La resurrection et les mille ans ?

Terme employé pour désigner le règne de mille ans de Jésus-Christ sur Terre.
Règles du forum
Terme employé pour désigner le règne de mille ans de Jésus-Christ sur Terre. Il existe plusieurs théories concernant l'interprétation de cette notion. On regroupe ces théories sous le terme de millénarisme.
Répondre
jusmon de M. & K.

* [ Aucun rang ] *

Messages : 12253
Enregistré le : 26 janv. 2005, 08:11
Localisation : Andromède

Re: La resurrection et les mille ans ?

Ecrit le 12 déc. 2009, 17:20

Message par jusmon de M. & K. »

tancrède a écrit :Revenons au père de famille. Même si ou des enfants sont moins dociles que les autres, le père (et la mère) les aimeras tout autant jusqu'à sa mort.

Certes.
Certes, il y aura des punitions terrestres pour les enfants difficiles
J'en connais qui ont complètement passé entre les gouttes.
mais le père ne les amènera-t-il pas avec lui dans la vie éternelle
Tout dépends de ce que tu ebntends par "vie éternelle"... Tu parles de la résurrection du corps physique, ou bien du degré de salut hérité dans la résurrection ?
(qui a toujours été pure et intact)


Non, l'esprit du méchant a été souillé par le péché. S'il meurt sans se repentir, il n'ira pas où Dieu se trouve et n'héritera pas de certains privilèges pour lesquels il s'est rendu inapte.
formera une âme éternelle avec toutes les qualités d'Adam et Ève avaient au tout début ?
Sans repentance, s'est exclu.
"Ils étaient frappés de sa doctrine ; car il enseignait comme ayant autorité, et non pas comme les scribes." (Marc 1:22).

Le christianisme enfin expliqué:
http://www.forum-religion.org/post641487.html#p641487

tancrède


Re: La resurrection et les mille ans ?

Ecrit le 12 déc. 2009, 18:45

Message par tancrède »

-------
Ce n'est tout simplement pas croyable de voir des gens qui ne comprennent les rudiments de base de la Bible.

Dieu a donné un esprit, esprit engendré par lui, esprit venant de Dieu ne peut faire autrement que d'être pure. Dieu a mis quelque chose qu'il est impossible de corrompre, soit l'esprit émmanant de lui.

Dieu pris de la poussirèe du sol, une création et non quelque chose sorti de lui. Pour la création, Dieu avait: cela est bon. Mais pour l'esprit soufflé et déposé dans Adam, c'était bien autre chose.

Mais la combinaison de l'esprit sorti de Dieu accompagné d'une bonne poussière du sol avait donné une âme terrestre. Cette âme terrestre était donc une combinaison d'un esprit, une part directe de Dieu et une part de poussière venant d'un acte de création.

Dieu avait dit à cette âme: Je te donne un libre arbitre. Mais Adam et Ève ont décidé d'utiliser leur liberté autrement.

Les conséquences furent connus. Le corps à la terre et l'esprit dans l'entrepôt des esprits en attente d'une seconde enveloppe.

L'esprit, incorruptible, venant de Dieu, était donc prédestiné à recevoir un nouveau corps parfait lui-aussi. Le résultat final était donc de faire une âme céleste et parfaite. C'est ce que Christ a accompli.

La Bible est donc remplie de jugements terrestres, mais jamais de condamnation éternelle, au contraire.
-----------
Je me demande pour quelle sorte d'organisation travaillez-vous ou avez été brainwashé pour ne pas comprendre ou faire semblant de ne pas comprendre les rudiments de la Bible.


Tancrède
-----------------
-------------------------------

jusmon de M. & K.

* [ Aucun rang ] *

Messages : 12253
Enregistré le : 26 janv. 2005, 08:11
Localisation : Andromède

Re: La resurrection et les mille ans ?

Ecrit le 13 déc. 2009, 02:25

Message par jusmon de M. & K. »

tancrède a écrit :-
Dieu a donné un esprit, esprit engendré par lui, esprit venant de Dieu ne peut faire autrement que d'être pure. Dieu a mis quelque chose qu'il est impossible de corrompre, soit l'esprit émmanant de lui.
Avec le libre arbitre, il est possible de le souiller par le péché.
Dieu pris de la poussirèe du sol, une création et non quelque chose sorti de lui. Pour la création, Dieu avait: cela est bon. Mais pour l'esprit soufflé et déposé dans Adam, c'était bien autre chose.
??????????????????????????????
Mais la combinaison de l'esprit sorti de Dieu accompagné d'une bonne poussière du sol avait donné une âme terrestre. Cette âme terrestre était donc une combinaison d'un esprit, une part directe de Dieu et une part de poussière venant d'un acte de création.


Mouais
Dieu avait dit à cette âme: Je te donne un libre arbitre. Mais Adam et Ève ont décidé d'utiliser leur liberté autrement.
Adam et Eve n'avaient pas d'autre choix pour obtenir le libtre arbitre : la connaissance du bien et du mal.
Les conséquences furent connus. Le corps à la terre et l'esprit dans l'entrepôt des esprits en attente d'une seconde enveloppe.
Dans le séjour des morts en attendand la résurrection.
L'esprit, incorruptible, venant de Dieu, était donc prédestiné à recevoir un nouveau corps parfait lui-aussi. Le résultat final était donc de faire une âme céleste et parfaite. C'est ce que Christ a accompli.
L'esprit n'est pas incorruptible sans une repentance totale. De toute façon, tout le monde ressuscitera littéralement.
La Bible est donc remplie de jugements terrestres, mais jamais de condamnation éternelle, au contraire.
On se demande comment tu as fabriqué cette théorie qui permet aux méchants d'être impuni ?
"Ils étaient frappés de sa doctrine ; car il enseignait comme ayant autorité, et non pas comme les scribes." (Marc 1:22).

Le christianisme enfin expliqué:
http://www.forum-religion.org/post641487.html#p641487

sceptique

[Religion] Deiste [Organisation] Aucune

Messages : 3026
Enregistré le : 15 janv. 2008, 07:41

Re: La resurrection et les mille ans ?

Ecrit le 13 déc. 2009, 12:00

Message par sceptique »

tancrède a écrit :Ça dépend comment tu vois les choses. Tu poses la question: Est-ce que Dieu est injuste ????? Est-ce que Dieu est injuste d'avoir enfermé dans la désobéissance toute l'humanité à cause d'une simple erreur du premier homme et de la première femme ????? Bien la voilà ta réponse justement. Est-ce que Dieu est injuste d'accorder la vie éternelle à tous les hommes et femmes ????????????????? à cause d'un simple acte dobéissance de Christ, le second adam ?????
Tu n'entends et ne comprends que ce que tu veux entendre et comprendre, Tancrède. Mais la chose que tu oublies, c'est que cette terre comporte apparemment deux sortes de semences : il y a celle du Fils de l'homme (à savoir la bonne), et il y a celle du malin (à savoir l'ivraie), et laquelle a vraisemblablement été semée par nul autre que le diable lui-même sur cette terre!

Le Christ a dit que "Celui qui sème la bonne semence, c'est le Fils de l'homme; le champ, c'est le monde; la bonne semence, ce sont les fils du royaume; l'ivraie, ce sont les fils du malin; l'ennemi qui l'a semée, c'est le diable; la moisson, c'est la fin du monde; les moissonneurs, ce sont les anges." (Mat 13,37à39)

Et d'après la suite de cette parabole, l'ivraie (la mauvaise semence idientifiée ici aux "fils du malin") doit êre jetée au feu, au jour du jugement dernier! (Mat 13,40-41)

Justice oblige!
jusmon de M. & K. a écrit :Tu n'as donc pas compris. Il ne s'agit pas de punir le méchant au prorata de ses mauvaises oeuvres, il s'agit, entre sa mort et sa résurrection de l'aider à se préparer à recevoir ce qu'il peut recevoir par sa capacité à l'assumer. Le méchant s'apercevra très vite qu'à cause de sa méchanceté, il s'est rendu éternellement inapte à assumer certains privilèges.
De quels privilèges parles-tu, exactement?.. comme celui de pouvoir vivre éternellement en présence de Dieu, par exemple. Dans ce cas, ce que tu nous proposes, ce n'est rien de plus qu'une sorte de "prison éternelle" qui serait réservée à ceux qui n'ont jamais cessé de faire le mal.
L'enfer-feu de l'islam n'existe pas. C'est un concept satanique destiné à dépouiller les gens de leur libre arbitre.
Donc, ce que tu me dis, c'est que le Christ a vraisemblablement enseigné une doctrine satanique en faisant croire à ceux qui l'écoutaient qu'il existait apparemment un "feu éternel" ou encore un "feu qui ne s'éteint point", et dans lequel les injustes étaient vraisemblablement éternellement tourmentés! (Luc 3,17, Luc 16,24, Mat 18,8 et Apoc 14,10) (confused)

sceptique

[Religion] Deiste [Organisation] Aucune

Messages : 3026
Enregistré le : 15 janv. 2008, 07:41

Re: La resurrection et les mille ans ?

Ecrit le 13 déc. 2009, 12:46

Message par sceptique »

iliasin a écrit : et pourquoi serait t'il juste de les anéantir pour toujours? normalement 40 ans de mort et resurection non?

tu connais assez bien la bible sceptique, et tu sais fort bien que le chatiment du feu est éternel
Ben... tout simplement parce que le contraire de la "vie éternelle", éh bien c'est la "mort éternelle". Ce que je veux dire, c'est qu'il ne servirait strictement à rien de préserver indéfiniment des esprits rebelles, qui ont résolu de ne jamais se soumettre à la volonté de Dieu, dans des corps dits "éternels" pour une raison x y z, et de les tourmenter éternellement. Mieux vaut la destruction définitive et irrévocable de ces esprits humains rebelles par le Créateur suprême. C'est mon opinion personnel.

jusmon de M. & K.

* [ Aucun rang ] *

Messages : 12253
Enregistré le : 26 janv. 2005, 08:11
Localisation : Andromède

Re: La resurrection et les mille ans ?

Ecrit le 13 déc. 2009, 15:09

Message par jusmon de M. & K. »

sceptique a écrit :De quels privilèges parles-tu, exactement?.. comme celui de pouvoir vivre éternellement en présence de Dieu, par exemple. Dans ce cas, ce que tu nous proposes, ce n'est rien de plus qu'une sorte de "prison éternelle" qui serait réservée à ceux qui n'ont jamais cessé de faire le mal.
Lis "Le paradis chrétien à la résurrection", voir signature, et tu comprendras en quoi ceux qui n'ont pas le coeur purs ne pourront "voir" Dieu (Béatitudes). Cesse de faire la sourde oreille, et reconnais qu'il est préférable que les méchants soient limités... Pourquoi les rendre plus malheureux en leur imposant des lois célestes pour lesquelles ils ne se seront pas préparés à respecter ? N'est-il pas préférable de leur proposer moins mais que cela soit à leur portée ? Et, d'un autre côté, l'anéantissement ne prend pas en compte ce qui reste d'excellence en eux, sans compter qu'elle garantit une impunité automatique.
Donc, ce que tu me dis, c'est que le Christ a vraisemblablement enseigné une doctrine satanique en faisant croire à ceux qui l'écoutaient qu'il existait apparemment un "feu éternel" ou encore un "feu qui ne s'éteint point", et dans lequel les injustes étaient vraisemblablement éternellement tourmentés! (Luc 3,17, Luc 16,24, Mat 18,8 et Apoc 14,10) (confused)
Il faut lire les Ecritures avec discernement. L'enfer-feu n'existe pas, pourtant les remords de la conscience lorsque celle-ci n'a plus la possibilité d'être étouffée par des fausses doctrines ou endormie par les plaisirs de ce monde, ces souffrances spirituelles sont de telle acuité qu'elles sont comparables à un feu qui ne s^'étent point. Mais elles sont salutaires pour le pénitents qui en sortira non sans restrictions (le purgatoire n'existant pas).
"Ils étaient frappés de sa doctrine ; car il enseignait comme ayant autorité, et non pas comme les scribes." (Marc 1:22).

Le christianisme enfin expliqué:
http://www.forum-religion.org/post641487.html#p641487

tancrède


Re: La resurrection et les mille ans ?

Ecrit le 13 déc. 2009, 15:50

Message par tancrède »

-------
La Bible a toujours dit: L'âme qui pèche mourra. Et non, l'esprit qui pèche mourra.
L'esprit ne peut péché. La Bible dit elle-même: l'esprit est bien disposé, mais la chair (l'âme) est faible.

Même si l'esprit et l'une des composantes de l'âme, car esprit + corps = âme, c'est l'âme qui pèche et l'esprit demeure intact et pure. Ce n'est pas pour rien que le corps retournait à la poussière, mais l'esprit, lui, dans le séjour des morts. Un entrepôt saint pour garder l'esprit en attente de la promesse d'un nouveau corps, celui-là incorruptible.

Aye, aye, aye... Ça comprend pas vite dans le coin.
-------
Vous aimeriez bien, en vous imaginant bien sûr, que vous, vous êtes à l'abri, et que les méchants (évidemment vous ne l'êtes pas ou plus), reçoivent une tonne de brique sur la tête et soient maudit en enfer pour l'éternité. Désolé, mais ça ne fonctionne pas comme ça.

Si Adam et Ève avait sut exactement qu'elle était le prix à payer pour la désobéissance, il n'aurait assurément pas tassé Dieu de leur vie dans le jardin d'Èden. À moins qu'ils aient été malades mentales ou sado-maso. Ce qui aurait fait d'eux, des êtres défectueux créés par Dieu. Ce qui est exclus évidemment. D'ailleurs, ce n'est pas pour rien que Jésus a dit sur la croix: Père, pardonne-leur, car ils ne savent pas ce qu'ils font.

Mais dans les faits, et ceux qui ont crucifiés le Christ en sont un bon exemple, Adam et Ève nous ont tous rendus malades mentals. Un malade n'est pas responsable de ses actes, il n'a qu'un mince contrôle et encore. Ce qui fait que, oui on récolte ce qu'on sème, et cela immédiatement ici-bas. Et c'est le pris qu'Adam et Ève, et nous tous, avons à payer.

Tancrède
-------------------
-------------------------------------

jusmon de M. & K.

* [ Aucun rang ] *

Messages : 12253
Enregistré le : 26 janv. 2005, 08:11
Localisation : Andromède

Re: La resurrection et les mille ans ?

Ecrit le 14 déc. 2009, 01:44

Message par jusmon de M. & K. »

tancrède a écrit :-------
La Bible a toujours dit: L'âme qui pèche mourra. Et non, l'esprit qui pèche mourra.
L'esprit est l'initiateur du péché, donc il pèche, mais il est "physiquement" immortel
L'esprit ne peut péché. La Bible dit elle-même: l'esprit est bien disposé, mais la chair (l'âme) est faible.
Sous l'influence de la chair, l'esprit peut céder et renoncer à la dominer. L'esprit est toujours l'initiateur du péché, le siège de la pensée.
Même si l'esprit et l'une des composantes de l'âme, car esprit + corps = âme, c'est l'âme qui pèche et l'esprit demeure intact et pure.
Tu te contredis en disant que c'est l'âme qui pèche, parce que l'âme se compose de l'esprit et du corps, donc l'esprit pèche. On se demande qui t'a mis en tête de pareilles théories !
Ce n'est pas pour rien que le corps retournait à la poussière, mais l'esprit, lui, dans le séjour des morts. Un entrepôt saint pour garder l'esprit en attente de la promesse d'un nouveau corps, celui-là incorruptible.
Non, même le corps pur de Jésus a connu la mort. La mort et la dissolution du corps n'est qu'une conséquence de la transgression d'Adam, non la conséquence de nos péchés personnels.
Si Adam et Ève avait sut exactement qu'elle était le prix à payer pour la désobéissance, il n'aurait assurément pas tassé Dieu de leur vie dans le jardin d'Èden. À moins qu'ils aient été malades mentales ou sado-maso. Ce qui aurait fait d'eux, des êtres défectueux créés par Dieu. Ce qui est exclus évidemment. D'ailleurs, ce n'est pas pour rien que Jésus a dit sur la croix: Père, pardonne-leur, car ils ne savent pas ce qu'ils font.
Adam et Eve n'avaient pas d'autre choix pour exister véritablement. Tout le monde aurait fait la même chose à leur place.
Mais dans les faits, et ceux qui ont crucifiés le Christ en sont un bon exemple, Adam et Ève nous ont tous rendus malades mentals.


Adam et Eve nous onr donné la possibilité de recevoir un corps, de marcher par la foi, d'être éprouvés, de connaître notre Sauveur et de gagner la vie éternelle par l'obéissance aux commandements.
"Ils étaient frappés de sa doctrine ; car il enseignait comme ayant autorité, et non pas comme les scribes." (Marc 1:22).

Le christianisme enfin expliqué:
http://www.forum-religion.org/post641487.html#p641487

Kown

* [ Aucun rang ] *

Messages : 593
Enregistré le : 21 juil. 2009, 18:36

Re: La resurrection et les mille ans ?

Ecrit le 14 déc. 2009, 11:05

Message par Kown »

Gal 3:22 Mais l'Écriture a tout renfermé sous le péché, afin que ce qui avait été promis fût donné par la foi en Jésus Christ à ceux qui croient.
Dieu sauve et l'homme a péché. Ceux qui continue à pécher et ne veulent pas se tourner vers Jésus mourront.

Puis, Dieu détruira le corps si l'esprit se pervertis. L'esprit ne reste pas pur. Gloire au Christ qui est le seul à avoir l'esprit pur et qui guérit les esprits impurs ( appelés démons), détruit celui de satan, le serpent ancien. La seconde mort c'est la mort de toute chose devant Dieu. Le corps et l'âme.

Kown
Modifié en dernier par Kown le 14 déc. 2009, 15:10, modifié 1 fois.

sceptique

[Religion] Deiste [Organisation] Aucune

Messages : 3026
Enregistré le : 15 janv. 2008, 07:41

Re: La resurrection et les mille ans ?

Ecrit le 14 déc. 2009, 11:10

Message par sceptique »

jusmon de M. & K. a écrit :Lis "Le paradis chrétien à la résurrection", voir signature, et tu comprendras en quoi ceux qui n'ont pas le coeur purs ne pourront "voir" Dieu (Béatitudes). Cesse de faire la sourde oreille, et reconnais qu'il est préférable que les méchants soient limités... Pourquoi les rendre plus malheureux en leur imposant des lois célestes pour lesquelles ils ne se seront pas préparés à respecter ? N'est-il pas préférable de leur proposer moins mais que cela soit à leur portée ? Et, d'un autre côté, l'anéantissement ne prend pas en compte ce qui reste d'excellence en eux, sans compter qu'elle garantit une impunité automatique.
Jusmon, le seul fait d'anéantir les esprits rebelles serait déjà une punition en soi... ça fait que... arrêtes donc de dire n'importe quoi! :| Crois-tu vraiment qu'un type qui a tuer impitoyablement des personnes innocentes, soit par simple intérêt ou par pur plaisir, pourrait bénéficier des largesses de Dieu? :roll: Que tu sois d'accord ou non avec ça, Jusmon, il y a des limites à la miséricorde de Dieu! Et la vérité est qu'il n'y a strictement rien à faire avec les irrécupérables! Ce que tu nous proposes, ce n'est rien de moins qu'une "prison éternelle" où pourraient séjourner les damnés qui pourraient ainsi continuer à faire le mal qu'ils ont toujours fait! Ah les "pauvres"!.. c'est qu'il ne faudrait pas trop les traumatiser en leur imposant un mode de vie trop sévère pour eux, quand même!.. han! :?
Il faut lire les Ecritures avec discernement. L'enfer-feu n'existe pas, pourtant les remords de la conscience lorsque celle-ci n'a plus la possibilité d'être étouffée par des fausses doctrines ou endormie par les plaisirs de ce monde, ces souffrances spirituelles sont de telle acuité qu'elles sont comparables à un feu qui ne s'éteint point. Mais elles sont salutaires pour le pénitents qui en sortira non sans restrictions (le purgatoire n'existant pas).

:lol: Le seul fait que tu nous parles de possibles "pénitents" qui pourraient sortir grandis de cet "étang de feu et de soufre" fait de cet endroit rien de moins qu'un "purgatoire", Jusmon! Te rends-tu seulement compte de ce que tu nous dis? :roll:

sceptique

[Religion] Deiste [Organisation] Aucune

Messages : 3026
Enregistré le : 15 janv. 2008, 07:41

Re: La resurrection et les mille ans ?

Ecrit le 14 déc. 2009, 11:25

Message par sceptique »

Tancrède a écrit :Adam et Eve n'avaient pas d'autre choix pour exister véritablement. Tout le monde aurait fait la même chose à leur place.
Ce qui s'est passé en Éden, Tancrède, n'a été qu'une ruse de la part de Dieu afin que le premier couple humain sache différencier le bien du mal. Si ces derniers n'avaient jamais mangé du fruit défendu, éh bien ils n'auraient jamais su ce qu'était le bien et le mal! Le nom même de l'arbre le dit, Tancrède!.. "Arbre de la connaissance du bien et du mal"! Et quant à Caïn, il y a fort à parier que ce dernier faisait partie des "fils du malin" dont parle le Christ en Mat 13,37à41! 1 Jean 3,12 nous dit que Caïn était du "malin"... c'est donc dire qu'il était de la progéniture (semence) du serpent! Et il s'avère que l'un des livres des Mormons va même jusqu'à associer la descendance de Caïn à la "race noire"! Pour ma part, je n'irais pas aussi loin que ce livre mormon dans mes affirmations... mais, bon... c'est ce que déclare un des livres des Mormons.

jusmon de M. & K.

* [ Aucun rang ] *

Messages : 12253
Enregistré le : 26 janv. 2005, 08:11
Localisation : Andromède

Re: La resurrection et les mille ans ?

Ecrit le 14 déc. 2009, 14:16

Message par jusmon de M. & K. »

sceptique a écrit : Jusmon, le seul fait d'anéantir les esprits rebelles serait déjà une punition en soi... ça fait que... arrêtes donc de dire n'importe quoi!


Nous n'avons pas la même conception de la justice. Je sens que je ne te ferai pas changer d'avis. Les enfants de Dieu sont éternelles, selon sa ressemblance, non pour être anéantis. Créer pour rien, ce n'est pas son truc. Par contre créer et rétribuer selon nos oeuvres est la marque de sa divinité. Il te faut croire en un Dieu d'amour, non en un apprenti sorcier. Chacun des enfants de Dieu mérite d'être respecté.
:lol: Le seul fait que tu nous parles de possibles "pénitents" qui pourraient sortir grandis de cet "étang de feu et de soufre" fait de cet endroit rien de moins qu'un "purgatoire", Jusmon! Te rends-tu seulement compte de ce que tu nous dis? :roll:
Il n'y a pas de rattrapage possible de l'autre côté. Si tu as refusé d'apprendre à conduire une Ferrari dans la mortalité (maîtrise totale du corps et de ses passions), tu n'auras pas la possibilité d'apprendre à la conduire dans le séjour des morts par abscence du corps. Dans ce lieu, il ne te sera permis que de te préparer à conduire une Fiat 600 éternelle faute d'avoir voulu conduire autre chose.
"Ils étaient frappés de sa doctrine ; car il enseignait comme ayant autorité, et non pas comme les scribes." (Marc 1:22).

Le christianisme enfin expliqué:
http://www.forum-religion.org/post641487.html#p641487

tancrède


Re: La resurrection et les mille ans ?

Ecrit le 14 déc. 2009, 15:30

Message par tancrède »

La Bible a toujours dit: L'âme qui pèche mourra. Et non, l'esprit qui pèche mourra.
L'esprit ne peut péché. La Bible dit elle-même: l'esprit est bien disposé, mais la chair (l'âme) est faible.
Même si l'esprit et l'une des composantes de l'âme, car esprit + corps = âme, c'est l'âme qui pèche et l'esprit demeure intact et pure. Ce n'est pas pour rien que le corps retournait à la poussière, mais l'esprit, lui, dans le séjour des morts. Un entrepôt saint pour garder l'esprit en attente de la promesse d'un nouveau corps, celui-là incorruptible.

Aye, aye, aye... Ça comprend pas vite dans le coin.
---------------
Je le répète encore: Aye, aye, aye... Ça comprend pas vite dans le coin.

L'esprit qui venait du souffle de l'Éternel ne peut pécher. Il n'est pas l'initiateur du péché. Toutefois, c'est l'association des deux, le corps et l'esprit, = âme, qu'Adam et Ève n'ont pas sut gérer et garder pure. L'âme étant entâché, rend le corps malade , mais aussi l'esprit. L'esprit ressent les effets du péché. Lorsque nous croyons au Christ et à son message, notre âme s'en ressent mieux. Ëtre le temple du Saint-Esprit c'est d'abord que l'esprit de Dieu cohabite avec l'esprit. Extrapolons un peu. S'il était possible de donner un corps malade à Dieu, comment se comporterait-il ?????
Jésus avait un esprit pure (Le Saint-Esprit) et un corps comme le nôtre. Pourquoi son âme n'a-t-il pas péché ????? C'est le Saint-Esprit qui a empêché son âme de péché. Est-ce qu'Adam nous retransmet un esprit malade ou plutôt un corps malade ????? Un corps rempli de passion contraire à l'esprit et qui domine l'âme ????? La chair à des désirs contraire à ceux de l'esprit.
Tancrède
-------
----------------------------

tancrède


Re: La resurrection et les mille ans ?

Ecrit le 14 déc. 2009, 16:31

Message par tancrède »

-----
Lorsque la médium a fait remonter des morts le prophète Samuel, ce que Dieu a permis évidemment, était-ce un esprit malade qui s'est présenté à Saül ?????

Absolument pas. C'est un esprit sain lui disant plutôt de consulter Dieu.

Lorsque Jésus est allé dans le séjours des morts pour les délivrer, leur a-t-il fait boire une potion magique pour guérir l'esprit ????? Non. On leur a donné un nouveau corps, celui-là parfait, glorieux et céleste, et point final.

C'est d'ailleurs pour ces raisons que Dieu n'a pas décidé de remettre l'esprit dans un corps de chair. L'esprit est pure et doit avoir une maison pure (le corps céleste) = âme céleste

Terminons avec : Pierre 4:1 Ainsi donc, Christ ayant souffert dans la chair, vous aussi armez-vous de la même pensée. Car celui qui a souffert dans la chair en a fini avec le péché,

Ce passage explique que sans le corps, car le corps terrestre de Christ est mort, il est impossible de péché. L'esprit libéré du corps terrestre est donc pure, ce qu'il a toujours été intrinsèquement. Celui qui est mort physiquement en a fini avec le péché. Physiquement = terrestrement

Tancrède
----------
-------------------------

jusmon de M. & K.

* [ Aucun rang ] *

Messages : 12253
Enregistré le : 26 janv. 2005, 08:11
Localisation : Andromède

Re: La resurrection et les mille ans ?

Ecrit le 14 déc. 2009, 17:20

Message par jusmon de M. & K. »

tancrède a écrit : L'âme étant entâché, rend le corps malade , mais aussi l'esprit.
Difficile de comprendre tes mots, tancrète.

L'âme n'est pas une entité séparée de l'esprit et du corps, l'âme est composée de l'esprit et du corps réunies. Je pense qiu'il faut faire partie de ton mouvement pour te décoder.
"Ils étaient frappés de sa doctrine ; car il enseignait comme ayant autorité, et non pas comme les scribes." (Marc 1:22).

Le christianisme enfin expliqué:
http://www.forum-religion.org/post641487.html#p641487

Répondre
  • Sujets similaires
    Réponses
    Vues
    Dernier message

Retourner vers « Millenium »

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 2 invités