IL Existe plusieurs réalités chacune a son importance

Sujet d'actualité Au Québec l'accommodement raisonnable, un sujet d'actualité.
Répondre
GAD1

* [ Aucun rang ] *

Messages : 1385
Enregistré le : 03 sept. 2016, 15:51

Re: IL Existe plusieurs réalités chacune a son importance

Ecrit le 31 août 2020, 15:09

Message par GAD1 »

BenFis a écrit :
31 août 2020, 08:08
Salut Gad1

1- Personnellement, je constate que les divers courants religieux sont plus attentifs à diffuser ce qu’ils pensent être la vérité qu’à la rechercher vraiment. Leurs membres possèdent une partie de celle-ci qui s’apparente à la foi, alors que moi, j’en suis dépourvu. A chacun son handicap. :)

2- Il faut définir ce qu’est une église. A ce que j’ai compris, c’est un ensemble de personnes qui partagent une même croyance, qui souhaitent la vivre en commun et la faire connaître à autrui. Le but est louable puisqu’il répond à une injonction du Christ qui demande : « faites de toutes les nations des disciples… » (Matthieu 28 :19-20).

Cependant la tâche est rude puisqu’elle consiste à faire des disciples de Christ et non pas des disciples de Moïse, Pierre, Paul, Mahomet, Joseph Smith ou Charles Taze Russell par ex. Et par rapport à cela, aucune religion n’est parvenue à la réaliser, de mon point de vue.
Bonsoir Benfils,

1- Un avis personnel est que la vérité s'impose comme condition nécessaire à une possible progression et à tout le moins comme condition pour avoir une vision plus étendue de ce qu'a été, est, et sera une âme par exemple. La vérité est plutôt le fruit d'une révélation qui doit avoir des conséquences qui ne sont pas stériles. A quoi cela sert-il de chercher quelque-chose que l'on ne trouve jamais ? Ou bien aussi, à quoi cela sert-il de maintenir des croyances en des vérités qui n'ont que pour aboutissement toutes sortes de stérilités ? Ces vérités là sont alors des mensonges puisque le résultat est stérile ? Il est nécessaire aussi d'être honnête et de reconnaître que la non-observance de certains principes amènent ... à rien voir même à la destruction.

2- Enfin, avant le NT, à l'époque de Moïse, il y avait une structure plus formelle que simples familles élargies, comprenant des des anciens, des prêtres et des instructeurs.
Je crois d'ailleurs que l'abandon de ces pratiques amènent de plus en plus de violences dans nos sociétés mais bon, c'est un autre débat.

3-La tâche est rude...et simple à la fois. Personnellement, je ne suis pas disciple de Joseph Smith, d'abord parce que lui-même n'a jamais enseigné le fait d'être disciple de lui-même mais du Christ. Joseph Smith a plutôt dit "je leur enseigne ces principes (du Christ) et ils se gouvernent eux-mêmes". Les prêtres en tous genres ont peur de cela : que les personnes se dirigent elles-mêmes, car alors elles n'ont plus besoin d'eux. C'est ce que le Christ enseigne à chacun : être autonome mais en suivant des principes jutes. Or, ces principes doivent être enseignés. Cela ne veut pas dire qu'il ne faut pas de prêtres pour certaines choses comme pour certaines ordonnances par exemple.

4-Une Eglise a une destinée. Pour ma part, je trouve que la mienne se voit depuis le début. Mais, ce n'est que mon point de vue.

BenFis

* [ Aucun rang ] *
Avatar du membre

Messages : 6896
Enregistré le : 02 nov. 2013, 06:35

Contact :

Re: IL Existe plusieurs réalités chacune a son importance

Ecrit le 31 août 2020, 17:20

Message par BenFis »

GAD1 a écrit :
31 août 2020, 15:09
Bonsoir Benfils,

1- Un avis personnel est que la vérité s'impose comme condition nécessaire à une possible progression et à tout le moins comme condition pour avoir une vision plus étendue de ce qu'a été, est, et sera une âme par exemple. La vérité est plutôt le fruit d'une révélation qui doit avoir des conséquences qui ne sont pas stériles. A quoi cela sert-il de chercher quelque-chose que l'on ne trouve jamais ? Ou bien aussi, à quoi cela sert-il de maintenir des croyances en des vérités qui n'ont que pour aboutissement toutes sortes de stérilités ? Ces vérités là sont alors des mensonges puisque le résultat est stérile ? Il est nécessaire aussi d'être honnête et de reconnaître que la non-observance de certains principes amènent ... à rien voir même à la destruction.

2- Enfin, avant le NT, à l'époque de Moïse, il y avait une structure plus formelle que simples familles élargies, comprenant des des anciens, des prêtres et des instructeurs.
Je crois d'ailleurs que l'abandon de ces pratiques amènent de plus en plus de violences dans nos sociétés mais bon, c'est un autre débat.

3-La tâche est rude...et simple à la fois. Personnellement, je ne suis pas disciple de Joseph Smith, d'abord parce que lui-même n'a jamais enseigné le fait d'être disciple de lui-même mais du Christ. Joseph Smith a plutôt dit "je leur enseigne ces principes (du Christ) et ils se gouvernent eux-mêmes". Les prêtres en tous genres ont peur de cela : que les personnes se dirigent elles-mêmes, car alors elles n'ont plus besoin d'eux. C'est ce que le Christ enseigne à chacun : être autonome mais en suivant des principes jutes. Or, ces principes doivent être enseignés. Cela ne veut pas dire qu'il ne faut pas de prêtres pour certaines choses comme pour certaines ordonnances par exemple.

4-Une Eglise a une destinée. Pour ma part, je trouve que la mienne se voit depuis le début. Mais, ce n'est que mon point de vue.
1- La vérité constitue une manière d'être et non pas un savoir. Tu attaches apparemment une certaine importance quant à connaître la condition des âmes. Bien que ce sujet soit très intéressant, cela n'a pas un grand impact sur la vérité. C'est du même genre que cette question que se posaient les apôtres pour savoir quelle place ils occuperaient dans les cieux auprès de Jésus. Cela ne concerne pas la vérité.

2- La violence existait du temps de Moïse et l'homme n'a pas changé depuis.

3- Tu as raison, les principes sont des éléments à enseigner, à transmettre. Et pour ce faire, de nombreuses églises chrétiennes y pourvoient, car les principes de base y sont en général enseignés. Le problème est qu'elles placent souvent leurs enseignements au dessus des principes.

4- Le terme d'église devrait pouvoir être étendu à la communauté de ceux qui s'emploient à suivre les enseignements de Jésus-Christs, sans devoir pour autant leur attribuer une étiquette religieuse en particulier. Sinon le risque est grand de voir fleurir les dogmes et l'esprit sectaire.

ESTHER1

* [ Aucun rang ] *
Avatar du membre

Messages : 1743
Enregistré le : 01 janv. 2016, 14:08
Réponses : 1

Re: IL Existe plusieurs réalités chacune a son importance

Ecrit le 01 sept. 2020, 01:48

Message par ESTHER1 »

L' Eglise de JESUS-CHRIST porte forcément son nom.

medico

Christianisme [Témoins_de_Jéhovah]
Avatar du membre

Messages : 64031
Enregistré le : 27 juin 2005, 13:23
Localisation : FRANCE

Re: IL Existe plusieurs réalités chacune a son importance

Ecrit le 01 sept. 2020, 05:45

Message par medico »

ESTHER1 a écrit :
01 sept. 2020, 01:48
L' Eglise de JESUS-CHRIST porte forcément son nom.
Et comme tu l'as dit toi basé sur la philosophie.
(Isaïe 30:15) Votre force résidera en ceci : dans le fait de rester calmes et [aussi] dans la confiance . AM - JW - Les Témoins de Jéhovah

GAD1

* [ Aucun rang ] *

Messages : 1385
Enregistré le : 03 sept. 2016, 15:51

Re: IL Existe plusieurs réalités chacune a son importance

Ecrit le 01 sept. 2020, 15:22

Message par GAD1 »

BenFis a écrit :
31 août 2020, 17:20
1- La vérité constitue une manière d'être et non pas un savoir. Tu attaches apparemment une certaine importance quant à connaître la condition des âmes. Bien que ce sujet soit très intéressant, cela n'a pas un grand impact sur la vérité. C'est du même genre que cette question que se posaient les apôtres pour savoir quelle place ils occuperaient dans les cieux auprès de Jésus. Cela ne concerne pas la vérité.

2- La violence existait du temps de Moïse et l'homme n'a pas changé depuis.

3- Tu as raison, les principes sont des éléments à enseigner, à transmettre. Et pour ce faire, de nombreuses églises chrétiennes y pourvoient, car les principes de base y sont en général enseignés. Le problème est qu'elles placent souvent leurs enseignements au dessus des principes.

4- Le terme d'église devrait pouvoir être étendu à la communauté de ceux qui s'emploient à suivre les enseignements de Jésus-Christs, sans devoir pour autant leur attribuer une étiquette religieuse en particulier. Sinon le risque est grand de voir fleurir les dogmes et l'esprit sectaire.
1- La Vérité = peut-être les deux. Peux-être la cohérence entre les deux justement. Et en plus, je pencherais pour le "savoir" si la Vérité est la connaissance des choses telles qu'elles étaient, telles sont et telles qu'elles seront.
La condition des âmes = et si ce n'était pas exactement l'inverse ? C'est à dire que la connaissance de la Vérité a un impact fondamentale sur la condition des âmes ET leurs devenirs.
C'est du même genre que .. = non. Pas dans mon esprit.

2- L'époque violente du NT et Moïse = oui je suis d'accord. C'est même mal avisé de ma part, je le reconnais. C'est trop compliqué de partir de cet exemple.

3- Ces principes de base sont le bien commun que peuvent apporter toutes Eglises si différentes. Supprimer cela par du laïcisme excessif laisse et laissera la place à plus de brutalité. C'est à mon avis ce qui se passe déjà.
Le problème c'est que ../.. = je dirais plutôt que leurs principes sont plutôt des dogmes et qu'à partir de là, ces mêmes principes ne servent plus à rien et ont même un effet inverse. Je ne vois pas cela dans ma propre Eglise. J'en suis presque gêné.

4- La notion d'Eglise étendue à tous les chrétiens = ça part d'un bon sentiment dis comme cela. Je ne confonds même pas cette remarque avec les velléités évangéliques. J'aimerais être d'accord mais je pense que c'est naïf en fait. Parce que personne n'est en intelligence avec quoique ce soit s'il n'y a pas de révélation juste au départ.
En politique, les principes sont "faits pour s'asseoir dessus" Talleyrand ou par "humanisme" Graham Green. Dans les Eglises, les principes sont des dogmes la plupart du temps. Ce qui fait la différence avec la véritable Eglise, c'est que les principes sont rien moins que salvateurs et en même temps, ne permettent pas le dogmatisme. C'est la grande leçon du Christ sur l'usage du Jour du Sabbat par exemple. Ne pas mettre un principe (par exemple le respect du jour du sabbat) au dessus du service qu'il peut rendre. OR ce sont des dictats sans véritable explications dans la plupart des organisations religieuses.
A noter que cet exemple de principe est en fait un des dix commandements.

ESTHER1

* [ Aucun rang ] *
Avatar du membre

Messages : 1743
Enregistré le : 01 janv. 2016, 14:08
Réponses : 1

Re: IL Existe plusieurs réalités chacune a son importance

Ecrit le 02 sept. 2020, 01:54

Message par ESTHER1 »

Bien dit GAD1 mais il n' y a pas de plus sourd que celui qui ne veut pas entendre ni de plus aveugle que celui qui ne veut pas voir. Heureusement que rien ni personne ne peut nous empêcher de PENSER.

ESTHER1

* [ Aucun rang ] *
Avatar du membre

Messages : 1743
Enregistré le : 01 janv. 2016, 14:08
Réponses : 1

Re: IL Existe plusieurs réalités chacune a son importance

Ecrit le 03 sept. 2020, 04:22

Message par ESTHER1 »

Et de dire ou d' écrire ce que pensons et ce, pour témoigner de la Vérité ! Chaque.
Vérité à sa juste place peut s'inscrire dans un même TOUT et a une valeur inestimable

Répondre
  • Sujets similaires
    Réponses
    Vues
    Dernier message

Retourner vers « GÉNÉRAL Libre »

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 51 invités