Bahá’u’lláh ; faux dieu et faux prophète

Le bahaïsme est une religion abrahamique et monothéiste, proclamant l’unité spirituelle de l’humanité.
Répondre
Arké

[ Christianisme ]
Avatar du membre

Messages : 4623
Enregistré le : 06 avr. 2015, 08:40

Re: Bahá’u’lláh ; faux dieu et faux prophète

Ecrit le 28 mai 2015, 09:56

Message par Arké »

Un sceau sert à sceller un message.
Mohammed est donc le prophète qui scelle la trilogie (Thorah/Evangile/Coran.)
"Ésaïe 6
…2Des séraphins se tenaient au-dessus de lui; ils avaient chacun six ailes; deux dont ils se couvraient la face, deux dont ils se couvraient les pieds, et deux dont ils se servaient pour voler. 3Ils criaient l'un à l'autre, et disaient: Saint, saint, saint est l'Eternel des armées! "

Sainte fut la Thorah
Saint est l'Evangile
Saint est le Coran....
Fraternellement.

Piesti

* [ Aucun rang ] *

Messages : 15
Enregistré le : 28 mai 2015, 01:31

Re: Bahá’u’lláh ; faux dieu et faux prophète

Ecrit le 28 mai 2015, 12:12

Message par Piesti »

Bonjour.
Je ne suis pas sûr de compendre la réponse de omar13 (d'où vient ce 1963, par exemple, une erreur de frappe, sans doute. Mais que viennent faire des dates dans ce sujet ?), mais je n'ai pas cherché à prouver que la religion bahá'íe est vraie – à chacun de faire sa recherche – j'ai voulu montrer que les critiques et les attaques de Abs esSalam n'étaient ni justes ni justifiées.
Mais je suis prêt à apporter des réponses précises à des questions précises !

omar13

[ Musulman ]

Messages : 9248
Enregistré le : 06 nov. 2014, 10:05
Réponses : 1

Re: Bahá’u’lláh ; faux dieu et faux prophète

Ecrit le 28 mai 2015, 12:20

Message par omar13 »

Abdassalam avait dit: Bahá’u’lláh est le titre que s'est attribué Mīrzā Ḥousseyn-ʿAlī Nūrī en 1848 suite à un congrès de soutien au gourou 'Ali ibnou Mohammed Ridda El Chirâzî ("El Bab"). es que vous confirmez?????


même si la parole "dernier" prophète ne vous plait pas; Arke avait ecrit: Un sceau sert à sceller un message.
Mohammed est donc le prophète qui scelle la trilogie (Thorah/Evangile/Coran.)

"Ésaïe 6


si je ne me trompe pas seller signifie que personne ne peut ni rentre ni sortir, et si le prophète Mohamed saws est le sceau des prophètes comme vous dite ça veut dire qu il est le dernier .


concernant la date 1963:

je cite:

Browne pensa que cette foi, alors peu connu, offrait une occasion exceptionnelle d'observer en détail la naissance d'une religion nouvelle et indépendante. Il dit :

"(l'étudiant en religion) ... car il y observera, non encore occultés par les mythes et les légendes, ces êtres qui, le temps passant, entrent au panthéon des héros et des demis-dieux ; il examinera, à la lumière de témoignages concordants et indépendants, l'une de ces étranges explosions d'enthousiasme, de foi, de fervente dévotion et d'héroïsme indomptable - ou de fanatisme, comme vous voulez - ce que nous avons l'habitude d'associer avec les prémices de l'histoire de la race humaine ; il sera en un mot le témoin de la naissance d'une foi qui, et ce n'est pas impossible, pourrait trouver sa place parmi les grandes religions du monde."
[Nota: Edward G. Browne, A traveller's Narrative Written to Illustrate the Episode of the Báb, P.viii. On pourra trouver une information bibliographique complète sur ce livre, et sur les autres ouvrages cités dans ce texte, dans la bibliographie.]

Cette même remarque a été faite par des observateurs contemporain extérieurs à la communauté bahá'íe :

Le mouvement bábí-bahá'í, comme aucune autre religion, fournit à l'historien en religion des sources précieuses lui permettant d'étudier son origine et son développemetn. La foi bahá'íe est avant tout la plus récente des religions. Les autres religions sont nées il y a des centaines d'années, voire des milliers d'années. Parmi celles que l'on appelle les onze principalles religions existantes du monde, seules l'islam (VIIe siècle après J.C.) et la religion sikhe (XVIe siècle après J.C.) sont vieilles de quelques centaine d'années ; les autres religions - hindhouisme, bouddhisme, joînisme, taoîsme, confucianisme, shinoîsme, zoroastrisme, judaîsme et christianisme remontent à des milliers d'année. Les origines de la foi bahá'íe remontent au siècle dernier seulemetn (1844 après J.C.) et ce n'est que depuis 1963 qu'elle a atteint sa dernière phase de formation, ce qui incidemment rend l'étude de son développement à l'heure actuelle tout à fait pertinente. La foi bahá'íe est par conséquent une religion des temps modernes et à la compréhension que d'autres religions plus anciennes.

Arké

[ Christianisme ]
Avatar du membre

Messages : 4623
Enregistré le : 06 avr. 2015, 08:40

Re: Bahá’u’lláh ; faux dieu et faux prophète

Ecrit le 28 mai 2015, 12:38

Message par Arké »

L'histoire du monde se termine avec la révélation du Coran.
Il ne peut y avoir un 4è volet. Une 4è religion monothéiste.
Mais n'oublions pas que l'avatar des derniers jours vient pour rassembler l'ensemble des croyants, non dans une nouvelle religion, mais dans un élan de résurrection des principes ayant bâti ces religions.

L'imam attendu, l'Elie, le Kalki,le dernier Bouddha et peut-être d'autres noms encore ne désignant qu'un même esprit de vérité et bien guidé !
Fraternellement.

omar13

[ Musulman ]

Messages : 9248
Enregistré le : 06 nov. 2014, 10:05
Réponses : 1

Re: Bahá’u’lláh ; faux dieu et faux prophète

Ecrit le 28 mai 2015, 12:43

Message par omar13 »

Dans ce forum, j ai lu que le prophète Mohamed saws, avait prévu l arrivée d une trentaine de faux prophètes après lui dont 3 femmes?????,

indian

[Religion] Foi pluralisme
Avatar du membre

Messages : 26713
Enregistré le : 25 avr. 2014, 10:14

Re: Bahá’u’lláh ; faux dieu et faux prophète

Ecrit le 28 mai 2015, 13:31

Message par indian »

@ Omar13
Bonjour, Comment te portes-tu?
Voici quelques explications supplémentaires au sujet des évènements de 1848 dont nous parlions.
Tu pourras juger d'un autre point de vue.
Amitié

Sources: http://www.bahai-biblio.org/centre-doc/ ... haie02.htm
David
____________

...
Tandis que le Báb était emprisonné et jugé dans le nord de l'Iran, le nombre de ses disciples continuait à croître dans les autres parties du pays. Et, alors qu'il se déclarait publiquement à Tabriz, un important groupe d'éminents bábís se réunit dans le village de Badasht. Cette conférence s'avéra être d'une grande importance pour le développement de la foi bábíe. Parmi ces bábís renommés se trouvait une femme extraordinaire, Qurratu'l-`Ayn, connue dans l'histoire bahá'íe sous le nom de Táhirih (la Pure).

Née dans une famille d'érudits et de théologiens, Táhirih était devenue l'une des plus grandes poétesses de toute la Perse. Afin d'apprécier l'importance de cette performance, il faut savoir que les femmes musulmanes de cette époque étaient particulièrement cloîtrées et inhibées. Grâce à l'influence d'un oncle et d'un cousin qui étaient devenus des disciples de Shaykh Ahmad, Táhirih put rencontrer quelques-uns des premiers bábís. Bien qu'elle ne rencontrât jamais le Báb, elle correspondit avec lui, déclara sa foi et fut nommée par lui Lettre du Vivant.

La conférence de Badasht - c'est l'une des principales raisons avancées - était destinée à décider des démarches à entreprendre pour libérer le Báb de la forteresse de Chihríq. La réunion fut cependant galvanisée de manière inattendue par l'exposé audacieux de Táhirih sur quelques-unes des implications du message du Báb. Certains bábís avaient peut-être considéré le fondateur de leur foi comme un réformateur religieux; il se peut aussi que les connotations traditionnelles du mot báb en aient leurré d'autres. Táhirih clarifia explicitement les implications des déclarations du Báb lui-même sur sa mission, déclarations qu'il fit pour la première fois la nuit où il se révéla à Mullá Husayn : il était l'Imam Mahdi tant attendu, celui qui devait se lever de la maison de Mohammed. Il était donc un messager de Dieu, le fondateur d'une nouvelle dispensation religieuse indépendante. De même que les premiers chrétiens avaient dû se libérer des lois et ordonnances de la Torah, de même les bábís étaient appelés à se libérer des exigences de la Sharí'ah islamique. De nouveaux enseignements sociaux avaient été révélés par le Báb et c'était vers eux que les bábís devaient se tourner. Afin de rendre cet exposé plus mémorable, Táhirih parut, lors d'une des sessions de la conférence, sans le voile requis par la tradition musulmane. Son action, et d'autres semblables, mirent durement à l'épreuve la foi de nombreux bábís parmi les plus conservateurs et ne firent qu'accroître l'antagonisme avec les musulmans orthodoxes. Des histoires délirantes faisant des bábís des athées, qui croyaient en la promiscuité sexuelle et en la communauté de biens, étaient âprement répandues par des mollahs déterminés à faire passer le mouvement pour un ennemi à la fois de la décence et de l'ordre public .

[Nota: Les premiers récits fragmentaires de commentateurs occidentaux en Perse répètent bon nombre de ces histoires glanées, semble-t-il, auprès de relations musulmanes dont ils dépendaient presque entièrement pour leur compréhension de la langue persane et leur interprétation des questions d'ordre religieux du pays. Momen (The Bábí and Bahá'í Religions, pp. 3-17) réunit un certain nombre de ces rapports parmi lesquels des références à la rebellion, au nihilisme, à l'athéisme et à la communauté de femmes et de biens. Ce n'est qu'après des études plus approfondies effectuées par Gobineau, Browne, Nicolas et d'autres, qui purent communiquer directement avec des adeptes de la nouvelle foi, que ces impressions furent rectifiées. ]

La situation fut rendue un peu plus instable encore en septembre 1848, lorsque Muhammad Sháh succomba finalement à ses nombreuses maladies. Sa mort déclencha une période de convulsions politiques, chose courante dans un cas de ce genre, alors que se posait le problème de la succession

[Nota: Gobineau écrivit : Un changement de pouvoir est toujours un moment très critique en Asie centrale. En Perse, dans le Turkestan, dans les États arabes s'établit une période d'anarchie qui peut durer longtemps, qui peut prendre une tournure plutôt violente et tumultueuse mais qui parvient toujours à laisser en suspens l'application des lois selon le principe que la volonté du souverain a, pour un temps plus ou moins long, disparu... C'est comme une montre qui s'arrête; les ressorts ne sont pas et ne devraient pas être changés; mais en attendant qu'elle soit à nouveau remontée manuellement, elle ne marche plus. De plus, il y a de nombreux intérêts et passions pour allumer, ranimer et attiser la flamme de la discorde générale. S'il y a plusieurs prétendants au trône, ils désirent le désordre de manière à accroître leurs chances de succès et à se trouver des partisans actifs. Les Religions et les Philosophies, pp. 175-176.]
Unir l'humanité. Un seul Dieu. Les grandes religions de Dieu. Femmes, hommes sont égaux. Tous les préjugés sont destructeurs et doivent être abandonnés. Chercher la vérité par nous-mêmes. La science et la religion en harmonie. Nos problèmes économiques sont liés à des problèmes spirituels. La famille et son unité sont très importantes.

omar13

[ Musulman ]

Messages : 9248
Enregistré le : 06 nov. 2014, 10:05
Réponses : 1

Re: Bahá’u’lláh ; faux dieu et faux prophète

Ecrit le 28 mai 2015, 13:47

Message par omar13 »

Merci Indian, c est plus ou moins la même chose que Abdassalam avait écrit, et même Si Bab était pourchassé lui et sa famille par les mollah, il n avait aucune justification pour ce considérer égal a Moise, Jésus, ou bien a Mohamed saws et créer une nouvelle religion en 1848.
pour l islam c est un kafir???.

indian

[Religion] Foi pluralisme
Avatar du membre

Messages : 26713
Enregistré le : 25 avr. 2014, 10:14

Re: Bahá’u’lláh ; faux dieu et faux prophète

Ecrit le 28 mai 2015, 14:01

Message par indian »

omar13 a écrit : il n avait aucune justification pour ce considérer égal a Moise, Jésus, ou bien a Mohamed saws et créer une nouvelle religion en 1848.

Omar13 mon ami
Merci pour ton commentaire.
Mais tu me dis pourquoi svp.
Merci
David
Unir l'humanité. Un seul Dieu. Les grandes religions de Dieu. Femmes, hommes sont égaux. Tous les préjugés sont destructeurs et doivent être abandonnés. Chercher la vérité par nous-mêmes. La science et la religion en harmonie. Nos problèmes économiques sont liés à des problèmes spirituels. La famille et son unité sont très importantes.

Piesti

* [ Aucun rang ] *

Messages : 15
Enregistré le : 28 mai 2015, 01:31

Re: Bahá’u’lláh ;ne prétend pas être Dieu

Ecrit le 29 mai 2015, 03:43

Message par Piesti »

Bonjour Omar13.

Edward Granville Browne est mort en 1926. Ce n’est donc pas lui qui a écrit ce passage (obscur !) sur 1963. Pouvez-vous me donner la référence afin que je puisse juger si l’auteur est un érudit impartial ou un pamphlétaire fanatique. Merci.

Un « sceau » cher Omar, peut avoir plusieurs sens, par exemple celui de preuve d’authenticité. Bahá’u’lláh lui-même parle de Muhammad en l’appelant le Sceau des Prophètes. Donc pas de souci. C’est peut-être le sens du mot prophète (nabi) qu’il faut approfondir.

indian

[Religion] Foi pluralisme
Avatar du membre

Messages : 26713
Enregistré le : 25 avr. 2014, 10:14

Re: Bahá’u’lláh ; faux dieu et faux prophète

Ecrit le 29 mai 2015, 08:45

Message par indian »

1963, c'est l'année de la première élection de La Maison Universelle de Justice:
Protection des tablettes et traduction. Rassemblement. Sites Saints Bahais, ...et plus encore.

Suite à la mort de Bahaullah (1892), de son fils ainé Abdul-Baha (1921) et de son petit fils Shoghi Effendi (1957), le ''Gardien de la foi'', il fut nécessaire de mettre en œuvre le modèle proposé dès le début par Baha'u'llah. (D'où le ...1963)

Donc quand on lit...
''et ce n'est que depuis 1963 qu'elle a atteint sa dernière phase de formation''
C'est dans ce contexte et cet esprit d'établissement et de prise en charge par l'humanité de sa destinée que nous devons considérer cette date.

Amitié
David
Unir l'humanité. Un seul Dieu. Les grandes religions de Dieu. Femmes, hommes sont égaux. Tous les préjugés sont destructeurs et doivent être abandonnés. Chercher la vérité par nous-mêmes. La science et la religion en harmonie. Nos problèmes économiques sont liés à des problèmes spirituels. La famille et son unité sont très importantes.

la mouette

* [ Aucun rang ] *

Messages : 536
Enregistré le : 16 mars 2015, 00:00

Re: Bahá’u’lláh ; faux dieu et faux prophète

Ecrit le 30 mai 2015, 03:58

Message par la mouette »

Gloire à Dieu !

Paix.

J'a lu le "Livre de la certitude",
qui ne fait qu'expliciter ce verset, me semble-t-il :

(S XXXVI, 30-32) :
* Misère des adorateurs !
( l'humain en général...croyant ou non)
Aucun envoyé ne leur vient qu'ils ne le tournent en dérision !
Ne voient-ils pas combien Nous avons détruit de génération,
qui parmis eux jamais ne reviendront ?
Tous ensemble par devant Nous sont tenus à comparaître.

Baha'u'llah,(pbl),
d'après ce que j'ai compris,
n'a pas apporté de nouvelle religion,
mais à confirmé que toutes les religions monothéistes
et toute sagesse,
procédaient de Dieu le Trés-Haut !
et invitait à l'islam enfin réunifié !

Où est le problème ?
Tout ne vient-il pas de Dieu ?

Le problème,
c'est que par orgueil,
bien souvent,
et avarisme,
l'Homme prétend avoir le monopole de la compréhension.
Alors que nous sommes tous à regarder par le trou d'une serrure,
(plus ou moins petite...
selon la volonté de Dieu)

nous prétendons pouvoir embrasser les univers !

Dans la sourate XLVII 38, il est dit :

*Vous êtes appelés, vous que voici, à faire dépense sur le chemin de Dieu.
Il en est parmi vous qui font preuve d'avarisme
( concernant la grâce et la miséricorde de Dieu...).
Qui est avare,
ne l'est qu'à l'encontre de soi-même.
Dieu est celui-qui-se-suffit,
et vous êtes les indigents.
Si vous faites volte-face,
Il vous substituera un peuple autr que vous,
ou mieux :
NI NE VOUS RESSEMBLE PAS .

Et quand on ils ont demandé à l'Envoyé,(pbl),
qui étaient ces gens qui les remplaceraient,
il a dit en frappant de sa main Salmân al-Fârisy (un persan !) :
« Celui-ci et son peuple.
Et si la religion était aux Pléiades,
ce serait des hommes de la Perse qui la prendraient. »

Plus j'en apprend sur ma religion,
plus je suis horrifiée en m'apercevant que finalement,
aprés la mort de Mohammed et de sa famille (pbl),
l'histoire s'est répétée,
et que beaucoup sont devenus dénégateurs après avoir cru,
SOUS COULEUR DE RELIGION !

Oui,
tous ceux qui se sont divisés en secte sont dans l'égarement,
sunnite, chiite...

( S XXX,30à32) :
*—Ainsi donc,
redresse ta face vers la religion,
en croyant originel,
en suivant la prime nature selon laquelle Dieu a instauré les humains.
Il n'y a pas de substitution à la création de Dieu;
c'est là la droite religion,
mais la plupart des hommes ne le savent pas...
revenant à Lui,
prémunissez-vous envers Lui,
accomplissez la prière,
ne soyez pas des associants
ni de ceux qui fractionnent leur religion en appartenance,
chaque secte se complaisant en sa particularité.

* Ceux qui croient en Dieu et à SES envoyés,
voilà les êtres de vérité,
les témoins auprès de leur Maître.
(...)
Ceux qui dénient et démentent nos signes,
voilà les compagnons de la Géhenne.
( S LVII,19)

Puissiez-vous ne pas vous enfler d'orgueil...
et revenir à la religion de Dieu :
LA SOUMISSION à Dieu seul !

Louanges à Dieu,
Maître des univers !

indian

[Religion] Foi pluralisme
Avatar du membre

Messages : 26713
Enregistré le : 25 avr. 2014, 10:14

Re: Bahá’u’lláh ; faux dieu et faux prophète

Ecrit le 30 mai 2015, 06:04

Message par indian »

la mouette a écrit :...l'Homme prétend avoir le monopole de la compréhension.
Alors que nous sommes tous à regarder par le trou d'une serrure,


Plus j'en apprend sur ma religion,
plus je suis horrifiée en m'apercevant que finalement,
aprés la mort de Mohammed et de sa famille (pbl),
l'histoire s'est répétée,
et que beaucoup sont devenus dénégateurs après avoir cru,
SOUS COULEUR DE RELIGION !

Oui,
tous ceux qui se sont divisés en secte sont dans l'égarement,
sunnite, chiite...

Mon ami lamouette,
Ne crains rien c'est pareil chez les chrétiens et chez les juifs. tu vois le nombre de branches proclamé par les hommes.
Bahaullah vient rétablir, réaffirmer l'Islam et la Bonne Nouvelle.
La Parole de Dieu.
Et il révéle une nouvelle religion. De nouveaux enseignements et de nouvelles lecons.
Comme au début, sans début...jusqu'à la fin..sans fin :)
Unir l'humanité. Un seul Dieu. Les grandes religions de Dieu. Femmes, hommes sont égaux. Tous les préjugés sont destructeurs et doivent être abandonnés. Chercher la vérité par nous-mêmes. La science et la religion en harmonie. Nos problèmes économiques sont liés à des problèmes spirituels. La famille et son unité sont très importantes.

Arké

[ Christianisme ]
Avatar du membre

Messages : 4623
Enregistré le : 06 avr. 2015, 08:40

Re: Bahá’u’lláh ; faux dieu et faux prophète

Ecrit le 30 mai 2015, 06:38

Message par Arké »

Merci La mouette pour ce partage apaisant.
Fraternellement.

omar13

[ Musulman ]

Messages : 9248
Enregistré le : 06 nov. 2014, 10:05
Réponses : 1

Re: Bahá’u’lláh ; faux dieu et faux prophète

Ecrit le 31 mai 2015, 06:45

Message par omar13 »

la mouette a écrit :Gloire à Dieu !


Baha'u'llah,(pbl),

Louanges à Dieu,
Maître des univers !


Quel courage et quel respect pour Baha ullah et sa nouvelle religion???????
Lamouette es que vous vivez dans les nuages???

indian

[Religion] Foi pluralisme
Avatar du membre

Messages : 26713
Enregistré le : 25 avr. 2014, 10:14

Re: Bahá’u’lláh ; faux dieu et faux prophète

Ecrit le 31 mai 2015, 06:56

Message par indian »

la mouette a écrit :J'a lu le "Livre de la certitude",
qui ne fait qu'expliciter ce verset, me semble-t-il :

Baha'u'llah,(pbl),
d'après ce que j'ai compris,
n'a pas apporté de nouvelle religion,
mais à confirmé que toutes les religions monothéistes
et toute sagesse,
procédaient de Dieu le Trés-Haut !
et invitait à l'islam enfin réunifié !
.

Pourtant il rétablit la ''religion'' de Dieu...l'Islam, le Bonne Nouvelle, la vérité du Christ.
Pourtant les lois pour notre époque et l'humanité toute entière y sont bel et bien révélés.
Pourtant il répond aux prophéties du cycle abarahamique.
Pourtant ces visées, prophéties, annonces et proclamations se sont bel et bien réalisés...et se réalise encore.
Comme promis depuis Abraham, par Moise, par Jesus, par Muhamaed, par Zoroastre, par Bouddha, par le Bab...

Mais peut être aussi qu'au yeux de celui qui voile son regard de ce qu'il sait, il est possible que cela ne permette pas le même point de vue
Unir l'humanité. Un seul Dieu. Les grandes religions de Dieu. Femmes, hommes sont égaux. Tous les préjugés sont destructeurs et doivent être abandonnés. Chercher la vérité par nous-mêmes. La science et la religion en harmonie. Nos problèmes économiques sont liés à des problèmes spirituels. La famille et son unité sont très importantes.

Répondre
  • Sujets similaires
    Réponses
    Vues
    Dernier message

Retourner vers « Foi bahá’íe »

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 3 invités