[ Débat ] Le porc chez les chrétiens

Sujet d'actualité Au Québec l'accommodement raisonnable, un sujet d'actualité.
Répondre
Tourterelle

* [ Aucun rang ] *

Messages : 350
Enregistré le : 06 juil. 2005, 10:23
Localisation : Québec

Ecrit le 06 sept. 2005, 15:27

Message par Tourterelle »

J'aime bien le porc fumé... :wink: :lol:

zorobabel

* [ Aucun rang ] *

Messages : 45
Enregistré le : 19 juin 2005, 22:04
Localisation : Martinique

Ecrit le 06 sept. 2005, 19:17

Message par zorobabel »

Hi, Tourterelle

Voici la réponse que tu cherchais
Actes 10:13

La réponse est plus loin, au verset 28

Sinon, je l'explique trés bien dans mon blog (voir signature)
Commentaire : ce qu'il faut savoir
Billet : l'alimentation du chrétien

A + et bonne lecture...

maraudeur

* [ Aucun rang ] *

Messages : 78
Enregistré le : 22 avr. 2005, 06:17
Localisation : Belgique

Ecrit le 19 sept. 2005, 08:13

Message par maraudeur »

Je viens de parcourir les questions, réponses, affirmations et autres... et je dois reconnaître que je ne suis pas fâché d'arriver à bon porc... euh, pardon : à bon port.
La plupart arrivent dans ce forum... avec leurs certitudes, dérapant joyeusement sur les vagues de l'agitation qu'ils génèrent.
Si vous vous dites Chrétiens, allez relire le nouveau testament où il vous est demandé de ne pas être une cause de chute pour votre prochain; où il vous est dit que la liberté que votre (notre) Dieu vous (nous) a donnée, vous l'utilisez devez comme bon vous semble, en toute responsabilité.

Certes, il est plus facile de dire: il y a une loi, et l'observer en oubliant ou se trouve le chemin tracé vers Dieu; de dire , il y a une loi, et de râler dessus ou de l'interpréter.
Certes, il est plus facile de dire: il n'y a plus de loi, et je fais ce qu'il me plait, en oubliant ou se trouve le chemin tracé par Dieu; de dire, je suis libre, et de se tromper, de fuir les décisions.

Si vous estimez que manger du porc va à l'encontre de la volonté de Dieu, n'en mangez pas. Si vous estimez le contraire, pourquoi pas...
Pensez-vous que le fait d'en manger ou non remettra votre foi en question ?

maraudeur

* [ Aucun rang ] *

Messages : 78
Enregistré le : 22 avr. 2005, 06:17
Localisation : Belgique

Ecrit le 19 sept. 2005, 08:14

Message par maraudeur »

Je viens de parcourir les questions, réponses, affirmations et autres... et je dois reconnaître que je ne suis pas fâché d'arriver à bon porc... euh, pardon : à bon port.
La plupart arrivent dans ce forum... avec leurs certitudes, dérapant joyeusement sur les vagues de l'agitation qu'ils génèrent.
Si vous vous dites Chrétiens, allez relire le nouveau testament où il vous est demandé de ne pas être une cause de chute pour votre prochain; où il vous est dit que la liberté que votre (notre) Dieu vous (nous) a donnée, vous devez l'utiliser comme bon vous semble, en toute responsabilité.

Certes, il est plus facile de dire: il y a une loi, et l'observer en oubliant ou se trouve le chemin tracé vers Dieu; de dire , il y a une loi, et de râler dessus ou de l'interpréter.
Certes, il est plus facile de dire: il n'y a plus de loi, et je fais ce qu'il me plait, en oubliant ou se trouve le chemin tracé par Dieu; de dire, je suis libre, et de se tromper, de fuir les décisions.

Si vous estimez que manger du porc va à l'encontre de la volonté de Dieu, n'en mangez pas. Si vous estimez le contraire, pourquoi pas...
Pensez-vous que le fait d'en manger ou non remettra votre foi en question ?

zorobabel

* [ Aucun rang ] *

Messages : 45
Enregistré le : 19 juin 2005, 22:04
Localisation : Martinique

Ecrit le 19 sept. 2005, 08:55

Message par zorobabel »

Hi, Maraudeur

Peut-être pas ta foi, mais l'amour pour Dieu, sûrement.
Tu sais, tout le monde à la foi...
Hier je parlais avec un type qui me disait qu'il croyait en Dieu mais n'&tait pas pratiquant...
Allez chercher !! Qui pratique et qui ne pratique pas..
Ou est l'être nouveau, s'il n'y a rien de changé ?
Est-ce le fait d'aller dans une église ?
Ou est-ce le fait de se remettre en question, de changer ses façons, façons du monde ?
J'ai appri une chose, depuis mon engagement : que tout ce que le monde pratique est en inimitié avec Dieu. Et la difficulté consiste bien à changer notre vie, pour plaire à Dieu..
A + , que la paix soit sur chacun

maraudeur

* [ Aucun rang ] *

Messages : 78
Enregistré le : 22 avr. 2005, 06:17
Localisation : Belgique

Ecrit le 20 sept. 2005, 02:50

Message par maraudeur »

zorobabel a écrit :Hi, Maraudeur

Peut-être pas ta foi, mais l'amour pour Dieu, sûrement.
Tu sais, tout le monde à la foi...

Sans vouloir juger, je crains que la notion de foi est passablement galvaudée... Croire (en) quelque chose n'est pas nécessairement avoir la foi...

Hier je parlais avec un type qui me disait qu'il croyait en Dieu mais n'&tait pas pratiquant...
Allez chercher !! Qui pratique et qui ne pratique pas..

Que veut dire être pratiquant ? Trouves moi la définition dans la Bible...
J'entends régulièrement: "Je suis catholique, mais non pratiquant", "Je suis issu d'une famille Protestante (ou Catholique, ou , Orthodoxe,...) mais je ne pratique pas. Qu'est-ce celà? Sinon que les gens qui parlent ainsi ne comprennent pas le sens des mots qu'ils utilisent, ne savent pas de quoi ils parlent. Ils veulent se donner l'illusion qu'ils "sont", en ne l'étant pas.
Quelles qu'en soient les raisons, ils se définissent par tradition: "Mes parents votaient socialiste, je vote socialiste, mais parents étiaent protestants, je suis protestants; mes parents votaient catholique... etc..." Et quelque part, c'est rassurant... et pour peu que l'on soit un peu superstitieux...


Ou est l'être nouveau, s'il n'y a rien de changé ?
Est-ce le fait d'aller dans une église ?
Ou est-ce le fait de se remettre en question, de changer ses façons, façons du monde ?
J'ai appri une chose, depuis mon engagement : que tout ce que le monde pratique est en inimitié avec Dieu. Et la difficulté consiste bien à changer notre vie, pour plaire à Dieu..
A + , que la paix soit sur chacun


[b]Non pour vivre en chrétien, il ne faut pas nécessairement aller dans une église. Et non, fort heureusement, "tout ce que le monde pratique" n'est pas forcément en "inimitié avec Dieu". Certes l'homme a des faiblesses, des travers, des vices; mais il a également des dons, des qualités qu'il doit faire fructifier.
Je crois que plaire à Dieu c'est d'abord et avant tout aimer, et ce, gratuitement...
[/b]

zorobabel

* [ Aucun rang ] *

Messages : 45
Enregistré le : 19 juin 2005, 22:04
Localisation : Martinique

Ecrit le 20 sept. 2005, 06:14

Message par zorobabel »

Hi,

Mais que veut dire aimer ??

maraudeur

* [ Aucun rang ] *

Messages : 78
Enregistré le : 22 avr. 2005, 06:17
Localisation : Belgique

Ecrit le 20 sept. 2005, 06:48

Message par maraudeur »

zorobabel a écrit :Hi,

Mais que veut dire aimer ??

Aimer, c'est au travers de ses actions, de sa vie; et de sa pensée, comprendre l'autre avec ses différences. Aimer, c'est éprouver plus de joie à donner qu'à recevoir; c'est donner gratuitement sans idée de recevoir. Aimer, c'est partager. Aimer; c'est apprendre à apprendre.
Aimer c'est aussi remercier Dieu, chaque jour, de nous avoir donné le jour. Aimer, c'est aussi savoir s'accepter et se regarder tels que nous sommes...

julg7

Nouveau
Nouveau

Messages : 10
Enregistré le : 31 août 2005, 13:31

Ecrit le 20 sept. 2005, 06:48

Message par julg7 »

***
Modifié en dernier par julg7 le 15 mai 2007, 15:40, modifié 1 fois.

maraudeur

* [ Aucun rang ] *

Messages : 78
Enregistré le : 22 avr. 2005, 06:17
Localisation : Belgique

Ecrit le 20 sept. 2005, 07:15

Message par maraudeur »

Oui, je suis d'accord avec toi...
Toutefois, hormis le jambon vraiment artisanal, et encore, je n'apprécie pas la viande de porc. :wink:

zorobabel

* [ Aucun rang ] *

Messages : 45
Enregistré le : 19 juin 2005, 22:04
Localisation : Martinique

Ecrit le 20 sept. 2005, 08:25

Message par zorobabel »

hI,

...Merci à Jésus qui nous à libéré des prescriptions humaines, L'ancien testament n'est pas un livre à abolir il nous sert à démontrer que jésus est le messie! Lui qui est venu pour nous libérer des mensonges des scribes qui ont beaucoup fait pour leurs profit personnel... A nous de discerner grace au nouveaux testament les vrais intentions divines afin d'élever notre âme...

Je suis désolé, Lévitique n'était pas une prescription humaine, mais Divine...

Aimer ??

Jean 14:21 Celui qui a mes commandements et qui les garde, c’est celui-là qui m’aime; et celui qui m’aime, sera aimé de mon Père; et moi je l’aimerai, et je me manifesterai à lui.

Jean 15:10 Si vous gardez mes commandements, vous demeurerez dans mon amour, de même que j'ai gardé les commandements de mon Père, et que je demeure dans son amour.

A +

maraudeur

* [ Aucun rang ] *

Messages : 78
Enregistré le : 22 avr. 2005, 06:17
Localisation : Belgique

Ecrit le 21 sept. 2005, 03:29

Message par maraudeur »

zorobabel a écrit :hI,



Je suis désolé, Lévitique n'était pas une prescription humaine, mais Divine...

A +

Que veux-tu dire? Je veux bien admettre que le Lévitique tient une place privilégiée dans le judaïsme et qu'il n'est pas qu'un code rituel et juridique (mais il l'est surtout). Certes, on y trouve le yom Kippur, le Code de Sainteté, le commandement sur l'amour du prochain, etc...
La composition du Lévitique dans sa forme actuelle a été réalisée vers le 5ème siècle avant J-C, soit lors de l'époque Perse.

zorobabel

* [ Aucun rang ] *

Messages : 45
Enregistré le : 19 juin 2005, 22:04
Localisation : Martinique

Ecrit le 21 sept. 2005, 07:18

Message par zorobabel »

Hi,

Je ne pense pas, le Lévitique fait partie de la Thora et a été institué bien avant, au temps de Moïse.

Tu sais, j'étais en train de lire une contradiction (parmi tant d'autres)
Dans Romain Paul dit que tous ce que Dieu à créé est pur, et qu'il n'y a rien d'impur, sauf pour celui qui le trouve impur ?????
Dieu dans Lévitique 11 ne dit pas la même chose !!!

Maintenant il faut bien comprendre que le diable est passé par là. Nous savons qu'il mettra la paquet à la fin des temps...
J'ai carrément ouvert un dossier sur les contradictions écrites dans la Bible.
Il ne faut pas oublier que le ckerger est passé par là, lui qui refait l'enseignement de Dieu, qui change les règles et les façons... (baptême, Marie, statues ....)

A +

maraudeur

* [ Aucun rang ] *

Messages : 78
Enregistré le : 22 avr. 2005, 06:17
Localisation : Belgique

Ecrit le 22 sept. 2005, 03:01

Message par maraudeur »

[quote="zorobabel"]Hi,

Je ne pense pas, le Lévitique fait partie de la Thora et a été institué bien avant, au temps de Moïse.

Le Pentateuque est, dans son ensemble, une littérature anonyme.
Si de nombreux textes sont attribués à Moïse, tous les théologiens et les exégètes éclairés constateront les anachronismes contenus dans la Torah, relèveront les ruptures dans les narrations, les contradictions, la présence de nombreux doublets, l'utilisation illogique de YHWH et Elohim dans certains textes, etc... Différentes théories ont vu le jour... Il faut garder surtout à l'esprit que si, dans notre société actuelle, lissée et bien pensante, le droit d'auteur est de rigueur, la conception était différente dans les temps anciens. Même les textes du Nouveau Testament n'échappe pas à la règle. Ce n'est pas parce qu'il est écrit, par exemple, Esaïe, que c'est Esaïe lui seul et tout seul qui en est le rédacteur... Le livre d'Esaïe a déjà lui-seul au moins trois auteurs différents certains. Cela n'enlève rien à la force du texte. Les psaumes sont-ils l'oeuvre d'un seul ? Non, on le sait... Mais à l'époque c'était une manière de rendre honneur à un personnage marquant et également un moyen de renforcer des conseils, des directives adaptées à une situation nouvelle...

Le Lévitique précise surtout les exigences de pureté prescrites pour les prêtres du temple. Il est composé de cinq sections:
- la torah des sacrifices (1 - 7);
- le sacerdose lévitique (son institution) et le culte au sanctuaire du désert (8 - 10);
- les conditions de pureté et d'impureté de l'assemblée liturgique israélite (11 - 16);
- le Code de sainteté (17 - 26);
- appendice (les commandements de base, la valeur pécunière d'un objet, d'une personne) (27)
Si le lévitique semble être destiné davantage aux prêtres et aux servants du culte, il est aussi destiné aux autres enfants d'Israël.
Comme l'écrit Adrian SCHENKER dans un article sur le sujet
"... le Lévitique est un miroir prodigieux de la conscience religieuse d'Israël et de son expression symbolique. Sous cet aspect, il garde toute sa valeur, malgré l'abrogation de la matérialité de nombre de ses dispositions concrètes par le NT, cf Mc 7 par., Ac 15, 6-29."

KingOfMuayThai

* [ Aucun rang ] *

Messages : 804
Enregistré le : 16 sept. 2005, 15:03

Ecrit le 26 sept. 2005, 05:57

Message par KingOfMuayThai »

Le Porc :

Maccabés 6.18 : Le Martyre d'elazar :

Eléazar, un des premiers docteurs de la Loi, homme déjà avancé en âge et du plus noble extérieur, était contraint, tandis qu'on lui ouvrait la bouche de force, de manger de la chair de porc.

Mais lui, préférant une mort glorieuse à une existence infâme, marchait volontairement au supplice de la roue,

non sans avoir craché sa bouchée, comme le doivent faire ceux qui ont le courage de rejeter ce à quoi il n'est pas permis de goûter par amour de la vie.

Ceux qui présidaient à ce repas rituel interdit par la loi le prirent à part, car cet homme était pour eux une vieille connaissance; ils l'engagèrent à faire apporter des viandes dont il était permis de faire usage, et qu'il aurait lui-même préparées; il n'avait qu'à feindre de manger des chairs de la victime, comme le roi l'avait ordonné,

afin qu'en agissant de la sorte, il fût préservé de la mort et profitât de cette humanité due à la vieille amitié qui les liait.

Mais lui, prenant une noble résolution, digne de son âge, de l'autorité de sa vieillesse et de ses vénérables cheveux blanchis dans le labeur, digne d'une conduite parfaite depuis l'enfance et surtout de la sainte législation établie par Dieu même, il fit une réponse en conséquence, disant qu'on l'envoyât sans tarder au séjour des morts.

A notre âge, ajouta-t-il, il ne convient pas de feindre, de peur que nombre de jeunes, persuadés qu'Eléazar aurait embrassé à 90 ans les mœurs des étrangers

ne s'égarent eux aussi, à cause de moi et de ma dissimulation, et cela pour un tout petit reste de vie. J'attirerais ainsi sur ma vieillesse souillure et déshonneur

et quand j'échapperais pour le présent au châtiment des hommes, je n'éviterai pas, vivant ou mort, les mains du Tout-Puissant.

C'est pourquoi, si je quitte maintenant la vie avec courage, je me montrerai digne de ma vieillesse,

ayant laissé aux jeunes le noble exemple d'une belle mort, volontaire et généreuse, pour les vénérables et saintes lois." Ayant ainsi parlé, il alla tout droit au supplice de la roue,

mais ceux qui l'y conduisaient changèrent en malveillance la bienveillance qu'ils avaient eue pour lui un peu auparavant, à cause du discours qu'il venait de tenir et qui à leur point de vue était de la folie.

Lui, de son côté, étant sur le point de mourir sous les coups, dit en soupirant : "Au Seigneur qui a la science sainte, il est manifeste que, pouvant échapper à la mort, j'endure sous les fouets des douleurs cruelles dans mon corps, mais qu'en mon âme je les souffre avec joie à cause de la crainte qu'il m'inspire."

Il quitta donc la vie de cette manière laissant dans sa mort, non seulement à la jeunesse, mais à la grande majorité de la nation, un exemple de courage et un mémorial de vertu

Répondre
  • Sujets similaires
    Réponses
    Vues
    Dernier message

Retourner vers « GÉNÉRAL Libre »

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Bing et 16 invités