Blaise Pascal

Sujet d'actualité Au Québec l'accommodement raisonnable, un sujet d'actualité.
Répondre
prisca

[ Christianisme ]
Avatar du membre

Messages : 11604
Enregistré le : 25 oct. 2016, 13:41

Blaise Pascal

Ecrit le 02 avr. 2019, 05:24

Message par prisca

Pascal est un penseur qui a exploré par un chemin d'introspection "Qui suis je".

Pascal a creusé les ombres pour apporter la lumière, et son analyse est approuvée aussi bien par les athées que par les croyants, (au sujet de la misère)

Sa vie intérieure lui a fait connaitre Jésus et par son constat il a conclu qu'il n'y a pas d'autre chemin de vérité.

Il donne au mot "sens" tout son sens, et il est extravagant de ne pas se poser de questions lorsqu'il pense aux gens qui ne se questionnent jamais sur "qui suis je".

C'est là où le mot "métaphysique" prend tout son sens, car la métaphysique est de se positionner dans un environnement, comme lorsque nous pourrions par exemple nous dire "que fais je dans cette galère si par exemple nous sommes sous des décombres après un tremblement de terre".

Celui qui est enfoui sous des gravats et des pierres après un tremblement de terre, va se dire "où suis je" dans cet environnement de catastrophe, et mais celui qui est penseur et qui n'est pas dans une situation tragique va se poser la même question "où suis je" lorsqu'il fera référence à l'infiniment grand à l'infiniment petit lorsqu'il se voit comme un point invisible sur la surface de la terre et la terre dans un environnement où rien d'autre existe et qui pourtant existe car ce qui donne la profondeur du paysage de l'espace bouleverse celui qui peut se dire "je n'arrive pas à imaginer ce qui représente la fin lorsque je sais que "si grand" ne peut pas se finir)


Pascal a dit : Notre imagination nous grossit si fort le temps présent à force d'y faire des réflexions continuelles, et amoindrit tellement l'éternité, manque d'y faire réflexion, que nous faisons de l'éternité un néant, et du néant une éternité.

Pascal est un Chrétien hors pair, je vous laisse lire la philosophie ci après :

  • La distance infinie des corps aux esprits figure la distance infiniment plus infinie des esprits à la charité car elle est surnaturelle.
    Tout l’éclat des grandeurs n’a point de lustre pour les gens qui sont dans les recherches de l’esprit.
    La grandeur des gens d’esprit est invisible aux rois, aux riches, aux capitaines, à tous ces grands de chair.
    La grandeur de la sagesse, qui n’est nulle sinon de Dieu, est invisible aux charnels et aux gens d’esprit. Ce sont trois ordres différents, de genre.
    Les grands génies ont leur empire, leur éclat, leur victoire et leur lustre, et n’ont nul besoin des grandeurs charnelles où elles n’ont pas de rapport. Ils sont vus, non des yeux mais des esprits. C’est assez.
    Les saints ont leur empire, leur éclat, leur victoire, leur lustre et n’ont nul besoin des grandeurs charnelles ou spirituelles, où elles n’ont nul rapport car elles n’y ajoutent ni ôtent. Ils sont vus de Dieu et des anges et non des corps et des esprits curieux. Dieu leur suffit.
    Archimède sans éclat serait en même vénération. Il n’a pas donné des batailles pour les yeux, mais il a fourni à tous les esprits ses inventions. O qu’il a éclaté aux esprits.
    Jésus Christ, sans biens, et sans aucune production au dehors de science, est dans son ordre de sainteté. Il n’a point donné d’inventions. Il n’a point régné, mais il a été humble, patient, saint, saint, saint à Dieu, terrible aux démons, sans aucun péché. O qu’il est venu en grande pompe et en une prodigieuse magnificence aux yeux du cœur et qui volent la sagesse.
    Il eût été inutile à Archimède de faire le prince dans ses livres de géométrie, quoiqu’il le fût.
    Il eût été inutile à Notre Seigneur Jésus Christ. pour éclater dans son règne de sainteté, de venir en roi, mais il y est bien venu dans l’éclat de son ordre.
    Il est bien ridicule de se scandaliser de la bassesse de Jésus Christ., comme si cette bassesse était du même ordre duquel est la grandeur qu’il venait faire paraître.
    Qu’on considère cette grandeur-là dans sa vie, dans sa passion, dans son obscurité, dans sa mort, dans l’élection des siens, dans leur abandonnement, dans sa secrète résurrection et dans le reste. On la verra si grande qu’on n’aura pas sujet de se scandaliser d’une bassesse qui n’y est pas.
    Mais il y en a qui ne peuvent admirer que les grandeurs charnelles comme s’il n’y en avait pas de spirituelles. Et d’autres qui n’admirent que les spirituelles comme s’il n’y en avait pas d’infiniment plus hautes dans la sagesse.
    Tous les corps, le firmament, les étoiles, la terre et ses royaumes, ne valent pas le moindre des esprits. Car il connaît tout cela, et soi, et les corps rien.
    Tous les corps ensemble et tous les esprits ensemble et toutes leurs productions ne valent pas le moindre mouvement de charité. Cela est d’un ordre infiniment plus élevé.
    De tous les corps ensemble on ne saurait faire réussir une petite pensée. Cela est impossible et d’un autre ordre. De tous les corps et les esprits on n’en saurait tirer un mouvement de vraie charité, cela est impossible et d’un autre ordre surnaturel ».
    Pensées. L.308. B. 793.


La dame bibliste qui s'exprime dans l'émission consacrée à Pascal est très pertinente dans ses propos, je vous laisse réfléchir à ses pensées à elle aussi philosophiques pour expliquer celles de Pascal.



Pascal a dit : La vérité est si obscurcie de nos jours et le mensonge si établi qu'à moins de l'aimer on ne peut la connaitre


La dame bibliste dans la vidéo a commenté en disant : On ne peut qu'aimer la vérité il faut une disposition du cœur il faut le vouloir. Et comme précédemment elle a dit seul du cœur il y a la foi et que pour avoir la foi il faut chercher la vérité, il n'y a donc que de prédisposition à la vérité que chez ceux qui la cherchent.
23 "Quiconque nie le Fils n'a pas non plus le Père; quiconque confesse le Fils a aussi le Père".
Dieu nous a créés à son image, mais l'image de Dieu par Jésus donc nous ressemblons à Jésus puisque Jésus est l'image de Dieu ne fait pas de Jésus un homme, mais laisse Jésus être qui Il est à savoir Dieu.

prisca

[ Christianisme ]
Avatar du membre

Messages : 11604
Enregistré le : 25 oct. 2016, 13:41

Re: Blaise Pascal

Ecrit le 04 avr. 2019, 06:57

Message par prisca

Pascal a mis le doigt sur l'essentiel de notre être = "le moi"

"le moi" c'est moi lorsque je pense, j'ai pensé lorsqu'étais jeune, et alors que je suis moins jeune, je pense dans la continuité de ma pensée, mes opinions changent mais moi je suis toujours moi, et lorsque je vais mourir "mon moi" vivra lui.

"le moi" c'est l'esprit.

L'esprit change de corps mais lui l'esprit, il ne change jamais.

'Le moi" change de corps mais "moi" je ne change jamais.

Je ne me souviens pas "de moi" lorsqu'ai vécu durant le 17ème siècle, parce que je ne dois pas me souvenir car si je me souviens, je vais trouver le temps long et plus je trouverais le temps long et plus je vais me sentir fatigué, las, d'attendre, de me sentir comme emprisonné dans une chair, car "le moi" s'il a conscience qu'il vit depuis toujours, il va avoir le vertige, et s'il se souvient de toutes ses vies, il va vivre dans la confusion des informations du passé.

Dieu fait oublier "nos moi" les vies antérieures, mais Dieu garde précieusement toute notre mémoire qui elle fera l'objet du Jugement Dernier, et la balance de la Justice divine penchera ou d'un côté ou de l'autre, le Jugement de Dieu est si précis.

Comment dans cette vie alors que j'ai oublié les précédentes, sais je ce que je dois faire pour avancer, pour m'élever, je pourrais peut être régresser ?

Non parce que ce que j'ai acquis en bien m'a élevé, m'a fait grandir et une fois grand je ne peux pas rapetisser.

Un arbre grandit il ne peut jamais faire sens contraire, rapetisser, et moi je m'inscris dans la nature, je grandis donc je ne peux pas rapetisser.

Je fais partie de la Loi Phi, le nombre d'Or, qui utilise l'expérience en - pour rajouter du + et obtenir le + qui lui confronté au + fera surgir le +

Dieu me fait avancer, et plus je plais à Dieu et plus Dieu m'ote les défauts, et c'est comme cela que je grandis, car la colère ne m'atteint plus, la convoitise non plus elle me parait si négligeable, il n'y a que l'amour qui inonde mon cœur et je ne vois que par lui, mon amour pour Dieu qui me donne tant d'amour en alimentant mon amour pour lui.


Donc grandir en spiritualité fait aussi partie de PHI + + + + + + + + par Dieu qui me donne énormément alors que ce je donne à Dieu est si petit, de l'amour déjà, de l'intérêt, de la fidélité, de la vérité, de la justice, et Dieu me donne en retour et ce retour agrémente "le moi" d'un amour supérieur et comme l'arbre grandit dans la forêt, je grandis.


Au temps de Noé il y a eu les Géants et bien c'était des hommes et des femmes "grands en spiritualité" mais de taille normale.
23 "Quiconque nie le Fils n'a pas non plus le Père; quiconque confesse le Fils a aussi le Père".
Dieu nous a créés à son image, mais l'image de Dieu par Jésus donc nous ressemblons à Jésus puisque Jésus est l'image de Dieu ne fait pas de Jésus un homme, mais laisse Jésus être qui Il est à savoir Dieu.

ESTHER1

* [ Aucun rang ] *
Avatar du membre

Messages : 1069
Enregistré le : 01 janv. 2016, 14:08

Re: Blaise Pascal

Ecrit le 04 avr. 2019, 07:20

Message par ESTHER1

Le corps qui sert de temple à l' esprit est un véritable carcan qu'il faut traîner toute la vie.

prisca

[ Christianisme ]
Avatar du membre

Messages : 11604
Enregistré le : 25 oct. 2016, 13:41

Re: Blaise Pascal

Ecrit le 04 avr. 2019, 07:24

Message par prisca

ESTHER1 a écrit :
04 avr. 2019, 07:20
Le corps qui sert de temple à l' esprit est un véritable carcan qu'il faut traîner toute la vie.
Oh oui tu as raison car pour ceux qui ont pris conscience d'être "des esprits dans des corps de chair" la délivrance est de bonne augure.

Le carcan, ce vieux métier à tisser, cependant nous donne l'idée de tissage, de créer, de faire, d'œuvrer, de donner, et la récompense est à la hauteur de l'investissement, plus le tissage est bien fait, grand et plus la personne peut se rassurer d'avoir bien rempli ses vies.
23 "Quiconque nie le Fils n'a pas non plus le Père; quiconque confesse le Fils a aussi le Père".
Dieu nous a créés à son image, mais l'image de Dieu par Jésus donc nous ressemblons à Jésus puisque Jésus est l'image de Dieu ne fait pas de Jésus un homme, mais laisse Jésus être qui Il est à savoir Dieu.

ESTHER1

* [ Aucun rang ] *
Avatar du membre

Messages : 1069
Enregistré le : 01 janv. 2016, 14:08

Re: Blaise Pascal

Ecrit le 08 avr. 2019, 04:09

Message par ESTHER1

un carcan c' est aussi un collier de fer attaché à un poteau qui servait à attacher les criminels condamnés à l' exposition publique.Au sens figuré c' est une contrainte
( voir encyclopédie ) Moi, pour mon corps qui est une prison pour mon esprit je désire un corps conforme à la règle PHI ou au nombre d' or aux proportions divines ! Rien que ça ! Tant qu'à faire, pour une fois nous pourrions choisir !

sibira

* [ Aucun rang ] *
Avatar du membre

Messages : 976
Enregistré le : 28 juin 2018, 11:50

Re: Blaise Pascal

Ecrit le 08 avr. 2019, 04:24

Message par sibira

ESTHER1 a écrit :
08 avr. 2019, 04:09
pour une fois nous pourrions choisir !
mais il n'en a jamais été autrement justement camarade

ceux qui t'ont dis que tu ne pouvais pas choisir sont des menteurs et des esclavagistes

un être humain qui ne peut pas choisir ce qu'il veut devenir n'est que le devenir d'une chose qui en fait son esclave

moi j'ai choisit de vivre dans mon île où Talking Head est dans ma tête entre deux équations et deux théorèmes

chacun choisit son île

ah bah moi mon devenir c'est de devenir comme lui là ->

jusqu'à la folie si il faut et comme mon devenir est de devenir fou et comme mais j'ai choisit cette voie là https://www.youtube.com/watch?v=5IsSpAOD6K8

eh bien je deviendrai fou

prisca

[ Christianisme ]
Avatar du membre

Messages : 11604
Enregistré le : 25 oct. 2016, 13:41

Re: Blaise Pascal

Ecrit le 08 avr. 2019, 04:25

Message par prisca

ESTHER1 a écrit :
08 avr. 2019, 04:09
un carcan c' est aussi un collier de fer attaché à un poteau qui servait à attacher les criminels condamnés à l' exposition publique.Au sens figuré c' est une contrainte
( voir encyclopédie ) Moi, pour mon corps qui est une prison pour mon esprit je désire un corps conforme à la règle PHI ou au nombre d' or aux proportions divines ! Rien que ça ! Tant qu'à faire, pour une fois nous pourrions choisir !
Oui mais pour cela la terre ne correspond pas, car comme elle est un centre pénitencier, tu ne vas pas faire d'une prison, même relookée en palace du Taj Mahal un palais car il y a toujours de l'odeur de souffre dans les couloirs puisqu'il faut pour les âmes qui viennent toujours s'incarner, car l'éternité c'est bien toujours des naissances, avec des gens qui vont encore continuer à se pourrir l'existence, à devoir faire leurs preuves, et jamais ça ne s'arrêtera donc, un lieu pour qu'ils puissent vivre et c'est la terre.

Le Paradis lui est ailleurs, un autre univers, parallèle, avec surement toujours le principe PHI mais avec d'autres lois de la physique, des gaz que nous ne connaissons pas sur terre, admettons, des liquides inconnus chez nous aussi, et un liquide qui coulera dans ce qui nous servira de veine, pas du sang, car le sang c'est sur terre, un autre liquide et qui fournira à notre corps spirituel une éternité.

Un peu de science fiction de ma part, mais c'est pour dire que Dieu a créé le Paradis pour qu'il soit un Paradis donc pas ici sur terre car il faut que nous laissions la place à ceux qui viennent après nous, et qui doivent eux aussi s'éduquer.

L'esprit "le moi" sort du corps, il est composé de lumière invisible parce que les atomes de lumière sont à une vitesse qui ne leur donne pas du rayonnement, mais une fois dans l'environnement qui leur sied, les atomes de lumière vibreront pour donner à l'esprit sa visibilité, un corps lumineux qui après sera revêtu d'incorruptibilité avec une substance que nous ignorons mais qui est matière parce que pour évoluer sur cette terre là, nous aurons deux pieds au sol.
23 "Quiconque nie le Fils n'a pas non plus le Père; quiconque confesse le Fils a aussi le Père".
Dieu nous a créés à son image, mais l'image de Dieu par Jésus donc nous ressemblons à Jésus puisque Jésus est l'image de Dieu ne fait pas de Jésus un homme, mais laisse Jésus être qui Il est à savoir Dieu.

Répondre

Retourner vers « GÉNÉRAL Libre »

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 15 invités

  • Sujets similaires
    Réponses
    Vues
    Dernier message