La laicité douce, laicité militante

Principe de séparation de l'État à l'égard de la religion et des confessions religieuses.
Règles du forum
Par extension, laïcité et sécularisme désignent également le caractère des institutions, publiques ou privées, qui sont indépendantes du clergé. La laïcité s'oppose à la reconnaissance d'une religion d'État. Toutefois, le principe de séparation entre l'État et les religions peut trouver des applications différentes selon les pays.
Répondre
Nickie

Christianisme [Pentecôtiste]

Messages : 3682
Enregistré le : 22 nov. 2003, 03:38
Localisation : Canada

La laicité douce, laicité militante

Ecrit le 11 mars 2004, 14:21

Message par Nickie

D'après Bernier.


Pourquoi nous croyons que la laicité n'est pas religieusement neutre ou indépendante

Au départ, on peut identifier au Québec deux formes de laicité qui ont succèdé à la quasi-religion d'État (ou à ce qui en avait toutes les caractéristiques).

I. existe une première laicité qui pourrait prétendre à une certaine neutralité (même si on peut démontrer l'illusion d'une telle affirmation). Nous l'appellerons laicité légère. À tout le moins, celle-ci se veut non millitante de façon habituelle; c'est-à-dire qu'elle n'essaie pas de s'imposer, consciemment du moins, de faire des disciples ou d'exercer une influence pro-active en dehors des foyers ou des conversations informelles.

Mais il existe également une seconde laicité qu'on appellera pour utiliser son propre style de vocabulaire, du nom d'ultra-laicité. C'est elle qui se plaît à qualifier les groupes de conviction religieuse profonde et militante, d'ultra-religieux (ex. ultra-Catholique et autres). C'est-elle qui veut interdire à un groupe religieux bien connu chez-nous de faire du porte-à-porte. C'est elle qui, cepuis quelque temps à travers ses leaders qui récupère les anciens dogmes de la haute critique libérale allemande (fin 193, première partie du 20e siècle). Intégrée ici à partir d'écrits traduits vers les années 1970, elle ne se soucie nullement des réponses qu'ont apportées d'autres spécialistes en histoire en critique historique.

Cette laicité oublie que 1) même l'athéisme, ou l'agnosticisme (Dieu ne pourrait se révéler) est un système sous-tendu par une décision: ne pas croire l'une des options envisgeables (la foi) et 2) qu'il oblige un certain nombre de présupposé ou un choix conscient (une décision) de ne pas croire. Dans sa branche moins radiacale, elle oublie que 3) les voies orientales véhiculent des valeurs qui ont toutes les caractéristiques de la religion, y compris le recrutement, si subtil soit-il.

Il faut se rendre à l'évidence, comme une voie religieuse est un choix en une croyance quelle qu'elle soit, la laicité est elle aussi un choix qui a le droit de se défendre, mais ce choix n'est pas plus objectif que ce à quoi il s'oppose.

Nickie

Christianisme [Pentecôtiste]

Messages : 3682
Enregistré le : 22 nov. 2003, 03:38
Localisation : Canada

Ecrit le 11 mars 2004, 14:39

Message par Nickie

La laicité et l'interprétation de notre univers

Qu'on ne s'y trompe pas, ni la laicité "soft" (douce) ou légère, ni l'ultra-laicité ne sont totalement objectives.

Elles sont en fait la décision d'interpréter le monde sans une Dieu Créateur et personnel. en posant pour fondement que Dieu n'existe pas et en interprétant seulement ensuite le monde et l'univers, elles s'excluent elles-mêmes de l'objectivité.

Nous venons de décrire très brièvement quelques méthodes contracidtoires de la laicité, d'une part se drapant de neutralité et d'objectivité et d'autre part, agissant de façon contraire en exculant des options dès le départ.

Nous pouvons déjà entendre une nouvelle objection s'élever:
Objection de la laicité: le but de l'approche laique n'est pas de prendre une position religieuse, mais de présenter les faits de façon neutre.

Nous savons que sa réponse sera que son but n'est pas de prendre position pour l'une ou l'autre religion. Cependant, la pratique est tout autre. Pourquoi chez nous s'acharne-t-elle contre la foi chrétienne et la bible, alors qu'elle ne s'attaque jamais au Coran, par exemple, et rarement aux initiations ésotériques, New Age et autres spiritualités qui ont déjà supplanté le christianisme au Québec?

Le problàme c'est que d'une part, à certains moments elle prend position davantage en faveur de certaines croyances. D'autre part elle demande d'exclure la possibilité de Dieu lors de l'interprétation des réalités observables, pour ensuite mieux s'attaquer à la destruction de l'idée d'un Dieu qui se révèle. Donc, elle prend véritablement position, violant son propre principe.

Le résultat est qu'elle affirme que même si un dieu existait, on ne pourrait pas en avoir la certitude. Elle oscille entre l'agnosticisme et l'athéisme. C'est à ce moment qu'elle dépasse son champ de compétence et qu'elle viole ses prétentions de Pur.

considérons en effet de plus près cette pensée laique militante qui se targue d'être un exemple de tolérance et d'objectivité.

Cinq sphères parmi celle où milite activement la laicité "neutre"

Que la laicité exclue Dieu, c'est son droit et sa liberté. Le problème, c'est quand elle dit qu'elle est détentrice de la position neutre et ouverte et qu'elle ne prend pas de position religieuse. C'est là un de ses plus grands mensonges.

En effet, ici comme ailleurs en pays occidentaux, la laicisation a pour fondement non négociable un pré-supposé auquel tous doivent adhérer; en quelque sorte un intégrisme laique: elle adopte à sa base un préjugé à l'effet qu'il faut tout expliqué en excluant l'intervention de Dieu dans l'Histoire. C'est pourtant une position à caractère spirituel

Elle se révèle ainsi telle qu'elle est vraiment: une option orientée. On la rencontre partout dans les sphères de l'éducation, de la Science, de l'intervention sociale, de la politique, de l'éthique, de l'Industrie, de l'Économie, et des arts pour ne nommer que celles-là.


Nous disons que sa position touche au religieux et au spirituel, car cette laicité soutient elle-même à son tour, différentes approches "filtres" d'interprétation de notre univers et de notre monde (incluant notre destinée future). On peut parler, pour nommer quelques exemples de sphères modelant la structure de notre société où elle est très active pour former l'opinion populaire: de la science, des médias, du droit, de la politique et des arts.

yacoub

* [ Aucun rang ] *
Avatar du membre

Messages : 13061
Enregistré le : 21 juil. 2009, 14:04

Contact :

Re: La laicité douce, laicité militante

Ecrit le 29 oct. 2016, 09:50

Message par yacoub

La Faculté des sciences du sport, en collaboration avec l'École supérieure du professorat et de l'éducation de l'académie de Strasbourg et la vice-présidence Sciences en société de l'Université de Strasbourg organisent une conférence-débat intitulée "Questions vives de la laïcité à l'école" avec le philosophe et penseur de la laïcité, Henri Pena-Ruiz, vendredi 20 février 2015 de 14 h à 17 h au Patio.
Après un cadrage général, Henri Pena-Ruiz échangera avec des enseignants autour de "questions vives" de la laïcité qu'ils rencontrent dans leurs établissements scolaires (enseignants d'arts plastiques, d'EPS, de SVT, d'histoire-géographie, professeur des école).

https://youtu.be/-L2yp5V1jxM

Image
Le premier forum tunisien qui a inspiré les forums de religion Recherche "les religions font peu de bien et beaucoup de mal" Voltaire

lorent014

Nouveau
Nouveau

Messages : 1
Enregistré le : 23 mars 2017, 03:52

Re: La laicité douce, laicité militante

Ecrit le 23 mars 2017, 03:59

Message par lorent014

yacoub a écrit :La Faculté des sciences du sport, en collaboration avec l'École supérieure du professorat et de l'éducation de l'académie de Strasbourg et la vice-présidence Sciences en société de l'Université de Strasbourg organisent une conférence-débat intitulée "Questions vives de la laïcité à l'école" avec le philosophe et comparateur assurance chien penseur de la laïcité, Henri Pena-Ruiz, vendredi 20 février 2015 de 14 h à 17 h au Patio.
Après un cadrage général, Henri Pena-Ruiz échangera avec des enseignants autour de "questions vives" de la laïcité qu'ils rencontrent dans leurs établissements scolaires (enseignants d'arts plastiques, d'EPS, de SVT, d'histoire-géographie, professeur des école).
Bonjour!
Je ne saisie pas vraiment le sens de mot laïc alors vous pouvez me le dire!?
Merci!

Répondre

Retourner vers « Laïcité »

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 2 invités

  • Sujets similaires
    Réponses
    Vues
    Dernier message