Suggestion de modification.

Conditions d'utilisation, principe de modération.
Règles du forum
Avant d'avoir le rôle de censurer, un modérateur a un rôle de présence afin de dissuader les membres de commettre des abus.
Répondre
Disciple Laïc

* [ Aucun rang ] *
Avatar du membre

Messages : 250
Enregistré le : 06 sept. 2020, 03:48
Localisation : Île de France

Contact :

Suggestion de modification.

Ecrit le 08 sept. 2020, 08:18

Message par Disciple Laïc »

Bonjour,


J'ai noté la définition que est donnée de l’athéisme dans la section concernée.


Le Bouddhisme y a été inclue, dans une sous-section il est vrai, mais à l'intérieur de la section "Athéisme et religion".


Le Bouddhisme n'est pas une philosophie athée/une religion athée. On peut le qualifié de "religion non-théïste" pour certaines de ses formes actuelles, ou de philosophie selon.


C'est démontrable.


Donc le placer dans la section consacrée à l’athéisme est impropre.


De plus cela induit en erreur des lecteurs peu ou mal informé sur le Bouddhisme.


Merci. :hi:
"Sachant que la vie est courte, pourquoi vous quereller ?" Le Bouddha.

Estrabolio

[ Incroyant ] [ Athée ]
Avatar du membre

Messages : 8837
Enregistré le : 02 mai 2014, 03:20

Re: Suggestion de modification.

Ecrit le 08 sept. 2020, 08:20

Message par Estrabolio »

Bonjour,
Tout à fait vrai, de même, comme tu peux le voir au dessus de mon avatar, on classe incroyance et athéisme dans la même rubrique alors que ce n'est pas la même chose.
Maintenant, c'est vrai que c'est très compliqué de tenir compte de toutes les nuances pour organiser un forum.
[...]

Disciple Laïc

* [ Aucun rang ] *
Avatar du membre

Messages : 250
Enregistré le : 06 sept. 2020, 03:48
Localisation : Île de France

Contact :

Re: Suggestion de modification.

Ecrit le 08 sept. 2020, 09:10

Message par Disciple Laïc »

Oui.


Possible. Après il faut aussi s'efforcer d'être le plus "juste" et "vrai" dans ce que l'on dit sur soi et sur les autres, éviter d'induire en erreur.


Autant l’athéisme peut se comprendre dans sa définition. Et encore faut-il préalablement définir ce qu'on appelle "Dieu" ou "dieux". (Bonne chance :lol: ).


Autant "incroyance" nécessite des précisions : incroyance en quoi ? En quoi ne croyez vous pas ? Parce qu'on peut être incroyant en une foule de choses y compris en religion. C'est dit dans l'absolu, sans vous questionner vous en particulier sur ce point.


:hi:
"Sachant que la vie est courte, pourquoi vous quereller ?" Le Bouddha.

Estrabolio

[ Incroyant ] [ Athée ]
Avatar du membre

Messages : 8837
Enregistré le : 02 mai 2014, 03:20

Re: Suggestion de modification.

Ecrit le 08 sept. 2020, 12:35

Message par Estrabolio »

L'athéisme c'est affirmer que Dieu n'existe pas, qu'il ne peut exister d'entité supérieure
L'incroyance pour moi, c'est refuser de considérer comme réalité quelque chose qui ne peut se prouver. Je ne crois donc ni en l'existence de Dieu, ni en sa non existence puisqu'aucune des deux ne peut être prouvée.
Il faut accepter, je pense, de ne pas forcément avoir d'avis sur tout et de ne pas tout connaître.
[...]

Disciple Laïc

* [ Aucun rang ] *
Avatar du membre

Messages : 250
Enregistré le : 06 sept. 2020, 03:48
Localisation : Île de France

Contact :

Re: Suggestion de modification.

Ecrit le 08 sept. 2020, 12:56

Message par Disciple Laïc »

Pour un des pratiquants des monothéïsmes "Dieu" est au cœur de la pratique.
Pour les Hindous ce sont les dieux (sans doute).
Pour un bouddhiste c'est un "travail sur soi" en quelque sorte (au sens figuré comme au sens littérale) avec l'aide des 3 "Joyaux" que sont le Bouddha (comme guide), le Dharma (comme enseignement), la/le sangha (comme soutient). Le Bouddha a quelques fois parlé des dieux et même avec Brahma (si on croit en ces dialogues) mais c'est anecdotique. Le Bouddha déconseille les discussions et spéculations métaphysique qui ne sont, d'après lui, d'aucune utilité pratique dans la Voie de "Salut" qu'il propose.


Et l'importance de la recherche de la "preuve" par l'expérience personnelle est importante dans l'enseignement du Bouddha. Le Bouddha dit clairement qu'il conseille aux gens de ne croire que ce qu'ils ont pu vérifier par eux même, par l'expérience. Donc de ne pas croire par principe des textes sacrés, des ont dit, des sages etc... pas même lui. Il invite chacun a tester par lui même ce que Lui dit et à ne conserver que ce qu'on a pu vérifier par soi-même.
"Sachant que la vie est courte, pourquoi vous quereller ?" Le Bouddha.

vic

[ Incroyant ] [ Athée ]
Avatar du membre

Messages : 13005
Enregistré le : 07 juil. 2013, 16:15

Re: Suggestion de modification.

Ecrit le 08 sept. 2020, 13:10

Message par vic »

Disciple Laïc a écrit :
08 sept. 2020, 12:56
Pour un des pratiquants des monothéïsmes "Dieu" est au cœur de la pratique.
Pour les Hindous ce sont les dieux (sans doute).
Pour un bouddhiste c'est un "travail sur soi" en quelque sorte (au sens figuré comme au sens littérale) avec l'aide des 3 "Joyaux" que sont le Bouddha (comme guide), le Dharma (comme enseignement), la/le sangha (comme soutient). Le Bouddha a quelques fois parlé des dieux et même avec Brahma (si on croit en ces dialogues) mais c'est anecdotique. Le Bouddha déconseille les discussions et spéculations métaphysique qui ne sont, d'après lui, d'aucune utilité pratique dans la Voie de "Salut" qu'il propose.


Et l'importance de la recherche de la "preuve" par l'expérience personnelle est importante dans l'enseignement du Bouddha. Le Bouddha dit clairement qu'il conseille aux gens de ne croire que ce qu'ils ont pu vérifier par eux même, par l'expérience. Donc de ne pas croire par principe des textes sacrés, des ont dit, des sages etc... pas même lui. Il invite chacun a tester par lui même ce que Lui dit et à ne conserver que ce qu'on a pu vérifier par soi-même.
Oui , c'est comme un psychologue , il ne serait pas spécialement à classer dans l'athéïsme ou le théïsme , ça n'aurait même rien à voir .
Ca n'est pas en apprenant à prendre des vessies pour des lanternes qu'on apprend à voir clair en soi

Disciple Laïc

* [ Aucun rang ] *
Avatar du membre

Messages : 250
Enregistré le : 06 sept. 2020, 03:48
Localisation : Île de France

Contact :

Re: Suggestion de modification.

Ecrit le 08 sept. 2020, 14:05

Message par Disciple Laïc »

Le Bouddhisme est difficilement classable. Certains ont vu en Yeshua/Jésus un médecin du corps en raison de ses nombreux miracles de guérison du corps, et en le Bouddha le médecin de l'esprit (le Bouddha ne "guérissait" pas les maladies et blessures ou infirmités des gens).


Il est d'ailleurs considéré comme un "médecin" et précisément le but de son enseignement est le soulagement de la souffrance humaine en général sous tous ses aspects. Partance du principe que si l'on soigne le mental alors le corps suivra ou du moins acceptera plus facilement les inévitables épreuves de la vie.


La démarche du Bouddha est analytique et son tout premier enseignement qui énonce les "4 Nobles Vérités" a une logique qui ressemble beaucoup au diagnostic médical. Il invite ceux qui le suivent à l'introspection pour trouver en eux les causes de leurs souffrances "personnelles". Donc le Bouddha se est plutôt un "psychothérapeute". Même si ce terme est anachronique pour Lui.


Après, sur 2500 ans d'évolution, il y a eu des branches du bouddhisme qui ont pris des teintures nettement plus religieuses en se métissant avec les religions rencontrées qui préexistaient là ou le Bouddhisme s'est répandu. Mais initialement l'enseignement du Bouddha tient de la philosophie et non de la religion (dans le sens ou l'on considère qu'une religion comporte : du divin, des rituels, des dogmes, des prières, des miracles). D'ailleurs vous n'avez pas de "prêtres" bouddhistes, seulement des moines.


Donc on ne peut pas dire que le Bouddhisme est un athéisme. C'est une pratique non-théïste peut être unique au monde dans le sens ou justement il est centré sur le "Salut" de l'humain par lui-même, par ses propres forces. En tout cas c'était l'idée au début. Et dans le sens ou il ni l'existence d'une "âme" éternelle.


Ce n'est pas un théïsme, pas un athéïsme non plus. C'est une "philosophie/religion" non théiste. C'est pourquoi elle est difficile à comprendre par les autres religions. Il y a un besoin de "classer" dans une catégorie mais... aucune catégorie ne convient exactement. Surtout que le Bouddhisme actuel est multiformes.
"Sachant que la vie est courte, pourquoi vous quereller ?" Le Bouddha.

Répondre
  • Sujets similaires
    Réponses
    Vues
    Dernier message

Retourner vers « Administration »

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 7 invités