Découverte d'une Tombe Royale Maya: Reine Guerrière

Forum sur les passionnants voyages de notre patrimoine religieux. Découvrez l'histoire des civilisations.
Répondre
Nickie

Christianisme [Pentecôtiste]

Messages : 3682
Enregistré le : 22 nov. 2003, 03:38
Localisation : Canada

Découverte d'une Tombe Royale Maya: Reine Guerrière

Ecrit le 06 mai 2004, 19:20

Message par Nickie »

Image

Une reine Maya découverte en Guatémala
Jeudi, le 6 mai, 2004 Posté: 9:36 AM EDT (1336 GMT)


DALLAS, Texas (AP) -- Tandis qu'il était entrain d'excavaquer un palais royal ancien, creux dans la forêt du Guatemal, l'archéologiste a fait une dévouverte rare -- la tome vieille de 1,200 années et le squelet d'une reine Maya.

Les archéologistes ont annoncé jeudi la découverte, et ont dit que la femme apparaît avoir été un leader puissant d'une cité qui a peut être été le chez-soi de dizaines de milliers de gens à son meilleur. Ils ont trouvé ses os sur une platforme élevée, avec des preuves de richesses éparpillées tout autour de son corps.

"Nous tronvons des indices de l'existence passée des gens tout le temps, de par les vidanges qu'ils y ont laissé ou de par les bâtisses qu'ils ont construites. ...Mais lorsqu'en fait vous faite face-à-face avec des êtres humains, c'est un moment profondément sacré pour nous tous," a dit David Freidel, un professeur en anthropologie au Southern Methodist University, qui a parainé une équipe de 20 archéologistes excavaquant le site.

La découverte dans l'ancienne cité Maya de Waka, dans le nord-ouest de Guatémala fut faite en février mais ne fut pas dévoilé au publique jusqu'à jeudi dernier.

Mot de la découverte arrive deux journées après qu'un archéologiste à Vanderbilt University, dont son travail est supporté par le National Geographic Society, a décrit publiquement l'excavation d'un peu connu site Guatémalien appelé cival, qui habritait autant que 10,00 gens à son meilleur quelque 2,000 années de ça.

Stephen Houston, un professeur du Brigham Youn University se spécialisant dans l'archéologie Mayen et son écriture, et qui ne fut pas impliqué dans le projet, a appelé la découverte de la tombe 'significante'.

"Nous n'avons pas trouvé à date, beaucoup de tombes de Reines Maya," a t-il dit.

La tombe est la première de découverte à Laguna del Tigre, le park le plus large à Guatemala, ou le SMU avait commencé son projet d'excavations en 2002.

Le crâne de la reine et les os de ses jambes furent manquant, probablement enlevés quelque temps après que le corps ait décomposé, pour être utiliser en tant que reliques. À part de celà, la tombe -- mesurant 11 pieds de long par 4 pieds de large par 6 pied de haut -- avait été intouché.

L'on penserait que la reine aurait été entre 30 à 45 ans lorsqu'elle mourue, mais les archéologistes n'ont découvert aucuns indices se rapportant à son nom, sa dynastie ou bien la cause de sa mort.

Freidel, le dirigeant de l'équipe d'excavation avec l'archéologiste Hector Escobedo de l'Universidad de San Carlos de Guatémala, a dit le pouvoir exercé par la reine est rendu évident par les 1,600 objets fabriqués qui ont été trouvé dans la tombe -- spécialement les restes du casque plaqué.

Vingt-deux plaques de jade, chacune d'environ 2 pouces carrés, apparaissent d'avoir fait partie du casque. Les archéologistes ont aussi trouvé ciselure de jade, 4 pouces de long, décrivant en profile les morts d'une déitée -- un type de bijou porté par des rois et des reines, a dit Freidel.

Des épines dorsales de poisson-dart trouvées dans la tombe furent habituellement utilisées en tant qu'impléments pour laisser le sang
couler -- les mâles percaient leur génitales lors de cérémonies pendant lesquelles l'on offrait leur sang aux dieux, tandis que les femmes plaçaient généralement les épines dorsales dans leur langues. Celle retrouvées dans la tombe furent placées sur le bassin de la reine, a dit Freidel.

"Elle est entrain de se faire représenter comme étant à la foi mâle et femelle, selon ma conception," a dit Freidel.

La recherche suggère que Waka -- appelé El Peru sur les mapes actuelles -- fut habité aussitôt que 500 B.C., mais aurait atteint son meilleur entre 400 A.D. et 800 A.D. La cité fut abandonnée à la fin des 800 aux 900s.

Le projet de Freidel travail avec le gouvernement de Guatémala et les droupes de conservation pour essayer de protéger 230,000 acres du Laguna del tigre.

L'an passé, 100,000 acres du parc ont été brûlé tandis que des villageois empauvris ont éclairci la fôret pour d'illégales ranching de bétails et de bûchage de bois. Freidel dit que la déforêstation menace l'habitat de plusieurs espèces endangées, incluant le macw écarlate, et ainsi que les ressources archéologique de la région.

Répondre
  • Sujets similaires
    Réponses
    Vues
    Dernier message

Retourner vers « Livres & Archéologie »

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 4 invités