Vers une convergence du christianisme et de l'athéisme

Forum Athée / croyant
Règles du forum
L’athéisme peut être considéré comme une attitude ou une doctrine qui ne conçoit pas l’existence ou affirme l’inexistence de quelque dieu, divinité ou entité surnaturelle que ce soit. C'est une position philosophique qui peut être formulée ainsi : il n'existe rien dans l'Univers qui ressemble de près ou de loin à ce que les croyants appellent un « dieu », ou « Dieu ».
Répondre
MonstreLePuissant

* [ Aucun rang ] *
Avatar du membre

Messages : 22063
Enregistré le : 20 févr. 2004, 13:29

Re: Vers une convergence du christianisme et de l'athéisme

Ecrit le 24 août 2019, 16:08

Message par MonstreLePuissant »

dan26 a écrit :
24 août 2019, 15:04
je vais arrêter là tu es trop con, et je ne m'en étais pas rendu compte !!!Faut il que je sois con moi même pour ne pas l'avoir vu plutôt .

Insulter plutôt que contre argumenter ? :hum: :hum: :hum:
« La vérité est une. Si il y a des versions, il n'y a plus de vérité. »
« Ce que nous croyons en toute bonne foi n'est pas nécessairement la vérité. »
- Elizabeth Loftus
« Si on laisse à la religion la mainmise sur l'existence, elle sanctifie l'aveuglement. » - Anthony de Mello

JPG

[ Christianisme ]
Avatar du membre

Messages : 1424
Enregistré le : 02 janv. 2008, 07:07
Localisation : St-Alex

Re: Vers une convergence du christianisme et de l'athéisme

Ecrit le 24 août 2019, 16:59

Message par JPG »

Une convergence est tout simplement impossible. Mais, il est prophétisé que plusieurs seront séduis par ce beau discours plain de haine à l’égard de L’Éternel Dieu.

Vieux chat a écrit :
19 août 2019, 17:53
Voir:
http://protestantsdanslaville.org/gille ... /gl967.htm

Et commencez par lire la dernière partie: "Voici ma foi".

Je crois moi aussi que tous les hommes ont le sens du bien et du mal.

Et que tout le monde croit en les mêmes valeurs : l'amour du prochain, dire la vérité, le courage, la compassion, le respect, la fraternité, la joie, la conviction, la confiance, le pardon, l’encouragement, la loyauté et quelques autres.

Ces valeurs sont présentes en l'homme depuis que l'humanité existe.
Elles sont en nous, on les ressent. C'est pourquoi elles sont difficiles à décrire et à expliquer.

Elles vont contre la logique égoïste qui serait plutôt pour chaque personne d'agir uniquement en vue de son intérêt personnel.

Pour montrer qu'il "faut" faire le bien il n'y a pas démonstration logique.

Alors pour convaincre les masses, les peuples de l'Antiquité on inventé des explications logiques, des punitions et des récompenses, comme l'Enfer et le Paradis. Mais il faut bien comprendre que personne n'a eu l'intention délibérée de mentir, comme le croient peut-être certains athées extrémistes.
Tout simplement pour convaincre de faire le bien et pour donner de la valeur au sens du bien, il n'y avait pas d'autre moyen que de faire des récits et des paraboles. Parce les valeurs mentionnées plus haut sont immatérielles et ne peuvent êtres illustrées que par des récits d'actions.

Plus tard, quand des institutions religieuses hiérarchisées se sont développées, ces récits son devenus de véritables théologies , qui ont dévoyé ces valeurs originelles, en ce sens que la croyance en un dogme théologique est devenue plus importante que la façon de se comporter.
Pour faire très très bref, c'est le message d'amour du prochain prêché par le Christ qui compte et qu'il faut pratiquer, tandis que discuter pour savoir s'il est réellement ressuscité ou non n'a aucune importance et pas d'intérêt.
Oui, c’est un fait observable que les humains ont la connaissance du bien et du mal; la conséquence que Adam et Ève ont mangé le fruit de l’arbre de la “connaissance du bien et du mal”. Il est moins évident que tous croient que les valeurs que tu énonces sont bonnes pour tous. De moins en moins de gens les prennent pour discipliner leur conduite.
“Pour montrer qu'il "faut" faire le bien il …” y’a une démonstration logique; c’est faire subir les conséquences d’une mauvaise conduite à celui qui ose déroger à ce qu’est une bonne conduite. C'est clair que le seul fait d'argumenter sans qu'il n'y est jamais de conséquence rend l'argument peu valable.

Que Christ soit ressuscité est le coeur du christianisme; il devient évident que si ton objectif est de convaincre que cela est sans importance, tu pars avec une prise. Par contre un chrétien qui sait que tu en as rien à foutre de vivre par Christ; il ne t’embêtera pas avec cela. Du moins, c'est l'enseignement de Christ de pas embêter les gens que le Père céleste n'attire à nous.
Vieux chat a écrit :
Autre passage important:
http://protestantsdanslaville.org/gille ... gl1060.htm

Je ne parle, en général, pas d’avoir une « relation » avec Dieu. Je pense plutôt au fait que nos relations mutuelles accroissent ou détruisent le « Dieu » ( 1 ) dans le monde. « Dieu » est la bonté que je répands, le bonheur que je partage, la guérison que j’apporte, la justice que je déclenche. Lorsque fais cela, je crée « Dieu » dans le monde.
La relation ainsi établie n’est pas entre « Dieu » et moi mais entre moi et moi, moi et une autre personne, la planète ou une génération future que je ne connaîtrai jamais.
Les relations qui valorisent la beauté et la dignité humaines sont des relations qui accroissent « Dieu ». Et la « Bonté » le sait, nous avons besoin de ces relations. Lorsque nous nous refusons à donner de l’amour, de l’attention, de la compassion, c’est Dieu que nous nous refusons à créer dans ces relations. Et lorsque nous abaissons quelqu’un sous prétexte qu’il n’est pas comme nous, nous réduisons Dieu dans le monde. ou, en termes profanes, nous réduisons le bien dans le monde.
Vivre la beauté, la bonté et la vérité dans toutes les relations que nous pouvons avoir serait, à mon avis et selon mon expérience, la manière parfaite de promouvoir une relation réelle et vivante avec Dieu.
“Gretta Vosper” a écrit :Et si l’on me donnait une preuve indiscutable de l’existence d’un dieu ou de dieux, la vision de notre monde avec ses inégalités cruelles et absurdes, les tragédies, les maladies, les angoisses m’empêcherait de le respecter et de l’adorer, quel qu’en soit le prix.
Cela coûte rien de dire des sottises. La vérité est que les hommes qui choisissent d’être méchants sans Dieu sont encore moins fréquentables que des animaux sauvages qui ne te voient que comme une proie; si ils n’ont pas faim, ils te feront aucun mal. Je dirais que quand quelqu’un a pour base de réflexion que tout le monde est beau et tout le monde est gentil et que si il y a des méchant c’est à cause de Dieu … ça pars mal une discussion. Ci-haut, c’est cela la grande apostasie.
Vieux chat a écrit :
Oui, les religions perdent du terrain à causes des croyances du passé. J'ose espèrer qu'elles sauront s'en libérer.
Et que parallèlement les athées deviendront tous bien conscients qu'ils sont animés par les même valeurs.

Et j'ai bien l'espoir que la la seule différence entre croyants et athées sera que les croyants feront le bien pour faire vivre Dieu, et les athées pour être en paix avec eux-mêmes.

Cette petite différence n'aura guère d'importance parce que finalement ce qui compte beaucoup plus que ce les gens croient, c'est ce qu'ils font.

En attendant, mais c'est presque un autre sujet, il faut rester vigilants pour combattre les extrêmistes qui veulent imposer leur religion par des voies légales, par la pression morale ou même par des méthodes d'endoctrinement.
Vieux chat, ouvre les yeux et regarde autour de toi et les nouvelles religions naissantes te sauteront au visage. Tu crois que les environnementalistes et les antifa ne sont pas des sectes religieuses? Elles le sont l’ami; des sectes sans foi ni loi, que la haine de ceux qui ne sont pas comme eux pour discipline de conduite. À bat la société de consommation et le capitalisme; il faut un génocide planétaire pour sauver la planète. Have fun! avec tes nouvelles religions sans Dieu. À part l'Islam (qui n'est pas une religion mais, une idéologie politique), des religions qui prêche Dieu de nos jours, j'en vois pas qui convertisses par la torture et le supplice.

La plus grande difficulté est que vous faites pas la différence entre des humains profiteur de la crédulité et le respect de la grandeur de Dieu. Vous vous scandalisez contre Dieu par la méchanceté des humains. Cela est une injustice. Et vous parlez de justice? :non:
JP
Le Seigneur n'est pas venu pour être servit mais pour servir.
Aimé, c'est servir.

Vieux chat

* [ Aucun rang ] *
Avatar du membre

Messages : 247
Enregistré le : 19 janv. 2019, 09:47

Re: Vers une convergence du christianisme et de l'athéisme

Ecrit le 24 août 2019, 17:45

Message par Vieux chat »

dan26 a écrit :
23 août 2019, 15:27
seul problème mon cher vieux chat cette notion de l'amour du prochain, n'est pas nouvelle , elle est inspirée de l'AT, qui lui même l'a emprunté aux Vedas !!!Donc ce concept est loin d'etre une première main
a écrit :
Le seul problème c'est que tu as peut-être compris le message du Christ, mais que tu n'as pas compris le mien.

En résumant à l'extrême mon message est: "tous les hommes ont le sens du bien et du mal".

Tu dis que cette notion de l'amour du prochain, n'est pas nouvelle , elle est inspirée de l'AT, qui lui même l'a emprunté aux Vedas.
Très bien, tu confirmes que la notion d'amour du prochain est universelle et existe depuis l'aube de l'humanité.
Ce que tu dis être un problème est une confirmation.

Le Christ l'a dit en plus de façon idéaliste et absolue: "Si quelqu'un te frappe sur la joue droite, présente-lui aussi l'autre." (Matthieu 5:39)

Peu importe que le Christ ait existé ou non, peu importe qu'il ait réellement prononcé ces paroles ou non, l'important c'est qu'elle sont une notion de base du christianisme comme de la morale athée.

Ajouté 22 minutes 27 secondes après :
__________________________________________________________________________________________________________________________________________________________________________________________________________________________

Bonjour Jpg
JPG a écrit :
24 août 2019, 16:59
regarde autour de toi et les nouvelles religions naissantes te sauteront au visage. Tu crois que les environnementalistes et les antifa ne sont pas des sectes religieuses? Elles le sont l’ami; des sectes sans foi ni loi, que la haine de ceux qui ne sont pas comme eux pour discipline de conduite. À bat la société de consommation et le capitalisme;
Je suis bien d'accord avec toi. Je te prie de ne pas m'accuser de prendre le parti ce que je désapprouve moi aussi.
Je suis en voyage et c'est très tard je répondrai au reste un autre jour.
JPG a écrit :
24 août 2019, 16:59
Si il y a des méchant c’est à cause de Dieu
Je n'ai pas dit ça, je n'ai pas tant d'agressivité, au contraire je veux réconciier athées et croyants

dan26

[ Incroyant ] [ Athée ]

Messages : 4947
Enregistré le : 12 déc. 2012, 19:16

Re: Vers une convergence du christianisme et de l'athéisme

Ecrit le 25 août 2019, 03:12

Message par dan26 »

a écrit :JPG a dit
Une convergence est tout simplement impossible. Mais, il est prophétisé que plusieurs seront séduis par ce beau discours plain de haine à l’égard de L’Éternel Dieu.
il n'y a aucne haine , seulement des explications issues de la raison et de la logique . Tu devrais me lire attentivement
a écrit :Que Christ soit ressuscité est le coeur du christianisme; il devient évident que si ton objectif est de convaincre que cela est sans importance, tu pars avec une prise. Par contre un chrétien qui sait que tu en as rien à foutre de vivre par Christ; il ne t’embêtera pas avec cela. Du moins, c'est l'enseignement de Christ de pas embêter les gens que le Père céleste n'attire à nous.
essaye de prendre conscience qu'il y a d'autres religions , imaginées bien avant le christiansime

a écrit :La plus grande difficulté est que vous faites pas la différence entre des humains profiteur de la crédulité et le respect de la grandeur de Dieu. Vous vous scandalisez contre Dieu par la méchanceté des humains. Cela est une injustice. Et vous parlez de justice?
tu sembles ignorer que dans le monde il n'y a pas que le monothéisme comme religion, et que ce fameux dieu unique a été imaginé que très tardivement par l'homme . mais ce n'est pas grave, crois crois .

amicalement

MonstreLePuissant

* [ Aucun rang ] *
Avatar du membre

Messages : 22063
Enregistré le : 20 févr. 2004, 13:29

Re: Vers une convergence du christianisme et de l'athéisme

Ecrit le 25 août 2019, 09:46

Message par MonstreLePuissant »

dan26 a écrit :tu sembles ignorer que dans le monde il n'y a pas que le monothéisme comme religion, et que ce fameux dieu unique a été imaginé que très tardivement par l'homme .

Toujours la même réponse dont tout le monde se fout royalement. Pourquoi ? Parce que tu n'as jamais pu apporté la moindre preuve que ce dieu unique a été imaginé. Donc, tu parles de tes croyances personnelles en tant qu'athée qui n'intéresse personne.

Donc, en clair : tu crois que ce dieu unique a été imaginé, parce que tu ne peux pas le prouver.
« La vérité est une. Si il y a des versions, il n'y a plus de vérité. »
« Ce que nous croyons en toute bonne foi n'est pas nécessairement la vérité. »
- Elizabeth Loftus
« Si on laisse à la religion la mainmise sur l'existence, elle sanctifie l'aveuglement. » - Anthony de Mello

JPG

[ Christianisme ]
Avatar du membre

Messages : 1424
Enregistré le : 02 janv. 2008, 07:07
Localisation : St-Alex

Re: Vers une convergence du christianisme et de l'athéisme

Ecrit le 25 août 2019, 19:32

Message par JPG »

dan26 a écrit :
25 août 2019, 03:12
il n'y a aucne haine , seulement des explications issues de la raison et de la logique . Tu devrais me lire attentivement
Cette déclaration est clairement une affirmation de haine :
“Gretta Vosper” a écrit :Et si l’on me donnait une preuve indiscutable de l’existence d’un dieu ou de dieux, la vision de notre monde avec ses inégalités cruelles et absurdes, les tragédies, les maladies, les angoisses m’empêcherait de le respecter et de l’adorer, quel qu’en soit le prix.
dan26 a écrit :essaye de prendre conscience qu'il y a d'autres religions , imaginées bien avant le christiansime


tu sembles ignorer que dans le monde il n'y a pas que le monothéisme comme religion, et que ce fameux dieu unique a été imaginé que très tardivement par l'homme . mais ce n'est pas grave, crois crois .

amicalement
Expression clef : "... imaginées bien avant le christianisme ... ". Mais non, je n'ignore pas que dans ce monde il y a d'autre religion et culte, et secte vouées à d'autre que L'Éternel Dieu. L'Éternel Dieu est le seul par contre, qui se révèle par sa bouche et sa parole aux humains.

JP
Le Seigneur n'est pas venu pour être servit mais pour servir.
Aimé, c'est servir.

dan26

[ Incroyant ] [ Athée ]

Messages : 4947
Enregistré le : 12 déc. 2012, 19:16

Re: Vers une convergence du christianisme et de l'athéisme

Ecrit le 26 août 2019, 02:44

Message par dan26 »

a écrit :JPG a dit
Cette déclaration est clairement une affirmation de haine :
une explication n'a jamais été une affirmation de haine , nous n'avons pas les mêmes valeurs des mots !!

a écrit :Expression clef : "... imaginées bien avant le christianisme ... ".
il suffit d'étudier l'histoire des religions, des cultes des mythes et des dieux dans l'histoire de l'humanité .
a écrit :Mais non, je n'ignore pas que dans ce monde il y a d'autre religion et culte, et secte vouées à d'autre que L'Éternel Dieu.
Et cela ne t'a jamais interpellé :sourcils: :sourcils: :sourcils: :sourcils:
a écrit : L'Éternel Dieu est le seul par contre, qui se révèle par sa bouche et sa parole aux humains.
un dieu qui parle par sa bouche !!! Il faut oser le dire ,désolé je ne peux y croire . Tu es encore de ceux qui croient que c'est dieu qui a dicté par sa bouche tous les livres qui composent la bible . même l'ECR refuse de le reconnaitre !!!!!

amicalement

Vieux chat

* [ Aucun rang ] *
Avatar du membre

Messages : 247
Enregistré le : 19 janv. 2019, 09:47

Re: Vers une convergence du christianisme et de l'athéisme

Ecrit le 26 août 2019, 06:08

Message par Vieux chat »

Bonjour JPG

ce beau discours plain de haine à l’égard de L’Éternel Dieu.
Je n'ai pas de haine envers les croyants. Pourquoi parles-tu de haine? Parce que je ne crois pas aux les mêmes choses que toi? Avec ce principe il faudrait haïr la majeure partie de l'humanité!

c’est un fait observable que les humains ont la connaissance du bien et du mal;
Nous sommes d'accord sur ce point fondamental.

Il est moins évident que tous croient que les valeurs que tu énonces sont bonnes pour tous. De moins en moins de gens les prennent pour discipliner leur conduite.
Tout le monde à conscience de ces valeurs, mais beaucoup n'en tiennent pas compte par intérêt personnel qu'ils veulent satisfaire en priorité.
Ou déforment ces valeurs avec plus ou moins de mauvaise foi pour se justifier. Ainsi, certains ont pu justifier l'esclavagisme, certains justifient la torture et le mensonge.

Pour montrer qu'il "faut" faire le bien il …” y’a une démonstration logique; c’est faire subir les conséquences d’une mauvaise conduite à celui qui ose déroger à ce qu’est une bonne conduite.
Tu veux parler de la peur du gendame, de l'autorité , ou d'une punition divine?
Peu importe, parce que toutes façons si des gens font le bien par peur d'une punition et pas par conviction, ce n'est pas une bonne solution, et encore moins une démonstration.

Et puis sur quel critères des autorités vont définir ce qui est bien et mal? Si ce sont des nazis, des extrémistes, des sectes, des partis, des mouvements à but d'intérêt personnel ou financier on est mal parti.

C'est clair que le seul fait d'argumenter sans qu'il n'y est jamais de conséquence rend l'argument peu valable.
Il n'y a pas d'argument d'avantage personnel, c'est un question de conviction intime.
Question d'être en paix avec sa conscience, qui demande volonté et courage. C'est pour ça que des responsables d'accident de la route fuient. Ils fuient leur responsabilité. C'est plus agréable de ne pas payer d'amende, de ne pas être condamné et de chercher à oublier sa faute.

un chrétien qui sait que tu en as rien à foutre de vivre par Christ; il ne t’embêtera pas avec cela. Du moins, c'est l'enseignement de Christ de pas embêter les gens que le Père céleste n'attire à nous.
C'est tout-à- fait vrai. Je le remarque et je l'apprécie chez la plupart des chrétiens avec qui j'ai et j'ai eu affaire. J'ai dans ma famille des gens très croyants qui ne m'ont jamais "embêté". Et je ne les ai pas embêté non plus. Cela ne nous a pas empêcher d'aborder des sujets de religion.

C'est vrai aussi que ça dépend aussi des personnes et des religions. Par exemple en Roumanie où il y a une très grosse majorité d'orthodoxes , j'ai été sermonné par des voisins parce que j'arrachais quelques mauvaises herbes dans un jardin le dimanche matin: je ne respectais pas le jour du Seigneur où on ne doit pas travailler.

Je n'embête pas les chrétiens avec mon athéisme. Sauf si tu considères que exprimer ma propre vision est "embêter". As-tu quelque chose contre la liberté d'expression?

Je sais très bien que les chrétiens ne vont pas renoncer à leur foi parce que je leur dis ce que je pense, et tu sais très bien que je ne me convertirais pas au christianisme après avoir reçu dans ma jeunesse un enseignement religieux et après avoir réfléchi à ces questions.

Je dis seulement que nous avons en grande partie les même valeurs et que cela compte beaucoup plus que de croire à tel ou tel dieu.


Je dirais que quand quelqu’un a pour base de réflexion que tout le monde est beau et tout le monde est gentil et que si il y a des méchant c’est à cause de Dieu
Ni moi ni Gretta vosper ne disons cela

Cela coûte rien de dire des sottises.
ça pars mal une discussion. Ci-haut, c’est cela la grande apostasie.

En effet ça part mal une discussion si tu n'admets pas que d'autres ne pensent pas comme toi et que n'être pas de ton avis c'est dire des sottises.

La plus grande difficulté est que vous faites pas la différence entre des humains profiteur de la crédulité et le respect de la grandeur de Dieu.
Le respect de la grandeur de Dieu est une chose.
Faire la différence entre les bons et les méchants et voir que la plupart des gens ne sont ni tout-à-fait bons ni tout-à- fait méchants, et que beaucoup profitent de la crédulité de gens est une autre chose que je fais dans le mesure de mes moyens.

Vous vous scandalisez contre Dieu par la méchanceté des humains.
Je ne comprends pas le sens de cette phrase.

Ajouté 11 heures 51 minutes 21 secondes après :
Bonjour Ash - A propos de ta réponse de la page 1


D'abord je remarque que tu ne commentes pas l'essentiel de mon sujet qui est: "tous les hommes ont le sens du bien et du mal."
Mais seulement ma remarque finale annexe: "il faut rester vigilants pour combattre les extrêmistes qui veulent imposer leur religion par des voies légales, par la pression morale ou même par des méthodes d'endoctrinement."

ATTENTION : Je parle bien des grands patrons des religions et sectes, les caïds, ceux qui sont a la tête, ceux qui dirigent, ainsi que ceux qui crées des religions et sectes,
Certainement, il y a eu et il y a clairement des escrocs de la croyance du types Jim Jones et son Temple du peuple, et d'autres endoctrineurs à la morale déviante que je ne nommerai pas pour ne pas relancer une vaine polémique.
Il y a des escrocs à la croyance et aussi à la confiance, et je crois que tout le monde est d"accord pour condamner ces individus et leurs actions.
Mais je m'intéresse davantage à la grosse majorité des croyants, parce ce sont eux avec qui j'ai affaire tous les jours. Tu les appelles victimes. Le mot est fort, mais tu as raison.

Mais il faut voir aussi que nous sommes tous des victimes de notre conditionnement culturel.
Pour mieux dire nous sommes tous plus ou moins influencés dans nos croyances ou non-croyance par les parents, par le milieu et par la cuture où nous avons passé les premières années de notre vie. Comme le dit en substance quelque part Dan 26, on ne voit pas "naître" des catholiques dans une famille de confucianistes.
Même si on croit s'être dégagé de ce conditionnement par la réflexion et l'esprit critique, même si on rejette totalement e qu'on nous a enseigné, il en reste toujours une partie inconsciente.
Par exemple, comme je ne connais pas ton cas je parle du mien: j'ai eu un père scientifique et croyant, j'ai eu des oncles pasteurs et missionnaires et des cousins chercheurs scientifiques professionnels, et ces différentes personnes se sont toujours entendues sans heurts.
C'est bien possible que cette environnement ait favorisé mon point de vue de convergence vers un même but des croyants et des athées. Peut-être que si j'avais grandi dans un environnement catholique dogmatique je serais maintenant un catholique rigide, ou au contraire, par réaction, un athée fanatique exigeant la démolition des églises.

Un croyant pourra donc dire que je suis un victime de mon conditionnement.

La solution à mon avis est de ne pas croire sans réfléchir à ce que nous apprennent les parents, les autorités, les médias, l'environnement social, mais de croire seulement ce qui s'appuie sur des preuves ou mieux sur un faisceau de preuves corrélées.
Et de reconnaître aussi que nous croyons en certaines valeurs morales qui, elles, ne s'appuient pas sur des preuves.

Vieux chat

* [ Aucun rang ] *
Avatar du membre

Messages : 247
Enregistré le : 19 janv. 2019, 09:47

Re: Vers une convergence du christianisme et de l'athéisme

Ecrit le 27 août 2019, 18:20

Message par Vieux chat »

__________________________________________________________________________________________________________________________________________________________________________________________________________________________

Bonjour Vic réponse à ton post de la page 1
Le mal et le bien sont simplement une réponse à la souffrance basique.
La souffrance basique, qu'est-ce que ça peut bien être???

Ca n'a rien de religieux .
C'est ce que je dis aussi.

Tu parles d'atomes, de fraternité, de manipulation. Il me semble donc que tu n'as pas saisi le sens de mon message, c'est-à-dire que le sens du bien et du mal est commun à tout le monde.

Si d'habitude on ne vole pas et on n'assassine ni ses parents, ni ses enfants, ni ses amis, ni ses voisins, c'est pas parce qu'une religion nous le dit, ni parce qu' un professeur de morale nous le dit, ni par peur d'aller en prison, mais parce que nous savons par instinct que c'est mal.

dan26

[ Incroyant ] [ Athée ]

Messages : 4947
Enregistré le : 12 déc. 2012, 19:16

Re: Vers une convergence du christianisme et de l'athéisme

Ecrit le 28 août 2019, 03:38

Message par dan26 »

Bonjour à tous ,
Je rappelle au passage que le première règle morale , est une règle Laïque que l'on retrouve au Louvre avec la stelle d'Hamourabi , règle morale qui déterminait les lignes afin de vivre ensemble et definir le bien et la mal .
Il n'y a donc pas besoin de carotte et de baton, de ciel et d'enfer pour faire en sorte que les hommes prennent conscience du bien et du ma . Ne fait pas aux autres que tu n'aimerais pas que l'on te fasse , etant une règle simple qui peut régir toute une vie, sans etre obligé d'avoir peur de pour cela .
amicalement
petite information cette stelle a influencé le fameux lévétique !!!étrange n'est ce pas !!!?

JPG

[ Christianisme ]
Avatar du membre

Messages : 1424
Enregistré le : 02 janv. 2008, 07:07
Localisation : St-Alex

Re: Vers une convergence du christianisme et de l'athéisme

Ecrit le 31 août 2019, 17:28

Message par JPG »

Hello “Vieux chat”!
Vieux chat a écrit :
26 août 2019, 17:59
Bonjour JPG

ce beau discours plein de haine à l’égard de L’Éternel Dieu.
Je n'ai pas de haine envers les croyants. Pourquoi parles-tu de haine? Parce que je ne crois pas aux les mêmes choses que toi? Avec ce principe il faudrait haïr la majeure partie de l'humanité!
Je suis très conscient que vous ne parlez pas des croyants; ce serait une mauvaise stratégie de séduction.
En cela, par contre est exprimé une extrême haine : “Et si l’on me donnait une preuve indiscutable de l’existence d’un dieu ou de dieux, la vision de notre monde avec ses inégalités cruelles et absurdes, les tragédies, les maladies, les angoisses m’empêcherait de le respecter et de l’adorer, quel qu’en soit le prix.” C'est une haine profonde de ce et celui que Mme Vosper ne connait pas. Manifester un profond mépris de quelqu’un que l’on ne connait pas révèle une profonde haine.


Vieux chat a écrit :Il est moins évident que tous croient que les valeurs que tu énonces sont bonnes pour tous. De moins en moins de gens les prennent pour discipliner leur conduite.
Tout le monde à conscience de ces valeurs, mais beaucoup n'en tiennent pas compte par intérêt personnel qu'ils veulent satisfaire en priorité.
Ou déforment ces valeurs avec plus ou moins de mauvaise foi pour se justifier. Ainsi, certains ont pu justifier l'esclavagisme, certains justifient la torture et le mensonge. En ce 31-08-2019, j'insère cela : En affirmant que tous connaissent ces valeurs; tu rends témoignages aussi, que certains, volontairement, choisissent de faire le mal contre leur contemporain. Et qu’il est justifier de réduire les capacités de ces gens à ne pas se conformer à ces valeurs de bonne conduite sociale en restreignant ou carrément en les retirant de l’environnement social pour protéger les victimes de leur mauvais comportement.

Pour montrer qu'il "faut" faire le bien il …” y’a une démonstration logique; c’est faire subir les conséquences d’une mauvaise conduite à celui qui ose déroger à ce qu’est une bonne conduite.
Tu veux parler de la peur du gendarme, de l'autorité , ou d'une punition divine?
Peu importe, parce que toutes façons si des gens font le bien par peur d'une punition et pas par conviction, ce n'est pas une bonne solution, et encore moins une démonstration.

Et puis sur quel critères des autorités vont définir ce qui est bien et mal? Si ce sont des nazis, des extrémistes, des sectes, des partis, des mouvements à but d'intérêt personnel ou financier on est mal parti.
Ce n’est pas le point, on pars des points que tu avance comme étant des valeurs de bien. On en est pas à : “si le méchant n’aurait fait quelque mal aujourd’hui , il ne trouverait pas le sommeil ce soir”.
Le gendarme, une quelconque autorité ou la crainte de Dieu ne peuvent forcer un humain à faire le bien contre sa volonté, tu as presque raison en disant que même si il le faisait, ce ne serait, de sa part, pas une démonstration de justice. Car son désir de faire mal, pour quelque raison que ce soit est toujours vivante en lui. Mon point est plutôt, que par la crainte de la correction de ces trois ci-haut mentionné, il se peut qu’il se retienne de faire mal à cause de leur autorité de le réprimer. Mais, ce n’est pas certain non plus; c’est pourquoi l’autorité doit agir parfois.
Vieux chat a écrit :C'est clair que le seul fait d'argumenter sans qu'il n'y est jamais de conséquence rend l'argument peu valable. “j’ajoute en ce 31-08-2019” ou celui qui l’entend, peu réceptif.
Il n'y a pas d'argument d'avantage personnel, c'est un question de conviction intime.
Question d'être en paix avec sa conscience, qui demande volonté et courage. C'est pour ça que des responsables d'accident de la route fuient. Ils fuient leur responsabilité. C'est plus agréable de ne pas payer d'amende, de ne pas être condamné et de chercher à oublier sa faute.

un chrétien qui sait que tu en as rien à foutre de vivre par Christ; il ne t’embêtera pas avec cela. Du moins, c'est l'enseignement de Christ de pas embêter les gens que le Père céleste n'attire à nous.


Je dis seulement que nous avons en grande partie les même valeurs et que cela compte beaucoup plus que de croire à tel ou tel dieu.
Cela ne se constate pas au quotidien, il est utopique ou un aveuglement volontaire de dire que nous avons tous (les humains), les mêmes valeurs. Ce n’est pas observable dans quelque environnement que nous soyons.

Vieux chat a écrit :Je dirais que quand quelqu’un a pour base de réflexion que tout le monde est beau et tout le monde est gentil et que si il y a des méchant c’est à cause de Dieu
Ni moi ni Gretta vosper ne disons cela

Cela coûte rien de dire des sottises.
ça pars mal une discussion. Ci-haut, c’est cela la grande apostasie.

En effet ça part mal une discussion si tu n'admets pas que d'autres ne pensent pas comme toi et que n'être pas de ton avis c'est dire des sottises.
Ben oui, Mme Vosper le dit : “Et si l’on me donnait une preuve indiscutable de l’existence d’un dieu ou de dieux, la vision de notre monde avec ses inégalités cruelles et absurdes, les tragédies, les maladies, les angoisses m’empêcherait de le respecter et de l’adorer, quel qu’en soit le prix.” Et tu semble d’accord avec elle.
Je n’ai jamais dit que d’autre ne pouvait pensée autrement que moi; tu pose des questions et propose un statue, je réponds. Ai-je la permission de donner mon point de vue selon ma culture?
Vieux chat a écrit :La plus grande difficulté est que vous faites pas la différence entre des humains profiteur de la crédulité et le respect de la grandeur de Dieu.
Le respect de la grandeur de Dieu est une chose.
Faire la différence entre les bons et les méchants et voir que la plupart des gens ne sont ni tout-à-fait bons ni tout-à- fait méchants, et que beaucoup profitent de la crédulité de gens est une autre chose que je fais dans le mesure de mes moyens.

Vous vous scandalisez contre Dieu par la méchanceté des humains.
Je ne comprends pas le sens de cette phrase.
En effet, cette phrase sortie de son contexte ne veut rien dire. Tu aurais pue la préserver dans son contexte mais, tu as choisi de l’en extraire.

JP
Le Seigneur n'est pas venu pour être servit mais pour servir.
Aimé, c'est servir.

amalikost

* [ Aucun rang ] *

Messages : 920
Enregistré le : 15 oct. 2018, 22:20

Re: Vers une convergence du christianisme et de l'athéisme

Ecrit le 11 oct. 2019, 02:57

Message par amalikost »

dan26 a écrit :
28 août 2019, 03:38
Bonjour à tous ,
Je rappelle au passage que le première règle morale , est une règle Laïque que l'on retrouve au Louvre avec la stelle d'Hamourabi , règle morale qui déterminait les lignes afin de vivre ensemble et definir le bien et la mal .
Absolument pas dan :
la stelle d hammurabai ne relatait que les récits des actes pénaux de hamurrabai
Cela n a rien à voir avec de la morale

De la même facon que les tablettes de Lipit-Ishtar , ainsi que les tablettes de Eshnunna , ainsi que la tablette de Ur-Nammu ou encore la tablete de Urukagina ou encore la tablette de Nesilim


Aucune de ces tablettes parlent de lois sacrificielles . Là encore tu repasseras pour essayer que le lévitique fut inspiré par ces tablettes

Aucune de ces tablettes ne parlent de pardon

Bien qu il paraitrait que les sentences de ces époques eurent une substitution de peine , rien n est spécifié dans ces textes

Aucun de ces textes n est de nature religieuse : cela ne parle ni de temples , ni d autels . Le préambule qui rend louange aux dieux n est pas convanincant , et ne semble être qu un artifice diplomatique

Alors qu on sait par ailleurs que les délits/ crimes d offenses aux dieux existaient , absolument rien n est établi dans ces textes .. ce qui montre bel et bien qu il n y a pas de possibilité d inspiration

A noter que ces peuples ne s entendaient pas du tout entre eux et se faisaient la guerre : tu repasseras pour le "vivre ensemble"
Et elles ne définissaient pas le "bien et le mal" mais simplement les caprices du dictateur en place

dan26

[ Incroyant ] [ Athée ]

Messages : 4947
Enregistré le : 12 déc. 2012, 19:16

Re: Vers une convergence du christianisme et de l'athéisme

Ecrit le 11 oct. 2019, 09:43

Message par dan26 »

je ne comprends plus je suis prévenu maintenant (à l'instant), d'une réponse faite le 31 aout!!!
Kesako . Que se passe t'il ?

amicalement

Répondre
  • Sujets similaires
    Réponses
    Vues
    Dernier message

Retourner vers « Athéisme et Religions »

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : ESTHER1, MonstreLePuissant et 10 invités