Différence entre foi et croyance.

Sujet d'actualité Au Québec l'accommodement raisonnable, un sujet d'actualité.
Répondre
gadou

* [ Aucun rang ] *

Messages : 1162
Enregistré le : 29 avr. 2014, 11:46

Différence entre foi et croyance.

Ecrit le 02 mars 2020, 02:46

Message par gadou »

Le mot croire en français, n'a pas le sens, ou n'a plus le sens que lui donnaient les auteurs bibliques
Il a le sens de choisir d'effacer le doute par un effort.

La foi, au contraire, est le résultat d'une expérience qui installe dans l'être une confiance envers un interlocuteur capable de transformer son avenir et qui l'amène à lui obéir.

Exemples de foi proposés dans la bible:
- Noé a "entendu" une voix qui lui disait de construire un bateau pour ne pas finir noyé, il a entendu et a obéit.
- Abraham a entendu une voix(intérieure ou extérieure ?) qui lui disait "va t'en de ton pays, va là où je te montrerai, et je te bénirai". Ayant "entendu" (expérience), il a eu confiance et a obéit: foi.
- Moïse a vu un buisson en feu qui n'était pas consummé, il s'est approché et a entendu une voix venant du buisson (expérience), il a eu confiance et a obéit: foi
- Jésus connaissait son père de visu et de présence (expérience), son père lui a demandé de donner sa vie, il avait confiance et a obéit: foi.
- Paul a été "terrassé par une grande lumière" et a "entendu une voix" (expérience) - il a eu confiance et a obéit: foi.

J'en conclu:
- celui qui croit ce que lui dit un homme parcequ'il juge cela raisonnable ou réconfortant: c'est une croyance mais ce n'est pas la foi.
- celui qui croit en l'existence d'un Dieu auquel il n'obéit pas: c'est une croyance mais ce n'est pas la foi
- seul celui qui a "entendu" un message "supra-humain", et qui "obéit" à cause de sa "confiance" peut dire qu'il a la foi.


Il n'y a pas que les "chrétiens" qui ont la foi. Jésus n'était pas chrétien, Noé et Abraham n'étaient ni juifs ni chrétiens.
Les gens qui ont la foi, ne sont pas forcément chrétiens.
Le chrétien a la foi en Jésus, c'est à dire qu'il identifie la voix qui a "retenti en lui" à la personne de Jésus.

Mais ce qui sauve de la mort, c'est la foi.

medico

Christianisme [Témoins_de_Jéhovah]
Avatar du membre

Messages : 64036
Enregistré le : 27 juin 2005, 13:23
Localisation : FRANCE

Re: Différence entre foi et croyance.

Ecrit le 02 mars 2020, 11:23

Message par medico »

Mais si tu n'as pas foi en ta croyance, a quoi sert ta croyance ?
(Isaïe 30:15) Votre force résidera en ceci : dans le fait de rester calmes et [aussi] dans la confiance . AM - JW - Les Témoins de Jéhovah

indian

[Religion] Foi pluralisme
Avatar du membre

Messages : 26721
Enregistré le : 25 avr. 2014, 10:14

Re: Différence entre foi et croyance.

Ecrit le 02 mars 2020, 12:16

Message par indian »

à quoi servirait- il de croire à ce qui n'est pas crédible?
telle est ma question.

la foi relève de la confiance des preuves, celles de l’expérimentation...
sinon au parlera de crédulité.
Unir l'humanité. Un seul Dieu. Les grandes religions de Dieu. Femmes, hommes sont égaux. Tous les préjugés sont destructeurs et doivent être abandonnés. Chercher la vérité par nous-mêmes. La science et la religion en harmonie. Nos problèmes économiques sont liés à des problèmes spirituels. La famille et son unité sont très importantes.

gadou

* [ Aucun rang ] *

Messages : 1162
Enregistré le : 29 avr. 2014, 11:46

Re: Différence entre foi et croyance.

Ecrit le 02 mars 2020, 12:22

Message par gadou »

medico a écrit :
02 mars 2020, 11:23
Mais si tu n'as pas foi en ta croyance, a quoi sert ta croyance ?
Tel que défini plus haut le mot "foi", il est impossible d'avoir foi en une croyance.
La croyance est quelque chose d'intérieur à nous. La foi vient de l'extérieur.

De plus la croyance "sert", elle permet de couvrir ses problèmes sans les résoudre, et de donner des explications foireuses.
Mais la foi ne "sert" à rien, elle fait vivre des choses qu'on ne voudrait pas vivre.

Ajouté 6 minutes 39 secondes après :
indian a écrit :
02 mars 2020, 12:16
à quoi servirait- il de croire à ce qui n'est pas crédible?
Pourquoi se pose la question de "à quoi ça sert" ?
Les plus belles choses de la vie sont celles qui ne servent à rien: aimer à la folie, tomber en extase, s'écrouler de rire, etc...
indian a écrit :
02 mars 2020, 12:16
la foi relève de la confiance des preuves, celles de l’expérimentation...
S'il y a preuve, où est la confiance ?
La foi vient de l'expérience réelle d'entendre un ordre de marche vers un but invisible.

prisca

Croyance [Chrétien/Judaisme]
Avatar du membre

Messages : 16283
Enregistré le : 25 oct. 2016, 13:41

Re: Différence entre foi et croyance.

Ecrit le 26 juin 2020, 06:14

Message par prisca »

Il y a une différence notoire effectivement.

Ephésiens 2:8
Car c'est par la grâce que vous êtes sauvés, par le moyen de la foi. Et cela ne vient pas de vous, c'est le don de Dieu.

Croire ne conduit pas toujours à obtenir la Grâce que Dieu donne par le moyen de la foi, car un croyant a la foi mais est ce qu'il a "la bonne foi" ? Ou est il de "bonne foi" ?

Parce que croire en Jésus il n'y a pas plusieurs façons de croire, donc puisque la condition pour obtenir la Grâce c'est croire en Jésus, et que tous ne reçoivent pas la Grâce, il y a donc des gens "qui croient mal" en Jésus.

Comment peut on "croire mal en Jésus" Ou on croit ou on ne croit pas, mais des gens arrivent à croire mal ?

Oui lorsqu'ils n'honorent pas Jésus.

Jésus a fait exprès de nous apparaitre comme un homme pour que tous nos ancêtres croient que Jésus est un homme avec des pouvoirs, pour être accepté des gens de l'époque qui sont comme sont les gens de l'époque (tout le monde sait comment furent les gens de l'antiquité inutile de les décrire) mais ce n'est pas une raison de dire que Jésus est homme alors que Jésus a fait exprès d'être homme afin de convaincre les gens de l'époque de l'accepter.

Donc dire que Jésus est homme est une offense, un rabaissement, et les gens qui croient en Jésus en le voyant "en homme" ne reçoivent pas la Grâce.

Dès lors tout homme considèrera que Jésus est Jésus et inutile de décrire qui est Jésus, mais surtout s'enlever de la tête que Jésus est de près ou de loin homme, car l'homme c'est le règne animal (âme) même si Jésus est fait de sang et de chair, ce n'est pas une raison pour dire "homme" l'homme des quadrupèdes, des oiseaux, des reptiles, de l'animal qui se putréfie.

Est ce qu'à un ange qui viendrait à naitre par une humaine nous dirions de lui qu'il est "un homme" ? Même si l'ange le dit lui même parce que c'est dans son plan de paraitre un homme, le faire croire par des gens afin de les sauver d'eux mêmes, il faut comprendre que c'est un plan que l'ange a comme but, et non pas crier sur les toits, "ange homme George ou Eric" que sais je....

Ou ange, ou homme, mais pas les 2

Ange à 100 % pas ange à 100 % + homme à 100 % cela n'existe pas qu'un ange soit homme à 100 %.

Si un allien vient à naitre par une humaine, il sera alien à 100 % et non pas alien à 100 % et homme à 100%.

Lorsqu'il a l'apparence d'un homme, l'alien, on croit dur comme fer qu'il est un homme, et pourtant il veut se mélanger à la foule des badauds pour s'infiltrer, pour se fondre dans la masse, et faire ce qu'il a prévu de faire, obtenir un résultat.

Si l'alien veut se transformer en papillon de nuit pour espionner untel et untel, est ce qu'on va dire de l'alien qu'il est 100% homme + 100 % alien + 100 % papillon ?

Il faut être cohérent, et les trinitaires ne le sont pas.

Ils arrangent à leur sauce, et ils font des discours à rallonge pour noyer le poisson.

Pour recevoir la Grâce, dites : Jésus est Jésus mais surement pas "un homme".

Jésus est Messager mais pas un ange non plus.

Jésus est Jésus.

Unique.
Image"Ainsi vous-mêmes regardez vous comme morts au péché et comme vivants pour Dieu en Jésus-Christ"

Image"Quiconque demeure en lui ne pèche point quiconque pèche ne l'a pas vu et ne l'a pas connu."

Pollux

[ Christianisme ]
Avatar du membre

Messages : 1268
Enregistré le : 27 janv. 2019, 20:17
Localisation : À l'est d'Éden

Re: Différence entre foi et croyance.

Ecrit le 26 juin 2020, 09:47

Message par Pollux »

prisca a écrit :
26 juin 2020, 06:14
Donc dire que Jésus est homme est une offense, un rabaissement, et les gens qui croient en Jésus en le voyant "en homme" ne reçoivent pas la Grâce.

Dès lors tout homme considèrera que Jésus est Jésus et inutile de décrire qui est Jésus, mais surtout s'enlever de la tête que Jésus est de près ou de loin homme, car l'homme c'est le règne animal (âme) même si Jésus est fait de sang et de chair, ce n'est pas une raison pour dire "homme" l'homme des quadrupèdes, des oiseaux, des reptiles, de l'animal qui se putréfie.
1 Timothée 2: 5
Car il y a un seul Dieu, et aussi un seul médiateur entre Dieu et les hommes, Jésus-Christ homme


Est-ce que Paul devrait être condamné pour avoir rabaissé Jésus ?
a écrit :Est ce qu'à un ange qui viendrait à naitre par une humaine nous dirions de lui qu'il est "un homme" ? Même si l'ange le dit lui même parce que c'est dans son plan de paraitre un homme, le faire croire par des gens afin de les sauver d'eux mêmes, il faut comprendre que c'est un plan que l'ange a comme but, et non pas crier sur les toits, "ange homme George ou Eric" que sais je....

Ou ange, ou homme, mais pas les 2

Ange à 100 % pas ange à 100 % + homme à 100 % cela n'existe pas qu'un ange soit homme à 100 %.
Oui, ça existe. 100% ange en esprit et 100% homme physiquement.

prisca

Croyance [Chrétien/Judaisme]
Avatar du membre

Messages : 16283
Enregistré le : 25 oct. 2016, 13:41

Re: Différence entre foi et croyance.

Ecrit le 26 juin 2020, 11:38

Message par prisca »

La Bible dit "Jésus Christ homme" pour le plan du Salut car les Romains doivent voir en Jésus un demi dieu.

Pour les anges, si l'ange Gabriel doit venir sur terre avec une généalogie, il va naitre d'une humaine pour les besoins de la généalogie, mais même s'il est fait de chair, l'ange Gabriel ne sera jamais homme, mais ange qui a suivi un plan pour venir sous cette apparence.
Image"Ainsi vous-mêmes regardez vous comme morts au péché et comme vivants pour Dieu en Jésus-Christ"

Image"Quiconque demeure en lui ne pèche point quiconque pèche ne l'a pas vu et ne l'a pas connu."

geveil

* [ Aucun rang ] *

Messages : 15
Enregistré le : 23 mars 2019, 05:04

Re: Différence entre foi et croyance.

Ecrit le 29 juin 2020, 04:58

Message par geveil »

Je me suis demandé «  Mais qu'est-ce que je vais les en.... avec mes idées  ?  ». En fait, c'est pour mon plaisir, il y en a qui préfèrent le foot, d'autre faire l'amour( Moi aussi si je pouvais) d'autres la belotte, etc. Moi, mon plaisir, c'est de ciseler des concepts, de dégager un concept de sa gangue pour en faire un joyau, du moins à mes yeux. Or je lis, dans Wiki  : «  Les religions et philosophies sont bâties sur un ensemble de croyances, et fonctionnent grâce à des dogmes, ou à des doctrines auxquels le croyant adhère. Le croyant est alors celui qui a la foi, c’est-à-dire qu'il se situe dans un état d'adhésion réfléchie et active aux éléments fondamentaux de sa religion.  » Pour le moment, avant la discussion qui je l'espère va suivre, je ne pense pas qu'un croyant ait la foi, un abîme sépare, selon moi, croyance et foi.
Je crois que les croyances nous éloignent de Dieu ( Et oui, moi aussi j'ai des croyances ). Une étude de sociologie a montré que lorsqu'on interroge des croyants, il abandonnent rapidement et complètement les caractéristiques élevées de Dieu, la façon dont ils en parlent montre qu'ils le considèrent plus comme un superman que comme l'être omniscient et omnipotent auquel ils affirment croire. Bien sûr, non seulement les religieux mais aussi les athées et les matérialistes ont des croyances, il ne sont pas à l'abri de l'angoisse existentielle. Longtemps on s’est accroché à l’idée que les atomes sont les particules ultimes de la matière. Ça rassure de croire que quelque chose de solide existe de toute éternité. Voici ce qu'écrit Alan Watts, dans son livre «  Être Dieu  »  :   La croyance en un Christ objectif et définitif sur lequel on peut s'appuyer est l'antithèse de la foi, c'est une attitude rigide, ni confiante, ni souple. La piété chrétienne abonde d'ailleurs en images de rigidité  :
«  Le Christ est fondation sûre,
le Christ est pierre d'angle  »,
ou, comme dit Samuel Johnson  :
«  En vain le choc coléreux de la vague,
en vain l'envahissement du sable,
intangible sur son roc éternel se dresse la cité éternelle  »  ;
et Luther  : Notre Dieu est forteresse puissante, un rempart qui jamais ne cède.

Maintenant on s’accroche à la notion de réalité. Même dans les milieux scientifiques cette notion de réel est très controversée. Bernard d’Espagnat a écrit plusieurs livres sur la question , “A la recherche du réel”, «  Le réel voilé  », «  Physique et réalité  » . Existe-t-il une réalité  ? Je le crois, mais je n'en sais rien.

D'une certaine façon, croire au réel est le dernier avatar de la croyance en un dieu "extérieur", à quelque chose qui rassure. C'est en ce sens que selon moi, la croyance diffère de la foi. Je dirais même que la croyance est le refuge de ceux qui n’ont pas la foi. La foi est en effet pour moi, affaire de confiance, profonde, totale en la vie et en moi-même. La croyance a toujours un objet, la foi n’en a pas, elle vient de l’intérieur. Vous me direz que la croyance aussi vient de l’intérieur. Oui, mais elle a un objet qui vient de l’inconscient. Dieu, par exemple, peut être le substitut du père, c’est une réponse à l’angoisse de la solitude, du vide laissé par un père disparu (réellement ou symboliquement) ou absent. La croyance vient pour combler un vide existentiel. La foi par contre accepte la solitude car elle émane d’une grande puissance de vie et elle emplit la solitude. C’est en quelque sorte, le plein dans le vide. Là où il y a foi, il y a absence de peur.
Les croyances sont comme des îles. Je suis libre de passer d’une île à une autre encore faut-il que je sache nager et que je sois assez résistant pour tenir la distance. Si c’est le cas, je concrétiserai ma liberté, sinon je resterai sur l’île. Nous sommes le plus souvent plusieurs sur une île. Un jour l’un d’entre nous s’exclame: “et s’il y avait d’autres îles par delà l’horizon?” Beaucoup répondront “Jamais de la vie, tu es un mécréant, il n’y a qu’une île, la nôtre!” . D’autres diront “peut-être” et partiront. Ceux qui sont partis, soit s'arrêteront sur un île qu'ils trouvent plus belle que leur île d'origine, soit partiront de nouveau en exploration. Alors, à force d’aller d’île en île, ils prendront des forces, de la technique, de la confiance et un jour, ils n’auront plus envie d’une île, ils prendront leur plaisir à nager, ils seront libres, comme des dauphins. Ceci dit, ceux qui restent sur l’île peuvent l’embellir, ( les cathédrales, les livres, les symphonies, les peintures d’inspiration religieuse ou idéologique) et peut être sans le vouloir, en inciter d’autres à chercher de nouvelles îles. Le paradoxe est qu'ils déploient beaucoup d'énergie pour s'accrocher à leur île, voir les milliers de pages, de controverses, de procès qu'ils ont produit, et je n'en suis pas surpris, car la vie qui est en eux est toute énergie. Mais leur vécu est tel, et quoiqu'ils en disent, qu'ils n'ont pas confiance, en eux, dans la vie et dans les autres. Croire, c'est s'attacher au passé, avoir la foi, c'est marcher la tête haute, le torse bombé, non par orgueil, mais par le bonheur, regarder au loin, créer, inventer, danser, chanter, faire du sport, bref, vivre.
Je ne suis d'ailleurs pas le premier à faire la distinction, j'ai trouvé ceci dans Wikipedia  : Bien que d'étymologies communes, la foi religieuse et la confiance peuvent se distinguer assez nettement. Dans un contexte de sécularisation, la foi a souvent pris le sens de simple confiance. Ainsi, de nombreux auteurs (ex.  : Joseph Murphy) estiment que la «  foi  » toute puissante dont il est question dans l'Évangile («  Ta foi t'a sauvé  », la «  foi qui soulève les montagnes  ») est une simple question de confiance dans la vie, et non de confiance en Dieu dans le cadre d'une religion quelconque (voir Loi de l'attraction).

prisca

Croyance [Chrétien/Judaisme]
Avatar du membre

Messages : 16283
Enregistré le : 25 oct. 2016, 13:41

Re: Différence entre foi et croyance.

Ecrit le 29 juin 2020, 05:37

Message par prisca »

@ Géveil,

En réalité, c'est à cause aux idées rétrogrades des prêtres que des gens sont frileux et ne veulent pas être "mélés" de près ou de loin avec la foi car ils ont peur de passer pour des niais.

Ne dites pas à quelqu'un que vous croisez que vous êtes croyant il va vous rire au nez en vous disant que dans la vie il y a autre chose à penser qu'à cela.

Il y a 2 choses à comprendre.

1/ La foi n'est pas un passe temps

2/ La foi est une communication avec Dieu

Pour le premier point, la foi n'est pas optionnelle, elle est obligatoire pour passer un cap, car c'est comme une chenille qui, enfermée dans un cocon, n'arrive jamais à en sortir, car il lui manque une disposition naturelle pour cela, donc elle est prisonnière, morte, damnée, et tant qu'elle n'aura pas "cette disposition naturelle" à portée de main, la chenille restera coincée pour toujours dans la mort.

Du premier d'entre nous jusqu'au dernier, la foi est obligatoire, et un jour ou l'autre chacun de nous devra passer par là pour passer à la libération.

LA REINCARNATION EXISTE elle est la clé de notre Salut.

C'est par la réincarnation que la damnation existe, "notre esprit en prison" dans des corps de chair qui se renouvellent indéfiniment.


Pour le second point, c'est UNE BILATERALITE. Dieu nous rend intelligent car GRANDIR spirituellement c'est sublimer notre être par la CONNAISSANCE, car alors qu'Adam a décidé de n'écouter que lui même et il a verbalisé qu'il veut tout connaitre de lui seul, le fruit de la Connaissance il s'en est chargé, et bien évidemment, comme il ne peut pas il fait des bêtises et il meurt spirituellement, car il est vert immature incompétent.

Pour entrer en communication avec DIEU il faut se montrer intelligent du coeur, et en premier lieu : RESPECTER NOTRE PERE en ne disant pas des choses ignobles comme le disent les prêtres qui sont encore empétrés dans le monde paien qui a le tort de mettre DIEU en colère.

RESPECTER DIEU c'est respecter DIEU en étant honorable envers DIEU et c'est respecter son prochain (suivre les Lois de Dieu).

ET EN RETOUR Dieu nous donne l'intelligence, nous sublime, nous fait grandir, et nous rend VIVANTS alors que tous les autres sont restés "des morts".

Tout est faux dans ce que l'on entend chez les prêtres les pasteurs tous ces théologiens.

Pourquoi moi je suis dans le vrai ? Car ce n'est pas moi qui comprend toute seule, c'est DIEU qui me donne la Connaissance alors que les autres n'écoutent pas la Bible, ils ont instauré leur théologie et après ils ont adapté les versets à leur théologie, donc ils ont fait l'inverse afin de se donner raison.

POURQUOI ?

Parce que ces niais ont su que Jésus a donné sa Vie pour vaincre satan, (c'est écrit dans la Bible) afin que les otages soient libérés (c'est écrit dans la Bible) mais au lieu de pointer du doigt satan et lui dire en face que c'est lui le fauteur de trouble, le prince des ténèbres, le mal, satan, le diable, ils ont préféré être des soumis au diable, ont dispensé Constantin de reproches, et ont dit à la place qu'en se sacrifiant Jésus a passé la colère de Dieu car Dieu a trouvé en Jésus une victime parfaite sinon Dieu aurait chatié les coupables, les humains que nous sommes.

ET tous les fidèles n'y ont vu que du feu.

DIEU EN COLERE ils savent que Jupiter est en colère, donc DIEU des Juifs aussi, puisqu'ils sont des paiens.

DIEU EN COLERE qui fait atrocement souffrir son fils pour apaiser sa colère, oui c'est vraisemblable à leurs yeux, puisqu'ils savent que Jupiter fait vrombir le ciel en jetant de la foudre sur les gens pour qu'ils meurent, donc DIEU des Juifs aussi peut abattre sa colère pour les faire mourir mais JESUS qui est un fils que DIEU des Juifs a eu avec une humaine, un gentil demi dieu a su convaincre son PERE SI COLERIQUE en disant "laisse les eux, tu me tortures à moi, mais eux, laisse les Père, je t'en supplie" comme l'on voit dans les films peplum le dieu JUPITER qui attrape un de ses fils et puis l'assène de coups pour apaiser sa colère, et après qu'une fois la colère passée, Jupiter est calme, doux comme un agneau, et il passe tous les caprices des humains, il ne veut plus les punir, le sang lui a donné de la quiétude, il s'est abreuvé du nectar, comme un vampire sur ses victimes, apaisé, repu, le sang lui a plu, il est calme si calme et les gens font ce qu'ils veulent et le vampire laisse faire.....

VOILA LA THEOLOGIE d'aujourd'hui et les gens intelligents vont se dire : "mais quelle bande de rigolos"!!! mdrrr Laissons les avec leurs croyances, ils sont fous.

Les prêtres ont donc ridiculisé la foi car la VERITE EST AILLEURS mais encore personne ne l'a révélée (à part moi, mais moi je n'ai pas d'effet impactant donc je compte pour du beurre)
Image"Ainsi vous-mêmes regardez vous comme morts au péché et comme vivants pour Dieu en Jésus-Christ"

Image"Quiconque demeure en lui ne pèche point quiconque pèche ne l'a pas vu et ne l'a pas connu."

ESTHER1

* [ Aucun rang ] *
Avatar du membre

Messages : 1749
Enregistré le : 01 janv. 2016, 14:08
Réponses : 1

Re: Différence entre foi et croyance.

Ecrit le 29 juin 2020, 05:48

Message par ESTHER1 »

C' est toujours pareil, les prêtes divers confondent la VERITE avec l' AUTORITE !

prisca

Croyance [Chrétien/Judaisme]
Avatar du membre

Messages : 16283
Enregistré le : 25 oct. 2016, 13:41

Re: Différence entre foi et croyance.

Ecrit le 29 juin 2020, 06:07

Message par prisca »

ESTHER1 a écrit :
29 juin 2020, 05:48
C' est toujours pareil, les prêtes divers confondent la VERITE avec l' AUTORITE !
C'est pour cela que Dieu en termine avec notre humanité.

Le monde est livré à lui même, il n'y a que le mensonge qui a pris place, sur le trône est assis la 8ème bête.

Depuis 1929 les papes sont "des rois" puisque l'indépendance du Vatican est proclamée.

Il n'y a plus de roi après pape François, il n'y a plus de pape après lui.

Apocalypse 17 10 Ce sont aussi sept rois : cinq sont tombés, un existe, l'autre n'est pas encore venu, et quand il sera venu, il doit rester peu de temps. 11 Et la bête qui était, et qui n'est plus, est elle-même un huitième roi, et elle est du nombre des sept, et elle va à la perdition.


Sur les 8 papes qui règnent depuis 1929 il y en a 5 qui sont tombés dans l'oubli car 3 ont été canonisés (Saint Jean XXIII - Saint Paul VI - Saint Jean-Paul II)

Sur les 8 papes, 1 existe = il est en vie (Benoit XVI)

1 autre n'est pas venu et quand il vient il reste peu de temps = C'est Jean Paul 1er qui a été reconnu vénérable le 9 novembre 2017 par le pape François et qui va être canonisé, mais il ne restera pas longtemps canonisé car la fin des Temps le rattrapera.

Et la bête qui était, par Constantin, et qui n'est plus est elle même un huitième roi, à savoir le pape François qui est du nombre des 7 (ou parmi les 7) et elle va à la perdition comme Paul dans 2 Thessaloniciens 2 : 3 le dit,

Image
Image"Ainsi vous-mêmes regardez vous comme morts au péché et comme vivants pour Dieu en Jésus-Christ"

Image"Quiconque demeure en lui ne pèche point quiconque pèche ne l'a pas vu et ne l'a pas connu."

Juraf03

Nouveau
Nouveau

Messages : 1
Enregistré le : 31 juil. 2020, 04:12

Re: Différence entre foi et croyance.

Ecrit le 06 août 2020, 00:19

Message par Juraf03 »

indian a écrit :
02 mars 2020, 12:16
à quoi servirait- il de croire à ce qui n'est pas crédible?
telle est ma question.

la foi relève de la confiance des preuves Carton déménagement standard, celles de l’expérimentation...
sinon au parlera de crédulité.
Pour rajouter un peu, la foi, c'est surtout quelque chose d'encré en soi, à l'intérieur de chaque personne.

Répondre
  • Sujets similaires
    Réponses
    Vues
    Dernier message

Retourner vers « GÉNÉRAL Libre »

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : septour1 et 45 invités