Le Bouddhisme Théravada et le Bouddhisme Mahayana

Croyances issu des enseignements de Siddhartha Gautama, considéré comme le Bouddha historique.
Règles du forum
Le bouddhisme est une pratique, une philosophie de vie fondée par un sage de l'inde antique vers -600 avant JC, ce sage appelé "Bouddha" ce qui veut dire Éveillé, atteint l'Éveil vers 40 ans puis il enseigna durant toute sa vie, il mourut vers 80 ans en ayant établi une communauté de sa doctrine.
Répondre
Yvon

* [ Aucun rang ] *
Avatar du membre

Messages : 2105
Enregistré le : 01 sept. 2015, 17:07

Re: Le Bouddhisme Théravada et le Bouddhisme Mahayana

Ecrit le 11 janv. 2016, 05:42

Message par Yvon »

Le Theravada et le Mahayana

Extrait de "La petite histoire du Bouddhisme " de Jean Noel Robert .

"Le schisme semble être le mode de croissance de toutes les grandes religions. On a l'impression que les principaux mouvements spirituels, a mesure qu'ils s'eloignent dans le temps et l'espace de leur fondateur, de fait incapable de répondre aux nouvelles interrogations, sont condamnés a la divergence.
Elles apparaissent relativement tôt, puis se développent et se durcissent en d'irréconciliables confrontations. On connait le résultat de ce processus pour les religions monothéistes : le christianisme divisé en catholicisme, orthodoxie et protestantisme, l'islam sous ses formes sunnite, chiite, ou même alawi.
Le bouddhisme n'a pas échappé a la règle, il la subit même de façon sans doute plus profonde et continue que les autres, au point de présenter un aspect intellectuel extraordinairement bigarré.
Au contraire d'autres religions strictement définies soit par la doctrine, soit par la pratique, on pourrait dire du bouddhisme que toutes les doctrines possibles ont été soutenues a un moment ou a un autre de son histoire, et il serait difficile de trouver une pratique sur laquelle tous s'accordent.
Même ce qui passe en Europe pour des traits inséparables de la voie du Bouddha : la « non-violence >> (c'est-a-dire le refus de supprimer quelque vie que ce soit), le végetarianisme, la pratique continue de techniques complexes de méditation, par exemple, ne sont en rien universels dans le monde bouddhique.
Les sources bouddhiques font état de divisions trés anciennes de la communauté monastique, notamment entre une faction dite << Majoritaire » (Mahayana) et une « Minoritaire » (Theravada). Elles ne s'accordaient pas sur le statut qu'il fallait donner a l'Arhat. La secte des Majoritaires s'est a son tour scindée en de nombreux courants, celle des Minoritaires survit jusqu'a nos jours en Asie du Sud-Est.


La multiplication des courants et des sectes alla grandissant autour des premiers siecles de l'ère chretienne. Surtout, elle s'accompagna d'un phénomene remarquable de création continue de nouveaux textes scripturaires, de soutras presque révolutionnaires qui avaient tous un but manifeste : supplanter l'ancien Canon des Trois Corbeilles et apporter la révelation d'une dimension nouvelle du bouddhisme. Ce mouvement faisait éclater le cadre moralement restreint du Samgha traditionnel, marqué par son ideal de l'Auditeur et du moine pratiquant strictement les préceptes et la meditation pour parvenir un jour au plus haut degré auquel puisse prétendre un homme, l'Arhat (Concept Theravada);
on accordait dans le Mahayana désormais la primauté à une autre figure : le Bodhisattva.
Ce nouveau courant est appelé, dans les textes qui le pronent, le Mahayana, ou « Grand Vehicule faut bien voir
qu'il s'agit d'un terme polemique, adresse a son adversaire direct, le Petit Vehicule » (Hinayana), ainsi qu'il appelle de façon pejorative ceux qui s'attachent encore a l'enseignement traditionnel.
Ces derniers récusent bien sur une telle appellation. Il ne faut pas non plus exagerer la rupture entre les deux ; il est evident que, dans la pensée de ses tenants, le Grand Vehicule represente davantage un depassement du Petit Vehicule que son abolition.
Il semble que l'importance de l'ecriture dans la formation du Grand Véhicule ne soit pas à negliger : avec la géneralisation de l'ecrit dans la civilisation indienne, qui s'en mefiait auparavant, it fut possible de diffuser des doctrines nouvelles et audacieuses qui seraient auparavant restees circonscrites a leur auteur et son entourage et auraient eu beaucoup plus de difficultés a se repandre.
Il est en effet une idee que l'on retrouve partout dans le bouddhisme, c'est que tout enseignement donné par le Bouddha est adapte aux facultés d'intelligence de celui a qui il est destiné.
Il existe certainement une verite absolue, mais elle est inexprimable, et tout ce qui est presenté, en notre monde phénomenal, comme vérité n'est seulement qu'un aspect de la verite absolue. Une consequence de cette idée est que, s'il n'existe pas de doctrine parfaitement vraie, il n'en est pas non plus de completement fausse.
Le Petit Vehicule n'est donc pas entièrement faux, mais il devient insuffisant, il peut au mieux representer une bonne entrée dans la voie du salut pour ceux qui n'ont pas la capacité d'aller au principal.

Avec l'apparition du Grand Véhicule , on assiste à un rééquilibrage des Trois Joyaux : alors qur l'idéal du Théravada l'état d'arhat était de réaliser le Dharma , et donc d'arriver au Nirvana , l'accent est mis désormais sur le premier Joyau :
Le but ultime du pratiquant n'est plus d'entrer dans l'extinction mais d'accéder soi même à l'état de Boudda .
Le pratiquant ne se veut plus Auditeur mais boddhisattva "L'être promis à l'éveil" : alors que dans le bouddhisme ancien ce terme ne s'apliquait guère qu'au Bouddha Shakyamuni dans ces vies passées et dans la période précédent son éveil.
:priere: "Le sage n’est pas celui qui pratique le bouddhisme en dehors des règles de la société mais plutôt celui qui, grâce à une compréhension profonde du monde, connaît la meilleure manière de s’y comporter."

Yvon

* [ Aucun rang ] *
Avatar du membre

Messages : 2105
Enregistré le : 01 sept. 2015, 17:07

Re: Le Bouddhisme Théravada et le Bouddhisme Mahayana

Ecrit le 08 juil. 2017, 17:12

Message par Yvon »

:priere: "Le sage n’est pas celui qui pratique le bouddhisme en dehors des règles de la société mais plutôt celui qui, grâce à une compréhension profonde du monde, connaît la meilleure manière de s’y comporter."

vic

[ Incroyant ] [ Athée ]
Avatar du membre

Messages : 12621
Enregistré le : 07 juil. 2013, 16:15

Re: Le Bouddhisme Théravada et le Bouddhisme Mahayana

Ecrit le 09 juil. 2017, 07:27

Message par vic »

Jena noël robert a pratiqué les deux voies pour en conclure par l'expérience ce qu'il en dit ?
Est ce qu'il reprend les arguments de ce qu'on lui a raconté chez les mahayanistes ?
Pour moi ces grattes papiers sont souvent tout sauf des experts sur la question du bouddhisme qui est avant tout une expérience empirique pas d'historien .
Juger si une méthode amène à l'éveil et pas l'autre n'est pas une affaire d'historien des religions voyons , comment un historien peut il objectivement se prononcer là dessus sinon par pur préjugé ?
Quand je dis que le mahayana a surtout une entreprise de bluff et de propagande pour influencer les occidentaux à montrer un verset qui ressemble au christianisme .
De ce fait le mahayana devient une voie plus aboutie pour un chrétien qui va y voir l'expérience du christ dans la voie mahayana et en interpréter que c'est une voie supérieure au hinayana qui ne fait pas tout un patacaisse promotionnel sur la compassion .
La victoire d'influence du mahayana en occident ne repose que sur une vision subjective , sur un inconscient culturel qui semble s'adapter à la culture chrétienne et l'inconscient chrétien .
Pas étonnant qu'on trouve tout un tas de grattes papiers occidentaux historiens qui se revendiquent des experts du bouddhisme qui reprennent la thèse de la supériorité du mahayana sur le hinayana en terme d'éveil . C'est culturel et ça ne repose sur rien d'autre d"objectif :hi:
Modifié en dernier par vic le 09 juil. 2017, 07:36, modifié 1 fois.
Ca n'est pas en apprenant à prendre des vessies pour des lanternes qu'on apprend à voir clair en soi

Yvon

* [ Aucun rang ] *
Avatar du membre

Messages : 2105
Enregistré le : 01 sept. 2015, 17:07

Re: Le Bouddhisme Théravada et le Bouddhisme Mahayana

Ecrit le 09 juil. 2017, 07:34

Message par Yvon »

Jean-Noël Alexandre Robert, né le 30 décembre 1949 à Paris, est un orientaliste français, spécialiste de l’histoire du bouddhisme au Japon et de ses antécédents chinois. Ses travaux concernent en particulier le bouddhisme Tendai et la philologie des textes bouddhiques sino-japonais. Il est l’auteur de la traduction française du Sūtra du Lotus, texte fondateur du bouddhisme mahāyāna 大乘 (grand véhicule), à partir du texte chinois ancien.

En 2011, il est nommé professeur au Collège de France pour y devenir titulaire de la chaire Philologie de la civilisation japonaise.
:priere: "Le sage n’est pas celui qui pratique le bouddhisme en dehors des règles de la société mais plutôt celui qui, grâce à une compréhension profonde du monde, connaît la meilleure manière de s’y comporter."

vic

[ Incroyant ] [ Athée ]
Avatar du membre

Messages : 12621
Enregistré le : 07 juil. 2013, 16:15

Re: Le Bouddhisme Théravada et le Bouddhisme Mahayana

Ecrit le 09 juil. 2017, 07:37

Message par vic »

Yvon a écrit :Jean-Noël Alexandre Robert, né le 30 décembre 1949 à Paris, est un orientaliste français, spécialiste de l’histoire du bouddhisme au Japon et de ses antécédents chinois. Ses travaux concernent en particulier le bouddhisme Tendai et la philologie des textes bouddhiques sino-japonais. Il est l’auteur de la traduction française du Sūtra du Lotus, texte fondateur du bouddhisme mahāyāna 大乘 (grand véhicule), à partir du texte chinois ancien.

En 2011, il est nommé professeur au Collège de France pour y devenir titulaire de la chaire Philologie de la civilisation japonaise.
Voilà c'est un gratte papier occidental qui n'a jamais mis son cul sur un zafu , qui n'y connait rien et qui prétend connaitre le bouddhisme intellectuellement sans jamais l'avoir pratiqué .
Que veux tu que ce genre de personne puisse avoir un avis en matière d'éveil et en matière de supériorité d'une voie sur une autre ?
IL bluff , il n'en sait rien c'est tout .
Il classe le hinayana comme étant le petite voie et le mahayana comme la grande voie sans n'y rien comprendre , parce qu'il a entendu que les mahayanaistes le disaient .
Cette division entre hinayana et mahayana ne repose sur rien d'objectif , c'est avant tout une invention inventée purement intellectuellement qui ne se vérifie pas du tout sur le plan de la pratique .
Modifié en dernier par vic le 09 juil. 2017, 07:48, modifié 1 fois.
Ca n'est pas en apprenant à prendre des vessies pour des lanternes qu'on apprend à voir clair en soi

Yvon

* [ Aucun rang ] *
Avatar du membre

Messages : 2105
Enregistré le : 01 sept. 2015, 17:07

Re: Le Bouddhisme Théravada et le Bouddhisme Mahayana

Ecrit le 09 juil. 2017, 07:48

Message par Yvon »

Image
:priere: "Le sage n’est pas celui qui pratique le bouddhisme en dehors des règles de la société mais plutôt celui qui, grâce à une compréhension profonde du monde, connaît la meilleure manière de s’y comporter."

vic

[ Incroyant ] [ Athée ]
Avatar du membre

Messages : 12621
Enregistré le : 07 juil. 2013, 16:15

Re: Le Bouddhisme Théravada et le Bouddhisme Mahayana

Ecrit le 09 juil. 2017, 07:50

Message par vic »

Le bouddhisme n'est pas un attachement à une appartenance ou pas ( fusse t'elle même au bouddhisme ou pas ) .
Tu as tellement l'air d'avoir besoin de t'attacher par la passion à une appartenance .
Ce genre de chose n'a pas une très grand intêret . On dirait que chez toi ça devient un terrain d'attachement passionnel .
Le fait que le théravada soit inférieur pour l'éveil en rapport au mahayana n'est aucunement démontrée , aucun chercheur scientifique ne peut démontrer un telle chose, un historien des religions encore moins . Cela provient simplement d'un pur préjugé qui s'est répandu sans fondement démontrable pour vendre du mahayana par les mahayanistes . Ca s'appelle une croyance .
Tout ce que peut dire un historien par objectivité c'est qu'il s'est répandu dans certaines écoles bouddhiste un sentiment de supériorité vis à vis de la plus ancienne école du bouddhisme qui est le théravada , mais aucunement que le théravada soit inférieur au mahayanisme en matière d'éveil .
Ca n'est pas en apprenant à prendre des vessies pour des lanternes qu'on apprend à voir clair en soi

Yvon

* [ Aucun rang ] *
Avatar du membre

Messages : 2105
Enregistré le : 01 sept. 2015, 17:07

Re: Le Bouddhisme Théravada et le Bouddhisme Mahayana

Ecrit le 09 juil. 2017, 08:08

Message par Yvon »

Vic tu me fais rire , tu nous a bassiné avec la pratique Vipassanna , tu mets en exergue les enseignements du canon pali des anciens , tu as fais au moins 3 posts sur la vacuité version Théravada Tu rejettes les enseignements Mahayana (voir bouddhisme/le-bouddhisme-theravada-et-le-bouddhisme-mahayana-t38244-15.html)sauf certains qui vont approximativement dans ton sens et que tu interprètes de façon érronné.
Il n'y a pas un bouddhisme universel , ca se saurait , il y a 2 grands courants et même 3 :

Il n'y a pas non plus de pratiquant de bouddhisme "toutes écoles" ils sont tous rattaché à un maitre d'une école donnée .

Maintenant que tu ne veuilles pas assumer ton appartenance à un courant et souhaite mélanger les genres c'est ton problème . Mais c'est pas trés honnête et ce n'est plus du bouddhisme .
:priere: "Le sage n’est pas celui qui pratique le bouddhisme en dehors des règles de la société mais plutôt celui qui, grâce à une compréhension profonde du monde, connaît la meilleure manière de s’y comporter."

vic

[ Incroyant ] [ Athée ]
Avatar du membre

Messages : 12621
Enregistré le : 07 juil. 2013, 16:15

Re: Le Bouddhisme Théravada et le Bouddhisme Mahayana

Ecrit le 09 juil. 2017, 08:09

Message par vic »

Yvon a écrit :Vic tu me fais rire , tu nous a bassiné avec la pratique Vipassanna , tu mets en exergue les enseignements du canon pali des anciens , tu as fais au moins 3 posts sur la vacuité version Théravada Tu rejettes les enseignements Mahayana (voir bouddhisme/le-bouddhisme-theravada-et-le-bouddhisme-mahayana-t38244-15.html)sauf certains qui vont approximativement dans ton sens et que tu interprètes de façon érronné.
Il n'y a pas un bouddhisme universel , ca se saurait , il y a 2 grands courants et même 3 :

Il n'y a pas non plus de pratiquant de bouddhisme "toutes écoles" ils sont tous rattaché à un maitre d'une école donnée .

Maintenant que tu ne veuilles pas assumer ton appartenance à un courant et souhaite mélanger les genres c'est ton problème . Mais c'est pas trés honnête et ce n'est plus du bouddhisme .
je ne rejette rien et n'accepte rien en terme d'enseignement , que ce soit pour le bouddhisme ou pour autre chose . ( voie médiane ) .
je dénonce simplement la malhonnêteté qui consiste à prétendre que les historiens auraient une quelconque preuve de l'infériorité du hinayana ( nom abusif)sur une autre école mahayana en matière d'éveil . Si ces historiens le font c'est qu'ils dépassent le seuil de leur compétence , ils inventent des choses , ça n'est plus de la rigueur scientifique . Déjà les termes mahayana et hinayana et le fait qu'ils utilisent ce terme pour décrire ces écoles est déjà un aveux de leur parti prix . Ces scientifiques ne devraient pas rentrer dans le jeu des écoles mahayaniste et trouver une autre dénomination pour appeler ces écoles et rendre justice en terme d'équité et d'honnêteté intellectuelle et des limites de leurs compétences. Les écoles qu'on appelle hinayana n'ont jamais accepté ce terme hinayana et qui veux dire petit véhicule , ce sont donc bizarrement les mahayanistes qui ont gagné auprès des historiens par influence de propagande , sans pour autant que le jugement des historien puisse décrire avec ces termes une réelle objectivité bien au contraire .
Modifié en dernier par vic le 09 juil. 2017, 08:22, modifié 1 fois.
Ca n'est pas en apprenant à prendre des vessies pour des lanternes qu'on apprend à voir clair en soi

Yvon

* [ Aucun rang ] *
Avatar du membre

Messages : 2105
Enregistré le : 01 sept. 2015, 17:07

Re: Le Bouddhisme Théravada et le Bouddhisme Mahayana

Ecrit le 09 juil. 2017, 08:22

Message par Yvon »

Pour être objectif merci d'étayer tes propos par des sources précises , sinon celà devient que des avis personnels qui ne reposent sur rien de tangible . On est pas au bistrot du commerce . Merci
:priere: "Le sage n’est pas celui qui pratique le bouddhisme en dehors des règles de la société mais plutôt celui qui, grâce à une compréhension profonde du monde, connaît la meilleure manière de s’y comporter."

vic

[ Incroyant ] [ Athée ]
Avatar du membre

Messages : 12621
Enregistré le : 07 juil. 2013, 16:15

Re: Le Bouddhisme Théravada et le Bouddhisme Mahayana

Ecrit le 09 juil. 2017, 08:24

Message par vic »

Yvon a écrit :Merci d'étayer tes propos par des sources précises , sinon celà devient que des avis personnels qui ne reposent sur rien de tangible . On est pas au bistrot du commerce . Merci
Désdolé mais faire intervenir des pensées d'un historien sur la prétendue supériorité d'un enseignement sur un autre sur l'éveil , c'est du bistrot de commerce .
Un historien n'est nullement habilité à trancher sur ce genre de question .
Si un historien emploie les termes hinayana et mahayana c'est qu'il prétend trancher sur la question et on voit mal comment .
Aucune rigueur scientifique dans ce genre de prétention de cet historien ou un autre qui argumenterait cela .
C'est comme si un historien essayait de trancher entre le protestantisme et le catholicisme en matière de qualité de sagesse pour l'accession au paradis et prétendait son argumentaire scientifique sur un plan historique , les croyants finiraient sans doute par penser que cet historien c'est dieu et parole d'évangile .
Ca n'est pas en apprenant à prendre des vessies pour des lanternes qu'on apprend à voir clair en soi

Yvon

* [ Aucun rang ] *
Avatar du membre

Messages : 2105
Enregistré le : 01 sept. 2015, 17:07

Re: Le Bouddhisme Théravada et le Bouddhisme Mahayana

Ecrit le 09 juil. 2017, 09:12

Message par Yvon »

Ce n'est pas les historiens qui ont établie les courants Hinayana et Mahayana , mais c'est les moines eux mêmes qui ont créés le Schisme . Les historiens n'ont fait fait que constater un fait historique Point barre.

Autre Source :
Philippe Cornu docteur en etnologie (anthropologie des religions) , président de l'Université Bouddhique Européenne (UBE) et chardgé au cours de à L'INALCO

Image
Image
Image
Image
:priere: "Le sage n’est pas celui qui pratique le bouddhisme en dehors des règles de la société mais plutôt celui qui, grâce à une compréhension profonde du monde, connaît la meilleure manière de s’y comporter."

vic

[ Incroyant ] [ Athée ]
Avatar du membre

Messages : 12621
Enregistré le : 07 juil. 2013, 16:15

Re: Le Bouddhisme Théravada et le Bouddhisme Mahayana

Ecrit le 09 juil. 2017, 10:52

Message par vic »

Ce n'est pas les historiens qui ont établie les courants Hinayana et Mahayana , mais c'est les moines eux mêmes qui ont créés le Schisme . Les historiens n'ont fait fait que constater un fait historique Point barre.
Sauf que ça n'est pas du tout les moines hinayanai qui ont décidé d'appeler leur école de cette manière, Hinayana veut dire petit véhicule, c'est une provocation des moines du camp opposé .
Donc à la base lorsque les historiens utilisent les termes hinayana et mahayana , ils soutiennent forcément implicitement l'école mahayana en acceptant le terme dont les mahayanistes ont affublé le théravada . .
Voilà pourquoi je dis que d'autres termes auraient du être trouvé , afin que cette étiquette qui ne veut rien dire et qui a été inventé par les mahayanistes ne prennenr le dessus . Ca s'appelle l'impartialité .
Modifié en dernier par vic le 09 juil. 2017, 10:55, modifié 1 fois.
Ca n'est pas en apprenant à prendre des vessies pour des lanternes qu'on apprend à voir clair en soi

Yvon

* [ Aucun rang ] *
Avatar du membre

Messages : 2105
Enregistré le : 01 sept. 2015, 17:07

Re: Le Bouddhisme Théravada et le Bouddhisme Mahayana

Ecrit le 09 juil. 2017, 10:54

Message par Yvon »

Lis donc la définition que je viens de mettre aprés on en reparle .
:priere: "Le sage n’est pas celui qui pratique le bouddhisme en dehors des règles de la société mais plutôt celui qui, grâce à une compréhension profonde du monde, connaît la meilleure manière de s’y comporter."

vic

[ Incroyant ] [ Athée ]
Avatar du membre

Messages : 12621
Enregistré le : 07 juil. 2013, 16:15

Re: Le Bouddhisme Théravada et le Bouddhisme Mahayana

Ecrit le 09 juil. 2017, 10:56

Message par vic »

Yvon a écrit :Lis donc la définition que je viens de mettre aprés on en reparle .
Ca n'est pas hinayaniste qui ont décidé de se donner le nom de petit véhicule .
Une différence de point de vue doctrinal d'école n'a aucune raison de donner un terme condescendant infériorisant une école plus qu'une autre .
Différence ne veut pas dire infériorisation , et pourtant le terme hinayana a été décidé par les partisants de l'autre camps pour provoquer .
D'autres part il ne peut pas y avoir de libération par soi dans le hinayana puisque par définition le bouddhisme et les textes anciens parlent du non soi , qui est l'aspect central de la pratique .Le Hinayana comme toutes les autres écoles bouddhistes ne reconnait pas l'existence individuelle ou soi . Donc éveil individuel par soi pour désigner le hinayana c'est ridicule .
Cette désignation est fausse et surtout faite dans le but de provoquer rien de plus, elle ne repose sur aucun fondement sérieux .
Modifié en dernier par vic le 09 juil. 2017, 11:06, modifié 1 fois.
Ca n'est pas en apprenant à prendre des vessies pour des lanternes qu'on apprend à voir clair en soi

Répondre
  • Sujets similaires
    Réponses
    Vues
    Dernier message

Retourner vers « Bouddhisme »

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 14 invités