Facteur majeur de la croyance : le temps ?

Forum Athée / croyant
Règles du forum
L’athéisme peut être considéré comme une attitude ou une doctrine qui ne conçoit pas l’existence ou affirme l’inexistence de quelque dieu, divinité ou entité surnaturelle que ce soit. C'est une position philosophique qui peut être formulée ainsi : il n'existe rien dans l'Univers qui ressemble de près ou de loin à ce que les croyants appellent un « dieu », ou « Dieu ».
Répondre
wook

* [ Aucun rang ] *
Avatar du membre

Messages : 590
Enregistré le : 13 juin 2015, 01:59

Facteur majeur de la croyance : le temps ?

Ecrit le 20 juil. 2016, 19:02

Message par wook »

Partagez vous le fait que notre représentation du temps, qui fait que tout à un début, et parfois une fin, est un facteur majeur qui pousse les hommes à croire qu'il y a forcément un créateur surnaturel au début ? (certains iront jusqu'à affirmer qu'il ressemble aux hommes et qu'il nous offre la vie éternelle si on le vénère par les modalités définis dans un livre magique :lol: )

Cette représentation est un argument fort, et que celui qui ne s'est jamais posé la question "qu'il y avait-t-il avant le début ?" me jette la première pierre.

Or il semblerait qu'aujourd'hui la physique tende vers une description du temps, qui n'est en rien absolue car ce dernier dépend fortement d'autres paramètres. Ce n'est en rien une simple "théorie" puisque, outre les expériences probantes mais que le commun des mortels ne comprend pas sans des études approfondies dans le domaine, un exemple simple est le cas des satellites. En effet il faut régulièrement régler l'heure dans les satellites sans cela aucun gps ne fonctionnerait en moins d'une semaine. Ainsi dire que deux événements se sont déroulés "au même instant" n'a aucun sens puisque dans d'autres référentiels il peut y avoir des années d'écart entre les deux. Dans tous les cas pour le commun des mortels, s'imaginer que le temps n'est pas une valeur indépendance de toute chose est difficilement envisageable. Or je crois bien que cette vision rend la nécessité d'un créateur surnaturel beaucoup moins nécessaire. S'il n'y a pas de temps absolue, alors il y a-t-il forcement un début et une fin à tout, d'un point de vu "temporel" ? La question mérite méditation :hi:

7 archange

* [ Aucun rang ] *
Avatar du membre

Messages : 2013
Enregistré le : 30 avr. 2014, 05:50

Re: Facteur majeur de la croyance : le temps ?

Ecrit le 21 juil. 2016, 04:05

Message par 7 archange »

(zzz)
Il n’y a pas de désir de vivre pur, comme Dieu le veut quand on n’accepte pas la vérité de la Parole de Dieu comme seule norme.

Coeur de Loi

* [ Aucun rang ] *
Avatar du membre

Messages : 10753
Enregistré le : 26 avr. 2010, 01:59
Localisation : France

Contact :

Re: Facteur majeur de la croyance : le temps ?

Ecrit le 21 juil. 2016, 05:03

Message par Coeur de Loi »

Dire que le temps a un début et une fin est une impossibilité logique.
Le temps et l'espace sont infinis.

C'est aussi ridicule que de dire qu'au bout d'un certain nombre, les chiffres s'arrêtes... :ugeek:

Les ignorant diront : et pourquoi pas ?
La vérité = la réalité

Karlo

[ Incroyant ] [ Athée ]
Avatar du membre

Messages : 6024
Enregistré le : 18 août 2009, 05:15

Re: Facteur majeur de la croyance : le temps ?

Ecrit le 21 juil. 2016, 05:12

Message par Karlo »

Il doute de rien CdL.

On n'a pas la réponse à une question ? Pas grave : lui il a qu'à en inventer une et dire que ceux qui ne sont pas d'accord sont des ignorants :lol:

Le temps et l'espace sont infinis.
Source ?

Coeur de Loi

* [ Aucun rang ] *
Avatar du membre

Messages : 10753
Enregistré le : 26 avr. 2010, 01:59
Localisation : France

Contact :

Re: Facteur majeur de la croyance : le temps ?

Ecrit le 21 juil. 2016, 05:21

Message par Coeur de Loi »

Source : http://www.forum-religion.org/general/l ... 25105.html

la logique nous dit que derrière une limite il y a toujours quelque chose... c'est l'idée de l'infini.
La vérité = la réalité

Crisdean

[ Incroyant ] [ Athée ]

Messages : 704
Enregistré le : 30 déc. 2014, 12:18

Re: Facteur majeur de la croyance : le temps ?

Ecrit le 21 juil. 2016, 05:41

Message par Crisdean »

Coeur de Loi a écrit :Source : http://www.forum-religion.org/general/l ... 25105.html

la logique nous dit que derrière une limite il y a toujours quelque chose... c'est l'idée de l'infini.
Non, ça, c'est de l'intuition. La logique devrait nous dire qu'on ne sait pas.

On ne sait pas si l'Univers est infini ou pas.

Karlo

[ Incroyant ] [ Athée ]
Avatar du membre

Messages : 6024
Enregistré le : 18 août 2009, 05:15

Re: Facteur majeur de la croyance : le temps ?

Ecrit le 21 juil. 2016, 05:47

Message par Karlo »

Source : general/les-verites-absolues-t25105.html
Mais lol !
J'adore demandez leurs sources aux religieux. On n'est jamais déçu :lol:

Là en l'occurrence, la source de CdL pour affirmer que le temps et l'espace sont infinis, c'est lui-même, dans un topic où il énonce des "vérités absolues".

Heureusement que le ridicule ne tue pas, sinon on en aurait des cadavres à enterrer chez les croyants...



la logique nous dit que derrière une limite il y a toujours quelque chose... c'est l'idée de l'infini.
Euh... Non. Vous ne comprenez pas le concept de limite ?

En gros vous dites que dans l'idée d'infini, il n'y a plus de limite. Oui. C'est le concept de l'infini...

Et ?

Puisque dans le concept de l'infini il n'y a pas de limite alors le temps et l'espace sont infinis ? Wahou...

Coeur de Loi

* [ Aucun rang ] *
Avatar du membre

Messages : 10753
Enregistré le : 26 avr. 2010, 01:59
Localisation : France

Contact :

Re: Facteur majeur de la croyance : le temps ?

Ecrit le 21 juil. 2016, 05:53

Message par Coeur de Loi »

Comment je sais qu'il n'y a pas de limite aux nombres ?

Vais-je dire que je ne sais pas ? peut-être qu'il y a un nombre limite au-dessus duquel il n'y a plus de nombre ? qui peut vérifier ?

:lol:
La vérité = la réalité

Karlo

[ Incroyant ] [ Athée ]
Avatar du membre

Messages : 6024
Enregistré le : 18 août 2009, 05:15

Re: Facteur majeur de la croyance : le temps ?

Ecrit le 21 juil. 2016, 05:55

Message par Karlo »

On ne parle pas des nombres mais de l'espace et du temps. Arrêtez d'essayer de changer de sujet.

Coeur de Loi

* [ Aucun rang ] *
Avatar du membre

Messages : 10753
Enregistré le : 26 avr. 2010, 01:59
Localisation : France

Contact :

Re: Facteur majeur de la croyance : le temps ?

Ecrit le 21 juil. 2016, 06:02

Message par Coeur de Loi »

Ok mais comment je le sais ? puisque je n'ai pas pu vérifier ?

Aide moi, sauve moi de l'ignorance svp :lol:
La vérité = la réalité

Absenthéiste

* [ Aucun rang ] *
Avatar du membre

Messages : 557
Enregistré le : 19 mai 2015, 06:04

Re: Facteur majeur de la croyance : le temps ?

Ecrit le 21 juil. 2016, 06:06

Message par Absenthéiste »

Wook a écrit :[...]il semblerait qu'aujourd'hui la physique tende vers une description du temps, qui n'est en rien absolue
Oui, il n'existe pas UN temps mais DES temps propres. Chacun le sien ! Nos horloges "relatives" varient sous l'effet de l'accélération et de la gravité (qui ont physiquement les mêmes effets). Les scientifiques s'étaient "amusés" à le vérifier au moyen d'horloges atomiques embarquées dans des avions, dans des conditions faisant varier altitude & vitesse. Résultat à l'arrivée : une infinitésimale, mais significative désynchronisation.

Nous avons le sentiment de partager le même temps car comparativement à la vitesse de la lumière, nos vitesses relatives sont insignifiantes. Et quant à la gravité... Et bien nous partageons tous celle de notre bonne vieille Terre. Nous sommes donc, nous les humains, presque parfaitement "synchros". D'où l'illusion d'un temps universel.
Coeur de Loi a écrit : Le temps et l'espace sont infinis.
L'univers est en expansion, comme l'a montré HUBBLE, il n'est donc pas "infini" stricto sensu. Un espace déjà infini pourrait-il continuer de croitre ? Notons aussi que le champs de Higgs "révélé" en 2012 par le CERN, permettant aux particules d'acquérir une masse et un temps propre, n'a pas toujours existé ! Il s'est formé peu après l'univers primordial ! Il fut donc un temps ou le concept de temps ne trouvait pas son application...
Wook a écrit : Partagez vous le fait que notre représentation du temps, qui fait que tout à un début, et parfois une fin, est un facteur majeur qui pousse les hommes à croire qu'il y a forcément un créateur surnaturel au début ?
Pour en revenir au sujet, je pense effectivement que notre perception du temps joue sur notre façon de voir le monde, et influence notre façon de l'interpréter. L'homme envisage "instinctivement" les notions de "temps" et de "causalité" comme indissociables.

David Hume définissait cette association comme "la tentation de notre esprit, justifiée ou non, nous poussant à considérer toute séquence d’événements comme le déroulement temporel d’une suite concaténée dont le dernier événement serait la conséquence directe ou indirecte du premier. Quelque chose dans notre entendement réclamerait de voir le monde comme une vaste chaîne causale. " CF: Les trois principes d’association fondamentaux : Causalité, ressemblance et contiguïté.

Je pense de façon générale qu'il faut se méfier de ce à quoi nous pousse notre esprit.
Modifié en dernier par Absenthéiste le 21 juil. 2016, 09:05, modifié 4 fois.

Karlo

[ Incroyant ] [ Athée ]
Avatar du membre

Messages : 6024
Enregistré le : 18 août 2009, 05:15

Re: Facteur majeur de la croyance : le temps ?

Ecrit le 21 juil. 2016, 06:07

Message par Karlo »

Tu ne le sais pas, tu le crois, et tu te persuades que c'est pareil que de le savoir...
C'est typique chez les religieux de prendre leurs désirs pour des réalités.




Si tu veux être un peu moins ostensiblement ignorant, cesse de prendre tes croyances pour des faits. Tu ne sais absolument si l'univers a un début, si il a seulement un jour été engendré ou bien si il a toujours existé.
Mais tu prétends quand même qu'il a une origine, et que c'est ton dieu qui l'a créé.

Tu ne sais pas du tout si le temps a un début et une fin (et par conséquent si le concept de "début" et de "fin" appliqués à l'univers ont un sens), mais pas grave : tu prétends quand même que tu le sais.



C'est pour cela que tu es ridicule...

Crisdean

[ Incroyant ] [ Athée ]

Messages : 704
Enregistré le : 30 déc. 2014, 12:18

Re: Facteur majeur de la croyance : le temps ?

Ecrit le 21 juil. 2016, 06:12

Message par Crisdean »

Coeur de Loi a écrit :Comment je sais qu'il n'y a pas de limite aux nombres ?

Vais-je dire que je ne sais pas ? peut-être qu'il y a un nombre limite au-dessus duquel il n'y a plus de nombre ? qui peut vérifier ?

:lol:
Ce qui est LOL, c'est ton incapacité à comprendre à quoi peuvent servir les maths.
1+1 = 2 est une vérité mathématique, qui est une traduction de faits à un niveau de réflexion donné. Les mathématiques ont été formalisées par l'homme comme un langage permettant de traduire objectivement les phénomènes. Elles ne prouvent rien d'autre que la véracité mathématique et non pas une quelconque vérité absolue.

L'infini est un concept. Les nombres sont des concepts. Il n'y a pas de nombres dans l'univers. On est capable de créer un nombre supérieur aux nombres de particules dans l'univers connu, ce qui ne veut pas dire que ce nombre a un sens, une utilité ou qu'il traduit une réalité.

Puis ce qui est LOL aussi, c'est d'affirmer l'infinité de quelque chose comme le temps que tu es, j'en suis sûr, incapable de définir.

John Difool

* [ Aucun rang ] *

Messages : 681
Enregistré le : 24 juil. 2014, 03:24

Re: Facteur majeur de la croyance : le temps ?

Ecrit le 21 juil. 2016, 07:00

Message par John Difool »

Je me permets de rajouter qu'en mathématique (mais c'est vrai dans tout), il faut faire attention au CADRE et à la DEFINITION des termes que l'on emploie.

Ainsi 1+1 = 2 est vrai pour des nombres réels (et des entiers à fortiori). Mais dans Z/2Z (l'ensemble du reste de la division euclidienne par 2 des entiers) on a 1+1 = 0

De même, en math les notions d'infini sont précises et dépendent du cadre dans lequel on se place. Quand on parle du "nombre d'éléments d'un ensemble", si cet ensemble est infini il faut passer par les concepts d'isomorphisme pour décrire la "taille" des ensembles. Par définition un ensemble est fini si il peut être mis en bijection avec une partie des entiers naturels. Et on appelle un ensemble infini, un ensemble qui n'est pas fini (suivant la définition précédente).

Suivant ces définitions on peut même montrer qu'il y a des infinis qui sont plus grands que d'autres..!

Alors il faut bien se rendre compte que des phrases comme "il n'y a pas de limite aux nombres" qui se veulent démontrer l'infinité du temps et de l'espace sont un peu simplistes...

PS : je ne suis pas un pro de la théorie des ensembles, mais il y a des résultats fascinants !

Boemboy

[Religion] Aucune [Organisation] Aucune

Messages : 2817
Enregistré le : 01 janv. 2009, 09:14

Re: Facteur majeur de la croyance : le temps ?

Ecrit le 22 juil. 2016, 08:21

Message par Boemboy »

L'homme a commencé à réfléchir avec pour base son vécu. Effectivement, autour de lui, tout a un début et une fin. Donc le monde a commencé un jour et le temps avec lui. Pour les auteurs de la Genèse le monde se limitait à leur horizon et le ciel à la coupole qui le coiffait...
Il a fallu des siècles pour passer de cette image initiale à celle d'aujourd'hui.
Aujourd'hui, le début et la fin, les limites, sont des notions bien plus complexes et le temps n'a plus ce caractère linéaire et universel. La foi dans le créationnisme révèle un retard énorme de la pensée. Ce que l'on imagine aujourd'hui de l'univers ressemble beaucoup moins à la belle horloge bien réglée: je penserais plus aux montres molles de Dali avec pas mal de poussières dans les rouages... !

Répondre
  • Sujets similaires
    Réponses
    Vues
    Dernier message

Retourner vers « Athéisme et Religions »

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Majestic et 25 invités