une preuve irréfutable...et alors ?

Forum Athée / croyant
Règles du forum
L’athéisme peut être considéré comme une attitude ou une doctrine qui ne conçoit pas l’existence ou affirme l’inexistence de quelque dieu, divinité ou entité surnaturelle que ce soit. C'est une position philosophique qui peut être formulée ainsi : il n'existe rien dans l'Univers qui ressemble de près ou de loin à ce que les croyants appellent un « dieu », ou « Dieu ».
Répondre
MonstreLePuissant

* [ Aucun rang ] *
Avatar du membre

Messages : 22053
Enregistré le : 20 févr. 2004, 13:29

Re: une preuve irréfutable...et alors ?

Ecrit le 04 janv. 2020, 10:48

Message par MonstreLePuissant »

Les preuves de dan26 sont toujours imaginaires. Il aurait la preuve qu'Akhenaton aurait imaginé le monothéisme. Il aurait donc trouvé un document contemporain écrit de la main d'Akhenaton, dans lequel il affirme : moi Akhenaton, j'ai imaginé le monothéisme.

Évidemment, dan26 garde précieusement ce document qu'il aurait trouvé lors de l'un de ses voyages en Égypte et refuse de le livrer à la communauté scientifique internationale.

Il est donc le seul à ce jour à pouvoir affirmer sans preuve, que le monothéisme a été imaginé par Akhenaton.
« La vérité est une. Si il y a des versions, il n'y a plus de vérité. »
« Ce que nous croyons en toute bonne foi n'est pas nécessairement la vérité. »
- Elizabeth Loftus
« Si on laisse à la religion la mainmise sur l'existence, elle sanctifie l'aveuglement. » - Anthony de Mello

dan26

[ Incroyant ] [ Athée ]

Messages : 4932
Enregistré le : 12 déc. 2012, 19:16

Re: une preuve irréfutable...et alors ?

Ecrit le 04 janv. 2020, 11:52

Message par dan26 »

I leo tu n'as pas répondu !!
de quelle stèle fais tu mention ?

amicalement

vic

[ Incroyant ] [ Athée ]
Avatar du membre

Messages : 12621
Enregistré le : 07 juil. 2013, 16:15

Re: une preuve irréfutable...et alors ?

Ecrit le 10 janv. 2020, 08:52

Message par vic »

a écrit :Christian k a dit : Le Dieu est philos ayant les propriétés ABC est le mème que celui de certaines religions qui a les propriétés ABC
.

Sauf que ce ABC c'est la définition du dieu surnaturel , vivant dans un monde avec des lois physiques différentes de notre . Cet ABC ne dit donc rien sur ce dieu mais au contraire pose encore plus de vide puisqu'il pose un dieu en dehors de la portée de l'intelligence humaine . C'est comme parler dans le vide en fait et courir après du vide .
Le vide on peut lui faire dire tout ce qu'on veut et en imaginer tout ce qu'on veut .
Ca n'est pas en apprenant à prendre des vessies pour des lanternes qu'on apprend à voir clair en soi

dan26

[ Incroyant ] [ Athée ]

Messages : 4932
Enregistré le : 12 déc. 2012, 19:16

Re: une preuve irréfutable...et alors ?

Ecrit le 10 janv. 2020, 13:07

Message par dan26 »

pour information:
https://www.clio.fr/BIBLIOTHEQUE/pdf/pd ... eisme_.pdf
https://www.scienceshumaines.com/akhena ... 37272.html
http://www.lesamisdhermes.com/2019/01/a ... ismes.html

etc etc
sans compter pour ceux qui sont allés en Égypte les preuves par hiéroglyphes sur les temples de se pharaon à tête aigue (de cheval ) , présenté par les archéologues comme le premier a avoir imaginé un dieu unique .
Attention de ne pas confondre avec l'hénothéisme .
donc nous avons la preuve que ce dieu du monothéisme a été imaginé tardivement par les hommes .
Le croyant dit que dieu s'est révélé tardivement aux hommes , ce qui dépasse l'entendement . Pourquoi un dieu unique tout puissant qui aime tant les hommes , auraient ils mis tant de temps , au point de laisser s'implanter des croyances des religions où il serait ignoré ?
Cela dépasse l'entendement

amicalement
Modifié en dernier par dan26 le 10 janv. 2020, 13:37, modifié 1 fois.

indian

[Religion] Foi pluralisme
Avatar du membre

Messages : 26645
Enregistré le : 25 avr. 2014, 10:14

Re: une preuve irréfutable...et alors ?

Ecrit le 10 janv. 2020, 13:32

Message par indian »

Une preuve irréfutable.:
http://william.hatcher.org/wp-content/u ... 200309.pdf


https://www.cnrtl.fr/definition/irréfutable

IRRÉFUTABLE, adj.

Que l'on ne peut réfuter.
A. − Que l'on ne peut ni discuter, ni remettre en question par une contre-proposition. Synon. inattaquable, incontestable, indiscutable, indéniable.Argument, loi, opinion irréfutable. Ce raisonnement était irréfutable, mais l'amour possède un don de double vue qui défie la logique (Bourget, Actes suivent,1926, p. 131).Davaine, Koch et Pasteur ont peu à peu apporté la démonstration irréfutable du rôle pathogène des microbes (J. Rostand, Genèse vie,1943, p. 155):
1. Il me semblait que j'avais goûté à l'arbre de science, que tous les mystères se dévoilaient, tant je me trouvais sous l'empire d'une logique nouvelle, étrange, irréfutable. Et des arguments, des raisonnements, des preuves me venaient en foule, renversés immédiatement par une preuve, un raisonnement, un argument plus fort. Maupass., Contes et nouv., t. 2, Rêves, 1882, p. 784.
− En partic. Preuve, témoignage irréfutable. Que l'on ne peut juridiquement contester. Je confirmerai bientôt (...) notre certitude commune par des témoignages irréfutables (Arnoux, Crimes innoc.,1952, p. 280):
2. Des preuves! Sans doute il est bon d'avoir des preuves, mais il est peut-être meilleur de n'en avoir pas. Je vous l'ai déjà dit, Panther : Il n'y a qu'une preuve irréfutable, les aveux du coupable (ou de l'innocent, peu importe!)... France, Île ping.,1908, p. 283.
− Emploi subst. masc. sing. à valeur de neutre. Tout prenait en lui une apparence de vraisemblable, de certain, d'irréfutable (Arnoux, Rêv. policier amat.,1945, p. 63).
B. − [Appliqué à une pers.] Que l'on ne peut contredire, dont on ne peut mettre en doute la parole ou les actes. Encore cet homme irréfutable (...) était-il un adversaire déclaré de l'Allemagne (Ambrière, Gdes vac.,1946, p. 20).
Prononc. et Orth. : [iʀ(ʀ)efytabl̥]. Att. ds Ac. dep. 1878. Étymol. et Hist. Av. 1747 (Vauvenargues, Réflexions sur le Pyrrhonisme ds Œuvres, éd. H. Bonnier, t. 1, p. 251 : principes irréfutables). Empr. au b. lat.irrefutabilis « qui ne peut être réfuté ». Fréq. abs. littér. : 146.
DÉR. 1.
Irréfutabilité, subst. fém.Caractère irréfutable, inattaquable d'un raisonnement, d'une démonstration, d'un principe. Nous étions tous (...) frappés de la nouveauté et de l'irréfutabilité du commencement de raisonnement de Rouletabille (G. Leroux, Parfum,1908, p. 154).− [iʀ(ʀ)efytabilite]. − 1reattest. prob. 1847 (Lamartine d'apr. Poitevin, Dict. ds Littré : l'irrefutabilité des oracles); de irréfutable, suff. -(i)té*.
2.
Irréfutablement, adv.D'une manière irréfutable. Synon. incontestablement, indéniablement.Il a prouvé irréfutablement l'innocence de Dreyfus et le crime de ses accusateurs (Clemenceau, Vers réparation,1899, p. 355).Un document volé et irréfutablement accusateur (Martin du G., Souv. autobiogr.,1955, p. XCVII).− [iʀ(ʀ)efytabləmɑ ̃]. Att. ds Ac. 1935. − 1reattest. 1868 (Mallarmé, Corresp., p. 273); de irréfutable, suff. -ment2*.
Unir l'humanité. Un seul Dieu. Les grandes religions de Dieu. Femmes, hommes sont égaux. Tous les préjugés sont destructeurs et doivent être abandonnés. Chercher la vérité par nous-mêmes. La science et la religion en harmonie. Nos problèmes économiques sont liés à des problèmes spirituels. La famille et son unité sont très importantes.

dan26

[ Incroyant ] [ Athée ]

Messages : 4932
Enregistré le : 12 déc. 2012, 19:16

Re: une preuve irréfutable...et alors ?

Ecrit le 10 janv. 2020, 13:43

Message par dan26 »

I leo n'a pas répondu !!! De quelles stèle faisais tu mention ?

Amicalement

vic

[ Incroyant ] [ Athée ]
Avatar du membre

Messages : 12621
Enregistré le : 07 juil. 2013, 16:15

Re: une preuve irréfutable...et alors ?

Ecrit le 10 janv. 2020, 13:45

Message par vic »

a écrit :Une preuve irréfutable.:
http://william.hatcher.org/wp-content/u ... 200309.pdf


J'ai écouté une vidéo de lien en français sur les preuves de dieu de Hatcher , j'ai trouvé ça puéril et creux .
Il pense donner des preuves alors qu'a chaque fois il part d'une croyance d'autorité .
Comme par exemple que le monde à nécessairement une origine (pour coller à ses croyances) , que la complexité prouve dieu , ou que l'univers serait l'ordre et prouverait l'existence de dieu .
Chacune de ces assertions n'est jamais démontré par Hatcher , et se dit constituer un preuve .
Il considère simplement que sa vérité est implacable et comme une évidence .
Bref , rien de nouveau sous le soleil , c'est de la pseudo logique religieuse banale et incipide .
C'est baille à iste et sur un plan logique ça ne réussit jamais à convaincre une personne qui a un temps soit peu une capacité de réflexion même moyenne .
Ca n'est pas en apprenant à prendre des vessies pour des lanternes qu'on apprend à voir clair en soi

ChristianK

Christianisme [Catholique]
Avatar du membre

Messages : 1008
Enregistré le : 09 janv. 2010, 14:46

Re: une preuve irréfutable...et alors ?

Ecrit le 27 juin 2020, 18:13

Message par ChristianK »

Le problème du texte de Hatcher c’est que c’est trop rapide et schématique.
Il simplifie beaucoup, et avec la manie Anglo d’utiliser la logique symbolique quand c’est pas vraiment nécessaire. Il donne une bonne idée de la complexité de ces choses cependant.



Pour moi comme pour tous les rationalistes , et historiens des religions , c'est une preuve incontestable pour moi

Les philosophes rationalistes, voire hyperrationalistes : Descartes, Leibniz, Spinoza étaoient tous théistes. Hegel probablement panthéiste. Facile à comprendre : si l’univers est vu comme une gigantesque axiomatique déductive, il y aura un premier principe, Dieu, comme un axiome réel (étymologiquement axiome signifie dignité)

rationalistes , et........ matérialiste ,
Strictement parlant non, pas au sens de rationalisme en histoire de la philo. Le lien est beaucoup plus entre matérialisme et empirisme (primauté de connaissance sensible, et c’est logique)
L’autre sens de rationalisme, comme chez les francs macons, est différent, il s’oppose plutôt aux approchent existentielles (le « vécu » etc).
Très important de ne pas mêler les 2.

Sauf que ce ABC c'est la définition du dieu surnaturel , vivant dans un monde avec des lois physiques différentes de notre . Cet ABC ne dit donc rien sur ce dieu mais au contraire pose encore plus de vide puisqu'il pose un dieu en dehors de la portée de l'intelligence humaine . C'est comme parler dans le vide en fait et courir après du vide .

Ignorance de l’histoire de la philo. Il n’y A pas de lois physiques pour Dieu. ET Spinoza, p.ex., nous dit beaucoup de choses sur Dieu, avec son intelligence humaine hyperrationaliste. Supposer que c’est du vide sans études sérieuses est ignorance crasse. ABC, e.g. créateur, existence nécessaIRE, non matériel.
Cependant, certains positivistes scientistes du 20e s., A. Ayer dans sa jeunesse p.ex., soutenaient la thèse que tout ce qui n’était pas science empirique était vide. Puis ils ont dû reculer car ils faisaient de la philo, et ce N.est pas de la science empirique…
`10,000 difficultés ne font pas un seul doute` (Newman)

dan26

[ Incroyant ] [ Athée ]

Messages : 4932
Enregistré le : 12 déc. 2012, 19:16

Re: une preuve irréfutable...et alors ?

Ecrit le 28 juin 2020, 06:17

Message par dan26 »

pour en revenir à la question de départ !!!
Si nous avions enfin une preuve incontestable que ce dieu existe!!!
aller chiche

Cela voudrait dont dire que des milliards d'individus se seraient trompés par la faute de dieu lui même !!!!
comment est ce possible ?
Amicalement

Répondre
  • Sujets similaires
    Réponses
    Vues
    Dernier message

Retourner vers « Athéisme et Religions »

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : J'm'interroge et 57 invités