Zen en guerre

La tradition du Mahayana, met l’accent sur la pratique altruiste du bodhisattva comme moyen pour parvenir à l’éveil, à la fois pour soi-même et pour les autres.
Règles du forum
Le courant bouddhisme mahāyāna, terme sanskrit signifiant « Grand Véhicule » apparaît vers le 1er siècle de notre ère dans le Nord de l’Inde. Actuellement le bouddhisme mahayana a une forte présence en Chine, au Tibet, au Japon au ve siècle, en Corée en 372, au Viêtnam, à Singapour et Taïwan. La tradition du Mahayana, met l’accent sur la pratique altruiste du bodhisattva comme moyen pour parvenir à l’éveil, à la fois pour soi-même et pour les autres.
Répondre
Yvon

* [ Aucun rang ] *
Avatar du membre

Messages : 2105
Enregistré le : 01 sept. 2015, 17:07

Re: Zen en guerre

Ecrit le 15 févr. 2018, 18:00

Message par Yvon »

Dans le genre de tourner en rond vous êtes pas mal . Non Makiguchi n'était pas contre la guerre mais contre un gouvernement militariste ultra nationaliste et qui faisait la guerre
Cherchez la différence . :interroge:

"Entre temps, afin d'obtenir un soutien populaire pour sa campagne de guerre, le gouvernement japonais imposa à la population la religion d'Etat shintoïste, marquée par sa mythologie nationaliste et par l'idéologie du culte de l'empereur. La chasse aux dissidents fut sans pitié. Comme Makiguchi s'opposait fermement à ces mesures répressives, il fut arrêté et incarcéré en 1943 avec Toda. En 1944, Makiguchi s'éteint en prison par suite de malnutrition. Il restera fidèle à ses principes et à ses convictions jusqu’à sa mort. "

https://books.google.fr/books?id=7Uew40 ... re&f=false
:priere: "Le sage n’est pas celui qui pratique le bouddhisme en dehors des règles de la société mais plutôt celui qui, grâce à une compréhension profonde du monde, connaît la meilleure manière de s’y comporter."

Shonin

* [ Aucun rang ] *

Messages : 518
Enregistré le : 10 nov. 2017, 13:39

Re: Zen en guerre

Ecrit le 15 févr. 2018, 20:55

Message par Shonin »

Pour ceux dont la subsistance même demeure précaire et est remise en cause chaque jour, la connaissance de soi représente un luxe inaccessible ; et pourtant elle est nécessaire pour pouvoir mener une vie pleine et intrinsèquement gratifiante. Là est le nœud gordien. Comment le dénouer ? Par l'intervention sociale uniquement. En fait, une première décision capitale a été prise lorsqu'on a institué l'instruction publique obligatoire pour tous, permettant ainsi aux enfants qui devaient auparavant travailler aux champs ou à l'usine de disposer de quelques heures de répit par jour -du moins en théorie- loin des âpres exigences de la vie. Si l'on y réfléchit, on s'aperçoit qu'il s'agit d'une mesure tout à fait extraordinaire par laquelle la société octroie ni plus ni moins cet espace de réflexion pour tous. Bien sûr, telle n'est pas la réalité de son utilisation. On s'en sert plutôt pour instaurer une forme de bachotage en vue d'examens conçus comme des passeports de « réussite » dans le monde, au sens égoïste et purement économique du terme. Et c'est ainsi que ce qui aurait dû être un moment privilégié de répit reproduit en tout points les exigences oppressantes de la vie.
Makiguchi estime que l'éducation doit préparer à la vie sociale, et davantage encore à une vie heureuse en société. Comme on l'a fait remarquer précédemment, ceci implique d'être heureux dans le présent, car une éducation qui diffère le bonheur dans un avenir hypothétique est une éducation de bonheur différé.




Makiguchi condamne l'égoïsme sans pourtant tomber dans l'excès inverse qui associe la conduite morale à l'altruisme pur (c'est-à-dire la défense des intérêts d'autrui au détriment des siens propres). Il soutient au contraire que les intérêts d'autrui et les intérêts personnels, lorsqu'ils sont conçus de manière correcte, sont si étroitement liés qu'on ne peut les séparer. Cette conception s'inscrit totalement dans sa définition du bonheur comme création de valeurs. Le bien-être de chaque individu contribue au bien-être de tous. L'objectif véritable de quiconque vise l'accomplissement de soi est de manifester dans la société sa valeur objective ; ceci nullement pour être le seul ou le premier à en bénéficier, mais pour en faire bénéficier tous ceux qui voudront l'apprécier et la mettre à profit. Parallèlement, Makiguchi souligne l'importance de l'entraînement à l'évaluation. Savoir goûter les différentes valeurs permet à chacun de reconnaître, d'apprécier et d'utiliser un éventail plus large de valeur créées par les individus. Le menuisier ou le philosophe, par exemple, peuvent en principe reconnaître l'excellence dans leur domaine, mais chacun devient utile à autrui dès lors qu'il est apte à reconnaître et à apprécier l'excellence dans le domaine d'autrui également.


La récente controverse à propos d'expériences diverses de réformes du travail illustre bien les dommages causés par la dualité égoïsme-atruisme. Avec pour slogans « Enrichir le travail » ou « humaniser le lieu de travail », de nombreuses expériences visant à rendre le travail plus significatif ont été entreprises aux Etats-Unis et dans certains pays occidentaux, ces trente dernières années. […] Si l'on veut faire cesser de telles oscillations, il faut en revenir au point de vu de Makiguchi qui allie à la fois la qualité du travail et la réalisation personnelle de l'individu, grâce à l'harmonie entre l'homme et la fonction.

David L.Norton,
professeur de philosophie
Université du Delaware
Newark

Extrait de l'ouvrage de Tsunesaburo Makiguchi (1871-1944) Education for Creative Living ~ Éducation pour une vie créatrice de valeurs, Idées et propositions
Éditions du Rocher
La religion est faite pour l'homme et non l'homme pour la religion.

https://www.facebook.com/brutofficiel/v ... 308655040/
Ne pas oublier que la guerre du Congo qui a fait plus de 8 millions de morts en 20 ans dans le Kivu est intimement liée a la richesse minière de la région et au silence de la communauté internationale :hi:

zeste de savoir

* [ Aucun rang ] *

Messages : 517
Enregistré le : 19 déc. 2017, 04:13

Re: Zen en guerre

Ecrit le 16 févr. 2018, 05:00

Message par zeste de savoir »

Yvon a écrit : "Entre temps, afin d'obtenir un soutien populaire pour sa campagne de guerre, le gouvernement japonais imposa à la population la religion d'Etat shintoïste, marquée par sa mythologie nationaliste et par l'idéologie du culte de l'empereur. La chasse aux dissidents fut sans pitié. Comme Makiguchi s'opposait fermement à ces mesures répressives, il fut arrêté et incarcéré en 1943 avec Toda. En 1944, Makiguchi s'éteint en prison par suite de malnutrition. Il restera fidèle à ses principes et à ses convictions jusqu’à sa mort. "

https://books.google.fr/books?id=7Uew40 ... re&f=false
lol, vous confondez une preuve et le marketing de votre organisation.

Je maintiens, il n'y a aucune expression précise, directe et convaincante que Makiguchi était contre la guerre, juste des lettres ou il loue le pouvoir et une opposition de sa part portant sur le talisman à vénérer et son refus de le faire, parce que pour lui seule sa forme de bouddhisme devait avoir la prééminence et remplacer toutes les autres croyances.

Vous transformez cela en antimilitarisme militant pour des raisons d'image et de prosélytisme. Mais ca n'a rien a voir ! :sourcils:

Shonin, ca n'a non plus toujours rien a voir, mais au moins il n'y a pas de fautes d'orthographes ! :lol:

algol-x

* [ Aucun rang ] *
Avatar du membre

Messages : 887
Enregistré le : 17 mai 2015, 13:59

Re: Zen en guerre

Ecrit le 16 févr. 2018, 07:19

Message par algol-x »

zeste de savoir a écrit : lol, vous confondez une preuve et le marketing de votre organisation.

Je maintiens, il n'y a aucune expression précise, directe et convaincante que Makiguchi était contre la guerre, juste des lettres ou il loue le pouvoir et une opposition de sa part portant sur le talisman à vénérer et son refus de le faire, parce que pour lui seule sa forme de bouddhisme devait avoir la prééminence et remplacer toutes les autres croyances.

Vous transformez cela en antimilitarisme militant pour des raisons d'image et de prosélytisme.
Tout à fait, et dans l'impossibilité de donner une réponse précise sur un point clé, il fait le clown.

:Bye:
Modifié en dernier par algol-x le 16 févr. 2018, 16:55, modifié 3 fois.
"Une carte n'est pas le territoire" Alfred Korzybski

Yvon

* [ Aucun rang ] *
Avatar du membre

Messages : 2105
Enregistré le : 01 sept. 2015, 17:07

Re: Zen en guerre

Ecrit le 16 févr. 2018, 08:21

Message par Yvon »

Zeste de citron dans le genre de tourner en rond vous êtes pas mal .


Image

Non Makiguchi n'était pas contre la guerre mais contre un gouvernement militariste ultra nationaliste et qui faisait la guerre
Cherchez la différence . :interroge:

Image
:priere: "Le sage n’est pas celui qui pratique le bouddhisme en dehors des règles de la société mais plutôt celui qui, grâce à une compréhension profonde du monde, connaît la meilleure manière de s’y comporter."

zeste de savoir

* [ Aucun rang ] *

Messages : 517
Enregistré le : 19 déc. 2017, 04:13

Re: Zen en guerre

Ecrit le 16 févr. 2018, 10:59

Message par zeste de savoir »

Yvon a écrit :Zeste de citron dans le genre de tourner en rond vous êtes pas mal .


Image

Non Makiguchi n'était pas contre la guerre mais contre un gouvernement militariste ultra nationaliste et qui faisait la guerre
Cherchez la différence . :interroge:

Image

Dit vonvon en tournant en rond et en redescendant ses posts ! :lol:

Une BD, une sur la fameuse méthode Couée ! (face)
! :Bye:

Image

Yvon

* [ Aucun rang ] *
Avatar du membre

Messages : 2105
Enregistré le : 01 sept. 2015, 17:07

Re: Zen en guerre

Ecrit le 16 févr. 2018, 11:53

Message par Yvon »

Zeste de Citron c'est vieux ça et ça revient encore . Lol Vous tournez bien en rond y a pas de doute
Dis ca serait bien de revenir au sujet
:priere: "Le sage n’est pas celui qui pratique le bouddhisme en dehors des règles de la société mais plutôt celui qui, grâce à une compréhension profonde du monde, connaît la meilleure manière de s’y comporter."

zeste de savoir

* [ Aucun rang ] *

Messages : 517
Enregistré le : 19 déc. 2017, 04:13

Re: Zen en guerre

Ecrit le 16 févr. 2018, 13:33

Message par zeste de savoir »

Yvon a écrit :Zeste de Citron c'est vieux ça et ça revient encore . Lol Vous tournez bien en rond y a pas de doute
Dis ca serait bien de revenir au sujet
Sacré vonvon qui nous ressort maintenant ses vieux tintin ! :lol:

Yvon

* [ Aucun rang ] *
Avatar du membre

Messages : 2105
Enregistré le : 01 sept. 2015, 17:07

Re: Zen en guerre

Ecrit le 16 févr. 2018, 13:35

Message par Yvon »

L'hopital qui se maoque de la charité :lol:

Ca serait bien de revenir au sujet .

Zen en guerre
:priere: "Le sage n’est pas celui qui pratique le bouddhisme en dehors des règles de la société mais plutôt celui qui, grâce à une compréhension profonde du monde, connaît la meilleure manière de s’y comporter."

zeste de savoir

* [ Aucun rang ] *

Messages : 517
Enregistré le : 19 déc. 2017, 04:13

Re: Zen en guerre

Ecrit le 16 févr. 2018, 13:52

Message par zeste de savoir »

Yvon a écrit :L'hopital qui se maoque de la charité :lol:

Ca serait bien de revenir au sujet .

Zen en guerre
pour cela il faudrait que vous répondiez aux questions que l'on vous pose ! et que vous les étayez avec des preuves.
c'est là que ca tourne en rond ! (homer)

Yvon

* [ Aucun rang ] *
Avatar du membre

Messages : 2105
Enregistré le : 01 sept. 2015, 17:07

Re: Zen en guerre

Ecrit le 16 févr. 2018, 13:55

Message par Yvon »

Le sujet est le Zen en guerre . Merci de s'y tenir
:priere: "Le sage n’est pas celui qui pratique le bouddhisme en dehors des règles de la société mais plutôt celui qui, grâce à une compréhension profonde du monde, connaît la meilleure manière de s’y comporter."

algol-x

* [ Aucun rang ] *
Avatar du membre

Messages : 887
Enregistré le : 17 mai 2015, 13:59

Re: Zen en guerre

Ecrit le 16 févr. 2018, 17:08

Message par algol-x »

Yvon a écrit :Ca serait bien de revenir au sujet . Zen en guerre
zeste de savoir a écrit :pour cela il faudrait que vous répondiez aux questions que l'on vous pose ! et que vous les étayez avec des preuves.
Ce qui est intéressant sur ce point, c'est que les membres de Gakkai n'ont pas accès à ces documents [interrogatoire de Makiguchi] et prêtent foi à la version Gakkai, réécrite en totale contradiction avec l'histoire réelle !

:Bye:
"Une carte n'est pas le territoire" Alfred Korzybski

Yvon

* [ Aucun rang ] *
Avatar du membre

Messages : 2105
Enregistré le : 01 sept. 2015, 17:07

Re: Zen en guerre

Ecrit le 16 févr. 2018, 17:39

Message par Yvon »

Le sujet est le Zen en guerre . Merci de s'y tenir
:priere: "Le sage n’est pas celui qui pratique le bouddhisme en dehors des règles de la société mais plutôt celui qui, grâce à une compréhension profonde du monde, connaît la meilleure manière de s’y comporter."

algol-x

* [ Aucun rang ] *
Avatar du membre

Messages : 887
Enregistré le : 17 mai 2015, 13:59

Re: Zen en guerre

Ecrit le 16 févr. 2018, 17:51

Message par algol-x »

Yvon a écrit :Comme le Président de la Soka Gakkai Mr Makiguchi à l'époque . Un peu d'histoire : "Depuis des décennies, le gouvernement japonais inondait [...]
On peut constater qu'en première page de cette discussion, vous avez initié un débat sur Makiguchi, incapable et pour cause de fournir un contre-exemple valide concernant l'interrogatoire de ce dernier, vous dites maintenant que ces propos sont hors sujet !

:Bye:
"Une carte n'est pas le territoire" Alfred Korzybski

zeste de savoir

* [ Aucun rang ] *

Messages : 517
Enregistré le : 19 déc. 2017, 04:13

Re: Zen en guerre

Ecrit le 16 févr. 2018, 17:54

Message par zeste de savoir »

Algol a raison, si c'est hors sujet !
pourquoi entrenez vous cette discussion depuis 16 pages ?
vous vous réveillez seulement maintenant ? :penguin:

Répondre
  • Sujets similaires
    Réponses
    Vues
    Dernier message

Retourner vers « Mahayana »

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 4 invités