Pour rire ou la contradiction fondamentale du matérialisme

Sujet d'actualité Au Québec l'accommodement raisonnable, un sujet d'actualité.
Répondre
Bragon

* [ Aucun rang ] *
Avatar du membre

Messages : 2631
Enregistré le : 16 oct. 2013, 07:21

Re: Pour rire ou la contradiction fondamentale du matérialisme

Ecrit le 18 sept. 2019, 20:15

Message par Bragon

l_leo a écrit :
18 sept. 2019, 12:00
D'une manière générale ce post presente un penchant marqué pour le nombrilisme comique. Sans effort intellectuel particulier chacun reste dans son couloir.
Pardon !
Moi, je n'ai aucun couloir, aucune croyance, aucun a-priori, je ne défends aucune conviction personnelle.
Quand j'affirme quelque chose, j'explique de façon claire sur quoi je me base pour l'affirmer, de façon claire ; ce faisant, je donne ainsi la possibilité à qui veut de me montrer où se trouverait mon erreur éventuelle.
Ce qui n'est pas le cas de tout le monde, pour ne pas dire que ce n'est le cas de personne.
Plus dialectique que moi, tu meurs.
Ce qui n'empêche pas Inti de dire que je suis un fanatique religieux, et cela uniquement parce que mes idées rejoignent l'essentiel de la pensée des croyants. Alors, tu vois le niveau de réflexion et les déductions rigoureuses de Monsieur Inti, ça se résume à ceci : il est interdit de ne pas être matérialiste, si tu n'es pas matérialiste, tu es bon pour le bûcher !

Et je reste ouvert à toute idée, il suffit de me convaincre ; je ne dis jamais "non" par entêtement, juste pour rejeter les autres idées. Quand je dis non, j'explique pourquoi je dis non.

Et je ne prêche jamais. Et je prends bien soin d'être simple et clair pour être facilement compris des autres. Je ne balance pas un paquet opaque, embrouillé, pour laisser les autres se débrouiller avec. Ça, c'est une technique rhétorique connue de ceux qui trichent pour éviter que leurs bourdes soient mises à nu, ou de ceux dont les idées ne sont même pas claires dans leur propre tête.

Si je défends l'idée que c'est la Pensée qui est à l'origine du monde, c'est sur la base d'indices forts et nombreux. Mais, à part des arguments fallacieux qui ne résistent pas à l'examen ou de dire que mon idée est fausse parce qu'ancienne (je te laisse apprécier la validité d'un tel argument), personne ne m'a encore montré de façon assez sérieuse en quoi mon idée de la pensée transcendante est fausse.

En revanche, ceux qui défendent le matérialisme se contentent d'affirmer sans prouver : pour eux, c'est la matière intelligente qui organise et s'organise, point barre. Qu'il y ait contradiction entre matière et pouvoir d'organisation, ils s'en fichent, tu dois y croire. Parce que, disent-il, l'existence d'une Pensée est mon fantasme, leur longue-vue ne l'a jamais capté. Tu vois, Dieu, tu n'as pas le droit de le montrer par la réflexion ni le déduire de ce que tu observes ; tu dois lui mettre des menottes et le ramener en chair et en os s'agenouiller à leurs pieds. :(

Tu vois, je suis fils de sorcier, alors la sorcellerie, on ne me la fait pas, et ce n'est pas moi qui en use ici.
Alors quand on veut jouer, on joue cartes sur table, et il faut commencer par être clair dans son propos, savoir communiquer.
Et cela ne s'adresse pas à toi L_leo, tu n'es pas concerné par ces propos.
:tap: :tap: :tap:

l_leo

* [ Aucun rang ] *

Messages : 443
Enregistré le : 12 avr. 2018, 12:08

Re: Pour rire ou la contradiction fondamentale du matérialisme

Ecrit le 18 sept. 2019, 23:56

Message par l_leo

La pensée, l'origine, le monde.
Le monde, ce qui est tangible, existe en trois dimensions, la pensée peut se réduire à un "battement", un va-et-vient entre deux termes.
L'on pense l'origine du monde, dire l'origine du monde (des choses) ne le crée pas.

Dans la Genese, à plusieurs reprises le dieu dit.
Grammaticalement Le verbe dire, יאמר ne recouvre pas l'idée de puissance créatrice.

Répondre

Retourner vers « GÉNÉRAL Libre »

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Happy79, l_leo, TeNChiNhaN et 64 invités

  • Sujets similaires
    Réponses
    Vues
    Dernier message