[BOUDDHISME]

Croyances issu des enseignements de Siddhartha Gautama, considéré comme le Bouddha historique.
Règles du forum
Le bouddhisme est une pratique, une philosophie de vie fondée par un sage de l'inde antique vers -600 avant JC, ce sage appelé "Bouddha" ce qui veut dire Éveillé, atteint l'Éveil vers 40 ans puis il enseigna durant toute sa vie, il mourut vers 80 ans en ayant établi une communauté de sa doctrine.
Répondre
K-2000

**** Site Admin ****
**** Site Admin ****

Messages : 103
Enregistré le : 30 mai 2003, 16:34
Localisation : Montreal

Contact :

[BOUDDHISME]

Ecrit le 17 juin 2003, 12:18

Message par K-2000 »

BOUDDHISME, subst. masc.
Doctrine philosophique et religieuse fondée par Gautama le bouddha et dont les traits les plus marquants sont la bienveillance, la tolérance, le respect de la vie sous toutes ses formes. Le ahinsâ, la conservation des êtres vivants, est la loi principale du bouddhisme (C. BERNARD, Principes de méd. exp., 1878, p. 41).
Abusivement et négativement :

L'idéal brisé et l'espérance morte, c'est peut-être le vrai nom de mon mal, autrement dit : le découragement placide et profond, le sentiment de l'inutilité des efforts et des désirs, l'immobilité résignée, le bouddhisme.
AMIEL, Journal intime, 1866, p. 91.

1re attest. 1830 (BALZAC, Les Mots à la mode, 39, 37 dans QUEM.); dér. de Bouddha, surnom de Çâkya-Mouni (ca 640-580 av. J.-C.), fondateur du bouddhisme, suff. -isme* []. [dd] double dans LITTRÉ, [d] simple ou [dd] double dans BARBEAU-RODHE 1930. BESCH. 1845 enregistre bouddhisme ou bouddhaïsme. Pour la graph. avec un seul d cf. bouddha. Fréq. abs. littér. : 101.

Prophètedel'éternel

* [ Aucun rang ] *

Messages : 1256
Enregistré le : 15 sept. 2016, 08:01

Re: [BOUDDHISME]

Ecrit le 15 sept. 2016, 10:48

Message par Prophètedel'éternel »

Bonjour;

je vais ous raconter une histoire, celle de la voie du milieu;

alors un pas du coté clair: on annihile pas^: lje nomme cela l'esprit de lutte ( isra )
un pas du coté obscur on a besoin de manger ( il y a des limites) par exmeple:

apprenez à un homme à pêcher , puis plus tard, quand il sait comment obtenir à manger: apprenez lui à garder du poisson...

ceci reste de l'ordre de la parabole ( et qu'aucnu doute ne s'élève dans vos coeurs, ceic n'ets qu'uen parabole )

à présent je poursuit l'hisoire;
il téiat une fois un homme nommé gotama ( oeuf de "quelque chose " en japonais, c'ets pas por rien que l'euvre va jusqu'au japon: je suis l'éternel et je n'aurai de cesse d'oeuvrer etc...)
un oeuf de 5, un oeufde la révélation dans le langage des soi disant chrétiens..

donc, devant cette chose montante qu'est l'hindouisme, un fils d'une famille de bramahne trouve insultant ce qui comence à se nommé caste des intouchable
après 7 ans dans la jungle affamé, il croise un cobra noir ( allusion au cobra noir de la sortie d'égypte on pourra parler du veau d'or de l'hindouisme; et de la vache sacrée... apprenez leur à faire de l'élevage, ils inventeront du sacré intouchable, bien que j'aborde le sujet de kalki un peu tôt pour les yeux.. y a t il des oreilles pour entendre ? )

donc, ce fils de bramane à qui ses géniteurs font honte, part dans la jungle pendant 7 années...
et puis au bout de 7 ans a essayer tout un tas de variété de possibilité , affammé, assoiffé, se positionnant sous un arbre, le syeux fermés entends un bruits de feuiles, i ouvre alors le yeux et un cobra noir lui fait face

trop fatiguépour "combattre" il commence à lutter avec le cobra noir; le cobra sort sa colerette royale, puis commence une sorte de "danse" et voilà les 2 protagonises à lutter avec l'epsrit en pratiquant une forme de lutte:
qu'essaye tu de dire cobra noir? demande l'esprit de gotama et les 2 dansent
puis au bout de quelques heures gotama, à bout de force tend une de ses mains; et le cobra monte dessus et il commence à pleuvoir, et le cobra se mettant sur sa tête écarte sa collerette royale afin de...
il nous faudra demander au cobra noir royal ce qui lui est passé par la tête...

suite à cela: nâquit enfin, de l'autre coté du miroir, ce qui faisait depuis déjà longtemps l'objet de débat dans la tête du gotama en question: la voie du milieu: un pas du coté clair de la force: l'esprit de lutte, un pas du coté obscur: on a besoin de manger; un pas du coté clair;: préservons ce qui nous permet de manger, un pas du coté obscur, comment faire que ce cobra nor ai une postérité malgré le comportement dominateur de l'humanité sur tout ce qui 'entoure ?

cette simple prise de conscience poussa e gotama à aller enseigner le peu qu'il savait, le peu qu'"il venait d'apprendre toujours en compagnie de cobra noir, qui ne le quitta pas;

voilà l'histoire que je souhaitait vous conter

et ceci en gui*se de conclusion:
certains élèves lui demandèrent;: les femme speuvent elles atteindre l'éveil?
il répondit;: je ne ais pas, alors la rmeurs se répandit parmi les élèves que les femmes ne le pouvaient pas,
or ce gotama n'avait pas dit qu'elles ne le pouvaient pas, simplement qu'il ne le savait pas...

merci de votre attention
http://www.lire-des-livres.com/alice-au ... erveilles/ ( celui là se commence au commencement )

http://www.lire-des-livres.com/de-lautr ... du-miroir/ ( celui là se commence par la fin )

Constater que de l'autre coté du miroir le style change légèrement.

vic

[ Incroyant ] [ Athée ]
Avatar du membre

Messages : 12767
Enregistré le : 07 juil. 2013, 16:15

Re: [BOUDDHISME]

Ecrit le 16 sept. 2016, 15:10

Message par vic »

k 2000 a dit : L'idéal brisé et l'espérance morte, c'est peut-être le vrai nom de mon mal, autrement dit : le découragement placide et profond, le sentiment de l'inutilité des efforts et des désirs, l'immobilité résignée, le bouddhisme.
C'est une mauvaise analyse du bouddhisme , l'immobilité résignée , regardez mathieu ricard et le nombre d'actions qu'il a , il écrit beaucoup , à de nombreuses associations humanitaires etc....
Le découragement placide et profond , moi c'est pas du tout ce que je vie non plus dans la pratique du bouddhisme , je ne comprends pas où vous allez chercher ça .
Le sentiment d'inutilité des efforts , là c'est intéressant par contre, une personne qui aime jardiner aura le sentiment de ne pas faire d'effort , elle sera en harmonie avec son karma , pourtant elle produira quelque chose , elle sera productive .
Donc l'idée d'effort est relatif , c'est comme quand vous faites une chose que vous aimez et que le temps ne passe pas de la même façon .
L'idéal brisé . Je ne dirais pas que méditer brise les idéaux , méditer pénètre dans une vision profonde nos motivations que nous n'entrevoyons pas toujours forcément et parfois cette vue pénétrante modifie notre vision de la vie , on y découvre des schémas qui nous enchainent , d'autres qui sont vertueux et le tri se fait bien mieux de façon évidente.
Maintenant tout dépend comment on est habile pour bien mener les choses , on peut faire des erreurs de pratique qui peuvent nous être formatrices .
Et oui parfois dans ces cas là on peut avoir un revers de médaille , le fait de méditer parfois ne fonctionne pas , donne plutôt de l'angoisse , nous fait tourner en rond .Il y a souvent des cycles , des étapes à franchir , c'est comme les niveaux de jeu dans les jeux vidéos .
Ca n'est pas en apprenant à prendre des vessies pour des lanternes qu'on apprend à voir clair en soi

Répondre
  • Sujets similaires
    Réponses
    Vues
    Dernier message

Retourner vers « Bouddhisme »

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 2 invités