L'archevêque de Toulouse excuse les crimes commis au nom de l'islam

Sujet d'actualité Au Québec l'accommodement raisonnable, un sujet d'actualité.
Répondre
Saint Glinglin

* [ Aucun rang ] *
Avatar du membre

Messages : 19511
Enregistré le : 12 févr. 2013, 05:07

Contact :

L'archevêque de Toulouse excuse les crimes commis au nom de l'islam

Ecrit le 31 oct. 2020, 14:57

Message par Saint Glinglin »

Toulouse : « On ne se moque pas impunément des religions », pense l’archevêque Robert Le Gall

L’archevêque de Toulouse Mgr Robert Le Gall a affirmé vendredi que « la liberté d’expression a des limites » et qu'« on ne peut pas se permettre de se moquer des religions, (car) on voit les résultats que cela donne ». Ces propos tenus sur France Bleu Occitanie au lendemain de l’attentat de Nice dans une basilique (trois morts) ont été critiqués par le leader de la France insoumise Jean-Luc Mélenchon et des responsables socialistes régionaux.

« On met parfois de l’huile sur le feu avec ces questions des caricatures » de Charlie Hebdo, a indiqué l’archevêque. « Il faudrait apaiser tout cela car ces caricatures sont contre les musulmans mais contre la foi chrétienne aussi », a-t-il ajouté. Faut-il arrêter de diffuser ces caricatures dans les écoles notamment ? « Je le pense profondément. On voit les conséquences, on met de l’huile sur le feu et c’est une escalade ensuite. La liberté d’expression a des limites comme toutes libertés humaines. On ferait mieux d’insister dans la devise républicaine sur la fraternité », a-t-il assuré.

Contre le droit au blasphème

Interrogé ensuite pour savoir s’il défendait la liberté de blasphémer la religion, Mgr Le Gall a répondu : « Non, personnellement, je ne pense pas. On ne se moque pas impunément des religions. On ne peut pas se permettre de se moquer des religions, on voit les résultats que cela donne ». Pour le chef de la France insoumise, « les digues sautent ». « Un évêque excuse les crimes. Robert Le Gall, archevêque de Toulouse, la liberté de blasphémer les religions est en cause », a-t-il réagi sur Twitter.

Pour la présidente PS de la Région Occitanie Carole Delga, « la laïcité, la liberté d’expression et le droit de critiquer toute institution religieuse sont indissociables de notre pacte démocratique et républicain. Ce n’est pas négociable ! » « Cette déclaration constitue un recul dans le processus de sécularisation de la religion catholique », a pour sa part souligné Georges Méric, le président PS du Conseil départemental de Haute-Garonne.

« La démarche de laïcisation engagée par la loi de 1905 fixant le principe de séparation des églises et de l’Etat doit être poursuivie, soutenue et renforcée afin que les croyances, qui relèvent du domaine de l’intime et du domaine privé, n’aient aucune incidence sur le domaine public, l’espace citoyen, qui doit être pacifié de tout prosélytisme », a-t-il conclu. La Conférences des évêques de France (CEF) avait qualifié jeudi d’acte « innommable » l’attaque de Nice et souhaité que « les chrétiens ne deviennent pas une cible à abattre ».

https://www.20minutes.fr/toulouse/28977 ... obert-gall

Clémantine

* [ Aucun rang ] *
Avatar du membre

Messages : 65
Enregistré le : 01 juil. 2017, 15:45

Re: L'archevêque de Toulouse excuse les crimes commis au nom de l'islam

Ecrit le 31 oct. 2020, 15:02

Message par Clémantine »

Bonjour Saint Glinglin,
Peux tu me dire dans ton article où il est écrit qu'il excuse le crime.

Merci.

Ajouté 1 minute 54 secondes après :
Le titre choisi pour ton post est de toi ou bien il est tiré de l'article?

"L'archevêque de Toulouse excuse les crimes commis au nom de l'islam"

medico

Christianisme [Témoins_de_Jéhovah]
Avatar du membre

Messages : 64459
Enregistré le : 27 juin 2005, 13:23
Localisation : FRANCE

Re: L'archevêque de Toulouse excuse les crimes commis au nom de l'islam

Ecrit le 31 oct. 2020, 15:18

Message par medico »

Clémantine a écrit :
31 oct. 2020, 15:04
Bonjour Saint Glinglin,
Peux tu me dire dans ton article où il est écrit qu'il excuse le crime.

Merci.

Ajouté 1 minute 54 secondes après :
Le titre choisi pour ton post est de toi ou bien il est tiré de l'article?

"L'archevêque de Toulouse excuse les crimes commis au nom de l'islam"
Le titre est:On ne se moque pas impunément des religions », pense l’archevêque Robert Le Gall
(Isaïe 30:15) Votre force résidera en ceci : dans le fait de rester calmes et [aussi] dans la confiance . AM - JW - Les Témoins de Jéhovah

omar13

[ Musulman ]

Messages : 9354
Enregistré le : 06 nov. 2014, 10:05
Réponses : 1

Re: L'archevêque de Toulouse excuse les crimes commis au nom de l'islam

Ecrit le 31 oct. 2020, 15:32

Message par omar13 »

il y'avait aussi le pape Jean Paul II qui avait bien compris l'Islam et les musulmans:

Image

Disciple Laïc

* [ Aucun rang ] *
Avatar du membre

Messages : 1003
Enregistré le : 06 sept. 2020, 03:48
Localisation : Île de France

Contact :

Re: L'archevêque de Toulouse excuse les crimes commis au nom de l'islam

Ecrit le 31 oct. 2020, 16:10

Message par Disciple Laïc »

Il y a quelque jour j'ai entendu à la radio l'Imam Hassen Chalghoumi (il me semble bien que c'était lui), interrogé sur RMC. Sa position était difficile. Il n'était pas favorable aux caricatures mais il était contre le fait de les interdire aussi il me semble. Toutefois, il a dit une chose qui, je crois, est de bon conseil et dont tout musulman devrait s'inspirer (et qui normalement devrait aussi faire taire tout islamiste et tous ceux qui actuellement, excité par le Président truc pour des raisons purement électoralistes vu qu'il est en perte de vitesse dans son propre pays) :

Les musulmans devraient ignorer ces caricatures, ne pas y faire attention.
Pourquoi ?
Car de son vivant, le Prophète de l'Islam, Muhammad, fut aussi moqué, critiqué verbalement, insulté, et il resta impassible.

Tout musulmans doit en principe s'inspirer de l'attitude du Prophète puisqu'il a été désigné par Allah lui-même pour recevoir la révélation. Beaucoup de musulmans dans le monde ont une très haute opinion du Prophète, le sacralise et justement, quand il est moqué ou caricaturé, se sentent dans l'obligation de réagir vivement parce qu'ils sont très attachés au Prophète.

Mais en fait, si l'Imam Chalghoumi est dans le vrai, alors les musulmans en réagissant comme ils le font au caricatures, ne rendent pas hommage au Prophète, ils ne suivent pas sa conduite, lui qui est resté impassible.

Pour ceux qui connaissent bien la vie du Prophète de l'Islam et qui savent ou chercher, allez donc voir si l'on sait si Muhammad avait de l'humour, si l'on a des anecdotes là dessus, si on sait si il était capable de se moquer de lui-même.

Jésus le Christ des Chrétiens se laissa arrêter, moquer, torturer, humilier, tuer de manière infamante et a aucun moment il n'incita à lever la mains contre ceux qui le frappaient, pire, ils blâma un de ses disciples qui avait sorti le glaive et frappé un des gardes du Temple. Et sur la Croix Jésus demanda à son Père de pardonner.

De son coté le Bouddha fut lui aussi critiqué, insulté, on lui cracha même au visage, on fomenta des complots pour le discrédite, et même le tuer, à aucun moment il ne répondit par la violence, verbale ou physique. Un de ses disciples se retourna contre lui par ambition et tenta de le faire assassiner 3 fois. La 3ème fois le Bouddha fut blessé. Il n'y eu aucune représailles. Et lorsque ce mauvais disciple, tombé malade, à l'agonie, fut porté auprès du Bouddha et demanda pardon, le Bouddha pardonna.

Les 3 hommes ont en commun la même réaction face à l'insulte et même pire que l'insulte.

Même si cela ne fait surement pas plaisir de voir un homme qu'on admire et respecte être moqué et insulté, il est sage de rester digne face à cela, comme ces 3 hommes surent le faire.

Peut être que Muhammad avait aussi le sens de l'humour non ? Possible qu'il acceptait de se moquer de lui-même parfois, pas humilité, c'était un homme non ?

PS : si certains sont tenté de dire : oui mais l'Imam Chalghoumi n'y connait rien, etc... merci de nous épargner cela. Ici peu importe qui s'exprime, c'est plutôt l'argument avancé qui est important et qui peut apporter une solution tout à fait justifiable du point de vue islamique, une solution pacifique.

Personne n'oblige un musulman a acheter et lire Charlie Hebdo.
Modifié en dernier par Disciple Laïc le 31 oct. 2020, 17:29, modifié 1 fois.
"Sachant que la vie est courte, pourquoi vous quereller ?" Le Bouddha.

omar13

[ Musulman ]

Messages : 9354
Enregistré le : 06 nov. 2014, 10:05
Réponses : 1

Re: L'archevêque de Toulouse excuse les crimes commis au nom de l'islam

Ecrit le 31 oct. 2020, 16:30

Message par omar13 »

Disciple Laïc a écrit :
31 oct. 2020, 16:10


Jésus le Christ des Chrétiens se laissa arrêter, moqué, torturer, humilié, tué de manière infamante et a aucun moment il n'incita à lever la mains contre ceux qui le frappaient, pire, ils blâma un de ses disciple qui avait sorti le glaive et frappé un des gardes du Temple. Et sur la Croix Jésus demanda à son Père de pardonner.


Jésus Christ a été arrêté par la ruse:


Matthieu 26/3 à 67
« Alors les principaux sacrificateurs et les anciens du peuple se réunirent dans la cour du souverain
sacrificateur, appelé Caïphe ; et ils délibérèrent sur les moyens d'arrêter Jésus par ruse
, et de le faire mourir …
( 26/57 ) Ceux qui avaient saisi Jésus l'emmenèrent chez le souverain sacrificateur Caïphe, où les scribes et les
anciens étaient assemblés … ( 26/59 ) Les principaux sacrificateurs et tout le sanhédrin cherchaient quelque
faux témoignage contre Jésus, suffisant pour le faire mourir ... ( 26/63 ) Jésus garda le silence. Et le souverain
sacrificateur, prenant la parole, lui dit : Je t'adjure, par le Dieu vivant, de nous dire si tu es le Christ, le Fils de
Dieu. Jésus lui répondit : Tu l'as dit. De plus, je vous le déclare, vous verrez désormais le Fils de l'homme assis
à la droite de la puissance de Dieu, et venant sur les nuées du ciel. Alors le souverain sacrificateur déchira ses
vêtements, disant : Il a blasphémé ! Qu'avons-nous encore besoin de témoins ? Voici, vous venez d'entendre son
blasphème. Que vous en semble ? Ils répondirent : Il mérite la mort. Là-dessus, ils lui crachèrent au visage, et
lui donnèrent des coups de poing et des soufflets »
Cet adversaire déclaré de Jésus est le premier à avoir annoncer que Jésus devait mourir pour la sauvegarde du
peuple et pour l'unification des enfants de Dieu en un seul corps , comme en témoigne l'évangéliste Jean :

Jean 11/45 à 53
« Plusieurs des Juifs qui étaient venus vers Marie, et qui virent ce que fit Jésus, crurent en lui. Mais
quelques-uns d'entre eux allèrent trouver les pharisiens, et leur dirent ce que Jésus avait fait. Alors les
principaux sacrificateurs et les pharisiens assemblèrent le sanhédrin, et dirent : Que ferons-nous ? Car
cet homme fait beaucoup de miracles. Si nous le laissons faire, tous croiront en lui, et les Romains viendront
détruire et notre ville et notre nation. L'un d'eux, Caïphe, qui était souverain sacrificateur cette année-là,
leur dit : Vous n'y entendez rien; vous ne réfléchissez pas qu'il est dans votre intérêt qu'un seul homme meure
pour le peuple, et que la nation entière ne périsse pas. Or, il ne dit pas cela de lui-même; mais étant souverain
sacrificateur cette année-là, il prophétisa que Jésus devait mourir pour la nation. Et ce n'était pas pour
la nation seulement; c'était aussi afin de réunir en un seul corps les enfants de Dieu dispersés.
Dès ce jour, ils résolurent de le faire mourir »


Caïphe est le prêtre sacrificateur israélites qui est à l'origine de la crucifixion du faux semblant de Jésus psl, il est bibliquement
considéré comme étant l'équivalent de Pharaon pour Moïse psl ou de Abou Lahab pour le prophete Mohamed saws.

Clémantine

* [ Aucun rang ] *
Avatar du membre

Messages : 65
Enregistré le : 01 juil. 2017, 15:45

Re: L'archevêque de Toulouse excuse les crimes commis au nom de l'islam

Ecrit le 31 oct. 2020, 17:07

Message par Clémantine »

Très bon argumentaire Disciple. Et c'est tout à fait la voie juste proposer par l'Islam.
Merci d'avoir écouté, entendu et si bien restitué ce point de vue musulman.

Ajouté 6 minutes 46 secondes après :
Omar,
Il y a des belliqueux partout, dans toutes les religions, chez les athées aussi.
Mais là, il est temps de dire des choses intelligentes ou de se taire.
As tu lu et compris ce qu'écrit Disciple? Trouves tu le moment approprié pour disserter d'un point de théologie?
Disciple te dit : chez les chrétiens et les bouddhistes, comme chez notre saint et aimé prophète, il est recommander de rester impassible à la provocation.
Trouves tu quelque chose à redire à cela? N'était ce pas l'attitude du Prophète Mohammed?

Ce n'est pas le moment d'enseigner la religion mais de mettre en pratique la sunna.
C'est le moment de lâcher le détail pour relever la tête et se concentrer sur l'essentiel.

avatar

* [ Aucun rang ] *
Avatar du membre

Messages : 1199
Enregistré le : 04 avr. 2016, 07:04

Re: L'archevêque de Toulouse excuse les crimes commis au nom de l'islam

Ecrit le 31 oct. 2020, 17:27

Message par avatar »

Le problème est que les médias n'insistent pas assez sur le fait que les caricatures c'est pour tout le monde ! Si on parle de Charlie Hebdo, ils ont caricaturé Jésus, le Dieu des chrétiens, des centaines de fois, idem avec des politiques, des religieux etc.
Ce n'est donc pas une attaque contre l'Islam ou contre son prophète mais une habitude française de tout tourner en dérision.
C'est une tradition française ancienne : on peut rire de tout.
Au Moyen Age les fabliaux, le roman de Renart, bref, le folklore populaire se moquait des religieux, de la religion, des nobles et ça a pris encore plus d'importance au moment de la révolution française.
La plupart des gens n'accordent aucune importance à ses caricatures et peuvent rire d'une caricature de Jésus même s'ils sont chrétiens parce qu'ils sont au dessus de ça et qu'ils pensent que Dieu est largement, largement au dessus de telles choses.
Franchement, comme l'a dit l'imam de Bordeaux, si Allah n'est pas content de quelque chose, il est capable d'agir, il n'a pas besoin que des gens décident pour lui de ce qu'il faut faire !
Il a d'ailleurs cité un verset du Coran que je n'ai pas retenu malheureusement dont le sens était que Dieu avait permis à certains d'être sacrilèges ou quelque chose dans le genre. Son raisonnement était donc que si Allah permettait cela, l'humain n'avait pas à dire que ce n'était pas permis.

Disciple Laïc

* [ Aucun rang ] *
Avatar du membre

Messages : 1003
Enregistré le : 06 sept. 2020, 03:48
Localisation : Île de France

Contact :

Re: L'archevêque de Toulouse excuse les crimes commis au nom de l'islam

Ecrit le 31 oct. 2020, 17:31

Message par Disciple Laïc »

@Omar13 : votre réponse est HS et regrettable. Je n'en dirais pas plus ou je deviendrais grossier. :?

@Clémantine : comme disent les Suisses "Service !".

Ceux qui cherchent la discorde auront la discorde, ce qui cherchent le combat recevront des coups.
"Sachant que la vie est courte, pourquoi vous quereller ?" Le Bouddha.

Clémantine

* [ Aucun rang ] *
Avatar du membre

Messages : 65
Enregistré le : 01 juil. 2017, 15:45

Re: L'archevêque de Toulouse excuse les crimes commis au nom de l'islam

Ecrit le 31 oct. 2020, 17:44

Message par Clémantine »

Avatar,
Je crois surtout que la relation au sacré a beaucoup évolué dans notre société (pour du bon et du mauvais). Mais il est naïf de croire que c'est le cas partout. Ce qui ne nous blesse pas, et nous choque (pas ou peu), n'a pas le même effet sur tout le monde. Après, il faut savoir faire la différence entre un dessin qui nous blesse et un meurtre.

On peut choisir de croire encore qu'il existe des choses qui sont sacrées, d'enseigner à nos enfants que nous ne voulons pas qu'ils soient offensant et qu'il y a des choses qui ne se disent pas. Mais ça ne donne pas le droit, en aucun cas, jamais de tuer.

Le choix de la laïcité 'politique' (pour utiliser le terme en écho à l'islam 'politique') qui vise à faire accepter à tous que le sacré est aboli, je le trouve injuste. Je trouve aussi que c'est encore plus injuste quand on s'en prend à une faction minoritaire du pays et que l'on renforce ainsi la stigmatisation qui les touche. C'est indigne d'un chef d'état qui se doit d'être rassembleur.

Mais il y a des frictions que l'on ne peut éviter, il faut juste passer à travers.
Si l'islam pose un problème de sectarisme ou d'expansionnisme, que je veux bien reconnaitre parfois. Alors c'est ça qu'il faut nommer et travailler. Mais cela nous condamne à le faire chez nous aussi, comprendre qu'on ne convertira pas le monde entier à notre idéal, et s'interroger aussi sur notre capacité à accepter l'autre et ses différences.

Ajouté 2 minutes 11 secondes après :
a écrit :Ceux qui cherchent la discorde auront la discorde, ce qui cherchent le combat recevront des coups.
Disciple, malheureusement, je crois plutôt que :
"Ceux qui cherchent la discorde sèmeront la discorde, ce qui ne cherchent rien recevront les coups."

Ajouté 1 minute 3 secondes après :
Quoique, j'ai peut-être tort, la plus part du temps on trouve des gens bien avec qui vivre en paix. Peut-être que c'est vrai.

omar13

[ Musulman ]

Messages : 9354
Enregistré le : 06 nov. 2014, 10:05
Réponses : 1

Re: L'archevêque de Toulouse excuse les crimes commis au nom de l'islam

Ecrit le 31 oct. 2020, 17:59

Message par omar13 »

Clémantine a écrit :
31 oct. 2020, 17:13

Omar,
Il y a des belliqueux partout, dans toutes les religions, chez les athées aussi.
Mais là, il est temps de dire des choses intelligentes ou de se taire.
As tu lu et compris ce qu'écrit Disciple? Trouves tu le moment approprié pour disserter d'un point de théologie?
Disciple te dit : chez les chrétiens et les bouddhistes, comme chez notre saint et aimé prophète, il est recommander de rester impassible à la provocation.
Trouves tu quelque chose à redire à cela? N'était ce pas l'attitude du Prophète Mohammed?

Ce n'est pas le moment d'enseigner la religion mais de mettre en pratique la sunna.
C'est le moment de lâcher le détail pour relever la tête et se concentrer sur l'essentiel.
ma réponse a Disciple Laïc concernait seulement lorsque il avait écrit: "Jésus le Christ des Chrétiens se laissa arrêter, moquer, torturer, humilier, tuer de manière infamante"??????

Disciple Laïc devra réviser ses leçons parce que Jésus christ, ne s'est pas laissé arrêté, puisque dans la Bible, il est bien expliqué que d'autre personnes s’étaient réunis pour le faire arrêter par la ruse et le faire mourir.
Matthieu 26/3 à 67
« Alors les principaux sacrificateurs et les anciens du peuple se réunirent dans la cour du souverain
sacrificateur, appelé Caïphe ; et ils délibérèrent sur les moyens d'arrêter Jésus par ruse, et de le faire mourir

Disciple Laïc a écrit: @Omar13 : votre réponse est HS et regrettable. Je n'en dirais pas plus ou je deviendrais grossier. :?
réponse omar13: tu es déjà grossier , essaye de te calmer :tap: :tap:
Modifié en dernier par omar13 le 31 oct. 2020, 18:02, modifié 1 fois.

'mazalée'

* [ Aucun rang ] *
Avatar du membre

Messages : 1261
Enregistré le : 06 mars 2019, 15:15

Re: L'archevêque de Toulouse excuse les crimes commis au nom de l'islam

Ecrit le 31 oct. 2020, 18:01

Message par 'mazalée' »

Clémantine a écrit :
31 oct. 2020, 15:04
Bonjour Saint Glinglin,
Peux tu me dire dans ton article où il est écrit qu'il excuse le crime.

Merci.
C'est le même procédé grossier et mensonger qu'a utilisé prisca dans son topic "la pape est favorable à l'homosexualité". Ils s'imaginent qu'on est assez bête pour les croire.
Modifié en dernier par 'mazalée' le 31 oct. 2020, 18:02, modifié 1 fois.

avatar

* [ Aucun rang ] *
Avatar du membre

Messages : 1199
Enregistré le : 04 avr. 2016, 07:04

Re: L'archevêque de Toulouse excuse les crimes commis au nom de l'islam

Ecrit le 31 oct. 2020, 18:02

Message par avatar »

Clémantine a écrit :
31 oct. 2020, 17:47
Le choix de la laïcité 'politique' (pour utiliser le terme en écho à l'islam 'politique') qui vise à faire accepter à tous que le sacré est aboli, je le trouve injuste. Je trouve aussi que c'est encore plus injuste quand on s'en prend à une faction minoritaire du pays et que l'on renforce ainsi la stigmatisation qui les touche. C'est indigne d'un chef d'état qui se doit d'être rassembleur.
On pourrait parler de stigmatisation si cela ne concernait qu'une religion ou que le domaine religieux ce qui n'est absolument pas le cas.
Il n'est pas question d'abolir le sacré mais de laisser chacun libre, je m'explique : par exemple, un lieu de culte est sacré pour les croyants et la République reconnaît cela, si quelqu'un pénètre dans une mosquée, une église pour troubler un culte, insulter etc. il sera poursuivi. Si une personne s'en prend à une autre personne en raison de sa religion, son origine, son opinion politique il sera sanctionnable. Par contre, on considère que quelqu'un a le droit de critiquer ou de contester telle opinion politique, religieuse etc.
Alors évidemment, la frontière est parfois mince entre la critique et la diffamation.
Mais si on commence à interdire, le problème est qu'il devient difficile ensuite de mettre une limite à la censure et aux poursuites. Après ce sera quoi ? Enlever les statues nues du Louvre, décrocher les tableaux représentant des scènes religieuses, les dieux païens etc, c'est comme ça qu'on se retrouve dans un état totalitaire.

D'autre part, Macron a rappelé, à juste titre qu'il représentait la volonté française et il est clair que la majorité des français sont totalement contre une limitation du droit d'expression.

Clémantine

* [ Aucun rang ] *
Avatar du membre

Messages : 65
Enregistré le : 01 juil. 2017, 15:45

Re: L'archevêque de Toulouse excuse les crimes commis au nom de l'islam

Ecrit le 31 oct. 2020, 18:09

Message par Clémantine »

Je pense aussi qu'il ne faut pas interdire. Mais je ne pense pas non plus qu'il faille le promouvoir.
La relation au sacré de chacun est personnelle.

Et puis il reste encore des choses sacrées ici aussi, peut-être la liberté, justement...

Saint Glinglin

* [ Aucun rang ] *
Avatar du membre

Messages : 19511
Enregistré le : 12 févr. 2013, 05:07

Contact :

Re: L'archevêque de Toulouse excuse les crimes commis au nom de l'islam

Ecrit le 31 oct. 2020, 18:14

Message par Saint Glinglin »

Clémantine a écrit :
31 oct. 2020, 15:04
Bonjour Saint Glinglin,
Peux tu me dire dans ton article où il est écrit qu'il excuse le crime.

Merci.
« Non, personnellement, je ne pense pas. On ne se moque pas impunément des religions.
On ne peut pas se permettre de se moquer des religions, on voit les résultats que cela donne ».

En clair, les assassins ont réagi normalement. Tout est de la faute des dessinateurs.
Ajouté 1 minute 54 secondes après :
Le titre choisi pour ton post est de toi ou bien il est tiré de l'article?

"L'archevêque de Toulouse excuse les crimes commis au nom de l'islam"
Ce titre est de moi.

Répondre
  • Sujets similaires
    Réponses
    Vues
    Dernier message

Retourner vers « GÉNÉRAL Libre »

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : geveil et 52 invités