L'incroyance , une hygiène mentale

Forum Athée / croyant
Règles du forum
L’athéisme peut être considéré comme une attitude ou une doctrine qui ne conçoit pas l’existence ou affirme l’inexistence de quelque dieu, divinité ou entité surnaturelle que ce soit. C'est une position philosophique qui peut être formulée ainsi : il n'existe rien dans l'Univers qui ressemble de près ou de loin à ce que les croyants appellent un « dieu », ou « Dieu ».
Répondre
vic

[ Incroyant ] [ Athée ]
Avatar du membre

Messages : 12603
Enregistré le : 07 juil. 2013, 16:15

L'incroyance , une hygiène mentale

Ecrit le 21 août 2019, 03:07

Message par vic »

Le dieu abrahamique récompense la malhonnêteté intellectuelle et punie l’honnêteté intellectuelle . Qu'est ce qu'un non croyant sinon une personne qui refuse de vivre dans le préjugé ? Qu'est ce qu'un non croyant si ce n'est une personne qui chercher l'honnêteté intellectuelle ?


Qu'est ce que la croyance sinon préjuger , juger de quelque chose avant d'avoir vérifié.
La croyance est le principe le plus malhonnête qui soit .

Conclusion :

La malhonnêteté intellectuelle c'est d'essayer de faire croire que la croyance est supérieure au doute , alors que comme le doute elle ne prouve rien , est invérifiable par essence . C'est pour cela que je déclare la croyance malhonnête dans son principe même

Croire c'est une escroquerie, c'est une inversion de la réalité qui tend à faire passer le préjugé comme saint et ceux qui réprouvent le préjugé comme malsaints .
Ne pas croire c'est la meilleure des hygiènes mentales.
La croyance est une faiblesse qui conduit de manière irrépressible la personne a avoir peur de douter et à préférer pour se rassurer les réponses imaginaires à des questions dont on n'a pas les réponses .
Les croyants sont si faibles et si peu à même d'apprendre à vivre avec le doute que la folie les pousse à trouver plus saint d'inventer des réponses , de les imaginer pour vivre .
La croyance c'est comme la cigarette , ça fait croire qu'on a une contenance , qu'on est fort quand on fume , et quelques années après tout est inversé , on pointe du doigt le fait de fumer comme une faiblesse , comme de l'infantilisme .
Ca n'est pas en apprenant à prendre des vessies pour des lanternes qu'on apprend à voir clair en soi

J'm'interroge

[ Incroyant ] [ Athée ]
Avatar du membre

Messages : 8677
Enregistré le : 03 sept. 2013, 06:33

Re: L'incroyance , une hygiène mentale

Ecrit le 21 août 2019, 04:40

Message par J'm'interroge »

vic a écrit :
21 août 2019, 03:07
Le dieu abrahamique récompense la malhonnêteté intellectuelle et punie l’honnêteté intellectuelle . Qu'est ce qu'un non croyant sinon une personne qui refuse de vivre dans le préjugé ? Qu'est ce qu'un non croyant si ce n'est une personne qui chercher l'honnêteté intellectuelle ?
[.....]
Croire c'est une escroquerie, c'est une inversion de la réalité qui tend à faire passer le préjugé comme saint et ceux qui réprouvent le préjugé comme malsaints .
Ne pas croire c'est la meilleure des hygiènes mentales.
La croyance est une faiblesse qui conduit de manière irrépressible la personne a avoir peur de douter et à préférer pour se rassurer les réponses imaginaires à des questions dont on n'a pas les réponses .
Les croyants sont si faibles et si peu à même d'apprendre à vivre avec le doute que la folie les pousse à trouver plus saint d'inventer des réponses , de les imaginer pour vivre .
[.....]

Entièrement d'accord avec toi vic, très pertinent.

Judaïsme, christianisme et Islam reposent sur une diabolisation d'une attitude rationnelle saine et une extrême valorisation de la croyance, car ces religions reposent entièrement sur ce genre de croyances irrationnelles, aussi invérifiables qu'ineptes, dont principalement celle en un Dieu irréaliste en tout point, ridicule, indéfendable rationnellement.

Elles ne peuvent valoriser une attitude rationnelle saine, car elles se tireraient une balle dans le pied. C'est logique, mais très malhonnête.
.
UNE INTELLIGENCE OU UNE CONSCIENCE NÉCESSITE UN ORDRE STRUCTURAL, MAIS L'INVERSE N'EST PAS VRAI.

TOUT APPARAÎTRE LIÉ, TOUTE COMPRÉHENSION-CONCEPTION, NÉCESSITE UN ORDRE EN SOI LES PERMETTANT.


Réalités fondamentales = les structures en soi
Réalités phénoménales = les apparaîtres en tant que tels
Réalités abstraites = les formulés-compris

Roseaupensant

* [ Aucun rang ] *

Messages : 224
Enregistré le : 17 mai 2013, 16:33

Re: L'incroyance , une hygiène mentale

Ecrit le 22 août 2019, 02:21

Message par Roseaupensant »

Réflexion intéressante que je partage. Cependant pour un croyant la foi se veut avant tout expérimentale. Elle se fonde sur une rencontre personnelle avec le Seigneur ce qui exige pour y parvenir, sincérité, honnêteté. Le renversement de la démarche est total.

l_leo

* [ Aucun rang ] *

Messages : 760
Enregistré le : 12 avr. 2018, 12:08

Re: L'incroyance , une hygiène mentale

Ecrit le 22 août 2019, 03:32

Message par l_leo »

Croire, ethymologiquement, " c'est porter crédit à ": croire en la science, croire en Dieu, etc...

San Sanchez

* [ Aucun rang ] *
Avatar du membre

Messages : 756
Enregistré le : 30 mars 2017, 09:55

Re: L'incroyance , une hygiène mentale

Ecrit le 22 août 2019, 03:57

Message par San Sanchez »

On peut croire on peut ne pas croire c'est vrai. Mais réfléchir c'est mieux.

J'm'interroge

[ Incroyant ] [ Athée ]
Avatar du membre

Messages : 8677
Enregistré le : 03 sept. 2013, 06:33

Re: L'incroyance , une hygiène mentale

Ecrit le 22 août 2019, 06:24

Message par J'm'interroge »

Roseaupensant a écrit :
22 août 2019, 02:21
Réflexion intéressante que je partage. Cependant pour un croyant la foi se veut avant tout expérimentale. Elle se fonde sur une rencontre personnelle avec le Seigneur ce qui exige pour y parvenir, sincérité, honnêteté. Le renversement de la démarche est total.
Il faut selon moi distinguer la foi de la croyance. La foi plus est affaire d'espoir et de confiance. La croyance c'est simplement tenir pour vraies des assertions sans preuves, assertions qui ne remplissent pas les critères de ce que l'on appel un axiome*. En effet, s'il y a avait des preuves et/ou une démonstration logique valide, l'on ne parlerait pas de croyances mais de connaissances.
(* note:
Dans une théorie logique un axiome doit remplir trois critères :
1) énoncer une évidence,
2) sa négation ne doit pas constituer un cas non contradictoire,
3) il permet de trancher une indécidabilité.)


Un incroyant peut être un homme de foi s'il espère en des possibilités insoupçonnées. C'est en cela que consiste la foi selon moi.

Roseaupensant a écrit :
22 août 2019, 02:21
Cependant pour un croyant la foi se veut avant tout expérimentale.
Pas forcément non. Ce qui est par contre certain c'est que croire implique de tenir pour vrai. Or, quand on tient pour vrai l'on ne doute plus, l'on ne cherche pas à vérifier.

Ce n'est pas la foi qui dans son attitude est expérimentale, mais la recherche de vérités objectives.

Roseaupensant a écrit :
22 août 2019, 02:21
Elle se fonde sur une rencontre personnelle avec le Seigneur ce qui exige pour y parvenir, sincérité, honnêteté. Le renversement de la démarche est total.
Il faut pouvoir distinguer dans son vécu subjectif ce qui est perceptions-sensations-impressions-affects et ce qui est représentations, et dans ce que l'on en dit et infère, il faut pouvoir distinguer ce qui est interprétations et ce qui est factuel. L'imagination nourrie de croyances nous fait le plus souvent nous imaginer toutes sortes de choses et les prendre pour des réalités.


_________

l_leo a écrit :
22 août 2019, 03:32
Croire, ethymologiquement, " c'est porter crédit à ": croire en la science, croire en Dieu, etc...
Comme je viens de l'écrire : croire c'est simplement tenir pour vrai sans preuve ni démonstration logique valide.

_________
San Sanchez a écrit :
22 août 2019, 03:57
On peut croire on peut ne pas croire c'est vrai. Mais réfléchir c'est mieux.
Bien sûr, croire n'avance à rien. Il est toujours préférable de supposer en lieu et place de croire. Supposer implique le doute, de considérer les hypothèses alternatives et le devoir de vérifier.
.
UNE INTELLIGENCE OU UNE CONSCIENCE NÉCESSITE UN ORDRE STRUCTURAL, MAIS L'INVERSE N'EST PAS VRAI.

TOUT APPARAÎTRE LIÉ, TOUTE COMPRÉHENSION-CONCEPTION, NÉCESSITE UN ORDRE EN SOI LES PERMETTANT.


Réalités fondamentales = les structures en soi
Réalités phénoménales = les apparaîtres en tant que tels
Réalités abstraites = les formulés-compris

Roseaupensant

* [ Aucun rang ] *

Messages : 224
Enregistré le : 17 mai 2013, 16:33

Re: L'incroyance , une hygiène mentale

Ecrit le 22 août 2019, 08:25

Message par Roseaupensant »

Merci J'm'interroge pour cette distinction entre foi et croyance. Cependant je doute fort qu'un croyant fasse une telle distinction. Pour un croyant la Foi (chrétienne en particulier) est aussi croyance. La Foi est tout autant une confiance et une espérance, qu'une adhésion à des "assertions sans preuves" (= les dogmes). De plus, pour un croyant, la Foi s'appuie obligatoirement sur la connaissance de Dieu (par l'étude de la Bible, la méditation, et par une relation spirituelle entretenue avec Dieu). Foi, croyance, connaissance, s'épaulent donc mutuellement et donnent ainsi "corps" à la Vérité.

l_leo

* [ Aucun rang ] *

Messages : 760
Enregistré le : 12 avr. 2018, 12:08

Re: L'incroyance , une hygiène mentale

Ecrit le 22 août 2019, 08:45

Message par l_leo »

Étymologiquement, croire "c'est porté crédit à ", c'est-à-dire considérer comme valide ...
Croire en la science, croire à Dieu par ex.
Étymologiquement on ne trouve pas de différence entre ceci ou cela.
Et oui !

J'm'interroge

[ Incroyant ] [ Athée ]
Avatar du membre

Messages : 8677
Enregistré le : 03 sept. 2013, 06:33

Re: L'incroyance , une hygiène mentale

Ecrit le 22 août 2019, 14:44

Message par J'm'interroge »

Roseaupensant a écrit :
22 août 2019, 08:25
Merci J'm'interroge pour cette distinction entre foi et croyance. Cependant je doute fort qu'un croyant fasse une telle distinction.
Ah mais je n'attend pas grand chose d'un croyant.

Roseaupensant a écrit :
22 août 2019, 08:25
Pour un croyant la Foi (chrétienne en particulier) est aussi croyance. La Foi est tout autant une confiance et une espérance, qu'une adhésion à des "assertions sans preuves" (= les dogmes).
Oui, l'entretient de cette confusion sert la croyance mais pas la foi ni la raison.

Roseaupensant a écrit :
22 août 2019, 08:25
De plus, pour un croyant, la Foi s'appuie obligatoirement sur la connaissance de Dieu (par l'étude de la Bible, la méditation, et par une relation spirituelle entretenue avec Dieu). Foi, croyance, connaissance, s'épaulent donc mutuellement et donnent ainsi "corps" à la Vérité.
Cela donne surtout corps à une pensée dogmatique, stéréotypée, inapte à faire face aux réelles difficultés et menaces.


________

l_leo a écrit :
22 août 2019, 08:45
Étymologiquement, croire "c'est porté crédit à ", c'est-à-dire considérer comme valide ...
Croire en la science, croire à Dieu par ex.
Étymologiquement on ne trouve pas de différence entre ceci ou cela.
Et oui !
Dialectiquement, il y a une énorme différence entre croire et savoir. Savoir n'est pas une forme de croyance. Mais il y a beaucoup de croyances aussi parmi les gens qui se disent scientifiques.
.
UNE INTELLIGENCE OU UNE CONSCIENCE NÉCESSITE UN ORDRE STRUCTURAL, MAIS L'INVERSE N'EST PAS VRAI.

TOUT APPARAÎTRE LIÉ, TOUTE COMPRÉHENSION-CONCEPTION, NÉCESSITE UN ORDRE EN SOI LES PERMETTANT.


Réalités fondamentales = les structures en soi
Réalités phénoménales = les apparaîtres en tant que tels
Réalités abstraites = les formulés-compris

l_leo

* [ Aucun rang ] *

Messages : 760
Enregistré le : 12 avr. 2018, 12:08

Re: L'incroyance , une hygiène mentale

Ecrit le 22 août 2019, 14:59

Message par l_leo »

Dialectiquement l'on peut mettre en œuvre tel ou tel moyen pour faire pencher l'ethymologie d'un terme vers une acception nouvellle. Encore faut-il expliciter ce choix restrictif.

Concernant la science, nous sommes nombreux acceptant-croyant en la science tout en sachant très superficiellement ce qu'elle recouvre comme concepts.

vic

[ Incroyant ] [ Athée ]
Avatar du membre

Messages : 12603
Enregistré le : 07 juil. 2013, 16:15

Re: L'incroyance , une hygiène mentale

Ecrit le 22 août 2019, 15:48

Message par vic »

Il y a un soutra bouddhique dans les textes les plus anciens qui explique très bien l'arnaque de la croyance :

https://www.dieu.pub/viewtopic.php?f=123&t=60260
Ca n'est pas en apprenant à prendre des vessies pour des lanternes qu'on apprend à voir clair en soi

J'm'interroge

[ Incroyant ] [ Athée ]
Avatar du membre

Messages : 8677
Enregistré le : 03 sept. 2013, 06:33

Re: L'incroyance , une hygiène mentale

Ecrit le 22 août 2019, 18:25

Message par J'm'interroge »

l_leo a écrit :
22 août 2019, 14:59
Dialectiquement l'on peut mettre en œuvre tel ou tel moyen pour faire pencher l'ethymologie d'un terme vers une acception nouvellle. Encore faut-il expliciter ce choix restrictif.
Dialectiquement il y a deux mots en français croire et savoir qui ne sont pas du tout employés dans le même sens. Il faut donc définir proprement croire et savoir de manière à pouvoir conceptuellement distinguer ce qui relève de croire et ce qui relève de savoir. Ta définition de croire ne le permet pas.

La dialectique est une discipline logique, pas une sorte de stratagème pour faire dire au mots ce que l'on voudrait qu'ils disent. L'étymologie par contre est une approche très discutable, les mots changeant de signification au fils du temps.

l_leo a écrit :
22 août 2019, 14:59
Concernant la science, nous sommes nombreux acceptant-croyant en la science tout en sachant très superficiellement ce qu'elle recouvre comme concepts.
Ce n'est pas parce qu'il y a des croyants en la science qu'il n'y a pas de science ni des savoirs scientifiques non assimilables à des croyances.

On peut croire des choses vraies, comme croire des choses fausses. À la différence du savant, le croyant ne sait pas si ce qu'il croit est vrai, il ne peut au mieux que l'espérer.

La foi du croyant consiste en l'espérance que ce qu'il croit est vrai.
.
UNE INTELLIGENCE OU UNE CONSCIENCE NÉCESSITE UN ORDRE STRUCTURAL, MAIS L'INVERSE N'EST PAS VRAI.

TOUT APPARAÎTRE LIÉ, TOUTE COMPRÉHENSION-CONCEPTION, NÉCESSITE UN ORDRE EN SOI LES PERMETTANT.


Réalités fondamentales = les structures en soi
Réalités phénoménales = les apparaîtres en tant que tels
Réalités abstraites = les formulés-compris

Roseaupensant

* [ Aucun rang ] *

Messages : 224
Enregistré le : 17 mai 2013, 16:33

Re: L'incroyance , une hygiène mentale

Ecrit le 22 août 2019, 19:31

Message par Roseaupensant »

La foi du croyant fondamentaliste est plus qu'une espérance, elle est une certitude.

"Or la foi est une ferme assurance des choses qu'on espère, une démonstration de celles qu'on ne voit pas." (Hébreux 11)

l_leo

* [ Aucun rang ] *

Messages : 760
Enregistré le : 12 avr. 2018, 12:08

Re: L'incroyance , une hygiène mentale

Ecrit le 23 août 2019, 03:52

Message par l_leo »

[quote="J'm'interroge" post_id=1308019 time=1566512702 user_id=7546

La dialectique est une discipline logique, pas une sorte de stratagème pour faire dire au mots ce que l'on voudrait qu'ils disent. L'étymologie par contre est une approche très discutable, les mots changeant de signification au fils du temps.



Ce n'est pas parce qu'il y a des croyants en la science qu'il n'y a pas de science ni des savoirs scientifiques non assimilables à des croyances.

On peut croire des choses vraies, comme croire des choses fausses. À la différence du savant, le croyant ne sait pas si ce qu'il croit est vrai, il ne peut au mieux que l'espérer.

La foi du croyant consiste en l'espérance que ce qu'il croit est vrai.
.
[/quote]

La dialectique utilise des termes dont le sens trouve leurs origines dans la construction de l'écriture (racines, etc), fixant ainsi l'étymologie. L'historique des termes décrit les différentes acceptions.

J'm'interroge

[ Incroyant ] [ Athée ]
Avatar du membre

Messages : 8677
Enregistré le : 03 sept. 2013, 06:33

Re: L'incroyance , une hygiène mentale

Ecrit le 23 août 2019, 04:03

Message par J'm'interroge »

Roseaupensant a écrit :
22 août 2019, 19:31
La foi du croyant fondamentaliste est plus qu'une espérance, elle est une certitude.
Non, la foi n'est jamais une certitude. Une certitude c'est une certitude lorsqu'il y a démonstration valide et complète compréhension de cette démonstration. Une certitude est donc extrêmement rare. La foi c'est donc bien autre chose. La croyance quant à elle est toujours une fausse certitude, même s'il lui arriverait par hasard d'être vraie.

La foi est par contre plus ou moins ferme, plus ou moins forte. C'est une espérance ou une confiance plus ou moins ferme, plus ou moins forte.


L'espérance est centrée sur la recherche du bien, la confiance sur celle du vrai.

La confusion entre croyance et foi vient de la confusion fréquente entre la croyance et ce que l'on appelle techniquement "degrés de confiance".

Roseaupensant a écrit :
22 août 2019, 19:31
"Or la foi est une ferme assurance des choses qu'on espère, une démonstration de celles qu'on ne voit pas." (Hébreux 11)
La foi n'a donc bien rien à voir avec une croyance, ce verset le confirme.


Mais c'est pourtant évident :
- Pour croire il n'y a pas besoin d'une démonstration, la persuasion (parfois l'auto-persuasion) est suffisante.
- Et quand on comprend une démonstration bien menée, il n'y a pas besoin d'y croire, car à ce moment l'on sait.



PS : Il faut aussi distinguer : croyance et supposition.
.
UNE INTELLIGENCE OU UNE CONSCIENCE NÉCESSITE UN ORDRE STRUCTURAL, MAIS L'INVERSE N'EST PAS VRAI.

TOUT APPARAÎTRE LIÉ, TOUTE COMPRÉHENSION-CONCEPTION, NÉCESSITE UN ORDRE EN SOI LES PERMETTANT.


Réalités fondamentales = les structures en soi
Réalités phénoménales = les apparaîtres en tant que tels
Réalités abstraites = les formulés-compris

Répondre
  • Sujets similaires
    Réponses
    Vues
    Dernier message

Retourner vers « Athéisme et Religions »

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : ESTHER1 et 16 invités