Un sioniste interviewé par le Figaro...

Sujet d'actualité Au Québec l'accommodement raisonnable, un sujet d'actualité.
Répondre
jusmon de M. & K.

* [ Aucun rang ] *

Messages : 12253
Enregistré le : 26 janv. 2005, 08:11
Localisation : Andromède

Re: Un sioniste interviewé par le Figaro...

Ecrit le 05 janv. 2010, 17:05

Message par jusmon de M. & K. »

VéritéEnRecherche a écrit : et puis Israel sont des voleur de terre. dieu les a rejeter definitivement en 70 de notre ere. vous avez tuer le fils de dieu.

Israël n'a jamais cessé d'être le peuple élu à l'office
prophétique


Voici les Ecritures attestant de la fidèlité de Dieu à l'alliance perpétuelle qu'il fit avec Abraham, Isaac et Jacob :

"Mais lorsqu'ils seront dans le pays de leurs ennemis, je ne les rejetterai pourtant point, et je ne les aurai point en horreur jusqu'à les exterminer, jusquà rompre mon alliance avec eux; car je suis l'Eternel leur Dieu." (Lévites 26:44).

"Qui est Dieu comme toi, Pardonnant la faute en passant sur le crime En faveur du reste de ton héritage? Il ne garde pas sa colère pour toujours, Car il prend plaisir à la bienveillance. Il aura encore compassion de nous, Il mettra nos fautes sous nos pieds; Tu jetteras au fond de la mer tous leurs péchés, Tu témoigneras de la fidèlité à Jacob, De la bienveillance à Abraham, Comme tu l'as juré jadis à nos pères" (Michée 7:18-20; YHWH dans le rôle d'avocat pour Israël).

" Il en sera pour moi comme des eaux de Noé: J'avais juré que les eaux de Noé ne se répandraient plus sur la terre; Je jure de même de ne plus m'irriter contre toi Et de ne plus te menacer.
Quand les montagnes s'éloigneraient, Quand les collines chancelleraient, Mon amour ne s'éloignera point de toi, Et mon alliance de paix ne chancellera point, Dit l'Éternel, qui a compassion de toi."
(Esaïe 54:9-10).

"Ainsi parle l'Eternel: Si vous pouvez rompre mon alliance avec le jour Et mon alliance avec la nuit, En sorte qu'ils ne soient plus jour ni nuit en leur temps, Alors, il sera rompue aussi mon alliance: Avec David mon serviteur, En sorte qu'il n'ait pas de fils régnant sur son trône, Et avec les Lévites-sacrificateurs qui sont à mon service. De même qu'on ne peut compter l'armée du ciel, Ni mesurer le sable de la mer, De même je multiplierai la descendance de David, mon serviteur, Et les Lévites qui sont à mon service" (Jérémie 33:20-22).

"Ainsi parle l'Eternel, Qui donne le soleil pour éclairer le jour, Les phases de la lune et des étoiles pour éclairer la nuit, Qui soulève la mer et fait mugir les flots, Lui dont le nom est l'Eternel des armées: Si ces lois viennent à cesser devant moi -Oracle de l'Eternel-, La descendance d'Israël aussi cessera Pour toujours d'être une nation devant moi " (Jérémie 31 :35-36).

"Ainsi parle l'Eternel: Si les cieux en haut peuvent être mesurés, Si les fondations de la terre en bas peuvent être sondées, Alors je rejetterai toute la descendance d'Israël, A cause de ce qu'ils ont fait, -Oracle de l'Eternel " (Jérémie 31:37).

"Ainsi parle l'Eternel: Si je n'avais pas fait mon alliance avec le jour et la nuit, Si je n'avais pas établi les lois des cieux et de la terre, Alors je pourrais rejeter la descendance de Jacob et de David, mon serviteur, Et ne plus prendre dans sa descendance ceux qui domineront sur les descendants d'Abraham, d'Isaac et de Jacob. Car je ferai revenir leurs captifs, Et j'aurai compassion d'eux " (Jérémie 33: 25-26).
"Ils étaient frappés de sa doctrine ; car il enseignait comme ayant autorité, et non pas comme les scribes." (Marc 1:22).

Le christianisme enfin expliqué:
http://www.forum-religion.org/post641487.html#p641487

Bechar

* [ Aucun rang ] *

Messages : 70
Enregistré le : 21 déc. 2009, 17:44

Re: Un sioniste interviewé par le Figaro...

Ecrit le 05 janv. 2010, 17:08

Message par Bechar »

jusmon de M. & K. a écrit : 1/ On voit bien qu'Israël, seul contre tous, a pu résister miraculeusement à leurs destructeurs sanguinaires.

2/ Israël est un pays libre. L'homosexualité c'est mieux que la haine éternelle des masses musulmannes abusées par la démagogie de ceux qui leur font croire qu'ils sont le nouveau peuple élu, résultat ; la misère et l'arrièration. Tous les Juifs ne sont pas homo.

Lettre écrite par un écrivain du Québec suite à l'agression israélienne sur le Liban, l'été 2005

Israël, l’Occident et le cochon Victor-Lévy Beaulieu
Tribune libre de Vigile
vendredi 28 juillet 2006
http://www.vigile.net/Israel-l-Occident-et-le-cochon

Je feuillette l’Ancien Testament que j’ai beaucoup fréquenté quand j’écrivais L’Héritage parce que Xavier Galarneau, ce fondamentaliste isolé dans Trois-Pistoles, voulait savoir ce qui fait la différence entre le droit et la justice. Or, les Juifs, en tant que seul peuple élu de Dieu, ont toujours mis le droit au-dessus de tout et considéré la justice comme une corruption affaiblissante de celui-ci. Il n’y a donc jamais eu de justice en royaume de Judée et il n’y en a pas davantage, deux mille ans plus tard, en pays d’Israël.

Depuis que l’Occident s’adonne aux Chartes des droits et libertés (qui devraient s’appeler Chartes des justices et libertés), on comprend toute la gêne qu’on a à discuter du cas singulier que représente un Israël se vouant entièrement à la défense du droit au détriment de l’idée même de justice. Au nom de son droit à l’existence en tant que seul peuple élu de Dieu, et tel que c’est raconté dans l’Ancien Testament, les Juifs ont toujours préféré le bellicisme à la diplomatie, l’État guerrier à l’État de paix. L’Arche d’alliance, c’est avec leur dieu seul qu’il a rapport, ce qui explique sans doute qu’en toute son existence, le royaume de Judée n’a jamais eu comme amie ou comme alliée une autre nation qu’elle-même. Israël ne se comporte pas autrement que le royaume de Judée : Ce qui n’est pas moi est mon ennemi et je dois le détruire absolument. Voilà le droit, voilà mon droit.

Fondé sur cette pensée, l’État d’Israël agit en conséquence. Il n’agit même pas par amour de lui-même, mais par haine des autres. Passé maître dans l’art de jouer à la victime, cet État-là ne jouit vraiment que lorsqu’il est victimaire. Comme il excelle alors ! Et comme tous les moyens lui sont bons pour s’y détenir ! L’Ancien Testament est plein de ces batailles préventives contre les supposés ennemis de la Judée : de l’assassinat sélectif à la guerre totale, du génocide à l’extermination absolue, les armes du droit judaïque ne connaissent pas la mesure, elles permettent même l’inceste pour que les mères juives puissent remplacer impunément les soldats qui manquent sur les presque éternels champs-charniers de bataille.

À relire ainsi l’Ancien Testament, on doit constater que l’État d’Israël n’est que la continuation, en esprit et en action, du royaume de Judée. La seule différence, c’est que l’Occident, par profond et absurde sentiment de culpabilité, lui a fourni les armes meurtrières grâce auxquelles Israël peut maintenant imposer sa notion du droit, celui symbolisé par son Arche d’alliance avec Dieu seul, au détriment du concept de justice. Que sont donc ces guerres contre la Palestine et le Liban, sinon des guerres d’extermination, sinon des génocides odieux qui devraient, nous Occidentaux, nous couleurer du rouge de la honte de la tête aux pieds parce que ne dire mot, c’est consentir, c’est accepter qu’un état totalitaire, déguisé en démocratie, dénature le droit en se l’appropriant pour lui seul ?

Imaginons qu’un État musulman agirait comme le fait Israël, occuperait des territoires qui ne lui appartiennent pas, érigerait un mur de la Honte tout autour de lui, bombarderait les populations l’entourant, déferait ses gouvernements pourtant élus démocratiquement, sèmerait partout la souffrance et la mort. Croyez-vous vraiment que l’Occident le laisserait agir bien longtemps ? On aurait tôt fait d’envahir ce pays-là musulman pour le forcer à entendre droit et raison.

Pourquoi n’en fait-on rien avec cet Israël belliqueux, haineux et totalitaire, pour ne pas dire plus simplement hitlérien ?

À tous ceux-là qui, comme moi, cherchent désespérément une réponse, je suggère de lire ou de relire La bête singulière, les juifs, les chrétiens et le cochon de Claudine Fabre-Vassas (Éditions Gallimard). Bien qu’on n’y apprendra pas comment mettre fin à un bellicisme aveuglé qui risque de détruire même l’État d’Israël, on comprendra peut-être mieux ce qui fait que nous les Occidentaux soyons aussi pervertis face à ce qui se passe, si cochonné, au Proche-Orient.

Trois-Pistoles,
Le 18 juillet 2006
http://www.vigile.net/Israel-l-Occident-et-le-cochon

Répondre
  • Sujets similaires
    Réponses
    Vues
    Dernier message

Retourner vers « GÉNÉRAL Libre »

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 52 invités