La métamatière et la fonction croire

Sujet d'actualité Au Québec l'accommodement raisonnable, un sujet d'actualité.
Répondre
Claude De Bortoli

* [ Aucun rang ] *

Messages : 140
Enregistré le : 24 déc. 2005, 13:18
Localisation : france

Contact :

La métamatière et la fonction croire

Ecrit le 26 mai 2020, 02:00

Message par Claude De Bortoli »

Les humains se différencient des autres espèces par leur fonction croire. Croire est liée à l'intelligence. Les animaux et les végétaux ne croient pas.  Ils n'ont pas l'intelligence. Ils ont seulement l'instinct pour vivre. Cette énergie suffit largement pour vivre dans la nature de matière. L'intelligence n'est pas nécessaire.



Les humains naissent croyants. C'est innée chez eux. Depuis toujours et pour toujours ils sont programmés pour faire fonctionner la symbiose entre les univers matériel et métamatériel. C'est la seule et unique liaison entre les deux mondes. Grâce à leur fonction croire les humains transfèrent l'instinct matériel en direction du Métamatériel qui en a fondamentalement besoin et récupèrent l'intelligence métamatérielle pour la diffuser dans le Matériel qui en a aussi fondamentalement besoin.



La super symbiose des univers se réalise par un transfert d'instinct et d'intelligence. Les humains coté Matériel et les esprits coté Métamatériel mènent à bien ce mouvement d'énergie. 



En croyant les humains maintiennent séparer leurs instincts de leur intelligence car lorsque ces deux énergies se mélangent elles provoquent des comportements anarchiques qui nuisent et détruisent la nature de matière. L'intelligence humaine exacerbe les instincts humains et les instincts humains exacerbent l'intelligence humaine. Plus aucune limite dans l'anarchie des comportements humains.



Une vie matérielle est composée de deux éléments intimement liés : un corps de matière et une énergie qui anime ce corps : l'instinct. C'est le cas des animaux et les végétaux. Pour l'espèce humaine c'est différent. Elle a une deuxième énergie : l'intelligence laquelle se manifeste par la fonction croire. Seuls les humains croient. Ils sont instinctifs et intelligents. Les autres espèces ne croient pas. Ils n'ont que l'instinct pour vivre.



Lorsque les humains activent leur fonction croire ils entrent en communication avec une nature de métamatière hautement intelligente laquelle, en retour, va fortifier leur intelligence. De l'intelligence humaine fortifiée engendre des comportements humains responsables qui se répandent dans l'environnement matériel et le rendent harmonieux.



Les humains n'ont pas d'autres choix que de croire. Ils sont présents dans l'univers de matière pour diffuser de l'intelligence saine récupérée dans le Métamatériel. Sans cette communication, ils n'ont pas lieu d'être parce qu'ils deviennent hautement nuisibles pour la nature de matière. Lorsque cela se produit, le Métamatériel déclenche sur eux une apocalypse salvatrice. 

petitpapatahar

* [ Aucun rang ] *
Avatar du membre

Messages : 332
Enregistré le : 04 janv. 2015, 17:04

Re: La métamatière et la fonction croire

Ecrit le 26 mai 2020, 02:26

Message par petitpapatahar »

C'est totalement vrai que l'homme se distingue avec la fonction croire c'est très juste

Mais si les animaux ne croient pas, c'est que eux sont dans la certitude. Ils sont simplement soumis par leur instinct justement au monde de Dieu.

Intérieurement ils sont au Paradis et nous l'étions jadis lorsque nous étions des animaux. Les plus aboutis des anthropoïdes sociaux.

Quand à l'intelligence, le pigeon qui parcourt mathématiquement son territoire à la recherche de nourriture fait preuve d'intelligence nécessaire et suffisante, c'est cela le monde de Dieu.

Puissions nous nous soumettre nous aussi pour voir enfin Dieu comme au temps jadis.

J'm'interroge

[ Incroyant ] [ Athée ]
Avatar du membre

Messages : 8650
Enregistré le : 03 sept. 2013, 06:33

Re: La métamatière et la fonction croire

Ecrit le 27 mai 2020, 06:11

Message par J'm'interroge »

Oui, le mot "intelligence" n'est pas le bon. Car même une bactérie est intelligente. En effet une bactérie est capable de résoudre des problèmes.
UNE INTELLIGENCE OU UNE CONSCIENCE NÉCESSITE UN ORDRE STRUCTURAL, MAIS L'INVERSE N'EST PAS VRAI.

TOUT APPARAÎTRE LIÉ, TOUTE COMPRÉHENSION-CONCEPTION, NÉCESSITE UN ORDRE EN SOI LES PERMETTANT.


Réalités fondamentales = les structures en soi
Réalités phénoménales = les apparaîtres en tant que tels
Réalités abstraites = les formulés-compris

Inti

* [ Aucun rang ] *

Messages : 9356
Enregistré le : 20 juil. 2013, 14:00

Re: La métamatière et la fonction croire

Ecrit le 27 mai 2020, 07:23

Message par Inti »

Croire.....c'est croire que le système de valeurs morales et sociales de sa confession ou religion est le meilleur sur Terre. Pour ça qu'il y a tant de chapelles qui se réclament du même Dieu. Tout le monde tripote ce système ou code moral donné selon ses propres impératifs ou " bon vouloir". Dieu est une culture morale et parfois ce Dieu évolue avec la culture ou stagne dans ses certitudes absolues.

Pour ce qui est de la métamatière ça se veut peut être original mais ce n'est pas très différent de la métaphysique.

La nature s'oriente et s'organise. C'est vrai pour un arbre, un macaque ou un humain. C'est un matérialisme intégral et universel. Quoi d'autre? Pourquoi le monde spirituel d'homo sapiens serait il plus "supra naturel" que naturel? A part nourrir un culte de la supériorité humaine et un certain suprémacisme idéologique, je ne vois pas ... :interroge: :hi:
:giggle:

'mazalée'

* [ Aucun rang ] *
Avatar du membre

Messages : 745
Enregistré le : 06 mars 2019, 15:15

Re: La métamatière et la fonction croire

Ecrit le 27 mai 2020, 07:45

Message par 'mazalée' »

Claude De Bortoli a écrit :
26 mai 2020, 02:00

En croyant les humains maintiennent séparer leurs instincts de leur intelligence car lorsque ces deux énergies se mélangent elles provoquent des comportements anarchiques qui nuisent et détruisent la nature de matière. L'intelligence humaine exacerbe les instincts humains et les instincts humains exacerbent l'intelligence humaine. Plus aucune limite dans l'anarchie des comportements humains.
Ce n'est pas impossible mais la croyance est bien petite face à l'intelligence. Logiquement elle ne fait pas le poids.

Lorsque les humains activent leur fonction croire ils entrent en communication avec une nature de métamatière hautement intelligente laquelle, en retour, va fortifier leur intelligence. De l'intelligence humaine fortifiée engendre des comportements humains responsables qui se répandent dans l'environnement matériel et le rendent harmonieux.
Je penserais plutôt l'inverse cette fonction est un frein à toute communion. Chez les soufis il y a la croyance et la foi et pour eux les croyances nuisent à la foi. Foi qui est justement communion.

Donc faire de la croyance ce qui délie les problèmes est anachronique puisque la croyance est un nœud et un problème en soi.

Inti

* [ Aucun rang ] *

Messages : 9356
Enregistré le : 20 juil. 2013, 14:00

Re: La métamatière et la fonction croire

Ecrit le 27 mai 2020, 07:52

Message par Inti »

'mazalée' a écrit :
27 mai 2020, 07:45
Je penserais plutôt l'inverse cette fonction est un frein à toute communion. Chez les soufis il y a la croyance et la foi et pour eux les croyances nuisent à la foi. Foi qui est justement communion
La foi c'est un soi qui fait confiance à quelque chose ou quelqu'un. C'est un soi adapté à un consensus. Pour ça que pour la plupart la foi recèle quelque chose de profond ou laisse une impression de profonde motivation et conviction. Même pour le tao. (face) :hi:
:giggle:

'mazalée'

* [ Aucun rang ] *
Avatar du membre

Messages : 745
Enregistré le : 06 mars 2019, 15:15

Re: La métamatière et la fonction croire

Ecrit le 28 mai 2020, 02:03

Message par 'mazalée' »

Inti a écrit :
27 mai 2020, 07:52
La foi c'est un soi qui fait confiance à quelque chose ou quelqu'un. C'est un soi adapté à un consensus. Pour ça que pour la plupart la foi recèle quelque chose de profond ou laisse une impression de profonde motivation et conviction. Même pour le tao. (face) :hi:
Oui mais le Tao ne relève pas de la foi ni de l'a conviction. Il n'y a pas de motivation non plus ou plutôt l'absence de motivation, je le vois présentement comme un changement de plan de l'être et si c'est réussi tout ce qui concernait le bagage humain s'évapore pour littéralement ne plus exister. Alors les concepts de foi, consensus, conviction... je te raconte pas... :wink:

Ecoute le Lie-Tseu (4ème siècle avant JC (face) ) :
Celui qui est aussi bon que le Tao n'a pas besoin d'oreilles ni d'yeux. Il ne fait usage ni de sa force ni de sa conscience. Par contre, si quelqu'un cherche le Tao par la vue et l'ouïe et s'il aspire après lui avec son corps et sa conscience, il ne cherche pas convenablement.
"Le vrai classique du vide parfait"

:hi:

l_leo

* [ Aucun rang ] *

Messages : 758
Enregistré le : 12 avr. 2018, 12:08

Re: La métamatière et la fonction croire

Ecrit le 28 mai 2020, 05:53

Message par l_leo »

Claude de Bortoli, sur un autre forum en 2015:

"Les fondements de la découverte de la métamatière :
Deux univers et seulement deux :
- un univers fait matière, celui dans lequel tous les éléments faits de matière vivent. Il rassemble toute la matière découverte et à découvrir. Il n'y a pas d'autres univers de matière.
- un univers fait d'autre chose que de la matière : de la métamatière, celui dans lequel tous les éléments qui ne sont pas fait de matière vivent. Il rassemble toute la métamatière découverte et à découvrir. Il n'y a pas d'autres univers de métamatière.
L'énergie qui anime l'univers de matière et ses éléments est l'instinct
L'énergie qui anime l'univers de métamatière et ses éléments est l'intelligence.
Les univers ne sont pas parallèles. Ils sont adjacents. Ils vivent en symbiose. Ils sont reliés par un seul et unique point. L'espèce humaine se situe sur ce point coté matière.
Pour résumer, il n'y a pas une infinité d'univers. Il y en a deux et seulement deux. Un univers qui rassemble toute la matière et un univers qui rassemble autre chose que la matière : de la métamatière. Les deux univers sont très proche l'un de l'autre. Ils sont adjacents parce qu'ils vivent en symbiose en s'échangeant leur énergie. L'univers matériel transfert son instinct chez son partenaire métamatériel qui en a fondamentalement besoin. L'univers de métamatière transfert son intelligence chez son partenaire matériel qui en a fondamentalement besoin. Ce transfert d'énergie est opéré par deux espèces d'êtres vivants d'exception : l'espèce humaine pour le coté matériel et l'espèce esprit pour le coté métamatériel."


Quelques réactions:

enpassantPublié le 29 mars 2015 22:02:14
"Par contre je me demande si il n'y a pas une erreur dans le titre: fondement de la découverte au lieu de découverte du fondement."

oreclemagePublié le 30 mars 2015 12:10:36
Xahendir dit:
"S'il va assez loin dans la découverte du fondement, il finira par voir de la lumière au bout du tunnel."

Sauf si bouche cousu.
"C'est marrant c'est pas la première fois que je vois ces théories pseudo-scientifiques(complètement théologique) sur internet, à croire que les gens essaye de créer de nouvelles religions."



Puis sur un autre site:
Métamatière. Le rapport du Terrien à la biodiversité terrestre

(1/4) > >>

Claude De Bortoli:
Deux natures vivent en symbiose et s'échangent leur énergie : la nature de matière et la nature de métamatière. L'instinct de la nature matérielle est transféré dans la nature de métamatière, l'intelligence de la nature de métamatière est transférée dans la nature de matière. Le transfert vital d'énergies est réalisé par deux espèces d'êtres vivants d'exception : les esprits pour le coté métamatériel et les humains pour le coté matériel.

Pour accomplir leur mission les esprits et les humains ont deux énergies pour vivre : l'instinct et l'intelligence alors que les autres espèces en ont une, l'instinct s'ils vivent dans la nature de matière, l'intelligence s'ils vivent dans la nature de métamatière.

Le Terrien, fratrie humaine habitant la planète Terre, a l'intelligence en plus des instincts ce qui lui confère des pouvoirs exceptionnels par rapports aux telluriens : les espèces animales et végétales terrestres. Elles n'ont que l'instinct pour vivre. Le revers de la médaille, si l'intelligence est laissée sans contrôle le Terrien est capable d'anéantir la biodiversité terrestre par des comportements intelligents anarchiques.

La nature de métamatière a donné l'intelligence aux humains pour que sa participation dans la symbiose avec la nature terrestre puisse se concrétiser. Toute action humaine intelligente doit avoir l'aval de la nature de métamatière. Toute intervention humaine dans la nature matérielle doit d'abord être acceptée par l'instance détentrice et émettrice de l'énergie intelligence. Pour abattre un animal ou un végétal par exemple un humain se mettra en cohérence avec le métamatériel via la fonction croire laquelle est la seule liaison entre le matériel et son partenaire le métamatériel.

L'espèce humaine est l'archétype des biodiversités installées sur les planètes habitables. Les espèces animales et végétales s'harmonisent autour d'elle pour former des biodiversités idéales chères à l'univers de matière. Elles sont sa personnalité. La vie d'un humain prévaut sur la vie d'un animal ou d'un végétal. La vie d'un animal prévaut sur celle d'un végétal.

Toute action intelligente humaine impactant la nature terrestre se fera avec le consentement de la nature de métamatière ou ne se fera pas. Les humains sont de simples exécutants au sein de la super-symbiose des univers matériel et métamatériel. Ils sont dotés d'intelligence uniquement pour permettre le passage des énergies symbiotiques. Grâce à la fonction croire, ils récupèrent l'intelligence métamatérielle et la diffusent dans la nature de matière, ils envoient l'instinct matériel en direction de la nature de métamatière. En aucun cas ils doivent agir en intelligence sur la biodiversité matérielle sans l'aval de la nature de métamatière. La biodiversité, personnalité de l'univers de matière, est hautement sensible à l'intelligence humaine anarchique.


etc... sur d'autres sites.

Inti

* [ Aucun rang ] *

Messages : 9356
Enregistré le : 20 juil. 2013, 14:00

Re: La métamatière et la fonction croire

Ecrit le 28 mai 2020, 06:21

Message par Inti »

'mazalée' a écrit :
28 mai 2020, 02:03
Oui mais le Tao ne relève pas de la foi ni de l'a conviction. Il n'y a pas de motivation non plus ou plutôt l'absence de motivation,
Et bien je pense que le tao c'est principalement le mouvement intérieur de chacun hérité du fait cosmique lui même. Il se situe entre ciel et terre. Par conséquent un mouvement intérieur c'est une motivation. :wink:
'mazalée' a écrit :
28 mai 2020, 02:03
Ecoute le Lie-Tseu (4ème siècle avant JC ) :
Celui qui est aussi bon que le Tao n'a pas besoin d'oreilles ni d'yeux. Il ne fait usage ni de sa force ni de sa conscience. Par contre, si quelqu'un cherche le Tao par la vue et l'ouïe et s'il aspire après lui avec son corps et sa conscience, il ne cherche pas convenablement.
"Le vrai classique du vide parfait"
C'est plus une voie du non être que du sentiment d'être. Une désincarnation plutôt qu'une incarnation ce sermon. Le vide c'est le souffle intérieur, le fond qui crée la forme. Soit on essaye de lui donner le rythme soit on se laisse prendre par son rythme. Finalement Lie-Tseu ne sait pas vraiment ce qu'est le tao. Un autre savant qui faisait semblant de savoir. (face) :hi:
:giggle:

l_leo

* [ Aucun rang ] *

Messages : 758
Enregistré le : 12 avr. 2018, 12:08

Re: La métamatière et la fonction croire

Ecrit le 28 mai 2020, 11:04

Message par l_leo »


ESTHER1

* [ Aucun rang ] *
Avatar du membre

Messages : 1591
Enregistré le : 01 janv. 2016, 14:08
Réponses : 1

Re: La métamatière et la fonction croire

Ecrit le 29 mai 2020, 00:50

Message par ESTHER1 »

BRAVO : Le détour en vaut la peine . MERCI.

Répondre
  • Sujets similaires
    Réponses
    Vues
    Dernier message

Retourner vers « GÉNÉRAL Libre »

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Bing et 16 invités