"fils" de Dieu. . .

Forum Chrétien / Musulman / Judaisme Bible -Thora face au Coran. Lire la charte du forum religion.

Règles du forum
Le dialogue interreligieux est une forme organisée de dialogue entre des religions ou spiritualités différentes. Ultérieurement, la religion a considéré l'autre comme n'étant pas la vérité révélée. C'est ainsi que les premiers contacts entre l'islam et le christianisme furent souvent difficiles, et donnèrent lieu à des guerres impitoyables comme les croisades.
Répondre
Athanase

Christianisme [Catholique]
Avatar du membre

Messages : 3751
Enregistré le : 12 févr. 2015, 08:45
Localisation : Nord de Paris

Re: "fils" de Dieu. . .

Ecrit le 22 juil. 2019, 14:27

Message par Athanase

Prisca a écrit :sruter les enfants de choeur afin de fantasmer
vous devriez élever le débat plutôt que le laisser en dessous de la ceinture.

Oui il y a des prêtres pédophiles et c'est un grand péché pour eux et une grande honte pour nous… Mais il y a aussi de saint prêtres qui sont terriblement blessés par des remarques comme les vôtres qui, même si elles ne valent pas la peine d'être relevées, n'en sont pas moins et l'immense majorité d'entre eux totalement injustifiées.
Vous qui vous dites chrétienne feriez bien de comprendre que ce que vous dites est parfaitement injuste.
Modifié en dernier par Athanase le 23 juil. 2019, 02:39, modifié 3 fois.
11 Amour et vérité se rencontrent, justice et paix s'embrassent ; Psaume 84

prisca

[ Christianisme ]
Avatar du membre

Messages : 12309
Enregistré le : 25 oct. 2016, 13:41

Re: "fils" de Dieu. . .

Ecrit le 22 juil. 2019, 15:28

Message par prisca

Indignation, et écœurement, c'est tout ce que m'inspire ces agissements, et c'est vrai je n'aurais pas dû en parler, encore moins de cette façon là.

C'est pour vous néanmoins car si nous discutons ici c'est pour donner son sentiment sur des situations anormales.

Vous ne pouvez pas dire untel est bien ou untel n'est pas bien, vous n'en savez rien, ce n'est pas écrit sur leur front.

Mais ce que nous savons c'est pourquoi il y a de la perversité chez eux, c'est parce qu'ils ne sont pas de Dieu.


1 Jean 3:9
"Quiconque est né de Dieu ne pratique pas le péché, parce que la semence de Dieu demeure en lui; et il ne peut pécher, parce qu'il est né de Dieu."

1 Jean 3:8
"Celui qui pèche est du diable, car le diable pèche dès le commencement. Le Fils de Dieu a paru afin de détruire les oeuvres du diable."


La raison nous la connaissons.

Paul explique dans cette Epitre.

  • "18 La colère de Dieu se révèle du ciel contre toute impiété et toute injustice des hommes qui retiennent injustement la vérité captive, 19 car ce qu'on peut connaître de Dieu est manifeste pour eux, Dieu le leur ayant fait connaître. 20 En effet, les perfections invisibles de Dieu, sa puissance éternelle et sa divinité, se voient comme à l'oeil, depuis la création du monde, quand on les considère dans ses ouvrages. Ils sont donc inexcusables, 21 puisque ayant connu Dieu, ils ne l'ont point glorifié comme Dieu, et ne lui ont point rendu grâces; mais ils se sont égarés dans leurs pensées, et leur coeur sans intelligence a été plongé dans les ténèbres. 22 Se vantant d'être sages, ils sont devenus fous; 23 et ils ont changé la gloire du Dieu incorruptible en images représentant l'homme corruptible, des oiseaux, des quadrupèdes, et des reptiles.
    24 C'est pourquoi Dieu les a livrés à l'impureté, selon les convoitises de leurs coeurs; en sorte qu'ils déshonorent eux-mêmes leurs propres corps; 25 eux qui ont changé la vérité de Dieu en mensonge, et qui ont adoré et servi la créature au lieu du Créateur, qui est béni éternellement. Amen !
    26 C'est pourquoi Dieu les a livrés à des passions infâmes : car leurs femmes ont changé l'usage naturel en celui qui est contre nature; 27 et de même les hommes, abandonnant l'usage naturel de la femme, se sont enflammés dans leurs désirs les uns pour les autres, commettant homme avec homme des choses infâmes, et recevant en eux-mêmes le salaire que méritait leur égarement.
    28 Comme ils ne se sont pas souciés de connaître Dieu, Dieu les a livrés à leur sens réprouvé, pour commettre des choses indignes, 29 étant remplis de toute espèce d'injustice, de méchanceté, de cupidité, de malice; pleins d'envie, de meurtre, de querelle, de ruse, de malignité; rapporteurs, 30 médisants, impies, arrogants, hautains, fanfarons, ingénieux au mal, rebelles à leurs parents, 31 dépourvus d'intelligence, de loyauté, d'affection naturelle, de miséricorde. 32 Et, bien qu'ils connaissent le jugement de Dieu, déclarant dignes de mort ceux qui commettent de telles choses, non seulement ils les font, mais ils approuvent ceux qui les font."
23 "Quiconque nie le Fils n'a pas non plus le Père; quiconque confesse le Fils a aussi le Père".
Dieu nous a créés à son image, mais l'image de Dieu par Jésus donc nous ressemblons à Jésus puisque Jésus est l'image de Dieu ne fait pas de Jésus un homme, mais laisse Jésus être qui Il est à savoir Dieu.

Athanase

Christianisme [Catholique]
Avatar du membre

Messages : 3751
Enregistré le : 12 févr. 2015, 08:45
Localisation : Nord de Paris

Re: "fils" de Dieu. . .

Ecrit le 22 juil. 2019, 17:18

Message par Athanase

Oui Prisca vous avez mille fois raison de vous indigner et quiconque qui ne le serait pas n'est pas chrétien… Mais jeter la pierre ne l'est pas davantage… Enfin il me semble.
luc 17
a écrit : 01 Jésus disait à ses disciples : « Il est inévitable que surviennent des scandales, des occasions de chute ; mais malheureux celui par qui cela arrive !
02 Il vaut mieux qu’on lui attache au cou une meule en pierre et qu’on le précipite à la mer, plutôt qu’il ne soit une occasion de chute pour un seul des petits que voilà.
03 Prenez garde à vous-mêmes ! Si ton frère a commis un péché, fais-lui de vifs reproches, et, s’il se repent, pardonne-lui.
Que peut-on faire de plus que de suivre le Christ dans son œuvre de rédemption sinon pleurer sur le péché, le réparer autant qu'il est possible et exiger du pécheur la pénitence juste devant Dieu et devant les hommes et tout faire pour que cela ne se reproduise pas. Et ce en cela le crime de complaisance dont on peut accuser certains prélats et peut-être au plus haut niveau.
l
Mais quelque soit le niveau de responsabilité, il ne remet en rien en cause le message car le messager n'est pas l'auteur du message et s'il faillit dans sa tache de le porter, le message néanmoins reste à jamais le même et un autre plus digne prendra la relève.
Ainsi l'Eglise n'est pas sainte par les hommes mais par Dieu qui lui donne le sacrement du salut, comme le seigneur en a donné la charge à Pierre malgré son péché….Ou peut-être à cause de son péché pour qu'il ne s'enfle pas d'orgueil.
Modifié en dernier par Athanase le 24 juil. 2019, 06:49, modifié 4 fois.
11 Amour et vérité se rencontrent, justice et paix s'embrassent ; Psaume 84

prisca

[ Christianisme ]
Avatar du membre

Messages : 12309
Enregistré le : 25 oct. 2016, 13:41

Re: "fils" de Dieu. . .

Ecrit le 23 juil. 2019, 04:30

Message par prisca

Athanase, il y a le péché impardonnable, le blasphème contre l'Esprit Saint.

Et ce péché nous pouvons comprendre que seuls les prêtres et les soeurs sont exposés car....


Sodome est la ville de toutes les débauches. Usages excessifs ou déréglés de tous les plaisirs des sens, notamment de ceux de l'amour et de ceux de la table. Excessifs, dans la fréquence déréglés dans la forme excessive et l'homosexualité, la bisexualité, l'inceste, pédophilie font partie de la pratique de jeux amoureux déréglés (qui ne suivent pas les règles) car les règles sont de rester dans l'usage naturelle de la pratique amoureuse.

Une ville telle que celle ci est détruite par Dieu.

Où retrouvons nous en réplique une ville à l'identique ? Parce que Sodome a été reconstituée. Sodome, Dieu l'a faite mourir, mais elle est de nouveau réapparue.

Apocalypse 11:8
"Et leurs cadavres seront sur la place de la grande ville, qui est appelée, dans un sens spirituel, Sodome et Egypte, là même où leur Seigneur a été crucifié."

Notez qu'il y a marqué "où le Seigneur a été crucifié".

Ce n'est pas Jérusalem bien évidemment puisque Jérusalem est la Ville Sainte.

Pour savoir quelle est cette ville il faut s'en référer à Hébreux 6

"4 Car il est impossible que ceux qui ont été une fois éclairés, qui ont goûté le don céleste, qui ont eu part au Saint-Esprit, 5 qui ont goûté la bonne parole de Dieu et les puissances du siècle à venir, 6 et qui sont tombés, soient encore renouvelés et amenés à la repentance, puisqu'ils crucifient pour leur part le Fils de Dieu et l'exposent à l'ignominie. 7 Lorsqu'une terre est abreuvée par la pluie qui tombe souvent sur elle, et qu'elle produit une herbe utile à ceux pour qui elle est cultivée, elle participe à la bénédiction de Dieu; 8 mais, si elle produit des épines et des chardons, elle est réprouvée et près d'être maudite, et on finit par y mettre le feu."


Il y est marqué que ceux qui sont éclairés par le Saint Esprit à savoir que ceux qui ont connu du Saint Esprit une manifestation, et chez le commun des mortels, ces personnes là s'identifient parce que vraiment le reste de la population mondiale a beaucoup de difficulté à comprendre ce qui les pousse à être si enjoués à tout laisser et entrer en sacerdoce, et bien ces personnes là qui "sont tombés" et tomber c'est chuter, c'est pécher, sont interdits de repentance, le fameux "péché contre l'Esprit Saint qui ne recevra pas le Pardon de Dieu" parce que la raison est dite, car il y est marqué qu'ils exposent Jésus à l'ignominie dont eux font preuve puisque bien sûr nous le savons de surcroit qu'ils font partie du Corpus Christi, et exposant Jésus à l'ignominie, ils crucifient eux Jésus une seconde fois.

Comme nous savons qu'ils ont péché parce que l'actualité nous l'a dit amplement, ils sont donc des blasphémateurs impardonnables car ils ont crucifié Jésus une seconde fois, et la ville qui est Sodome est tout à fait reconnaissable.

Si beaucoup ont péché parmi eux, les autres, par leur mutisme sont co-responsables.

Mais ce péché est la conséquence directe de leur dépréciation par Dieu qui ne les reconnait pas du fait que, comme Paul le dit, malgré que Dieu leur dise la vérité en esprit, eux la gardent captive, et ils restent tels des hommes de l'extérieur, livrés à des pulsions de l'ordre de l'humain lorsqu'il n'est pas spirituel mais animal.
23 "Quiconque nie le Fils n'a pas non plus le Père; quiconque confesse le Fils a aussi le Père".
Dieu nous a créés à son image, mais l'image de Dieu par Jésus donc nous ressemblons à Jésus puisque Jésus est l'image de Dieu ne fait pas de Jésus un homme, mais laisse Jésus être qui Il est à savoir Dieu.

Athanase

Christianisme [Catholique]
Avatar du membre

Messages : 3751
Enregistré le : 12 févr. 2015, 08:45
Localisation : Nord de Paris

Re: "fils" de Dieu. . .

Ecrit le 23 juil. 2019, 07:47

Message par Athanase

a écrit :8 mais, si elle produit des épines et des chardons, elle est réprouvée et près d'être maudite, et on finit par y mettre le feu."
la phrase est au présent donc tant que ceux qui ont reçu l'Esprit Saint (tous les baptisés) restent et se maintiennent volontairement dans le péché contre l'esprit c'est à dire dans le refus de la miséricorde, sont et demeurent en état de péché mortel.

Or il n'y a pas de limite à la miséricorde sauf celle de notre libre arbitre qui peut nous conduire à la rejeter et à nous entraine à nous couper de la relation avec Dieu. c'est donc l'endurcissement manifeste et volontaire dans le péché mortel qui est la cause de la perdition. Mais cette perdition n'est pas définitive car là où le péché abonde la grâce surabonde et que tant que Dieu nous prête vie il n'est jamais trop tard pour se tourner vers Lui
Source:
a écrit :1864 " Tout péché et blasphème sera remis aux hommes, mais le blasphème contre l’Esprit ne sera pas remis " (Mt 12, 31 ; cf. Mc 3, 29 ; Lc 12, 10). Il n’y a pas de limites à la miséricorde de Dieu, mais qui refuse délibérément d’accueillir la miséricorde de Dieu par le repentir rejette le pardon de ses péchés et le salut offert par l’Esprit Saint (cf. DeV 46). Un tel endurcissement peut conduire à l’impénitence finale et à la perte éternelle.
http://www.vatican.va/archive/FRA0013/_P66.HTM
je vous rejoins sur le fait que les prêtres et les religieux ont une culpabilité plus grande vis à vis du péché de quelque degré et nature qu'il puisse être puisqu'ils en sont particulièrement prévenus par leur état leur ordination ou leurs voeux ainsi que leur connaissance des textes et du dogme. Un prêtre qui péche ne peut donc dire qu'il ne sait pas qu'il péche mais cela ne le met pas pour autant hors de la grâce du pardon s'il se repend de ses fautes et accepte humblement la miséricorde.
Modifié en dernier par Athanase le 24 juil. 2019, 06:50, modifié 1 fois.
11 Amour et vérité se rencontrent, justice et paix s'embrassent ; Psaume 84

Mormon

[Modérateur]
[Modérateur]
Avatar du membre

Messages : 13669
Enregistré le : 23 oct. 2012, 07:56

Re: "fils" de Dieu. . .

Ecrit le 23 juil. 2019, 08:33

Message par Mormon

Athanase a écrit :
23 juil. 2019, 07:47
la phrase est présent donc tant que ceux qui ont reçu l'Esprit Saint (tous les baptisés) restent et se maintiennent volontairement dans le péché contre l'esprit c'est à dire dans le refus de la miséricorde, sont et demeurent en état de péché mortel.

Or il n'y a pas de limite à la miséricorde sauf celle de notre libre arbitre qui peut nous conduire à la rejeter et à nous entraine à nous couper de la relation avec Dieu. c'est donc l'endurcissement manifeste et volontaire dans le péché mortel qui est la cause de la perdition. Mais cette perdition n'est pas définitive car là où le péché abonde la grâce surabonde et que tant que Dieu nous prête vie il n'est jamais trop tard pour se tourner vers Lui
Source:

Qu'est-ce que c'est que cette salade ?

Sans repentance, tout péché est mortel.

Par contre, les péchés impardonnables consiste à nier le Saint-Esprit, à commettre le meurtre et à "scandaliser" les petits enfants.
Le Livre de Mormon online :
UN AUTRE TEMOIGNAGE DE JESUS-CHRIST
http://www.lds.org/scriptures/bofm?lang=fra
EGLISE de JESUS-CHRIST des SAINTS des DERNIERS JOURS

RT2

* [ Aucun rang ] *

Messages : 5557
Enregistré le : 09 juil. 2015, 15:23

Re: "fils" de Dieu. . .

Ecrit le 23 juil. 2019, 08:53

Message par RT2

Athanase a écrit :
23 juil. 2019, 07:47
la phrase est présent donc tant que ceux qui ont reçu l'Esprit Saint (tous les baptisés) restent et se maintiennent volontairement dans le péché contre l'esprit c'est à dire dans le refus de la miséricorde, sont et demeurent en état de péché mortel.
Il y a un petit je ne sais quoi qui me gêne dans votre phrase, elle laisserait entendre qu'une personne qui n'a jamais eu envie de se repentir, bien qu'ayant entendue et acceptée la bonne nouvelle au sujet du Christ peut recevoir l'esprit saint ? :hum:

De plus si leur coeur n'est dès le départ pas disposé à accepter la miséricorde de Dieu, sa compassion, comment ces personnes auraient-elles pu accepter le sacrifice de l'Agneau de Dieu, du Christ et Seigneur Jésus pour leurs péchés ?

Dieu serait-il à ce point aveugle et peut-il être abusé par le coeur des hommes ? C'est la question sous-jacente non ? :hi:

si vous pouviez un peu reformuler et éclaircir votre phrase, merci d'avance.

Athanase

Christianisme [Catholique]
Avatar du membre

Messages : 3751
Enregistré le : 12 févr. 2015, 08:45
Localisation : Nord de Paris

Re: "fils" de Dieu. . .

Ecrit le 23 juil. 2019, 09:06

Message par Athanase

[quote="Mormon"[/quote], relisez moi SVP avant de monter sur vos grands chevaux
Ou plutôt relisez ce qu'en dit le catéchisme universelle de l' "ECR". la repentance est la condition sine qua non au pardon et l'endurcissement dans le péché qui est en quelque sorte la confirmation de la perdition initiée par le péché.
RT2 a écrit :Il y a un petit je ne sais quoi qui me gêne dans votre phrase, elle laisserait entendre qu'une personne qui n'a jamais eu envie de se repentir, bien qu'ayant entendue et acceptée la bonne nouvelle au sujet du Christ peut recevoir l'esprit saint ?
Non si elle refuse de se repentir elle se coupe de Dieu donc de l'Esprit Saint c'est la définition même du péché mortel.
RT2 a écrit :De plus si leur coeur n'est dès le départ pas disposé à accepter la miséricorde de Dieu, sa compassion, comment ces personnes auraient-elles pu accepter le sacrifice de l'Agneau de Dieu, du Christ et Seigneur Jésus pour leurs péchés ?
c'est la question qui est posée à tout baptisé à savoir si oui ou non il rejette satan , ses pompes et ses œuvres.
a écrit :La renonciation à Satan et la profession de foi expriment que le nouveau chrétien passe d’un camp à l’autre ! Il y a un passage, je renonce à tout ce qui n’set pas le Christ pour me tourner vers le Christ. Il n’est pas possible de servir à la fois deux maîtres : croire au Christ, adhérer à lui, et s’inscrire avec lui dans le passage de la mort à la vie est attitude qui suppose comme sa contrepartie évidente, la renonciation à toutes les formes de vie incompatible avec l’Evangile des béatitudes.
https://liturgie.catholique.fr/accueil/ ... theologie/

La question posée est donc celui la compréhension que doit avoir chaque baptisé de l'engagement qu'est le baptême ainsi que de la gravité de ce qu'il implique. Rejeter son baptême et lutter ouvertement contre la miséricorde est clairement un péché contre l'esprit. Toutefois la grâce du baptême est non seulement indissoluble mais toujours active et il ne tient qu'au pécheur de se retourner vers Dieu. Cf la parabole du fils prodigue Luc 15:11-32
Modifié en dernier par Athanase le 23 juil. 2019, 09:40, modifié 1 fois.
11 Amour et vérité se rencontrent, justice et paix s'embrassent ; Psaume 84

RT2

* [ Aucun rang ] *

Messages : 5557
Enregistré le : 09 juil. 2015, 15:23

Re: "fils" de Dieu. . .

Ecrit le 23 juil. 2019, 09:15

Message par RT2

Athanase a écrit :
23 juil. 2019, 09:06

Non si elle refuse de se repentir elle se coupe de Dieu donc de l'Esprit Saint c'est la définition du péché mortel.
Non à quoi ? Comment voulez-vous qu'une personne reçoive de l'esprit saint si d'emblée dans son coeur elle refuse toute idée de retourner à Dieu ? L'homme ne naît pas avec de l'esprit saint en lui, j'espère que vous êtes d'accord avec cela. :hi:

Athanase

Christianisme [Catholique]
Avatar du membre

Messages : 3751
Enregistré le : 12 févr. 2015, 08:45
Localisation : Nord de Paris

Re: "fils" de Dieu. . .

Ecrit le 23 juil. 2019, 09:41

Message par Athanase

pardon mais j'ai modifié mon message pendant votre réponse. je vous remercie d'en prendre connaissance

Ajouté 4 heures 29 minutes 38 secondes après :
prisca a écrit :
19 juil. 2019, 04:54
Si tu crois que Jésus est "un" et Dieu est "un" tu es polythéiste et le Coran a raison de vous fustiger.
Jésus est dans le Père et le Père est en Lui. Ce n'est pas moi qui le dit:
a écrit :Jean 14
…10Ne crois-tu pas que je suis dans le Père, et que le Père est en moi? Les paroles que je vous dis, je ne les dis pas de moi-même; et le Père qui demeure en moi, c'est lui qui fait les oeuvres. 11Croyez-moi, je suis dans le Père, et le Père est en moi; croyez du moins à cause de ces oeuvres.
Si je suis un polythéiste, vous êtes sans doute une crypto-musulmane.
;
11 Amour et vérité se rencontrent, justice et paix s'embrassent ; Psaume 84

prisca

[ Christianisme ]
Avatar du membre

Messages : 12309
Enregistré le : 25 oct. 2016, 13:41

Re: "fils" de Dieu. . .

Ecrit le 24 juil. 2019, 13:59

Message par prisca

Athanase,


Jésus est la Parole de Dieu incarnée par conséquent il faut comprendre que Dieu parle à travers Jésus et si Dieu parle, Dieu est auteur de la pensée de Jésus car pour parler il faut penser d'abord. Comme le "moi" c'est l'esprit car "lorsqu'on pense on est" Jésus n'a pas d'autre identité que celle de Dieu.

Jésus et Dieu font "Un" c'est bien que Jésus n'a pas d'âme à lui, n'a pas d'esprit à lui, dire le contraire, c'est dire que Jésus "est Un" + Dieu = 2

Et cela ne fait pas de moi une musulmane de dire que Jésus et Dieu font "un" au contraire, moi je rends BEAUCOUP PLUS grâce à Jésus que vous Athanase car vous vous dites que Jésus est à moitié homme et à moitié Dieu, tandis que moi je dis que Jésus est Dieu à 100 % et est ce que les musulmans disent cela ? Non, ils disent que Jésus est homme comme vous vous le dites.

Vous dépréciez Jésus comme le font les musulmans, c'est vous qui êtes crypto musulman.


ps : euh au fait cela veut dire quoi "crypto musulman" ? :interroge:
23 "Quiconque nie le Fils n'a pas non plus le Père; quiconque confesse le Fils a aussi le Père".
Dieu nous a créés à son image, mais l'image de Dieu par Jésus donc nous ressemblons à Jésus puisque Jésus est l'image de Dieu ne fait pas de Jésus un homme, mais laisse Jésus être qui Il est à savoir Dieu.

Athanase

Christianisme [Catholique]
Avatar du membre

Messages : 3751
Enregistré le : 12 févr. 2015, 08:45
Localisation : Nord de Paris

Re: "fils" de Dieu. . .

Ecrit le 25 juil. 2019, 04:50

Message par Athanase

Avec le Christ nous rentrons dans le mystère de l'Esprit Saint et de la façon dont Il s'incarne en Jésus-Christ et qu'il agit en nous par extension et dans une infinie moindre mesure par le don qui nous a été fait à notre baptême par le Christ Lui-même.
Jésus contrairement à nous est littéralement composé de l'Esprit et si son corps vient de Marie son âme et sa volonté viennent uniquement de l'Esprit. Il y a donc pas séparation entre Dieu et Jésus mais unité par l'Esprit.
Et c'est là toute la différence et même temps toute la similitude qui à la fois nous renvoient à notre origine purement terrestre et nous font rentrer dans le rapport trinitaire car si nous sommes différents du christ par notre origine nous ne sommes pas moins comme Lui et par Lui fils et filles de Dieu par notre capacité baptismale à recevoir l'Esprit Saint et à agir selon Lui.
J'en reviens à L'Esprit qui selon le credo "a parlé par les prophètes". est-ce Lui qui a parlé directement par la bouche des prophètes ou sont-ce les prophètes qui ont traduits en mots terrestres et humains sa volonté et son intention? Personnellement le penche plutôt pour la deuxième solution car je crois profondément que Dieu nous respecte infiniment et qu'il ne veut prendre le contrôle de notre corps et notre esprit en nous possédant à la manière de Satan. Dieu nous veut libre du bien comme du mal afin que notre "Oui" soit oui et pas un "peut-être" ou un "oui si".
Le Oui de Marie introduit le verbe dans la nature humaine, de même qu'à son batême par Jean le baptiste Jésus prend librement notre condition qui lui est pourtant étrangère puisque vivant hors du péché. Ainsi Jésus est libre et Satan qui le sait , joue sur la composante humaine du Christ en hésitant pas à le tenter comme il le fait pour nous. Mais ce que satan ne sait pas est qu'il a affaire avec l'Esprit incarné à la fois totalement homme et totalement Dieu. En croyant pouvoir agir sur l'homme, il ne fait que manifester la puissance de Dieu à son propre
détriment.

"Crypto" veut dire caché
11 Amour et vérité se rencontrent, justice et paix s'embrassent ; Psaume 84

prisca

[ Christianisme ]
Avatar du membre

Messages : 12309
Enregistré le : 25 oct. 2016, 13:41

Re: "fils" de Dieu. . .

Ecrit le 25 juil. 2019, 05:18

Message par prisca

Athanase a écrit :
25 juil. 2019, 04:50
Avec le Christ nous rentrons dans le mystère de l'Esprit Saint et de la façon dont Il s'incarne en Jésus-Christ et qu'il agit en nous par extension et dans une infinie moindre mesure par le don qui nous a été fait à notre baptême par le Christ Lui-même.
Il n'y a pas de mystère puisque les versets parlent d'eux mêmes car lorsque nous lisons que Dieu et Jésus font "un" nous savons ce que cela veut dire. Cela veut que l'Unité se fait dans l'étant Jésus est Dieu car un seul ESPRIT dans le corps de Jésus, celui de Dieu et nous savons comment car nous aussi nous avons un esprit dans un corps.

Notre esprit est "le moi" pour dire que lorsque je pense, c'est moi qui ait des émotions, qui ait peur, qui ait de l'amour, qui sait comment j'aime, comment je déteste aussi, quels sont mes phobies, mes angoisses, mes plaisirs, mes joies, je sais ce que j'aime et ce que je n'aime pas, comment fonctionne mon raisonnement, je sais que j'aime aller à la racine de toutes choses etc ..... tandis que d'autres qui ne sont pas "moi" aiment la superficialité par exemple etc etc .....

Lorsque j'ai réalisé mon second dédoublement Athanase, et alors que mon corps de chair se trouvait sur mon lit, "mon moi" était au plafond de ma chambre, et je pensais, je savais que moi je voulais ceci ou cela, et j'aurais été dans un autre corps que celui qui est sur ce lit là, j'aurais été "moi" pareillement.


L'individualité c'est "le moi" ce n'est pas l'apparence, le nom généalogique, la couleur de la peau, la place dans la société, ce n'est pas celui qui a eu la chance de naitre "prince à Monaco" par exemple, ni la malchance de naitre SDF à Tourcoing.

Le "moi" ce n'est pas être l'empereur Constantin car c'est à cause de lui que personne n'a pris le temps de réfléchir, tout a reposé sur son caprice de star, lui empereur à qui tout le monde baisait les pieds, car il avait le droit de vie et de mort sur chacun, il régnait comme règne un tortionnaire, un tortionnaire qui joue avec les nerfs des gens, comme un Poutine par exemple, qui a l'air gentil mais qui dit d'un ton sec "toi je te tue si tu ne me cires pas les pompes"...

Constantin a décidé qu'il n'y qu'un "moi" et il est présent ici et maintenant et après il sera dans l'Apothéose qui est le lieu de prédilection des paiens qui croient à des dieux paiens.

Ils disent qu'au ciel, dans ce lieu là, tous les demi dieux se réunissent et puis il y a des échelles de valeur parmi les demis dieux, il y a ceux qui sont bien placés la haut, dans l'Apothéose, et ils sont pour l'éternité des êtres suprêmes là bas.

Donc pas question qu'il puisse y avoir des esprits qui occupent d'autres places, lui Constantin refuse l'idée même qu'il puisse revenir en simple soldat de légion.

Pourtant la Bible est claire, elle dit que les "morts" ressuscitent mais qu'ils se voient le Paradis refusé, ils sont toutefois "heures et saints" car ils réchappent à la terrible seconde mort, ils sont contents de leur sort même s'ils ne vont pas au Paradis, et ils reviennent sur terre pour être des prêtres et ils savent qu'en étant des prêtres, pendant seulement mille ans, c'est vite passé mille ans, car ils savent qu'ils vont se réincarner durant mille ans, et ils oublient les vies passées puisqu'ils savent qu'à chaque naissance ils ne se souviendront pas, et qu'à la fin, ils sont quasiment sûrs d'aller au Paradis, car qui peut dire qu'il a une foi forte à ce point là ? Etre prêtre c'est parce que Dieu donne une foi IMMENSE donc ils partent avec un bagage lourd, en sachant qu'ils seront pratiquement saints.

Mais Constantin ne veut rien savoir, il doit être unique et pour cela, comme il dit de lui même qu'il est un demi-dieu, il rabaisse Jésus à demi-dieu pour se mettre à égalité avec Jésus et pour cela il fait savoir que Jésus a un esprit à lui, une âme à lui, qui n'est pas l'Esprit de Dieu, mais un esprit à lui qui lui est propre, comme tout humain, en disant toutefois que Jésus est à moitié Dieu.

Honte de la part des prêtres qui ont perpétré ce mensonge.
Athanase a écrit : Jésus contrairement à nous est littéralement composé de l'Esprit et si son corps vient de Marie son âme et sa volonté viennent uniquement de l'Esprit. Il y a donc pas séparation entre Dieu et Jésus mais unité par l'Esprit.
Nous sommes donc d'accord. :mains:
23 "Quiconque nie le Fils n'a pas non plus le Père; quiconque confesse le Fils a aussi le Père".
Dieu nous a créés à son image, mais l'image de Dieu par Jésus donc nous ressemblons à Jésus puisque Jésus est l'image de Dieu ne fait pas de Jésus un homme, mais laisse Jésus être qui Il est à savoir Dieu.

Athanase

Christianisme [Catholique]
Avatar du membre

Messages : 3751
Enregistré le : 12 févr. 2015, 08:45
Localisation : Nord de Paris

Re: "fils" de Dieu. . .

Ecrit le 25 juil. 2019, 06:50

Message par Athanase

Oui nous sommes d'accord à ceci près que volonté ne veut pas dire parole. La parole est libre car elle est l'expression de la volonté; elle peut donner le "Fiat" de Marie ou " ta volonté et non la mienne " de Gethsémani ou malheureusement "je ne connais pas cet homme" de la trahison de Pierre. Jésus, sent, comprend la volonté du Père avec laquelle il est en communion pleine et entière mais c'est lui qui parle et la donne à connaitre aux hommes.
Le mystère de l'Esprit est dans notre propre capacité à entrer et demeurer en communion avec le Père et le Fils et, à l'inverse et bien tristement, dans notre résistance à l'Esprit qui nous fait fuir cette communion dans le vain espoir de sauvegarder ce que nous croyons être notre liberté mais qui en fait n'est que l'expression de notre égoïsme.
11 Amour et vérité se rencontrent, justice et paix s'embrassent ; Psaume 84

prisca

[ Christianisme ]
Avatar du membre

Messages : 12309
Enregistré le : 25 oct. 2016, 13:41

Re: "fils" de Dieu. . .

Ecrit le 25 juil. 2019, 07:25

Message par prisca

Athanase a écrit :
25 juil. 2019, 06:50
Oui nous sommes d'accord à ceci près que volonté ne veut pas dire parole. La parole est libre car elle est l'expression de la volonté; elle peut donner le "Fiat" de Marie ou " ta volonté et non la mienne " de Gethsémani ou malheureusement "je ne connais pas cet homme" de la trahison de Pierre. Jésus, sent, comprend la volonté du Père avec laquelle il est en communion pleine et entière mais c'est lui qui parle et la donne à connaitre aux hommes.
Le mystère de l'Esprit est dans notre propre capacité à entrer et demeurer en communion avec le Père et le Fils et, à l'inverse et bien tristement, dans notre résistance à l'Esprit qui nous fait fuir cette communion dans le vain espoir de sauvegarder ce que nous croyons être notre liberté mais qui en fait n'est que l'expression de notre égoïsme.

Ce n'est pas Jésus qui parle et qui donne la Volonté du Père à connaitre et à transmettre aux hommes car s'il s'agissait de cela, Jésus est "un" et Dieu est "un" et cela fait "deux".

Lorsque Jésus dit qu'IL fait la Volonté de son Père, c'est que Jésus, qui apparait devant les hommes "tel un homme" en apparence, ne peut pas dire "je suis Dieu écoutez ma Volonté, lorsque je parle c'est de moi même qui suis Dieu" puisque les hommes lui auraient aussitôt répondu "tu es un imposteur, Dieu personne ne peut le voir et vivre, par la Thora nous avons appris de la bouche même de Dieu qu'il est impossible de voir Dieu donc si tu dis toi Jésus que tu es Dieu, tu nous mens"

Il faut pouvoir donner un sens à la vraisemblance dans les faits eux mêmes et Jésus joue de psychologie avec les gens de l'époque, comme avec nous bien sur aussi, car bien sûr que si Dieu a créé Jésus afin de marcher les pieds sur terre et donner sa Parole, Dieu est bien plus Grand que "son Image" par Jésus, Dieu est plus Grand que "sa Parole" qu'IL donne à travers Jésus, car Dieu a parlé dans les temps anciens aussi, et depuis toujours, la Parole de Dieu ne s'arrête pas à dater de la naissance de Jésus par Marie jusqu'à sa Crucifixion puisque DIEU a parlé aussi par Melchisédeck qui est Jésus aussi, et avant Melchisédeck, avant notre préhistoire, dans le monde qui a précédé, et tous les mondes qui ont précédés notre monde, comme tous ceux qui suivront lorsque notre monde se consumera comme l'Apocalypse le dit.


IL FAUT MONTRER L'EXEMPLE et Jésus le montre en disant "PERE DONNE MOI TA VOLONTE" afin que chaque homme s'adresse à DIEU LE PERE et non pas à Jésus, car personne ne doit prier JESUS mais DIEU.

Nous n'entrons, en notre for intérieur, qu'avec L'Esprit de Dieu jamais JESUS puisque c'est le Saint Esprit qui nous parle et qui fait SA demeure en nous, le Saint Esprit qui est à la fois DIEU et JESUS puisque "un".

Lorsque je prie Dieu, je n'ai pas la volonté de créer des images dans ma tête, je prie DIEU et je prie en "esprit et en vérité".

Lorsque je pense à Jésus, je sais que Jésus est Dieu, je ne distingue pas Dieu et Jésus, car Jésus dans ma prière, si je veux voir DIEU je fais un effort mental pour voir Jésus et prier Dieu à travers l'image Jésus.

Toi lorsque tu penses à Jésus, tu distingues Jésus de Dieu ?

Ou si tu préfères, au Ciel, penses tu que tu verras DIEU et près de Dieu Jésus ?

Comment conscientises tu ?
23 "Quiconque nie le Fils n'a pas non plus le Père; quiconque confesse le Fils a aussi le Père".
Dieu nous a créés à son image, mais l'image de Dieu par Jésus donc nous ressemblons à Jésus puisque Jésus est l'image de Dieu ne fait pas de Jésus un homme, mais laisse Jésus être qui Il est à savoir Dieu.

Répondre

Retourner vers « Dialogue islamo-chrétien »

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : amalikost, Christabel, prisca et 15 invités

  • Sujets similaires
    Réponses
    Vues
    Dernier message