Comment le peuple juif fut inventé

Sujet d'actualité Au Québec l'accommodement raisonnable, un sujet d'actualité.
Répondre
Saint Glinglin

* [ Aucun rang ] *
Avatar du membre

Messages : 17094
Enregistré le : 12 févr. 2013, 05:07

Contact :

Re: Comment le peuple juif fut inventé

Ecrit le 23 déc. 2016, 14:39

Message par Saint Glinglin

prisca a écrit :Allah énonce que l'Evangile fut apporté à Jésus, et l'Evangile relate toute la passion du Christ. En disant faux pour le Nouveau Testament, tu dis faux au Coran qui t'en parle.
L'Evangile n'a pas été apporté à Jésus.

prisca

[ Christianisme ]
Avatar du membre

Messages : 11640
Enregistré le : 25 oct. 2016, 13:41

Re: Comment le peuple juif fut inventé

Ecrit le 23 déc. 2016, 14:43

Message par prisca

prisca a écrit :Allah énonce que l'Evangile fut apporté à Jésus, et l'Evangile relate toute la passion du Christ. En disant faux pour le Nouveau Testament, tu dis faux au Coran qui t'en parle.
Saint Glinglin a écrit :
L'Evangile n'a pas été apporté à Jésus.
Comment te dire :hum: Si nous devions comprendre ce Verset, je dirais que Dieu a apporté à Jésus, puisque Jésus a été envoyé pour le Salut des hommes, Dieu a apporté à l'humanité la Bonne Nouvelle par Jésus, par conséquent l'Evangile a été apporté à Jésus signifierait qu'il était écrit que Jésus ait à répandre la Bonne Nouvelle.
23 "Quiconque nie le Fils n'a pas non plus le Père; quiconque confesse le Fils a aussi le Père".
Dieu nous a créés à son image, mais l'image de Dieu par Jésus donc nous ressemblons à Jésus puisque Jésus est l'image de Dieu ne fait pas de Jésus un homme, mais laisse Jésus être qui Il est à savoir Dieu.

Saint Glinglin

* [ Aucun rang ] *
Avatar du membre

Messages : 17094
Enregistré le : 12 févr. 2013, 05:07

Contact :

Re: Comment le peuple juif fut inventé

Ecrit le 23 déc. 2016, 15:15

Message par Saint Glinglin

On ne comprend pas si tu es d'accord ou non avec cette proposition du Coran.

ESTHER1

* [ Aucun rang ] *
Avatar du membre

Messages : 1085
Enregistré le : 01 janv. 2016, 14:08

Re: Comment le peuple juif fut inventé

Ecrit le 26 déc. 2016, 03:46

Message par ESTHER1

Merci Mormon de nous rappeler en résumé les rôles précis , détenus par ISAAC et ISMAEL. Avec le temps qui passe, il est bon de rafraîchir notre mémoire et de se remémorer certains faits incontournables de l' Histoire passée.

Mormon

[Modérateur]
[Modérateur]
Avatar du membre

Messages : 13401
Enregistré le : 23 oct. 2012, 07:56

Re: Comment le peuple juif fut inventé

Ecrit le 26 déc. 2016, 07:52

Message par Mormon

Le sacrifice d'Abraham (4)


Concernant le moment où se passa cet évènement, l'ancien testament ne donne pas suffisamment de détails pour révéler l'âge exact d'Isaac, mais il est très vraisemblable qu'il était adulte car, immédiatement après le récit du sacrifice sur le mont Morija, nous apprenons que Sara meurt à l'âge de cent vingt-sept ans (voir Gen. 23:1). Isaac aurait eu donc trente-sept ans à l'époque de la mort de sa mère. Même si le voyage à Morija s'était produit plusieurs années avant la mort de Sara, Isaac devait avoir atteint la trentaine, tout comme Jésus-Christ au moment de sa crucifixcion!

Néanmoins l'âge exact d'Isaac n'a pas vraiment d'importance bien qu'il ait été suffisamment corpulent pour être chargé de tout le bois nécessaire au sacrifice d'un bélier (voir Gen. 22:6). Ce qui est significatif, c'est qu'Abraham avait plus de cent ans et qu'Isaac était probablement un jeune homme robuste qui aurait pu s'opposer farouchement s'il avait décidé de le faire. En fait Isaac se soumit volontairement à la volonté de son père tout comme Jésus allait se soumettre, plus tard, à la volonté de Dieu.

Abraham était manifestement une image ou une similitude de Dieu. Chose intéressante son nom Abraham signifie "père d'une multitude", ou "père des nations" ou "père élevé" (voir Gen. 17:5). Ces noms pouvant très bien convenir à Dieu lui-même.

Isaac était l'image du Fils de Dieu. Une des signification de son nom est "il se réjouira" (voir Gen. 17: 17). Le sacrifice commandé par Dieu était " une image de Dieu et de son Fils unique " en lequel toute créature devrait se réjouir pour son salut :

" Prends donc ton fils, ton unique, celui que tu aimes, Isaac; va-t'en dans le pays de Moriya et là, offre-le en holocauste sur l'une des montagnes que je t'indiquerai." (Gen. 22:2).

Non seulement Dieu demanda à Abraham d'accomplir un acte semblable à son propre futur geste, mais il dit qu'il fallait que ce fut à un endroit spécifié par lui. Cet endroit était Morija, "sur l'une des montagnes que je t'indiquerai" (Gen. 22:2). Aujourd'hui le mont Morija est une des collines principales de Jérusalem, l'emplacement traditionnellement connu comme étant l'endroit où Abraham offrit Isaac est maintenant l'endroit du Dôme du Rocher sur lequel se trouve la mosquée Al Aksa. A quelques centaines de mètres au Nord, à un endroit plus élevé du même groupe de collines, se trouve un autre emplacement de célébrité mondiale appelé calvaire de Gordon. En hébreux il s'appelait Golgotha. Non seulement Abraham accomplit la similitude, mais il l'accomplit presqu'au même endroit où Dieu sacrifierait son Fils premier-né.

Dans Gen. 22:6, nous lisons:

"Abraham prit le bois pour l'holocauste, le chargea sur son fils Isaac et prit dans sa main le feu et le couteau. Ils marchèrent tous deux ensemble."

Et puis, dans Gen. 22:7-8, nous pouvons lire encore:

"Alors Isaac adressa la parole à son père Abraham et dit: Mon père! Il lui tépondit: Me voici mon fils! Isaac reprit: Voici le feu et le bois; mais où est l'agneau pour l'holocauste? Abraham répondit: Mon fils, Dieu va se pourvoir lui-même de l'agneau pour l'holocauste. Et ils marchèrent tous deux ensemble."

Un tel commandement, pouvait-il vraiment provenir de Dieu ?

Puisqu'Abraham prit la sainte-cène avec Melchisédek, il a donc été auparavant baptisé selon cet ordre supérieur d'autorité divine nécessaire à l'administrant de l'Evangile (voir Hébreux, chapitre 7) ; par conséquent il reçut obligatoirement le don du Saint-Esprit ou l'esprit de prophétie. Grâce à sa foi extrême, le Saint-Esprit l'aida à reconnaître que l'instruction de sacrifier son fils venait bien de Dieu ; que cet ordre était destiné à le mettre à l'épreuve et à comprendre mieux l'expiation future du Fils de Dieu, et les sentiments du Père éternel lorsqu'il offrirait son divin Fils pour les péchés du monde.

Car la connaissance d'Abraham au sujet de Dieu et de Jésus-Christ était très grande ; elle a été celle de l'apôtre Paul en tant que témoin spécial du Christ; Jésus témoigna à ce propos:

"Abraham, votre père, a tressailli de joie de ce qu'il verrait mon jour: il l'a vu, et il s'est réjoui." (Jean 8:56).

Il reçu une connaissance parfaite de Dieu, littéralement un témoignage apostolique :

" L'Éternel apparut à Abram, et dit: Je donnerai ce pays à ta postérité. Et Abram bâtit là un autel à l'Éternel, qui lui était apparu." (Gen.12:7)

Afin de pouvoir être sacrificateur et prophète d'un rétablissement de la vérité, Abraham possédait la même plénitude d'autorité de scellement que l'apôtre Pierre, autorité selon l'ordre de Melkisédek son illustre contemporain:

" Je bénirai ceux qui te béniront, et je maudirai ceux qui te maudiront ; et toutes les familles de la terre seront bénies en toi." Gen.12:3).

Isaac, pour les mêmes raisons, pouvait savoir que son père accomplissait la volonté de Dieu en tant que père et prophète, c'est pourquoi il accepta de le suivre sans poser de question jusqu'au lieu indiqué.

Car YHWH déclara, dans Gen.22:2, qu'il indiquerait sur laquelle des montagnes Abraham devrait accomplir l'holocauste. On peut supposer que le signe donné aura été assez spécifique pour être visible autant par le père que par son fils Isaac.

Abraham avait déjà offert des holocaustes et il en connaissait la signification . Ils préfiguraient le futur sacrifice de Jésus-Christ nécessaire à la résurrection de l'humanité et à l'expiation des péchés pour le pardon des pénitents. Cela avec toute la richesse du symbolisme christique que ce rite comportait : animaux d'une espèce précise (suggérant le peuple de l'alliance) premier-né du troupeau (suggérant le premier né des esprits), de sexe masculin et sans défaut tout comme le Christ fut parfait.

Abraham accomplit un acte de foi avec la certitude que Dieu pouvait tout, y compris ramener son fils unique à la vie quand bien même il serait mort, afin que les promesses divines qui avaient trait à lui puissent se réaliser :

" C'est par la foi qu'Abraham offrit Isaac, lorsqu'il fut mis à l'épreuve, et qu'il offrit son fils unique, lui qui avait reçu les promesses, et à qui il avait été dit: En Isaac sera nommée pour toi une postérité. Il pensait que Dieu est puissant, même pour ressusciter les morts; aussi le recouvra-t-il par une sorte de résurrection." (Heb. 11:17-19).

Conscient que Dieu désirait l'éprouver dans sa foi en YHWH (Jéhovah ou Jésus-Christ) dans sa capacité de tout sacrifier pour son Dieu, même ce qu'il avait de plus cher et plus précieux que sa propre vie, il n'en reste pas moins que l'Eternel lui commanda de verser le sang innocent d'un fils dont il attendit, en vain, la naissance depuis de nombreuses année.

Mettre à mort l'enfant de la promesse, l'enfant par lequel devait s'accomplir l'alliance à travers sa descendance par le Christ, dut représenter une épreuve dépassant toute compréhension.

Quelle contradiction avec ce qui lui avait été promis ! C'était incompréhensible ! Impossible ! Et cependant Abraham crut en Dieu. Sa foi inébranlable le porta, le coeur brisé, vers le pays de Morija avec son jeune fils qui ne se doutait guère du tourment que devait traverser son père... Et Isaac portait le bois sur son dos comme le Christ qui, environ au même âge, porterait un jour sa croix pour être crucifié non loin de là.

En fait, cela aurait pu être comme si toute son espérance éternelle s'écroulait brutalement par la confiscation de sa propre vie éternelle contenue dans l'accroissement infini de sa postérité sur terre et dans les cieux.

Cependant il fit confiance, il pria pour obtenir des forces et il ressenti, par le pouvoir du Saint-Esprit, clairement que c'était Dieu qui désirait cela de lui pour l'éprouver et le bénir ensuite davantage. Ce qu'il dut expliquer à son Fils Isaac après s'être probablement mis à genou avec lui en se serrant l'un contre l'autre. Isaac fut certainement convaincu par le même pouvoir, ce qui lui permit de se soumettre alors volontairement tout comme le Sauveur se soumis volontairement des siècles plus tard . C'est pourquoi il fut attaché sur le bois du sacrifice comme les animaux étaient liés et comme Jésus fut cloué.

Abraham et son fils montèrent sur la montagne, rassemblèrent ensemble les pierres pour construire l'autel et mirent les fagots dessus. Alors Isaac fut lié, pieds et mains, à genoux sur l'autel, Abraham dut donner à son fils son baiser d'adieu, sa bénédiction, son amour... Son âme, en cette heure de souffrance, était entièrement avec son fils qui allait mourir. Toutes les étapes se succédèrent jusqu'au moment où le couteau fut tiré de la main levée qui devait donner le coup fatal. C'est à ce moment que l'ange lui dit: "Cela suffit!"

Dans Gen. 21:10-13, nous lisons:

" Puis Abraham étendit la main, et prit le couteau pour égorger son fils. Alors l'ange de l'Eternel l'appela des cieux, et dit: Abraham! Abraham! Et il répondit: Me voici! L'ange lui dit: N'avance pas ta main sur l'enfant, et ne lui fais rien; car je sais maintenant que tu crains Dieu, et que tu m'a pas refusé ton fils, ton unique. Abraham leva les yeux, et vit derrière lui un bélier retenu dans un buisson par les cornes; et Abraham alla prendre le bélier, et l'offrit en holocauste à la place de son fils ".

Ainsi Dieu nous lance à tous une invitation, celle de comprendre ce qu'Abraham ressentit à travers cette tragique épreuve in-extrémis interrompue. C'est-à-dire pour chacun d'entre nous de méditer sur la souffrance qui fut celle de Dieu lorsqu'il accepta que son Fils unique soit torturé au point de saigner de tous les pores de sa peau, et sur la croix sans qu'aucune main n'intervienne pour retenir le "couteau", et sans qu'aucun "bélier" ne put lui être substitué
Le Livre de Mormon online :
UN AUTRE TEMOIGNAGE DE JESUS-CHRIST
http://www.lds.org/scriptures/bofm?lang=fra
EGLISE de JESUS-CHRIST des SAINTS des DERNIERS JOURS

Prophètedel'éternel

* [ Aucun rang ] *

Messages : 1256
Enregistré le : 15 sept. 2016, 08:01

Re: Comment le peuple juif fut inventé

Ecrit le 26 déc. 2016, 09:10

Message par Prophètedel'éternel

comment le peuple d'ismaël fût inventé ? n'ets ce pas par 7 sourates d'un coran ? ou, a t il été inventé avant même qu'il comprenne son existence ? ( par exemple ; l'éternel parût à abraham et lui dit: je suis: le dieu tout puissant, à l'égard d'ismaël je t'ai exaucé.... j'ai fait de lui UNE grande nation; et il y a quoi dans le coran ? soit disant dieu fait un.... connaissant un peu l'auteur de ce récit, je peux vous dire, que parfois il fait des conneries...

passage pour les enfants d'israël : mon peuple ceux qui te conduisent t'égare...

ismaël , ainsi parle ton seigneur, l'éternel, qui a pitié de toi: tu t'égares dans les voies du désert...
http://www.lire-des-livres.com/alice-au ... erveilles/ ( celui là se commence au commencement )

http://www.lire-des-livres.com/de-lautr ... du-miroir/ ( celui là se commence par la fin )

Constater que de l'autre coté du miroir le style change légèrement.

yacoub

* [ Aucun rang ] *
Avatar du membre

Messages : 13060
Enregistré le : 21 juil. 2009, 14:04

Contact :

Re: Comment le peuple juif fut inventé

Ecrit le 26 déc. 2016, 09:28

Message par yacoub

Prophètedel'éternel a écrit :comment le peuple d'Ismaël fût inventé ? n'est ce pas par 7 sourates d'un coran ? ou, a t il été inventé avant même qu'il comprenne son existence ? ( par exemple ; l'éternel parût à Abraham et lui dit: je suis: le dieu tout puissant, à l'égard d'Ismaël je t'ai exaucé.... j'ai fait de lui UNE grande nation; et il y a quoi dans le coran ? soit disant dieu fait un.... connaissant un peu l'auteur de ce récit, je peux vous dire, que parfois il fait des conneries...

passage pour les enfants d'Israël : mon peuple ceux qui te conduisent t'égare...

Ismaël , ainsi parle ton seigneur, l'éternel, qui a pitié de toi: tu t'égares dans les voies du désert...
Abraham, Isaac, Ismaël sont des mythes hébraïques issues de légendes sumériennes.

https://youtu.be/gYOeaWRhQj4
Image
Le premier forum tunisien qui a inspiré les forums de religion Recherche "les religions font peu de bien et beaucoup de mal" Voltaire

Mormon

[Modérateur]
[Modérateur]
Avatar du membre

Messages : 13401
Enregistré le : 23 oct. 2012, 07:56

Re: Comment le peuple juif fut inventé

Ecrit le 26 déc. 2016, 10:32

Message par Mormon

Signification des sacrifices d'animaux (5)


Depuis l'époque d'Adam et Eve jusqu'à Moïse, et de Moïse jusqu'à Jésus-Christ, la postérité d'Adam offrit en sacrifice les prémices des champs ou les premiers-nés du troupeau pour préfigurer le sacrifice expiatoire du premier-né des enfants d'esprits de Dieu, à savoir Jésus-Christ (voir Col.1:15, Héb.1:6 et Col.1:18).

Pourquoi le porc était-il impur parmi Israël ?

Cela ne concernait que le peuple d'Israël en tant que rassemblement d'esprits de choix pré ordonnés avant la création physique du monde pour être la lumière prophétique des nations. Pour cela, Israël était comparé à une bergerie peuplée d'agneaux ; les autres peuples, eux, étaient symbolisés par d'autres races d'animaux décrétés plus ou moins purs ou impurs. Les porcs représentaient les peuples alentours les plus hostiles et les plus corrompus. Ne pas en manger signifiait ne pas faire alliance avec eux au risque de se détourner de Dieu et disparaître, et particulièrement en se donnant en mariage.

Il était donc impossible d'épouser un incirconcis, non pas en rapport à l'acte d'ablation, mais parce que ces peuples étaient non seulement incirconcis de chair mais aussi de cœur, car intimement corrompus par une opposition frontale à l'Evangile. Ce n'était donc pas une question de qualité de la viande qui interdisait d'en consommer, mais une exhortation au peuple à ne pas se mélanger avec les incroyants et perdre sa foi, son identité et sa responsabilité prophétique perpétuelle.

Il était exigé que les animaux soient sans défaut tout comme le Fils de Dieu l'a été par sa vie sans péché. Provenant d'une espèce noble tel que le mouton pour symboliser les élus du paradis (l'Israël spirituelle que le peuple d'Israël incarnait symboliquement). L'ordonnance fut établie pour rappeler au peuple que Jésus-Christ, le premier-né du Père, serait sacrifié pour les péchés du monde et qu'il était l'unique source de salut vers laquelle le peuple devait se diriger.

Dans chaque offrande ou holocauste il y avait au moins trois objets distincts présentés: l'offrande, le prêtre et le donateur.

Quelle est l'importance de chacun d'entre eux ?

Qu'est-ce donc que l'offrande? Et le prêtre? Et le donateur ? L'offrande c'est le Christ ; le prêtre c'est le Christ ; le donateur c'est le Christ.

1) Le Christ en tant que donateur: le Christ présente l'offrande à Dieu à la place de l'homme pécheur qui ne peut pas lui-même se présenter directement devant Dieu à cause de son imperfection.

2) Le Christ en tant qu'offrande: dans la personne du donateur se trouve aussi l'offrande puisque le donateur ne peut pas présenter autre chose que lui-même en sacrifice acceptable de par sa perfection absolue.

3) Le Christ en tant que prêtre: le donateur et l'offrande étant une seule et même personne divine, le sacrifice ne pouvait donc être accompli que par un sacrificateur parfait et divin, médiateur entre Dieu et l'humanité; c'est pourquoi le Christ administra lui-même son propre sacrifice pour accomplir l'expiation, vaincre la mort et nous remettre en présence de Dieu par le pouvoir de la rédemption et de la résurrection.

Pourquoi le donateur mettait-il les mains sur le sacrifice ?

L'imposition des mains était une partie importante de chaque sacrifice; elle signifiait transmission et délégation et impliquait la représentation, en sorte que cela indiquait réellement que le sacrifice se substituait au sacrificateur. Par conséquent, il était toujours accompagné d'une confession du péché et de prières.

Le mot traduit par "expiation" vient d'un mot hébreu signifiant "couvrir ou cacher". L'implication n'est pas que le péché n'existe plus, mais que le péché a été recouvert ou effacé de devant Dieu par sa grâce ou sa bonté aimante.

Cette pratique montre que le sacrifice avait un aspect et un symbolisme double. Tout d'abord - et avant tout - il représentait le seul sacrifice qui pouvait en fin de compte apporter la paix par l'espérance de la résurrection et l'obtention de la rémission des péchés, à savoir le sacrifice du Fils de Dieu annoncé depuis le début et vers lequel était totalement centrée la loi de Moïse ; et l'imposition des mains montrait qu'il y avait transfert d'identité comme pour nous rappeler que le sacrifice expiatoire de Jésus consista à ce qu'il prenne sur lui les péchés personnels de tous les hommes pour leur permettre d'être rachetés à condition qu'ils se repentent.

Comme quoi, la loi des sacrifices d'animaux est une caractéristique christique majeure, ayant été remplacée par l'ordonnance de la sainte-cène après le sacrifice et la résurrection du Seigneur. L'expiation dans le sacrifice d'animaux servait à montrer que l'homme redevient UN avec Dieu dans le Christ et par le Christ.
Modifié en dernier par Mormon le 26 déc. 2016, 10:48, modifié 1 fois.
Le Livre de Mormon online :
UN AUTRE TEMOIGNAGE DE JESUS-CHRIST
http://www.lds.org/scriptures/bofm?lang=fra
EGLISE de JESUS-CHRIST des SAINTS des DERNIERS JOURS

Prophètedel'éternel

* [ Aucun rang ] *

Messages : 1256
Enregistré le : 15 sept. 2016, 08:01

Re: Comment le peuple juif fut inventé

Ecrit le 26 déc. 2016, 10:47

Message par Prophètedel'éternel

yacoub a écrit :
Abraham, Isaac, Ismaël sont des mythes hébraïques issues de légendes sumériennes.

https://youtu.be/gYOeaWRhQj4
oui oui, et tu peux le con*stater tous les jours et toutes les nuits...; t'en pesne quoi d elislam et la fulgurance de ses conquêtes? t'en penses quoi des 5 piliers de l'islam ?
t'en penses quoi de ce passage tiré du livre d'esaï le prophète: à la menace de 5 ils reculeront, ils seront confus...

je ne te dit pas que je pense que ça m'aide dans ma volonté de faire des vivants, capables de créations; mais je te demande d'y songer très sérieusement.

c'ets comme relié des choses pour les tenir avec des liens d'amour... ismaël ! ilsmaël ! mais arrête de fuir!
t'en penses quoi du clalndrier de l"héire qui commence avec la fuite de muhammad ?

dit moi: sérieusement tu penses que ce ne sont que des mythes? si tel est le cas, rien ne t'empêche d'essayer de les mettre à profit pour comprendre dans quel monde tu vit....
je vait te demander de me faire confiance en étudiant ces possibilités.

étant donné que tu as souffert de l'islam, et que j'essayes de lever le voile: jepense que tu peux aider dans cette oeuvre qui essayes de t'exaucer malgré ton opposition. ( c'ets un peu comme dire: pour ton bien j et'ensiegne, et je t'instruit, mais cela serai juger prétentieux, alors je le met entre parenthèse )
http://www.lire-des-livres.com/alice-au ... erveilles/ ( celui là se commence au commencement )

http://www.lire-des-livres.com/de-lautr ... du-miroir/ ( celui là se commence par la fin )

Constater que de l'autre coté du miroir le style change légèrement.

geveil

Nouveau
Nouveau

Messages : 1
Enregistré le : 23 mars 2019, 05:04

Re: Comment le peuple juif fut inventé

Ecrit le 25 avr. 2019, 03:47

Message par geveil

Soultan a écrit :
19 mai 2014, 12:39
C'est ce que tu laisses croire, alors que c'est tout le contraire
Nous musulmans pacifiques, savons que l'islam le vrai est pacifique
L'islam lui meme signifit paix et terre d'islam = terre pacifique
Je suis juif de naissance, mais ne pratique plus, car j'ai pris mes distances avec toutes les religions, qui selon moi, loin de relier les hommes, les divisent. Pour ce qui est de ton message d'introduction à cette discussion, je ne le considère pas du tout comme antisémite, Shlomo Sand est historien et il ne fait que rapporter l'histoire.

Ceci dit, permets moi de douter du pacifisme de l'Islam, voici un lien qui le met en question:
https://www.youtube.com/watch?v=SMd10f5 ... e=youtu.be

le glébeux

* [ Aucun rang ] *

Messages : 466
Enregistré le : 16 févr. 2018, 20:12

Re: Comment le peuple juif fut inventé

Ecrit le 26 avr. 2019, 04:00

Message par le glébeux

geveil a écrit :
25 avr. 2019, 03:47
Je suis juif de naissance, mais ne pratique plus, car j'ai pris mes distances avec toutes les religions, qui selon moi, loin de relier les hommes, les divisent.

Désolé d'être un peu rabat-joie, mais... sais-tu que tu le veuilles ou non, tu es engagé dans l'alliance avec Moïse ? Ta circoncision est là pour te le rappeler tous les jours. Elle est le signe de ton appartenance à l'alliance de tes ancêtres.

Après, que tu sois fidèle ou non à cette alliance avec Dieu, que tu la respectes ou pas, c'est un autre problème. Un problème dont on te demandera des comptes, un jour.

Mais que tu la respectes ou pas, tu es engagé dans cette alliance.

Saint Glinglin

* [ Aucun rang ] *
Avatar du membre

Messages : 17094
Enregistré le : 12 févr. 2013, 05:07

Contact :

Re: Comment le peuple juif fut inventé

Ecrit le 26 avr. 2019, 04:06

Message par Saint Glinglin

le glébeux a écrit :
26 avr. 2019, 04:00
Mais que tu la respectes ou pas, tu es engagé dans cette alliance.
On ne lui a pas demandé son avis donc il n'y est pas engagé.

le glébeux

* [ Aucun rang ] *

Messages : 466
Enregistré le : 16 févr. 2018, 20:12

Re: Comment le peuple juif fut inventé

Ecrit le 26 avr. 2019, 04:09

Message par le glébeux

Saint Glinglin a écrit :
26 avr. 2019, 04:06
On ne lui a pas demandé son avis donc il n'y est pas engagé.

A ton avis, pourquoi la circoncision est-elle faite au 8eme jour, alors que le baptême est fait à l'âge adulte ?

Saint Glinglin

* [ Aucun rang ] *
Avatar du membre

Messages : 17094
Enregistré le : 12 févr. 2013, 05:07

Contact :

Re: Comment le peuple juif fut inventé

Ecrit le 26 avr. 2019, 06:09

Message par Saint Glinglin

Le baptême est donné aux nouveaux-nés.

Happy79

* [ Aucun rang ] *

Messages : 370
Enregistré le : 08 nov. 2018, 16:47

Re: Comment le peuple juif fut inventé

Ecrit le 26 avr. 2019, 10:58

Message par Happy79

le glébeux a écrit :
26 avr. 2019, 04:09
A ton avis, pourquoi la circoncision est-elle faite au 8eme jour, alors que le baptême est fait à l'âge adulte ?
Parce que le 8e jour est le moment ou la coagulation est à son meilleur (prouvé scientifiquement, la prothrombine à son niveau le plus haut et que le système immunitaire est à son maximum) .

Dieu le savait avant la science.
Jn 3:16 Car Dieu a tant aimé le monde qu'il a donné son Fils unique, afin que quiconque croit en lui ne périsse point, mais qu'il ait la vie éternelle1. »

Répondre

Retourner vers « GÉNÉRAL Libre »

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Bing et 14 invités

  • Sujets similaires
    Réponses
    Vues
    Dernier message