L'Islam et la raison

Forum Chrétien / Musulman / Judaisme Bible -Thora face au Coran. Lire la charte du forum religion.

Règles du forum
Le dialogue interreligieux est une forme organisée de dialogue entre des religions ou spiritualités différentes. Ultérieurement, la religion a considéré l'autre comme n'étant pas la vérité révélée. C'est ainsi que les premiers contacts entre l'islam et le christianisme furent souvent difficiles, et donnèrent lieu à des guerres impitoyables comme les croisades.
Répondre
'Abd asSalam

* [ Aucun rang ] *
Avatar du membre

Messages : 382
Enregistré le : 28 sept. 2014, 16:35

Contact :

L'Islam et la raison

Ecrit le 13 avr. 2019, 11:07

Message par 'Abd asSalam

Hier comme aujourd'hui, ici comme là-bas, il n'y a jamais eu d'argumentation pour justifier l'athéisme. La cause qui pousse un humain à renier sa résurrection après sa mort ainsi que son jugement est ce qu'Allah notre Créateur a dit (TRSV) : {L'homme veut en fait poursuivre (ou s'enfoncer) dans sa perversion.} [Al Qiyamah, v. 5]

L'Islam est comme un navire de sauvetage qui sauve les repentis. L'absence de repentir à Allah Le Grand Pardonneur suscite les maladies de la perversion.
Le centre du fléau est l'embellissement diabolique de ce qui est faux et nuisible pour le coeur de l'homme et son environnement. L'athéisme n'a surgit dans une société que pour détruire et se détruire. Quelqu'un d'orgueilleux peur vouloir mettre des doutes sur Allah avec des paroles vides de sens qu'il ne comprend pas… Cela peut être nommé "philosophie", mais es ce digne d'un homme de dire des choses qu'il ne comprend pas ? Ce n'est pas raisonnable...

La raison a une valeur qui est connu dans la création par les anges et les humains. Quiconque aime et agréé pour lui-même autre chose que la vérité venant d'Allah, inévitablement, sa raison en subira la lourde conséquence. Elle sera humiliée, détruite, ou comme absente du coeur et du cerveau de l'humain jusqu'à ce qu'il s'attache à la certitude et se repente à Allah, son Créateur qui l'a éduqué et lui a fait miséricorde dans ce monde.

Tout comme la raison est un don d’Allah, la révélation faite à Mohammed (salla Allahou ‘alayhi wa sallam) est un don d’Allah pour lui, une guidance et une miséricorde venant de Lui pour tous. Il ne peut y avoir d’opposition entre le premier don et le second, c’est pour cela qu’Allah a fait l’éloge des gens doués de raison dans de nombreux versets. Comme l’indique certains versets aussi, le mécréant dont la mécréance augmente n’est pas comme celui dont la mécréance diminue. De là apparait la science des états d’âmes ; celui dont la mécréance est restreinte à sa propre âme n’est pas dans le même embranchement que celui qui incite autrui à mécroire en Allah – élevé qu’Il est - et devient célèbre en cela. Le premier pleure quand il se confie, ou veut se confier, à un psychologue, en revanche, le second s’autodétruit dans la haine de l’Islam et refuse la douceur du repentir.

Allah nous a indiqué que l’endroit de la raison est le cœur avant le cerveau, mais quand il n’est pas question de cœur ni de raison, il n’est plus question de modestie et la vie de l’homme n’est alors qu’obsolescence, entêtement et non-retour ; s’il respire son souffle est corrompu ou maudit, et s’il écrit, c’est pour faire de l’appel à l’Enfer une valeur. Il refuse d’effacer le doute par la certitude, puis, le suicide est souvent la finalité de ce que peut atteindre une âme comme morosité.

Allah, gloire à Lui, n’a jamais mis la foi dans le cœur du mécréant alors que celui-ci la rejette et il n’y a pas, pour Allah, puis pour les gens, de contrainte en religion, car la contrainte ne se fait que dans l’absence de clarté. Ceci dit, les diables humains n’inviteront pas à l’Enfer que par le silence, soit alors bon musulman et sors de ton silence…

Les meilleures paroles sont les plus courtes et les plus indicatives. Celui qui médite sur l’entrée des gens dans l’Islam et l’influence de l’Islam dans l’Histoire se trouve devant quatre possibilités. La première est qu’Allah ne sait pas que Mohammed (salla Allahou ‘alayhi wa sallam) prétend être Son Messager. La deuxième est que Mohammed (salla Allahou ‘alayhi wa sallam) est un imposteur, et Allah sait cela, mais Il est incapable de se venger ou d’anéantir l’appel à l’Islam. La troisième possibilité est qu’Allah sait que Mohammed (salla Allahou ‘alayhi wa sallam) est un imposteur, tout comme Il est capable de toute chose mais Allah veut égarer l’humanité ! Tout cela est impossible et c’est en contradiction avec la raison saine.
La dernière possibilité ne peut donc être que la vérité ; Mohammed (salla Allahou ‘alayhi wa sallam) est un véridique ; il est l’ultime Messager d’Allah et toute l’humanité est dans l’obligation de le suivre. Il en est ainsi, et c’est pour cela qu’Allah Le Tout Savant, Le Tout Puissant a dit (selon le sens) : {Mais Allah témoigne de ce qu’Il a fait descendre vers toi, Il l’a fait descendre (révélé) en toute connaissance (par et avec Sa science). Et les anges témoignent. Et Allah suffit comme Témoin.} [Sourate An Nissa (4), v. 166].

Allah a révélé son Livre pour la concrétisation du monothéisme dans le cœur des hommes. Il y a mis Sa science ; science de Son Unicité, science du passé, du présent et de l’avenir, science des croyances, science de qui est nuisible et de ce qui est bénéfique. Le témoignage du Créateur et Administrateur du monde est un témoignage qui ne vaut aucun témoignage.
Allah a informé dans Son Livre que l’appel de Son Prophète Mohammed à Sa Religion est mondial. Il a informé de cela alors que les musulmans n’étaient que quelques dizaines de croyants persécutés, affamés et mis en quarantaine. En effet, dans toute l’Histoire il n’y a pas eu dans une société humaine organisée d’isolement et de privation alimentaire plus violente que ce qu’ont fait subir les mécréants de La Mecque pendant trois ans aux musulmans. Ceci, dans une époque où les cœurs des grecs et des romains furent corrompus par la philosophie contrairement au cœur des arabes dont la langue est anthropologiquement la meilleure et la plus riche des langues. Mohammed (salla Allahou ‘alayhi wa sallam), le Prophète illettré, est ainsi devenu la personnalité la plus importante de l’Histoire, mais surtout l’homme qui mérite le plus d’être respecté et aimé. Ses prodiges venant d’Allah et sortants du commun, sont toujours en lien soit avec la capacité humaine, soit avec la science. Sa réussite dans tous les domaines de la vie est un soit un prodige. Témoigner de la perfection d’Allah dans Ses Actes et Ses Attributs implique le témoignage de la véracité totale de sa prophétie et que son droit est au-dessus des droits du reste de l’humanité.

Le doute entraine la querelle, mais la certitude qu’Allah destine toute chose au-dessus des causes humaines entraine la tranquillité de l’âme...
Annonçons la bonne nouvelle que l’alternative de la servitude à autre qu’Allah est la soumission à Lui seul et c’est le cheminement vers son Paradis en ne voulant que ce qu’Il veut.

Quant à celui qui veut des musulmans sans Islam ou un Islam sans musulmans ; il ne trompe que lui-même. Au mieux, il y aura pour lui les illusions d’une pseudo civilisation et d’une suprématie médiatique pleine d’égocentrisme morbide, puis, direction la déchetterie de l’Histoire et le douloureux châtiment de Son Seigneur. Les empereurs romains et les rois d’autres pays (comme en France) étaient gênés par la suprématie des papes. Cela, puisque, contrairement aux papes, ils ne pouvaient pas utiliser la religion pour gagner l’emprise populaire et élargir la marge de manœuvre en politique. Mais ces chrétiens n’ont pas laissé en postérité, ni en héritage ce qui ferait la réussite et le bonheur des générations futures. Inévitablement il en fut ainsi, car celui qui ne s’attache pas à la religion d’Allah et ne la connait pas ne peut pas y inviter autrui, ni indiquer les fondements fiables pour une société croyante.

Les épreuves dans ce monde sont plus imprévisibles que l’océan et ses vagues. Cependant, la vraie foi fait sortir des émotions et des troubles dans lesquels l’ignorant insoucient divague…

Quant au regret accompagné de la demande de pardon à Allah et du repentir sincère ; voici la porte large et instantanée de la guidée du Tout Miséricordieux. Il a dit (selon le sens) : {Et Il guide vers Lui celui qui s’est repenti.} [Sourate Ar-Ra’d (13), v. 2], et dans l’autre verset : {celui qui se repent} [sourate Ac-choura].
La clarté éternelle de l’Islam s’élève continuellement au-dessus de l’ensemble des chemins ténébreux qui mènent à la domination de Satan et à la colère d’Allah.
Tout comme le faux est léger dans les mémoires et sur les langues, il est inconsistant et dissout face à l’éminence de la vérité. C’est pour cela que, grâce à Allah, l’expérience prouve que, à l’opposé du fanatisme et de l’endoctrinement pour les voies malsaines dites spirituelles, il n’y a pas besoin d’intermédiaire, ni de film, ni de théâtre, ni de musique, ni de mensonge pour que l’amour d’Allah, gloire à Lui, et la foi en Sa Parole entre dans le cœur de l’homme. De toute évidence, il s’agit-là de l’humain, le vrai, l’originel, celui qui respecte sa propre personne et a en considération la valeur de la vérité, avec l’amour et la motivation de sa recherche. Tel est celui qui, ressentant la vraie responsabilité et purgé du faux, se prosternera humblement pour son Créateur, Allah, Celui qui lui a offert la détermination, la clairvoyance, la rigueur, la certitude, l’espérance et la patience dans la quête de la vérité.
La récompense de la bienfaisance n’est autre que la bienfaisance…

Quant au degré de la patience pour Allah, l’importance de sa concrétisation, et l’immensité de sa récompense ici-bas et dans l’au-delà ; rien ne prouve cela mieux que la Parole d’Allah (selon le sens) : {Les patients sont certes récompenses sans compter.} [Az-zoumar (39), v. 10].
L’imam exégète ‘AbdouRahman As-Si’di a dit : « C’est-à-dire : sans limite, sans décompte et sans mesure. » Celui qui répond à l’appel d’Allah devient itinérant dans le chemin droit ; ce chemin qui est pour la plus part des gens hors la loi de l’ordinaire, ou dégoutant. L’itinérant averti préfèrera donc attendre l’aube au lieu de maudire l’obscurité de la nuit.

Les ennemis de la révélation d’Allah sont ennemis de la raison... Ils s’excluent de tout projet humain tout comme Allah a mis les fous en marge des sociétés. Allah, Très Haut et Tout Miséricordieux qu’Il est, a blâmé le suivi aveugle et sans argument (al taqlid) ; « celui qui est le voile de la raison, qui l’annule et efface son utilité, comme Il a dit (selon le sens) : {Et quand il leur ait dit : Suivez ce qu’Allah a révélé, ils disent : « nous suivons plutôt les coutumes nos ancêtres. » Ceci, même si leurs ancêtres ne raisonnent rien et ne se guident pas ?!} » [Al baqarah, v. 170] (Al kalam al hanoune, page 8 de Ch. Mohammed ibn ‘AbdilHamid Hassouna, rahimahouLlah)

Chez l’être humain « civilisé », la raison saine, la pudeur, la civilité et l’honneur empêchent de tomber dans le mal. Ceci, tandis que la haine de l’Islam fait sortir le mécréant du cadre de toute civilisation. Une vraie civilisation doit être autre chose que la production humaine sous l’emprise de Satan, notre ennemi maudit, et de ses fidèles...

AbdouSalam Abou Yahya Al franssy
27 Rajab 1440- Al Qahirah
Source: https://vers-le-firdaws.blogspot.com/20 ... lence.html

Teo

* [ Aucun rang ] *
Avatar du membre

Messages : 1231
Enregistré le : 16 mai 2017, 05:16

Re: L'Islam et la raison

Ecrit le 17 avr. 2019, 05:51

Message par Teo

Il y a spirituel et son antonyme est le matérialisme. Allah est l'antonyme de Dieu &Yahvé et vice-versa .Le matérialisme est supérieur à la spiritualité , car la raison l'exige.La raison est le Créateur ,alors que le spiritualisme est l'imaginaire des êtres ayant créer Allah Yahvé Dieu à leur image.
Un pur impur....Un juste injuste ...un pis impie

Répondre

Retourner vers « Dialogue islamo-chrétien »

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Google-A, spin et 32 invités

  • Sujets similaires
    Réponses
    Vues
    Dernier message