La croyance , un ennemi de la connaissance

Forum Athée / croyant
Règles du forum
L’athéisme peut être considéré comme une attitude ou une doctrine qui ne conçoit pas l’existence ou affirme l’inexistence de quelque dieu, divinité ou entité surnaturelle que ce soit. C'est une position philosophique qui peut être formulée ainsi : il n'existe rien dans l'Univers qui ressemble de près ou de loin à ce que les croyants appellent un « dieu », ou « Dieu ».
Répondre
Arlitto

* [ Aucun rang ] *

Messages : 2122
Enregistré le : 19 déc. 2018, 16:03

Contact :

Re: La croyance , un ennemi de la connaissance

Ecrit le 14 janv. 2020, 10:12

Message par Arlitto »

En quoi la croyance serait UNE ennemie de la connaissance :interroge:

vic

[ Incroyant ] [ Athée ]
Avatar du membre

Messages : 12603
Enregistré le : 07 juil. 2013, 16:15

Re: La croyance , un ennemi de la connaissance

Ecrit le 14 janv. 2020, 10:39

Message par vic »

Arlitto a écrit :
14 janv. 2020, 10:12
En quoi la croyance serait UNE ennemie de la connaissance :interroge:


Par ce que la croyance est un préjugé , c'est juger que de quelque chose avant d' avoir pu le vérifier .
La connaissance est l'inverse du préjugé et de la croyance . Puisque la connaissance c'est juger de quelque chose après l'avoir vérifié .
La croyance ne peut rien vérifier dans le sens où elle procède de l'hypnose .
PLus tu t'autopersuades que dieu existe et plus tu auras l'impression qu'il existe , mais l'hypnose n'a rien à voir avec de la connaissance de la réalité .
Ca n'est pas en apprenant à prendre des vessies pour des lanternes qu'on apprend à voir clair en soi

Arlitto

* [ Aucun rang ] *

Messages : 2122
Enregistré le : 19 déc. 2018, 16:03

Contact :

Re: La croyance , un ennemi de la connaissance

Ecrit le 14 janv. 2020, 12:17

Message par Arlitto »

Et toi, tu comptes persuader qui de la non-existence de Dieu :interroge: Aucun scientifique ne le peut, mais toi tu pourrais ??? Sans blague !

J'm'interroge

[ Incroyant ] [ Athée ]
Avatar du membre

Messages : 8677
Enregistré le : 03 sept. 2013, 06:33

Re: La croyance , un ennemi de la connaissance

Ecrit le 14 janv. 2020, 14:41

Message par J'm'interroge »

dan26 a écrit :"tout est matière , ou issu de la matière"
MonstreLePuissant a écrit :
14 janv. 2020, 07:19
Même du point de la physique, c'est faux ! Mais aller faire comprendre ça à dan26, c'est comme pisser dans un violon.
Tu as raison, c'est une perte de temps et d'énergie de chercher à faire comprendre à un croyant que ses croyances ne sont pas des vérités démontrées, voire des contre-vérités.

Par définition un croyant ne doute pas de ce qu'il croit. En effet, s'il en doutait, il n'y croirait plus.
UNE INTELLIGENCE OU UNE CONSCIENCE NÉCESSITE UN ORDRE STRUCTURAL, MAIS L'INVERSE N'EST PAS VRAI.

TOUT APPARAÎTRE LIÉ, TOUTE COMPRÉHENSION-CONCEPTION, NÉCESSITE UN ORDRE EN SOI LES PERMETTANT.


Réalités fondamentales = les structures en soi
Réalités phénoménales = les apparaîtres en tant que tels
Réalités abstraites = les formulés-compris

MonstreLePuissant

* [ Aucun rang ] *
Avatar du membre

Messages : 22036
Enregistré le : 20 févr. 2004, 13:29

Re: La croyance , un ennemi de la connaissance

Ecrit le 14 janv. 2020, 14:58

Message par MonstreLePuissant »

J'm'interroge a écrit :
14 janv. 2020, 14:41
Tu as raison, c'est une perte de temps et d'énergie de chercher à faire comprendre à un croyant que ses croyances ne sont pas des vérités démontrées, voire des contre-vérités.

Je ne dirais pas ça ! Certains croyants sont conscients que leurs croyances ne sont pas des vérités démontrées. Ce sont des croyants par conviction personnelle.

J'm'interroge a écrit :
14 janv. 2020, 14:41
Par définition un croyant ne doute pas de ce qu'il croit. En effet, s'il en doutait, il n'y croirait plus.

Il peut douter, mais tant que la conviction sera plus forte que le doute, il continuera de croire.
« La vérité est une. Si il y a des versions, il n'y a plus de vérité. »
« Ce que nous croyons en toute bonne foi n'est pas nécessairement la vérité. »
- Elizabeth Loftus
« Si on laisse à la religion la mainmise sur l'existence, elle sanctifie l'aveuglement. » - Anthony de Mello

J'm'interroge

[ Incroyant ] [ Athée ]
Avatar du membre

Messages : 8677
Enregistré le : 03 sept. 2013, 06:33

Re: La croyance , un ennemi de la connaissance

Ecrit le 14 janv. 2020, 15:41

Message par J'm'interroge »

J'm'interroge a écrit :
14 janv. 2020, 14:41
Tu as raison, c'est une perte de temps et d'énergie de chercher à faire comprendre à un croyant que ses croyances ne sont pas des vérités démontrées, voire des contre-vérités.
MonstreLePuissant a écrit :
14 janv. 2020, 14:58
Je ne dirais pas ça ! Certains croyants sont conscients que leurs croyances ne sont pas des vérités démontrées. Ce sont des croyants par conviction personnelle.
Certes, mais dan26 n'est pas un croyant de ce genre là. J'aurais dû écrire en effet que c'est une perte de temps et d'énergie de chercher à faire comprendre à un croyant comme dan26 que ses croyances ne sont pas des vérités démontrées, voire des contre-vérités.

J'm'interroge a écrit :
14 janv. 2020, 14:41
Par définition un croyant ne doute pas de ce qu'il croit. En effet, s'il en doutait, il n'y croirait plus.
MonstreLePuissant a écrit :
14 janv. 2020, 14:58
Il peut douter, mais tant que la conviction sera plus forte que le doute, il continuera de croire.
Si une croyance est plus forte que le doute, c'est qu'il n'y a pas vraiment remise en question et par conséquent qu'il n'y a pas vraiment doute. Ce n'est pas ce que j'appelle douter.


Pour moi, je l'ai déjà dit, croire c'est tenir un énoncé pour vrai sans preuve, alors que douter c'est remettre en question les fondements même d'une croyance, autrement dit : ce qui fait que l'on tient pour vrai sans preuve. Or, quand il y a remise en question de cela, comment est-il encore possible de croire ?

En effet, dans ce cas de figure et si l'on accepte mes définitions, l'on ne peut guère plus que supposer en lieu et place de croire.
.
UNE INTELLIGENCE OU UNE CONSCIENCE NÉCESSITE UN ORDRE STRUCTURAL, MAIS L'INVERSE N'EST PAS VRAI.

TOUT APPARAÎTRE LIÉ, TOUTE COMPRÉHENSION-CONCEPTION, NÉCESSITE UN ORDRE EN SOI LES PERMETTANT.


Réalités fondamentales = les structures en soi
Réalités phénoménales = les apparaîtres en tant que tels
Réalités abstraites = les formulés-compris

dan26

[ Incroyant ] [ Athée ]

Messages : 4921
Enregistré le : 12 déc. 2012, 19:16

Re: La croyance , un ennemi de la connaissance

Ecrit le 15 janv. 2020, 06:18

Message par dan26 »

a écrit :J'm'interroge"
Par définition un croyant ne doute pas de ce qu'il croit. En effet, s'il en doutait, il n'y croirait plus.
tu as entièrement raison, avec un bémol tres important, etant que le croyant ne peut apporter strictement aucune preuve de ce qu'il croit .
Je sais qu'il est 8 heures en regardant ma montre , et l'heure à la TV, ou au telephone , Je crois que mon voisin, pense que ................

amicalement

Ajouté 28 minutes 32 secondes après :
a écrit :"J'm'interroge" a dit
Certes, mais dan26 n'est pas un croyant de ce genre là. J'aurais dû écrire en effet que c'est une perte de temps et d'énergie de chercher à faire comprendre à un croyant comme dan26 que ses croyances ne sont pas des vérités démontrées, voire des contre-vérités.
primo je n'ai pas souvenir d'avoir utilisé dans mes propos et mes explications une seule foi le mot "vérité" .Ce ne sont que des explications qu'il est simple d'aller controler et vérifier par soi même au travers des sources que je donne .Et ensuite pour ne semblez pas avoir vu , que la plupart du temps , je ne fais que contradire le croyant qui cherche à prouver que sa croyance (sans aucune preuve donc ), est vérité universelle .
a écrit :Si une croyance est plus forte que le doute, c'est qu'il n'y a pas vraiment remise en question et par conséquent qu'il n'y a pas vraiment doute. Ce n'est pas ce que j'appelle douter.
C'est le principe même de la foi ,la foi neutralise le doute de fait toutes réflexions, et toutes logiques .De plus le système est pernicieux mettre en doute sa foi, remet en cause tellement de choses profonde dans l'individu , qu'il y a un blocage psychique très profond . C'est simple à comprendre , je suis passé par là

a écrit :Pour moi, je l'ai déjà dit, croire c'est tenir un énoncé pour vrai sans preuve, alors que douter c'est remettre en question les fondements même d'une croyance, autrement dit : ce qui fait que l'on tient pour vrai sans preuve. Or, quand il y a remise en question de cela, comment est-il encore possible de croire ?
tu oublies le dernier point croire sans preuve , douter en cherchant , et savoir étayer par toutes les preuves qui existent , et qui sont contrôlables par tous. pour ceux qui le désirent, car justement la plus part du temps le croyant refuse toutes preuves . Avec comme réponse connue "ce n'est pas une preuve "
a écrit :En effet, dans ce cas de figure et si l'on accepte mes définitions, l'on ne peut guère plus que supposer en lieu et place de croire.
tant que l'on n'a pas de preuve tu as raison . De plus qui peut le plus démontrer une croyance ou une non croyance ? Celui qui a été croyant en une religion toute sa vie , ou celui qui a evoluer de croyance en non croyance, donc qui connait les 2 faces du miroir ?
C'est ce que l'on appelle , l'expérience .

Amicalement ,

Ajouté 2 minutes 52 secondes après :
a écrit :MonstreLePuissant a osé dire
Je ne dirais pas ça ! Certains croyants sont conscients que leurs croyances ne sont pas des vérités démontrées. Ce sont des croyants par conviction personnelle.
voilà la réponse c..........., qui fait que je ne réponds plus à ce gugus!!
toutes les croyances le sont par convictions personnelle !!
Ouvrez une porte , et demandez à MLP de l'ouvrir , il sait le faire !! :lol:

MonstreLePuissant

* [ Aucun rang ] *
Avatar du membre

Messages : 22036
Enregistré le : 20 févr. 2004, 13:29

Re: La croyance , un ennemi de la connaissance

Ecrit le 15 janv. 2020, 07:35

Message par MonstreLePuissant »

dan26 a écrit :toutes les croyances le sont par convictions personnelle !!

Comme d'habitude, tu ne comprends pas grand chose.

Un enfant qui croit au Père Noël, penses tu que ce soit par conviction personnelle ? Crois tu que ce soit le fruit de son expérience et de sa réflexion personnelle, de sorte qu'il en vient à la conclusion que le Père-Noël existe et qu'il a un traîneau volant, même si il ne peut le prouver ?

Une conviction personnelle, ça découle de sa propre réflexion, voire de son expérience, et non de quelque chose que tu aurais cru parce qu'on te l'a dit un jour.

Ceux qui font des expériences mystiques, qui sortent volontairement de leur corps, ou qui communiquent avec des entités non physiques, ont des convictions personnelles, de par leur expérience, même si ils ne peuvent apporter de preuves de leur croyance.

Ils sont donc tout à fait conscient d'être des croyants. Mais ce n'est pas la même chose que quelqu'un qui croit à Jésus, parce que c'est sa culture religieuse. Sa croyance est souvent fondée sur ce qu'on lui a inculqué, et non sur son expérience personnelle.
« La vérité est une. Si il y a des versions, il n'y a plus de vérité. »
« Ce que nous croyons en toute bonne foi n'est pas nécessairement la vérité. »
- Elizabeth Loftus
« Si on laisse à la religion la mainmise sur l'existence, elle sanctifie l'aveuglement. » - Anthony de Mello

San Sanchez

* [ Aucun rang ] *
Avatar du membre

Messages : 756
Enregistré le : 30 mars 2017, 09:55

Re: La croyance , un ennemi de la connaissance

Ecrit le 17 janv. 2020, 15:04

Message par San Sanchez »

Quand comprendrez-vous que la croyance et le scepticisme sont les 2 faces de la même pièce, les opposer ne fait que former un faux dilemme.

La croyance n'est pas forcement un ennemi de la connaissance un seul contre-exemple permet de le savoir et il y en a des tonnes.

Depuis toujours l'homme croit en des tas de choses même parfois complétement idiote et pourtant depuis toujours il accumule tout de même des connaissances.

dan26

[ Incroyant ] [ Athée ]

Messages : 4921
Enregistré le : 12 déc. 2012, 19:16

Re: La croyance , un ennemi de la connaissance

Ecrit le 17 janv. 2020, 15:59

Message par dan26 »

a écrit :San Sanchez" a dit

La croyance n'est pas forcement un ennemi de la connaissance un seul contre-exemple permet de le savoir et il y en a des tonnes.
merci de donner un seul exemple , cela devrait être facile au regard du volume que tu annonces.
amicalement

vic

[ Incroyant ] [ Athée ]
Avatar du membre

Messages : 12603
Enregistré le : 07 juil. 2013, 16:15

Re: La croyance , un ennemi de la connaissance

Ecrit le 17 janv. 2020, 16:35

Message par vic »

San Sanchez a écrit :
17 janv. 2020, 15:04
Quand comprendrez-vous que la croyance et le scepticisme sont les 2 faces de la même pièce, les opposer ne fait que former un faux dilemme.

La croyance n'est pas forcement un ennemi de la connaissance un seul contre-exemple permet de le savoir et il y en a des tonnes.

Depuis toujours l'homme croit en des tas de choses même parfois complétement idiote et pourtant depuis toujours il accumule tout de même des connaissances.

Regarde les djiadhistes pour voir si à un certain niveau la croyance n'est pas un ennemi de la connaissance .
Plus la croyance est forte et plus le croyant aura tendance à manquer d'objectivité , voulant absolument que ça croyance soit supérieure à tout autre argument quelqu'il soit .
Modifié en dernier par vic le 17 janv. 2020, 16:48, modifié 1 fois.
Ca n'est pas en apprenant à prendre des vessies pour des lanternes qu'on apprend à voir clair en soi

San Sanchez

* [ Aucun rang ] *
Avatar du membre

Messages : 756
Enregistré le : 30 mars 2017, 09:55

Re: La croyance , un ennemi de la connaissance

Ecrit le 17 janv. 2020, 16:46

Message par San Sanchez »

La phrase d'après te parait fausse peut être?
San Sanchez a écrit : Depuis toujours l'homme croit en des tas de choses même parfois complétement idiote et pourtant depuis toujours il accumule tout de même des connaissances.
Selon toi seul les incroyants ont fait progresser la connaissance? Si oui je préfère te laisser dans ton profond délire si non tu as ta réponse.
vic a écrit :En tous cas sur un même sujet , croire et connaitre est une opposition.
Non croire que la terre est plate n'empêche pas de découvrir qu'elle ne l'est pas sauf pour les gens de mauvaises fois. Un croyant n'est pas forcement quelqu'un de mauvaise foi et un athée n'est pas forcement quelqu'un d'honnête.

De nos jours avec quelques euros de matériels ont peut envoyer une caméra dans l'espace et constater soit-même que la Terre est une planète.

Et donc quelqu'un croyant honnêtement que la terre est plate pour x raisons en faisant cette expérience pourrait très bien apprendre qu'elle n'est pas plate, sa croyance ne fait pas forcement obstacle à la connaissance.

vic

[ Incroyant ] [ Athée ]
Avatar du membre

Messages : 12603
Enregistré le : 07 juil. 2013, 16:15

Re: La croyance , un ennemi de la connaissance

Ecrit le 17 janv. 2020, 16:51

Message par vic »

a écrit :Sanchez a dit : Selon toi seul les incroyants ont fait progresser la connaissance? Si oui je préfère te laisser dans ton profond délire si non tu as ta réponse.

Un croyant peut faire progresser la connaissance dans un compartiment où il n'a pas de croyance .
Il restera alors objectif, parce qu'impartial .
Sinon ses croyances vont troubler son objectivité, surtout si ces croyances sont fortes .
La connaissance progresse dans l'impartialité .
La croyance progresse dans la partialité .
C'est une opposition .
Ca n'est pas en apprenant à prendre des vessies pour des lanternes qu'on apprend à voir clair en soi

San Sanchez

* [ Aucun rang ] *
Avatar du membre

Messages : 756
Enregistré le : 30 mars 2017, 09:55

Re: La croyance , un ennemi de la connaissance

Ecrit le 17 janv. 2020, 19:35

Message par San Sanchez »

Comme j'ai essayé de le démontrer il n'y a pas forcement opposition entre croyances et obtention de la connaissance, après beaucoup de choses peuvent freiner et faire obstacle à l'obtention de la connaissance et c'est vrai que les croyances le peuvent mais le scepticisme aussi mais il y a bcp d'autres choses, la misère, la faim, la pauvreté, la bétise, le manque de temps, le manque d’intérêt pour la réflexion, le manque de capacités intellectuelles etc...

En parlant de faire opposition à la connaissance, n'est ce pas ce que tu es entrain de faire par cette fausse généralité? En tout cas tu fais obstacle à ta propre connaissance.

Dans les siècles précédents presque tout le monde était croyant et avait des croyances relatives à la nature de l'Univers et pourtant des personnes parmi ses croyants ont tout de même fait progresser la connaissance dans ce domaine malgré leurs croyances parce que le conflit entre 2 idées contradictoires n'est pas forcement si fort que tu le penses.

J'ai une formation scientifique et parmi mes camarades de l'époque une partie étaient catholiques ça ne les à pas empêcher d'assimiler des connaissances qu'on a sur l'Univers ou sur l'évolution des espèces malgré que se soit totalement contradictoire avec ce qui est écrit dans la genèse.

La croyance et le scepticisme sont les 2 faces de la même pièce comme je disais. Si on les suit trop à fond on s'éloigne de la connaissance.

Avec modération ça va, y'a pas opposition.

L'important n'est pas d'être croyant ou athée, l'important dans l'obtention de la connaissance c'est de réflechir bien et c'est là où mettre ce qui est vrai au dessus de ce qu'on a envie de croire ou de penser est crucial. Faire le contraire est une grossière erreur très fréquente qui touche croyants comme athées.

dan26

[ Incroyant ] [ Athée ]

Messages : 4921
Enregistré le : 12 déc. 2012, 19:16

Re: La croyance , un ennemi de la connaissance

Ecrit le 18 janv. 2020, 05:13

Message par dan26 »

a écrit :San Sanchez a dit
L'important n'est pas d'être croyant ou athée, l'important dans l'obtention de la connaissance c'est de réflechir bien et c'est là où mettre ce qui est vrai au dessus de ce qu'on a envie de croire ou de penser est crucial. Faire le contraire est une grossière erreur très fréquente qui touche croyants comme athées.
je serai curieux de savoir ce que tu veux dire par là (gras) !!!j'attends ton exemple !!
Pour moi la connaissance n'est pas de réflechir bien, mais de prendre position après une longues recherches et plusieurs sources contradictoires .

Le croyant en un religion n'a souvent qu'un livre de référence et prétend détenir la vérité absolue , alors que le scientifique (et l'incroyant ), consulte des centaines de livre avant de conclure , et de plus est capable de se remettre en cause à chaque découvertes .
Amicalement

Répondre
  • Sujets similaires
    Réponses
    Vues
    Dernier message

Retourner vers « Athéisme et Religions »

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 11 invités