël peuvent constater que de grandes parties de cette région sont devenues comme un jardin, conformément à l'accomplissement de cette prophétie.

5. Les descendants de Juda seront attaqués par leurs anciens conquérants, mais ils seront délivrés

Zacharie a aussi dit à ce sujet :

« En ce jour-là, je ferai les chefs de Juda comme un foyer ardent parmi du bois, comme une torche enflammée parmi des gerbes ; ils dévoreront à droite et à gauche tous les peuples d'alentour, et Jérusalem sera de nouveau habitée à sa place, à Jérusalem. Or ce jour-là, je m'efforcerai de détruire toutes les nations qui viendront contre Jérusalem (Zacharie 12:6, 9, version du roi Jacques).

Dans 3 Néphi deux témoins plutôt qu'un témoignent sur ce sujet, parce que le Sauveur cite ici Ésaïe concernant les derniers jours :

« Voici, on se réunira certainement contre toi, mais ce ne sera pas par moi; tous ceux qui se réuniront contre toi, tomberont à cause de toi. Aucune arme forgée contre toi ne prospérera » (3 Néphi 22:15,17 ; cité par le Sauveur d'après Ésaïe 54:15,17).

Il n'est pas nécessaire de passer ici en revue ce qui s'est produit en juin 1967 quand Israël conquit un terrain à peu près trois fois plus grand que son pays d'origine : il passa de vingt mille à soixante et un mille kilomètres carrés. W. Cleon Skousen utilisa l'expression « Fantastique Victoire » comme titre de son livre concernant cet événement. Life a utilisé la formule « Incroyable Victoire ». Un chef de gouvernement a dit que c'était ce qu'on avait fait de mieux jusqu'à présent en matière de « victoire instantanée ».

6. Jérusalem tombera sous la domination d'Israël

« Et Jérusalem sera de nouveau habitée à sa place, à Jérusalem » (Zacharie 12:6, version du roi Jacques).

« L'Éternel possédera Juda comme sa part dans la Terre sainte, et il choisira encore Jérusalem » (Zacharie 2:12).

Pendant plus de dix-neuf cents ans, les Juifs orthodoxes ont terminé leurs prières rituelles par la demande « l'an prochain à Jérusalem ». Et en 1967, pour la première fois en 1900 ans, ce « l'an prochain à Jérusalem » arriva pour les Juifs.

Notez aussi cette chose stupéfiante que bien que le peuple juif dise que Jérusalem est la capitale du pays, tous les autres pays, y compris les États-Unis, disent que la capitale d'Israël se trouve à Tel-Aviv. Tel-Aviv ne fut la capitale d'Israël que pendant les mois de 1948-49 quand Israël ne possédait même pas une partie de Jérusalem ; puis la capitale fut installée à Jérusalem. À propos de cet événement, David Ben-Gourion a écrit :

« Dans la tempête de la guerre... nous avons été obligés de fixer provisoirement le siège du gouvernement dans le quartier officiel près de Tel-Aviv. Mais l'État d'Israël n'a eu et n'aura qu'une seule capitale, Jérusalem l'Éternelle... » (The Jews in Their Land, pp. 342-43).

Ainsi donc, bien que le monde parle du gouvernement de Tel Aviv, Israël dit : « Notre capitale est Jérusalem ».

7. Les Juifs commenceront à croire en Jésus-Christ et finalement l'Évangile leur sera prêché

Matthieu dit : « Cette bonne nouvelle du royaume sera prêchée dans le monde entier, pour servir de témoignage à toutes les nations. Alors viendra la fin » (Matthieu 24:14).

Le Sauveur, à propos du fait qu'il se souviendrait de l'alliance qu'il avait contractée avec Israël, dit :

« Et le temps vient où la plénitude de mon Évangile lui sera prêché ; Et ils croiront en moi, ils croiront que je suis Jésus-Christ, le Fils de Dieu et ils prieront le Père en mon nom » (3 Néphi 20 :30-31).

À propos de cet événement, Wilford Woodruff, prophète de l'Eglise rétablie, a dit en 1855 :

« Quand les Gentils auront rejeté l'Évangile, il leur sera enlevé et donné à la maison d'Israël, à ce peuple longanime qui est maintenant dispersé dans toutes les nations de la terre... et ils reconstruiront leur ancienne ville, et la rendront plus merveilleuse qu'au commencement, et ils auront avec eux un chef en Israël, un homme rempli de la puissance de Dieu et du don du Saint-Esprit ; mais ils sont maintenant empêchés de faire ce travail, et ce, parce que la plénitude des Gentils n'est pas encore arrivée » (Journal of Discourses, vol. 2, p. 200).

C'est pourquoi les saints des derniers jours ne devront pas être surpris quand une grande mission sera établie en Israël. Actuellement nous ne pouvons pas y faire d’œuvre missionnaire car il y a en Israël des lois contre le prosélytisme. Mais le temps viendra, en accomplissement des paroles des prophètes, où l'Évangile de Jésus-Christ sera prêché aux Juifs.


8. Un nouveau temple sera construit à Jérusalem

Dans Zacharie 8:9, il y a un passage où il dit : « Fortifiez vos mains... afin que le temple soit construit » (version du roi Jacques).

Il y a une description du temple dans Ézéchiel 40:48. Il est question du temple de Jérusalem dans Orson Pratt, Journal of Discourses, volume 19, pages 19-29, et dans Doctrine et Alliances 124: 36-37. Le président Wilford Woodruff a dit :

« Le Christ ne viendra pas tant que ces choses ne se seront pas passées. Il faut que Jérusalem soit reconstruite. Il faut que le temple soit construit… Ces choses ont été révélées par les prophètes ; elles s'accompliront » (Manuscript, vol. 52, 6 octobre 1890, p. 740).

Et Joseph Smith a dit : « Quel était le but du rassemblement des Juifs ou du peuple de Dieu à une époque quelconque du monde ?... Le but principal était de construire au Seigneur une maison dans laquelle il pourrait révéler à son peuple les ordonnances de sa maison » (Documentary History of the Church, vol. 5, p. 423).

Beaucoup de Juifs orthodoxes parlent eux-mêmes de construire un troisième temple. À ce sujet, un manuscrit important a été découvert il y a quelques années au Moyen Orient. Le Dr Yigael Yadin de l'Université hébraïque traduit en ce moment ce manuscrit, qu'il appelle manuscrit du Temple, et concernant lequel il a dit :

« Ce qui est stupéfiant dans ce manuscrit, c'est qu'il a été écrit comme une Torah, une loi donnée par Dieu à Moïse. Le texte tout entier est écrit à la première personne du singulier, et c'est Dieu qui parle. Tous les autres manuscrits de la mer Morte sont soit une copie d'un livre biblique existant, soit un commentaire de la Bible, soit un document local composé par la communauté de Qumran. Nous avons ici pour la première fois un manuscrit qui devait apparemment se trouver dans le texte biblique mais qui, autant que nous le sachions, n'a jamais fait partie du canon de la Bible » (Newsletter, numéro 7 des Écoles américaines de Recherches orientales, 13 novembre 1967).

De quoi traite ce texte ? Le Dr Yadin dit qu'il contient les plans de la construction d'un grand temple et il introduit un élément nouveau dans le temple. Il y a trois cours au lieu de deux ; chacune est exactement carrée. La cour du milieu et la cour extérieure du temple doivent avoir douze portes, trois de chaque côté, et chacune porte le nom d'une des douze tribus d'Israël. Le Dr Yadin ajoute :

« Ceci est important. La littérature apocalyptique tout entière et celle de Qumran s'intéressaient à l'idée de réunir les douze tribus d'Israël comme Dieu le voulait. L'accent est mis ici aussi sur les douze tribus comme il l'est aussi fréquemment dans le Nouveau Testament » (op. cit.).

Orson Pratt a décrit un autre trait caractéristique concernant le temple qui sera construit dans les derniers jours à Jérusalem : « Le temple de Jérusalem sera certainement bâti par ceux qui croient au vrai Messie. Sa construction sera à certains égards différente des temples que l'on construit actuellement. Il contiendra le trône du Seigneur, sur lequel il s'assiéra personnellement de temps à autre et règnera à jamais sur la maison d'Israël » (Journal of Discourses, vol. 19, p. 20).


9. Un nouveau dirigeant appelé David (descendant de l'ancien roi David) deviendra un grand chef en Israël.

Ézéchiel le prophétise, et il y a des références supplémentaires dans Jérémie, Ésaïe, Osée et Zacharie.

" Mon serviteur David sera leur roi, et ils auront tous un seul pasteur. Ils suivront mes ordonnances, ils observeront mes lois et les mettront en pratique. Ils habiteront le pays que j'ai donné à mon serviteur Jacob, et qu'ont habité vos pères; ils y habiteront, eux, leurs enfants, et les enfants de leurs enfants, à perpétuité; et mon serviteur David sera leur prince pour toujours. Je traiterai avec eux une alliance de paix, et il y aura une alliance éternelle avec eux; je les établirai, je les multiplierai, et je placerai mon sanctuaire au milieu d'eux pour toujours. Ma demeure sera parmi eux; je serai leur Dieu, et ils seront mon peuple. Et les nations sauront que je suis l'Éternel, qui sanctifie Israël, lorsque mon sanctuaire sera pour toujours au milieu d'eux." (Ezé.37:24-28)

Le prophète Joseph Smith, trois mois seulement avant son martyre, dit : « Son trône et son royaume lui seront enlevés (à David) et donnés à un autre du nom de David dans les derniers jours, lequel sera issu de lui » (Documentary History of the Church, vol. 6, p. 253).

Le grand héros de l'Israël d'autrefois fut David, roi d'Israël ; un nouveau chef portant son nom viendra un jour.


10. Les nations de la terre se rassembleront contre les descendants de Juda, et Juda sera frappé

Zacharie dit, en citant le Seigneur : « Je rassemblerai toutes les nations pour qu'elles attaquent Jérusalem, la ville sera prise, les maisons seront pillées et les femmes violées ; la moitié de la ville ira en captivité, mais le reste du peuple ne sera pas exterminé de la ville » (Zacharie 14:2).

Le président Woodruff a aussi parlé sur ce sujet : « Ô maison de Juda... il est vrai que lorsque tu seras revenue et que tu auras rassemblé ta nation dans ta patrie et que tu auras reconstruit ta ville et ton temple, les Gentils rassembleront leurs armées pour aller à la bataille contre toi, et tu deviendras leur butin et leur proie, et c'est ce qu'ils feront, car les paroles de tes prophètes doivent s'accomplir » (Matthias F. Cowley, Wilford Woodruff, Bookcraft, 1964, p. 509).

Si vous vous demandez comment cette prophétie pourrait s'accomplir, laissez-moi simplement vous rappeler que le 4 juillet 1967, l'Assemblée Générale des Nations Unies a voté à par 99 voix contre 0 pour condamner Israël parce qu'il avait annexé Jérusalem. Vingt pays firent abstention, 99 pays votèrent en faveur de la condamnation d'Israël ; pas une seule nation ne vota contre la condamnation. Et si une force militaire des Nations Unies devait être envoyée au Moyen Orient pour reprendre Jérusalem, littéralement toutes les nations de la terre se rassembleraient en bataille contre Juda.


11. Deux prophètes seront suscités au milieu de la nation juive
Joseph Smith a expliqué ce qui suit concernant les deux prophètes qui sont mentionnés dans l'Apocalypse 11 :2-3,6-12 :

« Q. Que faut-il entendre par les deux témoins du chapitre 11 de l'Apocalypse ?

R. Ce sont deux prophètes qui doivent être suscités à la nation juive dans les derniers jours, au moment de la restauration, et qui doivent prophétiser aux Juifs, lorsqu'ils seront rassemblés et auront construits la ville de Jérusalem au pays de leurs pères » (D&A 77:15).

Orson Pratt a dit ce qui suit concernant le rôle de ces prophètes : « Nous pourrions aussi citer la déclaration de Jean concernant les deux témoins qui doivent prophétiser au sujet de cette période. Ils prophétiseront pendant trois ans et demi, et leur champ d'activité sera à Jérusalem après qu'elle aura été reconstruite par les Juifs. Grâce à leurs prophéties et au pouvoir de Dieu qui les accompagnera, les nations qui seront rassemblées contre Jérusalem seront tenues en échec, ces prophètes les tiendront en échec par leur foi et leur puissance. Bientôt ces nations vaincront les deux témoins et, ayant terminé leur mission, ils seront mis à mort, et leurs corps seront exposés pendant trois jours et demi dans les rues de la ville. Puis un grand tremblement de terre se produira et ces deux témoins seront enlevés au ciel » (Journal of Discourses, vol. 16. p. 329).

On trouvera une description détaillée et passionnante de ce qui va se produire à ce propos en lisant tout le chapitre 11 de l'Apocalypse.


12. Le Sauveur apparaîtra aux descendants de Juda

Zacharie dit :
« Ils tourneront les regards vers moi, celui qu'ils ont percé. Ils pleureront sur lui » (Zacharie 12:10). Les Doctrine et Alliances donnent un récit encore plus frappant, parce que le Sauveur, à ce propos, dit :

« Alors les Juifs poseront les yeux sur moi et diront : Quelles sont ces plaies dans tes mains et dans tes pieds ?

« Alors ils sauront que je suis le Seigneur, car je leur dirai : Ces plaies sont celles qui m'ont été infligées dans la maison de mes amis. Je suis celui qui a été élevé. Je suis Jésus qui a été crucifié. Je suis le Fils de Dieu.

« Alors, ils pleureront à cause de leurs iniquités ; alors ils se lamenteront parce qu'ils ont persécuté leur roi » (D&A 45:51-53).

Le président Woodruff a parlé comme suit de cet événement : « Les Juifs doivent se rassembler dans leur pays dans l'incrédulité... et quand ils auront fait ceci et qu'ils auront reconstruit leur ville, les Gentils, en accomplissement des paroles d'Ézéchiel, de Jérémie et d'autres prophètes, monteront à la bataille contre Jérusalem pour faire d'elle leur proie et leur butin ; et alors, quand ils auront pris la moitié de Jérusalem en captivité et malmené pour la dernière fois les Juifs sur la terre, leur grand libérateur, le Shilo, viendra » (Journal of Discourses, vol. 15, p. 277-78).


13. Le Messie conduira le peuple d'Israël à la victoire et régnera ensuite comme Roi des rois et Seigneur des seigneurs

En fait, Zacharie, à ce propos, dit :

« L'Éternel paraîtra, et il combattra ces nations, comme il combat au jour de la bataille.

« L'Éternel sera Roi de toute la terre ; en ce jour-là, l'Éternel sera le seul Éternel, et son nom sera le seul nom » (Zacharie 14:3, 9).

Les Doctrine et Alliances mentionnent aussi cet événement :

« Car la présence du Seigneur sera comme le feu dévorant qui brûle et comme le feu qui fait bouillir les eaux.

« Ô Seigneur, tu descendras pour faire connaître ton nom à tes adversaires, et toutes les nations trembleront en ta présence » (D&A 133:41-42).

Le président Wilford Woodruff a dit aussi que le Sauveur mènera les batailles de Juda : « Mais quand se produira cette affliction, le Dieu vivant, qui a conduit Moïse dans le désert, te délivrera et ton Shilo viendra, se tiendra au milieu de toi et mènera tes batailles ; et tu le connaîtras, et les afflictions des Juifs prendront fin, tandis que la destruction des Gentils sera si grande qu'il faudra à toute la maison d'Israël qui est rassemblée autour de Jérusalem sept mois pour enterrer les morts de ses ennemis et les armes de guerre leur dureront sept années pour faire du combustible de sorte qu'ils n'auront pas besoin d'aller dans une forêt pour trouver du bois. Ce sont là des paroles terribles : qui peut les supporter ? Néanmoins, elles sont vraies et elles s'accompliront selon les paroles d'Ézéchiel, de Zacharie et des autres prophètes. Même si les cieux et la terre passent, il ne passera pas un iota ni un trait de lettre que tout cela ne soit accompli » (Matthias F. Cowley, Wilford Woodruff, Bookcraft, 1964, p. 509-510).


14. Deux grandes capitales mondiales seront établies : une à Sion et une à Jérusalem

Ésaïe a prophétisé ce qui suit concernant cet événement (les prophètes des derniers jours ont déclaré aussi que cette Écriture a trait à notre époque, et on trouve la même idée dans Doctrine et Alliances, section 133) :

« Il arrivera, dans la suite des temps, que la montagne de la maison de l'Éternel sera fondée sur le sommet des montagnes, qu'elle s'élèvera par-dessus les collines, et que toutes les nations y afflueront. Des peuples s'y rendront en foule, et diront : Venez, et montons à la montagne de l'Éternel, à la maison du Dieu de Jacob, afin qu'il nous enseigne ses voies et que nous marchions dans ses sentiers. Car de Sion sortira la loi, et de Jérusalem la parole de l'Éternel» (Ésaïe 2:2-3).

Le président Joseph F. Smith a parlé comme suit de ces deux lieux de rassemblement : « La Jérusalem d'autrefois, lorsque les Juifs auront été purifiés et sanctifiés de tous leurs péchés, deviendra une ville sainte où le Seigneur demeurera et d'où il enverra sa parole à tous les hommes. De même, sur le continent américain, la ville de Sion, la Nouvelle Jérusalem, sera construite, et la loi de Dieu sortira aussi d'elle. Il n'y aura pas de conflit, car chaque ville sera le siège du Rédempteur du monde et de chacune il enverra ses proclamations selon les nécessités. Jérusalem sera le lieu de rassemblement de Juda et ceux qui lui sont associés de la maison d'Israël, et Sion sera le lieu de rassemblement d'Éphraïm et de ceux qui lui sont associés, sur la tête desquels seront conférées des plus grandes bénédictions » (Improvement Era, vol. 22, 1919, pp. 815-16).

En tant que saints des derniers jours, nous devons en savoir davantage sur les prophéties relatives à Israël que n'importe quel autre peuple de la terre, y compris les Juifs eux-mêmes. Nous avons tout ce qu'ils ont, et en plus nous avons les paroles des prophètes du Livre de Mormon, de la Perle de Grand Prix et des Doctrine et Alliances. Nous avons aussi des prophètes vivants à la tête de l’Église qui peuvent nous parler de ces grands événements.
Le Livre de Mormon online :
UN AUTRE TEMOIGNAGE DE JESUS-CHRIST
http://www.lds.org/scriptures/bofm?lang=fra
EGLISE de JESUS-CHRIST des SAINTS des DERNIERS JOURS

Répondre
  • Sujets similaires
    Réponses
    Vues
    Dernier message

Retourner vers « Mormon »

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 4 invités