Inexistence de dieu : approche épistémologique

Forum Athée / croyant
Règles du forum
L’athéisme peut être considéré comme une attitude ou une doctrine qui ne conçoit pas l’existence ou affirme l’inexistence de quelque dieu, divinité ou entité surnaturelle que ce soit. C'est une position philosophique qui peut être formulée ainsi : il n'existe rien dans l'Univers qui ressemble de près ou de loin à ce que les croyants appellent un « dieu », ou « Dieu ».
Répondre
Inti

* [ Aucun rang ] *

Messages : 9356
Enregistré le : 20 juil. 2013, 14:00

Re: Inexistence de dieu : approche épistémologique

Ecrit le 02 mars 2019, 12:10

Message par Inti »

Constantin a écrit :
02 mars 2019, 11:03
Vous dois je quelque chose pour la visite?
Chacun croit ce qu'il veut et ... donne ce qu'il veut pour le diagnostic. :wink: :hi:
:giggle:

Farore97

* [ Aucun rang ] *

Messages : 509
Enregistré le : 15 avr. 2017, 12:37

Re: Inexistence de dieu : approche épistémologique

Ecrit le 04 juil. 2019, 18:12

Message par Farore97 »

Dans ce cas là, je m'autorise a penser qu'un tel débat n'aura jamais de fin ... Impossible de prouver l'inexistence de Dieu et impossible de prouver son existence.

Et même je dirai plus ... Un tel débat n'a pas de sens.
Vous tournez en rond autour de chose bien futil que chacun pourrait laisser courir dans son coin ...

Nous l'avons tous bien compris que Dieu est somme toute un P U T A I N de sujet de discorde ! Il n'y a rien a en tirer d'en parler. Ça ne mettra pérsonne d'accord.

Le vrai débat ou discussion d'ailleurs qui font justment intervenir cette notion religieuse sont des questionnements d'ordre éthique.

Questionnez vous plutôt sur ces problèmes là plutôt que d'en créer d'inutiles ...

dan26

[ Incroyant ] [ Athée ]

Messages : 4916
Enregistré le : 12 déc. 2012, 19:16

Re: Inexistence de dieu : approche épistémologique

Ecrit le 10 juil. 2019, 13:51

Message par dan26 »

a écrit :Farore97 a dit
Dans ce cas là, je m'autorise a penser qu'un tel débat n'aura jamais de fin ... Impossible de prouver l'inexistence de Dieu et impossible de prouver son existence.
détrompe toi rien de plus simple de prouver, de montrer que la croyance en un dieu unique , est une croyance imaginée tardivement par l'homme .
L'histoire , l'histoire des religions, la paléontologie , l'archéologie , l'étude des textes , tous les spécialistes des religions, etc etc montrent et démontrent que cette notion de dieu unique est une notion très très tardive dans l'histoire de l'humanité , il y a 10 000 par exemple personne ne faisait mention à ce mythe . Il y a une autre preuve incontestable le nombre des religions et sectes importantes qui ne font pas mention à dieu , et qui existent depuis la nuit des temps .

a écrit :Et même je dirai plus ... Un tel débat n'a pas de sens.
dis plutot qu'il faut savoir l’éviter afin d'eviter de .......

.
a écrit :Questionnez vous plutôt sur ces problèmes là plutôt que d'en créer d'inutiles ...
où plus sérieusement sur le phénomène religieux au travers de tous ses angles et sciences d'approches

amicalement

vic

[ Incroyant ] [ Athée ]
Avatar du membre

Messages : 12603
Enregistré le : 07 juil. 2013, 16:15

Re: Inexistence de dieu : approche épistémologique

Ecrit le 14 juil. 2019, 06:12

Message par vic »

Le fait que le dieu Abrahamique préfère la croyance à la preuve , prouve qu'il n'existe pas .
Pourquoi un dieu tout puissant pour qui il serait très simple de donner une preuve de son existence choisirait il la croyance , la foi, la superstition à la preuve ?

On sent le ridicule .

a écrit :Farore 97 a dit : Nous l'avons tous bien compris que Dieu est somme toute un P U T A I N de sujet de discorde ! Il n'y a rien a en tirer d'en parler. Ça ne mettra pérsonne d'accord.

Oui , parce que ce prétendu dieu ne donne pas de preuve de son existence, voilà ce que cela génère ....De la discorde , alors qu'il est sensé dans le nouveau testament amener l'entente entre les hommes . Ces religions qui ne donnent pas la preuve de ce qu'elles énoncent ne peuvent que diviser , amener le doute .Alors que la preuve , elle , empêcherait les doutes et les divisions .Voilà pourquoi il est hubuesque de penser qu'un dieu tout puissant préférerait la croyance à la preuve . La croyance divise , la preuve unie . Voilà le pourquoi de toutes ces guerres religieuses incessantes, les croyances .
Ca n'est pas en apprenant à prendre des vessies pour des lanternes qu'on apprend à voir clair en soi

dan26

[ Incroyant ] [ Athée ]

Messages : 4916
Enregistré le : 12 déc. 2012, 19:16

Re: Inexistence de dieu : approche épistémologique

Ecrit le 14 juil. 2019, 08:37

Message par dan26 »

a écrit :vic a dit .Voilà pourquoi il est hubuesque de penser qu'un dieu tout puissant préférerait la croyance à la preuve . La croyance divise , la preuve unie . Voilà le pourquoi de toutes ces guerres religieuses incessantes, les croyances .
Bravo et merci , voila un argument, que je ne connaissais pas, et qui est béton .
il n'y a pas que la religion, la politique a les mêmes ressorts !!!
Nous en avons les preuves tous les jours

amicalement

Ash

* [ Aucun rang ] *

Messages : 184
Enregistré le : 12 avr. 2019, 06:27

Re: Inexistence de dieu : approche épistémologique

Ecrit le 22 juil. 2019, 03:31

Message par Ash »

vic a écrit :
14 juil. 2019, 06:12
Le fait que le dieu Abrahamique préfère la croyance à la preuve , prouve qu'il n'existe pas .
Pourquoi un dieu tout puissant pour qui il serait très simple de donner une preuve de son existence choisirait il la croyance , la foi, la superstition à la preuve ?

On sent le ridicule .





Oui , parce que ce prétendu dieu ne donne pas de preuve de son existence, voilà ce que cela génère ....De la discorde , alors qu'il est sensé dans le nouveau testament amener l'entente entre les hommes . Ces religions qui ne donnent pas la preuve de ce qu'elles énoncent ne peuvent que diviser , amener le doute .Alors que la preuve , elle , empêcherait les doutes et les divisions .Voilà pourquoi il est hubuesque de penser qu'un dieu tout puissant préférerait la croyance à la preuve . La croyance divise , la preuve unie . Voilà le pourquoi de toutes ces guerres religieuses incessantes, les croyances .

En peu de mots tout est dit.


Effectivement comment un Dieu soit disant parfait et aimant sa création la laisserait dans le doute pendant des milliers d'années avec des milliers de religions se contredisant et des milliers de croyance autant contradictoires les une que les autres ?

Les religions et leurs croyances ni ne reflètent ni sont à l'image d'un Dieu parfait, bien au contraire, leurs actes prouvent que si Dieu existait elles lui cracherait au visage.

XYZ

* [ Aucun rang ] *

Messages : 1801
Enregistré le : 25 mars 2008, 02:36

Re: Inexistence de dieu : approche épistémologique

Ecrit le 22 juil. 2019, 16:09

Message par XYZ »

vic a écrit :
14 juil. 2019, 06:12
Le fait que le dieu Abrahamique préfère la croyance à la preuve , prouve qu'il n'existe pas .
Pourquoi un dieu tout puissant pour qui il serait très simple de donner une preuve de son existence choisirait il la croyance , la foi, la superstition à la preuve ?
Dieu préfère la preuve mais toi tu préfères la croyance.
La preuve tu préfères croire que mère nature peut nous créer alors que tu n'as jamais rien vu de tel.
Dieu te laisse libre de croire à tes croyances.

Inti

* [ Aucun rang ] *

Messages : 9356
Enregistré le : 20 juil. 2013, 14:00

Re: Inexistence de dieu : approche épistémologique

Ecrit le 23 juil. 2019, 19:45

Message par Inti »

XYZ a écrit :
22 juil. 2019, 16:09
Dieu préfère la preuve mais toi tu préfères la croyance.
La preuve tu préfères croire que mère nature peut nous créer alors que tu n'as jamais rien vu de tel.
Dieu te laisse libre de croire à tes croyances
Une guerre céleste des sexes! Yavhe ou Pachamama? :interroge:

:hi:
:giggle:

Farore97

* [ Aucun rang ] *

Messages : 509
Enregistré le : 15 avr. 2017, 12:37

Re: Inexistence de dieu : approche épistémologique

Ecrit le 10 nov. 2019, 15:29

Message par Farore97 »

Vic à dit a écrit :Le fait que le dieu Abrahamique préfère la croyance à la preuve , prouve qu'il n'existe pas .
Pourquoi un dieu tout puissant pour qui il serait très simple de donner une preuve de son existence choisirait il la croyance , la foi, la superstition à la preuve ?

On sent le ridicule .

Oui , parce que ce prétendu dieu ne donne pas de preuve de son existence, voilà ce que cela génère ....De la discorde , alors qu'il est sensé dans le nouveau testament amener l'entente entre les hommes . Ces religions qui ne donnent pas la preuve de ce qu'elles énoncent ne peuvent que diviser , amener le doute .Alors que la preuve , elle , empêcherait les doutes et les divisions .Voilà pourquoi il est hubuesque de penser qu'un dieu tout puissant préférerait la croyance à la preuve . La croyance divise , la preuve unie . Voilà le pourquoi de toutes ces guerres religieuses incessantes, les croyances .
Cette démonstration ne tiens pas debout je suis désolé.
Tu parts du principe injustifié, dans ton raisonnement par l'absurde, qui est ,que, le potentiel Dieu qui nous aurait conçu est censé être une entité morale, avec des valeurs … ou qui aime sa création …

Tu démontres que le Dieu qui nous aurait créé n'ai pas le Dieu abrahamique, mais pas qu'il n'existe pas.

Bref ! en gros tu me dis que forcément il aurait un attachement, de je ne sais qu'elle nature qui le ferait obligatoirement, se manifester pour éviter la discorde dans l'humanité. Or je ne vois pas pourquoi un tel comportement serai présent chez ce créateur.

a bon entendeur

dan26

[ Incroyant ] [ Athée ]

Messages : 4916
Enregistré le : 12 déc. 2012, 19:16

Re: Inexistence de dieu : approche épistémologique

Ecrit le 13 déc. 2019, 11:25

Message par dan26 »

a écrit :=Ash a dit
Effectivement comment un Dieu soit disant parfait et aimant sa création la laisserait dans le doute pendant des milliers d'années avec des milliers de religions se contredisant et des milliers de croyance autant contradictoires les une que les autres ?
c'est la preuve historique (histoire des dieux et des mythes des religions et des cultes dans l'hsitoire de l'humanité ), incontestable dont je fais mention depuis toujours . Ne jamais oublier que le monothéisme est la religion la plus tardivement imaginée par l'homme . Le croyant monothéiste , vous dira dieu s'est révélé (au lieu de l'homme l'a imaginé ), tardivement ok; mais sera toujours incapable d'expliquer pourquoi , sans détruire les qualités que cette religion lui attribue !!! Une impasse insurmontable sauf bien sûr à utiliser des méthodes scolastiques

Amicalement

Ajouté 6 minutes 45 secondes après :
a écrit :Farore97
Bref ! en gros tu me dis que forcément il aurait un attachement, de je ne sais qu'elle nature qui le ferait obligatoirement, se manifester pour éviter la discorde dans l'humanité. Or je ne vois pas pourquoi un tel comportement serai présent chez ce créateur.
pourquoi "ce créateur ", pourquoi certains hommes ont tant besoin de réponse, au point d'en imaginer ?
question fondamentale pour moi ?
Nous sommes au coeur de toutes les croyances imaginées par les hommes . c'est là que cela devient intéressant!!
En quoi Ce manque de réponse nuirait à la quiétude personnelle tant recherchée .
Amicalement

Pollux

[ Christianisme ]
Avatar du membre

Messages : 883
Enregistré le : 27 janv. 2019, 20:17
Localisation : À l'est d'Éden

Re: Inexistence de dieu : approche épistémologique

Ecrit le 13 janv. 2020, 09:32

Message par Pollux »

Ash a écrit :
22 juil. 2019, 03:31
Effectivement comment un Dieu soit disant parfait et aimant sa création la laisserait dans le doute pendant des milliers d'années avec des milliers de religions se contredisant et des milliers de croyance autant contradictoires les une que les autres ?
Parce que c'est dans l'adversité que les qualités et les défauts de l'âme se révèlent.

Tout cela fait partie du plan divin et c'est parfaitement logique.

dan26

[ Incroyant ] [ Athée ]

Messages : 4916
Enregistré le : 12 déc. 2012, 19:16

Re: Inexistence de dieu : approche épistémologique

Ecrit le 13 janv. 2020, 13:23

Message par dan26 »

a écrit :Pollux a dit
Parce que c'est dans l'adversité que les qualités et les défauts de l'âme se révèlent.
que vient faire l'adversité dans ce constat je ne comprends pas . C'est au contraire une contradiction, une anomalie effroyable de la part de dieu . Te rends tu compte un dieu d'amour , parfait , omni tout , qui aime tant les hommes, et qui par son retard à l'allumage, pour se faire connaitre fait en sorte que les hommes puissent se tromper sur des milliers d'années . C'est totalement inconcevable .
a écrit :Tout cela fait partie du plan divin et c'est parfaitement logique.
Explique nous car sincérement je ne vois aucune logique, plutot des contradictions .
Merci d'eviter de nous dire "les desseins de dieu sont inaccessibles à l'homme". Un réponse logique suffisant .

amicalement

Pollux

[ Christianisme ]
Avatar du membre

Messages : 883
Enregistré le : 27 janv. 2019, 20:17
Localisation : À l'est d'Éden

Re: Inexistence de dieu : approche épistémologique

Ecrit le 13 janv. 2020, 15:53

Message par Pollux »

dan26 a écrit :
13 janv. 2020, 13:23
que vient faire l'adversité dans ce constat je ne comprends pas . C'est au contraire une contradiction, une anomalie effroyable de la part de dieu . Te rends tu compte un dieu d'amour , parfait , omni tout , qui aime tant les hommes, et qui par son retard à l'allumage, pour se faire connaitre fait en sorte que les hommes puissent se tromper sur des milliers d'années . C'est totalement inconcevable .
Avant de parler d'amour il faudrait parler d'évolution spirituelle. On est sur Terre pour apprendre nos leçons et expérimenter face à l'adversité et les différentes croyances religieuses sont justement une importante source de confrontation dans notre monde. Si on vivait dans un Paradis d'amour et qu'on connaissait d'avance la vérité sur tout on ne se poserait plus de questions essentielles et on se contenterait de se laisser vivre. C'est parce qu'on aime nos enfants qu'on les envoie à l'école et Dieu applique la même logique en nous imposant des tâches et des épreuves pour qu'on en tire les bonnes leçons. Si on donnait à nos enfants douze mois de vacances par année qu'est-ce que tu penses que ça donnerait comme résultat ?

Dieu n'accorde pas vraiment d'importance aux croyances religieuses. Ce qui compte ce sont les qualités humaines, c'est-à-dire la façon dont on agit envers les autres. On doit apprendre à raisonner par nous-même pour faire la différence entre ce qui est bien et ce qui est mal et non pas agir comme des automates programmés par une religion ou un quelconque système de croyances.

Spirituellement parlant les humains avancent dans la brume mais ceux qui cherchent sincèrement et honnêtement finissent par trouver le chemin qui mène à "l'arbre de vie". C'est une quête personnelle longue et fastidieuse mais aussi un passage obligé et personne ne peut le faire à notre place.

dan26

[ Incroyant ] [ Athée ]

Messages : 4916
Enregistré le : 12 déc. 2012, 19:16

Re: Inexistence de dieu : approche épistémologique

Ecrit le 14 janv. 2020, 13:13

Message par dan26 »

a écrit :Pollux a dit
Avant de parler d'amour il faudrait parler d'évolution spirituelle
.
Tu ne réponds pas à ma question, nous parlons de l'amour que Dieu (parait il ) destine aux hommes.
Tu te défiles par rapport à ma question et mon interrogation précise .
a écrit :On est sur Terre pour apprendre nos leçons et expérimenter face à l'adversité et les différentes croyances religieuses sont justement une importante source de confrontation dans notre monde.
Alors je te repose la question, comment dieu( qui parait il aime tant les hommes), a t'il fait pour se faire connaitre si tardivement, c'est totalement inadmissible, et incompréhensible .
a écrit :Si on vivait dans un Paradis d'amour et qu'on connaissait d'avance la vérité sur tout on ne se poserait plus de questions essentielles et on se contenterait de se laisser vivre.
C'est ce qui existait (d'après la bible ), avant la chute de l'homme . Pourquoi avoir créé au départ un paradis , pour ensuite le détruire de sa propre volonté .

a écrit :C'est parce qu'on aime nos enfants qu'on les envoie à l'école et Dieu applique la même logique en nous imposant des tâches et des épreuves pour qu'on en tire les bonnes leçons. Si on donnait à nos enfants douze mois de vacances par année qu'est-ce que tu penses que ça donnerait comme résultat ?
Je connais cet argument, mais cela ne règle pas le problème du monde parfait , avant la chute de l'homme Pourquoi avoir fait sortir les hommes de la perfection, pour le mettre dans un monde imparfait ? .
a écrit :Dieu n'accorde pas vraiment d'importance aux croyances religieuses.
Ha bon c'est nouveau !!! Où dit il que croire en lui n'est pas important ? Je ne connais pas ce passage dans la bible .Pourrais tu me le citer STP

a écrit :Ce qui compte ce sont les qualités humaines, c'est-à-dire la façon dont on agit envers les autres.
Tout à fait d'accord avec toi , mais pour cela nous n'avons pas besoin du dieu fouettard , il suffit de s'assumer

a écrit :On doit apprendre à raisonner par nous-même pour faire la différence entre ce qui est bien et ce qui est mal et non pas agir comme des automates programmés par une religion ou un quelconque système de croyances.
Tout à fait donc il n'est pas nécessaire de croire en dieu , ou de prendre en référence la bible . Donc nous n'avons pas besoin de dieu , je suis d'accord
a écrit :Spirituellement parlant les humains avancent dans la brume mais ceux qui cherchent sincèrement et honnêtement finissent par trouver le chemin qui mène à "l'arbre de vie".
Tout à fait si ce n'est qu'il y a des centaines de chemins, religieux ou autres , lequel choisir ?

a écrit : C'est une quête personnelle longue et fastidieuse mais aussi un passage obligé et personne ne peut le faire à notre place.
Je suis d'accord avec toi, mais comme tu le dis justement en gras , pas besoin de divinité ou de religion pour cela .
Alors explique nous pourquoi il 'y a tant de religions si comme je le pense et tu le dis justement il ne faut pas agir comme des automates programmés par une religion ou un quelconque système de croyances ?

j'espère que tu ne vas pas oser dire que" seule la religion en dieu et JC est vérité universelle ". Cela serait très très grave , et surtout en dehors de toutes logiques , et réflexion, dont tu penses à juste titre que l'homme devrait utiliser .

Ne jamais oublier que le christianisme fait partie des plus ressentes religions imaginées par l'homme .

Bien amicalement

Pollux

[ Christianisme ]
Avatar du membre

Messages : 883
Enregistré le : 27 janv. 2019, 20:17
Localisation : À l'est d'Éden

Re: Inexistence de dieu : approche épistémologique

Ecrit le 15 janv. 2020, 00:44

Message par Pollux »

dan26 a écrit :
14 janv. 2020, 13:13
Tu ne réponds pas à ma question, nous parlons de l'amour que Dieu (parait il ) destine aux hommes.
Tu te défiles par rapport à ma question et mon interrogation précise .

Alors je te repose la question, comment dieu( qui parait il aime tant les hommes), a t'il fait pour se faire connaitre si tardivement, c'est totalement inadmissible, et incompréhensible .
Dieu ne s'est pas encore fait connaître. Tout ce qu'on a c'est des croyances religieuses contradictoires.

Si l'humanité a été laissée dans l'ignorance c'était pour l'éprouver, mais les choses vont bientôt changer.

1 Cor 13:9
Aujourd'hui nous voyons au moyen d'un miroir, d'une manière obscure, mais alors nous verrons face à face; aujourd'hui je connais en partie, mais alors je connaîtrai comme j'ai été connu.

a écrit :C'est ce qui existait (d'après la bible ), avant la chute de l'homme . Pourquoi avoir créé au départ un paradis , pour ensuite le détruire de sa propre volonté .
Le Paradis existe encore. C'est juste que les hommes n'y ont plus accès.
a écrit :Je connais cet argument, mais cela ne règle pas le problème du monde parfait , avant la chute de l'homme Pourquoi avoir fait sortir les hommes de la perfection, pour le mettre dans un monde imparfait ? .
C'est pour éveiller leur conscience. Mieux vaut profiter du Paradis consciemment qu'inconsciemment. C'est le but de l'évolution spirituelle.
a écrit :Ha bon c'est nouveau !!! Où dit il que croire en lui n'est pas important ? Je ne connais pas ce passage dans la bible .Pourrais tu me le citer STP
1 Thimotée 2: 1-4
J'exhorte donc, avant toutes choses, à faire des prières, des supplications, des requêtes, des actions de grâces, pour tous les hommes, pour les rois et pour tous ceux qui sont élevés en dignité, afin que nous menions une vie paisible et tranquille, en toute piété et honnêteté. Cela est bon et agréable devant Dieu notre Sauveur, qui veut que tous les hommes soient sauvés et parviennent à la connaissance de la vérité.


Croire ou non c'est un choix personnel mais la volonté de Dieu c'est que tous soient sauvés et c'est ce qui va arriver (tôt ou tard).
a écrit :Tout à fait d'accord avec toi , mais pour cela nous n'avons pas besoin du dieu fouettard , il suffit de s'assumer
Ce n'est pas avec des vœux pieux qu'on progresse. Si l'humanité pouvait s'assumer seule ce serait déjà fait.
a écrit :Tout à fait donc il n'est pas nécessaire de croire en dieu , ou de prendre en référence la bible . Donc nous n'avons pas besoin de dieu , je suis d'accord
Au contraire on a besoin d'une intervention divine musclée pour nous sortir du merdier planétaire.
a écrit :Tout à fait si ce n'est qu'il y a des centaines de chemins, religieux ou autres , lequel choisir ?
Les humains ont le libre arbitre et chacun choisi son chemin. Tous les chemins mènent à Rome sauf que certains sont plus longs que d'autres.
a écrit :Je suis d'accord avec toi, mais comme tu le dis justement en gras , pas besoin de divinité ou de religion pour cela .
Alors explique nous pourquoi il 'y a tant de religions si comme je le pense et tu le dis justement il ne faut pas agir comme des automates programmés par une religion ou un quelconque système de croyances ?
On n'est pas tous rendus à la même étape sur le chemin de l'évolution spirituelle. Plusieurs on besoin d'une religion ou d'un groupe religieux pour les soutenir parce qu'ils ne sont pas encore prêts à marcher seul.

Répondre
  • Sujets similaires
    Réponses
    Vues
    Dernier message

Retourner vers « Athéisme et Religions »

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 14 invités