Le concept de JIHI

La tradition du Mahayana, met l’accent sur la pratique altruiste du bodhisattva comme moyen pour parvenir à l’éveil, à la fois pour soi-même et pour les autres.
Règles du forum
Le courant bouddhisme mahāyāna, terme sanskrit signifiant « Grand Véhicule » apparaît vers le 1er siècle de notre ère dans le Nord de l’Inde. Actuellement le bouddhisme mahayana a une forte présence en Chine, au Tibet, au Japon au ve siècle, en Corée en 372, au Viêtnam, à Singapour et Taïwan. La tradition du Mahayana, met l’accent sur la pratique altruiste du bodhisattva comme moyen pour parvenir à l’éveil, à la fois pour soi-même et pour les autres.
Répondre
Yvon

* [ Aucun rang ] *
Avatar du membre

Messages : 2110
Enregistré le : 01 sept. 2015, 17:07

Re: Le concept de JIHI

Ecrit le 26 mars 2018, 16:27

Message par Yvon »

Re Hors sujet il y a déjà un post la dessus .
http://www.forum-religion.org/bouddhism ... 38244.html
:priere: "Le sage n’est pas celui qui pratique le bouddhisme en dehors des règles de la société mais plutôt celui qui, grâce à une compréhension profonde du monde, connaît la meilleure manière de s’y comporter."

zeste de savoir

* [ Aucun rang ] *

Messages : 517
Enregistré le : 19 déc. 2017, 04:13

Re: Le concept de JIHI

Ecrit le 26 mars 2018, 16:30

Message par zeste de savoir »

Shonin a écrit :"Shakyamuni expliqua la réalité ultime de la vie grâce à ce que l'on appelle les "trente-quatre négations" : "l'entité n'est ni existence, ni non-existence... ni carrée, ni ronde..."
algol-x a écrit :C'est historiquement faux, Shakyamuni n’étant pas l'auteur des sutras Mahayana, de plus "les trente quatre négations" infirment vos dires concernant l'existence "réelle" d'ichinen sanzen !

:levitation:
Si puisque votre coreligionnaire a abordé ce thème. C'est un forum ici, pas un cours magistral ou une lecture dans une lad ! :Bye:

Yvon

* [ Aucun rang ] *
Avatar du membre

Messages : 2110
Enregistré le : 01 sept. 2015, 17:07

Re: Le concept de JIHI

Ecrit le 26 mars 2018, 16:32

Message par Yvon »

C'est quoi le rapport avec le concept de JIHI ?
:priere: "Le sage n’est pas celui qui pratique le bouddhisme en dehors des règles de la société mais plutôt celui qui, grâce à une compréhension profonde du monde, connaît la meilleure manière de s’y comporter."

zeste de savoir

* [ Aucun rang ] *

Messages : 517
Enregistré le : 19 déc. 2017, 04:13

Re: Le concept de JIHI

Ecrit le 26 mars 2018, 16:34

Message par zeste de savoir »

Yvon a écrit :C'est quoi le rapport avec le concept de JIHI ?
Demandez a votre collègue, c'est elle qui a initié le post et pondu cette formule ! :Bye:

Yvon

* [ Aucun rang ] *
Avatar du membre

Messages : 2110
Enregistré le : 01 sept. 2015, 17:07

Re: Le concept de JIHI

Ecrit le 26 mars 2018, 16:36

Message par Yvon »

Je sais ce que c'est contrairement à vous . Il serait simplement bien d'y revenir .
:priere: "Le sage n’est pas celui qui pratique le bouddhisme en dehors des règles de la société mais plutôt celui qui, grâce à une compréhension profonde du monde, connaît la meilleure manière de s’y comporter."

Ichinen29

* [ Aucun rang ] *
Avatar du membre

Messages : 185
Enregistré le : 25 oct. 2017, 14:57

Re: Le concept de JIHI

Ecrit le 26 mars 2018, 17:29

Message par Ichinen29 »

les Lotus fleurissent ici, de plus en plus de nouveaux pratiquants sous les alizés...et le bio progresse....!

algol-x

* [ Aucun rang ] *
Avatar du membre

Messages : 887
Enregistré le : 17 mai 2015, 13:59

Re: Le concept de JIHI

Ecrit le 26 mars 2018, 20:33

Message par algol-x »

Yvon a écrit :Je sais ce que c'est contrairement à vous .
Pauvre Yvon ! toujours ce besoin d'abaisser les autre ...
:levitation:
Modifié en dernier par algol-x le 27 mars 2018, 13:28, modifié 1 fois.
"Une carte n'est pas le territoire" Alfred Korzybski

Yvon

* [ Aucun rang ] *
Avatar du membre

Messages : 2110
Enregistré le : 01 sept. 2015, 17:07

Re: Le concept de JIHI

Ecrit le 27 mars 2018, 02:23

Message par Yvon »

jihi : Etat d'esprit qui porte à la compassion à l'égard des êtres sensitifs. Ji (maitri) signifie apporter la joie et le bonheur et hi (karuna), supprimer la peine et la souffrance en menant les êtres sensitifs à la délivrance (gedatsu). Certaines écoles mahayana distinguent trois sortes de jihi : - shujo en no jihi qui naît de la perception des êtres sensitifs. C'est la compassion des hommes ordinaires, appelée également "petite compassion" (shohi) ; - ho en no jihi qui naît de l'observation des agrégats qui composent les êtres sensitifs. C'est la compassion propre aux arhats et aux bodhisattvas débutants, appelée "compassion médiane" (chuhi) ; - mu en no jihi qui naît de la perception de la non-substantialité. C'est la compassion des bodhisattvas qui ont dépassé les premiers degrés de la pratique, appelée "grande compassion" (daihi)
:priere: "Le sage n’est pas celui qui pratique le bouddhisme en dehors des règles de la société mais plutôt celui qui, grâce à une compréhension profonde du monde, connaît la meilleure manière de s’y comporter."

algol-x

* [ Aucun rang ] *
Avatar du membre

Messages : 887
Enregistré le : 17 mai 2015, 13:59

Re: Le concept de JIHI

Ecrit le 27 mars 2018, 10:52

Message par algol-x »

Yvon a écrit :jihi : Etat d'esprit qui porte à la compassion à l'égard des êtres sensitifs. Ji (maitri) signifie apporter la joie et le bonheur et hi (karuna), supprimer la peine et la souffrance en menant les êtres sensitifs à la délivrance (gedatsu). Certaines écoles mahayana distinguent trois sortes de jihi : - shujo en no jihi qui naît de la perception des êtres sensitifs. C'est la compassion des hommes ordinaires, appelée également "petite compassion" (shohi) ; - ho en no jihi qui naît de l'observation des agrégats qui composent les êtres sensitifs. C'est la compassion propre aux arhats et aux bodhisattvas débutants, appelée "compassion médiane" (chuhi) ; - mu en no jihi qui naît de la perception de la non-substantialité. C'est la compassion des bodhisattvas qui ont dépassé les premiers degrés de la pratique, appelée "grande compassion" (daihi)
Dans les faits:

Extrait du livre de 1963 de Harry Thomsen, The New Religions of Japan, pp. 104-105:

On s'attend à ce que tous les membres de Soka Gakkai pratiquent le shakubuku (prosélytisme) parmi leur famille, leurs amis et leurs voisins. Parfois, bien que ce ne soit peut-être pas aussi souvent que le montrent les journaux, la propagande s'accompagne de violences physiques.

Au cours des années 1960, la Soka Gakkai a acquis assez de pouvoir pour commencer à faire pression sur les journaux pour qu'ils ne publient rien de négatif sur la Soka Gakkai - cette situation persiste à ce jour. C'est un sujet pour un autre article, restez à l'écoute.

Voici deux exemples tels qu'ils sont apparus dans les journaux:

Omisawa, préfecture d'Aomori, 20 juin. Quelques fanatiques du groupe Soka Gakkai ont fait irruption dans une église chrétienne locale, la transformant en semant la pagaille dans une tentative folle de solliciter l'adhésion du ministre de l'église. Lorsque le groupe a pris d'assaut l'église locale de la sainteté, ils ont réveillé le ministre du culte, Murakami Suekichi, et son épouse et les ont exhortés à devenir membres de la Soka Gakkai, demandant à Murakami de devenir le chef de leur organisation locale.

Comment pourrait-il refuser une invitation si généreuse?

"Lorsque le ministre du culte a rejeté leur demande, les fanatiques se sont soudainement déchaînés et se sont mis à hurler au sujet de chaises, de tables et de quelques volumes de la Bible." La police locale a lancé une enquête. La ville d'Omisawa est considérée comme un secret de polichinelle: les membres, y compris les citadins, les racketteurs et même les prostituées, causent souvent des problèmes aux ménages de la localité en sollicitant l'adhésion par l'extorsion et le chantage.

Exactement ce que nous attendrions d'une organisation dirigée par un voyou yakuza.

"Eihachi Sato, 43 ans, à Nakase-cho, Shiba, quartier de Minato, Tokyo, est entré dans la Soka Gakkai il y a 3 ans mais avait perdu son enthousiasme."

Une de mes sources affirme que la Soka Gakkai a perdu les 2/3 de tous ceux qu'elle a convertis.

"Un de ses amis, Tomizo Fujisawa, un adepte dévot de la Soka Gakkai, est venu voir M. Sato environ deux semaines avant les élections de juin 1959."[/i]

La "visite à domicile" redoutée

"Il a montré à M. Sato une feuille de papier sur laquelle étaient écrits les noms des deux candidats de la Soka Gakkai et a demandé à M. Sato d'écrire ces noms sur le bulletin de vote le jour du scrutin, mais M. Sato a rejeté sa demande. Il était libre de décider pour qui il voterait: M. Fujisawa s'est enflammé, a pris une tablette divine en bois d'un temple shintoïste qu'il a vu sur la table, et a essayé de la brûler en disant: "C'est ce genre de chose qui va amenez-vous des malheurs Où avez-vous eu cela? M. Sato a répondu: «C'est mon inquiétude d'avoir compris cela, pas le vôtre. Pourtant, M. Fujisawa a essayé de brûler la tablette, mais en vain, après quoi il est parti avec les derniers mots: "Bientôt, vous verrez quelque chose de terrible vous arrivera."

Le problème avec les gens religieux avec cette attitude, que ce soit la Soka Gakkai ou des chrétiens (qui font des menaces similaires), c'est qu'on ne sait jamais s'ils vont décider de se charger de quelque chose de terrible

"Mais ce n'était pas fini, M. Fujisawa est revenu tous les jours jusqu'à la fin des élections et a harcelé M. Sato pour qu'il donne son vote aux candidats de la Soka Gakkai, ce qui était trop pour M. Sato. la névrose violente et enfin confié ses problèmes au patron à son bureau, qui s'est plaint à la police, après quoi M. Fujisawa a été arrêté pour violation de la loi électorale. "

Ce n'est que la partie émergée de l'iceberg, nous ne pouvons qu'imaginer combien d'autres cas similaires n'ont pas été signalés -

https://www.reddit.com/r/sgiwhistleblow ... ns_in_the/
"Une carte n'est pas le territoire" Alfred Korzybski

Yvon

* [ Aucun rang ] *
Avatar du membre

Messages : 2110
Enregistré le : 01 sept. 2015, 17:07

Re: Le concept de JIHI

Ecrit le 27 mars 2018, 11:22

Message par Yvon »

Du grand délire
:priere: "Le sage n’est pas celui qui pratique le bouddhisme en dehors des règles de la société mais plutôt celui qui, grâce à une compréhension profonde du monde, connaît la meilleure manière de s’y comporter."

Ichinen29

* [ Aucun rang ] *
Avatar du membre

Messages : 185
Enregistré le : 25 oct. 2017, 14:57

Re: Le concept de JIHI

Ecrit le 27 mars 2018, 15:23

Message par Ichinen29 »

Digne d'une série B,..;et quand on connait la réalité,...bon, je crois que je vais vomir!...

zeste de savoir

* [ Aucun rang ] *

Messages : 517
Enregistré le : 19 déc. 2017, 04:13

Re: Le concept de JIHI

Ecrit le 27 mars 2018, 16:10

Message par zeste de savoir »

La méthode de propagande qui faisait dans les années 50 des adeptes de la SK des missionnaires redoutés et, parfois malfamés, est celle du shakubuku, c'est-à-dire de la conversion forcée. Déjà Nichiren, il est vrai, avait préconisé le shakubuku comme la seule méthode valable et apte à gagner des fidèles aux temps de mappô. L'attaque, la menace, la critique, tout argument était bon pour atteindre la
conversion.
La SK, reconnaissant dans les années 50 et 60 des marques certaines de l'approche sinon du début du mappô, s'est acquise une réputation particulière par ses « visites à domicile », par les pressions exercées par des voisins convertis, etc.

1) Cf. pour cela la discussion dans Offner/Van Straelen, Modem Japanese Religions, Tokyo, 1Í363, p. 107.
2) Par opposition à shôju : la manière indulgente de convaincre, également prévue dans le bouddhisme mahayaniste.
150 REVUE DE L'HISTOIRE DES RELIGIONS

algol-x

* [ Aucun rang ] *
Avatar du membre

Messages : 887
Enregistré le : 17 mai 2015, 13:59

Re: Le concept de JIHI

Ecrit le 27 mars 2018, 16:27

Message par algol-x »

Ichinen29 a écrit :Digne d'une série B,..;et quand on connait la réalité,...bon, je crois que je vais vomir!...
Difficile d'avoir une réflexion indépendante quand on est la cible d’incessantes injonctions, que la récitation du mantra intériorise, et que l'on joue un rôle dans la mise en scène de Gakkai !

:levitation:
"Une carte n'est pas le territoire" Alfred Korzybski

Ichinen29

* [ Aucun rang ] *
Avatar du membre

Messages : 185
Enregistré le : 25 oct. 2017, 14:57

Re: Le concept de JIHI

Ecrit le 28 mars 2018, 06:03

Message par Ichinen29 »

Vous avez raison, il vaudrait mieux vous laissez parler tout seul,..."..quand t'es dans le désert!!...depuis trop longtemps,...nannannann,..., tut'demandes à qui ça sert,..."

algol-x

* [ Aucun rang ] *
Avatar du membre

Messages : 887
Enregistré le : 17 mai 2015, 13:59

Re: Le concept de JIHI

Ecrit le 28 mars 2018, 06:51

Message par algol-x »

Ichinen29 a écrit :Vous avez raison, il vaudrait mieux vous laissez parler tout seul,..."..quand t'es dans le désert!!...depuis trop longtemps,...nannannann,..., tut'demandes à qui ça sert,..."
Si la contradiction vous met dans des état pareils, quel intérêt à participer à un forum ?

:levitation:
"Une carte n'est pas le territoire" Alfred Korzybski

Répondre
  • Sujets similaires
    Réponses
    Vues
    Dernier message

Retourner vers « Mahayana »

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 5 invités