Zen en guerre

La tradition du Mahayana, met l’accent sur la pratique altruiste du bodhisattva comme moyen pour parvenir à l’éveil, à la fois pour soi-même et pour les autres.
Règles du forum
Le courant bouddhisme mahāyāna, terme sanskrit signifiant « Grand Véhicule » apparaît vers le 1er siècle de notre ère dans le Nord de l’Inde. Actuellement le bouddhisme mahayana a une forte présence en Chine, au Tibet, au Japon au ve siècle, en Corée en 372, au Viêtnam, à Singapour et Taïwan. La tradition du Mahayana, met l’accent sur la pratique altruiste du bodhisattva comme moyen pour parvenir à l’éveil, à la fois pour soi-même et pour les autres.
Répondre
Yvon

* [ Aucun rang ] *
Avatar du membre

Messages : 2105
Enregistré le : 01 sept. 2015, 17:07

Re: Zen en guerre

Ecrit le 17 févr. 2018, 06:13

Message par Yvon »

Oui vaut mieux tard que jamais . :hi:
:priere: "Le sage n’est pas celui qui pratique le bouddhisme en dehors des règles de la société mais plutôt celui qui, grâce à une compréhension profonde du monde, connaît la meilleure manière de s’y comporter."

Yvon

* [ Aucun rang ] *
Avatar du membre

Messages : 2105
Enregistré le : 01 sept. 2015, 17:07

Re: Zen en guerre

Ecrit le 17 févr. 2018, 14:09

Message par Yvon »

Très tôt dans le XXe siècle, le bouddhisme japonais s'est dévoyé en idéologie guerrière au service d'un pouvoir agressif et impérialiste. Les plus grands maîtres, et le célèbre D. T. Suzuki, ont légitimé l'alliance entre le sabre et le Zen. Collecte de fonds pour l'effort de guerre, cérémonies spéciales pour l'obtention de la victoire, création de centres d'instruction, activités de renseignement, endoctrinement des populations, cette collusion n'a pas cessé en 1945, elle s'est métamorphosée dans le fameux "Zen d'entreprise", du Japon en plein essor. Le pouvoir impérial a réussi à fabriquer de toutes pièces, avec la complicité des maîtres de sagesse, une "âme du Japon éternel" inquiétante, trahissant les lois de la tradition bouddhiste la plus établie. L'Occident n'est donc plus seul à porter la lourde tâche d'une interrogation sérieuse des origines et de la nature des déviances totalitaires du siècle venant de s'écouler.

Au début du siècle, le Japon sortait de plusieurs siècles d'isolement. D'une certaine façon, cet esprit de la guerre a débuté en 1894 pendant la guerre sino-japonaise, avec les victoires japonaises en Chine et en Corée puis avec les succès ultérieurs de la guerre russo-japonaise (1904-1905). L'orgueil national du Japon s'est infatué. Il a cherché à devenir une "nation de première classe" - une puissance mondiale moderne qui pourrait contrer l'expansion occidentale et créer son propre empire en Orient. L'isolement de cette nation insulaire a engendré une arrogance totale. Le Japon se voyait comme divin, racialement et culturellement supérieur, "sans défaut" et "le seul pays bouddhiste". Les non-Japonais était appelés jama gedô - des païens insoumis. Le Japon était en train de "sauver l'Asie", répandant le pur japonais, le yamato damashii, qui prenait des allures cosmiques.

Le zen japonais, en particulier la lignée rinzai, est depuis longtemps associé à la culture des samouraïs et au bushidô, la voie du sabre. Pendant des siècles, des maîtres zen ont entraîné des samouraïs à la méditation, en leur enseignant la concentration et le pouvoir de la volonté. Le zen les aidait à faire face à l'adversité et à la mort sans hésitation, à être totalement loyaux et à agir sans penser. Pour le dire sans fard, le bushidô était une forme de tuerie spirituelle pénétrée de philosophie zen. L'épée a toujours été un symbole bouddhique pour couper au travers des illusions, mais avec le bushidô, on prit la métaphore au pied de la lettre. L'épée devint un objet de vénération et d'obsession, idéalisé et adoré.
:priere: "Le sage n’est pas celui qui pratique le bouddhisme en dehors des règles de la société mais plutôt celui qui, grâce à une compréhension profonde du monde, connaît la meilleure manière de s’y comporter."

zeste de savoir

* [ Aucun rang ] *

Messages : 517
Enregistré le : 19 déc. 2017, 04:13

Re: Zen en guerre

Ecrit le 20 févr. 2018, 09:44

Message par zeste de savoir »

Yvon a écrit :
Au début du siècle, le Japon sortait de plusieurs siècles d'isolement. D'une certaine façon, cet esprit de la guerre a débuté en 1894 pendant la guerre sino-japonaise, avec les victoires japonaises en Chine et en Corée puis avec les succès ultérieurs de la guerre russo-japonaise (1904-1905). L'orgueil national du Japon s'est infatué. Il a cherché à devenir une "nation de première classe" - une puissance mondiale moderne qui pourrait contrer l'expansion occidentale et créer son propre empire en Orient. L'isolement de cette nation insulaire a engendré une arrogance totale. Le Japon se voyait comme divin, racialement et culturellement supérieur, "sans défaut" et "le seul pays bouddhiste". Les non-Japonais était appelés jama gedô - des païens insoumis. Le Japon était en train de "sauver l'Asie", répandant le pur japonais, le yamato damashii, qui prenait des allures cosmiques.
Tout a fait, et merci pour ce partage, on retrouve bien là l'esprit de Makiguchi dans ses déclarations !
(La prochaine mettez les sources de vos copiés collés, thks) !

C'est lorsque nous regardons ces exemples concrets [de la Corée et de la Chine] que les pensées sur notre propre pays nous viennent à l’esprit. . . . Le résultat est que nous ne pouvons nous empêcher d'être reconnaissants et de vouloir rembourser la dette de gratitude que nous devons à l'État.
L'application pratique de l'étude de la culture populaire est de fournir la base fondamentale pour une compréhension de l'État en demandant à [nos enfants] de regarder des situations comme celles-ci qui sont sous leurs yeux. Je sens très profondément que nous devons chercher vigoureusement à créer des personnes de caractère qui mèneront à l'avenir une vie centrée sur l'État, ayant d'abord acquis le germe de l'idée de servir l'État au niveau local de la ville et du village (Makiguchi 1933: 413)


Je suis d'avis que la seule raison du danger actuel pour la paix mondiale est la promotion par la Russie de sa propre existence C'est-à-dire qu'à l'ère actuelle de lutte économique pour l'existence, la Russie cherche à exploiter les faiblesses des puissances internationales pour acquérir ce qu'elle doit avoir: l'accès aux océans. Elle est donc en train de s'étendre dans trois directions, depuis le détroit de Dardanelle en Europe de l'Est jusqu'au golfe Persique en Asie occidentale et la mer Jaune en Extrême-Orient (Makiguchi 1903: 950-951).

Yvon

* [ Aucun rang ] *
Avatar du membre

Messages : 2105
Enregistré le : 01 sept. 2015, 17:07

Re: Zen en guerre

Ecrit le 20 févr. 2018, 09:56

Message par Yvon »

Mettez vos liens de vos copié collé également . merci

Les rapports du bouddhisme et de la guerre sont complexes. Dans les pays où il constituait l'idéologie officielle, il fut tenu de soutenir l'effort de guerre. Il existe également dans le bouddhisme tantrique un arsenal important de techniques magiques visant à soumettre les démons. Il fut toujours tentant d'assimiler les ennemis à des hordes démoniaques, et de chercher à les soumettre par le fer et le feu rituel.
Avec la montée des nationalismes au xixe siècle, le bouddhisme s'est trouvé confronté à une tendance fondamentaliste. Certes, la chose n'était pas tout à fait nouvelle. Dans le Japon du xiiie siècle, lors des invasions mongoles (elles-mêmes légitimées par les maîtres bouddhiques de la cour de Kûbilaï Khân), les bouddhistes japonais invoquèrent les « vents divins » (kamikaze) qui détruisirent l'armada ennemie. Ils mirent également en avant la notion du Japon « terre des dieux » (shinkoku), qui prendra une importance cruciale dans le Japon impérialiste du xxe siècle. Durant la Seconde Guerre mondiale, les bouddhistes japonais devaient soutenir l'effort de guerre, mettant leur rhétorique au service de la mystique impériale. Même Daisetz T. Suzuki, le principal propagateur du zen en Occident, se fera le porte-parole de cette idéologie belliciste.
:priere: "Le sage n’est pas celui qui pratique le bouddhisme en dehors des règles de la société mais plutôt celui qui, grâce à une compréhension profonde du monde, connaît la meilleure manière de s’y comporter."

algol-x

* [ Aucun rang ] *
Avatar du membre

Messages : 887
Enregistré le : 17 mai 2015, 13:59

Re: Zen en guerre

Ecrit le 20 févr. 2018, 12:46

Message par algol-x »

C'est plus facile de produire un copié-collé qui ne nous apprend pas grand chose de plus sur le sujet, que de répondre à l'intervention de zeste de savoir, c'est bien joli de dévoiler "les ombres du zen" tout en refusant d'assumer celles de votre organisation qui se dit pacifiste !

:Bye:
Modifié en dernier par algol-x le 20 févr. 2018, 12:57, modifié 1 fois.
"Une carte n'est pas le territoire" Alfred Korzybski

Yvon

* [ Aucun rang ] *
Avatar du membre

Messages : 2105
Enregistré le : 01 sept. 2015, 17:07

Re: Zen en guerre

Ecrit le 20 févr. 2018, 12:53

Message par Yvon »

Sujet dèjà traité .

Le zen en guerre, qui a pour le moins le mérite de faire table rase de l’illusion qui voudrait que le bouddhisme soit la seule grande religion au monde à ne s’être jamais corrompue avec le pouvoir, la répression politique et les guerres de conquête, apporte en outre des éléments essentiels au débat sur les relations du politique et du religieux, de la foi et de l’engagement social, débat que l’actualité vient de projeter à l’avant-scène. Pour occuper la place qui leur revient dans ce débat, les bouddhistes devront d’abord se livrer à un examen de conscience et clarifier leurs propres positions.
:priere: "Le sage n’est pas celui qui pratique le bouddhisme en dehors des règles de la société mais plutôt celui qui, grâce à une compréhension profonde du monde, connaît la meilleure manière de s’y comporter."

zeste de savoir

* [ Aucun rang ] *

Messages : 517
Enregistré le : 19 déc. 2017, 04:13

Re: Zen en guerre

Ecrit le 20 févr. 2018, 13:21

Message par zeste de savoir »

Yvon a écrit :Sujet dèjà traité .
.
Non, sujet évacué de votre part. Le sujet sur le zen on en a fait le tour, je crois ! :sourcils:

Yvon

* [ Aucun rang ] *
Avatar du membre

Messages : 2105
Enregistré le : 01 sept. 2015, 17:07

Re: Zen en guerre

Ecrit le 20 févr. 2018, 13:26

Message par Yvon »

Bon alors le sujet est clos . :hi:
:priere: "Le sage n’est pas celui qui pratique le bouddhisme en dehors des règles de la société mais plutôt celui qui, grâce à une compréhension profonde du monde, connaît la meilleure manière de s’y comporter."

zeste de savoir

* [ Aucun rang ] *

Messages : 517
Enregistré le : 19 déc. 2017, 04:13

Re: Zen en guerre

Ecrit le 20 févr. 2018, 14:35

Message par zeste de savoir »

Si il n'y a pas d'autres éléments qui apparaissent à travers de nouvelles études, probablement.
:interroge:

Shonin

* [ Aucun rang ] *

Messages : 519
Enregistré le : 10 nov. 2017, 13:39

Re: Zen en guerre

Ecrit le 21 févr. 2018, 08:14

Message par Shonin »

Bonjour Zeste de savoir,



zeste de savoir a écrit :
Tout a fait, et merci pour ce partage, on retrouve bien là l'esprit de Makiguchi dans ses déclarations !


C'est lorsque nous regardons ces exemples concrets [de la Corée et de la Chine] que les pensées sur notre propre pays nous viennent à l’esprit. . . . Le résultat est que nous ne pouvons nous empêcher d'être reconnaissants et de vouloir rembourser la dette de gratitude que nous devons à l'État.
L'application pratique de l'étude de la culture populaire est de fournir la base fondamentale pour une compréhension de l'État en demandant à [nos enfants] de regarder des situations comme celles-ci qui sont sous leurs yeux. Je sens très profondément que nous devons chercher vigoureusement à créer des personnes de caractère qui mèneront à l'avenir une vie centrée sur l'État, ayant d'abord acquis le germe de l'idée de servir l'État au niveau local de la ville et du village (Makiguchi 1933: 413)


Je suis d'avis que la seule raison du danger actuel pour la paix mondiale est la promotion par la Russie de sa propre existence C'est-à-dire qu'à l'ère actuelle de lutte économique pour l'existence, la Russie cherche à exploiter les faiblesses des puissances internationales pour acquérir ce qu'elle doit avoir: l'accès aux océans. Elle est donc en train de s'étendre dans trois directions, depuis le détroit de Dardanelle en Europe de l'Est jusqu'au golfe Persique en Asie occidentale et la mer Jaune en Extrême-Orient (Makiguchi 1903: 950-951).

Qu'entendez-vous par : "on retrouve bien là l'esprit de Makiguchi dans ses déclarations !"

Ou qu'est-ce que vous interprétez encore à défaut de comprendre, précisez clairement plutôt qu'insidieusement svp, et tant que j'y suis, veuillez fournir également le lien de la source de ces propos. Propos de Makiguchi, cet érudit je vous le rappel, et qui ne semble pas contradictoires envers sa ligne de valeur humaine.
Merci.
La religion est faite pour l'homme et non l'homme pour la religion.

https://www.facebook.com/brutofficiel/v ... 308655040/
Ne pas oublier que la guerre du Congo qui a fait plus de 8 millions de morts en 20 ans dans le Kivu est intimement liée a la richesse minière de la région et au silence de la communauté internationale :hi:

zeste de savoir

* [ Aucun rang ] *

Messages : 517
Enregistré le : 19 déc. 2017, 04:13

Re: Zen en guerre

Ecrit le 21 févr. 2018, 11:13

Message par zeste de savoir »

Shonin a écrit :

Qu'entendez-vous par : "on retrouve bien là l'esprit de Makiguchi dans ses déclarations !"
Déjà indiqué page 10 avec le lien. Il suffit de lire et comprendre ce qu'on lit ! :hum: (innocent)

Shonin

* [ Aucun rang ] *

Messages : 519
Enregistré le : 10 nov. 2017, 13:39

Re: Zen en guerre

Ecrit le 23 févr. 2018, 10:48

Message par Shonin »

zeste de savoir a écrit :

lol, vous confondez une preuve et le marketing de votre organisation.

Bonjour Zeste, jusqu'à présent c'est vous qui faite notre promotion ici :hi: [/quote]


Oui en effet, il faut brancher son cerveau et son coeur pour espérer avoir un dialogue de qualité ma grande.

Zeste de respect, aurait dû être le choix de votre pseudonyme je trouve, à défaut de savoir.. Pour ma part je comprend très bien Makiguchi en le lisant. Je vous laisse à votre "page 10" et vos diffamations infondées envers des défunts de Notre Histoire.
Vous devriez avoir honte de votre attitude cependant. Voilà ce que signifie les termes : qui sèmes, récoltes.
J'espère avoir éclairé un tant soit peu votre obscurité cette fois-ci.

Bien à vous !
La religion est faite pour l'homme et non l'homme pour la religion.

https://www.facebook.com/brutofficiel/v ... 308655040/
Ne pas oublier que la guerre du Congo qui a fait plus de 8 millions de morts en 20 ans dans le Kivu est intimement liée a la richesse minière de la région et au silence de la communauté internationale :hi:

zeste de savoir

* [ Aucun rang ] *

Messages : 517
Enregistré le : 19 déc. 2017, 04:13

Re: Zen en guerre

Ecrit le 23 févr. 2018, 12:14

Message par zeste de savoir »

Shonin a écrit :
"zeste de savoir"] lol, vous confondez une preuve et le marketing de votre organisation.


Bonjour Zeste, jusqu'à présent c'est vous qui faite notre promotion ici :hi:


C'est pour compenser vos interventions qui donne pas envie d'aller s'instruire à la SGI ! :Bye:

Shonin a écrit :
Oui en effet, il faut brancher son cerveau et son coeur pour espérer avoir un dialogue de qualité ma grande.

Zeste de respect, aurait dû être le choix de votre pseudonyme je trouve, à défaut de savoir.. Pour ma part je comprend très bien Makiguchi en le lisant. Je vous laisse à votre "page 10" et vos diffamations infondées envers des défunts de Notre Histoire.
Vous devriez avoir honte de votre attitude cependant. Voilà ce que signifie les termes : qui sèmes, récoltes.
J'espère avoir éclairé un tant soit peu votre obscurité cette fois-ci.

Bien à vous !

Je vous respecte, je suis factuel, sourcé et donne mon avis, ce qui est une des fonctions de ce forum.
Vous comprenez ce que vous voulez au fondateur de la soka gakkai Makiguchi.
Le problème n'est pas de comprendre, mais de montrer ce qu'il a réellement dit.

Citer ce qu'a dit Makiguchi est une "diffamation de l'histoire" ? .... lol, ca ne veut rien dire !
Que vous appreniez quelque chose d'historique qui ne vous convient pas, et que vous en fassiez un problème de morale
ou d'obscurité ou la marque que l'on est un Dévadatta (sorte de Judas) est sidérant :laugh: Vous êtes possédée par vos croyances ! :lol:

Shonin

* [ Aucun rang ] *

Messages : 519
Enregistré le : 10 nov. 2017, 13:39

Re: Zen en guerre

Ecrit le 27 févr. 2018, 11:00

Message par Shonin »

alishoune a écrit :http://www.zen-occidental.net/articles1/baran1.html

Bonsoir que pensez vous du livre zen at war?

Merci

De la nourriture spirituel malsaine. Chacun son palais !

:coeur:
La religion est faite pour l'homme et non l'homme pour la religion.

https://www.facebook.com/brutofficiel/v ... 308655040/
Ne pas oublier que la guerre du Congo qui a fait plus de 8 millions de morts en 20 ans dans le Kivu est intimement liée a la richesse minière de la région et au silence de la communauté internationale :hi:

Ichinen29

* [ Aucun rang ] *
Avatar du membre

Messages : 185
Enregistré le : 25 oct. 2017, 14:57

Re: Zen en guerre

Ecrit le 26 mars 2018, 11:51

Message par Ichinen29 »

Références,..mon c...!

Répondre
  • Sujets similaires
    Réponses
    Vues
    Dernier message

Retourner vers « Mahayana »

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 3 invités