Expériences de mort imminente

Forum Athée / croyant
Règles du forum
L’athéisme peut être considéré comme une attitude ou une doctrine qui ne conçoit pas l’existence ou affirme l’inexistence de quelque dieu, divinité ou entité surnaturelle que ce soit. C'est une position philosophique qui peut être formulée ainsi : il n'existe rien dans l'Univers qui ressemble de près ou de loin à ce que les croyants appellent un « dieu », ou « Dieu ».
Répondre
dan26

[ Incroyant ] [ Athée ]

Messages : 5341
Enregistré le : 12 déc. 2012, 19:16

Re: Expériences de mort imminente

Ecrit le 28 août 2020, 09:52

Message par dan26 »

vic a écrit :
28 août 2020, 07:55
On ne peut pas voir une illusion , tout simplement parce qu'au moment même où on pense la voir , elle a déjà disparue . C'est pourtant simple à comprendre . Vous vous accrochez désespérément un abus du langage .
Pour voir une illusion , il faut la reconnaitre , et pour la reconnaitre il faut prendre conscience que c'est une illusion et donc ça n'est plus une illusion au même moment .
Une illusion est une idée inférée , mais non vérifiable .
C'est la même chose pour une réalité .
On ne peut pas voir une apparence .Une apparence n'a pas de statut d'être ou de non être , elle est indéfinie .
Quand on prétend voir une apparence , c'est juste un abus du langage .
je vais chercher un cachet d’Aspirine pour le mal de tête , et vais essayer de comprendre .

Amicalement

'mazalée'

* [ Aucun rang ] *
Avatar du membre

Messages : 967
Enregistré le : 06 mars 2019, 15:15

Re: Expériences de mort imminente

Ecrit le 30 août 2020, 03:45

Message par 'mazalée' »

J'm'interroge a écrit :
27 août 2020, 19:39

Pourquoi dis-tu "donc" ?
C'est ce vers quoi mène l'hypothèse. Disons que c'est mon hypothèse de ton hypothèse.

Le cerveau garde des choses en mémoire, oui.
Il traite des données oui.

Comme une chose consciente ? -----> Pas nécessairement, rien ne le prouve.
Cela voudrait dire que ce n'est pas parce que le cerveau a la fonction de garder en mémoire et de traiter des infos que le fonction de la conscience est la même exclusivement...
Mais comme une chose intelligente oui. Le cerveau est intelligent.
Ok


Comment ça "Donc" ?

Ici je le présente sous forme d'hypothèse, mais c'est un fait scientifique : les contenus conscients qui sont les nôtres sont pour la plupart (au moins) liés à des activités du cerveau et à des structures fonctionnelles cérébrales.
Cela suppose que l'activité intelligente du cerveau sert le fait conscient en ce qui le concerne.


Non.

Si X était une structure dans le cerveau, quel intérêt d'envisager X ?
En effet. Mais es-tu certain que X peut existe même hypothétiquement ? Et si oui sur quoi tu te bases ?
Pour t'aider, considère ces nouveaux points à intercaler :

- Considérons vraie à titre d'exercice logique la possibilité toute hypothétique que X n'est pas une structure observable, ni dans le cerveau ni ailleurs dans notre espace-temps.

et

- Considérons vraie à titre d'exercice logique la possibilité toute hypothétique que Y n'est pas une structure observable, ni dans le cerveau ni ailleurs dans notre espace-temps.

et

- Considérons vraie à titre d'exercice logique la possibilité toute hypothétique que ces autres sources d'informations ne sont pas nécessairement liées à une structure observable, ni dans le cerveau ni ailleurs dans notre espace-temps.
D'accord, considérons, donc X et Y sont des sources d'informations, soit des choses qui savent de choses.

- (1) : Qui parle de concurrence ? Pourquoi y aurait-il concurrence ?
C'était dans l'hypothèse qu'il y avait deux occupants au cerveau. Or non puisque X n'occupe rien, il serait (selon m'a compréhension de ton hypothèse).
Selon le modèle proposé, le cerveau à lui seul ne permet pas une conscience.
Intéressant ! Comment le sait-on, c'est prouvé scientifiquement ? Et puis qu'est-ce que la conscience ? Le mot est-il adéquat ?... car c'est le cerveau qui a élaboré ce mot...
- (3) : Ce serait à examiner en détail si c'est un parasite, un métasymbiote ou autre chose encore qui utiliserait le cerveau et via le cerveau, le corps et via le corps...
Le Dr Charbonnier, anesthésiste s'est intéressé aux EMI suite à une expérience où il a senti quelque chose sortir d'un de ses patients en train de mourir. Il l'a senti physiquement. Et il dit ceci :
"Le cerveau n'est pas un organe qui secrète de le conscience comme le foi sécrète de la bile (Dan26 (face) ), le cerveau serait un réception/émetteur d'informations. https://www.youtube.com/watch?v=4i0van5nX5o
Ceci dit, dans l'autre modèle que j'ai sous la main qui ressemble à celui que j'ai proposé ici, cette histoire de cerveau "émetteur" sera précisée. Ce sera plus explicités en termes d' "effets frontière", d'informations et d'outputs et d'inputs.
SI tu peux me l'envoyer en MP cet autre modèle, merci :)

ainsi qu'une connexion avec une autre structure encore, appelons là Y, également capable de traiter de l'information mais beaucoup plus massivement,
X serait contenu dans Y ?
connectant par elle les autres X entre eux et peut-être aussi à d'autres sources d'informations encore, extérieures à Y.
Dieu ou le truc suprême ? :shock:

- Considérons vraie à titre d'exercice logique la possibilité toute hypothétique qu'à la mort physique la connexion du cerveau avec X se rompt, désinhibant alors les autres fonctionnalités de X et la connexion de X avec Y, connectant par là X avec les autres X et peut-être à ces autres sources d'informations.
Oui, il paraît que la conscience se trouve plus performante une fois que le cerveau cesse de fonctionner.
- Considérons vraie à titre d'exercice logique la possibilité toute hypothétique qu'à la mort physique X et/ou Y prendraient le relais du cerveau organique.
Donc d'occuper le cerveau n'était pas le top. Pourquoi y venir faire un tour alors ? A moins que X n'ai pas eu le choix et soit partout à la fois ou il est propice qu'elle soit...
------> L'on comprend que dans le cadre de cette ensemble d'hypothèses, tant qu'une activité cérébrale quelle qu'elle soit existe, constater une altération des contenus conscients liés au cerveau par une action neutralisante sur lui ou dans certaines de ses ères, ne permet que de conclure que X ou sa connexion à Y sont inhibés,
Ce que dit le Dr Charbonnier.
en tout cas cela ne permet certainement pas de conclure que la conscience se réduirait à une activité cérébrale ou à un produit de celle-ci, ni que le cerveau serait LA cause nécessaire et suffisante de la conscience, mais tout au plus qu'il serait UNE cause nécessaire de CERTAINS contenus de consciences tant que le cerveaux n'est pas complètement hors service.
Reste à accéder à la conscience sans passer par l'intelligence du cerveau mais par un autre biais plus intuitif... et silencieux, en partant du principe que l'intelligence s'exprime par la parole et qu'il n'est pas ici question de mobiliser son intelligence mais disons de se connecter... :)

Estrabolio

[ Incroyant ] [ Athée ]
Avatar du membre

Messages : 8821
Enregistré le : 02 mai 2014, 03:20

Re: Expériences de mort imminente

Ecrit le 30 août 2020, 05:51

Message par Estrabolio »

'mazalée' a écrit :
30 août 2020, 03:45
Le Dr Charbonnier, anesthésiste s'est intéressé aux EMI suite à une expérience où il a senti quelque chose sortir d'un de ses patients en train de mourir. Il l'a senti physiquement. Et il dit ceci :
"Le cerveau n'est pas un organe qui secrète de le conscience comme le foi sécrète de la bile (Dan26 (face) ), le cerveau serait un réception/émetteur d'informations.
Bonjour Mazalée,

Si on doit tenir pour réalité les impressions, sensations etc. de tout un chacun.......

A propos de perception, pendant longtemps, des gens ont vu en Occident des sorcières voler sur leur balai alors qu'en Orient on voyait des dragons volet et puis dés qu'on a commencé à parler d'extra-terrestres, les gens se sont mis à voir des soucoupes volantes.....

Mais je peux parler de ce que je connais le mieux : mon expérience.
Si tu remontais mes messages sur ce forum jusqu'à l'époque où j'étais croyant tu lirais que je ne pouvais pas douter de l'existence de Dieu parce que j'avais ressenti Son soutien à de très nombreuses occasions et que je sentais Son bras fort à mes cotés.

Oui à de très nombreuses reprises j'ai eu cette sensation d'être soutenu, aidé. Pourquoi cela ?

Tout simplement parce que j'attendais cette intervention donc s'il se passait quoi que ce soit, cela ne pouvait être pour moi qu'une intervention divine.
Aujourd'hui, si je vis la même chose je n'en n'ai plus la même lecture simplement parce que je n'ai plus ce présupposé d'une intervention extérieure.

Notre inconscient est imbibé de culture de l'âme. Dés notre plus jeune âge nous baignons dans une culture de la vie après la mort donc pas étonnant que lorsque quelqu'un vit quelque chose qu'il ne comprend pas il interprète de cette façon.

Maintenant, je ne peux pas affirmer qu'il ne s'agisse que d'une impression, je me contente de dire qu'il peut s'agir de cela aussi.

Bonne journée
J'ai du mal à comprendre que les gens "normaux" soient calculateurs, menteurs, hypocrites :(
Pas de chance, ce forum est bourré de gens "normaux"....

vic

[ Incroyant ] [ Athée ]
Avatar du membre

Messages : 12980
Enregistré le : 07 juil. 2013, 16:15

Re: Expériences de mort imminente

Ecrit le 30 août 2020, 08:41

Message par vic »

a écrit :Bonjour Mazalée,

Si on doit tenir pour réalité les impressions, sensations etc. de tout un chacun.......

A propos de perception, pendant longtemps, des gens ont vu en Occident des sorcières voler sur leur balai alors qu'en Orient on voyait des dragons volet et puis dés qu'on a commencé à parler d'extra-terrestres, les gens se sont mis à voir des soucoupes volantes.....

Mais je peux parler de ce que je connais le mieux : mon expérience.
Si tu remontais mes messages sur ce forum jusqu'à l'époque où j'étais croyant tu lirais que je ne pouvais pas douter de l'existence de Dieu parce que j'avais ressenti Son soutien à de très nombreuses occasions et que je sentais Son bras fort à mes cotés.

Oui à de très nombreuses reprises j'ai eu cette sensation d'être soutenu, aidé. Pourquoi cela ?

Tout simplement parce que j'attendais cette intervention donc s'il se passait quoi que ce soit, cela ne pouvait être pour moi qu'une intervention divine.
Aujourd'hui, si je vis la même chose je n'en n'ai plus la même lecture simplement parce que je n'ai plus ce présupposé d'une intervention extérieure.

Notre inconscient est imbibé de culture de l'âme. Dés notre plus jeune âge nous baignons dans une culture de la vie après la mort donc pas étonnant que lorsque quelqu'un vit quelque chose qu'il ne comprend pas il interprète de cette façon.

Maintenant, je ne peux pas affirmer qu'il ne s'agisse que d'une impression, je me contente de dire qu'il peut s'agir de cela aussi.

Bonne journée

C'est tout le problème de l'auto hypnose . Beaucoup de gens qui ont fait ces EMI pensent qu'il n'y a pas d'auto hypnose , et que l'hypnose est un truc savant qu'on doit apprendre , et qu'on ne peut pas s'auto hypnotiser comme ça sans le savoir .En outres , ils sous estiment la puissance de l'auto hypnose et sur estiment très largement leurs capacités à faire la différence entre une hallucination et un fait réel .
En outres , ces personnes n'ont pas envi de se poser ce genre de question parce qu'elles veulent que leur expérience soit réelle à tout prix , parce qu'elles ont vécu une sorte de rêve magnifique etc ....
Beaucoup d'ingrédients qui peuvent faire douter de l'objectivité qu'elles ont sur leur expérience .
Modifié en dernier par vic le 30 août 2020, 08:58, modifié 1 fois.
Ca n'est pas en apprenant à prendre des vessies pour des lanternes qu'on apprend à voir clair en soi

'mazalée'

* [ Aucun rang ] *
Avatar du membre

Messages : 967
Enregistré le : 06 mars 2019, 15:15

Re: Expériences de mort imminente

Ecrit le 30 août 2020, 08:56

Message par 'mazalée' »

Estrabolio a écrit :
30 août 2020, 05:51
Bonjour Mazalée,

Si on doit tenir pour réalité les impressions, sensations etc. de tout un chacun.......

A propos de perception, pendant longtemps, des gens ont vu en Occident des sorcières voler sur leur balai alors qu'en Orient on voyait des dragons volet et puis dés qu'on a commencé à parler d'extra-terrestres, les gens se sont mis à voir des soucoupes volantes.....

Mais je peux parler de ce que je connais le mieux : mon expérience.
Si tu remontais mes messages sur ce forum jusqu'à l'époque où j'étais croyant tu lirais que je ne pouvais pas douter de l'existence de Dieu parce que j'avais ressenti Son soutien à de très nombreuses occasions et que je sentais Son bras fort à mes cotés.

Oui à de très nombreuses reprises j'ai eu cette sensation d'être soutenu, aidé. Pourquoi cela ?

Tout simplement parce que j'attendais cette intervention donc s'il se passait quoi que ce soit, cela ne pouvait être pour moi qu'une intervention divine.
Aujourd'hui, si je vis la même chose je n'en n'ai plus la même lecture simplement parce que je n'ai plus ce présupposé d'une intervention extérieure.

Notre inconscient est imbibé de culture de l'âme. Dés notre plus jeune âge nous baignons dans une culture de la vie après la mort donc pas étonnant que lorsque quelqu'un vit quelque chose qu'il ne comprend pas il interprète de cette façon.

Maintenant, je ne peux pas affirmer qu'il ne s'agisse que d'une impression, je me contente de dire qu'il peut s'agir de cela aussi.

Bonne journée
Je comprends bien ce que tu veux dire, sauf que l'urgentiste en question ne voulait rien de particulier au moment où ça lui est arrivé à part sauver le jeune homme en train de mourir. Et voyant l'homme mourir il a ressenti ça, physiquement a-t-il dit.

Il n'y avait pas d'auto-suggestion à mettre en action à ce moment là, pour quelle raison ?

Or il explique bien dans une autre interview qu'il était cartésien et scientiste à cette époque.

Comment tu expliques ça ?

vic

[ Incroyant ] [ Athée ]
Avatar du membre

Messages : 12980
Enregistré le : 07 juil. 2013, 16:15

Re: Expériences de mort imminente

Ecrit le 30 août 2020, 09:03

Message par vic »

a écrit :Comment tu expliques ça ?

Ma mère a des hallucinations avec ses médocs pour la maladie de parkinson . Elle voit des vaches sur son balcon ( c'est pas des blagues ) , plus vraies que vraies tellement elles sont réelles quand elles lui apparaissent .
Si on suit ton raisonnement , elle n'a pas particulièrement envie de voir des vaches , alors pourquoi ces vaches lui apparaissent elles ? C'est prouve donc forcément parce qu'on n'a pas d'explications et que ces vaches étaient bien sur son balcon .
Modifié en dernier par vic le 30 août 2020, 09:08, modifié 2 fois.
Ca n'est pas en apprenant à prendre des vessies pour des lanternes qu'on apprend à voir clair en soi

'mazalée'

* [ Aucun rang ] *
Avatar du membre

Messages : 967
Enregistré le : 06 mars 2019, 15:15

Re: Expériences de mort imminente

Ecrit le 30 août 2020, 09:06

Message par 'mazalée' »

vic a écrit :
30 août 2020, 08:41
C'est tout le problème de l'auto hypnose . Beaucoup de gens qui ont fait ces EMI pensent qu'il n'y a pas d'auto hypnose , et que l'hypnose est un truc savant qu'on doit apprendre , et qu'on ne peut pas s'auto hypnotiser comme ça sans le savoir .En outres , ils sous estiment la puissance de l'auto hypnose et sur estiment très largement leurs capacités à faire la différence entre une hallucination et un fait réel .
En outres , ces personnes n'ont pas envi de se poser ce genre de question parce qu'elles veulent que leur expérience soit réelle à tout prix , parce qu'elles ont vécu une sorte de rêve magnifique etc ....
Beaucoup d'ingrédients qui peuvent faire douter de l'objectivité qu'elles ont sur leur expérience .
Avant ça, vic, tu avais mis un autre message que j'ai eu le temps de lire et bien sans rien trahir je peux dire que j'ai peut être entendu le discours de cette personne dont tu as parlée qui se réfère à Bouddha, Mahomet, Jésus, mélange tout et interprète à sa sauce. En effet, il est possible de faire un méli mélo entre ce qu'on a vécu et son interprétation en se prenant pour quelqu'un qui a un message à délivrer à l'univers.

Si quelqu'un me dit qu'il a vu Jésus comme Natalie Saracco, il est évident que c'est suggéré par sa foi catholique, mais ce qui est intéressant c'est la puissance de la chose et l'impression qu'elle laisse.

Car on ne se réveille pas d'une auto-hypnose ou d'une hallucination en disant "c'est le truc le plus merveilleux qui m'est arrivé dans ma vie !"...

Il me semble.

vic

[ Incroyant ] [ Athée ]
Avatar du membre

Messages : 12980
Enregistré le : 07 juil. 2013, 16:15

Re: Expériences de mort imminente

Ecrit le 30 août 2020, 09:08

Message par vic »

a écrit :Mazalée a dit : Je comprends bien ce que tu veux dire, sauf que l'urgentiste en question ne voulait rien de particulier au moment où ça lui est arrivé à part sauver le jeune homme en train de mourir. Et voyant l'homme mourir il a ressenti ça, physiquement a-t-il dit.
Il n'y avait pas d'auto-suggestion à mettre en action à ce moment là, pour quelle raison ?
Or il explique bien dans une autre interview qu'il était cartésien et scientiste à cette époque.
Comment tu expliques ça ?

Ma mère a des hallucinations avec ses médocs pour la maladie de parkinson . Elle voit des vaches sur son balcon ( c'est pas des blagues ) , plus vraies que vraies tellement elles sont réelles quand elles lui apparaissent .
Si on suit ton raisonnement , elle n'a pas particulièrement envie de voir des vaches , alors pourquoi ces vaches lui apparaissent elles ? C'est prouve donc forcément parce qu'on n'a pas d'explications et que ces vaches étaient bien sur son balcon . :lol:

Tu vois c'est avec ce genre de raisonnement puéril que les gens sur l'EMI arrivent à se convaincre qu'ils sont dans le vrai .

Un autre truc qui m'a bien amusé , elle voit de temps en temps une petite fille qui lui parle , et des amies branchées ésotérisme ont essayé de la convaincre qu'elle avait des dons de médiums . Ca prouve ce que dit Dan 26 , que les drogues , médocs ou autre miment un tas de trucs .
Avec mon frère , c'est quand on lui a posé la question pour savoir comment ces soient disant vaches étaient arrivées sur son balcon qu'elle s'est mlse à rire et s'apercevoir que c'était des hallucinations .Le truc c'est que les hallucinations ça apparait très réel , c'est très bluffant .

Une autre fois , elle était persuadée que j'étais chez elle et que lui avait parlé , alors que je n'étais pas chez elle ce jour là . Il a fallu une demi heure pour que j'arrive à lui prouver que je n'étais pas chez elle , tellement elle me soutenait que j'étais très réel quand elle m'avait vu . C'est pour te dire qu'une hallucination c'est très très bluffant .
Modifié en dernier par vic le 30 août 2020, 09:29, modifié 1 fois.
Ca n'est pas en apprenant à prendre des vessies pour des lanternes qu'on apprend à voir clair en soi

Estrabolio

[ Incroyant ] [ Athée ]
Avatar du membre

Messages : 8821
Enregistré le : 02 mai 2014, 03:20

Re: Expériences de mort imminente

Ecrit le 30 août 2020, 09:18

Message par Estrabolio »

'mazalée' a écrit :
30 août 2020, 08:56
Comment tu expliques ça ?
Etre confronté à la mort de quelqu'un dont on est responsable doit être une sacrée épreuve surtout pour un jeune médecin qui débute et qui se trouve de fait impuissant à sauver son malade.
C'est une situation traumatique et c'est justement dans ce genre de situation que l'on peut sur réagir, sur interpréter.
Comme je l'ai dit plus haut, qu'importe les convictions de la personne, son subconscient est imprégné par ces croyances en une âme immortelle.
Je suis toujours étonné de voir des gens se disant détachés de toutes croyances, cartésiens etc. sortir à propos d'un mort, "où qu'il soit", "s'il nous entend" et autres formules qui montrent qu'ils gardent inconsciemment la marque d'une culture de la vie après la vie.
J'ai du mal à comprendre que les gens "normaux" soient calculateurs, menteurs, hypocrites :(
Pas de chance, ce forum est bourré de gens "normaux"....

vic

[ Incroyant ] [ Athée ]
Avatar du membre

Messages : 12980
Enregistré le : 07 juil. 2013, 16:15

Re: Expériences de mort imminente

Ecrit le 30 août 2020, 09:37

Message par vic »

En quoi la fameuse foi du charbonnier est elle une preuve ?
J'ai pas compris mazalée . :D
Modifié en dernier par vic le 30 août 2020, 09:51, modifié 1 fois.
Ca n'est pas en apprenant à prendre des vessies pour des lanternes qu'on apprend à voir clair en soi

Estrabolio

[ Incroyant ] [ Athée ]
Avatar du membre

Messages : 8821
Enregistré le : 02 mai 2014, 03:20

Re: Expériences de mort imminente

Ecrit le 30 août 2020, 09:50

Message par Estrabolio »

'mazalée' a écrit :
30 août 2020, 09:06
Car on ne se réveille pas d'une auto-hypnose ou d'une hallucination en disant "c'est le truc le plus merveilleux qui m'est arrivé dans ma vie !"...
Ah si, tout à fait, je peux te le garantir.
Pour ma part j'ai vécu ce que décrit Paul avec son troisième ciel etc. et ça a été une expérience extraordinaire qui a bouleversé ma vie. Pourtant je ne voulais ni n'espérais cela, ça m'est tombé dessus comme ça et je n'arrivais pas à le croire !
Avec le temps, le recul, je donne une explication à tout cela, j'étais à un moment où j'étais vraiment dans un processus total de dévalorisation ou je ne vivais plus que pour les autres et ça a été un virage dans ma vie qui m'a permis d'éviter le mur.
Tout comme le cerveau de quelqu'un qui vient de se faire arracher le bras coupe la sensation de douleur et booste la personne pour qu'elle avance et trouve du secours, de même je pense que mon cerveau a trouvé cette solution pour me faire avancer.

C'est difficile à admettre mais nous sommes les jouets de notre cerveau et s'il pense que sa survie est en jeu, il peut faire des choses incroyables.
J'ai du mal à comprendre que les gens "normaux" soient calculateurs, menteurs, hypocrites :(
Pas de chance, ce forum est bourré de gens "normaux"....

vic

[ Incroyant ] [ Athée ]
Avatar du membre

Messages : 12980
Enregistré le : 07 juil. 2013, 16:15

Re: Expériences de mort imminente

Ecrit le 30 août 2020, 09:58

Message par vic »

a écrit :Estrabolio a dit : C'est difficile à admettre mais nous sommes les jouets de notre cerveau et s'il pense que sa survie est en jeu, il peut faire des choses incroyables.
L' hallucination est une chose que trouve notre cerveau pour échapper à des situations traumatisantes ou difficiles .
Sinon le cerveau ne pourrait pas supporter un afflux d'informations aussi négatives .
En gros , il se protège .
Pour fabriquer le plus parfaitement une sensation d'extériorité au problème , il génère l'illusion de sortir de son corps physique et d'être extérieur à lui , donc de la souffrance .
Ca n'est pas en apprenant à prendre des vessies pour des lanternes qu'on apprend à voir clair en soi

J'm'interroge

[ Incroyant ] [ Athée ]
Avatar du membre

Messages : 8980
Enregistré le : 03 sept. 2013, 06:33

Re: Expériences de mort imminente

Ecrit le 30 août 2020, 12:57

Message par J'm'interroge »

.


Modèle A :

.


J'm'interroge a écrit :
27 août 2020, 19:39
Le cerveau garde des choses en mémoire, oui.
Il traite des données oui.

Comme une chose consciente ? -----> Pas nécessairement, rien ne le prouve.
'mazalée' a écrit :
30 août 2020, 03:45
Cela voudrait dire que ce n'est pas parce que le cerveau a la fonction de garder en mémoire et de traiter des infos que le fonction de la conscience est la même exclusivement...
Cela peut signifier que bien qu'il soit intelligent et doté de mémoire, le cerveau n'est pas nécessairement la cause nécessaire et suffisante de la conscience et pour ce qui concerne ce qui est en relation causale avec elle, qu'il n'est pas nécessairement non plus le seul élément impliqué à être capable de mémoire et de traitements d'informations.

J'm'interroge a écrit :Ici je le présente sous forme d'hypothèse, mais c'est un fait scientifique : les contenus conscients qui sont les nôtres sont pour la plupart (au moins) liés à des activités du cerveau et à des structures fonctionnelles cérébrales.
'mazalée' a écrit :
30 août 2020, 03:45
Cela suppose que l'activité intelligente du cerveau sert le fait conscient en ce qui le concerne.
Oui, cela suppose bien que le cerveau sert le fait conscient pour ce qui concerne l'expérience corporelle consciente. Oui, tout-à-fait.

J'm'interroge a écrit :Si X était une structure dans le cerveau, quel intérêt d'envisager X ?
'mazalée' a écrit :
30 août 2020, 03:45
En effet. Mais es-tu certain que X peut existe même hypothétiquement ? Et si oui sur quoi tu te bases ?
Oui, j'en suis certain, sur la base que l'univers physique accessible à la mesure n'est pas nécessairement ce à quoi se réduirait la trame structurelle de la réalité en soi. Je considère en effet, qu'il existe des structures en soi inaccessibles à la mesure ou à l'observation instrumentale, structures compatibles avec un traitement "hors univers" des données collectées à partir de notre univers via nos cerveaux (et peut-être via d'autres structures ou phénomènes physiques à déterminer) et possiblement à partir d'autres univers encore, chaque univers pouvant être défini comme une configuration de possibilités liées, n'en excluant pas d'autres en soi, interconnectées.

J'm'intwerroge a écrit :Pour t'aider, considère ces nouveaux points à intercaler :

- Considérons vraie à titre d'exercice logique la possibilité toute hypothétique que X n'est pas une structure observable, ni dans le cerveau ni ailleurs dans notre espace-temps.

et

- Considérons vraie à titre d'exercice logique la possibilité toute hypothétique que Y n'est pas une structure observable, ni dans le cerveau ni ailleurs dans notre espace-temps.

et

- Considérons vraie à titre d'exercice logique la possibilité toute hypothétique que ces autres sources d'informations ne sont pas nécessairement liées à une structure observable, ni dans le cerveau ni ailleurs dans notre espace-temps.
'mazalée' a écrit :
30 août 2020, 03:45
D'accord, considérons, donc X et Y sont des sources d'informations, soit des choses qui savent de choses.
Je considère plutôt X et Y comme des structures en soi hypothétiques, qui permettrait de traiter de l'information avec des fonctionnalités bien précises évolutives.

Les X pourraient être des sous-structures de Y.

J'm'interroge a écrit :- (1) : Qui parle de concurrence ? Pourquoi y aurait-il concurrence ?
'mazalée' a écrit :
30 août 2020, 03:45
C'était dans l'hypothèse qu'il y avait deux occupants au cerveau. Or non puisque X n'occupe rien, il serait (selon m'a compréhension de ton hypothèse).
Un X n'est pas censé occuper le cerveau en effet. C'est une structure qui en théorie s'informe d'un cerveau dans une temporalité donnée, l'informe en retour et produit l'expérience consciente qui reflète les échanges entre X et le cerveau avec lequel il s'est associé, quand celui-ci est en activité.

J'm'interroge a écrit :Selon le modèle proposé, le cerveau à lui seul ne permet pas une conscience.
'mazalée' a écrit :
30 août 2020, 03:45
Intéressant ! Comment le sait-on, c'est prouvé scientifiquement ? Et puis qu'est-ce que la conscience ? Le mot est-il adéquat ?... car c'est le cerveau qui a élaboré ce mot...
Bien comment dire, le cerveau avec le peu d'intelligence dont il fait preuve peut déjà comprendre ou du moins envisager ce que je dis. La preuve : je l'envisage bien.

Ce n'est pas prouvé, c'est hypothétique. De plus c'est difficilement prouvable pour le moment. Pour cela, il faudrait montrer par exemple que de l'information opérative apparaît quelque part dans le cerveau sans cause physique, notamment en amont d'une commande volontaire.

J'm'interroge a écrit : - (3) : Ce serait à examiner en détail si c'est un parasite, un métasymbiote ou autre chose encore qui utiliserait le cerveau et via le cerveau, le corps et via le corps...
'mazalée' a écrit :
30 août 2020, 03:45
Le Dr Charbonnier, anesthésiste s'est intéressé aux EMI suite à une expérience où il a senti quelque chose sortir d'un de ses patients en train de mourir. Il l'a senti physiquement.
C'est un ressenti qu'il a eu. Perso, je ne suis pas convaincu que "quelque chose" "sortirait" du corps.

Si c'est le cas, c'est matériel. Si c'est matériel, sans récuser ce que je propose, cela signifierait que la réalité est encore beaucoup plus complexe que ce que suppose le modèle introductif que j'ai présenté.

'mazalée' a écrit :
30 août 2020, 03:45
Et il dit ceci :
"Le cerveau n'est pas un organe qui secrète de le conscience comme le foi sécrète de la bile (Dan26 (face) ), le cerveau serait un réception/émetteur d'informations. https://www.youtube.com/watch?v=4i0van5nX5o
Oui.

J'm'interroge a écrit :Ceci dit, dans l'autre modèle que j'ai sous la main qui ressemble à celui que j'ai proposé ici, cette histoire de cerveau "émetteur" sera précisée. Ce sera plus explicités en termes d' "effets frontière", d'informations et d'outputs et d'inputs.
'mazalée' a écrit :
30 août 2020, 03:45
SI tu peux me l'envoyer en MP cet autre modèle, merci :)
Il n'est pas encore écrit. Il n'est encore que dans mes conjectures.

J'm'interroge a écrit :ainsi qu'une connexion avec une autre structure encore, appelons là Y, également capable de traiter de l'information mais beaucoup plus massivement,
'mazalée' a écrit :
30 août 2020, 03:45
X serait contenu dans Y ?
X pourrait être une sous-structure de Y.

J'm'interroge a écrit :connectant par elle les autres X entre eux et peut-être aussi à d'autres sources d'informations encore, extérieures à Y.
'mazalée' a écrit :
30 août 2020, 03:45
Dieu ou le truc suprême ? :shock:
Ce serait une approche intéressante de voir en quoi Y permettrait de légitimer certaines conceptions d'un "Dieu". L'on aurait enfin un début de définition cohérente de quelque chose qui ressemblerait un peu, mais de loin, à ce que certains appellent "Dieu".

J'm'interroge a écrit :- Considérons vraie à titre d'exercice logique la possibilité toute hypothétique qu'à la mort physique la connexion du cerveau avec X se rompt, désinhibant alors les autres fonctionnalités de X et la connexion de X avec Y, connectant par là X avec les autres X et peut-être à ces autres sources d'informations.
'mazalée' a écrit :
30 août 2020, 03:45
Oui, il paraît que la conscience se trouve plus performante une fois que le cerveau cesse de fonctionner.
Ce serait une explication.

J'm'interroge a écrit :- Considérons vraie à titre d'exercice logique la possibilité toute hypothétique qu'à la mort physique X et/ou Y prendraient le relais du cerveau organique.
'mazalée' a écrit :
30 août 2020, 03:45
Donc d'occuper le cerveau n'était pas le top. Pourquoi y venir faire un tour alors ? A moins que X n'ai pas eu le choix et soit partout à la fois ou il est propice qu'elle soit...
Je suppose que dans son fonctionnement désinhibé, X accéderaient à des mémoires et des fonctionnalités qu'il retrouverait et aussi à un temps propre cognitif non linéaire où tous les vécus relatifs à ses connexions cérébrales et en dehors d'elles à celle qu'il a avec Y, seraient accessibles et coexisteraient d'une manière plus ou moins organique.
(C'est hypothétique, je n'affirme rien.)

j'm'interroge a écrit :------> L'on comprend que dans le cadre de cette ensemble d'hypothèses, tant qu'une activité cérébrale quelle qu'elle soit existe, constater une altération des contenus conscients liés au cerveau par une action neutralisante sur lui ou dans certaines de ses ères, ne permet que de conclure que X ou sa connexion à Y sont inhibés,
'mazalée' a écrit :
30 août 2020, 03:45
Ce que dit le Dr Charbonnier.
Je ne le savais pas. Intéressant.

J'interroge a écrit :en tout cas cela ne permet certainement pas de conclure que la conscience se réduirait à une activité cérébrale ou à un produit de celle-ci, ni que le cerveau serait LA cause nécessaire et suffisante de la conscience, mais tout au plus qu'il serait UNE cause nécessaire de CERTAINS contenus de consciences tant que le cerveaux n'est pas complètement hors service.
'mazalée' a écrit :
30 août 2020, 03:45
Reste à accéder à la conscience sans passer par l'intelligence du cerveau mais par un autre biais plus intuitif... et silencieux, en partant du principe que l'intelligence s'exprime par la parole et qu'il n'est pas ici question de mobiliser son intelligence mais disons de se connecter... :)
Oui.

Il y a peut-être aussi de quoi supposer que ce que l'on appelle le subconscient via les ères cérébrales liées, pourraient être bien plus connecté à X dans le sens (X -----> cerveau), que la conscience ordinaire via les ères dévolues à l'analyse rationnelle et à ce qui fait notre notre vécu ordinaire.

Autrement dit : si nous reconnections mieux nos hémisphères et les différentes couches de notre cerveau, peut-être que nous serions beaucoup plus informés en conscience par notre supconscient, autrement dit : par des fonctionnalités cachées de X tant qu'il y a activité cérébrale.


_____________


@ vic et Estrabolio,

Ce que vous dites sur les hallucinations est en partie exact. Ceci dit, il y a aussi beaucoup d'hypothèses et de présupposés dans ce que vous en dites et concluez.

Je ne fais ici que le remarquer.
.
Toutes les avenirs possibles existent, c'est à chacun qu'il revient de choisir par ce qu'il légitime et veut expérimenter, le chemin qu'il prend et les situations qui vont avec. À la fin tout converge, mais en attendant, les uns ne passeront pas par les mêmes situations individuelles et collectives que les autres.

'mazalée'

* [ Aucun rang ] *
Avatar du membre

Messages : 967
Enregistré le : 06 mars 2019, 15:15

Re: Expériences de mort imminente

Ecrit le 30 août 2020, 14:36

Message par 'mazalée' »

vic a écrit :
30 août 2020, 09:58
L' hallucination est une chose que trouve notre cerveau pour échapper à des situations traumatisantes ou difficiles .
Sinon le cerveau ne pourrait pas supporter un afflux d'informations aussi négatives .
En gros , il se protège .
Pour fabriquer le plus parfaitement une sensation d'extériorité au problème , il génère l'illusion de sortir de son corps physique et d'être extérieur à lui , donc de la souffrance .
Si le cerveau a autant le pouvoir comme vous le dites pourquoi se casse t-il la tête à créer des hallucinations aussi complexes. J'ai entendu le témoignage d'une personne qui était dans un camps de concentration nazi à vivre l'horreur au quotidien, et bien elle disait que son cerveau ne fonctionnait tout simplement pas. Elle ne pensait pas et était une machine.

La question est pourquoi faire simple quand on peut faire compliqué ? A votre avis... :wink:

Estrabolio

[ Incroyant ] [ Athée ]
Avatar du membre

Messages : 8821
Enregistré le : 02 mai 2014, 03:20

Re: Expériences de mort imminente

Ecrit le 30 août 2020, 15:06

Message par Estrabolio »

'mazalée' a écrit :
30 août 2020, 14:36
Si le cerveau a autant le pouvoir comme vous le dites pourquoi se casse t-il la tête à créer des hallucinations aussi complexes. J'ai entendu le témoignage d'une personne qui était dans un camps de concentration nazi à vivre l'horreur au quotidien, et bine elle disait que son cerveau ne fonctionnait tout, simplement pas. Elle ne pensait pas et était une machine.
La question est pourquoi faire simple quand on peut faire compliqué ? A votre avis... :wink:
Ce sont deux possibilités utilisées par le cerveau

Lorsque la réalité est parfaitement insupportable pour la personne, le cerveau déconnecte, c'est le cas des enfants qui "oublient" un viol, qui du moins n'en n'ont plus de mémoire consciente, c'est aussi le cas des personnes en état de sidération lors d'un viol ou d'une expérience traumatique.

Par contre, le cerveau va réagir différemment dans d'autres situations grâce à l'action de l'adrénaline, endorphines etc.
Je ne sais pas si tu en a fait l'expérience mais si tu te coupes un peu le doigt tu vas avoir mal, si tu es gravement blessé, tu ne ressens plus de douleur et ton cerveau ne fonctionne plus de la même façon, il se focalise sur un objectif.

Donc non, on ne peut pas dire que parce qu'il avait une autre solution, le cerveau n'aurait pas pu choisir celle ci.
J'ai du mal à comprendre que les gens "normaux" soient calculateurs, menteurs, hypocrites :(
Pas de chance, ce forum est bourré de gens "normaux"....

Répondre
  • Sujets similaires
    Réponses
    Vues
    Dernier message

Retourner vers « Athéisme et Religions »

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 22 invités