Expériences de mort imminente

Forum Athée / croyant
Règles du forum
L’athéisme peut être considéré comme une attitude ou une doctrine qui ne conçoit pas l’existence ou affirme l’inexistence de quelque dieu, divinité ou entité surnaturelle que ce soit. C'est une position philosophique qui peut être formulée ainsi : il n'existe rien dans l'Univers qui ressemble de près ou de loin à ce que les croyants appellent un « dieu », ou « Dieu ».
Répondre
'mazalée'

* [ Aucun rang ] *
Avatar du membre

Messages : 953
Enregistré le : 06 mars 2019, 15:15

Re: Expériences de mort imminente

Ecrit le 30 août 2020, 15:49

Message par 'mazalée' »

@Estrabolio, D'accord, ça se tient. Il n'y a en effet aucune raison de ne pas faire les deux.

Sinon JMI, j'ai lu et répondrai sans doute demain...

Bonsoir :hi:

vic

[ Incroyant ] [ Athée ]
Avatar du membre

Messages : 12946
Enregistré le : 07 juil. 2013, 16:15

Re: Expériences de mort imminente

Ecrit le 31 août 2020, 06:16

Message par vic »

a écrit :Estrabolio a dit : Donc non, on ne peut pas dire que parce qu'il avait une autre solution, le cerveau n'aurait pas pu choisir celle ci.
Puisqu'on parle de camps de concentrations , beaucoup de gens ont perdu la boule en en revenant . Et beaucoup de gens qui perdent la boule délirent et voient des choses , des gens qui ne sont pas là et à qui ils parlent etc ....Ils soufrent donc bien d'hallucinations .
Souvent , quand il y a un traumatisme , le cerveau réagit en créant un autre monde dans la tête de la personne , sans doute une sorte de refuge pour amortir la souffrance impossible à gérer par le cerveau lui même .
Après le cerveau peut réagir autrement , par l'oubli , comme dans les cas de viols etc ....En gros le cerveau crée une sorte de blocage d'accès quand la personne essait d' accéder à un souvenir traumatique par la mémoire .
Ca n'est pas en apprenant à prendre des vessies pour des lanternes qu'on apprend à voir clair en soi

dan26

[ Incroyant ] [ Athée ]

Messages : 5333
Enregistré le : 12 déc. 2012, 19:16

Re: Expériences de mort imminente

Ecrit le 31 août 2020, 12:21

Message par dan26 »

a écrit :"'mazalée'" a dit
Le Dr Charbonnier, anesthésiste s'est intéressé aux EMI suite à une expérience où il a senti quelque chose sortir d'un de ses patients en train de mourir. Il l'a senti physiquement. Et il dit ceci :
"Le cerveau n'est pas un organe qui secrète de le conscience comme le foi sécrète de la bile (Dan26 (face) ), le cerveau serait un réception/émetteur d'informations. https://www.youtube.com/watch?v=4i0van5nX5o
si ce n'est qu'à 6,25 il parle de conscience dans le cerveau , et à 6, 45 de conscience hors du cerveau, deux conscience . et à 4,52 parle de dieu !!!!
a écrit :Oui, il paraît que la conscience se trouve plus performante une fois que le cerveau cesse de fonctionner.
seulement pendant 1 minute maximum , après il n'y en a plus


Amicalement

vic

[ Incroyant ] [ Athée ]
Avatar du membre

Messages : 12946
Enregistré le : 07 juil. 2013, 16:15

Re: Expériences de mort imminente

Ecrit le 01 sept. 2020, 05:32

Message par vic »

Le néant n'existe pas , c'est ce que dit la définition du néant . Néant = ce qui n'existe pas .

Nous ne sommes pas vraiment né , dans le sens où nous existions déjà en potentialité dans les gènes de nos parents et dans les circonstances possibles de notre apparition .
Nous ne sommes pas venu de rien . Avant notre supposée naissance , nous n'étions pas rien , mais une potentialité, donc une virtualité . Cet état était très proche de l'indéfini , mais pas absent totalement de toute définition, simplement pas encore très clairement défini . Donc ça n'était pas le néant .

Après la mort du corps , revenons nous à cette état virtuel ?
En quoi consiste cet état virtuel ? l'indéfini ?
Ca n'est pas en apprenant à prendre des vessies pour des lanternes qu'on apprend à voir clair en soi

J'm'interroge

[ Incroyant ] [ Athée ]
Avatar du membre

Messages : 8943
Enregistré le : 03 sept. 2013, 06:33

Re: Expériences de mort imminente

Ecrit le 01 sept. 2020, 12:30

Message par J'm'interroge »

vic a écrit :
01 sept. 2020, 05:32
Le néant n'existe pas , c'est ce que dit la définition du néant . Néant = ce qui n'existe pas .

Nous ne sommes pas vraiment né , dans le sens où nous existions déjà en potentialité dans les gènes de nos parents et dans les circonstances possibles de notre apparition .
Nous ne sommes pas venu de rien . Avant notre supposée naissance , nous n'étions pas rien , mais une potentialité, donc une virtualité . Cet état était très proche de l'indéfini , mais pas absent totalement de toute définition, simplement pas encore très clairement défini . Donc ça n'était pas le néant .

Après la mort du corps , revenons nous à cette état virtuel ?
En quoi consiste cet état virtuel ? l'indéfini ?
Je ne vois pas clairement le lien que tu fais entre virtualité et potentialité. Ce lien est-il clair pour toi ? Si oui, pourrais-tu l'expliciter ?

Mais je suis d'accord avec le fait que le concept de "néant" est creux car auto-contradictoire. Tout-à-fait.

Par contre, si tout ce qui existe est conditionné ou dépendant d'autre chose, cela implique certes que rien n'est entièrement compréhensible ni par conséquent définissable entièrement, mais surtout que tout ce qui existe est nécessairement indéfini dans ce cas. "Indéfini" dis-je, et pas forcément "non défini".

Ce qui serait éventuellement bien défini, ce ne peut donc être ni des réalités en soi, ni peut-être à plus forte raison encore des réalités d'apparaître, mais jamais que des concepts abstraits, impropres à cerner quelque réalité que ce soit, qu'elle soit d'apparaître ou en soi d'ailleurs, peu importe.

Ceci vaut bien entendu pour le concept de conscience et la réalité que l'on tenterait de cerner par ce concept.
.
Toutes les avenirs possibles existent, c'est à chacun qu'il revient de choisir par ce qu'il légitime et veut expérimenter, le chemin qu'il prend et les situations qui vont avec. À la fin tout converge, mais en attendant, les uns ne passeront pas par les mêmes situations individuelles et collectives que les autres.

'mazalée'

* [ Aucun rang ] *
Avatar du membre

Messages : 953
Enregistré le : 06 mars 2019, 15:15

Re: Expériences de mort imminente

Ecrit le 02 sept. 2020, 05:15

Message par 'mazalée' »

J'm'interroge a écrit :
30 août 2020, 12:57

Oui, j'en suis certain, sur la base que l'univers physique accessible à la mesure n'est pas nécessairement ce à quoi se réduirait la trame structurelle de la réalité en soi.
Cela explique pourquoi les scientifiques qui eux ne se basent que sur le mesurable ne voient rien de particulier de ce côté là. Cela dit si ce n'est pas mesurable ça va être dur de le capter et chacun pourra dire ce qu'il veut sur le phénomène en disant qu'il a compris lui ceci ou cela ect... C'est la porte ouverte aux gourous de toutes espèces... Sinon dans la vidéo d'Auburn dont tu as parlée, les deux intervenants ont l'air quand même de se comprendre et tomber d'accord sur certains éléments..
Je considère en effet, qu'il existe des structures en soi inaccessibles à la mesure ou à l'observation instrumentale, structures compatibles avec un traitement "hors univers"
Un traitement "hors univers" ? :shock: C'est à dire une structure extérieure à tout ce qui le compose... Soit quelque chose qui serait antérieure à sa matérialisation ?
des données collectées à partir de notre univers via nos cerveaux (et peut-être via d'autres structures ou phénomènes physiques à déterminer) et possiblement à partir d'autres univers encore, chaque univers pouvant être défini comme une configuration de possibilités liées, n'en excluant pas d'autres en soi, interconnectées.

Je considère plutôt X et Y comme des structures en soi hypothétiques, qui permettrait de traiter de l'information avec des fonctionnalités bien précises évolutives.

Une question que je me pose : pourquoi faut-il qu'il soit question dans l'affaire de données ou d'informations ? Pourquoi faudrait-il que le top du top serait d'être sur-informé ? Perso, je n'en ai rien à faire des informations de l'univers, nous sommes déjà sur-informés sur cette terre de malheur ! et ça sert à quoi ? Je le demande...
Les X pourraient être des sous-structures de Y.
Il y a donc une organisation à tout cela. Soit un sens...
Un X n'est pas censé occuper le cerveau en effet. C'est une structure qui en théorie s'informe d'un cerveau dans une temporalité donnée, l'informe en retour et produit l'expérience consciente qui reflète les échanges entre X et le cerveau avec lequel il s'est associé, quand celui-ci est en activité.
Et si à la place du verbe "informer" on mettait "interagir" ?

Bien comment dire, le cerveau avec le peu d'intelligence dont il fait preuve peut déjà comprendre ou du moins envisager ce que je dis. La preuve : je l'envisage bien.
En effet c'est déjà beaucoup. Sauf que Dan va te dire que si c'est ton cerveau qui permet de l'envisager c'est parce qu'il l'a conçu tout seul de A à Z... :wink:
Ce n'est pas prouvé, c'est hypothétique. De plus c'est difficilement prouvable pour le moment. Pour cela, il faudrait montrer par exemple que de l'information opérative apparaît quelque part dans le cerveau sans cause physique, notamment en amont d'une commande volontaire.
Oui, les recherches sur ce qu'il se passe dans le cerveau ont de beaux jours devant elles...

C'est un ressenti qu'il a eu. Perso, je ne suis pas convaincu que "quelque chose" "sortirait" du corps.
J'ai entendu quelqu'un d'autre dire la même chose et vu à quel point ça l'a traumatisé il aurait préféré ne pas ressentir la chose...
Si c'est le cas, c'est matériel. Si c'est matériel, sans récuser ce que je propose, cela signifierait que la réalité est encore beaucoup plus complexe que ce que suppose le modèle introductif que j'ai présenté.
A mon avis tout est beaucoup plus complexe et peut-être plus "con" qu'on se l'imagine. :D
X pourrait être une sous-structure de Y.
Possible dans l'hypothèse présente.
Ce serait une approche intéressante de voir en quoi Y permettrait de légitimer certaines conceptions d'un "Dieu". L'on aurait enfin un début de définition cohérente de quelque chose qui ressemblerait un peu, mais de loin, à ce que certains appellent "Dieu".
Bizarrement on y revient toujours, même de loin...
Je suppose que dans son fonctionnement désinhibé, X accéderaient à des mémoires et des fonctionnalités qu'il retrouverait et aussi à un temps propre cognitif non linéaire où tous les vécus relatifs à ses connexions cérébrales et en dehors d'elles à celle qu'il a avec Y, seraient accessibles et coexisteraient d'une manière plus ou moins organique.
(C'est hypothétique, je n'affirme rien.)
Donc X n'est pas au mieux sur terre. Il est inhibé par le piètre degré de notre civilisation qui n'évolue pas mais involue comme dit Auburn et Lao Tseu... Je dis peut-être n'importe quoi...
Il y a peut-être aussi de quoi supposer que ce que l'on appelle le subconscient via les ères cérébrales liées, pourraient être bien plus connecté à X dans le sens (X -----> cerveau), que la conscience ordinaire via les ères dévolues à l'analyse rationnelle et à ce qui fait notre notre vécu ordinaire.

Autrement dit : si nous reconnections mieux nos hémisphères et les différentes couches de notre cerveau, peut-être que nous serions beaucoup plus informés en conscience par notre supconscient, autrement dit : par des fonctionnalités cachées de X tant qu'il y a activité cérébrale.
C'est possible mais comment se fait-il que tout cela ne soit pas flagrant, en un mot que ce soit mystérieux.

Cela me rappelle une phrase du capitaine Achab dans Moby Dick "pourquoi Dieu ne se manifeste t-il que via des choses floues et grotesques de sorcières à la marmite ?".

Lui aurait voulu que Dieu lui parlasse d'homme à homme... :D

vic

[ Incroyant ] [ Athée ]
Avatar du membre

Messages : 12946
Enregistré le : 07 juil. 2013, 16:15

Re: Expériences de mort imminente

Ecrit le 02 sept. 2020, 09:12

Message par vic »

a écrit :J'minterroge a dit : Par contre, si tout ce qui existe est conditionné ou dépendant d'autre chose, cela implique certes que rien n'est entièrement compréhensible ni par conséquent définissable entièrement, mais surtout que tout ce qui existe est nécessairement indéfini dans ce cas. "Indéfini" dis-je, et pas forcément "non défini".
Oui j'ai la même conclusion .
a écrit :Mazalée a dit : Cela me rappelle une phrase du capitaine Achab dans Moby Dick "pourquoi Dieu ne se manifeste t-il que via des choses floues et grotesques de sorcières à la marmite ?".
Oui , puis tu as toujours dans la bible ce "les voies de dieu sont impénétrables " etc ....
Tout ça ressemble à l'indéfini , et on ne voit pas pourquoi appeler"l'indéfini" dieu .
Ca n'est pas en apprenant à prendre des vessies pour des lanternes qu'on apprend à voir clair en soi

J'm'interroge

[ Incroyant ] [ Athée ]
Avatar du membre

Messages : 8943
Enregistré le : 03 sept. 2013, 06:33

Re: Expériences de mort imminente

Ecrit le 02 sept. 2020, 10:19

Message par J'm'interroge »

J'm'interroge a écrit :
30 août 2020, 12:57
Oui, j'en suis certain, sur la base que l'univers physique accessible à la mesure n'est pas nécessairement ce à quoi se réduirait la trame structurelle de la réalité en soi.
'mazalée' a écrit :
02 sept. 2020, 05:15
Cela explique pourquoi les scientifiques qui eux ne se basent que sur le mesurable ne voient rien de particulier de ce côté là.
Normal. Mais la physique moderne à pu montrer qu'il n'existe pas de propriétés cachées locales, ce qui revient à dire que s'il existe des propriétés cachées comme le suppose le réalisme scientifique (qui est avant tout une position métaphysique elle aussi), qu'elles ne sont pas locales. Autrement dit : cela ouvre la voie à l'existence de propriétés en soi non locales et non nécessairement limitées à celles qui peuvent être suggérées par la simple observation et mesure. Autrement dit encore : selon la physique elle-même, l'univers observable est mesurable n'est pas nécessairement le seul qu'il existe ni la toute réalité.

'mazalée' a écrit :
02 sept. 2020, 05:15
Cela dit si ce n'est pas mesurable ça va être dur de le capter et chacun pourra dire ce qu'il veut sur le phénomène en disant qu'il a compris lui ceci ou cela ect... C'est la porte ouverte aux gourous de toutes espèces...
Certes, mais c'est déjà le cas avec tout ce que la science n'explique pas encore.

Après, tant que c'est cohérent et que ce n'est que supposé, je ne vois pas le problème. Il faut toujours pouvoir juger de la cohérence d'un propos quel qu'il soit et c'est assez facile.

'mazalée' a écrit :
02 sept. 2020, 05:15
Sinon dans la vidéo d'Auburn dont tu as parlée, les deux intervenants ont l'air quand même de se comprendre et tomber d'accord sur certains éléments..
Certes, mais je ne me base jamais sur un consensus pour savoir si un propos est cohérent et plausible.

Auburn parle à partir de son expérience subjective, or ce que l'on conclut de son expérience subjective est toujours discutable hors du champ de la vérification expérimentale scientifique. Le problème : cette dernière se heurte à ses limites.

J'm'interroge a écrit :
30 août 2020, 12:57
Je considère en effet, qu'il existe des structures en soi inaccessibles à la mesure ou à l'observation instrumentale, structures compatibles avec un traitement "hors univers"
'mazalée' a écrit :
02 sept. 2020, 05:15
Un traitement "hors univers" ? :shock: C'est à dire une structure extérieure à tout ce qui le compose... Soit quelque chose qui serait antérieure à sa matérialisation ?
La matérialisation de l'univers dans le temps n'est qu'une vue de l'esprit mazalée.

J'm'interroge a écrit :
30 août 2020, 12:57
des données collectées à partir de notre univers via nos cerveaux (et peut-être via d'autres structures ou phénomènes physiques à déterminer) et possiblement à partir d'autres univers encore, chaque univers pouvant être défini comme une configuration de possibilités liées, n'en excluant pas d'autres en soi, interconnectées.

Je considère plutôt X et Y comme des structures en soi hypothétiques, qui permettrait de traiter de l'information avec des fonctionnalités bien précises évolutives.
'mazalée' a écrit :
02 sept. 2020, 05:15
Une question que je me pose : pourquoi faut-il qu'il soit question dans l'affaire de données ou d'informations ? Pourquoi faudrait-il que le top du top serait d'être sur-informé ? Perso, je n'en ai rien à faire des informations de l'univers, nous sommes déjà sur-informés sur cette terre de malheur ! et ça sert à quoi ? Je le demande...
La structure de l'ADN c'est quoi mazalée ? Serait-elle sur-informée ?

On parle d'information par ce que c'est par des informations et en tant qu'informations que nous abordons toute structure.

J'm'interroge a écrit :
30 août 2020, 12:57
Les X pourraient être des sous-structures de Y.
'mazalée' a écrit :
02 sept. 2020, 05:15
Il y a donc une organisation à tout cela. Soit un sens...
Il ne faudrait pas croire qu'une structure ait nécessairement un sens. La question du sens est également une vue de l'esprit.

J'm'interroge a écrit :
30 août 2020, 12:57
Un X n'est pas censé occuper le cerveau en effet. C'est une structure qui en théorie s'informe d'un cerveau dans une temporalité donnée, l'informe en retour et produit l'expérience consciente qui reflète les échanges entre X et le cerveau avec lequel il s'est associé, quand celui-ci est en activité.
'mazalée' a écrit :
02 sept. 2020, 05:15
Et si à la place du verbe "informer" on mettait "interagir" ?
On peut parler d'interactions oui. Mais il s'agirait bien d'informations et d'échange d'informations relativement à des structures connexes.

J'm'interroge a écrit :
30 août 2020, 12:57
Bien comment dire, le cerveau avec le peu d'intelligence dont il fait preuve peut déjà comprendre ou du moins envisager ce que je dis. La preuve : je l'envisage bien.
'mazalée' a écrit :
02 sept. 2020, 05:15
En effet c'est déjà beaucoup. Sauf que Dan va te dire que si c'est ton cerveau qui permet de l'envisager c'est parce qu'il l'a conçu tout seul de A à Z... :wink:
Il ne pourrait pas non plus le prouver. Mais je suppose comme lui que c'est bien ici mon petit cerveau qui permet d'envisager ce dont je parle ici, et peut-être avec l'aides de quelques autres qui ont également développé ce genre d'hypothèses.

J'm'interroge a écrit :
30 août 2020, 12:57
Ce n'est pas prouvé, c'est hypothétique. De plus c'est difficilement prouvable pour le moment. Pour cela, il faudrait montrer par exemple que de l'information opérative apparaît quelque part dans le cerveau sans cause physique, notamment en amont d'une commande volontaire.
'mazalée' a écrit :
02 sept. 2020, 05:15
Oui, les recherches sur ce qu'il se passe dans le cerveau ont de beaux jours devant elles...
Il faudrait notamment voir ce qui se passe dans certaines structures cérébrales à l'échelle micro-physique. Ce que nous sommes encore très loin d'être en mesure de faire.

J'm'interroge a écrit :
30 août 2020, 12:57
Si c'est le cas, c'est matériel. Si c'est matériel, sans récuser ce que je propose, cela signifierait que la réalité est encore beaucoup plus complexe que ce que suppose le modèle introductif que j'ai présenté.
'mazalée' a écrit :
02 sept. 2020, 05:15
A mon avis tout est beaucoup plus complexe et peut-être plus "con" qu'on se l'imagine. :D
C'est beaucoup plus complexe que ce que l'on peut s'imaginer, bien évidemment. Plus con ? Je ne pense pas.

J'm'interroge a écrit :
30 août 2020, 12:57
X pourrait être une sous-structure de Y.
'mazalée' a écrit :
02 sept. 2020, 05:15
Possible dans l'hypothèse présente.
Oui. C'est ce que je suppose. Je pourrais le rajouter dans ma liste d'hypothèses.

J'm'interroge a écrit :
30 août 2020, 12:57
Ce serait une approche intéressante de voir en quoi Y permettrait de légitimer certaines conceptions d'un "Dieu". L'on aurait enfin un début de définition cohérente de quelque chose qui ressemblerait un peu, mais de loin, à ce que certains appellent "Dieu".
'mazalée' a écrit :
02 sept. 2020, 05:15
Bizarrement on y revient toujours, même de loin...
Seulement ceux qui y voient un éventuel rapport y reviennent. Perso le "Dieu" des croyances ne m'intéresse pas.

J'm'interroge a écrit :
30 août 2020, 12:57
Je suppose que dans son fonctionnement désinhibé, X accéderaient à des mémoires et des fonctionnalités qu'il retrouverait et aussi à un temps propre cognitif non linéaire où tous les vécus relatifs à ses connexions cérébrales et en dehors d'elles à celle qu'il a avec Y, seraient accessibles et coexisteraient d'une manière plus ou moins organique.
(C'est hypothétique, je n'affirme rien.)
'mazalée' a écrit :
02 sept. 2020, 05:15
Donc X n'est pas au mieux sur terre. Il est inhibé par le piètre degré de notre civilisation qui n'évolue pas mais involue comme dit Auburn et Lao Tseu... Je dis peut-être n'importe quoi...
X n'est pas sur Terre. L'involution d'une civilisation c'est dans une linéarité temporelle que cela se conçoit. X se connecte à des cérébralités ou non selon se qu'il a a collecter comme données et éventuellement selon ce qu'il a à faire.

J'm'interroge a écrit :
30 août 2020, 12:57
Il y a peut-être aussi de quoi supposer que ce que l'on appelle le subconscient via les ères cérébrales liées, pourraient être bien plus connecté à X dans le sens (X -----> cerveau), que la conscience ordinaire via les ères dévolues à l'analyse rationnelle et à ce qui fait notre notre vécu ordinaire.

Autrement dit : si nous reconnections mieux nos hémisphères et les différentes couches de notre cerveau, peut-être que nous serions beaucoup plus informés en conscience par notre supconscient, autrement dit : par des fonctionnalités cachées de X tant qu'il y a activité cérébrale.
'mazalée' a écrit :
02 sept. 2020, 05:15
C'est possible mais comment se fait-il que tout cela ne soit pas flagrant, en un mot que ce soit mystérieux.
Rappelle-toi que nous n'avons qu'un tout petit cerveau très limité dans ses fonctions. Et que si X est en mode restreint, ce n'est pas avec nos tout petits cerveaux limités que nous sommes en mesure d'en comprendre en profondeur les raisons, s'il y en a.

'mazalée' a écrit :
02 sept. 2020, 05:15
Cela me rappelle une phrase du capitaine Achab dans Moby Dick "pourquoi Dieu ne se manifeste t-il que via des choses floues et grotesques de sorcières à la marmite ?".
Melville n'a sans doute jamais testé la moindre recette de sorcière. Il parle de choses floues et grotesques d'après lui. Qui n'a jamais vu ou voit très mal, ne peut pas s'imaginer la splendeur colorés et nette d'un paysage grandiose.

'mazalée' a écrit :
02 sept. 2020, 05:15
Lui aurait voulu que Dieu lui parlasse d'homme à homme... :D
Avec des mots d'hommes et tournures qu'il puisse comprendre ?

Ce serait peut-être comme vouloir expliquer la relativité générale à un piaf en faisant cui cui.

____________

J'm'interroge a écrit :Par contre, si tout ce qui existe est conditionné ou dépendant d'autre chose, cela implique certes que rien n'est entièrement compréhensible ni par conséquent définissable entièrement, mais surtout que tout ce qui existe est nécessairement indéfini dans ce cas. "Indéfini" dis-je, et pas forcément "non défini".
vic a écrit :
02 sept. 2020, 09:12
Oui j'ai la même conclusion .
Mais tu n'es pas d'accord avec ce que je disais ensuite ?
J'm'interroge a écrit :Ce qui serait éventuellement bien défini, ce ne peut donc être ni des réalités en soi, ni peut-être à plus forte raison encore des réalités d'apparaître, mais jamais que des concepts abstraits, impropres à cerner quelque réalité que ce soit, qu'elle soit d'apparaître ou en soi d'ailleurs, peu importe.

Ceci vaut bien entendu pour le concept de conscience et la réalité que l'on tenterait de cerner par ce concept.
C'était selon moi ce qu'il y avait de plus important à comprendre.
.
Toutes les avenirs possibles existent, c'est à chacun qu'il revient de choisir par ce qu'il légitime et veut expérimenter, le chemin qu'il prend et les situations qui vont avec. À la fin tout converge, mais en attendant, les uns ne passeront pas par les mêmes situations individuelles et collectives que les autres.

'mazalée'

* [ Aucun rang ] *
Avatar du membre

Messages : 953
Enregistré le : 06 mars 2019, 15:15

Re: Expériences de mort imminente

Ecrit le 02 sept. 2020, 11:39

Message par 'mazalée' »

J'm'interroge a écrit :
02 sept. 2020, 10:19

Il ne pourrait pas non plus le prouver. Mais je suppose comme lui que c'est bien ici mon petit cerveau qui permet d'envisager ce dont je parle ici, et peut-être avec l'aides de quelques autres qui ont également développé ce genre d'hypothèses.
De toute façon les choses pourraient être ce que dit Dan si elles n'étaient pas ce qu'elles sont, soit incommensurables et effarantes. Il est impossible que tout ce qui nous entoure ne soit que ce qu'il a l'air d'être pour un esprit cartésien occidental athée.

X n'est pas sur Terre. L'involution d'une civilisation c'est dans une linéarité temporelle que cela se conçoit. X se connecte à des cérébralités ou non selon se qu'il a a collecter comme données et éventuellement selon ce qu'il a à faire.
Donc X peut avoir quelque chose à faire ? Tout ne se passe pas comme ça...

Sinon oui mais se connecter à une cérébralité au XXIème siècle est-il pareil que se connecter à une cérébralitéen - 30 000 avant JC ? Normalement non.

Melville n'a sans doute jamais testé la moindre recette de sorcière. Il parle de choses floues et grotesques d'après lui. Qui n'a jamais vu ou voit très mal, ne peut pas s'imaginer la splendeur colorés et nette d'un paysage grandiose.
C'est le capitaine Achab qui dit ça, et il chasse la baleine blanche pour venger l'homme d'avoir à se plier à sa faiblesse. Et ce qu'il considère comme un affront c'est que tout se passe comme s'il ne se passait rien de spécial et qu'il faille s'en contenter.

:hi:

J'm'interroge

[ Incroyant ] [ Athée ]
Avatar du membre

Messages : 8943
Enregistré le : 03 sept. 2013, 06:33

Re: Expériences de mort imminente

Ecrit le 02 sept. 2020, 14:41

Message par J'm'interroge »

J'm'interroge a écrit :
02 sept. 2020, 10:19
Il ne pourrait pas non plus le prouver. Mais je suppose comme lui que c'est bien ici mon petit cerveau qui permet d'envisager ce dont je parle ici, et peut-être avec l'aides de quelques autres qui ont également développé ce genre d'hypothèses.
'mazalée' a écrit :
02 sept. 2020, 11:39
De toute façon les choses pourraient être ce que dit Dan si elles n'étaient pas ce qu'elles sont, soit incommensurables et effarantes. Il est impossible que tout ce qui nous entoure ne soit que ce qu'il a l'air d'être pour un esprit cartésien occidental athée.
Dan26 n'est pas si cartésien que ça. Le cartésianisme lui non plus n'est pas ce que l'on croit, puisqu'il suppose entre autres choses une dualité esprit-matière que dan26 rejette.

Descartes aurait même localisé le point de contact entre l'esprit et le corps quelque part dans la glande pinéale.

J'm'interroge a écrit :
02 sept. 2020, 10:19
X n'est pas sur Terre. L'involution d'une civilisation c'est dans une linéarité temporelle que cela se conçoit. X se connecte à des cérébralités ou non selon se qu'il a a collecter comme données et éventuellement selon ce qu'il a à faire.
'mazalée' a écrit :
02 sept. 2020, 11:39
Donc X peut avoir quelque chose à faire ? Tout ne se passe pas comme ça...

Sinon oui mais se connecter à une cérébralité au XXIème siècle est-il pareil que se connecter à une cérébralitéen - 30 000 avant JC ? Normalement non.
J'ai une petite idée sur ce qui fait qu'un X se connecterait à un cerveau plutôt qu'à un autre, en un lieu plutôt qu'un autre et à une époque plutôt qu'une autre.

J'm'interroge a écrit :
02 sept. 2020, 10:19
Melville n'a sans doute jamais testé la moindre recette de sorcière. Il parle de choses floues et grotesques d'après lui. Qui n'a jamais vu ou voit très mal, ne peut pas s'imaginer la splendeur colorés et nette d'un paysage grandiose.
'mazalée' a écrit :
02 sept. 2020, 11:39
C'est le capitaine Achab qui dit ça, et il chasse la baleine blanche pour venger l'homme d'avoir à se plier à sa faiblesse. Et ce qu'il considère comme un affront c'est que tout se passe comme s'il ne se passait rien de spécial et qu'il faille s'en contenter.
C'est vrai, tu as raison, c'est Achab.
.
Toutes les avenirs possibles existent, c'est à chacun qu'il revient de choisir par ce qu'il légitime et veut expérimenter, le chemin qu'il prend et les situations qui vont avec. À la fin tout converge, mais en attendant, les uns ne passeront pas par les mêmes situations individuelles et collectives que les autres.

dan26

[ Incroyant ] [ Athée ]

Messages : 5333
Enregistré le : 12 déc. 2012, 19:16

Re: Expériences de mort imminente

Ecrit le 02 sept. 2020, 15:04

Message par dan26 »

a écrit :mazalée'"a dit
De toute façon les choses pourraient être ce que dit Dan si elles n'étaient pas ce qu'elles sont, soit incommensurables et effarantes. Il est impossible que tout ce qui nous entoure ne soit que ce qu'il a l'air d'être pour un esprit cartésien occidental athée.
tout le problème de fond est là , c'est inconcevable, et surtout insupportable pour certains, raison pour laquelle je dis souvent : certains ont besoin de merveilleux , et d'autre pas . quand on a compris cela on a les solutions, il n'y a plus de problèmes .


Ce qui ont besoin de merveilleux , l'imaginent , et les autres n'en on pas besoin . Où est le problème ............je n'en vois aucun
amicalement

Ajouté 6 minutes 37 secondes après :
a écrit :"J'm'interroge" a dit
Dan26 n'est pas si cartésien que ça. Le cartésianisme lui non plus n'est pas ce que l'on croit, puisqu'il suppose entre autres choses une dualité esprit-matière que dan26 rejette.
tu ne m'as donc pas lu , je pense simplement que la matière crée l'esprit . Sujet abordé quand nous parlons du cerveau
Amicalement .

'mazalée'

* [ Aucun rang ] *
Avatar du membre

Messages : 953
Enregistré le : 06 mars 2019, 15:15

Re: Expériences de mort imminente

Ecrit le 03 sept. 2020, 02:12

Message par 'mazalée' »

dan26 a écrit :
02 sept. 2020, 15:10
tout le problème de fond est là , c'est inconcevable, et surtout insupportable pour certains, raison pour laquelle je dis souvent : certains ont besoin de merveilleux , et d'autre pas . quand on a compris cela on a les solutions, il n'y a plus de problèmes .


Ce qui ont besoin de merveilleux , l'imaginent , et les autres n'en on pas besoin . Où est le problème ............je n'en vois aucun
amicalement
La vie n'est-elle déjà pas merveilleuse en soi (au sens inexplicable ou inconcevable comme tu dis) ? Donne une explication non merveilleuse (inconcevable) à la vie ? Déjà parler du sens de la vie, ou parler de la vie tout court c'est faire dans le merveilleux. L'idéal étant de ne pas en parler du tout.

Ajouté 2 minutes 27 secondes après :
J'm'interroge a écrit :
02 sept. 2020, 14:41

J'ai une petite idée sur ce qui fait qu'un X se connecterait à un cerveau plutôt qu'à un autre, en un lieu plutôt qu'un autre et à une époque plutôt qu'une autre.
S'il ne se connecte pas par nécessité c'est qu'il a un projet...

vic

[ Incroyant ] [ Athée ]
Avatar du membre

Messages : 12946
Enregistré le : 07 juil. 2013, 16:15

Re: Expériences de mort imminente

Ecrit le 03 sept. 2020, 04:23

Message par vic »

a écrit :J'minterroge a dit : Ce qui serait éventuellement bien défini, ce ne peut donc être ni des réalités en soi, ni peut-être à plus forte raison encore des réalités d'apparaître, mais jamais que des concepts abstraits, impropres à cerner quelque réalité que ce soit, qu'elle soit d'apparaître ou en soi d'ailleurs, peu importe.

Ceci vaut bien entendu pour le concept de conscience et la réalité que l'on tenterait de cerner par ce concept.

Oui , je suis d'accord .
Quand je mettais en doute la réalité de la conscience , c'est dans ce sens .
En fait la conscience est un concept flou et mal défini , qui ne veut pas dire grand chose en soi .
a écrit :J'minterroge a dit : De toute façon les choses pourraient être ce que dit Dan si elles n'étaient pas ce qu'elles sont, soit incommensurables et effarantes. Il est impossible que tout ce qui nous entoure ne soit que ce qu'il a l'air d'être pour un esprit cartésien occidental athée.
Personne ne sait clairement définir ce qu'est la conscience par exemple , c'est juste une chose qu'on se contente de croire d'autorité . Hors la conscience est un concept flou et mal défini . Donc prétendre qu'un truc mal défini sort du corps pour aller dans un ailleurs ou un paradis .... Effectivement si on fonctionne par le flou et l'amalgame , on peut en arriver à croire un peu tout ce qu'on veut .Idem pour l'âme , dieu etc ... qui sont des concepts flous et mal définis .Les religions sont passées maitres dans la science du nébuleux .
Ca n'est pas en apprenant à prendre des vessies pour des lanternes qu'on apprend à voir clair en soi

ESTHER1

* [ Aucun rang ] *
Avatar du membre

Messages : 1743
Enregistré le : 01 janv. 2016, 14:08
Réponses : 1

Re: Expériences de mort imminente

Ecrit le 03 sept. 2020, 04:34

Message par ESTHER1 »

Après la mort, aller de salles d' attentes en salle d' attentes ou salles des "pas perdus " n' a rien de réconfortant ! J' espère que Mormon va nous trouver autre chose !

J'm'interroge

[ Incroyant ] [ Athée ]
Avatar du membre

Messages : 8943
Enregistré le : 03 sept. 2013, 06:33

Re: Expériences de mort imminente

Ecrit le 03 sept. 2020, 11:55

Message par J'm'interroge »

J'm'interroge a écrit :
02 sept. 2020, 14:41
J'ai une petite idée sur ce qui fait qu'un X se connecterait à un cerveau plutôt qu'à un autre, en un lieu plutôt qu'un autre et à une époque plutôt qu'une autre.
'mazalée' a écrit :
03 sept. 2020, 02:14
S'il ne se connecte pas par nécessité c'est qu'il a un projet...
Tout absolument tout obéit à la nécessité.

Ceci dit, X peut hypothétiquement faire des choix.

____________

mazalée a écrit : De toute façon les choses pourraient être ce que dit Dan si elles n'étaient pas ce qu'elles sont, soit incommensurables et effarantes. Il est impossible que tout ce qui nous entoure ne soit que ce qu'il a l'air d'être pour un esprit cartésien occidental athée.
dan26 a écrit :
02 sept. 2020, 15:10
tout le problème de fond est là , c'est inconcevable, et surtout insupportable pour certains, raison pour laquelle je dis souvent : certains ont besoin de merveilleux , et d'autre pas . quand on a compris cela on a les solutions, il n'y a plus de problèmes .
C'est également tout aussi inconcevable et insupportable pour d'autres qu'il puisse y avoir des réalités qui échappent à leur petite compréhension des choses.

C'est tout aussi important à comprendre et à assimiler.

dan26 a écrit :
02 sept. 2020, 15:10
Ce qui ont besoin de merveilleux , l'imaginent , et les autres n'en on pas besoin . Où est le problème ............je n'en vois aucun
Le problème c'est que dans un cas comme dans l'autre cela traduit un manque d'objectivité.

C'est toi qui dis qu'ils l'imaginent. Une E.M.I. par exemple, puisque c'est le sujet c'est quand même quelque chose d'extra-ordinaire. En faire une banale hallucination trahit tout autant un présupposé métaphysique, celui d'un matérialisme réductionniste.

Tu as tout aussi besoin que les autres que ce soit un truc qui s'explique comme tu l'entends.


J'm'interroge a écrit : Dan26 n'est pas si cartésien que ça. Le cartésianisme lui non plus n'est pas ce que l'on croit, puisqu'il suppose entre autres choses une dualité esprit-matière que dan26 rejette.
dan26 a écrit :
02 sept. 2020, 15:10
tu ne m'as donc pas lu , je pense simplement que la matière crée l'esprit . Sujet abordé quand nous parlons du cerveau
Je t'ai très bien lu, fais en autant avec mes propos. Tu rejettes bien une dualité esprit-matière.

Ta position n'est pas du tout celle du cartésianisme (= philosophie de Descartes), lequel considère l'esprit non comme une création de la matière mais comme un principe autre, en relation avec celle-ci par le biais du cerveau et plus précisément par un point de contact que Descartes situait dans la glande pinéale, comme je l'ai rappelé plus haut.

______________

J'm'interroge a écrit :Ce qui serait éventuellement bien défini, ce ne peut donc être ni des réalités en soi, ni peut-être à plus forte raison encore des réalités d'apparaître, mais jamais que des concepts abstraits, impropres à cerner quelque réalité que ce soit, qu'elle soit d'apparaître ou en soi d'ailleurs, peu importe.

Ceci vaut bien entendu pour le concept de conscience et la réalité que l'on tenterait de cerner par ce concept.
vic a écrit :
03 sept. 2020, 04:23
Oui , je suis d'accord .
Quand je mettais en doute la réalité de la conscience , c'est dans ce sens .
En fait la conscience est un concept flou et mal défini , qui ne veut pas dire grand chose en soi .
Un concept ne veut jamais rien dire en soi. Un concept n'a de sens que dans une dialectique.

La conscience n'est pas un concept flou quand il est défini comme je le fais : "ensemble d'apparences associées telles qu'elles se présentent".

Avec un tel concept de conscience ainsi défini, l'on ne peut pas l'évincer et en même temps ne pas nier une réalité, celle des apparences en tant que telles.
- Et je note que l'on peut en dire des choses cohérentes.

mazalée a écrit :De toute façon les choses pourraient être ce que dit Dan si elles n'étaient pas ce qu'elles sont, soit incommensurables et effarantes. Il est impossible que tout ce qui nous entoure ne soit que ce qu'il a l'air d'être pour un esprit cartésien occidental athée.
vic a écrit :
03 sept. 2020, 04:23
Personne ne sait clairement définir ce qu'est la conscience par exemple , c'est juste une chose qu'on se contente de croire d'autorité .
Pas du tout !

vic a écrit :
03 sept. 2020, 04:23
Hors la conscience est un concept flou et mal défini . Donc prétendre qu'un truc mal défini sort du corps pour aller dans un ailleurs ou un paradis .... Effectivement si on fonctionne par le flou et l'amalgame , on peut en arriver à croire un peu tout ce qu'on veut .Idem pour l'âme , dieu etc ... qui sont des concepts flous et mal définis .Les religions sont passées maitres dans la science du nébuleux .
Ok. Là tu parles d'une définition qui n'est pas la mienne. Je n'ai jamais pour ma part prétendu ce genre de choses.
.
Modifié en dernier par J'm'interroge le 03 sept. 2020, 17:56, modifié 1 fois.
Toutes les avenirs possibles existent, c'est à chacun qu'il revient de choisir par ce qu'il légitime et veut expérimenter, le chemin qu'il prend et les situations qui vont avec. À la fin tout converge, mais en attendant, les uns ne passeront pas par les mêmes situations individuelles et collectives que les autres.

Répondre
  • Sujets similaires
    Réponses
    Vues
    Dernier message

Retourner vers « Athéisme et Religions »

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 29 invités