Expériences de mort imminente

Forum Athée / croyant
Règles du forum
L’athéisme peut être considéré comme une attitude ou une doctrine qui ne conçoit pas l’existence ou affirme l’inexistence de quelque dieu, divinité ou entité surnaturelle que ce soit. C'est une position philosophique qui peut être formulée ainsi : il n'existe rien dans l'Univers qui ressemble de près ou de loin à ce que les croyants appellent un « dieu », ou « Dieu ».
Répondre
dan26

[ Incroyant ] [ Athée ]

Messages : 5341
Enregistré le : 12 déc. 2012, 19:16

Re: Expériences de mort imminente

Ecrit le 27 août 2020, 09:31

Message par dan26 »

=
a écrit :"J'm'interroge" a dit
Tu parles d'une dualité corps-esprit et selon-toi ce serait une croyance.
oui j'aurai du dire dualité séparée , indépendante l'une de l'autre , oui tout à fait .
a écrit :Mais distinguer le corps et l'esprit : supposément ce X dont j'ai parlé, en quoi ce serait nécessairement supposer une dualité entre l'un et l'autre ?
Je ne vois pas.
Simple cela laisse une espérance, qui ouvre la porte à une vie future eternelle , comme c'est enseigné dans les religions monothéistes . Ce fameux "au delà", "monde des esprits" parallèle , etc etc
Amicalement

vic

[ Incroyant ] [ Athée ]
Avatar du membre

Messages : 12980
Enregistré le : 07 juil. 2013, 16:15

Re: Expériences de mort imminente

Ecrit le 27 août 2020, 09:32

Message par vic »

a écrit :J'minterroge a dit :....c'est ce qui fait que les apparences en tant que telles qu'elles apparaissent, sont bien des réalités.
L'apparence n'est ni réelle ni irréelle de toutes façons , elle n'a pas d'existence ou pas " réellement " .C'est comme le rêve .
C'est un faux débat .Tu confonds une apparence et un fait . Une apparence n'est pas vraiment un fait , c'est l'hypothèse d'un fait .Le phénomène physique qui explique le mirage est un fait , mais pas le mirage en lui même .Le mirage lui est une apparence , et pas un fait .Voilà pourquoi on ne peut pas dire qu'on peut voir vraiment un mirage sans que ça devienne un abus du langage .

Du reste ta vision t'amène à la foi , à la religion , puisque si une apparence était un fait , alors croyance et vérité ne feraient qu'un .Le scientifique essait justement de ne pas confondre apparences et faits Toi tu décrètes que apparences et faits sont la même chose .Hors c'est exactement ce que font les croyants , ils confondent apparence et faits . Ils ont une "impression d'apparence" qu'un dieu existe , donc c'est un fait pour eux , dieu existe .

Par exemple on rêve en apparence , mais ça n'en fait pas un fait , puisque le rêve est une apparence . .Vivre une apparence n'est pas un fait , c'est un abus de langage de le dire . On vie tous cette apparence du rêve , qui n'est ni une réalité , ni une non réalité .Décréter que le rêve est la réalité , est un abus du langage .Une apparence n'est pas une réalité, c'est trop incomplet pour le dire .Une "apparence" c'est juste une information incomplète , qui ne peut en aucun cas avoir le statut d'un fait .Un mirage est une information incomplète ,qui donne une apparence .Quand le scientifique essait de complèter l'information , le mirage en lui même n'est plus . Ce que nous voyons n'est plus le mirage , mais autre chose avec un complètement supplémentaire d'information . Ne pas confondre le mirage et son explication scientifique . Le mirage a lieu quand l'explication scientifique n'est pas donnée ( apparence ) . Quand l'explication scientifique est donnée , le mirage n'est plus vraiment au sens strict du terme puisque nous sommes informé qu'il n'y a pas d'eau , mais uniquement un reflet du soleil sur le sable .
Ca n'est pas en apprenant à prendre des vessies pour des lanternes qu'on apprend à voir clair en soi

J'm'interroge

[ Incroyant ] [ Athée ]
Avatar du membre

Messages : 8980
Enregistré le : 03 sept. 2013, 06:33

Re: Expériences de mort imminente

Ecrit le 27 août 2020, 16:04

Message par J'm'interroge »

J'm'interroge a écrit :Pourtant ce qui apparaît en conscience apparaît bien exactement comme cela se présente en conscience. Est cela est indubitable. C'est ce qui fait la réalité des apparaîtres, autrement dit : c'est ce qui fait que les apparences en tant que telles qu'elles apparaissent, sont bien des réalités
vic a écrit :
27 août 2020, 09:32
L'apparence n'est ni réelle ni irréelle de toutes façons (1), elle n'a pas d'existence ou pas " réellement " (2).C'est comme le rêve .
C'est un faux débat (3).
- (1) : Alors, elle est irréelle ou non ? Faut savoir. Si tu ne sais pas, dis : "je ne sais pas" ou alors tu te tais, ce serait encore mieux.
- (2) : Cette fin de phrase ne veut rien dire.
- (3) : Le rêve est un apparaître. Quand je rêve, je rêve. Nies-tu l'existence des rêves maintenant ? :shock:

vic a écrit :
27 août 2020, 09:32
Tu confonds une apparence et un fait (1). Une apparence n'est pas vraiment un fait , c'est l'hypothèse d'un fait (2).
- (1) : Je ne confonds pas une apparence avec un fait. N'importe quoi...
- (2) : Non, une apparence n'est pas une hypothèse. C'est encore n'importe quoi... - Une hypothèse c'est une supposition et ça s'exprime dans une forme de langage. C'est toujours abstrait une hypothèse. Ce n'est pas une apparence.

vic a écrit :
27 août 2020, 09:32
Le phénomène physique qui explique le mirage est un fait , mais pas le mirage en lui même .Le mirage lui est une apparence , et pas un fait .Voilà pourquoi on ne peut pas dire qu'on peut voir vraiment un mirage sans que ça devienne un abus du langage .
Parce que toi tu verrais un fait peut-être ?

-----> :lol: :lol: :lol:

vic a écrit :
27 août 2020, 09:32
Du reste ta vision t'amène à la foi , à la religion , puisque si une apparence était un fait , alors croyance et vérité ne feraient qu'un (1).Le scientifique essait justement de ne pas confondre apparences et faits (2)Toi tu décrètes que apparences et faits sont la même chose (3).Hors c'est exactement ce que font les croyants , ils confondent apparence et faits (4). Ils ont une "impression d'apparence" qu'un dieu existe (5), donc c'est un fait pour eux (6) , dieu existe .
- (1) : Mais je ne dis pas qu'une apparence serait un fait m'enfin ! Je dis que c'est une réalité d'apparaître ou dit autrement : c'est une réalité subjective, c'est toi qui soutiens que je dis qu'une apparence serait un fait, parce que tu confonds un fait avec une réalité en soi.
Un fait est une hypothèse vérifiée expérimentalement, autrement dit c'est une réalité objective, c'est-à-dire une proposition vraie dans une théorie scientifique. C'est une vérité abstraite particulière parce que scientifique et c'est une réalité abstraite.
- (2) : Oui. Mais je ne confonds pas non plus apparences et faits. Bref...
- (3) : Pas du tout.
- (4) : Donc je ne suis pas croyant. Mais ce que tu dis est faux : un croyant se caractérise par son attitude consistant à tenir pour vraies des assertions sans preuve, autrement dit : il tient pour vraies des abstractions qui ne sont pas prouvées. Cela n'a rien à voir avec ce que tu affirmes. Il confond à la limite a) une interprétation qu'il fait à partir de ce qui leur apparaît avec b) un raisonnement consistant.
- (5) : "Une impression d'apparence" : encore une expression qui ne veut rien dire...
- (6) : Cela revient à ce que j'ai expliqué : ils prennent leurs conclusions pour des vérités, alors que ce n'est en rien objectivement prouvé.


Je m'arrête là, c'est amplement suffisant.

___________

J'm'interroge a écrit : Mais distinguer le corps et l'esprit : supposément ce X dont j'ai parlé, en quoi ce serait nécessairement supposer une dualité entre l'un et l'autre ?
Je ne vois pas.
dan26 a écrit :
27 août 2020, 09:31
Simple cela laisse une espérance, qui ouvre la porte à une vie future eternelle , comme c'est enseigné dans les religions monothéistes . Ce fameux "au delà", "monde des esprits" parallèle , etc etc
Amicalement
Tu réponds complètement à coté, ce n'est pas ce que je te demandais.
.
Toutes les avenirs possibles existent, c'est à chacun qu'il revient de choisir par ce qu'il légitime et veut expérimenter, le chemin qu'il prend et les situations qui vont avec. À la fin tout converge, mais en attendant, les uns ne passeront pas par les mêmes situations individuelles et collectives que les autres.

vic

[ Incroyant ] [ Athée ]
Avatar du membre

Messages : 12980
Enregistré le : 07 juil. 2013, 16:15

Re: Expériences de mort imminente

Ecrit le 27 août 2020, 16:15

Message par vic »

a écrit :J'minterroge a dit : Alors, elle est irréelle ou non ? Faut savoir. Si tu ne sais pas, dis : "je ne sais pas" ou alors tu te tais, ce serait encore mieux.
Non , ça n'est pas un non savoir que de dire que le rêve n'est ni une réalité , ni une irréalité . C'est simplement idiot de prétendre qu'une illusion serait une réalité . Ca serait contradictoire puisqu'une illusion est l'inverse de la réalité par définition .
a écrit :J'minterroge a dit : Le rêve est un apparaître. Quand je rêve, je rêve. Nies-tu l'existence des rêves maintenant ?
Non une illusion n'est ni apparaitre ni non apparaitre .
Une illusion c'est ce qui n'existe pas vraiment , ça ne peut pas apparaitre ou pas .
a écrit :Parce que toi tu verrais un fait peut-être ?
Oui sur un plan intellectuel oui .
Un mirage on ne peut pas le voir réellement puisqu'il est une déformation de la réalité .
Modifié en dernier par vic le 27 août 2020, 16:30, modifié 1 fois.
Ca n'est pas en apprenant à prendre des vessies pour des lanternes qu'on apprend à voir clair en soi

J'm'interroge

[ Incroyant ] [ Athée ]
Avatar du membre

Messages : 8980
Enregistré le : 03 sept. 2013, 06:33

Re: Expériences de mort imminente

Ecrit le 27 août 2020, 16:25

Message par J'm'interroge »

Ok vic, je m'arrête là avec toi. Je ne peux pas discuter avec quelqu'un qui affirme une chose et son contraire.
Toutes les avenirs possibles existent, c'est à chacun qu'il revient de choisir par ce qu'il légitime et veut expérimenter, le chemin qu'il prend et les situations qui vont avec. À la fin tout converge, mais en attendant, les uns ne passeront pas par les mêmes situations individuelles et collectives que les autres.

vic

[ Incroyant ] [ Athée ]
Avatar du membre

Messages : 12980
Enregistré le : 07 juil. 2013, 16:15

Re: Expériences de mort imminente

Ecrit le 27 août 2020, 16:31

Message par vic »

J'm'interroge a écrit :
27 août 2020, 16:25
Ok vic, je m'arrête là avec toi. Je ne peux pas discuter avec quelqu'un qui affirme une chose et son contraire.
Rien de contradictoire dans mes propos . Dans les tiens si par contre .
L'illusion disparait au moment même où on en prend conscience . Simultanéïté entre apparition et disparition , et non apparition seule . L'un effaçant l'autre au même moment.
On ne la voit donc jamais absolument vraiment apparaitre , c'est un abus de langage de le penser .
Et si on ne prend pas conscience de l'illusion , on ne peut pas la voir non plus , puisqu'on on ignore son existence .
Dans les deux cas , parler d'apparition d'une illusion est un abus de langage .
Tu abuses , tu forces le langage quand tu parles d'apparition d'une illusion .
a écrit :J'minterrge a dit : Le rêve est un apparaître. Quand je rêve, je rêve. Nies-tu l'existence des rêves maintenant ?
Pareil que plus haut . On ne voit jamais un rêve apparaitre , on l'infère . Ce qui n'est pas la même chose C'est écrit assez gros ? Au moment même où tu prends conscience du rêve tu ne rêves déjà plus .Donc dire qu'on peut voir apparaitre le rêve est un abus du langage .
Modifié en dernier par vic le 27 août 2020, 17:10, modifié 9 fois.
Ca n'est pas en apprenant à prendre des vessies pour des lanternes qu'on apprend à voir clair en soi

'mazalée'

* [ Aucun rang ] *
Avatar du membre

Messages : 967
Enregistré le : 06 mars 2019, 15:15

Re: Expériences de mort imminente

Ecrit le 27 août 2020, 16:51

Message par 'mazalée' »

J'm'interroge a écrit :
27 août 2020, 05:19
(y)
:)
vic a écrit :
27 août 2020, 05:33

Cette notion d'intérieur et d'extérieur me semble très suspecte dans l'EMi , d'autant qu'il est question de s'affranchir du temps et de l'espace .C'est du reste qu'on avait débattu avec Monstre le puissant , qui maintenait l'idée de sortir de son corps physique pour s'affranchir du temps et de l'espace , ce qui est en soi même contradictoire .On ne voit du reste pas pourquoi il deviendrait nécessaire de sortir de son corps pour s'affranchir du temps et de l'espace, ça semble même sans rapport .
Ben si il paraît que le temps est né en même temps ou peu après/avant la matière se diffusant dans l'espace parce que tout est lié et que l'un ne va pas sans l'autre, enfin je sais pas trop, ce n'est pas surprenant de s'affranchir du temps et de l'espace si on part du principe qu'il y a en nous quelque chose en relation avec le truc originel. Sauf si nous sommes un produit rapporté après milles mutations. La question est : si on est un sous produit de quelque chose qui nous dépasse, pourquoi arrive t-on a en avoir une idée même lointaine et surtout lointaine ? On ne devrait normalement en avoir aucune idée du tout...

J'm'interroge

[ Incroyant ] [ Athée ]
Avatar du membre

Messages : 8980
Enregistré le : 03 sept. 2013, 06:33

Re: Expériences de mort imminente

Ecrit le 27 août 2020, 17:16

Message par J'm'interroge »

vic a écrit :
27 août 2020, 16:31


Je n'affirme jamais une chose et son contraire . "Ni ceci ni cela" n'est pas "ceci et cela" .
Si parce que quand tu nies une chose tu affirmes sa négation et quand tu nies la négation d'une chose, tu affirmes cette chose. Autrement dit : quand tu nies une chose et que tu nies sa négation, tu affirmes une chose et son contraire.

Exemple :

Un hurluberlu affirme : "X n'est ni grand ni non grand".

En affirmant cela cet hurluberlu affirme en même temps :

- 1) que "X n'est pas grand" autrement dit : "X est non grand".
et
- 2) que "X n'est pas non grand".

Conclusion : cet hurluberlu affirme une chose et son contraire, or c'est exactement ce que tu fais.


Je te cite :
vic a écrit :
27 août 2020, 16:15
Non , ça n'est pas un non savoir que de dire que le rêve n'est ni une réalité , ni une irréalité .
Tu affirmes bien ici que Y est ni A ni non A.
Autrement dit : tu affirmes que Y n'est pas A et que X est A.
En disant ça tu affirmes que le rêve n'est pas une réalité et que le rêve est une réalité.

Et là :
vic a écrit :
27 août 2020, 16:15
Non une illusion n'est ni apparaitre ni non apparaitre .
Tu affirmes bien ici que Z est ni B ni non B.
Autrement dit : tu affirmes que Z n'est pas B et que Z est B.
En disant ça tu affirmes qu'une illusion n'est pas un apparaître et qu'une illusion est un apparaître.


Et encore là :
vic a écrit :
27 août 2020, 16:15
Une illusion c'est ce qui n'existe pas vraiment , ça ne peut pas apparaitre ou pas .
Pareil.

Donc, merci vic, au revoir vic.
.
Toutes les avenirs possibles existent, c'est à chacun qu'il revient de choisir par ce qu'il légitime et veut expérimenter, le chemin qu'il prend et les situations qui vont avec. À la fin tout converge, mais en attendant, les uns ne passeront pas par les mêmes situations individuelles et collectives que les autres.

vic

[ Incroyant ] [ Athée ]
Avatar du membre

Messages : 12980
Enregistré le : 07 juil. 2013, 16:15

Re: Expériences de mort imminente

Ecrit le 27 août 2020, 17:22

Message par vic »

a écrit :J'minterroge a dit : En disant ça tu affirmes que le rêve n'est pas une réalité et que le rêve est une réalité.
Absolument pas .

Dire qu'une chose est ni vraie ni fausse n'est pas la même chose que de dire que cette chose est à la fois vraie et fausse .
a écrit :J'minterroge a dit : Tu affirmes bien ici que Y est ni A ni non A.
Autrement dit : tu affirmes que Y n'est pas A et que X est A.
En disant ça tu affirmes que le rêve n'est pas une réalité et que le rêve est une réalité.
Ni A ni non A veut dire simplement que je n'affirme rien de spécial , c'est très simple .Ma proposition ne dit rien de contradictoire .Où tu vas chercher ça ?C'est juste un résultat indéfini .

Si j'avais dit A et non A la ça serait une proposition contradictoire, mais pas ni A ni non A , rien à voir .

M'enfin JM là tu me déçois , question logique t'es plus dans le coup là.
Modifié en dernier par vic le 27 août 2020, 17:48, modifié 1 fois.
Ca n'est pas en apprenant à prendre des vessies pour des lanternes qu'on apprend à voir clair en soi

'mazalée'

* [ Aucun rang ] *
Avatar du membre

Messages : 967
Enregistré le : 06 mars 2019, 15:15

Re: Expériences de mort imminente

Ecrit le 27 août 2020, 17:47

Message par 'mazalée' »

J'm'interroge a écrit :
25 août 2020, 16:59
a écrit :
Prenons ce modèle très hypothétique envisageable bien que métaphysique :

- Considérons vraie à titre d'exercice logique la possibilité toute hypothétique que le cerveau est un émetteur de données aboutissant à des contenus conscients.
Donc le cerveau émet des choses et les garde en mémoire ou les analyse comme une chose consciente.
- Considérons vraie à titre d'exercice logique la possibilité toute hypothétique que ces contenus conscients sont en lien avec ces données,
Donc il y a relation entre ce qui a été émis et ce qui a été entreposé.
mais qu'ils résultent d'un autre traitement ayant pour support autre chose que le cerveau et que ce support cognitif autre, appelons le X, soit donc également capable de traiter de l'information et capable de décisions.
Donc il y a un autre occupant du cerveau ? et si non, que fait-il en concurrence avec le cerveau s'il est autre ? Que fait-il en général en relation avec le cerveau ? Est-ce un parasite du cerveau ou est-ce quelque chose qui utilise le cerveau ? Ou est-ce quelque chose qui passe par là par ce que c'est pratique ou qu'il a capté le rôle émetteur du cerveau...
Donc

- Considérons vraie à titre d'exercice logique la possibilité toute hypothétique que le cerveau pourrait aussi être le récepteur de commandes, voire d'autres informations en provenance de X.
Si X est un support cognitif autre que le cerveau pour recevoir, si j'ai bien compris, et qu'il a la capacité d'émettre, le cerveau humain est en quelque sorte un lieu propice à quelque chose de particulier. Bref c'est comme une hanse propice à établir un port. Un lieu privilégié. Peut-être pas car la chose n'est pas physique...
- Considérons vraie à titre d'exercice logique la possibilité toute hypothétique que tant que le cerveau est en activité, quelque soit sont activité, une partie de ses activités informent X par un canal à découvrir,
Donc le cerveau collabore...
et que cette connexion du cerveau avec X inhibe tout un ensemble de fonctionnalités de X
Donc le cerveau cherche à aider X pour qu'il l'utilise plus efficacement ! Ou à l'inverse que le cerveau empêche X de fonctionner à son plein rendement :shock:

C'est louche sachant que l'essentiel de l'affaire c'est que tout se passe à proximité du cerveau tout de même...
ainsi qu'une connexion avec une autre structure encore, appelons là Y, également capable de traiter de l'information mais beaucoup plus massivement,
:shock:
connectant par elle les autres X entre eux et peut-être aussi à d'autres sources d'informations encore, extérieures à Y.
:fever:
- Considérons vraie à titre d'exercice logique la possibilité toute hypothétique qu'à la mort physique la connexion du cerveau avec X se rompt, désinhibant alors les autres fonctionnalités de X et la connexion de X avec Y, connectant par là X avec les autres X et peut-être à ces autres sources d'informations.
- Considérons vraie à titre d'exercice logique la possibilité toute hypothétique qu'à la mort physique X et/ou Y prendraient le relais du cerveau organique.

------> L'on comprend que dans le cadre de cette ensemble d'hypothèses, tant qu'une activité cérébrale quelle qu'elle soit existe, constater une altération des contenus conscients liés au cerveau par une action neutralisante sur lui ou dans certaines de ses ères, ne permet que de conclure que X ou sa connexion à Y sont inhibés, en tout cas cela ne permet certainement pas de conclure que la conscience se réduirait à une activité cérébrale ou à un produit de celle-ci, ni que le cerveau serait LA cause nécessaire et suffisante de la conscience, mais tout au plus qu'il serait UNE cause nécessaire de CERTAINS contenus de consciences tant que le cerveaux n'est pas complètement hors service.
Merci :mains:
Modifié en dernier par 'mazalée' le 27 août 2020, 18:46, modifié 1 fois.

vic

[ Incroyant ] [ Athée ]
Avatar du membre

Messages : 12980
Enregistré le : 07 juil. 2013, 16:15

Re: Expériences de mort imminente

Ecrit le 27 août 2020, 17:51

Message par vic »

a écrit :J'minterroge a dit : L'on comprend que dans le cadre de cette ensemble d'hypothèses, tant qu'une activité cérébrale quelle qu'elle soit existe, constater une altération des contenus conscients liés au cerveau par une action neutralisante sur lui ou dans certaines de ses ères, ne permet que de conclure que X ou sa connexion à Y sont inhibés, en tout cas cela ne permet certainement pas de conclure que la conscience se réduirait à une activité cérébrale ou à un produit de celle-ci, ni que le cerveau serait LA cause nécessaire et suffisante de la conscience, mais tout au plus qu'il serait UNE cause nécessaire de CERTAINS contenus de consciences tant que le cerveaux n'est pas complètement hors service.

Si pendant la vie de la personne la conscience est dépendante du cerveau , pourquoi à la mort cette dépendance disparaitrait , par quel miracle ? On est à lourdes là . :lol:
Modifié en dernier par vic le 27 août 2020, 17:59, modifié 1 fois.
Ca n'est pas en apprenant à prendre des vessies pour des lanternes qu'on apprend à voir clair en soi

J'm'interroge

[ Incroyant ] [ Athée ]
Avatar du membre

Messages : 8980
Enregistré le : 03 sept. 2013, 06:33

Re: Expériences de mort imminente

Ecrit le 27 août 2020, 17:59

Message par J'm'interroge »

J'm'interroge a écrit : En disant ça tu affirmes que le rêve n'est pas une réalité et que le rêve est une réalité.
vic a écrit :
27 août 2020, 17:22
Absolument pas .

Dire qu'une chose est ni vraie ni fausse n'est pas la même chose que de dire que cette chose est à la fois vraie et fausse .
En logique classique, c'est exactement la même chose.

[ Et ne viens pas me dire que tu maîtriserais d'autres logiques, alors que tu ne maîtrises déjà pas la logique classique de base. ]

Vrai c'est non faux et faux c'est non vrai vic.

Autrement dit :

ni vraie ni fausse <=> non vraie et non non vraie <=> fausse et vraie <=> vraie et fausse

CQFD

J'm'interroge a écrit : Autrement dit : tu affirmes que Y n'est pas A et que X est A.
En disant ça tu affirmes que le rêve n'est pas une réalité et que le rêve est une réalité
vic a écrit :
27 août 2020, 17:22
Non , affirmer que Y n'est pas A n'affirme pas pour autant que X est A , c'est n'importe quoi c e que tu écris.
Tu ne sais pas lire et tu ne sais même plus ce que tu as affirmé. Tu as également affirmé la négation de l'irréalité du rêve. Vas voir si tu ne me crois pas.

C'est quand tu dis que le rêve n'est "ni ... ni une irréalité" que tu affirmes que le rêve est une réalité.

Tu ne sais pas ce que tu racontes vic...
.
Modifié en dernier par J'm'interroge le 28 août 2020, 07:21, modifié 1 fois.
Toutes les avenirs possibles existent, c'est à chacun qu'il revient de choisir par ce qu'il légitime et veut expérimenter, le chemin qu'il prend et les situations qui vont avec. À la fin tout converge, mais en attendant, les uns ne passeront pas par les mêmes situations individuelles et collectives que les autres.

vic

[ Incroyant ] [ Athée ]
Avatar du membre

Messages : 12980
Enregistré le : 07 juil. 2013, 16:15

Re: Expériences de mort imminente

Ecrit le 27 août 2020, 18:03

Message par vic »

a écrit :J'minterroge a dit : ni vraie ni fausse <=> non vraie et non non vraie <=> fausse et vraie <=> vraie et fausse

CQFD
N'importe quoi , tu touches le fond là .
Dire qu'une chose n'est ni jaune ni non jaune , ne signifie pas que la chose jaune est jaune et non jaune à la fois .
Dire qu'une chose est ni jaune ni non jaune , veut dire qu'elle n'a pas de couleur spéciale , pas qu'elle est jaune et non jaune à la fois . Ca n'est pas une contradiction en soi .
Où as tu appris la logique et les maths ? C'est ridicule .

je m'aperçois clairement que tu maitrises très mal la logique , contrairement à ce que tu essais de faire croire sur le forum .
Ca n'est pas en apprenant à prendre des vessies pour des lanternes qu'on apprend à voir clair en soi

J'm'interroge

[ Incroyant ] [ Athée ]
Avatar du membre

Messages : 8980
Enregistré le : 03 sept. 2013, 06:33

Re: Expériences de mort imminente

Ecrit le 27 août 2020, 18:44

Message par J'm'interroge »

vic a écrit :
27 août 2020, 18:03
N'importe quoi , tu touches le fond là .
Dire qu'une chose n'est ni jaune ni non jaune , ne signifie pas que la chose jaune et non jaune .
Bien si, ça signifie exactement la même chose en logique classique tout au moins.

vic a écrit :
27 août 2020, 18:03
Dire qu'une chose est ni jaune ni non jaune , veut dire qu'elle n'a pas de couleur spéciale , pas qu'elle est jaune et non jaune à la fois .
Ça ne veut pas du tout dire qu'elle n'aurait pas de couleur spéciale, ou alors c'est très mal dit si c'est ce que tu veux dire... Ça veut bien dire qu'elle est jaune et non jaune, ce qui constitue une contradiction.

Tu t'exprimes très mal vic.

Si cette chose n'a pas de couleur spéciale, dire qu'elle n'est ni jaune ni non jaune c'est dire qu'elle n'est pas de couleur jaune certes, mais c'est aussi dire qu'elle n'est pas non jaune, autrement dit : qu'elle est jaune. Autrement dit encore : tu ne sais pas ce que tu dis en voulant dire ce que tu veux dire. Tu dis autre chose, tu dis quelque chose qui ne veut rien dire et qui est logiquement faux, car auto-contradictoire.

vic a écrit :
27 août 2020, 18:03
Ca n'est pas une contradiction en soi .
En soi il n'y a pas de contradiction, mais ton discours n'est pas la réalité en soi vic : ce que tu exprimes n'est rien d'autre qu'une contradiction logique.

Or voilà, un discours contradictoire affirmant tout et son contraire, ne présente aucun intérêt.

vic a écrit :
27 août 2020, 18:03
Où as tu appris la logique et les maths ? C'est ridicule .

je m'aperçois clairement que tu maitrises très mal la logique , contrairement à ce que tu essais de faire croire sur le forum .
Dit un gars qui ne sait pas faire trois phrases sans affirmer une chose et son contraire.


Donc merci vic, au revoir vic.


_________________

J'm'interroge a écrit :
25 août 2020, 16:59
a écrit :
Prenons ce modèle très hypothétique envisageable bien que métaphysique :

- Considérons vraie à titre d'exercice logique la possibilité toute hypothétique que le cerveau est un émetteur de données aboutissant à des contenus conscients.
'mazalée' a écrit :
27 août 2020, 17:47
Donc le cerveau émet des choses et les garde en mémoire ou les analyse comme une chose consciente.
Pourquoi dis-tu "donc" ?

Le cerveau garde des choses en mémoire, oui.
Il traite des données oui.

Comme une chose consciente ? -----> Pas nécessairement, rien ne le prouve.

Mais comme une chose intelligente oui. Le cerveau est intelligent.

J'm'interroge a écrit :
25 août 2020, 16:59
- Considérons vraie à titre d'exercice logique la possibilité toute hypothétique que ces contenus conscients sont en lien avec ces données,
'mazalée' a écrit :
27 août 2020, 17:47
Donc il y a relation entre ce qui a été émis et ce qui a été entreposé.
Comment ça "Donc" ?

Ici je le présente sous forme d'hypothèse, mais c'est un fait scientifique : les contenus conscients qui sont les nôtres sont pour la plupart (au moins) liés à des activités du cerveau et à des structures fonctionnelles cérébrales.

J'm'interroge a écrit :
25 août 2020, 16:59
mais qu'ils résultent d'un autre traitement ayant pour support autre chose que le cerveau et que ce support cognitif autre, appelons le X, soit donc également capable de traiter de l'information et capable de décisions.
'mazalée' a écrit :
27 août 2020, 17:47
Donc il y a un autre occupant du cerveau ?
Non.

Si X était une structure dans le cerveau, quel intérêt d'envisager X ?

Pour t'aider, considère ces nouveaux points à intercaler :

- Considérons vraie à titre d'exercice logique la possibilité toute hypothétique que X n'est pas une structure observable, ni dans le cerveau ni ailleurs dans notre espace-temps.

et

- Considérons vraie à titre d'exercice logique la possibilité toute hypothétique que Y n'est pas une structure observable, ni dans le cerveau ni ailleurs dans notre espace-temps.

et

- Considérons vraie à titre d'exercice logique la possibilité toute hypothétique que ces autres sources d'informations ne sont pas nécessairement liées à une structure observable, ni dans le cerveau ni ailleurs dans notre espace-temps.

'mazalée' a écrit :
27 août 2020, 17:47
et si non, que fait-il en concurrence (1) avec le cerveau s'il est autre ? Que fait-il en général en relation avec le cerveau (2) ? Est-ce un parasite du cerveau ou est-ce quelque chose qui utilise le cerveau (3) ? Ou est-ce quelque chose qui passe par là par ce que c'est pratique ou qu'il a capté le rôle émetteur du cerveau (4)...
- (1) : Qui parle de concurrence ? Pourquoi y aurait-il concurrence ? Selon le modèle proposé, le cerveau à lui seul ne permet pas une conscience.
- (2) : Il est trop tôt pour répondre à cette question. Mais c'est une bonne question, retiens là. Et commence à y réfléchir.
- (3) : Ce serait à examiner en détail si c'est un parasite, un métasymbiote ou autre chose encore qui utiliserait le cerveau et via le cerveau, le corps et via le corps...
- (4) : Que d'intéressantes questions ! Il faudra examiner tous ces points de manière approfondie. Ceci dit, dans l'autre modèle que j'ai sous la main qui ressemble à celui que j'ai proposé ici, cette histoire de cerveau "émetteur" sera précisée. Ce sera plus explicités en termes d' "effets frontière", d'informations et d'outputs et d'inputs.

J'm'interroge a écrit :
25 août 2020, 16:59
- Considérons vraie à titre d'exercice logique la possibilité toute hypothétique que le cerveau pourrait aussi être le récepteur de commandes, voire d'autres informations en provenance de X.
'mazalée' a écrit :
27 août 2020, 17:47
Si X est un support cognitif autre que le cerveau pour recevoir, si j'ai bien compris, et qu'il a la capacité d'émettre, le cerveau humain est en quelque sorte un lieu propice à quelque chose de particulier. Bref c'est comme une hanse propice à établir un port. Un lieu privilégié. Peut-être pas car la chose n'est pas physique...
Le cerveau serait lieu propice oui. Et il serait peut-être une anse qui à déjà été aménagé en port, en partie tout au moins, et qui serait encore en développement, d'autres aménagements étant en cours et à venir.

J'm'interroge a écrit :
25 août 2020, 16:59
- Considérons vraie à titre d'exercice logique la possibilité toute hypothétique que tant que le cerveau est en activité, quelque soit sont activité, une partie de ses activités informent X par un canal à découvrir,
'mazalée' a écrit :
27 août 2020, 17:47
Donc le cerveau collabore...
Plus ou moins. On peut supposer que oui, en partie tout au moins.

J'm'interroge a écrit :
25 août 2020, 16:59
et que cette connexion du cerveau avec X inhibe tout un ensemble de fonctionnalités de X
'mazalée' a écrit :
27 août 2020, 17:47
Donc le cerveau cherche à aider X pour qu'il l'utilise plus efficacement ! :shock:
Il y a d'autres hypothèses possibles à ce sujet. Mais ça fait partie des possibilités hypothétiques oui.

Ça peut être dans l'autre sens aussi.

J'm'interroge a écrit :
25 août 2020, 16:59
ainsi qu'une connexion avec une autre structure encore, appelons là Y, également capable de traiter de l'information mais beaucoup plus massivement,
'mazalée' a écrit :
27 août 2020, 17:47
:shock:
-------> lol

J'm'interroge a écrit :
25 août 2020, 16:59
connectant par elle les autres X entre eux et peut-être aussi à d'autres sources d'informations encore, extérieures à Y.
'mazalée' a écrit :
27 août 2020, 17:47
:fever:
--------> re lol

J'm'interroge a écrit :
25 août 2020, 16:59
- Considérons vraie à titre d'exercice logique la possibilité toute hypothétique qu'à la mort physique la connexion du cerveau avec X se rompt, désinhibant alors les autres fonctionnalités de X et la connexion de X avec Y, connectant par là X avec les autres X et peut-être à ces autres sources d'informations.
- Considérons vraie à titre d'exercice logique la possibilité toute hypothétique qu'à la mort physique X et/ou Y prendraient le relais du cerveau organique.

------> L'on comprend que dans le cadre de cette ensemble d'hypothèses, tant qu'une activité cérébrale quelle qu'elle soit existe, constater une altération des contenus conscients liés au cerveau par une action neutralisante sur lui ou dans certaines de ses ères, ne permet que de conclure que X ou sa connexion à Y sont inhibés, en tout cas cela ne permet certainement pas de conclure que la conscience se réduirait à une activité cérébrale ou à un produit de celle-ci, ni que le cerveau serait LA cause nécessaire et suffisante de la conscience, mais tout au plus qu'il serait UNE cause nécessaire de CERTAINS contenus de consciences tant que le cerveaux n'est pas complètement hors service.
'mazalée' a écrit :
27 août 2020, 17:47
Merci :mains:
De rien :mains:
.
Modifié en dernier par J'm'interroge le 30 août 2020, 12:39, modifié 2 fois.
Toutes les avenirs possibles existent, c'est à chacun qu'il revient de choisir par ce qu'il légitime et veut expérimenter, le chemin qu'il prend et les situations qui vont avec. À la fin tout converge, mais en attendant, les uns ne passeront pas par les mêmes situations individuelles et collectives que les autres.

vic

[ Incroyant ] [ Athée ]
Avatar du membre

Messages : 12980
Enregistré le : 07 juil. 2013, 16:15

Re: Expériences de mort imminente

Ecrit le 28 août 2020, 05:55

Message par vic »

a écrit :J'minterroge a dit : Si cette chose n'a pas de couleur spéciale, dire qu'elle n'est ni jaune ni non jaune c'est dire qu'elle n'est pas de couleur jaune certes, mais c'est aussi dire qu'elle n'est pas non jaune
Oui et alors , ce qui n'a pas de couleur spéciale n'est pas jaune et n'est pas non jaune .
Ou est le problème ?
Quelle est la couleur de l'univers , quelle est la couleur de la nature ?
Il n'y a pas de contradiction dans mon énoncé .

Dire qu'un phénomène n'est ni jaune ni non jaune ça n'a rien de contradictoire .
Modifié en dernier par vic le 28 août 2020, 05:57, modifié 1 fois.
Ca n'est pas en apprenant à prendre des vessies pour des lanternes qu'on apprend à voir clair en soi

Répondre
  • Sujets similaires
    Réponses
    Vues
    Dernier message

Retourner vers « Athéisme et Religions »

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 22 invités